close
RTL

Guerre BFM/Orange/Free : “Une revanche des vendeurs de tuyaux”, dit Martial You

Guerre BFM/Orange/Free : “Une revanche des vendeurs de tuyaux”, dit




Une question de réalisme économique… En quelques jours, Free et Orange, qui représentent 18 millions d’abonnés à des box (environ 1 sur 2), n’avaient plus accès aux chaines du groupe Altice. Il faut savoir qu’aujourd’hui la moitié des Français regarden la télévision via une box internet. Fini la vieille antenne râteau.
Alors on pouvait toujours récupérer les chaînes par d’autres supports. Mais c’était quand même plus simple de zapper sur l’une des trois autres chaînes d’info continue. Ça s’est vu tout de suite sur les audiences de BFMTV qui est passée de 2,1% à 1,8% au profit des concurrentes.
Altice, la maison-mère de BFMTV, va donc accepter que ses chaînes soient reprises gratuitement sur les box internet. Pas le choix. Le groupe vendra ses services de replay aux opérateurs télécoms. Mais c’est dérisoire car, par définition, on ne regarde pas une chaîne d’infos en différé.
Un bras de fer gagné par TF1 et M6
Pourtant, TF1 et M6 avaient gagné leur bras de fer avec les opérateurs il y a quelques mois. Pourquoi ? Parce qu’il y a un business du replay quand on a des émissions ou des productions de séries originales. Il y a une “Netflixisation” de la télévision. Le client accepte de payer s’il a des services en plus qu’on ne trouve pas sur la télévision traditionnelle.
C’est la revanche des vendeurs de tuyaux, c’est-à-dire des opérateurs Télécom. Ils deviennent incontournables car il faut beaucoup de bande passante, du très haut-débit pour fournir tous ces services. Et ça, ça se rémunère.
La télé traditionnelle dépassée
Car en plus, les clients les réclament, tous ces services. Ce n’est pas un hasard si tous les géants d’Hollywood sont en train de construire des plateformes pour concurrencer Netflix.L’an dernier, pour la première fois, on a passé plus de temps devant les écrans (ordinateur, tablette, portables) que devant la télé. Le film du dimanche soir à 21h, c’est dépassé.
Cela veut dire que le modèle économique va basculer sur la télévision de rattrapage (le replay) ou sur les vidéos à la demande (le modèle Netflix). La réforme de l’audiovisuel anticipe d’ailleurs cette évolution puisqu’elle va autoriser la publicité ciblée. Quand vous regardez un programme, vous n’avez pas les mêmes écrans de pub que votre voisin, voire que vos enfants. Ça modifie un peu la façon de vendre les contenus.
La rédaction vous recommandeBFMTV : après Free, Orange coupe la diffusion de la chaîne, faute d’accord avec AlticeBFM TV : après Free, Orange menace à son tour de couper le signal de la chaîneLa 5G “va permettre beaucoup plus de rapidité”, affirme Stéphane Richard sur RTLLa guerre des prix fragilise les opérateurs téléphoniques



Source link : https://www.rtl.fr/actu/conso/guerre-bfm-orange-free-une-revanche-des-vendeurs-de-tuyaux-dit-martial-you-7798289484

Author : Martial You,Thomas Pierre

Publish date : 2019-09-06 10:16:56

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : RTL