close
Les Inrocks

Au centre commercial d’Italie 2, Extinction Rebellion organise la convergence des luttes

Au centre commercial d’Italie 2, Extinction Rebellion organise la convergence




“Macron nous fait la guerre et sa police aussi !” Ce samedi 5 octobre au matin, changement de programmation musicale au centre commercial Italie 2, dans le 13e arrondissement de Paris. A quelques pas de l’Hippopotamus, les militants du mouvement écolo radical Extinction Rebellion (XR) poussent la chansonnette après avoir réussi à occuper une partie du bâtiment, de l’entrée principale jusqu’aux premiers escalators. Des rideaux de fer séparent les quelques centaines de rebelles du reste du bâtiment, où les badauds continuent à faire leur shopping du week-end.
“La dernière occupation avant la fin du monde”, le nom qu’ils ont donné à l’action, a lieu alors que le mouvement prépare une semaine de “rébellion internationale” dans une soixantaine de villes à travers le monde pour les paralyser. Italie 2 est une sorte d’avant-goût de ce que le mouvement prépare pour les jours à venir. “On ne peut pas penser l’écologie sans réfléchir au capitalisme”, théorise Marion*, militante, pour justifier le choix du lieu.

(© Rémi Yang)

“Je soutiens à mort ce qu’ils font”

Dans le centre commercial, c’est l’effervescence. La priorité pour les militants : sécuriser les entrées afin que la police ne vienne pas les déloger. Les barricades se mettent en place : palettes, chaises, canapés… tout est bon pour gêner l’ouverture des portes. Lorsque les CRS se montrent à une entrée, un speaker l’annonce, et les bloqueurs courent se mettre en position. Maillés les uns dans les autres, ils forment des chaînes humaines.
Les militants d’Extinction Rébellion, qui seront plus tard rejoints par le comité @laveritepradama et des groupes de Gilets Jaunes, bloquent le centre commercial d’#Italie2 pic.twitter.com/YnrDTXoxJT— Rémi Yang (@RemiYang) October 5, 2019

Pour certains, c’est leur première action. C’est le cas d’Arthur* et Benjamin*, gilets oranges sur le dos. “Aujourd’hui, je suis médiateur. C’est-à-dire que je vais intervenir pour expliquer aux gens pourquoi nous faisons cette action, et calmer les tensions s’il y en a”, éclaire le premier pour expliquer son habit. Ce sont eux qui sont également chargés de rassurer les commerçants. Ils n’auront pas trop de mal avec Virginie*, vendeuse, qui applaudit les bloqueurs depuis le début. “Je soutiens à mort ce qu’ils font”, s’exclame-t-elle. “Je m’en fous qu’on ne fasse pas de chiffre d’affaires aujourd’hui. Je suis là parce que je travaille et que je dois gagner de l’argent. Mais c’est très bien ce qu’ils font”, estime la salariée.

Une occupation organisée

Si les détails et le lieu de l’action n’ont été dévoilés qu’au dernier moment, Juliette affirme que la cible a été choisie dès le mois de septembre. La jeune femme a déjà participé à plusieurs actions d’XR. Déversement de faux sang sur les marches du Trocadéro, lâcher de banderoles à Cannes, die-in devant le ministère de l’Agriculture… Mais c’est la première qu’elle supervisait.





Source link : https://www.lesinrocks.com/2019/10/05/actualite/societe/au-centre-commercial-ditalie-2-extinction-rebellion-organise-la-convergence-des-luttes/

Author :

Publish date : 2019-10-05 19:43:50

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : Les Inrocks

https://www.elearnmea.org   https://mondialnews.fr   https://www.euronewsweek.net   https://www.climatiseurs-et-ventilateurs.com   https://materiel-camping.info   https://materiel-de-sport.com/   https://www.marionnettes-a-mains.com/   https://www.lesjardinsdinterieurs.com/   https://www.cinema2cinema.com   https://www.les-livres.fr