close
Merkel, la reine emmurée




Madame. Six lustres après la chute du Mur de la Honte, en ce frisquet début de novembre, vous voici recluse en votre château rococo-frédéricien de Sanssouci, à ruminer, remâcher, victime à votre tour de cet enfermement qui scelle les fins de règne qui, comme les amours, finissent mal, en général.Etait-ce le règne de trop, Madame, qui vous fit dégringoler de l’acmé? Vos sujets qui, voici peu encore, vous surnommaient affectueusement “Mutti” qui, pour renfort de potage, célébraient vos vertus de sagacité, vos talents d’alchimiste, encensaient votre probité tout ainsi que l’ascèse de votre train de Cour! Ces mêmes sujets à présent vous boudent, vous raillent et se prennent même, dans les provinces reculées de votre empire, de vous défier, à se livrer corps et âmes à ceux que les Viennois, lorsqu’ils sont de mauvais poil, appellent les “Piefke”, nos Boches en quelque sorte, ces histrions de brasserie qui passent le clair de leur temps à jouer aux quilles, la distraction favorite des cadets prussiens.Les voici donc ces sinistres clowns, à ériger un autre Mur qui n’est pas moins honteux, un Mur fait de ces parpaings de leur populisme braillard, douloureux avatar de la frustration qu’ils éprouvent de n’être point aussi gâtés que leurs cousins des provinces occidentales.Un temps, fait de prospérité et d’ordre, vous régnâtes sans partage, votre karma coulé dans ce “Kruppstahl” qui vous blindait à tout jamais.Sur la scène européenne, vous étiez, Madame, admirée, crainte, vénérée.Les monarques français vous bichonnaient, au moins publiquement.Nicolas le Bref, Monsieur de Sarcosie, n’oubliait jamais de de déposer à vos pieds un magnifique plateau de fromage, la seule gourmandise que l’on vous connaissait.Ce malotru de Hollande, le Flou, se dégorgeait de bile hors de votre vue, vous appelant la Grosse Bertha, et tremblait comme une feuille d’automne sous la bise lorsque vous lui faisiez les gros yeux.Le Gamin suprême, cet arrogant morveux, ne s’embarrassa point des scrupules de l’étiquette. […]



Source link : https://blogs.lexpress.fr/chroniques-politiques-marquise-sevigne/2019/11/04/merkel-la-reine-emmuree/

Author :

Publish date : 2019-11-04 17:39:40

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : L’Express

https://teenoi.net   https://www.canadagooseoutletstores.org   https://www.cinemanews.biz   https://deguiseo.com   https://www.gulforthodoxchurch.org   https://maquillages.biz   https://portalcamping.com   https://sport.sc   https://d-c-k.fr   https://www.le-paradis-des-bebes.com