close
Huffington Post

La popularité de Macron s’envole chez les électeurs de droite [SONDAGE YOUGOV]

La popularité de Macron s’envole chez les électeurs de droite



OPINION – Si Emmanuel Macron voulait encore une fois s’adresser à sa droite, c’est plus que réussi. Notre sondage Yougov réalisé les 2 et 3 décembre sur un échantillon représentatif de 1037 Français est formel: le chef de l’État prend 18 points dans l’électorat LR et 12 points dans l’électorat d’extrême droite. Grâce à cette poussée, Emmanuel Macron et Édouard Philippe arrivent tous deux à 29% d’opinions favorables, soit deux points de plus que lors de notre dernier baromètre publié il y a un mois.Emmanuel Macron passe ainsi de 27% de jugements de son action “favorables” au mois de novembre à 29% en ce début décembre. 63% des Français portent toujours un avis “défavorable” à l’action du chef de l’État, mais ils étaient 65% il y a un mois.Le président de la République consolide ses bases au sein de son électorat puisqu’ils sont 92% d’électeurs proches de LREM à juger “favorablement” son action, contre 89% le mois dernier. Gros score également au sein des électeurs LR qui sont 45% à le soutenir, contre 27% le mois dernier, soit 18 points en plus en un mois.12 points en plus dans l’électorat d’extrême droiteChez l’électorat d’extrême droite, la hausse de popularité est aussi notable: le chef de l’État prend 12 points et atteint 15% d’opinion favorable au sein de cette frange de la population contre 3% le mois dernier.Un bond qui peut s’expliquer par les positions droitières du chef de l’État, notamment avec sa réforme des retraites, dont les contours ont longtemps été proposés par des candidats de droite, ou peut-être son interview à Valeurs Actuelles accordée à la fin du mois d’octobre, après la publication de notre dernier baromètre. 12 points en moins dans l’électorat InsoumisPreuve de la crispation du débat, notamment sur la réforme des retraites, (notre sondage a été réalisé avant la mobilisation du 5 décembre, NDLR) l’électorat Insoumis est encore plus en colère que le mois dernier envers le chef de l’État puisqu’ils sont 99% à juger défavorablement son action (contre 87% en novembre).100% de l’électorat Insoumis qui a répondu à notre enquête Yougov se dit en désaccord complet avec l’action menée par le gouvernement en général. Ils étaient 87% le mois dernier.Édouard Philippe aussi peut compter sur deux points de plus d’opinions favorables à son action. Il passe de 27% à 29% en un mois, 60% des Français estimant toujours que son action leur est “défavorable”.L’action du gouvernement dans son ensemble n’est pas bien perçue par l’opinion qui la juge “défavorable” à 67%, ils étaient 68% à porter ce même jugement le mois dernier.Là encore, regain de bonnes opinions pour l’exécutif dans l’électorat traditionnel de la droite puisqu’ils sont 41% à juger favorablement l’action du gouvernement contre 24% le mois dernier.Les retraites: préoccupation numéro 1 des FrançaisSans surprise, ce sont les questions liées à la protection sociale et notamment l’avenir des retraites qui préoccupent au premier chef les Français (20%), soit trois points de plus qu’au mois de novembre qui plaçait également cet intérêt en tête.Vient ensuite le chômage pour 17% des personnes interrogées, suivi de l’immigration (15%) et de l’environnement (10%). Un “classement” des priorités de politiques publiques selon les Français inchangé depuis le mois dernier. Les sondés sont toujours 68% à considérer que “la société prônée par le gouvernement” n’est pas celle dans laquelle ils souhaiteraient vivre et 71% à penser que le gouvernement ne protège pas leurs intérêts. Un chiffre malgré tout en baisse de deux points puisqu’ils étaient 73% à le penser le mois dernier.Enfin, le baromètre des personnalités politiques préférées des Français donne toujours Nicolas Hulot en tête avec 26% d’opinions positives, soit deux points de plus qu’au mois de novembre, Marine Le Pen arrive deuxième avec 18% de bonnes opinions, comme le mois dernier.Baroin dépasse Juppé et BertrandFrançois Baroin gagne trois points et atteint 15% de bonnes opinions, juste derrière la présidente du Rassemblement national. Il était à 12% le mois dernier. Le congrès des maires qu’il représente et l’insistance de ses amis à vouloir qu’il se présente à la présidentielle de 2022 ont dû jouer. Il dépasse ainsi Xavier Bertrand qui perd un point avec 12% de bonnes opinions.Le maire de Troyes devance ainsi Alain Juppé qui perd un point et conserve 14% de bonnes intentions. La gauche arrive en sixième position. C’est Jean-Luc Mélenchon et Christiane Taubira qui sont les plus hauts parmi les représentants de gauche avec 13% de bonnes opinions, à égalité avec Marion Maréchal, la nièce de Marine Le Pen.Le leader Insoumis perd tout de même deux places dans ce classement et un point. 14% des sondés avaient une opinion positive de lui le mois dernier.Ségolène Royal perd six points, ne recueillant plus que 7% d’opinions positives contre 12% le mois dernier. La dernière enquête de Radio France sur son train de vie à l’ambassade des Pôles doit y être pour quelque chose.Sondage réalisé en ligne du 2 au 3 décembre 2019 sur un échantillon représentatif de 1037 Français de 18 ans et plus. En partenariat avec: À voir également sur Le HuffPost:LIRE AUSSI…
Les retraites, ce sujet inflammable qui pourrait se transformer en détonateur social

EXCLUSIF – 6 Français sur 10 redoutent un effondrement de notre civilisation



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-popularite-de-macron-senvole-chez-les-electeurs-de-droite-sondage-yougov_fr_5dea51a4e4b0913e6f8ec3d7

Author : Astrid de Villaines

Publish date : 2019-12-06 16:06:13

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : Huffington Post

https://www.0news.net   https://fringues.biz/   https://www.lemondemerveilleuxdesbebes.com/   https://www.diagnosismesothelioma.info   https://restaurant-indien-paris.net   https://www.sports-d-hiver.com/   https://terrafestival.org   https://www.pere-noel.biz/   https://www.intelli.news/   https://randythomas.org