close
RTL

Carlos Ghosn : 3 Français sur 4 ont une mauvaise opinion de l’ex-PDG

Carlos Ghosn : 3 Français sur 4 ont une mauvaise




“Argent”, “escroc” et “justice” sont les termes auxquels les Français pensent spontanément lorsque l’affaire Carlos Gohsn est évoquée. C’est ce qui ressort d’une étude Harris Interactive réalisée en ligne ce lundi 13 janvier par Harris Interactive pour RTL et M6, sur un échantillon de 1.020 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.
Viennent ensuite les mots “voleur’, “patron” ou encore “profiteur”. Parmi les personnes interrogées, les réactions sont diverses : “Pour moi, Carlos Ghosn est un escroc. Cependant, il doit avoir le droit de se défendre comme chacun” estime l’un lorsqu’un deuxième dit : “C’est l’homme qui a redressé Renault. Cependant, c’est un justiciable comme les autres et il est inadmissible qu’il se soit soustrait à la justice.”
Parmi les Français sollicités, 3 sur 4 déclarent avoir une mauvaise opinion de Carlos Ghosn. Le sentiment est plus fort parmi les électeurs de gauche (81 %), d’extrême gauche (86 %) et d’extrême droite (75 %), contrairement aux électeurs de droite (59 %) et centristes (64 %).
58 % ont été surpris par la fuite de Carlos Ghosn
Sur l’ensemble, seuls 22 % des sondés ont une “bonne opinion” de l’ancien PDG de Renault et 4 % en ont une “très bonne opinion”. À l’inverse, 40 % indiquent avoir une “assez mauvaise opinion” de Carlos Ghosn et 34 % une “très mauvaise opinion”.
Une courte majorité de Français se déclare “surpris, voire scandalisé” (58%) par la fuite de Carlos Ghosn au Liban. De la même manière, ils sont 56 % à considérer que c’est une preuve que “les riches peuvent fuir la justice”. La moitié des sondés s’estiment “scandalisée” par cette fuite tandis qu’ils sont 48 % à la considérer comme amusante. Enfin, seuls 37 % des Français interrogés ont “admiré la manière dont il s’est enfui”.
Enfin, concernant “la compréhension ou non des raisons” de cette fuite, “une courte majorité déclare ne pas les comprendre”. Ils sont ainsi 45 % à estimer que “le système judiciaire japonais ne lui aurait pas permis de se défendre convenablement” tandis que 55 % considèrent que “si Carlos Ghosn n’avait rien à se reprocher il aurait pu se défendre devant un tribunal japonais”. Là encore, ce sentiment est plus fort parmi les électeurs de gauche (62 %), d’extrême gauche (72 %) et d’extrême droite (56 %), contrairement à ceux de la droite (36 %) et du centre (38%).
La rédaction vous recommandeCarlos Ghosn : Pénicaud juge “ridicule” et “indécente” sa demande de retraite-chapeauCarlos Ghosn : la justice libanaise lui interdit de quitter le territoireCarlos Ghosn : “Ses explications sont confuses”, décrypte François LengletDétention de Carlos Ghosn : “Le gouvernement n’a rien fait”, fustige Marine Le Pen sur RTL



Source link : https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/carlos-ghosn-3-francais-sur-4-ont-une-mauvaise-opinion-de-l-ex-pdg-7799889797

Author : Charles Deluermoz

Publish date : 2020-01-13 20:30:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : RTL

https://www.alcor-uk.com   https://maquillages.info   https://hommes.fringues.biz   https://www.chaussuresdefootball.fr/   https://maillots-de-bain-shop.com   https://fishestanks.com   https://www.canadagooseoutletstores.org   https://www.intellinews.us   https://www.deguise-moi.com/   https://casqueaudiobeats.com  
---
More Patients Turning to ‘Direct Primary Care’ *  Coronavirus au Japon : la gestion chaotique du gouvernement pose question *  WHO chief says coronavirus still an emergency for China *  PET Spots Prostate Cancer Mets Missed on CT, MRI – MedPage Today *  Forget Andrew Flintoff, Aussie prodigy Cameron Green is following the footsteps of batting royalty *