close

Couvre-feu du 15 décembre : à 17h et pour le Nouvel An, l’hypothèse sur la table

Couvre-feu du 15 décembre : à 17h et pour le Nouvel An, l




SommaireUn couvre-feu à Paris ?Heure du couvre-feu Durée du couvre-feuRègles du couvre-feu• Ce qui est interdit• Ce qui est autoriséExceptions au couvre-feu• Travail• Urgence sanitaireSanctions et amende du couvre-feu[Mis à jour le 9 décembre 2020 à 12h10] Pour l’heure, les chiffres ne permettent pas d’assurer un vrai déconfinement pour le 15 décembre comme l’avait fixé Emmanuel Macron dans sa dernière allocution en indiquant que cette étape vers une vie un peu plus normale interviendrait à cette date dans le cas où le nombre de contaminations quotidiennes, rapporté sur une moyenne effectuée sur une semaine, passait sous la barre des 5000. Pourtant, la France se dirige bien vers cette solution mais avec un couvre-feu, peut être plus restrictif que prévu avec une jauge abaissée à 17h. Selon les informations de Libération, le gouvernement songe à maintenir un certain nombre de restrictions après le 15 décembre. La réouverture des cinémas, des salles des spectacle et des musées pourrait être reportée. Un report de l’étape prévue le 15 décembre pourrait être très prochainement annoncé, (un conseil de défense est prévu ce mercredi et une conférence de presse de Jean Castex est attendue) mais dans le cas d’objectifs sanitaires non tenus, alors il est envisagé de durcir les conditions de ce couvre-feu, avec par exemple une durée allongée de 17h à 7h. L’objectif étant toujours de sauver Noël. Le gouvernement l’affirme, il n’est pas pour le moment question de priver les Français de se retrouver en famille. Le porte parole de la République en Marche a affirmé à l’Assemblée ce 8 décembre que “Noël n’était pas menacé.” “Nous saurons dans les heures ou jours qui viennent si on peut deconfiner le 15 décembre ou pas”, a également expliqué le Premier ministre Jean Castex ce 8 décembre lors d’une réunion de groupe avec Agir, selon des sources parlementaires sans évoquer pour l’heure l’éventualité d’une restriction accrue. Toutefois, cité par Le Monde, Jean Castex confirme que “Nous sommes sur un plateau. Nous aviserons en fonction de l’évolution de ces données. Je garderai toujours la même ligne de conduite: priorité à la prévention et à la sécurité sanitaire de nos concitoyens.”En revanche, si Noël n’est pas menacé et que le couvre-feu devrait bien être suspendu, la règle pourrait finalement être instaurée pour le réveillon du Nouvel An afin d’éviter les grosses réunions entre amis. Invité de LCI, Olivier Véran n’a pas écarté cette hypothèse expliquant que la fête du Nouvel An n’était pas Noël. “Noël n’est pas le Nouvel An (…) nous devons faire encore plus attention. J’ai très envie de retourner comme les Français dans les bars, les restos, faire des raclettes à 15 personnes, voir mes enfants jouer avec leurs amis. (…) Mais l’épidémie est là.”Les infos pratiques sur le couvre-feuA quelle heure commencera et se terminera le couvre-feu ?Le couvre-feu qui pourrait entrer en vigueur le 15 décembre occasionnera quelques changements tout de même, par rapport au précédent. Si l’on si fit au plan initial du gouvernement, la mesure sera appliqué une heure de plus, de 21h à 7h au lieu de 6h. Jean Castex a également confirmé la levée exceptionnelle du couvre-feu lors de deux nuits : celles du 24 décembre et du 31 janvier, pour permettre la libre circulation des personnes. Un durcissement des règles avec un couvre-feu de 17h à 7h n’est donc pas exclu.L’attestation de déplacement nécessaire pour le couvre-feu ?Après le 15 décembre, et si le confinement est levé oui, l’attestation dérogatoire demeure nécessaire en soirée. Lors des soirées du 24 et du 31 décembre seulement, l’attestation de déplacement ne sera pas nécessaire. Aucun rassemblement ne sera en revanche toléré pour les deux réveillons sur la voie publique, il s’agit principalement de laisser la possibilité à chacun de rejoindre ses proches pour célébrer Noël et la nouvelle année.Exceptions : deux dates durant les fêtes, et le 25 décembre ?Deux exceptions ont été évoquées par Emmanuel Macron et confirmées par Jean Castex : la soirée de Noël, le 24 décembre, et celle du nouvel an, le 31 décembre. Le couvre-feu ne sera pas en vigueur ces nuits-là. Attention, la journée du 25 décembre n’est pas concernée par l’exception de couvre-feu. Mais faudra donc être à votre domicile à 21h ce jour-là. Il est vraisemblable qu’un trajet en avion ou en train qui vous fasse rentrer chez vous avec du retard soit considéré comme une dérogation. Dans ce cas, le billet fait foi, comme lors du dernier couvre-feu.Comme l’a confirmé Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, une exception concernant les théâtres, musées et cinémas, qui rouvriront le 15 décembre, va être appliquée jusqu’au 20 janvier. A partir de cette date, les représentations pourront durer jusqu’à 21 heures et une tolérance sera mise en place pour permettre de rentrer chez soi, le ticket faisant office de justificatif.Combien de temps va durer le couvre-feu ?Juridiquement, le couvre-feu ne peut être déclaré que pour un mois “sur la base d’indicateurs sanitaires très dégradés”. Au-delà, il faut l’aval de l’Assemblée nationale et du Sénat pour prolonger sa durée, comme lors du couvre-feu instauré en octobre. Comme l’a indiqué Emmanuel Macron le mardi 24 novembre, le deuxième couvre-feu, qui fera suite au confinement, entrera durera au moins jusqu’au 20 janvier 2021. A cette date, il semble vraisemblable que la mesure ne sera pas supprimée totalement. Le couvre-feu pourrait alors être réduit à des horaires moins contraignants.Quelles sont les règles du couvre-feu ?Pour l’heure, nous devons attendre les annonce du ministère de l’Intérieur sur un retour du couvre-feu. Toutefois, voici les règles mises en place en octobre qui pourraient être reprises :Ce doit être interdit entre 21h et 7h. Les interdictions en horaires de couvre-feu devraient concerner principalement les sorties encore autorisées pendant le confinement et hors urgences. On pense aux sorties pour des courses de première nécessité dans les supermarchés encore ouverts, aux sorties pour prendre l’air…Ce qui doit être autorisé entre 21h et 7h. Les autorisations de sorties accordées dans l’attestation de déplacement dérogatoires devraient être limitées. Seules les urgences (se rendre dans un établissement de soin, rendre visite à un proche dépendant) avaient été maintenues lors du premier couvre-feu.Quelles exceptions et quelles dérogations pour aller travailler ?On imagine que les motifs urgents en vigueur durant le couvre-feu d’octobre seront eux aussi repris. Voici les exceptions au couvre-feu qui étaient alors valables :Travail. “Evidemment, pour toutes celles qui rentrent du travail après 21 heures, ou qui travaillent de nuit et qui travaillent plus tard, il y aura une autorisation”, avait annoncé le chef de l’Etat le 14 octobre lors de la mise en place du premier couvre-feu. Les travailleurs nocturnes faisaient partie de ceux bénéficiant d’exceptions aux règles du couvre-feu.Urgence sanitaire. Il était aussi autorisé de se déplacer pour se rendre à l’hôpital ou à la pharmacie de garde ou pour d’autres motifs médicaux.Transports. Si le premier couvre-feu n’interdisait pas les déplacements interrégions, les règles plus strictes devraient être mises en place avec l’interdiction de voyager. Comme lors du reste de la journée.Proche en situation de dépendance. Comme pour le confinement, les proches aidants devraient pouvoir rendre visite à un proche en situation de dépendance.Animal de compagnie. C’est l’une des questions. Sera-t-il possible de sortir “à proximité du domicile” pour sortir son animal de compagnie comme lors du premier couvre-feu d’octobre ?Quelles sanctions et quelle amende pour non respect du couvre-feu ?Les règles sont les mêmes que pour le confinement : une amende de 135 euros pourra être infligée en cas de non-respect des mesures de couvre-feu. “Et si jamais il devait y avoir réitération, c’est-à-dire si, au bout de trois fois, les policiers ou les gendarmes arrivent à confondre une personne qui fraude ou ne respecte pas ces règles d’interdiction, une peine de 6 mois d’emprisonnement est possible ainsi que 3750 euros d’amende”, avait ajouté le ministre de l’Intérieur lors du premier couvre-feu.Lire aussi CARTE COVID. Le coronavirus en cartes, mardi 8 décembre 2020 CARTE CORONAVIRUS. Sur les cartes de suivi de l’épidémie de Covid en France, tous les départements sont passés sous le taux d’incidence de 200 cas pour 100 000 habitants désormais. Certains indicateurs font néanmoins douter. Toutes les données à jour au 8 décembre 2020…



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2520811-couvre-feu-du-15-decembre-a-17h-et-pour-le-nouvel-an-l-hypothese-sur-la-table/

Author :

Publish date : 2020-12-09 11:10:05

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : L’Internaute

https://letter-template.com   https://www.1nfo.net   https://france-restos.com   https://www.intellinews.us   https://rtusports.com  
---
Bristol City women: Matt Beard set to take over until end of season *  goodxy1 10 Chaussures Charms Chaussures de Charme pour Croc Chaussures et Bandes de Bracelet Bracelet Party Gifts ##7 *  J&J Vax Delay? Kids’ COVID Cases Rise; The Dude Exults *  * Crime à Prague *  Nier: Automata (Game Soundtrack) * 
Donald Trump, quatre ans de chaos et d’éclats en images *  Jessica Korda wins Tournament of Champions in Florida after play-off *  Cancer Therapeutics Market Present Scenario and the Growth Prospects with Forecast 2026 *  * Andrée Putman *  Jessica Korda wins Tournament of Champions in Florida after play-off *