close

Confinement en France : et si le reconfinement était inévitable ? À quelle date ?

Confinement en France : et si le reconfinement était inévitable ? À quelle date ?




SommaireUn 3e confinement en janvier 2021 ?Calendrier du déconfinementDate de fin du confinement[Mis à jour le 5 janvier 2021 à 22h29] Serait-ce le calme avant la tempête ? Au sortir des fêtes de fin d’année, partout en Europe, les restrictions se durcissent. En Angleterre, si la vaccination bat son plein, le Premier ministre Boris Johnson a d’ores et déjà annoncé un reconfinement total à partir de mercredi et jusqu’au mois de mars. Il faut dire que sur place, le variant britannique du coronavirus fait des siennes. L’Écosse, l’Irlande du Nord et le Pays de Galles ont également mis en place un nouveau confinement, depuis lundi pour la première et au lendemain de Noël pour les deux autres.En Allemagne, la situation n’est guère plus idyllique. Ce mardi, Angela Merkel a annoncé un durcissement du confinement, accompagné d’un prolongement jusqu’au 31 janvier. En Autriche, le troisième confinement a débuté dès le 26 décembre et doit se poursuivre jusqu’au 24 janvier, avec un allègement possible à partir du 18 janvier. Au Danemark et en Grèce, les confinements mis en place ont été prolongés, et même pour le Danemark étendu à l’ensemble du pays, respectivement jusqu’au 17 et au 10 janvier. Des confinements partiels sont en vigueur au Portugal et au Pays-Bas. Enfin, en Slovaquie et en Espagne, un couvre-feu est en place, de même que des confinements locaux, dans certaines régions. Outre les restaurants, bars et lieux de culture, les commerces non-essentiels sont souvent fermés et les déplacements très restreints. Bref, rien de bien rassurant pour les Français qui ne sont pour l’heure soumis à aucun confinement, mais seulement à un couvre-feu de 20h à 6h du matin pour les plus chanceux, et de 18h à 6h pour un gros quart Nord-Est.Toutefois, le gouvernement français ne veut pas faire de l’horizon du reconfinement une épée de Damoclès. Le ministre de la Santé, interrogé ce 5 janvier sur RTL, a martelé que l’exécutif comptait “éviter le confinement total”, mesurant le poids des interdictions de déplacement sur l’activité économique. Reste que rien ne peut être écarté. “La tendance est déjà préoccupante”, avait insisté le directeur général de la Santé dans le JDD, dimanche 3 janvier, ce qui rend l’horizon d’un 3e reconfinement envisageable. “Si je vous disais, ‘nous ne reconfinerons pas’, c’est que je m’inclurais de fait dans la catégorie des prédictologues, dont vous savez que je ne fais pas partie”, a ajouté Olivier Véran sur RTL. Le discours demeure donc immuable : le gouvernement entend tout faire pour éviter un confinement qu’il n’est hélas pas possible d’exclure.Le Premier ministre Jean Castex a promis que les mesures sanitaires actuelles feront l’objet d’une réévaluation dès le 7 janvier. À cette date, il est possible qu’un nouveau calendrier soit communiqué – notamment sur la réouverture des salles de spectacle et les restaurants – et que des explications soient apportées sur l’horizon d’un potentiel reconfinement.Y aura-t-il un 3e confinement en France dès janvier 2021 ?Le mois de janvier est donc bel et bien dans le viseur. Le Conseil scientifique juge in fine “probable qu’un tel surcroît de contaminations provoque à horizon de quelques semaines une reprise incontrôlée de l’épidémie, une forte augmentation des hospitalisations, des placements en réanimation et des décès”. Il évoque dans son dernier rapport, en conséquence, “de nouvelles mesures de restriction de circulation et de rassemblements de personnes plus strictes, selon trois options possibles”, avec trois degrés d’anticipation. Dans chacun de ces trois scénarios, l’idée d’un reconfinement est évoquée.Ce rapport vient confirmer ce que les autorités publiques ont déjà plusieurs fois fait savoir avant les fêtes, à savoir qu’elles s’attendaient à un rebond de l’épidémie de coronavirus pour le début de l’année 2021, en espérant qu’il puisse être contenu. “Ce rebond pourrait-il survenir à la mi-janvier ou plus tard ? La réponse est oui, le modèle n’a pas changé, le virus va continuer de circuler au fil de l’hiver”, avait anticipé Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, dans un entretien accordé à nos confrères du Parisien le 16 décembre.Un reconfinement inévitable et trop tardif ?Pour éviter un troisième confinement, certaines mesures en vigueur seront bien maintenues au-delà du 7 janvier. Il ne sera “pas possible” par exemple, de rouvrir les établissements culturels, a expliqué Gabriel Attal. Face à ces mesures, certains élus veulent plus. Ainsi, le président de la région Grand Est, Jean Rottner, réclame un “nouveau confinement, peut-être localisé” depuis plusieurs jours. Quant au professeur Philippe Juvin, chef des urgences à l’hôpital parisien Georges-Pompidou, il a déclaré sur le plateau de CNews fin décembre qu’un reconfinement finirait par être mis en place. “Je pense qu’on ne va pas y couper puisque l’épidémie progresse”, a-t-il estimé avant de poursuivre : “Plus on va attendre, plus [ce confinement] va être difficile.” Même son de cloche pour Gilles Pialoux, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital Tenon à Paris, interrogé sur BFMTV le 5 janvier : “On sait très bien que mi-janvier, on aura la sanction de ce confinement light. C’est mécanique”. On est évidemment très préoccupé par l’arrivée d’une 3e vague sur un plateau qui est à niveau élevé”.Quand rouvriront les commerces ?La question d’un troisième confinement est en tout cas très débattue, y compris dans l’exécutif, qui doit arbitrer sur les mesures à prendre et les restrictions désormais très lourdes pour de nombreux commerces. Selon les informations de RTL, qui cite plusieurs sources gouvernementales, les restaurants ne seront pas rouverts le 20 janvier 2021, date jusque là-avancée par le gouvernement à la condition que l’épidémie soit solidement contenue. Les objectifs sanitaires n’ayant pas été atteints, la date devrait être repoussée par l’exécutif, qui pourrait confirmer l’information très prochainement.Signe des différentes approches qui peuvent avoir cours aujourd’hui au sein du gouvernement, le ministère de l’Économie serait pour sa part favorable à l’ouverture des commerces chaque dimanche du mois de janvier d’après les informations de franceinfo. Une mesure pas vraiment compatible avec un confinement. Le Conseil du commerce de France avait exprimé cette volonté auprès de plusieurs médias le 29 décembre. “On souhaite pouvoir ouvrir sur l’ensemble du mois de janvier pour réaliser du chiffre d’affaires, pour refaire de la trésorerie”, avait indiqué William Koeberlé, président du Conseil du commerce de France. Cette décision permettrait de rattraper le chiffre d’affaires perdu par les commerces dits “non essentiels”, lors des fermetures durant le deuxième confinement.L’espoir d’éviter le reconfinement mi ou fin janvier semble donc encore présent, en tout cas en façade. Pour le président du conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, présent sur l’antenne de BFM TV il y a quelques jours, “notre avenir et celui d’une troisième vague qui pourrait survenir en janvier, c’est nous qui le construirons ou pas dans les jours qui viennent”. Invité le 21 décembre sur RTL, Gabriel Attal avait lui aussi appelé les Français à “ne pas se mettre dans l’optique” d’un troisième confinement”. “Si nous faisons attention”, “nous pouvons (l’)éviter”, avait-il ajouté.Lire aussiConsultez les chiffres du coronavirus dans votre communeNouveaux cas de covid, taux de positivité des tests, part de la population testée… Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l’évolution de l’épidémie dans votre commune. Voir
Matériel pour faire du sport à la maison : haltères, tapis, vélo d’appartement… Le top Télétravail : de nouvelles règles jeudi, un retour en entreprise ? Cinéma et coronavirus : pas de réouverture début janvier, quelle date ? Confinement en Europe : l’Angleterre reconfinée, les nouvelles mesures par pays Restaurant et Covid : la date de réouverture serait reportée Quel est le calendrier initial du déconfinement ?Pour rappel, le confinement, décidé par le gouvernement pour endiguer la propagation exponentielle du Covid-19, a été instauré pour la deuxième fois le 29 octobre 2020. Un déconfinement très progressif a été décidé, en trois étapes. Celui-ci devrait arriver à son terme, dans le meilleur des cas, le 20 janvier. Voici le plan du gouvernement, réajusté le 10 décembre 2020.Etape 1 – Un allègement du confinement a débuté samedi 28 novembre. Les commerces non-essentiels ont pu rouvrir, les services à domicile ont pu reprendre. Cependant, tous doivent depuis répondre à un protocole sanitaire très strict et respecter un horaire limite, fixé à 21 heures. Les rassemblement dans les lieux de culte sont limités avec une jauge maximale de 30 personnes. Enfin, les activités extra-scolaires en extérieur ont repris. Il faut continuer à télétravailler le plus possible et éviter au mieux les déplacements. Les Français ont par ailleurs pu bénéficier provisoirement non plus d’une, mais bien de trois heures de promenade quotidienne. La limite de un kilomètre autour du domicile a alors été levée et remplacée par un rayon de 20 kilomètres jusqu’au déconfinement complet, le 15 décembre.Etape 2 – La fin du confinement a bien eu lieu avant Noël, le 15 décembre. Il est depuis possible de se déplacer entre les régions lors des fêtes de fin d’année, Noël en tête. Un couvre-feu remplace en revanche le confinement à compter du 15 décembre, de 20h à 6h. L’attestation de déplacement n’est plus nécessaire, sauf aux horaires définis. Les motifs de dérogation au couvre-feu sont les suivants : “motifs professionnels ; motifs familiaux impérieux ; raisons médicales ; personnes en situation de handicap et leur accompagnant ; assurer les besoins des animaux de compagnie”. Cinémas, théâtres et musées ne peuvent pas rouvrir lors de cette phase de déconfinement. Pas de réouverture non pour les stations de ski, pour les bars et les restaurants.Etape 3 – Une “clause de revoyure “est prévue le 7 janvier pour déterminer si les théâtres, cinémas, musées et enceintes sportives peuvent rouvrir. Enfin, dans le cas où le nombre de contaminations arriverait et demeurerait sous les 5000 nouveaux cas par jour, une nouvelle étape du déconfinement sera envisagée à partir du 20 janvier. Ainsi, le couvre-feu pourra être décalé, les cours en présentiel reprendront dans les lycées, puis quinze jours plus tard dans les universités. C’est aussi à ce moment là, si la situation le permet encore une fois, qu’une réouverture des bars et des restaurants pourra être envisageable.



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2489337-confinement-pas-de-reconfinement-pour-le-moment-la-rentree-scolaire-sous-surveillance/

Author :

Publish date : 2021-01-05 21:29:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : L’Internaute

https://operas.biz   https://www.topfringues.com/   https://www.heardlawoffices.com   https://www.atelier-aquariophilie.com   https://wa-news.com  
---
Bristol City women: Matt Beard set to take over until end of season *  goodxy1 10 Chaussures Charms Chaussures de Charme pour Croc Chaussures et Bandes de Bracelet Bracelet Party Gifts ##7 *  J&J Vax Delay? Kids’ COVID Cases Rise; The Dude Exults *  * LED Lenser 8307R Torche LED Multifonctions Rechargeable (Noir) – Étui Rigide *  NOSSON Combinaison de déguisement d’astronaute pour Tout-Petits Enfants Tenue de Jeu de Simulation Spatiale avec Gant de… * 
[Full text] Review on Up-to-Date Status of Candidate Vaccines for COVID-19 Disease | IDR – Dove Medical Press *  Tablier Mamie The Best/Cuisine/Tablier *  JEAN CAVÉ BAS-ARMAGNAC MILLÉSIMÉ 1928 70 cl *  * Vans Era Boardshort Boxer Homme *  COVID Vaccine Diversion? Relief Bill Signed; Leaky Net for COVID Variant *