close

Olivier Duhamel accusé de viol : épouse protectrice, enfants Kouchner… Un drame, plusieurs victimes

Olivier Duhamel accusé de viol : épouse protectrice, enfants Kouchner... Un drame, plusieurs victimes




SommaireCamille KouchnerEvelyne PisierVictor KouchnerJulien KouchnerMarie-France PisierBernard Kouchner[Mis à jour le 6 janvier à 15h04] La sortie de l’ouvrage de Camille Kouchner, “La Familia grande”, publié au Seuil jeudi 7 janvier, a provoqué une déflagration. La fille de Bernard Kouchner, y accuse très explicitement celui qui fut son beau-père, Olivier Duhamel, d’avoir abusé sexuellement son frère jumeau, lorsque celui-ci et elle-même étaient adolescents. Le très influent universitaire s’est lui enfermé dans le silence. Après avoir mis un terme à toutes ses fonctions professionnelles, il a eu ces quelques mots auprès de la rédaction de L’Obs : “Je n’ai rien à dire sur ce qui, de toute façon, sera, je ne sais pas, n’importe quoi, déformé ou quoi”.Le Monde a publié mardi 5 décembre un long article pour relayer le récit de Camille Kouchner, comme pour appuyer ce qui ressemble à de terribles révélations. Sauf que “tout le monde sait”, insiste l’auteure. “Je ne révèle rien dans ce livre”. Les gestes et le comportement d’Olivier Duhamel à l’égard de son beau-fils n’auraient pas été secrets pour de nombreux amis de l’accusé et de son épouse, ceux qui faisait partie, dans les années 1980 et 1990, de la “familia grande”. Et c’est l’une des autres accusations de l’ouvrage : selon Camille Kouchner, “dans le microcosme des gens de pouvoir, Saint-Germain-des-Prés, beaucoup savaient et la plupart ont fait comme si de rien n’était”. La fille de Bernard Kouchner, qui a grandi avec ses frères sous l’autorité du couple formé par sa mère et Olivier Duhamel, mesure à quel point la vie “au coeur des années mitterrandiennes” étaient singulières. L’entourage et les amis du couple étaient constitués de figures importantes de la “gauche caviar”, la famille fréquentait aussi “Rocard, Cresson, Bérégovoy, Jospin”. Camille Kouchner insiste auprès de L’Obs, sans donner de noms : “Mon livre raconte à quel point beaucoup de gens étaient au courant. Bien sûr, j’ai pensé que mon livre pouvait paraître obscène à cause de la notoriété de ma famille. Puis je me suis dit : c’est justement pour ça qu’il faut le faire”. Plusieurs personnalités, proches ou anciens proches d’Olivier Duhamel ont réagi, assurant n’avoir jamais été informé des ces accusations, comme Elisabeth Guigou ou Luc Ferry.A la suite de la publication des articles du Monde, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour “viols et agressions sexuelles par personne ayant autorité sur un mineur de 15 ans”. Le procureur de la République a précisé que l’enquête avait été confiée à la brigade de protection des mineurs (BPM) de la direction régionale de la police judiciaire (DRPJ). Ces derniers sont missionnées pour “faire la lumière sur ces faits, à identifier toute autre victime potentielle et à vérifier l’éventuelle prescription de l’action publique”. Voici ce que l’on sait de l’affaire, sur la base des allégations de Camille Kouchner, et des personnes touchées par le drame.Qui est Camille Kouchner ? Quelle est la nature de ses accusations ?Camille Kouchner est aujourd’hui âgé de 45 ans, elle est juriste de profession. Les accusations qu’elles formulent portent sur des faits présentés comme ayant eu lieu à la fin des années 1980, des fellations sous contrainte, sur un enfant de 13 ou 14 ans, survenus dans la maison de vacances du couple, à Sanary. Elle raconte : “J’entendais ses pas dans le couloir et je savais qu’il le rejoignait. J’attendais qu’il ressorte de la chambre, plein d’odeurs inconnues et immédiatement détestées. Il entrait ensuite dans la mienne”. Et l’homme de lui faire promettre le silence, insistant sur la fragilité mentale de sa compagne : “Tu sais, pour ta mère, chaque jour est un jour de gagné. Laissez-moi faire.”Dans une lettre ouverte à son beau-père publié sur Le Monde, Camille Kouchner parle bien de viol. “Le viol consiste en tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu’il soit, commis par violence, contrainte, menace ou surprise. Ça, pour une surprise ! Et la contrainte, alors ? Comme une putain de contrainte morale ! Comme le fait qu’on t’ait tellement aimé, tu vois ? (…) Comme le fait qu’on n’a même pas pu t’envoyer en taule tellement on avait peur pour toi.”, écrit-elle.L’auteure insiste bien sur l’onde de choc sur sa vie personnelle et la souffrance générée par cette affaire, sur tous les membres de sa famille. Elle évoque notamment 10 ans de psychanalyste, cite dans son ouvrage la psychiatre Muriel Samona, qui insiste dans ses travaux sur le fait que “les violences ne concernent pas seulement les victimes directes, même si les autres n’ont pas de statut en droit”. Cette dernière ajoute à France Info : “L’univers familial fonctionne dans un système hyper hiérarchisé, avec une sorte de fonctionnement totalitaire. C’est une loi du silence qui s’impose à tous les membres de la famille, avec parfois même une terreur qui s’impose dans ce système. […] On sait que les victimes, dans l’ensemble, mettent dix ans au moins en moyenne à pouvoir parler. Elles ne sont pas entendues dans les trois quarts des cas”.Qui est Olivier Duhamel ? Pourquoi l’affaire met-elle fin à sa carrière ?Faut-il le rappeler, Olivier Duhamel est un éminent professeur à Science Po, politologue, conseiller politique et chroniqueur média. Il est décrit dans le livre de Camille Koucher comme un libertin qui n’hésite pas à se montrer nu devant les enfants. Il a choisi, pour l’heure, de ne pas nier les faits publiquement ; cette affaire devrait laisser le marquer au fer rouge et l’éloigner des instances de pouvoir et d’influence qu’il dirigeait où dont il faisait partie. A Sciences-Po, où il était considéré comme un apôtre, c’est la fin d’une époque. “Olivier Duhamel est quelqu’un à qui on ne s’oppose pas. Il aimait raconter qu’il était copain avec tout le monde dans le microcosme politique”, confie au Monde un cadre de l’école. Un communiqué de Frédéric Mion, le directeur, est sans ambages : “C’est avec stupeur que nous avons pris connaissance, par des articles de presse, des faits très graves reprochés à l’ancien président de la Fondation nationale des sciences politiques, Olivier Duhamel. Dans ces circonstances, nous tenons à condamner fermement toute forme de violence sexiste et sexuelle. Le respect absolu de la personne, de sa dignité, de son intégrité morale et physique, de son consentement est une valeur cardinale de notre institution. C’est un principe fondamental avec lequel nous ne transigeons jamais”.Qui est Evelyne Pisier, “en connivence intellectuelle” avec son époux ?Evelyne Pisier, mère de Camille Kouchner, était une figure universitaire et féministe, connue dans les années 1980 et 1990 pour son engagement résolument à gauche, agrégée de droit public. Camille Kouchner raconte comment Olivier Duhamel a été séduit par Evelyne Pisier, au début des années 1980, et décrit “leur connivence intellectuelle, la tendresse infinie de son regard sur elle”. Très vite, l’universitaire Olivier Duhamel s’est pris d’affection pour les enfants de sa compagne, qu’elle a eus avec Bernard Kouchner, de son précédent mariage. “Vous êtes mes enfants, et mieux encore”, s’amuse-t-il à déclamer à l’envi. En 1988, alors que Evelyne Pisier fait face à l’alcoolisme, Olivier Duhamel se serait rapproché encore davantage de ses beaux-enfants. Elle est décédée en 2017.Qui est “Victor” Kouchner, le “rescapé” du drame ?Selon Camille Kouchner, c’est à la fin des années 1980 qu’ont débuté les actes d’inceste sur son frère, qu’elle prénomme “Victor” pour cacher sa réelle identité. “Je pense qu’on avait 13 ans et que mon frère me le raconte quand on en a 14.”, écrit-elle. Elle assure donc qu’Olivier Duhamel imposait des fellations à l’adolescent, et ajoute que 20 ans plus tard, alors que le secret a été levé au sein de la famille, l’accusé n’a nié que 48 heures, tout en refusant de parler de viol, puisqu’il n’y “a jamais eu sodomie”. L’adolescent aurait été victime du politologue, selon sa soeur, durant deux années, même si elle a du mal à utiliser ce terme. “Le mot ‘victime’ lui-même me dérange, d’ailleurs. Il emprisonne et condamne à nouveau mon frère. Je cherche, mais je n’arrive pas à trouver le juste terme. Je dirais que mon frère est un rescapé, et moi, j’aimerais ressembler à une affranchie. Adios ! Je veux m’évader de cette mafia qu’a été ‘la familia grande'”, écrit-elle. Auprès du Monde, “Victor” a accepté d’accorder ses quelques mots : “”Je vous confirme que ce que ma sœur a écrit à propos des agissements d’Olivier Duhamel à mon égard est exact”. Selon Camille Kouchner, Evelyne Pisier a toujours tenté de défendre son mari. “Il regrette, tu sais. Il n’arrête pas de se torturer. […] Olivier a réfléchi, (…) tu devais déjà avoir plus de 15 ans…”, justifiait-elle devant sa fille.Qui est Julien Kouchner, frère mis au courant tardivement ?Julien Kouchner, le frère de Camille et “Victor”, a lui aussi tenu à décrire le choc des révélations et cet instant où “Victor” est sorti du silence. A cet instant, il était question que le fils de Julien aille passer les vacances chez son grand-père Olivier Duhamel, les risques d’un nouveau drame ont précipité les choses. “C’était juste avant l’été. Mon petit frère vient jusqu’à mon appartement. Il s’est posé sur le bord de la fenêtre. J’écoute, sidéré. Je revisite d’un coup son attitude, ses énervements et sa manière de fuir à chaque discussion familiale. Je comprends enfin. Il me parle de prescription. Je pense à mon beau-père et je me dis : “Quel salaud, ça relève du pénal !” Ensuite, un rideau tombe devant moi, comme au théâtre. Je comprends que les vingt-cinq ans de souvenirs familiaux que je me suis forgés sont tous faux. Cette idée me ronge et ne me quitte plus. Depuis ce jour, ma vie est abîmée”, confie-t-il.Qui est Marie-France Pisier, retrouvée morte dans sa piscine ?Lorsque le secret se lève, Marie-France Pisier enjoint sa soeur Evelyne Pisier à tout révéler publiquement, ce qu’elle refusera toujours de faire. Marie-France Pisier, célèbre comédienne, est retrouvée morte au printemps 2011, dans la piscine de sa maison de vacances à Saint-Cyr-sur-Mer. Les causes du décès n’ont pas de conclusions explicites. Camille Kouchner écrit dans son livre : “On a compris qu’Evelyne pensait que Marie-France s’était plutôt suicidée”.Pourquoi Bernard Kouchner, père de “Victor” a-t-il gardé le silence ?Selon le récit de Camille Duhamel, “Victor” a informé son père de l’inceste qu’il avait subi, un peu après la mort de Marie-France Pisier. Bernard Kouchner, prêt à “péter la gueule ” à Olivier Duhamel, aurait finalement renoncé à des représailles sur demande de “Victor”, qui craignait que le secret soit publiquement révélé. Dans l’ouvrage de sa fille, Bernard Kouchner est décrit comme un père très dur dans les années 1980. “Bernard hurlait. Il nous terrorisait, nous reprochait le malheur du monde”, écrit-elle notamment. Camille Kouchner rend toutefois hommage à son engagement humanitaire et à ses accomplissements professionnels.



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/biographie/2531688-olivier-duhamel-accuse-de-viol-epouse-protectrice-enfants-kouchner-un-drame-plusieurs-victimes/

Author :

Publish date : 2021-01-06 14:04:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : L’Internaute

https://collegae.net   https://www.les-fournitures-scolaires.com   https://100000-articles.com   https://le-bon-ski.com   https://www.chaussures.biz/  
---
Bristol City women: Matt Beard set to take over until end of season *  goodxy1 10 Chaussures Charms Chaussures de Charme pour Croc Chaussures et Bandes de Bracelet Bracelet Party Gifts ##7 *  J&J Vax Delay? Kids’ COVID Cases Rise; The Dude Exults *  * Dragons 3 – 6053476 – Jeu enfant – Figurine d’Action – Pack Dragon & Viking – Harold & Krokmou – Film Dragons 3 Le Monde… *  Pack de deux Isothermiques pour sac glacière * 
AGENDA CALENDRIER VOITURES MYTHIQUES *  Hugo : Oeuvres poétiques, tome 2 *  Israel extradites sex crime suspect to Australia *  * ACVMF DIY Peinture par numéro Adulte Fleurs Blanches Adultes Peinture numérique Peint à la Main Peinture sur Toile… *  Santa Anita horse racing consensus picks for Monday, Jan. 18 *