close

Dans “TPMP”, Omir Bekali, rescapé d’un camp de Ouïghours, en appelle à Macron

Dans "TPMP", Omir Bekali, rescapé d'un camp de Ouïghours, en appelle à Macron



INTERNATIONAL – Invité sur C8 ce mardi 6 avril, un rescapé de camp chinois où jusqu’à un million de musulmans seraient détenus pour “rééducation politique”, selon des experts et organisations de défense des droits humains, a appelé Emmanuel Macron à “arrêter ce génocide”. “Il faut agir le plus vite possible pour sauver les vies des gens, qu’ils puissent vivre humainement, normalement. Seul un front commun (des différents dirigeants, ndlr) peut faire bouger les choses”, a demandé Omir Bekali sur le plateau de “Touche pas à mon poste”, comme vous pouvez le voir ci-dessous.”Il faut arrêter le génocide”

Omir, rescapé d’un camp de Ouïghours en Chine, lance un appel à @EmmanuelMacron dans #TPMP ! pic.twitter.com/92t2ddXaQ1— TPMP (@TPMP) April 6, 2021Les larmes aux yeux et des sanglots dans la voix, l’homme de 44 ans explique à Cyril Hanouna qu’il a ”été humilié et qu’il ne peut pas oublier ça”. “C’est pour ce peuple, pour qu’il reste en vie”, qu’il continue de se battre et de témoigner comme il le fait depuis qu’il a pu sortir de ce camp en novembre 2017.”Il ne pourra jamais oublier”

Avec beaucoup d’émotion, Omir, rescapé d’un camp de Ouïghours en Chine, témoigne dans #TPMP avec son interprète et explique pourquoi il a décidé de prendre la parole malgré les menaces. pic.twitter.com/w2AAo4IGvR— TPMP (@TPMP) April 6, 2021Interrogé par l’AFP en 2019, Omir Bekali, racontait avoir passé plusieurs semaines à l’automne 2017 dans l’un de ces camps à Karamay, au Xinjiang, dans l’ouest de la Chine où vivent plusieurs minorités musulmanes, dont les Ouïghours et les Kazakhs.Pékin dément ces accusations, affirmant qu’il s’agit de “centres de formation professionnelle” contre la “radicalisation” islamiste. Des sortes de “campus”, avait alors déclaré le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Le Yucheng.De ces “campus”, Bekali est ressorti traumatisé. Multipliant les conférences à l’étranger, il est l’un des rares rescapés à raconter son passage dans ces centres. La plupart préfèrent se taire, de peur de mettre en danger leurs proches en Chine.Il décrit un quotidien fait de brimades ayant selon lui un objectif: extirper des internés la moindre parcelle de croyance religieuse. “Chaque matin de 7h à 7h30, il fallait chanter l’hymne national chinois. On chantait à 40 ou 50 personnes en faisant face au mur”, racontait-il. “Je ne voulais vraiment pas chanter. Mais à force de répétition quotidienne, c’est rentré”.”Humiliations, ils le frappent, il a subi toutes les tortures”

Omir, rescapé d’un camp de Ouïghours en Chine, témoigne dans #TPMP avec son interprète. pic.twitter.com/Rwsfl4fFZL— TPMP (@TPMP) April 6, 2021 Né au Xinjiang de parents ouïghour et kazakh, deux des principales ethnies musulmanes vivant au Xinjiang, Bekali a émigré au Kazakhstan en 2006 pour trouver du travail, comme bon nombre de Kazakhs nés en Chine, et obtenu la nationalité de ce pays.Les ennuis commencent pour lui le 23 mars 2017 lorsqu’il est arrêté au Xinjiang après un déplacement d’affaires pour son agence de tourisme kazakhe. Après avoir passé sept mois en prison pour des accusations d’aide au “terrorisme”, il est envoyé dans un camp de “rééducation”.“Il y avait des enseignants, des artistes, des vieillards” décrivait-il en 2019.Parmi les obligations pour les personnes de tous âges internées: le vendredi, jour saint pour les musulmans, “ils vous forcent à manger du porc”. Les ”étudiants” ont également interdiction de parler une langue autre que le chinois, de prier ou de se laisser pousser la barbe, autant de signes de “radicalisation” pour les autorités.S’il a pu sortir en novembre 2017, pense-t-il, c’est uniquement grâce à l’intervention des autorités du Kazakhstan. Après avoir été libéré, il a quitté le Kazakhstan pour s’installer en Turquie avec sa femme et leurs enfants.À voir également sur Le HuffPost: Ne pas faire les soldes en soutien aux Ouïghours? Pas si facile pour ces consommatricesLIRE AUSSI”M. Macron, ces agissements de la Chine, nous ne devons plus les accepter”Pékin sous une nouvelle tempête de sable



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/dans-tpmp-omir-bekali-rescape-dun-camp-de-ouighours-en-appelle-a-macron_fr_606ce7f3c5b6c70eccaab9c8

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2021-04-06 23:28:06

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : Huffington Post

Dans “TPMP”, Omir Bekali, rescapé d’un camp de Ouïghours, en appelle à Macron
https://www.le-bon-ski.fr/   https://www.peinture-au-numero.com   https://www.lesjardinsdinterieurs.com/   https://climatiseurmobile.org   https://www.consortec.org/  
--
Geox U Snake L, Baskets mode homme *  Maillot de bain This entrepreneur’s ‘moonshot’? Delaying menopause *  Make the most from your open water swimming *  * Zlide sur fermeture éclair de remplacement bobine 8, ancien en laiton *  KayMayn Adidog Chien vêtements à Capuche, vêtements pour Animaux de Compagnie Chaud Veste Veste Pullover Coton… *  NIKOX Peigne pochoir barbe homme. Qualité premium garantie par Nikox. Beard Shaping Tool pour les Hommes Barbe Styling… *  Le Potager au balcon *  Le Marrakech, 7, avenue Philippe Auguste 75011 Paris *  * Gaddrt Imperméable à l’eau solaire pivotant jardin extérieur Camping suspendu LED ampoule, 1pc *  Ebook Prenez 3 minutes pour activer la double authentification sur votre compte Fb *  https://dedalustats.com   https://www.jeuxjouetsremise.com/   https://chaussures-enligne.be   https://www.fournitures-de-bureau.biz/   https://www.newsafrica.info   https://www.enigmesghisdiem.fr   https://www.lacompagniedesbambous.com   https://www.lesbeauxlivres.com/   https://www.lacavernedujouet.com   https://marionnettes-a-mains.com   https://www.afric.info   https://www.climatiseurs-et-ventilateurs.com   https://www.omyoga.eu   https://www.lecordonniermalchausse.com