close

Couvre-feu à 19h: “c’est très tôt”, selon Emmanuel Macron

Couvre-feu à 19h: "c'est très tôt", selon Emmanuel Macron



POLITIQUE – On en sait (un peu) plus sur les intentions de l’exécutif concernant les nouvelles mesures qui seront prises pour lutter contre le coronavirus. Ce lundi 26 avril, Emmanuel Macron a expliqué que la levée des restrictions se ferait “tout doucement”, en évoquant toutefois un effort à venir pour “décaler un peu” le couvre-feu, en marge d’une visite d’une école au premier jour de la rentrée en présentiel dans les maternelles et le primaire. Le chef de l’Etat s’est fait pédagogue en répondant pendant une heure aux nombreuses questions des élèves d’une classe de CM2 de l’école Paul Cézanne de Melun (Seine-et-Marne). Après trois semaines de fermeture, cette rentrée, qui précède d’une semaine celle en présentiel ou en demi-jauge des collèges et lycées, s’accompagne d’un renforcement du protocole sanitaire avec notamment la fermeture des classes dès qu’est détecté un cas de Covid-19.“Avec le temps qui est plus chaud, le fait qu’on vaccine de plus en plus de gens et qu’on a diminué le nombre de cas avec les efforts des dernières semaines, on devrait progressivement tout doucement rouvrir les choses à partir du début du mois de mai”, a assuré le président, accompagné du ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer. Pour la vaccination des enfants et ados, “la question va se poser”À une fillette jugeant “un peu énervant” le couvre-feu, Emmanuel Macron a assuré que le gouvernement allait “essayer de le décaler un peu car 19h c’est très tôt”. À un autre enfant l’interrogeant sur les restrictions dans les cours de récréation, il a promis que, “dans quelques semaines”, il pourrait “jouer avec les copains des autres classes” et non seulement avec ceux de sa classe.Répondant à plusieurs questions d’élèves sur la campagne de vaccination, Emmanuel Macron a indiqué que, même si “on en est pas encore là”, “la question va se poser” pour les enfants et adolescents et qu’il est possible qu’il faille à l’avenir “se vacciner tous les ans, comme pour la grippe”.Emmanuel Macron s’est entretenu après avec des enseignants, qui lui ont expliqué avoir “rattrapé” l’impact négatif du premier confinement et que les évaluations ne montraient “pas de baisse des résultats” par rapport à l’année précédente. Il a assuré à l’un d’eux, qui lui demandait de “rouvrir les châteaux” aux visites, que l’objectif était de rouvrir les lieux culturels “avec des jauges limitées et un accès privilégié pour les scolaires à partir de la mi-mai”.Un déconfinement par étapesToujours au cours de ce déplacement, le chef de l’État a également évoqué le calendrier de réouverture actuellement étudié par l’exécutif. “Il y aura l’étape du 3 mai, puis après il y aura mi-mai, début juin et sans doute mi-fin juin”, a expliqué le président de la République, annonçant que les établissements culturels pourraient rouvrir “dès la première phase, avec des jauges plus réduites”. Emmanuel Macron sur le calendrier de réouvertures : “Il y l’étape du 3 mai, puis après il y aura mi-mai, début juin et sans doute mi-fin juin” pic.twitter.com/H4SxfWsAsk— BFMTV (@BFMTV) April 26, 2021Autre piste évoquée par le locataire de l’Élysée, l’instauration d’un “seuil du taux d’incidence” pour les réouvertures, notamment des terrasses. “On ne peut pas rouvrir les restaurants fin mai ou courant juin dans les départements où ça circule encore beaucoup. Dans d’autres, où ça a beaucoup baissé, je pense qu’on pourra rouvrir”, a déclaré Emmanuel Macron. À voir également sur Le HuffPost: Gabriel Attal confirme le déconfinement en maiLIRE AUSSIPas de confinement strict mais un protocole sanitaire pour le muguet du 1er-MaiPourquoi il ne faut jamais déjeuner à son poste de travail (surtout chez soi)



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/couvre-feu-a-19h-cest-tres-tot-selon-emmanuel-macron_fr_608696b7e4b05af50db8bce9

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2021-04-26 11:14:46

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags : Huffington Post

Couvre-feu à 19h: “c’est très tôt”, selon Emmanuel Macron
Erreur : SQLSTATE[HY000] [2002] Connection refused