close

À la demande de son entourage, Marine Tondelier accepte finalement de mettre sa veste à la machine à laver

À la demande de son entourage, Marine Tondelier accepte finalement de mettre sa veste à la machine à laver



“Le tout c’était de ne pas brusquer Marine” témoigne Philippe, un ami d’enfance. “Elle a fait une super campagne et elle s’est beaucoup donnée, il fallait donc lui dire les choses avec tact. C’est pourquoi on s’est réunis chez elle avec ses amis, sa famille et même un mentor pour lui dire qu’on l’aimait tous très fort mais qu’elle ne pouvait plus dormir ou faire son jogging avec cette veste” raconte-t-il avec émotion.

“Dans un premier temps, elle s’est braquée, ce qui est prévisible” ajoute Fanny, sa meilleure amie. “Elle a cru qu’on se liguait contre elle, un peu comme s’apprêterait à le faire Emmanuel Macron avec les LR. Mais on l’a tout de suite rassurée en lui disant qu’on admirait son engagement, sa sobriété et qu’elle pourrait reporter sa veste bientôt, aussitôt qu’elle aurait séché et que l’odeur serait partie”.

Marine Tondelier n’est pas la seule personnalité publique à avoir du mal à se défaire d’un accessoire fétiche. Il y a trois ans, l’entourage de Christophe Barbier s’était déjà réuni pour forcer celui-ci à se séparer de son écharpe rouge et l’année dernière plusieurs personnalités politiques avaient sommé Laurent Wauquiez de renoncer à sa veste parka, ce que ce dernier avait refusé, arguant qu’elle était encore neuve et surtout réversible.
L’article À la demande de son entourage, Marine Tondelier accepte finalement de mettre sa veste à la machine à laver est apparu en premier sur Le Gorafi.fr Gorafi News Network.



Source link : https://www.legorafi.fr/2024/07/10/a-la-demande-de-son-entourage-marine-tondelier-accepte-finalement-de-mettre-sa-veste-a-la-machine-a-laver/

Author : La Rédaction

Publish date : 2024-07-10 11:51:12

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags :Le Gorafi

............................................................................................................................................+