close

Huffington Post

Huffington Post

Pour la promo de “J’accuse”, France 5 déprogramme Garrel… mais diffuse Dujardin

Pour la promo de “J’accuse”, France 5 déprogramme Garrel… mais



MÉDIAS – “On ne peut plus parler d’un film sans tenir compte de son actualité”. La présentatrice de l’émission “C à Vous”, Anne-Élisabeth Lemoine, a parfaitement résumé la situation, ce mardi 12 novembre sur France 5, après les déprogrammations et les annulations en cascade des interviews des têtes d’affiche du film “J’accuse” de Roman Polanski. Mais si France 5 a renoncé lundi, comme d’autres médias, à diffuser des entretiens promotionnels réalisés avant la publication d’un article du Parisien faisant état d’une nouvelle accusation de viol contre le réalisateur franco-polonais, la chaîne du service public a pourtant dès le lendemain mis à l’antenne une interview de son acteur principal, Jean Dujardin, menée par Claire Chazal… sans la moindre référence à l’incontournable actualité, comme vous pouvez le voir dans notre montage vidéo.“Nous avions enregistré avant ces nouvelles accusations une interview de Louis Garrel qui joue le rôle de Dreyfus dans le film. Interview que vous auriez dû voir [lundi] soir, juste après 20 heures. Nous avons choisi de ne pas la diffuser”, s’est justifiée l’émission “C à Vous”, sa présentatrice expliquant qu”il n’était pas question de diffuser en l’état cette émission. Nous ne pouvions pas parler du film de Roman Polanski sans rappeler le contexte qui entoure désormais sa sortie en salles. Il fallait poser la question de cette nouvelle accusation mais ce n’était pas possible puisque cette émission était déjà enregistrée”.Les téléspectateurs de France 5, privés ce lundi à 20 heures de l’interview d’un acteur à l’affiche de “J’accuse”, ont cependant pu regarder sur la même chaîne, à peine deux jours plus tard, vers 20h30, l’interview d’un autre comédien jouant dans le dernier film de Roman Polanski.Interrogée sur ce manque de cohérence éditoriale consistant à déprogrammer l’interview de Louis Garrel sur le plateau d’Anne-Élisabeth Lemoine (“C à Vous”) car enregistrée avant la révélation d’une nouvelle accusation de viol portée contre Roman Polanski, tout en maintenant la diffusion sur son antenne d’un entretien accordé par Jean Dujardin à Claire Chazal (“Passage des arts”) réalisé à la même période, France 5 nous explique que “contrairement à ‘C à Vous’, la mission première de ‘Passage des arts’ n’est pas de réagir immédiatement à l’actualité. Sa ligne éditoriale privilégie un ton plus posé, moins en lien avec l’actualité du moment”. De quoi épargner cette fois-ci à Claire Chazal l’avalanche de critiques reçues après son interview en septembre 2011 sur TF1 de Dominique Strauss-Kahn, alors mis hors de cause dans l’affaire du Sofitel après avoir été soupçonné d’agression sexuelle par la justice américaine. À voir également sur Le HuffPost :LIRE AUSSI :
Schiappa et Ndiaye n’iront pas voir le film de Polanski

Roman Polanski, Woody Allen… Doit-on continuer de séparer l’artiste de l’homme?

Cette “blague” de Michaël Youn sur Polanski et Guy George ne passe pas



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/jaccuse-roman-polanski-france-5-louis-garrel-jean-dujardin_fr_5dcde8ade4b029474814453e

Author : Nabil Touati

Publish date : 2019-11-15 00:16:21

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Netflix va amender son docu-série “The Devil Next Door” après les critiques de la Pologne

Netflix va amender son docu-série “The Devil Next Door” après



CINÉMA – La géographie de Netflix n’est pas au goût de la Pologne. La plateforme de streaming a annoncé ce jeudi 14 novembre qu’elle ajouterait un complément d’information à un documentaire en plusieurs épisodes sur l’Holocauste, qui, selon Varsovie, “réécrit l’histoire” en plaçant les camps de la mort nazis allemands sur une carte de la Pologne d’aujourd’hui.Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki s’est adressé à ce propos au patron de Netflix pour lui demander de corriger cette “horrible erreur” dans le documentaire intitulé “The Devil Next Door” portant sur Ivan Demjanjuk, un ex-gardien ukrainien d’un camp nazi en Pologne occupé[email protected], stay true to historical facts!

During the time which the “The Devil Next Door” series describes, Poland’s territory was occupied, and it was Nazi Germany who was responsible for the camps. The map shown in the series does not reflect the actual borders at that time. pic.twitter.com/W5i8C9THo3— Ministry of Foreign Affairs 🇵🇱 (@PolandMFA) November 10, 2019“Netflix, restez fidèle aux faits historiques! Pendant la période décrite dans ‘The Devil Next Door’, le territoire de la Pologne était occupé, et l’Allemagne nazie était responsable des camps. La carte montrée dans la série ne reflète pas les vraies frontières à cette époque” “Afin de fournir davantage d’informations à nos utilisateurs sur les questions importantes soulevées dans ce documentaire et pour éviter tout malentendu, nous ajouterons dans les prochains jours du texte à certaines cartes présentées dans la série”, a déclaré Netflix, dans un communiqué publié sur son site Twitter polonais. “Cela aidera à expliquer que les camps d’extermination et de concentration ont été construits et gérés par le régime nazi allemand qui a envahi le pays et l’a occupé de 1939 à 1945”, selon le communiqué.Komentarz w sprawie serialu ‘The Devil Next Door’ (Iwan Groźny z Treblinki). pic.twitter.com/tgg64f8avk— Netflix Polska (@NetflixPL) November 14, 2019 “On sait bien que c’est compliqué, mais…”Le Musée d’Auschwitz a aussi réagi dans un message sur son compte Twitter, soulignant que des indications contenues dans le documentaire de Netflix étaient “tout simplement fausses”[email protected] “Devil next door” tells an important story. However not only it shows a map of Central Europe with post-war (not war-time occupation) borders but also the locations of Chelmno and Majdanek camps are simply wrong. One could expect more accuracy in such a production. pic.twitter.com/iiJ9Mkmwud— Auschwitz Memorial (@AuschwitzMuseum) November 10, 2019″‘The Devil Next Door’ raconte une histoire importante. Cependant, non seulement le documentaire montre une carte d’Europe centrale avec ses frontières d’après-guerre (sans prendre en compte l’occupation du temps de la guerre), mais les localisations des camps d’extermination de Chelmno et Majdanek sont tout simplement fausses. On pourrait attendre plus de précision d’une telle production.”Also Majdanek was not actually an extermination camp like Treblinka or Belzec. It should be marked like Auschwitz or Gross-Rosen. And if this map should be accurate you should at least also include Stutthof there. And why in Germany only Ravensbrück is mentioned? pic.twitter.com/Mf9PkQH0Xk— Auschwitz Memorial (@AuschwitzMuseum) November 10, 2019“Par ailleurs, Majdanek n’était pas un camp d’extermination comme Treblinka ou Belzec. Il devrait être légendé comme Auschwitz ou Gross-Rosen. Et pour être précise, cette carte devrait au moins inclure le camp de Stutthof. Et pourquoi seul Ravensbrück est mentionné en Allemagne?”Of course another problem is the sign for Auschwitz as it was a concentration camp which in March 1942 became also an extermination camp. We know it is complicated but should it be too complicated for a historical documentary?— Auschwitz Memorial (@AuschwitzMuseum) November 10, 2019“Bien sûr, l’autre problème est le signe choisi pour montrer Auschwitz: c’était un camp de concentration, devenu également un camp d’extermination en mars 1942. On sait bien que c’est compliqué, mais les choses peuvent-elles être trop compliquées quand il s’agit d’un documentaire historique?” Pour Mateusz Morawiecki, “non seulement la carte n’est pas correcte, mais elle induit les spectateurs à croire que la Pologne était responsable pour l’établissement et la maintenance des camps, et pour les crimes qui y étaient commis”.“Comme mon pays n’existait même pas à cette époque en tant qu’État indépendant, et que des millions de Polonais ont été assassinés sur ces sites, cet élément du film ‘The Devil Next Door’ ne fait rien d’autre que réécrire l’histoire”, a encore affirmé le Premier ministre polonais.Polska była ofiarą niewyobrażalnych zbrodni niemieckich podczas II WŚ. Być może dla @NetflixPL pomyłki w filmach dok. są mało znaczące, ale dla Polaków mają znaczenie fundamentalne. Wystosowałem do szefostwa portalu list – poniżej wersja 🇵🇱.

Pełna wersja: https://t.co/qSbtFgyCegpic.twitter.com/CebXODBD3m— Mateusz Morawiecki (@MorawieckiM) November 11, 2019 La Pologne a perdu pendant la 2e guerre mondiale six millions de citoyens, dont trois millions de Juifs, victimes de l’Holocauste. Le gouvernement conservateur actuel est particulièrement sensible aux erreurs, apparaissant parfois à l’étranger, qui attribuent à la Pologne une responsabilité dans les crimes des nazis allemands, sans nier pour autant que certains Polonais y aient participé. À voir également sur Le HuffPost :LIRE AUSSI :
Ce film choc sur l’Holocauste a secoué la Mostra de Venise




Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/netflix-the-devil-next-door-holocauste-pologne_fr_5dcdf0d6e4b0d2e79f89dbee

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2019-11-15 01:17:22

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

La neige en Isère provoque la mort d’un automobiliste, tué par la chute d’un arbre

La neige en Isère provoque la mort d’un automobiliste, tué



NEIGE – La neige tombant en abondance a provoqué un drame ce jeudi 14 novembre en Isère. Un automobiliste de 63 ans est mort dans la commune de Roche, dans le Nord du département, après la chute d’un arbre, a appris l’AFP auprès de la préfecture.Le sexagénaire essayait de déplacer un arbre tombé sous le poids de la neige vers 19 heures, avec le renfort d’autres personnes, quand un second arbre s’est abattu sur eux. Un jeune homme de 27 ans a également été blessé et hospitalisé à Bourgoin-Jallieu.140.000 foyers privés d’électricitéLes chutes de neige ont provoqué des coupures d’électricité, privant quelque 140.000 foyers de courant dans la Drôme, l’Isère et l’Ardèche, a annoncé Enedis.Deux lignes à haute tension ont notamment été coupées. Un premier incident s’est produit vers 19h30 à Tournon-sur-Rhône (Ardèche) quand, sous le poids de la neige, une ligne électrique de 20.000 volts est tombée, a précisé à l’AFP la préfecture de l’Ardèche.Un second câble dans le département est tombé dans la soirée à Saint-Julien-en-Saint-Alban sur vingt-cinq maisons, dont les occupants ont été évacués par les pompiers et installés par sécurité dans la salle des fêtes, ont annoncé les pompiers ardéchois. “Nos équipes sont en cours de déploiement mais la situation évolue encore”, a ajouté le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité.#neige
Enedis rappelle que les fils tombés à terre sont dangereux et qu’il ne faut en aucun cas les toucher.
En cas de situation dangereuse, composez le 09 726 750 + numéro du département. pic.twitter.com/k12vhHDLnp— Enedis (@enedis) November 14, 2019 En Isère, la SNCF a annoncé que la circulation de trains était interrompue sur trois axes depuis Grenoble “au minimum jusqu’à vendredi midi” en raison de la présence d’arbres tombés sur les voies ou menaçant de le faire. Les axes concernés sont Grenoble-Lyon, Grenoble-Valence et Grenoble-Veynes. Il sera toutefois possible de se rendre de Grenoble à Lyon mais par “un détournement” passant par Chambéry en Savoie et Ambérieu dans l’Ain, a précisé cette même source à l’AFP.L’Ardèche, comme le Rhône, la Loire, l’Ain, l’Isère, la Drôme et la Saône-et-Loire, a été placée jeudi en vigilance orange neige-verglas.À voir également sur Le HuffPost :LIRE AUSSI :
Un tremblement de terre ressenti à Strasbourg, le deuxième en 2 jours

La mairie d’Annecy en proie à un incendie




Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/neige-isere-automobiliste-mort-chute-arbre_fr_5dcdd6c9e4b02947481428da

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2019-11-14 23:08:02

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

France-Moldavie: le résumé et les buts de la victoire des Bleus (2-1)

France-Moldavie: le résumé et les buts de la victoire des



EURO 2020 – Qualifiés avant de jouer, les Bleus ont peiné pour disposer de la très modeste Moldavie (2-1), ce jeudi 14 novembre à Saint-Denis. Leur performance poussive ternit quelque peu une soirée achevée néanmoins à la première place du groupe, grâce à un penalty tardif d’Olivier Giroud.Avant même le coup d’envoi au Stade de France, les champions du monde et vice-champions d’Europe en titre avaient déjà leur billet en poche pour le prochain Euro disputé du 12 juin au 12 juillet dans douze villes du Vieux continent. Merci qui? La Turquie! Le plus féroce rival du groupe H, bourreau des Bleus en juin à Konya (0-2) avant de les accrocher en octobre (1-1) pour la revanche, a mis l’Islande hors course à l’issue d’un match nul (0-0) qui l’a également qualifié.En calant à Istanbul, surtout, les Turcs ont offert un boulevard à l’équipe de France dans la course pour la première place, enjeu de taille dans l’optique du tirage au sort prévu le 30 novembre à Bucarest. Et les Bleus s’y sont engouffrés, malgré un faux départ et une prestation laborieuse.Un but moldave dès la 9e minuteIls ont en effet très mal démarré la rencontre, encaissant un but des “Tricolorii” après moins de dix minutes de jeu sur une action assez anodine. Lancé depuis sa défense, le méconnu Vadim Rata est allé mettre sous pression Clément Lenglet, avant de lui chiper le ballon et de tromper Steve Mandanda (9e), réduisant au silence les moins de 70.000 spectateurs annoncés. Les mises en garde des joueurs et de l’encadrement français, répétées en boucle tout au long de la semaine, ont alors résonné avec justesse. “Il faut à la fois être optimiste, parce qu’on est deuxième au classement Fifa et la Moldavie est 175e, mais on est méfiant parce qu’un match raté, ça peut arriver”, avait ainsi lancé auprès de l’AFP Guy Stéphan, l’adjoint de Didier Deschamps.Ces mots avaient sûrement arraché quelques sourires à certains, amusés par le grand écart entre les champions du monde, habitués à jouer au Real Madrid, à Chelsea ou au Bayern Munich, et les modestes Moldaves, disséminés dans le championnat local ou dans la Roumanie voisine, notamment.Il est vrai que la sélection du pays d’Europe orientale restait sur sept défaites en huit matches, avec seulement deux buts inscrits, une série noire qui a épuisé les deux sélectionneurs précédents, avant l’arrivée fin octobre d’Engin Firat. Mais le technicien turc, qui avait présenté les Bleus comme des joueurs “quasiment impossible (à) stopper”, leur a joué un bien mauvais tour pendant la première demi-heure de jeu.Varane et Giroud pour la victoireAprès avoir sérieusement tangué, le navire bleu a cependant été remis à flot par son capitaine du soir Raphaël Varane, porteur du brassard en l’absence du blessé Hugo Lloris. Plutôt discret, Antoine Griezmann a envoyé sur coup franc un ballon que le gardien Alexei Koselev, gêné par la présence du filou Giroud, a relâché. À l’affût, le défenseur du Real Madrid a placé sa tête (35e) pour l’égalisation. Soulagés, les Bleus ont tout de même eu toutes les peines du monde à enfoncer le clou, malgré les accélérations foudroyantes de Kylian Mbappé et les multiples centres de Lucas Digne.La libération est venue d’une combinaison entre les deux hommes: le défenseur d’Everton s’est appuyé sur l’attaquant prodige du Paris SG qui lui a remis le ballon dans la surface. Digne s’est jeté sur l’offrande, avant d’être fauché dans son élan par un adversaire. Giroud s’est chargé de convertir le penalty, sans trembler. L’attaquant de Chelsea, cantonné au banc des remplaçants chez les Blues, fait une nouvelle fois le bonheur des Bleus. Il s’agit de son quatrième but sur les cinq derniers matches.Avec 39 buts en sélection, l’ancien de Montpellier revient à deux longueurs de son aîné Michel Platini (41 buts), le deuxième meilleur buteur de l’histoire en équipe de France. En Albanie, dimanche, le grand barbu aura sûrement envie d’aller le rattraper. À voir également sur Le HuffPost :LIRE AUSSI :
Le PSG n’a jamais aussi mal démarré en championnat depuis le rachat qatari, et pourtant…

Sur les nouveaux maillots de l’équipe de foot russe, le drapeau a été dessiné…à l’envers



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/france-moldavie-euro-2020-resume-buts_fr_5dcdca01e4b01f982efebb2d

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2019-11-14 22:18:15

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Les mesures du gouvernement contre le harcèlement dans le cinéma

Les mesures du gouvernement contre le harcèlement dans le cinéma



POLITIQUE – Une oeuvre, “si grande soit-elle, n’excuse pas les éventuelles fautes de son auteur.” Après les déclarations d’Adèle Haenel et la nouvelle accusation visant Roman Polanski, le ministre de la Culture a annoncé ce jeudi 14 novembre des mesures pour lutter contre le harcèlement sexuel dans le cinéma français, pour que les prises de parole “ne soient pas vaines”.Une oeuvre, “si grande soit-elle, n’excuse pas les éventuelles fautes de son auteur”, a lancé Franck Riester lors des deuxièmes Assises pour la parité, l’égalité et la diversité dans le cinéma, à Paris, au moment où Roman Polanski est visé par une nouvelle accusation de viol de la part de la photographe française Valentine Monnier, qui dit avoir été battue et violée par le cinéaste en 1975 à l’âge de dix-huit ans. Retrouvez ci-dessous les principales mesures annoncées par le ministre de la Culture Franck Riester, lors des deuxièmes Assises pour la parité, l’égalité et la diversité, pour lutter contre le harcèlement sexuel et les discriminations dans le cinéma et l’audiovisuel.Aides du CNC conditionnées au respect d’obligations sur le harcèlementLe versement de toutes les aides du Centre national du cinéma (CNC) sera “dorénavant conditionné au respect, par les entreprises qui les demandent, d’obligations précises en matière de prévention et de détection des risques liés au harcèlement sexuel”, selon le ministre.Cette mesure, encore floue, devra être soumise au conseil d’administration du CNC. Il devra ensuite mener une concertation avec les professionnels du secteur, pour définir les moyens concrets de s’acquitter de cette obligation.Nomination de référents “harcèlement sexuel” sur les tournages Le ministre s’est dit “favorable” à une telle nomination lors des tournages et de la promotion des films. Le collectif 50/50, qui promeut l’égalité dans le cinéma, l’a proposée aussi. La présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte, a annoncé que le groupe audiovisuel public allait nommer “un référent harcèlement sexuel sur chacun des tournages” de ses chaînes. Formations sur la prévention du harcèlement Des sessions de formation spécifiques, destinées aux professionnels du secteur, seront organisées. Le CNC contribuera à les mettre en place dès début 2020.Cellule d’alerte et d’écoute pour les victimesLe ministre a annoncé qu’il allait soutenir, en la finançant et en accompagnant sa mise en place, la création d’une “cellule d’alerte et d’écoute à destination des victimes de violence et de harcèlement sexuel et sexiste” dans le spectacle vivant, l’audiovisuel et le cinéma, sur laquelle travaille la Fesac (qui regroupe les organisations d’employeurs du secteur). Elle sera “opérationnelle dès le 1er janvier 2020.″Statistiques sur l’égalité dans l’audiovisuel, la distribution et l’exploitation L’obligation de collecter des statistiques relatives à l’égalité, annoncée l’an dernier dans le cinéma, sera étendue à ces trois autres secteurs.Quotas de réalisatrices à France TélévisionsDelphine Ernotte a annoncé que France Télévisions mettrait en place des quotas pour les femmes réalisatrices à partir de 2020, avant de les étendre à “l’ensemble des créateurs”. Le groupe fera de même “pour favoriser l’inclusion sociale, et la diversité des origines sociales, culturelles ou géographiques”.Charte des bonnes pratiquesPar ailleurs, une charte des bonnes pratiques “pour l’inclusion dans le cinéma et l’audiovisuel”, portée par le collectif 50/50, afin de favoriser la diversité au cinéma (dans le recrutement notamment) a été signée jeudi par plusieurs organisations professionnelles du cinéma et de l’audiovisuel. Un annuaire de professionnels (consultable sur www.bible5050.fr), sera mis à disposition “des personnes souhaitant constituer des équipes de plateaux plus inclusives, diverses et paritaires”.À voir également sur Le HuffPost:LIRE AUSSI:
Attendu sur Polanski, Franck Riester tranche: “Le talent n’est pas une circonstance atténuante”

Schiappa et Ndiaye n’iront pas voir le film de Polanski



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/les-mesures-du-gouvernement-contre-le-harcelement-au-cinema_fr_5dcd6f9de4b03a7e029653cd

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2019-11-14 20:07:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Euro 2020: l’équipe de France de football qualifiée (sans jouer)

Euro 2020: l’équipe de France de football qualifiée (sans jouer)



FOOTBALL – Après le match nul et vierge entre l’Islande et la Turquie, les Bleus de l’équipe de France peuvent savourer leur qualification. Les hommes de Didier Deschamps participeront effectivement à l’Euro 2020. Une nouvelle officialisée grâce à la non-victoire des Islandais ce jeudi 14 novembre. Les Champions du monde en titre pourront donc jouer leur match face à la Moldavie sans pression. De son côté, la Turquie qui avait besoin que d’un match nul dans son propre match est elle aussi qualifié.Plus d’informations à venir…À voir également sur Le HuffPost:LIRE AUSSI:
Thierry Henry nommé entraîneur de l’Impact Montréal

“Ibra” annonce à sa façon son départ des Los Angeles Galaxy



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/euro-2020-lequipe-de-france-de-football-qualifiee-pour-la-competition_fr_5dcda342e4b00b9293c00dae

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2019-11-14 19:03:33

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Hvaldimir et le béluga joueur de rugby sont bel et bien le même animal

Hvaldimir et le béluga joueur de rugby sont bel et



ANIMAUX – Le béluga filmé alors qu’il jouait avec un homme à la balle est bien Hvaldimir, l’animal aperçu quelques mois auparavant avec un harnais sur lequel pouvait être accroché une caméra ou un appareil photo, faisant de lui un potentiel espion russe.

“Oui, nous pouvons officiellement confirmer qu’il s’agit de Hvaldimir”, a déclaré au HuffPost britannique la Hvaldimir Foundation, par voie de communiqué. Cette fondation est en charge du suivi de l’animal, à l’initiative de l’association norvégienne Orca Survey.Dès la propagation de la vidéo de l’animal jouant avec un ballon de rugby, un expert pensait avoir reconnu le cétacé: “C’est probablement Hvaldimir, un cétacé autrefois en captivité qui aurait pu échapper à un programme militaire russe. Seul, souffrant de malnutrition et blessé, H. sillonne les mers en quête de nourriture et de l’attention des gens”, expliquait Ferris Jabr, contributeur à la revue Scientific American et au New York Times Magazine. Le béluga avait été repéré pour la première fois au large de la Norvège fin avril 2019 et ne semblait pas craindre les pêcheurs et biologistes marins qui tentaient de l’approcher. Il était muni d’un harnais sur lequel était inscrit “Équipement de Saint-Pétersbourg”. Le colonel Viktor Baranets a déclaré à Reuters qu’il avait entendu dire que les scientifiques russes utilisaient les bélugas “pour des tâches de collecte d’informations civiles”. Malgré tout, l’origine exacte du béluga demeure un mystère. Mais les experts sont bien convaincus que Hvaldimir était auparavant en captivité et que c’est probablement à cause de sa dépendance acquise envers les Hommes qu’il souffrait de malnutrition lorsqu’il a été repéré pour la première fois.Il faut sauver Hvaldimir ! C’est pourquoi l’association Orca Survey a demandé à mettre en place un plan d’alimentation en mai pour aider à stabiliser le poids de l’animal. Le plan a par la suite été autorisé par la Norwegian Directorate of Fisheries. “Le principal objectif était de permettre à Hvaldimir de chasser et de rester dans la nature sans aucune interaction humaine”, a déclaré la Fondation Hvaldimir. “Des signes montrent actuellement qu’il chasse pour lui-même”, mais les chercheurs continuent de suivre ses observations.L’organisation a également demandé à tous ceux qui croisent Hvaldimir de “respecter son espace”. L’encourager à s’approcher trop près des humains pourrait “annihiler tous les efforts” mis en oeuvre pour l’aider à se réintégrer dans la nature, a déclaré le groupe.Entre temps, la Fondation Hvaldimir a publié des mises à jour de leurs observations sur Facebook.“Nous sommes heureux d’annoncer qu’il démontre une tendance positive dans la prise de poids et que son comportement semble indiquer une confiance accrue alors qu’il sillonne les fjords de Norvège ”, explique une publication datant de fin octobre.Malgré ces informations, certaines personnes restent encore sceptiques face à toute cette histoire comme Muriel Arnal, présidente de l’association One Voice qui “mène un combat non violent pour les droits des animaux et le respect de toute vie”. Cette dernière a confié au Parisien que “L’association norvégienne censée le protéger est financée par des groupes internationaux de parcs aquatiques comme SeaWorld, qui contribuent à le maintenir dans un état de dépendance vis-à-vis de l’Homme en lui fournissant du poisson. Leur but est de le récupérer”À voir également sur Le HuffPost : LIRE AUSSI :
La doyenne des rhinocéros blancs en captivité est morte à 55 ans, un record mondial

Un chat évite la chute d’un bébé dans l’escalier en se jetant sur lui



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/hvaldimir-beluga_fr_5dcd79e2e4b0a794d1fc27b3

Author : Marwane Touati

Publish date : 2019-11-14 17:48:07

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Finkielkraut a-t-il vraiment appelé les hommes à “violer les femmes”?”

Finkielkraut a-t-il vraiment appelé les hommes à “violer les femmes”?”



TÉLÉVISION – Invité sur le plateau de “La Grande confrontation” sur LCI, le philosophe et écrivain de 70 ans Alain Finkielkraut a débattu avec la féministe militante Caroline De Haas autour de la question: “Toutes les opinions sont-elles bonnes à dire?” Rapidement, le ton est monté.Au cours d’une explication sur ce qu’il appelle “l’extension du concept de sexisme”, traduite par une “culture du viol” qui engloberait désormais “les blagues salasses, les dragueurs lourds, les attouchements, jusqu’à la galanterie”, Alain Finkielkraut a été accusé par Caroline de Haas de “banaliser la réalité” de ce que subissent les femmes victimes de viol. Visiblement excédé, le philosophe a rétorqué: “Violez! Violez! Violez! Je dis aux hommes: violez les femmes. D’ailleurs, je viole la mienne tous les soirs.” Des déclarations qui ont provoqué la colère d’un grand nombre d’internautes et de plusieurs associations féministes. David Pujadas, en maître de cérémonie, a tenté de sauver l’écrivain du naufrage: “C’est du second degré! C’est du second degré…” Sous un mélange de huées et de rires du public, Caroline de Haas a immédiatement coupé l’écrivain pour lui indiquer qu’il n’avait “pas le droit de dire ça.” Hors de lui, Alain Finkielkraut a surenchérit: “Tous les soirs, elle en a marre, elle en a marre!” Finkielkraut épinglé dans un montagePour le collectif “Nous toutes”, dont est membre Caroline de Haas, c’est la sortie de trop. Le lendemain de la diffusion, aux alentours de midi, leur compte officiel Instagram poste une vidéo de 15 secondes, dont le montage met en exergue les propos polémiques d’Alain Finkielkraut, suivi de la phrase: “Pour dire stop aux violences faites aux femmes, rendez-vous le 23 novembre à 14h à Opéra.” View this post on InstagramA post shared by NousToutes (@noustoutesorg) on Nov 14, 2019 at 2:09am PSTSuite à cette nouvelle polémique provoquée par les propos d’Alain Finkielkraut, accusé “d’incitation au viol”, une pétition a été créée sur Change.org (pour plus d’informations, cliquez ici) afin d’exiger le départ du philosophe de la radio France Culture. Pour rappel, comme le précise la loi, l’incitation au viol est passible de 5 ans de prison et 45 000 euros d’amende. Le passif polémique de Finkielkraut sur le féminisme La dernière polémique en date remonte (seulement) à juin dernier, à l’occasion de la Coupe du monde féminine de football.Interrogé sur l’équipe des Bleues, Alain Finkielkraut n’avait pas laissé exploser sa joie face à a la qualification de ses compatriotes: “C’est pas possible! Mais après on va faire le rugby féminin? Arrêtez l’égalité, l’égalité… Bien sûr l’égalité, mais un peu de différence! C’est très bien, que les femmes jouent au football… Mais ça ne me passionne pas. Ce n’est pas comme ça que j’ai envie de voir des femmes… ” Alain Finkielkraut n’aime pas le football féminin. Pourquoi ? Parce que “ce n’est pas comme ça qu’il a envie de voir des femmes”.

Le seul argument du “philosophe” : “J’ai pas envie, j’ai pas envie !”

Tocard.pic.twitter.com/QNLTyeWZMo— Maxime Cochard (@MaximeCochard_) June 5, 2019En 2017, les féministes grinçaient déjà des dents en l’entendant parler. Invité sur France Inter, Alain Finkielkraut s’était exprimé au sujet de la libération de la parole des femmes, cristallisée par le mouvement #MeToo à l’époque. Cependant, ses paroles n’ont pas été celles escomptées par le milieu militant (une fois de plus):“Je me réjouis de voir les femmes aujourd’hui accéder à toutes les professions, être présentes dans la sphère publique. Mais je crois en effet que certaines féministes continuent, comme si de rien n’était, à dénoncer la perpétuation, voire l’aggravation, de la domination masculine (…) Le mauvais joueur traditionnel, c’était celui qui ne reconnaissait pas sa défaite. Ces mauvaises joueuses d’un nouveau type ne reconnaissent pas leur victoire. C’est cela qui m’agace un tout petit peu.”À voir également sur Le HuffPost: LIRE AUSSI
Roman Polanski, Woody Allen… Doit-on continuer de séparer l’artiste de l’homme?

Une Française accuse Roman Polanski de viol




Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/finkielkraut-a-t-il-vraiment-appele-les-hommes-a-violer-les-femmes_fr_5dcd52f2e4b0a794d1fb9a3d

Author : Stacie Arena

Publish date : 2019-11-14 15:15:38

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Darmanin accusé de viol: la justice va réexaminer le non-lieu

Darmanin accusé de viol: la justice va réexaminer le non-lieu



POLITIQUE – La justice va réexaminer la validité du non-lieu dont a bénéficié en 2018 le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, accusé par une femme d’un viol en 2009, selon une décision rendue ce jeudi 14 novembre par la Cour de cassation et consultée par l’AFP.Un juge d’instruction avait refusé en août 2018 de relancer les investigations après un classement sans suite, par le parquet de Paris, de la plainte initiale de Sophie Patterson-Spatz. Cette dernière avait fait appel de cette décision, mais son recours avait été jugé hors délai par la cour d’appel de Paris qui vient d’être contredite par cette décision.Plus d’informations à venir… À voir également sur Le HuffPost:LIRE AUSSI:
Le budget de Marlène Schiappa va retrouver ses 26.000 euros

Schiappa et Ndiaye n’iront pas voir le film de Polanski



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/darmanin-va-voir-le-non-lieu-dont-il-a-beneficie-dans-une-affaire-de-viols-reexamine-par-la-justice_fr_5dcd6486e4b0a794d1fbdfbe

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2019-11-14 14:37:26

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Thierry Henry nommé entraîneur de l’Impact Montréal

Thierry Henry nommé entraîneur de l’Impact Montréal



FOOTBALL – Sa toute première expérience avait été un échec cuisant, revoilà Thierry Henry à la tête d’une équipe de foot. C’est l’Impact de Montréal qui a annoncé ce jeudi 14 novembre la nomination de du champion du monde 1998 comme entraîneur de son équipe première. Plusieurs mois après avoir quitté Monaco et le championnat de France de Ligue 1, l’ancienne star d’Arsenal et des Bleus sera présentée à la presse et aux supporters lundi 18 novembre avant de prendre l’équipe en main à partir de la mi-janvier, lorsque les entraînements recommenceront en vue de la reprise du nchampionnat local. Welcome to Montreal @ThierryHenry !

📰 >> https://t.co/OTLqZ2rBJo#IMFC#AllezMTLpic.twitter.com/F8Mfi5DdxC— Impact de Montréal (@impactmontreal) November 14, 2019 Plus d’informations à venir…À voir également sur Le HuffPost:LIRE AUSSI:
“Ibra” annonce à sa façon son départ des Los Angeles Galaxy

Sur les nouveaux maillots de l’équipe de foot russe, le drapeau a été dessiné…à l’envers




Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/thierry-henry-nomme-entraineur-de-limpact-montreal_fr_5dcd5405e4b03a7e0295f122

Author : Anthony Berthelier

Publish date : 2019-11-14 13:27:23

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Les “Réunionnais de la Creuse” réclament un lieu de mémoire et de ressources

Les “Réunionnais de la Creuse” réclament un lieu de mémoire



POLITIQUE – “Exilé” pour certains, “enfant volé” pour d’autres… Plus de 50 ans plus tard, les termes employés par les “Réunionnais de la Creuse” pour raconter leur migration forcée en France métropolitaine sont forts. Pour continuer à faire le deuil d’un passé difficile, ils souhaitent désormais obtenir réparation. Les “enfants dits de la Creuse” sont désormais des adultes. Mais comme ils le racontent dans la vidéo en tête d’article, le chemin a été long pour comprendre leur parcours et retrouver leurs racines et leur famille. Ce jeudi 14 novembre, cinq ans après la première reconnaissance officielle de cette histoire, une conférence de presse organisée par la Fédération des Enfants Déracinés des Drom (FEDD), espère relancer le processus engagé auprès de l’État pour aboutir à des actions concrètes. “Cette reconnaissance, c’est dire qu’on a existé, qu’on a vécu ça et qu’on est toujours là. Pour qu’on puisse tourner la page, pour moi c’est hyper important”Marie-José Virapin, 61 ans aujourd’hui et qui a dû quitter La Réunion à 11 ans.Le ″ça”, dont parle Marie-José Virapin, c’est le départ forcé. Entre les années 60 et 80, de plus de 2000 enfants réunionnais -selon des estimations non officielles- ont dû partir pour la Métropole dans le cadre d’une politique migratoire des populations ultramarines mise en place par le Bureau Migratoire des Départements d’Outre-mer (BuMiDom), créé en 1961 par Michel Debré, alors premier ministre de Charles de Gaulle.Cette politique, qui a contribué à l’arrivée massive d’Ultramarins dans l’Hexagone -dans des conditions controversées-, a également été appliquée aux enfants à la Réunion, avec comme objectif de repeupler les départements confrontés à l’exode rural comme la Creuse. Pour l’association de victimes, “ce déracinement, généralement réalisé sans le consentement des parents, bien souvent illettrés et agissant sous la pression de l’administration, a privé ces petits Réunionnais de leur histoire, de leur identité et de leurs familles.”“À 16 ans, découvrir qu’on a un autre nom, un autre prénom, un autre lieu de naissance, c’est dévastateur”, raconte Valérie Andanson, “exilée” à l’âge de 3 ans et restée dans l’ignorance jusqu’à l’adolescence.Macron reconnaît “une faute”, l’association demande un acte concretIl a fallu attendre 2014 pour que l’histoire des “Enfants dits de la Creuse” soit reconnue par la loi. Comme l’explique au HuffPost maître Élisabeth Rabesandratan, avocate au barreau de La Rochelle Rochefort et qui a été saisie de l’affaire en 2019, “il y a eu la résolution de l’Assemblée nationale, qui a posé un cadre. Ce n’est pas une loi mais c’est une délibération mémorielle. Et ça c’est énorme”, souligne-t-elle. À partir de là, une Commission a été mise en place en 2016. “C’était la première fois qu’était mis en place un travail d’experts impartial et indépendant” sur le sujet explique l’avocate, saluant “un travail bien fait, excellent”. Par la suite, Emmanuel Macron a reconnu dans une lettre adressée à l’association “une faute”, résultant d’une politique qui “a aggravé dans bien des cas la détresse des enfants qu’elle souhaitait aider.” Un rapport contenant des préconisations a ensuite été rendu courant 2018. “Mais aujourd’hui, on n’en est plus au stade, je dirais, de la victimisation”, explique Élisabeth Rabesandratan. “Ce dont les victimes ont besoin, c’est de cette réponse de l’État. Des excuses et des réparations. (…) C’est le temps de la réparation. Concrètement.”Outre les préconisations du rapport -validées par l’avocate-, l’association demande notamment la mise en place d’un centre de ressources. “Ce centre aurait deux fonctions: l’assistance aux populations et l’accompagnement des personnes concernées. Une assistance inconditionnelle, juridique, psychologique, matérielle. Le deuxième volet: les réparations, collectives et individuelles.” En pratique, ce centre faciliterait la recherche des familles biologiques, que ce soit au niveau des démarches administratives ou des recherches d’identité via l’ADN, explique l’avocate. Elle y voit d’ailleurs un outil bénéfique “pour l’enfance en général et pas que pour les enfants déracinés des Drom”. Car in fine, c’est aussi la demande des “Réunionnais de la Creuse”: “Qu’un gouvernement ne prenne pas la décision de repeupler parce qu’il manque des enfants à un endroit. Qu’on n’enlève pas l’enfant à ses parents, sauf dans des cas exceptionnels”, insiste Stéphane Gourdon, devenu chef de service à la Ddass. “Ce sont des choses qui peuvent se reproduire. Pas à cette échelle-là, mais plutôt dans des situations individuelles”, abonde maître Élisabeth Rabesandratan. À voir également sur Le HuffPost:lire aussi:
Ce documentaire sur Olivier Rousteing en dit long sur le sentiment d’abandon

Voici les premières préconisations du rapport sur l’adoption



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/les-reunionnais-de-la-creuse-reclament-un-lieu-de-memoire-et-de-ressources_fr_5dccd91ce4b03a7e0294c98d

Author : Lucie Hennequin

Publish date : 2019-11-14 11:54:30

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Ce que vit la Bolivie n’est pas une contestation populaire mais un coup d’État

Ce que vit la Bolivie n’est pas une contestation populaire



Les événements vécus par la Bolivie ces derniers jours sont particulièrement inquiétants. L’une des lignes de description que j’ai lues ou entendues ici ou là en France est la suivante: une contestation populaire post-électorale a donné lieu à la démission d’Evo Morales. C’est au mieux un raccourci, sinon un mensonge par omission.En effet, il y a eu des contestations post-électorales dans un contexte où la popularité d’Evo Morales n’était pas aussi forte qu’il y a dix ans. Mais il était tout de même largement en tête du premier tour de l’élection présidentielle, et son parti, le MAS, emportait le même jour la majorité au Sénat avec 19 sénateurs sur 36, et restait le premier parti de la Chambre des députés avec 64 députés sur 130. Alors que le MAS avait les deux tiers des députés et des sénateurs, il se trouvait en recul, certes, mais gagnait l’élection.En d’autres termes, la polémique utilisée par l’extrême-droite et l’armée ces jours derniers portait sur la convocation, ou non, d’un second tour de l’élection présidentielle, les chambres parlementaires étant déjà élues. Evo Morales était-il vraiment dix points devant son concurrent de droite, arrivé en deuxième position de l’élection? Telle était la question au centre des préoccupations de l’opposition au Président issu du MAS. Du fait des manifestations de dépit des partisans de Carlos Mesa et des opposants au MAS, Evo Morales a annoncé ce dimanche 10 novembre la convocation de nouvelles élections.Précisons ici que les résultats des élections ont été validés par le Center for Economic and Policy Research, même s’ils étaient mis en doute par l’Organisation des Etats Américains (OEA), historiquement liée au gouvernement des États-Unis d’Amérique. Le fait que le coup d’État ait été salué par Donald Trump est un signal politique fort dans une région marquée par les coups d’État à répétition, le siècle dernier, appuyés voire organisés depuis les États-Unis d’Amérique. Toujours est-il que Fernando Camacho, leader d’extrême-droite et évangéliste fondamentaliste, ne souhaite absolument pas de nouvelles élections: il veut profiter de cette occasion pour accomplir un coup d’État avec l’appui de l’armée. William Kaliman, le général en chef de l’armée bolivienne, a demandé à Evo Morales de démissionner afin de “pacifier” la Bolivie.Le 10 novembre, le Président de la chambre des députés démissionne car son frère est séquestré par des opposants. Ce même dimanche, alors que des groupes paramilitaires poursuivent des militants du MAS, incendient la maison de la sœur d’Evo Morales et pillent celle du Président, le chef de l’armée déclare publiquement que le Président doit démissionner.Il s’agit évidemment d’un coup d’État, ou encore un putsch, défini par le TLF (trésor de la langue française) comme un “soulèvement opéré par un clan militaire ou un groupe politique armé pour s’emparer du pouvoir par la force”. En l’espèce, l’armée se constitue comme partisane de l’extrême-droite, Evo Morales doit quitter La Paz, de nombreuses attaques racistes ont lieu, des militants du MAS sont persécutés partout, pour leur engagement politique ou le fait qu’ils sont indigènes. Et le jour même, Fernando Camacho se rend dans le palais présidentiel pour prier, bible sur le drapeau de l’État plurinational auquel il s’oppose depuis la nouvelle Constitution de 2009, entouré par deux miliciens. La qualification objective de ce qui vient d’avoir lieu est donc la suivante: il s’agit d’un coup d’État.Le lundi 11 novembre, des informations concordantes indiquaient que les putschistes souhaitaient brûler les 30.000 ouvrages de la bibliothèque du Vice-président Alvaro García Linera, intellectuel reconnu que j’ai eu l’opportunité de rencontrer dans le cadre de mes recherches doctorales. De tels projets en disent long sur ceux qui sont à la manœuvre derrière le coup d’État.Ce coup d’État intervient pour entraver la tenue de nouvelles élections. Il a pour objectif de mettre fin à la période, ouverte depuis 2006, de redistribution des richesses et d’intégration plus importante des peuples indigènes, dans un pays qui contient l’une des réserves les plus importantes de lithium au monde. Le fait qu’il ait été salué par Donald Trump est un signal politique fort dans une région marquée par les coups d’État à répétition, le siècle dernier, appuyés voire organisés depuis les États-Unis d’Amérique. La déclaration de Donald Trump est en effet révélatrice: il se pose comme arbitre, pour décider quel régime est, ou non, “illégitime”, et considère que le Venezuela et le Nicaragua doivent être les prochains sur la liste. La déclaration de Donald Trump est en effet révélatrice: il se pose comme arbitre, pour décider quel régime est, ou non, “illégitime”, et considère que le Venezuela et le Nicaragua doivent être les prochains sur la liste. Pourquoi pas le Chili, où un mouvement massif, qui a donné lieu à la torture et à l’assassinat de plusieurs manifestants par les forces de répression, demande la convocation d’une Assemblée constituante? Il s’agit là d’un agenda politique des États-Unis, historiquement en lien avec les secteurs d’accumulation nationaux des pays d’Amérique du Sud.Aujourd’hui, les partisans d’Evo Morales s’organisent pour résister au coup d’État. Je lis dans le Ouest France du 12 novembre un titre particulièrement impropre pour comprendre la situation, relatif aux mouvements menés par les partisans d’Evo Morales dans la ville d’El Alto, qui surplombe La Paz: “L’armée va intervenir avec la police pour arrêter les violences”. En réalité, si les mots étaient utilisés rigoureusement, voici le titre exact des événements: “L’armée va intervenir avec la police pour défendre le coup d’État, appuyé par les États-Unis, contre les partisans d’Evo Morales qui tentent d’y résister”.Les mots sont importants. Il faut donc en faire un usage clair. La Bolivie vient de vivre, et est en train de subir un coup d’État. À voir également sur Le HuffPost:LIRE AUSSI
En Bolivie, l’armée a investi les rues contre les manifestants pro-Morales

Après la démission d’Evo Morales, les insoumis dénoncent un “coup d’État”



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/ce-que-vit-la-bolivie-nest-pas-une-contestation-populaire-mais-un-coup-detat_fr_5dcd2532e4b03a7e029565c9

Author : Pierre-Yves Cadalen

Publish date : 2019-11-14 10:24:33

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Disney+ atteint 10 millions d’abonnés un jour après son lancement

Disney+ atteint 10 millions d’abonnés un jour après son lancement



STREAMING – Disney a dépassé les attentes en affirmant mercredi avoir attiré 10 millions d’abonnés à sa plateforme de streaming Disney+ 24 heures après son lancement aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas.Le groupe s’est félicité dans un communiqué d’une “demande extraordinaire des consommateurs” et a indiqué “avoir déjà atteint le chiffre remarquable de 10 millions d’inscriptions depuis le lancement”.Le cabinet MoffettNathanson, cité par plusieurs médias américains, avait prévu 8 millions d’abonnés à travers le monde à fin 2019 et 18 millions à la fin de l’année fiscale 2020.Selon le site Apptopia, qui fournit des données sur les applications mobiles, l’app Disney+ a quant à elle déjà été téléchargée 3,2 millions de fois. L’immense majorité des téléchargements vient des Etats-Unis (89%), suivis du Canada (9%) et des Pays-Bas (2%).Don’t get left behind. Start streaming all your favorites now, only on #DisneyPlus. pic.twitter.com/w0K8NoYwSO— Disney+ (@disneyplus) November 12, 2019 Elle figure en tête des applications gratuites les plus téléchargées aux Etats-Unis et au Canada sur l’App Store, le magasin en ligne d’Apple.À son lancement en 2010, l’application du géant du streaming Netflix avait été téléchargée à 662.000 reprises au niveau mondial.“Le streaming n’était pas ce qu’il est aujourd’hui et les mobiles n’étaient pas ce qu’ils sont aujourd’hui, le taux de pénétration des appareils mobiles et les préférences des utilisateurs ayant basculé en faveur de Disney”, tempère Apptopia.Le site spécialisé estime également que les utilisateurs ont cumulé 1,3 million d’heures de visionnage des contenus Disney+ au cours de la première journée. Selon Bob Iger, le patron de Disney, le lancement du nouveau service est “un moment historique pour notre entreprise, qui marque une nouvelle ère d’innovation et de créativité”.Selon Daniel Ives, analyste pour Wedbush Securities, le nombre d’abonnés au lancement de Disney+ “témoigne de la rapidité du succès de M. Iger et de Disney, qui dispose d’un contenu inégalé et d’un réseau de distribution massif, ce qui fait de la Maison de Mickey un rival sérieux de Netflix dès le premier jour”.Ratés techniquesDisney+ a connu des ratés techniques mardi, de nombreux utilisateurs faisant état d’un message d’erreur lors de leurs tentatives de connexion.Disney a imputé ces problèmes à une demande supérieure aux attentes.The demand for #DisneyPlus has exceeded our highest expectations. We are so pleased you’re excited to watch all your favorites and are working quickly to resolve any current issues. We appreciate your patience.— Disney+ (@disneyplus) November 12, 2019 “L’intérêt pour DisneyPlus a dépassé nos plus hautes attentes. Nous sommes ravis que vous soyez excités à l’idée de regarder tous vos films et séries préférés et nous travaillons rapidement à résoudre tous les problèmes actuels. Nous apprécions votre patience”Pour Richard Windsor, analyste chez Radio Free Mobile, ces problèmes sont cependant “un bon signe car cela implique que la demande pour le catalogue unique que Disney propose est très forte, ce qui les place dans une position solide à long terme”.L’expert ajoute que le marché du streaming était désormais fluide avec l’entrée de nouveaux acteurs, mais que les groupes les plus puissants comme Disney, Apple et Amazon pourraient “finir par acquérir de nombreux acteurs plus faibles” et saper la base d’abonnés de Netflix. Disney+ est disponible depuis mardi aux Etats-Unis, au Canada et aux Pays-Bas à partir de 6,99 dollars par mois, un prix nettement inférieur à celui de son concurrent Netflix, et propose un impressionnant catalogue, avec les films de “Star Wars”, Pixar et Marvel.Pour 12,99 dollars, les abonnés à l’ancienne plateforme D23 ont en plus accès à Hulu et ESPN+ (sports).Dès la semaine prochaine, Disney+ sera déployé en Australie et en Nouvelle-Zélande, puis l’Europe occidentale en mars 2020. Il arrivera en France le 31 mars. Le groupe espère attirer entre 60 et 90 millions d’abonnés d’ici 2024.À voir également sur Le HuffPost:LIRE AUSSI:
Disney+, Netflix… Combien les Français sont-ils prêts à dépenser? [SONDAGE EXCLUSIF]

Stephen King a adoré “The Morning Show”, la nouvelle série d’Apple TV+




Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/disney-plus-atteint-10-millions-dabonnes-un-jour-apres-son-lancement_fr_5dcd1768e4b0d43931cfa6e6

Author : AFP

Publish date : 2019-11-14 09:13:12

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Macron ne va pas dans la Marne que pour les commémorations de 14-18

Macron ne va pas dans la Marne que pour les



TERRITOIRES – Comme un contrôle continu. Face aux tensions sociales, répondre par du concret et du local: c’est le pari d’Emmanuel Macron, qui se rend ce jeudi 14 novembre dans la Marne pour illustrer l’application de ses réformes, pendant qu’à Paris se tiendra une grande manifestation pour l’hôpital.Le chef de l’État visitera pour commencer le Mémorial des deux batailles de la Marne (septembre 1914 et juillet 1918) installé à Dormans, près de Reims. Il avait promis l’an dernier de s’y rendre, faute d’avoir pu inclure ce monument dans son “itinérance mémorielle” de la Grande Guerre.Il se rendra ensuite à Epernay (24.000 habitants), où sous l’égide du maire divers droite Franck Leroy, soutien de LREM aux européennes, il assistera à une réunion du conseil municipal. Peut-être en profitera-t-il pour un bain de foule.Il enchaînera par une réunion avec le préfet de la Marne, Denis Conus, afin de “vérifier” l’application de quelques-unes de ses réformes localement.D’un côté de la table, Emmanuel Macron, son ministre des Collectivités territoriales, Sébastien Lecornu, et quelques conseillers. Face à eux, le préfet, la sous-préfète et des collaborateurs. Une séance au parfum de grand oral pour le préfet.Le chef de l’État, deux ans et demi pile après son entrée en fonction, évaluera pour la Marne les indicateurs de l’action de l’État – surnommés “OVQ” (“objet de la vie quotidienne”) – censés donner des mesures chiffrées de l’avancement des réformes.Il lui demandera ainsi un bilan des rénovations thermiques des logements, de l’ouverture des maisons de santé, du nombre d’apprentis, de la scolarisation des enfants handicapés, de la couverture haut débit ou encore des maisons “France Services” réunissant plusieurs services publics. Et si les objectifs ne sont pas remplis, le préfet devra en expliquer les freins.“Il s’agit d’une sorte de contrôle continu pour vérifier comment les impulsions données à Paris sont interprétées et mises en oeuvre à mi-mandat”, explique l’Elysée.C’est la première fois que la presse peut assister à un tel échange, mais Emmanuel Macron a pour habitude lors de ses déplacements de faire le point avec les préfets, dont il veille personnellement aux nominations.Malgré des mesures de sécurité importantes, la CGT a prévu un rassemblement dans le centre d’Epernay à 14H00.Procès en déconnexionUn an après le début de la révolte des “gilets jaunes”, cette journée dans la Marne marque la volonté du président de montrer sa proximité avec les préoccupations des Français, en pleine résurgence des tensions sociales.D’autant qu’un sondage Elabe montre que 55% des Français approuvent la mobilisation des “gilets jaunes” de l’an dernier et que 71% estiment que le mouvement n’a pas permis à Emmanuel Macron de mieux comprendre les réalités du quotidien.Un procès en déconnexion le poursuit malgré ses 100 heures de grand débat.Son déplacement se télescope avec la manifestation ce jeudi à Paris des personnels hospitaliers, qui espèrent une rallonge budgétaire imminente.Les “gilets jaunes” comptent eux se remobiliser ce week-end tandis qu’une contestation étudiante a surgi depuis qu’un jeune homme s’est immolé par le feu vendredi pour dénoncer sa situation précaire.Le gouvernement est “vigilant” face à ces revendications catégorielles, a indiqué mercredi la porte-parole Sibeth Ndiaye. A quatre mois des municipales, l’exécutif craint une multiplication des fronts, alors qu’une grève de la SNCF et de la RATP est annoncée pour le 5 décembre.Mardi prochain, dans un même esprit “d’écoute et de dialogue”, explique l’Élysée, Emmanuel Macron ouvrira le Congrès de l’Association des maires de France (AMF), qu’il avait boudé l’an dernier.Cette “grande séquence territoriale” continuera à Amiens, où le chef de l’Etat se rendra les 21 et 22 novembre sur des thèmes allant de la jeunesse, dont Amiens est la capitale européenne pour 2020, à la desserte ferroviaire, en passant par le sort des anciens salariés de Whirlpool.À voir également sur Le HuffPost:LIRE AUSSI
Quelle est cette “grève du codage” observée dans plusieurs hôpitaux?

L’assemblée des gilets jaunes appelle à rejoindre la grève du 5 décembre



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/macron-ne-va-pas-dans-la-marne-que-pour-les-commemorations-de-14-18_fr_5dcd0005e4b03a7e029500c6

Author : AFP

Publish date : 2019-11-14 07:37:12

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Mon cancer du sein attaque mon corps et mon couple

Mon cancer du sein attaque mon corps et mon couple



Cela fait deux ans que je suis en couple: un an sans cancer et un an avec!On s’est rencontrés un soir d’octobre 2017, sur les quais de Seine à Paris. C’était l’automne, mais il faisait assez chaud pour profiter des dernières terrasses sympathiques de la capitale. En septembre 2018, ce que l’on a rencontré, c’est mon cancer du sein. Il s’est imposé dans notre couple sans y être invité. Chimiothérapie, mastectomie, radiothérapie, ça n’attaque pas que les cellules cancéreuses mais aussi mon couple.Octobre 2018: la chimiothérapie à l’Institut Curie approche à grands pas, un mois à peine après l’annonce de mon cancer du sein. On me remet un carnet des effets secondaires, leur probabilité et ce qu’il faut faire dans ces cas-là. “N° 1: alopécie. Un mot élaboré qui signifie que je vais perdre mes cheveux. Probabilité: très forte. Quoi faire? Port de perruque, turbans…” Paul me l’avait déjà dit, il adore les cheveux longs, mes cheveux longs. Il aimait quand je les laissais détachés, s’amusait à les décoiffer. J’allais perdre cela, et lui aussi… J’ai beaucoup pleuré. Pas devant lui au début. Je ne voulais pas lui montrer.Ce n’est pas mentionné dans le carnet d’effets secondaires, mais avant la première chimio, j’ai ma première injection intramusculaire de Decapeptyl. Je l’aurai une fois par mois et ce, jusqu’à la fin. L’objectif? Mettre en repos les cellules susceptibles de former les ovocytes de façon à ce qu’elles ne soient pas intoxiquées par la chimio. Je me reconcentre sur ma tâche numéro 1: trouver une nouvelle crinière!Vous avez envie de raconter votre histoire? Un événement de votre vie vous a fait voir les choses différemment? Vous voulez briser un tabou? Vous pouvez envoyer votre témoignage à [email protected] et consulter tous lestémoignages que nous avons publiés.Il passe sa main dans “mes cheveux”, la perruque bougeJe me suis acheté une perruque pour avoir les cheveux à l’identique: naturels, longs, balayage châtain/blond. Pour qu’il aime toujours ma chevelure. Je suis parée pour ma future perte de cheveux. Et puis, un jour, il passe sa main dans mes cheveux (les vrais) et ils restent dans sa main. Nous nous sommes regardés, le regard lourd. Après une semaine à ramasser mes cheveux partout, sur mes vêtements, par terre, dans mon lit, je lui dis que je vais au salon de coiffure me les faire raser. Je n’en peux plus. J’éclate en pleurs. “Mais pourquoi tu n’attends pas?” Alors je repousse. Mais quand on se revoit une semaine plus tard, je l’ai fait. Ce n’est pas la sensation la plus agréable mais bon… Il passe sa main dans “mes cheveux”, la perruque bouge. On comprend qu’il ne pourra vraiment plus le faire comme avant…Maëlle était atteinte d’un cancer du sein incurable, à seulement 30 ans. Dans son podcast, Impatiente, elle a raconté jusqu’au bout son combat en prenant soin de déconstruire les injonctions à la féminité. Le troisième épisode aborde spécifiquement les violences sexistes vécues par les patientes. À écouter ! Dans ce 3e épisode d’Im/patiente, @MaelleSigonneau s’intéresse à la féminité et aux violences verbales et sexistes qui jalonnent le parcours de nombreuses patientes. Merci à @LIVIfrance, qui participe à un accès facile aux soins, de soutenir Im/patiente : https://t.co/fvjWOrbISOpic.twitter.com/9QVEKasKZX— Nouvelles Écoutes (@NouvEcoutes) June 24, 2019 Novembre 2018: j’appelle désormais le Decapeptyl (vous vous souvenez ?): “ma fausse ménopause”. Rien n’était écrit dans le carnet mais j’ai eu tous les effets secondaires de la ménopause. J’ai eu l’impression d’avoir la cinquantaine. Je n’ai rien dit à Paul, j’étais dans le déni: ”Ça va passer.” Sauf que cela ne passait pas… J’en ai parlé à mes docteurs: “C’est normal.” Sauf que ce n’est pas “normal” à 25 ans de connaître ce genre de problèmes dans un couple. J’en parle à mon copain, il est très compréhensif. Cela me rassure, mais cela me fait peur: j’ai cinq mois de chimiothérapie, la moitié du temps que l’on a déjà passé ensemble. Ça fait long. Très long…La cinquantaine, je l’avais déjà ressentie quand, avant la chimio, une onco-gynécologue m’avait parlé de conservation de la fertilité. Avec Paul, on n’avait jamais parlé enfants. Mais j’en voudrais deux. Je lui dis que je vais faire une conservation d’ovocytes même si les enfants, ça me paraît loin. On en parle pas en profondeur. Surtout que je vais devoir attendre le “feu vert” des docteurs pour en avoir : mon cancer du sein est légèrement hormono-dépendant, les hormones vont tendre à faire proliférer les cellules cancéreuses dans mon corps. Et qui dit grossesse dit hormones. Sachant qu’une rechute ou une récidive de mon cancer du sein serait synonyme de “feu rouge”… Là, je suis donc à un feu rouge, tant que les premières années d’examens de contrôle ne sont pas passées.Ma libido au plus bas, quand est-ce que ça va revenir?Puis la fatigue et le stress sont arrivés. Sans parler de ce que j’appelle “les odeurs de femmes enceintes”. Alors ça fait rire les autres et moi aussi, car je ne suis jamais tombée enceinte, mais c’est comme cela que j’imagine ces odeurs… En gros, tout ce qui avait une odeur forte, des épices (thym ou herbes de Provence), une sauce maison sympa, tout cela m’écœurait et me coupait toute faim. Plus le repas était simple et mieux je me sentais… Un soir, avant une virée au cinéma, Paul me propose de dîner dans un restaurant thaï que j’adore. Je prends un pad thaï bœuf: valeur sûre! Ou pas… Je n’ai pas supporté toutes ces épices sympathiques, ça m’a dégoûtée, je n’en ai même pas mangé la moitié… Cela s’est fini en crêpe sucrée à emporter du restaurant d’à côté pour me donner quand même des calories. Je n’avais pas bien faim avec ce premier type de chimiothérapie…Décembre 2018: j’ai connu l’hospitalisation pendant une semaine à cause d’une neutropénie (neutrophiles – un type de globules blancs – trop bas) et d’une fièvre qui ne passait pas, et j’ai reçu ma première transfusion de sang à cause de mon taux d’hémoglobine trop bas (je n’avais jamais eu une tension aussi basse, je ne tenais plus debout). On avait prévu plein de choses ensemble avec Paul ce week-end-ci mais on a annulé. J’étais dégoûtée. Les traitements me paraissaient si longs. Et mon envie sexuelle était au plus bas. “Quand est-ce que cela va revenir?”Un sein en moins, c’est ma féminité qui en prend un coupMars 2019: fin de la chimiothérapie. Prochaine étape: la mastectomie. Mastecto-quoi? Concrètement: c’est l’ablation de mon sein gauche, où se situent mes deux tumeurs. C’est la chose que je redoutais le plus après la chute des cheveux. Cela fait partie des symboles de la séduction et de la féminité. J’essaie de “penser positif” et je me rends à une conférence à l’Institut Curie sur la reconstruction mammaire et les options pour les patientes. J’y apprends que la sensibilité sexuelle disparaîtra à tout jamais, car les nerfs seront lésés. On était une dizaine de personnes dans cette salle. J’ai essayé de contenir mes larmes, en vain. Je ne pourrai pas non plus allaiter. Le cauchemar… Cerise sur le gâteau: il faut attendre six à douze mois après la fin de la radiothérapie (l’étape après la mastectomie) pour faire la reconstruction mammaire. Soit: un an sans sein gauche. Soit: un an avec de la lingerie adaptée…Avril 2019: ça y est, j’ai un sein en moins. J’ai l’impression que mon sex appeal est au plus bas. Je suis chauve, avec un corps mutilé où les cicatrices s’accumulent, tant physiques que psychologiques… Paul vient me voir le soir même. Deux jours plus tard, je sors de l’hôpital. Je passe le reste de la semaine chez lui. Je souffrais beaucoup. Parfois, même en faisant un câlin, c’était douloureux. J’ai senti sa peur de me faire mal les jours suivants. Je lui ai dit. Cela m’attristait car je ne voulais pas d’éloignement physique. Mais cette douleur était trop présente. Il faut être très patient (le nom de “patient” prend tout son sens), les nerfs sensitifs repoussent très lentement. Je commence alors la rééducation avec un kiné.Quand je vais mieux, je pars m’acheter de la “lingerie”. Mais mon moral en reprend un coup quand je vois à quoi ressemblent la majorité des brassières et soutiens-gorge post-opératoires. Ce n’est pas de la définition que j’avais de l’achat plaisir…Une lente reconstruction, de mon corps et de mon coupleQuant à mes cheveux, ils repoussent au fil des semaines. Je suis mitigée entre la joie qu’ils repoussent, de les exposer à la vue de tous et la tristesse de ne plus me voir avec des cheveux longs car je ne vais plus autant porter ma perruque. Je sais que je n’aurai pas de compliments de Paul sur la multitude de coupes courtes par lesquelles je vais passer car il n’aime que les cheveux longs… Et moi aussi. Joie. Tristesse. Joie. Tristesse.Mai 2019: les semaines passent, j’intègre un essai clinique en même temps que mes séances de radiothérapie car ma réponse à la chimio n’a pas été complète. Forcément, ça nous inquiète, Paul et moi. Mes cheveux repoussent bien. Bouclés et plus foncés, mais ils sont de retour!Août 2019: je pars une semaine me ressourcer chez ma tante près d’Angers. Elle adore faire de la photographie. Je venais de lancer mon blog “The Putsch Girls” la semaine précédente. J’avais écrit des articles alors ma tante m’a proposé de faire un shooting et, contrairement à ce que je pensais, cela m’a fait un bien fou! Je me suis dit pour la première fois que j’étais aussi belle “maintenant” même si je me préfère toujours “avant”.Les épreuves renforcent les couples, mais ça peut aussi les fragiliser. Ça n’a pas toujours été facile de concilier cancer du sein, amour et passion avec Paul. Et ça ne l’est toujours pas. Notre vie sentimentale et sexuelle est altérée par toutes ces préoccupations sérieuses qui nous sont tombées dessus, ce qui est d’autant plus difficile vu notre âge… Mais continuer à communiquer nous permet d’avancer dans cette belle lignée.Carole a lancé son blog pour partager son expériences, ses astuces et conseils! The Putsch Girls c’est à la fois des informations médicales et le vécu d’une battante contre le cancer du sein!Ce billet provient des ateliers d’écriture menés par la ZEP (la Zone d’Expression Prioritaire), un dispositif média d’accompagnement à l’expression des jeunes de 14 à 28 ans qui témoignent de leur quotidien comme de toute l’actualité qui les concernent.À voir également sur Le HuffPost:LIRE AUSSI
“Mon amie n’a pas été là pour moi durant mon cancer, mais je ne lui en veux pas”

Brisons le tabou sur les rapports sexuels douloureux après un cancer du sein




Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/mon-cancer-du-sein-attaque-mon-corps-et-mon-couple_fr_5dca70a0e4b0fcfb7f6c21b5

Author : Carole F.

Publish date : 2019-11-14 06:00:11

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
1 2 3 4 5 77
Page 3 of 77

https://www.teenoi.net/   https://luciedetouslestemps.com   https://www.claudedesplas.com/   https://maillots-de-bain-shop.com   https://elopingstethoscope.com   https://v46.org   https://artfine.net   https://lesbeauxlivres.com   https://www.monmaillotdebain.com/   https://chaussures-enligne.be