close

L’Internaute

Covid chez l’enfant : le taux de positivité en forte hausse en France, un lien avec la rentrée ?

Covid chez l




SommaireChiffres du Covid chez les enfantsDangers du Covid chez l’enfantSymptomes du Covid chez l’enfantVariant du Covid chez les enfantsLes enfants sont-ils contagieux ?La rentrée scolaire de janvier 2021 et l’émergence du variant anglais du coronavirus sont-ils en train de provoquer une explosion des cas chez les enfants en France ? C’est la question qui se pose alors que le taux de positivité des tests est en forte hausse chez les enfants de 0 à 9 ans depuis quelques jours dans l’Hexagone. Les chiffres communiqués par Santé publique France via son site Géodes a situé ce taux à 10,9% des tests réalisés dans cette classe d’âge à la date du 5 janvier. Depuis, les chiffres communiqués tournent autour des 10% alors qu’ils sont actuellement de 6,4% en population générale. Chez les parents d’élèves et les professionnels de l’enseignement, l’inquiétude pointe donc de nouveau. Le collectif “Ecoles et familles oubliées” a publié un communiqué le jeudi 7 janvier dans lequel il affirme qu'”il n’est plus possible de nier que les enfants s’infectent et qu’ils sont contaminants”. De son côté, Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale à la faculté de médecine de l’université de Genève, a co-signé un article sur le site Slate dans lequel il mentionne “un certain nombre d’études” montrant selon lui “que le rôle des enfants a vraisemblablement été sous-estimé, sinon négligé” dans la transmission du coronavirus. “Testant de manière plus systématique les enfants ou mesurant leurs anticorps, elles tendent à mettre en évidence le fait que les enfants sont au moins aussi infectés que les adultes par le SARS-CoV-2. Les enfants présentent également une charge virale aussi importante que celle des adultes. Dès lors, il n’y pas de raison qu’ils soient moins contagieux et aucune donnée ne va dans ce sens”, écrivent les deux auteurs de l’article, qui reconnaissent néanmoins que les enfants sont touchés par des formes généralement moins graves de la maladie.Un coronavirus moins grave, mais des enfants tout aussi contagieux que des adultes ? Ce débat fait rage depuis près d’un an désormais. La récente explosion des cas au Royaume-Uni, avec l’émergence d’un variant plus contagieux, est citée en exemple dans ce même article de Slate, qui estime que “le fait d’avoir laissé ouvertes les écoles a constitué un véritable trou dans la raquette des stratégies de confinement”. Pourtant, en France, le coronavirus est toujours considéré comme “une maladie d’adulte”, notamment depuis une étude du pédiatre et vice-président de la Société française de pédiatrie Robert Cohen au printemps dernier. Des voix s’élèvent d’ailleurs encore aujourd’hui pour affirmer que l’école n’est pas un lieu de propagation de la maladie. Le manque de recul est à ce titre criant pour réellement mesurer l’impact de la rentrée scolaire de janvier. Compte tenu du temps d’incubation, le taux de positivité élevé constaté aujourd’hui correspond en réalité aux tests réalisés lors des fêtes ou des tout premiers jours de la rentrée scolaire. En d’autres termes, le brassage des élèves dans les écoles ne peut pas encore être rendu responsable de cette brutale augmentation. Autre facteur rendant difficile l’interprétation d’un taux de positivité élevé chez les enfants : le nombre de tests réalisés est relativement faible dans ces classes d’âge et fait donc mécaniquement monter la moyenne à la moindre étincelle. Dans Le Parisien daté du 11 janvier, l’infectiologue Benjamin Davido estime que les tests par prélèvement nasopharyngé sont “particulièrement désagréables” pour les plus jeunes et peuvent faire réfléchir à deux fois les parents. La logique sous-jacente est qu’on attendrait l’apparition de symptômes très évocateurs avant de faire tester son enfant. Avec “seulement” quelques milliers de tests réalisés au quotidien chez les moins de 10 ans, sur les quelque 250 000 effectués chaque jour, l’impact serait particulièrement visible. La récente évolution des dispositifs de tests, avec l’apparition des tests antigéniques, peut aussi venir gonfler les statistiques : “En temps normal, on va éviter de les dépister s’ils n’ont pas de symptômes. Mais comme on dispose désormais de méthodes moins agressives de test, dès qu’un enfant va être un peu malade, on va le tester sans hésiter”, indique encore Benjamin Davido.La flambée du taux de positivité des tests est donc à analyser avec prudence. Après plus de douze mois d’accumulation de données et de connaissance sur le coronavirus, beaucoup de questions restent sans réponse. “Ce que l’on sait, c’est que 44% des enfants infectés le sont par d’autres adultes dans la cellule familiale, mais quid des 56% restants ?”, interroge par exemple Christophe Batard, pédiatre à Vincennes et membre de l’Association française de pédiatrie ambulatoire, toujours dans Le Parisien qui soupçonne explicitement la cantine.Seul consensus sur le Covid chez l’enfant : l’incertitude”Pour le moment, un certain nombre d’études tendent à montrer que plus un enfant est jeune, moins il est contagieux pour ses proches. S’il n’est pas considéré comme ‘fragile’, un enfant de moins de dix ans aura également moins de chances de développer des formes graves de la maladie”, affirmait toujours Christophe Delacourt, président de la Société Française de Pédiatrie et chef du service pneumologie de l’Hôpital Necker, dans l’Express fin octobre. “Mais pour le moment, un certain nombre de points restent encore très flous sur le sujet, notamment sur les raisons de cette faible contagiosité”. “Si on regarde les données de la littérature (scientifique), ce n’est pas si clair que ça”, a abondé dès la fin d’année auprès de l’AFP l’épidémiologiste Dominique Costagliola, membre de l’Académie des sciences et directrice adjointe de l’Institut Pierre-Louis d’épidémiologie et de santé publique.Des plus optimistes au plus alarmistes, tous les scientifiques ou presque, s’accordent sur ce point : concernant le Covid et l’enfant, rien n’est sur à 100%. La littérature scientifique est parfois (souvent) contradictoire et compte tenu de l’enchaînement du premier confinement et des vacances, qui ont tenu peu ou prou les élèves éloignés des classes de mars à septembre, avec une circulation basse du virus, on manque encore de données fiables pour un diagnostic précis. Comme l’a rappelé le journaliste médico-scientifique Marc Gozlan dans Le Monde début novembre, en tentant d’établir lui aussi un large état des lieux, de nombreux pédiatres et scientifiques dans le monde alertent sur cette méconnaissance qui perdure concernant l’impact pédiatrique du coronavirus. “Il est temps de donner la priorité aux enfants et aux jeunes pendant la pandémie mondiale”, ont exhorté Alasdair Munro et Saul Faust, deux pédiatres mondialement reconnus, dans la revue américaine spécialisée JAMA Pediatrics le 25 septembre.Que disent les statistiques sur le Covid-19 chez les enfants ?L’état des connaissances sur le Covid-19 chez les enfants commence par une avalanche de chiffres. A l’échelle mondiale, la part des cas pédiatriques de Covid-19 est estimée entre 1% et 5% de l’ensemble des cas. Pour l’Union européenne, la proportion de malades âgés de 18 ans et moins est également sous les 5% selon un rapport de l’Agence européenne pour la prévention et le contrôle des maladies publié début août et relayé par Santé publique France. Une méta-analyse, publiée le 25 septembre par JAMA Pediatrics (du Journal of the American Medical Association) et coordonnée par des chercheurs de l’Institute of Child Health de Londres, a permis de regrouper les résultats de 32 études réalisées dans 21 pays, principalement en Asie de l’Est et en Europe. Selon elle, les enfants et adolescents de moins de 20 ans auraient 44% de risque en moins d’être infectés par le coronavirus par rapport aux adultes. Compte tenu de la diversité des études, peu d’enseignements sont en revanche tirés sur leur contagiosité et sur les différences entre classes d’âges. Concernant les complications, une récente étude statistique, menée aux Etats-Unis et publiée par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, estime qu’entre mars en juillet 2020, le taux d’hospitalisation des enfants était 20 fois moins important que celui des adultes. Les statistiques françaises sont à l’avenant. “Les facteurs de division du risque par rapport aux adultes sont de l’ordre de 1/10 000 pour les décès, de 1/1000 pour les formes graves, 1/100 pour les hospitalisations, 1/3 sur le pourcentage de PCR positives. Ceci est particulièrement vrai chez l’enfant de moins de 10 ans”, affirmait l’Association française de pédiatrie ambulatoire dès le mois de mai, au moment du déconfinement et donc d’un premier retour à l’école pour les millions d’enfants en France.Dans son dernier bulletin hebdomadaire, Santé publique France estime que le taux d’incidence en semaine 53 (du 28 décembre 2020 au 3 janvier 2021) était de 57 cas pour 100 000 chez les 0-14 ans, en hausse de dix points, mais toujours deux à quatre fois moins que dans les autres classes d’âge. Santé publique France dénombrait 57 enfants hospitalisés pour Covid et 6 en réanimation à l’échelle du pays, soit une portion très infime des patients hospitalisés (moins de 1%). Les plus jeunes seraient donc statistiquement les moins touchés et les moins sujets aux complications, même si celles-ci existent.Que disent les études sur les enfants et le coronavirus ?La majorité des études sur le Covid chez l’enfant reste pour l’instant principalement basée sur les statistiques, même si des études plus orientées sur l’observation clinique (observation du patient) ou des méthodes scientifiques au sens strict (analyse en laboratoire du SARS-Cov-2, des capteurs, de l’ARN, de sa résistance…) ont aussi été menées. Elles indiquent pour la plupart que les enfants semblent moins touchés et souffrent de formes visiblement moins graves de la maladie. Très souvent, les enfants sont asymptomatiques ou “peu symptomatiques” concluent en substance les différents articles publiés sur le sujet. Dès le 24 février, la revue scientifique en ligne JAMA informait que sur les 72 314 premiers cas de coronavirus répertoriés alors en Chine, seuls 2% étaient des enfants et adolescents de moins de 19 ans et qu’il n’y avait aucun décès chez les enfants de moins de 9 ans. Des chiffres semblables à ceux dévoilés par la mission conjointe Chine-OMS fin février. D’autres études publiées dans la même revue (ici ou ici), dans le Lancet, le reconnu Pediatric infectious didease, le site Pediatrics, ou encore des études plus locales, indiquent que les enfants semblent rarement atteints par le Covid-19 et que, quand ils le sont, ils sont touchés par des formes peu sévères (de “asymptomatique” à “modérée”). En juin, une étude publiée dans la revue Nature a révélé que les personnes de moins de 20 ans étaient environ deux fois moins susceptibles de contracter le virus que celles de plus de 20 ans. Dans le monde, “les formes critiques de la maladie chez les enfants semblent très rares (autour de 1% du total)” et “seule une poignée de cas de décès a été rapportée”, résumait début mai le site Don’t Forget The Bubbles, spécialisé dans la pédiatrie, et qui a analysé toutes les études sur le sujet. Une série d’études menées en FrancePour ce qui est de la France, le constat est partagé par plusieurs d’autres publications mentionnées sur le site de la Société française de pédiatrie. Parmi les travaux les plus marquants sur l’impact du Covid chez les enfants, une étude a été menée entre le 2 mars et le 26 avril 2020 par plusieurs pédiatres et et médecins hospitaliers en service de pédiatrie, membres de l’Association Clinique et Thérapeutique Infantile du Val-de-Marne (ACTIV) et du Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique de Paris (GPIP). Les résultats, en prépublication sur le site MedRxiv, montrent que sur plus de 52 500 tests RT-PCR, la proportion d’enfants contaminés s’est avérée 3 à 4 fois moins élevée que celle des adultes.Que conclue l’étude ACTIV/GPIP sur le Covid chez les enfants ?Au cours de la période d’étude, du 2 mars au 26 avril 2020, 52 588 tests RT-PCR ont été réalisés pour le SARS-CoV-2, dont 6490 chez les enfants (12,3%) et 46 098 chez les adultes (87,7%). Le taux cumulé de tests positifs pour les enfants était de 5,9%, soit 3,5 fois moins que celle des adultes, 20,3%. L’étude divise ensuite l’analyse selon des périodes clés : du début de l’épidémie jusqu’au 15 mars, seulement 3,1% des 1690 échantillons pédiatriques étaient positifs, soit 4,5 fois moins que pour les adultes (13,8% sur 8155 adultes) ; au plus fort de l’épidémie nationale, le 30 mars, 9,7% des 877 échantillons pédiatriques étaient positifs, soit 2,8 fois moins que pour les adultes (27,2% des 7557 échantillons d’adultes) ; la semaine du 20 avril, 3,4% des 960 échantillons pédiatriques étaient positifs, soit 2,2 fois moins que pour adultes (7,6% des 6791 échantillons d’adultes). Le rapport de risque des tests RT-PCR-positifs SARS-CoV-2 pour les adultes par rapport aux enfants était de 3,5 (IC 95% [3.2;3.9]) pour toute la durée de l’étude. Pour Paris, au début de l’épidémie, le ratio de risque était de 7,1 (IC 95% [4,3;11,7]), alors qu’il a varié entre 3 et 4,9 au cours des semaines suivantes.Une autre étude baptisée “Coville”, pilotée par le pédiatre et infectiologue à l’hôpital de Créteil (Val-de-Marne) Robert Cohen, a été menée sur plusieurs centaines d’enfants avec le soutien de l’Association française de pédiatrie ambulatoire. L’étude, présentée sur le site ClinicalTrials.gov puis sur Medxiv en prépublication n’a pas vu ses résultats publiés plus formellement dans une revue à ce stade. Robert Cohen en a détaillé les résultats dans la presse début juin. Il concluait en bref que “les enfants semblent moins contaminés et moins contaminants”. Selon lui, “cette maladie touche essentiellement les adultes, les formes les plus graves et les décès survenant quasi exclusivement chez des sujets âgés ou présentant des comorbidités”. En mai, Robert Cohen qualifiait déjà le Covid-19 de “maladie d’adultes” et avançait que le risque de contracter le coronavirus était “extrêmement faible” chez l’enfant, “on peut dire mille fois inférieur à celui chez l’adulte”.Que conclue l’étude “Coville” sur le Covid chez les enfants ?En résumé, l’étude Coville portait sur 605 jeunes patients de moins de 15 ans, suivis par 27 pédiatres de ville, entre le 14 avril et le 12 mai. L’étude précise que 46,8% (soit 283) présentaient des symptômes légers, allant d’une simple toux à de la fièvre, en passant par des diarrhées ou des pertes de goût. A l’inverse, plus de la moitié (53,2% soit 322) étaient asymptomatiques, même si une part (118 enfants) avaient connu des symptômes en amont des tests. Les équipes de Robert Cohen ont établi que seuls 11 enfants (moins de 2%) ont eu un test PCR positif, montrant que le SRAS-CoV-2 était actif chez eux. Ils étaient pourtant 65 (10,7 %) à afficher un test sérologique positif, signe cette fois qu’ils avaient développé des anticorps contre le coronavirus.Une autre étude, pilotée cette fois par Arnaud Fontanet, épidémiologie des maladies infectieuses et tropicales à l’Institut Pasteur, a porté sur les enfants, parents et enseignants de six écoles primaires de Crépy-en-Valois, commune française très touchée au début de l’épidémie, dès le mois de février 2020. Cette étude, réalisée rétrospectivement à la fin avril, avec le soutien de l’Agence régionale de la santé des Hauts-de-France et de l’Académie d’Amiens, a vu ses conclusions publiées fin juin sur le site de l’Institut Pasteur et détaillées une fois encore sur MedRxiv. “Les enfants ont fait des formes mineures de la maladie, avec des manifestations cliniques peu évocatrices”, conclue Pasteur, qui mentionne la diarrhée et la fatigue comme seules manifestations de la maladie chez certains enfants infectés.Que dit l’étude menée dans les écoles de Crepy-en-Valois ?En résumé, entre le 28 et le 30 avril 2020, une étude rétrospective a été menée auprès des élèves, de leurs parents et de leurs proches, ainsi que du personnel des écoles primaires exposées au SRAS-CoV-2 en février et mars 2020 à Crépy-enValois. Pour chacun, un questionnaire devait livrer une série d’information notamment sur les symptômes ressentis dans les derniers mois et un test sérologique devait détecter la présence pou non d’anticorps au SARS-CoV-2. Sur les 1340 personnes incluses dans l’étude, 139 ont été infectées par le virus, ce qui représente 10,4% de la population étudiée. Par type de population, la proportion de patients infectés était de 45 sur 510 (8,8%) chez les enfants, 3 sur 42 (7,1%) chez les enseignants, 1 sur 28 (3,6%) chez les personnels non enseignants, 76 sur 641 (11,9%) chez les parents d’élèves et 14 sur 119 (11,8%) chez les proches. “Les enfants ont fait des formes mineures de la maladie, avec des manifestations cliniques peu évocatrices”, conclue Pasteur qui mentionne la diarrhée et la fatigue comme seules manifestations de la maladie chez certains enfants infectés. “La proportion de formes asymptomatiques parmi les personnes infectées a été estimée à 8/81 (9.9%) chez les adultes, et à 24/58 (41.4%) chez les enfants”.NB : une autre étude de l’Institut Pasteur à Crépy-en-Valois a depuis démontré qu’au sein du lycée de la ville, les élèves avaient été beaucoup plus nombreux à être touchés, comme les enseignants et les personnels. Cette étude est détaillée plus bas. Il est important de préciser que la très grande majorité des études portant sur le Covid chez l’enfant en France ont été réalisées en période de confinement, alors que les écoles avaient leurs portes fermées, ce qui a pu freiner en soi la propagation du virus dans cette population. Les connaissances sur le coronavirus chez l’enfant devraient donc continuer à s’affiner. Pour avoir une vue globale, le réseau national de recherche clinique pédiatrique Pedstart (un des réseaux thématiques de F-CRIN, porté par l’Inserm), a mis en place mi-avril “une Task Force qui vise à regrouper toute l’information concernant la population pédiatrique infectée”. Celle-ci recense depuis “en temps réel les études cliniques menées en France sur le Covid-19 chez les enfants” (dont certaines sont mentionnées sur le site de la Société française de pédiatrie) et étudie “l’impact du Covid-19 sur la recherche clinique pédiatrique française et européenne”.Une autre initiative, baptisée “Pandor”, est soutenue par l’Association clinique et thérapeutique infantile du Val-de-Marne (ACTIV) et la Société française de pédiatrie. Une troisième, de plus long terme, est en cours via une coopération entre l’hôpital Necker à Paris et le Commissariat à l’énergie atomique (CEA). 1000 enfants venus consulter pour tous types de motifs sont testés ainsi qu’un de leurs parents. Les cas positifs seront suivis pendant un an.Des doutes sur la relative innocuité du Covid chez l’enfantMalgré des études et des chiffres rassurants, certaines données ont de quoi semer le doute. Les premières études contradictoires sont arrivées des Etats-Unis pendant l’été. L’Académie américaine de pédiatrie a communiqué début septembre dans un rapport des données préoccupantes montrant une forte hausse du nombre de cas, des hospitalisations mais aussi des décès liés au Covid-19 chez les enfants et les adolescents pendant l’été. Une hausse qui dépassait celle de l’ensemble de la population américaine, tous âges confondus. Les données, recueillies entre le 21 mai et le 20 août, variaient d’un Etat à l’autre, mais l’augmentation constatée semblait globale. Fin mai, environ 5% des cas étaient recensés chez des mineurs. Le 20 août, ce chiffre était passé à plus de 9%. Alors que dans certains Etats, les écoles avaient effectué leur rentrée scolaire au milieu de l’été, le nombre total d’enfants infectés avait doublé. Le nombre de cas recensés au quotidien a quant à lui explosé de +720% chez les enfants entre le 21 mai et le 20 août (contre +270% chez les adultes). L’évolution était de +356% pour les hospitalisations (contre +122% chez les adultes) et de +229% pour les décès (contre +115% chez les adultes). Au 27 août, les Etats-Unis comptaient 476 439 cas de coronavirus chez les enfants, 4163 enfants hospitalisés et un cumul de 101 décès parmi les plus jeunes.Ces documents se font l’écho de plusieurs études des Centres de prévention et de contrôle (CDC), principale agence fédérale des Etats-Unis en matière de santé publique. Les CDC se sont penchés dès le début du mois d’août sur un camp de vacances en Géorgie, fermé après la détection du SARS-Cov-2 parmi deux membres du personnel en juin dernier. Selon cette étude, plusieurs centaines de jeunes participants, âgés en moyenne de 12 ans, seront finalement testés positifs dans ce cluster, avec “des taux d’attaque élevés parmi les personnes de tous les groupes d’âge”. Depuis l’agence a multiplié les mises en garde. Tous ces documents du CDC interrogent alors que depuis le mois d’avril, de nombreux pédiatres jugent également outre-Atlantique que le Covid-19 est une maladie qui ne “concerne pas” ou concerne peu l’enfant.Selon le Dr Sean O’Leary, vice-président du comité sur les maladies infectieuses de l’Académie américaine de pédiatrie, interviewé par le New York Times, l’importante propagation communautaire dans de nombreuses régions des Etats-Unis correspondait alors à une augmentation des infections chez les enfants. Il jugeait que “les mineurs” étaient alors “infectés à un taux plus élevé que plus tôt dans l’année”. Et il en voulait pour preuve la dégradation très nette constatée dans les services pédiatriques. “Quiconque a été en première ligne face à la pandémie dans un hôpital pour enfants peut vous dire que nous avons pris en charge de nombreux enfants très malades”, ajoutait le Dr O’Leary qui résumait alors : “Oui, [le Covid-19] est moins grave chez les enfants que chez les adultes, mais il n’est pas complètement bénin”. Les enfants noirs et latinos qui contractent le virus auraient par ailleurs plus de chances d’être hospitalisés.Y a-t-il des symptômes spécifiques du coronavirus chez les enfants ?Malgré des statistiques et des analyses rassurantes, le coronavirus parvient donc dans certains cas à passer entre les mailles du filet. Quelques décès de patients très jeunes depuis le début de l’épidémie ont déjà suscité l’émotion en France et à l’étranger. Le 9 avril, Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, rapportait le décès d’un enfant d’une dizaine d’année en Ile-de-France, atteint par le coronavirus, mais qui présentait des “comorbidités importantes”. Quelques jours plus tôt, le 24 mars, une adolescente de 16 ans, originaire de l’Essonne, succombait à l’hôpital Necker, après une brutale aggravation de son état de santé. Elle ne souffrait d’aucune “maladie particulière auparavant”, selon sa famille. On dénombre aussi le décès d’une jeune fille de 12 ans en Belgique, d’un enfant de 5 ans au Royaume-Uni, d’un bébé de 9 mois aux Etats-Unis…Une mystérieuse infection, en recrudescence en Europe, a également commencé à installer le doute chez les médecins et les scientifiques le 27 avril. Entre maladie de Kawasaki et choc toxique, elle va de troubles digestifs à une myocardite et donc à de sérieuses défaillances cardiaques et a déjà tué un enfant de 9 ans à Marseille. On dénombre aussi plusieurs décès de la même infection à travers le monde, comme dans l’Etat de New-York, aux Etats-Unis. Le lien entre ces nouveaux cas suspects et le coronavirus semble établi, plusieurs experts estiment qu’ils pourraient être liés à une réaction excessive du système immunitaire trois à quatre semaines après l’infection par le Covid-19. Si cette nouvelle infection est encore très rare, la multiplication des cas dans plusieurs pays du globe, dont la France, est très surveillée. Lire l’article Pseudo-maladie de Kawasaki : traitement, lien avec le coronavirus… Une nouvelle étude en dit plus Moins graves que ces cas particuliers ou que les chocs toxiques évoqués plus haut, des bizarreries ont aussi été constatées chez les enfants avec des symptômes spécifiques. Les enfants présenteraient en effet des symptômes du coronavirus sensiblement différents de ceux des adultes. C’est le constat relayé par le quotidien britannique The Guardian le 7 septembre et basé sur une application de statistiques de suivi des symptômes du Covid outre-Manche. L’outil, baptisé Covid Symptoms Tracker, a fait ressortir que chez l’enfant, le coronavirus provoquerait des troubles digestifs qui sont en revanche nettement moins présents chez les adultes rencontrant des symptômes. Le Pr Tim Spector du King’s College de Londres a fait travailler une équipe de chercheur sur les données remontées de 198 enfant contaminés par le coronavirus. Parmi eux, environ un tiers ne présentait aucun symptôme, beaucoup d’autres en présentaient très peu. Mais parmi les symptômes constatés, la perte d’appétit concernait 35% des enfants, les diarrhée 13%. Certes, les autres symptômes, plus courants quant à eux, étaient toujours très présents chez les enfants comme la fatigue (55%), les maux de tête (54%) ou la fièvre (environ 50%). Mais on note que 15% des enfants rencontraient en outre une éruption cutanée inhabituelle. Ces conclusions rejoignent celles du Dr Thomas Waterfield de l’Université Queen’s de Belfast (Irlande), indiquait encore The Guardian. Ce dernier a publié avant la rentrée 2020 les résultats d’une étude sur le site de pré-bublication medRxiv. Selon ces recherches, les troubles digestifs seraient un symptôme particulier du Covid chez l’enfant. “Dans notre groupe, la diarrhée et les vomissements étaient plus prédictifs que, disons, la toux ou même la perturbation de l’odorat et du goût”, indique celui qui a piloté cette étude. Des dermatologues et podologues espagnols avaient aussi rapporté au début du mois d’avril que de jeunes patients, présentant parfois des symptômes du Covid-19, avaient également des lésions sur le bout des orteils, ou en ont eu juste avant. Des lésions qui étaient décrites comme “violacées” ou “de couleurs vives”, parfois accompagnées d'”une peau bosselée et une sensation de brûlure” et suivies de “croûtes” et d’une “légère décoloration” persistantes, selon le document posté le 9 avril sur le site du Conseil général des podologues espagnols.Ce phénomène, concomitant à la pandémie de coronavirus et désormais mieux documenté dans les symptômes du coronavirus, a été confirmé par la Fédération internationale des pédiatres et par la Northwestern University Feinberg School of Medicine aux Etats-Unis, dont un médecin a assuré que “cela ne semble pas être une coïncidence”, même si le lien n’est pas formellement établi. Ces éruptions cutanées ont en tout cas hérité d’un surnom, les “orteils Covid-19”. Elles se résorbent généralement après une semaine et seraient sans conséquences.Le variant anglais du Covid est-il plus dangereux pour les enfants ?Depuis l’apparition du nouveau variant du Covid-19, appelé notamment le B117 et jugé plus contagieux, une plus forte propagation chez les plus jeunes a été rapportée outre-Manche. La nouvelle souche du Covid aurait même, selon certains témoignages, amené plus d’enfants en pédiatrie dans les hôpitaux à Londres. Une interview a notamment frappé les esprits le 1er janvier : celui de Laura Duffel, infirmière en chef de l’hôpital King’s College de Londres. Celle-ci a alerté sur la BBC sur la situation sanitaire alarmante de l’établissement, où une “aile entière” aurait été “occupée par des enfants”. L’incidence de la variante du Covid chez les enfants a aussi été analysée par une étude en prépublication de l’Imperial College, dirigée par l’épidémiologiste Neil Ferguson. Celle-ci a conclu, le 31 décembre dernier, que les moins de 19 ans étaient “significativement plus nombreux” à être infectés par la version mutante du virus que par la souche d’origine. Mais ces conclusions ont très vite été nuancées voire démenties par d’autres scientifiques et par les données des autorités sanitaires. Au lendemain du témoignage de Laura Duffel sur la propagation du coronavirus chez les enfants, le Collège royal de pédiatrie et de santé infantile (RCPCH) a publié un communiqué pour contester le tableau dépeint par l’infirmière et pour assurer qu’il n’y avait “pas de pression significative du Covid-19 en pédiatrie au Royaume-Uni”. La Public Health England, agence de santé britannique a pour sa part indiqué dans un rapport que les admissions à l’hôpital n’avaient pas augmenté en fin d’année, alors même que la nouvelle souche du Covid poussait les autorités à reconfiner le sud du pays (depuis ce mercredi, c’est l’ensemble du Royaume-Uni qui est de nouveau confiné).En France, un communiqué publié par plusieurs experts en pédiatrie a réaffirmé que les données britanniques sur les hospitalisations ne reflétaient pas d’augmentation significative pour les plus jeunes. Selon Robert Cohen, interrogé sur France Inter le 4 janvier, “ce variant britannique est plus contagieux que les autres variants, en revanche il n’est pas plus contagieux chez les enfants que chez les adultes”. Sur BFMTV le même jour, le pédiatre a néanmoins reconnu qu’il fallait “multiplier le nombre de tests” et “envoyer les prélèvements pour un séquençage, pour voir si ce variant anglais, qu’on n’a jamais encore isolé chez un enfant en France, apparaît”.Même son de cloche du côté de la la Société française de pédiatrie. Pour 20 Minutes, sa présidente Christèle Gras-Le Guen estimait le 5 janvier que “la proportion d’enfants positifs par rapport aux adultes reste minoritaire et on ne constate pas de formes plus graves “. Selon elle, la situation en pédiatrie est même rassurante : “alors que d’habitude, on croule sous les grippes et les bronchiolites, cette année, nos services pédiatriques sont vides… “, indique-t-elle. Ce qui ne l’empêche pas de nuancer : “il faut qu’on reste vigilant, qu’on continue à tester les enfants. Et s’ils sont positifs, qu’on séquence la souche pour voir si c’est ce variant”.Les enfants sont-ils vraiment moins contagieux ?Quand ils sont malades, les enfants sont ils suffisamment contagieux pour ramener le Covid-19 chez eux, contaminer parents, grands parents, enseignants et, in fine, agir comme un tremplin sur les courbes de contaminations ? Au tout début de la crise au mois de mars, les autorités se sont basées sur les études portant sur des virus respiratoires plus connus pour justifier la fermeture des classes en France. Concernant la grippe notamment, pour laquelle le recul médical est suffisant, la propagation par le biais des enfants serait accrue. L’école a même été présentée comme une “zone d’amplification” de la maladie dans un rapport du Haut conseil de la santé publique en 2012. Plus loin encore dans le temps, une modélisation publiée en 2008 par une équipe de chercheurs français estimait qu’une fermeture des écoles pourrait réduire de 15% environ le nombre total de cas de grippe en cas de pandémie et de 40% la hauteur du pic.Plusieurs spécialistes ont depuis nuancé voire contredit ce postulat de départ, à mesure qu’on a progressé dans les connaissances sur le Covid-19. “Contrairement à ce qu’on connaît avec la grippe où les enfants sont les principaux transmetteurs, il semble qu’avec le coronavirus ils excrètent moins de virus”, a déclaré au printemps le Pr Odile Launay, spécialiste des maladies infectieuses à l’hôpital Cochin à Paris. Pascal Crépey, épidémiologiste à l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), a lui aussi assuré sur France info dès la mi-avril que cet “argument initial” selon lequel “ce coronavirus se comportait un peu comme une grippe” chez les enfants, présentés comme “de forts transmetteurs” était sans doute en train d’être remis en question. “On s’aperçoit maintenant que ce coronavirus ne se comporte pas exactement de la même façon”, disait-il.Un virus en plus petite quantité ?”Le virus existe chez les enfants mais probablement en plus petite quantité que chez les adultes”, a assuré pour sa part sur BFMTV le 19 avril Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, en première ligne pour conseiller le gouvernement dans cette crise sanitaire. “Il n’y a pas eu de grands foyers à partir des écoles, mis à part dans l’Oise, où le virus venait de l’extérieur”, a-t-il ajouté, s’inspirant de l’une des études présentées plus haut dans notre article. Le risque de transmission par les enfants était alors jugé “possible, mais non certain” par le spécialiste qui reconnaissait encore le 15 avril, lors d’une audition parlementaire, manquer données sur la capacité de transmission du virus entre enfants et des enfants à leur famille.La logique de la faible capacité de transmission a pourtant été reprise par le ministre de la Santé Olivier Véran sur France 2 le 21 avril. “Les études sont en cours de stabilisation”, avait indiqué ce dernier. “On tend à penser que plus les enfants sont petits, notamment ceux de moins de dix ans, plus le risque de transmission serait faible”, ajoutait-il, affirmant à l’époque donner cette information “au conditionnel car l’évolution des connaissances scientifiques sur ce virus est constante”.Quelles études ont été menées sur la contamination par les enfants ?L’étude “Coville” menée en Ile-de-France sur plus de 600 enfants et détaillée plus haut dans notre article penche elle aussi pour une contagiosité très faible chez les plus jeunes : les enfant seraient bel et bien moins contagieux même quand ils sont atteints par le coronavirus. Dans cette étude dirigée par le Pr Cohen, les enfants positif semblaient en majorité avoir été infectés par un adulte, 87,3% d’entre-eux ayant eu “un contact confirmé ou suspecté” avec une personne plus âgée de leur famille atteinte par le coronavirus. Celui qui est aussi vice-président de la Société française de pédiatrie et qui dirige le Groupe de pathologies infectieuses pédiatriques (GPIP) a par ailleurs souligné dans Le Parisien que seulement 0,6% des enfants affichant un test PCR positif étaient réellement contagieux. “Au début de la crise, on a cru – comme pour d’autres virus respiratoires – [que les enfants] jouaient un rôle important dans la propagation de l’épidémie. Ce n’est pas le cas. Les évidences s’accumulent”, tranchait Robert Cohen en présentant son étude dans la presse en juin. “Les enfants sont peu porteurs, peu transmetteurs, et quand ils sont contaminés c’est presque toujours des adultes de la famille qui les ont contaminés”, martelait le pédiatre, qui minimisait aussi le potentiel de contamination des enfants entre eux. Le pédiatre indiquait enfin que ces résultats confirmaient “complètement l’ensemble de la littérature” scientifique sur le sujet. Et il osait même : “Si l’épidémie repart ce n’est pas par les écoles mais par les adultes”.L’étude de l’Institut Pasteur, pilotée par Arnaud Fontanet dans l’Oise, indique quant à elle que seuls trois cas probables d’infection par le SARS-CoV-2 ont été répertoriés chez les 510 élèves suivis avant la fermeture des écoles pour les vacances scolaires de février, puis pour le confinement. “Ces cas n’ont pas donné lieu à des cas secondaires, que ce soit parmi les autres écoliers ou parmi les personnels enseignants”, précisait l’étude qui suggérait donc que les parents étaient “la source de l’infection de leurs enfants dans de nombreux cas”.De nombreuses études au niveau internationalSur cette question de la contagion, la Société française de pédiatrie cite par ailleurs une dizaine d’études sur son site Internet, basées généralement sur des échantillons très réduits. L’une de ces études, basée sur le cluster de Contamines-Montjoie dans les Alpes, un des premiers de l’épidémie en France, a été publié sur le site du Clinical Infection Diseases le 11 avril. Elle constate qu’un enfant de 9 ans, présentant les symptômes du coronavirus et testé positif, n’a pas transmis la maladie malgré “des interactions étroites au sein des écoles”, ce dernier ayant fréquenté “trois écoles et une classe de ski” avant d’être placé en isolement avec les autres contaminés de ce chalet où un Britannique avait propagé le virus. Dans le même groupe, un “adulte asymptomatique” avait quant à lui une “charge virale similaire à celle d’un patient symptomatique”. L’étude suggère en conclusion une dynamique de transmission potentiellement différente chez les enfants”.Citons aussi une publication, sortie en mars dans la revue The Pediatric Infectious Disease Journal et basée sur les travaux des universités de Fribourg en Suisse et de Melbourne en Australie, qui s’appuient elles-mêmes sur trois études menées en Chine. Elle tend à démontrer elle aussi que les enfants contractant le coronavirus ont d’abord été en contact avec des adultes contaminés dans leur famille. La conclusion à l’époque : “l’importance des enfants dans la transmission du virus reste incertaine”. Une autre étude menée par l’Institut de santé publique des Pays-Bas à partir des statistiques de la maladie dans le pays semblait montrer pour sa part que “les moins de 20 ans jouent un rôle bien moins important dans la propagation du virus que les adultes et personnes âgées”.En Corée-du-Sud, plus récemment, le traçage de 5706 enfants infectés et de leurs 59 073 cas contacts, a d’abord fait l’objet d’une interprétation alarmiste qui sera ensuite nuancée. On a d’abord avancé que les enfants avaient pu contaminer autant que des adultes. Mais selon cette étude reprise par les CDC américains, les proches des enfants de moins de 10 ans avaient tout de même moins tendance à être infectés alors que les proches d’enfants plus âgés ou d’adolescents semblaient plus touchés. Une autre analyse, basée sur les mêmes données, démontrera finalement que la transmission du virus était en fait minime à partir des adolescents, avec un taux d’attaque de seulement 0,5 % au sein du milieu familial.Des travaux britanniques et coréens ont été rendus publics encore plus récemment. En se basant sur les données de 9 millions d’adultes, les chercheurs de la London School of Hygiene and Tropical Medicine et de l’université d’Oxford ont estimé le 3 novembre que “le fait de vivre avec des enfants de 0 à 11 ans n’est pas associé à une augmentation du risque d’être infecté par le SARS-CoV-2”. Ce risque augmente légèrement quand on vit avec un enfant de 12 à 18 ans. Une étude sud-coréenne menée par National University College of Medicine de Séoul et publiée fin août dans la revue JAMA Pediatrics, fait un constat lui aussi rassurant. Basée sur 91 enfants présentant différents niveaux de symptomes (d’aucun à modérés), elle indique que l’ARN du SARS-CoV-2 a été détecté en moyenne durant 17,6 jours dans les prélèvements (dans le nez, la gorge ou les crachats) et 14,1 jours dans les cas asymptomatiques. Certains continuaient à se montrer symptomatiques ou contagieux jusqu’au 21e jour.Des études moins optimistes sur la contagiosité des enfantsIl faut aussi le souligner : d’autres études se sont montrées moins optimistes sur l’impact et le potentiel de contamination du coronavirus chez les enfants. En France, le travail d’analyse de l’Institut Pasteur à Crépy-en-Valois, l’un des premiers clusters de l’épidémie, a donné lieu à une publication spécifiquement liée au lycée de la ville mi-avril. Publiée sur le site MedRxiv, elle a démontré que sur les 661 personnes testées à l’aide de tests sérologiques “très performants” effectués dans l’établissement (lycéens, enseignants, personnels travaillant dans l’établissement, ainsi que des parents et des frères et sœurs de lycéens), 171 personnes soit 25,9% étaient positives, soit plus du quart des personnes testées. Ces chiffres sont radicalement différents entre le groupe composé des lycéens, des professeurs et du personnel (40,9% de positifs) et celui où figuraient les parents et la fratrie des lycéens (10,9% de positifs). Les lycéens avaient été beaucoup plus nombreux à être touchés, comme les enseignants et les personnels que dans l’étude menée dans les écoles primaires. Pasteur juge même que l’établissement a pu servir “d’incubateur” à l’épidémie.Une autre étude menée par plusieurs médecins des hôpitaux universitaires de Genève, et pré-publiée sur le site MedRxiv dès le 27 avril, montrait elle aussi que bien qu’ils soient sous-représentés dans le nombre de cas, “le SRAS-CoV-2 infectait les enfants de tous les groupes d’âge”. Surtout, elle avancait que “malgré la forte proportion d’infections légères ou asymptomatiques, il serait naïf de ne pas les considérer comme des transmetteurs”. Sur 23 nouveau-nés, enfants et adolescents symptomatiques et positifs au coronavirus, la charge virale s’avérait comparable à celles des adultes.”Les enfants symptomatiques de tous âges excrètent le virus infectieux au début de la maladie aiguë”, précisait même l’étude, à contre-courant des épidémiologistes et des pédiatres indiquant que la quantité d’ARN de SARS-CoV-2 était plus faible chez les enfants. “Par conséquent, la transmission du CoV-2 du SRAS chez les enfants est plausible. Compte tenu de la fréquence relativement faible des enfants infectés à l’heure actuelle, des facteurs biologiques ou d’autres facteurs inconnus pourraient réduire la transmission dans cette population”, rassuraient néanmoins les chercheurs, préconisant “de vastes enquêtes sérologiques et une surveillance systématique des maladies respiratoires aiguës pour comprendre le rôle des enfants dans cette nouvelle pandémie”.En Italie, c’est une étude de traçage menée en mars-avril dans la région de Trente, en plein confinement, qui a prouvé que les jeunes enfants pouvaient bel et bien transmettre le virus. Publiée en juillet sur le site MedRxiv, elle a montré que des enfants âgés de moins de 15 ans pouvaient présenter le plus fort taux de contagiosité dans un foyer de contamination donné, y compris les enfants de 5 à 10 ans. Dans le cas étudié, le virus est même passé par une poignée d’enfants de moins de 5 ans. Des conclusions alarmantes venues de Berlin dès avrilL’hôpital universitaire de la Charité de Berlin a publié à la toute fin du mois d’avril une vaste étude sur la charge virale du coronavirus chez 3712 de ses patients positifs au Covid-19, en les répartissant en différentes classes d’âge. Les résultats, pré-publiés sur le site de l’établissement, montraient alors qu’il n’y avait “aucune différence significative entre les catégories d’âge, y compris les enfants”, ce qui tendait à démontrer que le coronavirus était tout aussi puissant chez les enfants que chez les adultes. Autrement dit, on trouverait autant de quantité de virus dans le nez d’un enfant que dans celui d’un adulte, ce qui le rend, théoriquement en tout cas, tout aussi contagieux.”Les données indiquent que les charges virales chez les très jeunes enfants ne diffèrent pas de manière significative de celles des enfants de moins de cinq ans”, précisait par ailleurs l’étude, qui mettait en garde noir sur blanc contre une réouverture illimitée des écoles et des jardins d’enfants en Allemagne. “Les enfants peuvent être aussi contagieux que les adultes”, assuraient aussi les médecins allemands signataires, qui ont travaillé sous la houlette du Dr Christian Drosten, virologue reconnu en Allemagne, conseiller d’Angela Merkel sur le virus et initiateur de la très large politique de tests menée dans le pays.Plusieurs scientifiques, dont Alasdair Munro, chercheur en maladies infectieuses pédiatriques à l’hôpital universitaire de Southampton, au Royaume-Uni, et l’épidémiologiste suisse Leonhard Held, ont contesté la méthodologie et la conclusion de l’étude. En réanalysant ses résultats, ils penchaient même plutôt pour l’interprétation inverse et une charge virale moins élevée que les adultes.Les moins de 5 ans plus contagieux que prévu ?Le 30 juillet, c’est une étude menée par des chercheurs américains et publiée dans JAMA Pediatrics qui a remis en cause à son tour le relatif consensus sur la faible dangerosité et la faible contagiosité du Covid-19 chez les enfants. L’étude portait sur 145 jeunes patients atteints d’une forme légère à modérée de l’infection, détectés par test PCR entre le 23 mars et le 27 avril : 46 enfants de moins de 5 ans, 51 enfants âgés de 5 à 17 ans et 48 adultes entre 18 et 65 ans. “Nos analyses suggèrent que les enfants de moins de 5 ans atteints de Covid-19 léger à modéré ont des quantités élevées d’ARN viral du SRAS-CoV-2 dans leur nasopharynx par rapport aux enfants plus âgés et aux adultes”, expliquaient les auteurs dans leurs conclusions. La présence du SARS-CoV-2 était “10 à 100 fois supérieure” dans les voies respiratoires de ces enfants. Les moins de 5 ans seraient donc plus contagieux selon eux. Des conclusions que le pédiatre Robert Cohen et l’épidémiologiste Arnaud Fontanet ont néanmoins jugées exagérées sur France Inter.Plus récemment, le 30 septembre dernier, un article publié dans la revue Science portant sur un nombre important de données de traçage, en Inde, dans les Etats du Tamil Nadu et de l’Andhra Pradesh, indiquait que “les cas et les décès signalés se sont concentrés dans des cohortes plus jeunes que ce que l’on pourrait attendre des observations faites dans les pays à revenu élevé”. L’article indiquait que les enfants pourraient être “des acteurs clés dans la diffusion de la maladie” et démontrait qu’un petit nombre de malades pouvaient même être considéré comme un groupe de “Superpropagateurs”, responsables de la majorité des infections. Néanmoins, l’âge jouait encore beaucoup dans cette propagation.Les Centres de prévention et de contrôle (CDC) américains, principale agence fédérale des Etats-Unis en matière de santé publique, ont multiplié les documents depuis l’été, alertant sur le risque et la contagiosité pour les enfants. L’une des études pourtant sur le Covid chez l’enfant a été publiée le 30 octobre dernier. Menée d’avril à septembre sur 300 personnes, elle conclut que “la transmission du SARS-CoV-2” au sein d’un foyer est “fréquente, que ce soit par les enfants ou les adultes”. Un autre rapport des CDC, dévoilé sur le site de prépublication scientifique MedRxiv le 10 octobre, indiquait que “les enfants et les adolescents (7 à 19 ans – NDLR) pouvaient transmettre le SRAS-CoV-2 à des contacts adultes et à d’autres enfants dans un contexte domestique”, le tout avec un “taux d’attaque secondaire” de 9%. Traduction : à partir d’un certain âge, les enfants et ados seraient ainsi de faibles contaminateurs (les malades contaminant 9% de personnes), mais des contaminateurs potentiels tout de même.Plusieurs études américaines préoccupantesLe 9 octobre, un rapport de l’université de Varsovie, reproduit par la revue en ligne Emerging Infectious Diseases du même CDC, avait rapporté de nombreux cas d’infection au Covid-19 au sein d’une crèche polonaise. Cette fois ce sont des enfants d’un ou deux ans qui ont été identifiés comme des transmetteurs du coronavirus, avec un “taux d’attaque” jugé “particulièrement élevé” (27%). “Cette enquête vient s’ajouter à l’ensemble des preuves démontrant que les enfants de tous âges sont susceptibles d’être infectés par le CoV-2 du SRAS et, contrairement aux premiers rapports, pourraient jouer un rôle important dans la transmission”, concluaient les auteurs. A la fin septembre, les centres de contrôle des maladies américains publiaient donc logiquement sur le site MedRxiv une étude mathématique indiquant que les fermetures d’écoles pourraient faire chuter les taux d’infection de moitié.Le ministère de la Santé israélien s’est lui alarmé de l’impact du coronavirus chez les enfants. Dans un document officiel publié le 18 octobre, le taux de positivité des enfants dans le pays était jugé plus élevé que chez les adultes (8%, soit 2 de plus), bien qu’entre 50% et 70% des enfants testés positifs soient asymptomatiques. Il est aussi souligné que ces enfants ont été principalement infectés par un adulte (80% des cas connus), seuls 20% ayant été contaminés par contact avec d’autres enfants. Ces derniers peuvent tout de même devenir d’importantes sources de contamination selon le document, qui souligne les cas de 17 enfants ayant infecté au moins 10 personnes, sur les 350 “supercontaminateurs” identifiés (5%).Une augmentation significative de toutes ces données a été constatée depuis la rentrée et certains clusters partis des écoles se sont montrés particulièrement propagateurs. Selon l’analyse des chiffres du ministère israélien, les enfants “sont définitivement contagieux”. Et le document officiel d’ajouter : “comme la plupart d’entre eux ne présente pas de symptôme, il est difficile d’identifier une proportion significative d’enfants porteurs du virus et ces derniers peuvent devenir une source d’infection pour les autres”.D’autres signaux de fébrilité en FranceEn France aussi, le doute semble désormais permis, même s’il faut distinguer l’impact du Covid sur les différentes classes d’âge. Dans une note en date du 26 octobre, le conseil scientifique admet lui-même que dans les lycées et les collèges, “les adolescents de 12 à 18 ans semblent avoir la même susceptibilité au virus et la même contagiosité envers leur entourage que les adultes”. A l’inverse, “les enfants âgés de 6 à 11 ans semblent moins susceptibles, et moins contagieux, comparés aux adultes”. Quant aux crèches, elles seraient relativement épargnées. Une transmission vers le personnel enseignant et une contamination “intrafamiliale secondaire” sont donc en question. C’est de cet avis que le renforcement du protocole sanitaire à l’école est né début novembre, avec notamment le port du masque obligatoire à partir du CP.Une modélisation de l’Inserm, pilotée par la chercheuse Vittoria Colizza, émet l’hypothèse que les plus jeunes, qui sont très souvent asymptomatiques et passent donc sous les écrans radars, transmettent bel et bien le virus aux adultes. Les adolescents seraient particulièrement concernés alors que les enfants plus petits transmettraient deux fois moins le coronavirus. “On sait qu’une fois que les adolescents sont infectés, ils vont transmettre le virus de façon assez similaire aux adultes asymptomatiques”, indique-t-elle dans une interview publiée le 2 novembre dans The Conversation, précisant clairement que le lycée est “un endroit de transmission”. “Si l’on doit, pour maîtriser davantage l’épidémie, limiter encore plus le risque de transmission, on pourrait envisager de fermer lycées et collèges, ou au moins de réfléchir à des enseignements à distance partiels avec des rotations, pour limiter le problème du présentiel”. Une solution qu’a finalement choisie le gouvernement en adaptant son dispositif de lutte contre le Covid en classe le 5 novembre, avec désormais la moitié des cours assurés à distance pour les lycéens.Que sait-on sur la propagation du coronavirus à l’école ?Dans cette incertitude scientifique croissante, plusieurs messages contradictoires ont aussi pu inquiéter parents d’élèves et enseignants lors des différents retours en classe ces derniers mois : le 11 mai lors du déconfinement, le 1er septembre pour la rentrée des classes et le 2 novembre pour le retour des vacances de la Toussaint, alors que le reconfinement était prononcé et même déjà entamé. Le 19 août, plusieurs sociétés savantes pédiatriques ont publié une lettre ouverte dans laquelle elles estimaient “certain qu’avec la rentrée scolaire et le retour en collectivité des plus petits, le risque de survenue de contamination par le SARS-CoV-2, aussi bien chez les enfants que chez les adultes qui les encadrent, [était] réel”. Les auteurs voulaient inciter les parents à vacciner leurs enfants contre la gastro-entérite et la grippe, dans le but d’éviter la confusion des symptômes avec ceux du Covid-19. Ils promouvaient aussi les tests salivaires plus pratiques pour dépister la maladie.Avant la rentrée 2020, Santé publique France a publié un rapport qui se voulait à l’inverse très rassurant sur le rôle des établissements scolaires dans la transmission du virus. En cas de diagnostic positif, pouvait-on lire, “les enfants sont beaucoup moins susceptibles d’être hospitalisés ou d’avoir une issue fatale que les adultes”, les plus jeunes souffrant d’une infection “généralement plus légère ou asymptomatique, ce qui signifie que l’infection peut passer inaperçue ou ne pas être diagnostiquée”. “Lorsqu’ils présentent des symptômes, les enfants excrètent la même quantité de virus que les adultes et sont donc contaminants comme le sont les adultes”, reconnaissait en revanche Santé publique France. “Le caractère infectieux des enfants asymptomatiques est inconnu”, précisait l’agence sanitaire.Concernant l’école, Santé publique France écrivait à la mi-août dans ce même rapport que “très peu de cas groupés de Covid-19 en milieu scolaire” avaient été documentés mais, qu’ils “se produisent et peuvent être difficiles à détecter en raison du peu de symptômes chez les enfants infectés”. “Les investigations des cas en milieu scolaire suggèrent que la transmission d’enfant à enfant en milieu scolaire est rare et n’est pas la principale cause d’infection par le SARS-CoV-2 […], en particulier dans les écoles maternelles et primaires”. Enfin, les écoles n’étaient pas considérées comme des “environnements de propagation du virus plus favorables que les environnements professionnels ou de loisirs”, concluait l’établissement public, qui estimait que ni l’ouverture ni la fermeture des établissements scolaires ne devait impacter la transmission communautaire du Covid-19.D’autres rapports rassurants en France… avant la rentréeJean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, qui s’est exprimé le 24 août au micro de France Info, tentait pour sa part d’adopter une position équilibrée : “Il y aura des contaminations à l’école, des enfants vont se contaminer, probablement quelques enseignants aussi, mais on va le gérer”, prédisait celui qui conseille le gouvernement sur le Covid-19 depuis le début de la crise sanitaire. Selon le Pr Delfraissy, les enfants sont porteurs du virus, mais en petite quantité et “les formes rares sont exceptionnelles chez le jeune public”.Un rapport du Haut conseil de la Santé publique français, publié le 9 septembre sur le site de l’institution, concluait pour sa part que “les enfants sont peu à risque de forme grave et peu actifs dans la transmission du SARS-CoV-2”. Du point de vue de leur potentiel de contagiosité, “le risque de transmission existe surtout d’adulte à adulte et d’adulte à enfant et rarement d’enfant à enfant ou d’enfant à adulte”, ajoutait le HCSP. “Les transmissions surviennent surtout en intra-famille ou lors de regroupements sociaux avec forte densité de personnes en dehors des établissements scolaires”.Dans Le Monde du lundi 31 août, veille de rentrée scolaire, Christèle Gras-Le Guen, cheffe de service des urgences et de pédiatrie générale au CHU de Nantes et secrétaire de la Société française de pédiatrie, affirmait sur ces bases que le recul et la littérature scientifique étaient suffisamment importants pour rassurer les parents. Il en allait de même de la Société française de pédiatrie elle-même, qui indiquait dans un communiqué publié le 27 août, qu’il était “urgent de rappeler combien les bénéfices éducatifs et sociaux apportés par l’école sont très supérieurs aux risques d’une éventuelle contamination Covid-19 de l’enfant en milieu scolaire”.Peu de nouveaux enseignements depuis le retour en classeDepuis, la rentrée a eu lieu et on a dénombré, à la mi-septembre, 89 écoles et plus de 2100 classes fermées suite à des cas de Covid-19. Des cas qui touchaient autant les adultes que les enfants. “Nous déclenchons à peu près 250 protocoles par jour. C’est-à-dire 250 suspicions de Covid-19”, indiquait le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer début septembre. “Ce qui est intéressant à noter, c’est que ces suspicions sont liées à des facteurs externes à l’école […], à des personnes qui souvent avaient pu être éventuellement contaminées avant la rentrée ou dans leur vie personnelle”, ajoutait-il. Faute de statistiques régulières sur le sujet, difficile de savoir en revanche comment cette situation a évolué depuis. D’après les chiffres du ministère de l’Education nationale à la date du 28 octobre 2020, 27 écoles, collèges et lycées étaient fermés pour cause de cas de Covid-19 sur 61 500. Soit une proportion de 0,04 % des établissements scolaires du territoire français. Mais il faut dire qu’Olivier Véran, le ministre de la Santé, a annoncé dès le jeudi 17 septembre que les classes ne fermeront plus désormais quand un cas de Covid-19 sera détecté parmi les élèves. L’enfant contaminé sera isolé pendant sept jours, mais les cours pourront se poursuivre. Il faut depuis dénombrer 3 cas dans une même classes pour justifier sa fermeture.”Les chiffres fournis par SPF et par le ministère de l’Education nationale permettent d’attester que la reprise scolaire ne s’est pas associée à un échappement épidémique concernant les enseignants ou les élèves “, tranche un document transmis aux ministères par la Société française de pédiatrie (SFP) à l’automne, et consulté par Le Monde.La contamination des enfant et par les enfants toujours possiblePourtant, avant le retour des vacances de la Toussaint, l’explosion de l’épidémie en France et le retour du confinement ont légitimement été accompagnés de nouvelles questions sur la réouverture des écoles. L’épidémiologiste Antoine Flahaut a notamment marqué les esprits quand il a proposé sur BFMTV, le 26 octobre, de laisser les classes de collège-lycée fermées, tout comme celles du supérieur. “Les écoles primaires pourraient rester ouvertes mais devraient imposer le port du masque, même aux enfants de plus de 6 ans”, indiquait le spécialiste, inquiet. “Je ne connais pas un seul virus respiratoire qui ne se propage pas de manière prédominante chez les enfants”, notait-il dans Le Parisien également fin octobre. Finalement, seule la fermeture des universités a été annoncée par Emmanuel Macron et son gouvernement en marge du reconfinement.Le collectif du Côté de la Science, qui réunit plusieurs médecins, a lui aussi indiqué que “les écoles ne sont en effet pas magiquement protégées du virus ou de la maladie”. “Les personnes qui y travaillent ou les enfants qui s’y retrouvent s’exposent comme les autres au risque de transmission. Ce n’est pas parce que les enfants font très peu de formes sévères ou de formes chroniques, qu’ils n’en font pas, ou qu’ils ne sont pas des vecteurs du Covid : 40% d’entre eux, lorsqu’ils sont détectés positifs, sont asymptomatiques”, écrivaient-il dans une lettre ouverte à l’automne. Le collectif continue depuis à militer pour des mesures plus drastiques pour lutter contre le Covid dans les écoles.Plusieurs analyses “rassuristes” sur le Covid à l’écoleFace au frémissement du nombre de cas et des hospitalisations des plus jeunes à la rentrée, plusieurs tenants de la vision “rassuriste” ont maintenu leur analyse, évoquant un élément de contexte. Parmi eux, le vice-président de la Société française de pédiatrie Robert Cohen, qui a mené une étude sur le Covid et les enfants au printemps (lire ci-dessus) essimait que les cas pédiatriques rapportés dans plusieurs CHU en France à la rentrée relevaient de la pure logique : “C’est impossible qu’il en soit autrement “, indiquait-il au Parisien fin septembre, mettant la recrudescence d’enfants touchés sur le compte d’une simple conséquence mathématique. “Plus le virus se répand, plus le nombre de cas augmente, plus les situations “exceptionnelles” se multiplient, selon lui.”Il y a aujourd’hui un large consensus pour dire que les enfants sont moins susceptibles à l’infection, la transmettent moins une fois infectés, et sont peu à l’origine de chaînes de transmission”, a pour sa part déclaré en octobre l’épidémiologiste Daniel Lévy-Bruhl, lors d’un point épidémiologique de Santé publique France. “Le risque lié aux écoles n’est pas nul, personne ne peut affirmer cela, mais la part de la transmission au sein des écoles par rapport à la transmission dans le reste de la communauté est faible”, juge cet expert, qui met en garde contre un effet de loupe auprès de l’AFP : “Le nombre d’écoles ouvertes à travers le monde est extraordinairement important. Dans la plupart, il ne se passe pas grand-chose”. En revanche, on parle beaucoup “des quelques écoles où il y a effectivement eu des phénomènes épidémiques – dont certains peuvent être expliqués par des conditions favorables à la transmission du virus -, ce qui donne une impression un peu biaisée du risque lié aux écoles”, poursuit-il. “Même s’ils sont moins contagieux que des gens de 14 ans et des adultes, les enfants ont beaucoup de contacts avec leurs camarades et avec les adultes. Et comme ils sont beaucoup, avec beaucoup de contacts, ça peut faire beaucoup de cas de contamination”, note de son côté l’épidémiologiste Dominique Costagliola.”On sait que le risque de contamination entre les enfants et les parents existe”, a commenté Yazdan Yazdanpanah dans Le Figaro. “C’est un sujet sensible et qui, à mon sens, n’est pas encore totalement réglé. Cependant, si des doutes persistent, ce risque semble faible. Il nous faut prendre les décisions au regard de la balance bénéfice-risque. Rappelons que les contagions ne se font pas en classe, quand les enfants sont assis à leur bureau, mais plutôt à la cantine ou au moment de la sortie, quand ils sont agglutinés. Il y a donc d’autres marges de manœuvre avant la fermeture des établissements”.Plus récemment encore, en janvier, et avec plus de recul, la présidente de la Société française de pédiatrie Christèle Gras-Le Guen estimait qu’il “n’y a pas d’éléments pour dire que les enfants sont un chaînon important de la contamination. Il n’y a pas eu des centaines de fermetures d’écoles ou d’hécatombe chez les enseignants ou soignants des crèches… On a beau être des parents inquiets, il faut regarder ce qui se passe : pas grand-chose dans les écoles”. Des alertes aussi dans le monde, mais priorité à l’écoleA l’échelle mondiale, les études s’accumulent pour évaluer l’impact de l’école sur la transmission du coronavirus. Parmi les études plus récentes, le Center for disease control and prevention (CDC), déjà mentionné plus haut, a publié le 11 septembre des résultats qui démontrent que les enfants âgés de moins de 10 ans peuvent bel et bien être contaminés et transmettre le SARS-CoV-2 en milieu scolaire. L’étude a porté sur trois épidémies de Covid-19 dans deux établissements de garde d’enfants du comté de Salt Lake, dans l’Utah, entre le 1er avril et le 10 juillet 2020. Sur 184 personnes au total, dont 110 enfants (60%), 31 cas confirmés de Covid-19 ont été enregistrés, dont 13 chez des enfants (42%). Tous ou presque avaient (12) ont contracté Covid-19 dans deux des trois établissements. Tous présentaient des symptômes légers et trois n’en présentaient pas. Sur 46 cas contacts identifiés à l’extérieur des établissements (parents, frères et soeurs), 12 ont été contaminés par le Covid (soit 26%). Un parent a même été hospitalisé. La transmission a notamment été observée chez deux des trois enfants asymptomatiques. “Les données détaillées sur la recherche des contacts montrent que les enfants peuvent jouer un rôle dans la transmission de la maladie des établissements de garde d’enfants aux contacts familiaux”, concluaient les auteurs.D’autres études notables ont été menées en Australie (publiée en août dans The Lancet Child & Adolescent Health), en Israël (publiée dans Eurosurveillance), ou en Allemagne (le 10 septembre dans Eurosurveillance également). Si la contagion est constatée dans chacune d’entre-elles et dans toutes les classes d’âge (avec même une flambée de cas après la réouverture des classes dans l’étude israélienne), la majorité de ces études se montre malgré tout rassurante, penchant pour une transmission d’enfant à enfant dans les écoles et établissements de garde relativement faible. Des conclusions qui, une fois encore, doivent être appréhendées avec prudence, quand on sait que la scolarité se déroule depuis mars dans des conditions exceptionnelles dans certains pays, avec effectifs réduits et des dispositifs de gestes barrières parfois très stricts.En outre, les experts soulignent globalement que le risque lié à l’école dépend de la situation épidémique locale : “C’est très important de comprendre que les écoles ne fonctionnent pas isolément, elles font partie d’une communauté”, souligne Maria Van Kerkhove une spécialiste de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui s’est elle aussi montrée optimiste dans une vidéo (en anglais) mi-septembre. Selon elle, les enfants “peuvent transmettre (le Covid-19) aux autres. Toutefois, cela semble arriver moins souvent que la transmission entre adultes”. Cette épidémiologiste souligne elle aussi qu’il faut différencier “les jeunes enfants” des “adolescents, lesquels semblent transmettre dans les mêmes proportions que les adultes”. “Tout le monde a conscience de l’importance de l’école pour les enfants, pas seulement en termes d’éducation mais aussi de bien-être, de santé mentale ou de sécurité, sans compter le fait que parfois, c’est le seul endroit où ils ont à manger”, rappelle la scientifique.



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2493091-covid-chez-l-enfant-le-taux-de-positivite-en-forte-hausse-en-france-un-lien-avec-la-rentree/

Author :

Publish date : 2021-01-12 17:26:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

PSG – OM : heure, chaîne TV, compo… Tout savoir avant le Trophée des champions

PSG - OM : heure, chaîne TV, compo… Tout savoir avant le Trophée des champions




SommairePSG – OM : date et heureCompositionChaîne TVStreamingPSG – OM en directLe Trophée des champions de football oppose traditionnellement le vainqueur de la Ligue 1 au lauréat de la Coupe de France mais, dans la mesure où le PSG a remporté ces deux compétitions l’an passé, c’est l’OM, deuxième du championnat lors de la saison 2020-2021, qui aura l’honneur de participer à ce match, initialement prévu au mois d’août dernier. C’est donc un nouveau “Classique” qui sera proposé ce mercredi aux téléspectateurs (le rencontre se disputera une nouvelle fois à huis clos), quatre mois après le dernier face-à-face entre les deux équipes, remporté en septembre par l’Olympique de Marseille sur la pelouse du Parc des Princes (0-1), au terme d’une fin de match houleuse, marquée par cinq expulsions. Bis repetita demain ? “Un Classique face à Paris, c’est toujours chaud, a observé André Villas-Boas, cette semaine, devant la presse. Les supporters attendent ce match et veulent qu’on réponde avec de l’engagement et une certaine agressivité sur le terrain. On sait très bien que ça peut dégénérer même si je ne l’espère pas”.PSG – OM : date et heureD’abord prévu le 1er août 2020, ce Trophée des champions avait été reporté en raison des changements de calendrier imposés par la pandémie de Covid-19. La nouvelle date choisie par la Ligue de football professionnel pour ce PSG – OM est donc ce mercredi 13 janvier 2021. Le coup d’envoi du match sera donné à 21 heures depuis le stade Bollaert de Lens.Quelle composition de départ pour le PSG et l’OM ?Dans le camp parisien, Mauricio Pochettino sera privé pour ce match de Bernat et Kehrer, blessés, ainsi que de Dagba, positif au Covid-19. Neymar a fait son retour à l’entraînement mais ce Trophée des champions survient sans doute un peu tôt pour l’attaquant brésilien. En revanche, Florenzi, Kurzawa, Sarabia et Icardi pourraient retrouver une place de titulaire. La composition probable du PSG : Navas – Florenzi, Marquinhos, Diallo ou Kimpembe, Kurzawa – Herrera, Verratti, Gueye – Sarabia ou Di Maria, Icardi, Mbappé. Du côté marseillais, Yuto Nagatomo devrait être préféré à Jordan Amavi, en phase de reprise. La composition probable de l’OM : Mandanda – Sakai, Alvaro Gonzalez, Caleta-Car, Nagatomo – Rongier, Kamara, Gueye – Thauvin, Benedetto, Radonjic ou Payet.PSG – OM : sur quelle chaîne à la TV ?Ce PSG – OM ne bénéficiera pas d’une diffusion en clair à la TV ce mercredi : la retransmission du match est en effet programmée sur Canal+ et sur la chaîne Téléfoot (le programme TV).PSG – OM en streamingPour regarder cette rencontre PSG – OM en streaming, deux possibilités s’offrent également à vous, soit le site Internet de Téléfoot, soit la plateforme mycanal. L’accès au flux vidéo est là aussi conditionné à la souscription d’un abonnement payant.PSG – OM en directNotez également que Linternaute.com vous proposera par ailleurs de vivre ce match PSG – Marseille en direct commenté, avec l’évolution du score et le résumé des meilleures actions en live. Rendez-vous mercredi soir sur cette page.



Source link : https://www.linternaute.com/sport/foot/2532396-psg-om-heure-chaine-tv-compo-ltout-savoir-avant-le-trophee-des-champions/

Author :

Publish date : 2021-01-12 15:48:04

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

DIRECT. Coronavirus en France : vers une situation à l’anglaise, mais quand ?

DIRECT. Coronavirus en France : vers une situation à l




SommaireInfos du jourEn direct, l’actualité du Covid en FranceCas, morts… Dernier bilan du coronavirusSituation du coronavirus en FranceCarte du coronavirus en FranceLes infos du lundi 11 janvierLa France pourrait bien être dans une semaine décisive. Alors qu’un Conseil de défense sanitaire se tient ce mercredi, la situation épidémique semble à un tournant, avec la propagation de plus en plus inquiétante du variant du Covid-19 d’origine britannique. Pour certains professionnels de santé, il est désormais acquis que ce variant, considéré comme bien plus contagieux, va déferler sur le pays. “Il faut se rendre à la raison, ce qui arrive en Angleterre va nous arriver. La question est de savoir quand, jours ou semaines”, a expliqué ce mardi Anne-Claude Crémieux, membre de l’académie de médecine, sur RTL. Outre-Manche actuellement, les nouveaux cas quotidiens se comptent en dizaines de milliers et les morts en centaines.Selon le dernier bilan de Santé publique France, 3 500 cas de contaminations ont été comptabilisés en 24 heures. Mais attention, il s’agit d’un chiffre trompeur, les remontées du lundi soir étant toujours tronquées du fait du faible nombre de tests réalisés les dimanches. Pour rappel, samedi dernier, ce même chiffre dépassait les 20 000. Dans les hôpitaux, SPF a compté 310 décès de plus.La Drôme et le Var rejoignent dès ce mardi la liste des départements où le couvre-feu est avancé à 18 heures. On en compte désormais vingt-cinq.Lors de la réunion du comité de suivi parlementaire, Jean Castex a indiqué qu’il ne fallait “pas exclure une 3e confinement en dernier recours”. Le Premier ministre a ajouté que pour l’heure ‘les chiffres nous laissent penser que le couvre-feu suffit”.Lire aussiConsultez les chiffres du coronavirus dans votre communeNouveaux cas de Covid, taux de positivité des tests, part de la population testée… Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l’évolution de l’épidémie dans votre commune. Voir
Variant du Covid : le B117 détecté à Cholet, une nouvelle souche identifiée au Japon Gel hydroalcoolique : Peut-on le fabriquer ? La sélection des meilleurs produits CARTE COVID. La situation par ville et département, lundi 11 janvier 2021 CHIFFRES COVID. Bilan du coronavirus en France, lundi 11 janvier 2021 Vaccin Covid : nouvelles doses, centres, inscription… Le point sur la campagne En direct Recevoir nos alertes live !09:34 – Le vaccin AstraZeneca bientôt en France ?On apprend ce mardi qu’AstraZeneca a effectué une demande d’autorisation d’urgence auprès des autorités sanitaires de l’Union européenne, en l’occurrence l’Agence européenne du médicament (EMA), qui devrait se pencher sur le sujet prochainement. Il s’agirait alors du troisième vaccin autorisé dans l’UE et en France, après Pfizer et Moderna. Pour l’heure, le laboratoire britannique a reçu l’autorisation de mise sur le marché au Royaume-Uni, en Inde, en Argentine, en République dominicaine, au Salvador, au Mexique et au Maroc.09:23 – Les chiffres du variant anglais sous-estimés ?Alors qu’une quarantaine de cas de contaminations au variant anglais du Covid-19 ont été identifiés en France, ces chiffres pourraient être sous-estimés, a reconnu Alain Fischer, le “monsieur vaccin” du gouvernement invité de France Inter. “C’est forcément une sous-estimation de la réalité. L’information indiscutable c’est que ce variant circule dans notre pays, qu’il est plus contagieux et donc susceptible d’infecter plus de monde”, a-t-il expliqué.09:15 – “Il y a une préoccupation”Invité sur France Inter ce mardi matin, Alain Fischer a reconnu que la situation épidémique au Royaume-Uni inquiétait les autorités sanitaires françaises, même si pour l’heure, la France a toujours l’épidémie sous contrôle. “Nous ne sommes pas dans la situation de l’Allemagne et de la Grande-Bretagne mais il y a une préoccupation. Il faut être extrêmement attentif et réagir rapidement”, a estimé le “monsieur vaccin” du gouvernement.09:06 – Une bonne nouvelle sur l’immunité ?Selon une étude publiée dans la revue américaine Science, l’immunité que confère la contagion au Covid-19 durerait au moins plusieurs mois. Les scientifiques ont suivi 188 personnes ayant contracté le coronavirus mais n’ayant pas, pour la plupart, développé des formes graves de la maladie. Conclusion : la grande majorité d’entre elles, à hauteur de 95%, étaient toujours immunisées entre cinq et huit mois après avoir été contaminées.11/01/21 – 23:40 – À Béthune, le personnel soignant se bouscule pour se faire vaccinerFIN DU DIRECT – Les injections de vaccin anti-Covid ont commencé en fin de semaine dernière, comme le rapporte La Voix du Nord. Depuis, le personnel soignant du CH Béthune-Beuvry se bouscule. L’espoir, comme le rapporte le média, est que cet empressement éveille les consciences et serve d’exemple. Christophe Vinsonneau, chef du service de réanimation dont les propos ont été rapportés par La Voix du Nord, a tenu à se faire vacciner : “Il faut convaincre un maximum de gens de se faire vacciner. Il y a une méfiance vis-à-vis du monde politique mais aussi du monde médical qui n’a pas été très exemplaire depuis le début de cette pandémie, avec tout un tas d’avis divergents donnés. Cela a créé une sorte de flou qui fait que les gens ont du mal à savoir à qui se fier. Certains ténors ont pris position contre la vaccination, donc forcément, les gens sont inquiets.”Cas, morts… Dernier bilan du coronavirusLe dernier bilan du coronavirus en France établi ce lundi 11 janvier 2021 fait remonter près de 3 500 cas supplémentaires (en raison des remontées de tests plus faibles le week-end) et 310 décès de plus en 24 heures ans les hôpitaux. Les soldes de personnes hospitalisées et en réanimation continuent d’augmenter. Voici tous les chiffres :2 786 838 cas confirmé soit 3582 de plus68 060 décès au total (Ehpad compris) soit 310 décès de plus47 444 décès à l’hôpital soit 310 de plus24 846 hospitalisations en cours soit 287 de plus2676 personnes actuellement en réanimation soit 47 de plus1285 nouveaux admis à l’hôpital (+ 557) 208 patients en réanimation (+91)203 072 personnes sorties de l’hopital soit 643 de plusTaux de positivité des tests : 6,4% NB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l’épidémie. Concernant les évolutions, il faut distinguer le solde ‘net’, autrement dit l’évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès, des nouveaux admis (‘brut’) présentés juste en dessous.Quelle est l’évolution du coronavirus en France ?Comme chaque fin de semaine, Santé publique France a publié ce jeudi dans la soirée, son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie pour la semaine 53 (du 28 décembre 2020 au 3 janvier 2021). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, SPF s’inquiète de la “nette augmentation du nombre de cas confirmés” quotidiennement et du maintien de la pression sur les hôpitaux. Voici ce qu’il faut retenir de ce point épidémiologique :La circulation du Covid-19 a augmenté de façon importante. Le taux d’incidence, qui révèle le nombre de personnes contaminées pour 100 000 habitants sur un territoire donné, est désormais à 144 au niveau national en semaine 53. En S52, ce taux était à 123, la hausse est donc de 17%. Concernant le taux de positivité des tests réalisés à échelle nationale en S53, il est de 5,4% (2,8% en S52, soit +2,6 points).Les hospitalisations, y compris en réanimation, se stabilisent, mais restent à un niveau élevé. 7 460 nouvelles hospitalisations ont été déclarées en S53 contre 7 715 en S52, soit -3%. En S53, Santé publique France a compté 1 135 nouvelles arrivées en services de réanimation, une augmentation de 2% par rapport à la semaine précédente. Le nombre de décès liés au Covid-19 est stable. 1 711 décès ont été déclarés en milieu hospitalier en semaine 53 contre 1 786 en S52, soit -4,2%.Les régions les plus touchées par le Covid-19, tant en circulation du virus qu’en mortalité restent la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand Est, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne Rhône-Alpes.Les annonces de Jean Castex et Olivier VéranCe jeudi 7 janvier, a 18h, Jean Castex a fait le point sur la gestion de la crise épidémiologique, lors d’une grande conférence de presse dans laquelle est aussi intervenu le ministre de la Santé, Olivier Véran. Voici les principales annonces à retenir :La situation sanitaire est devenue “plus fragile”. Le niveau des contaminations reste élevé et a même augmenté en France. La situation se dégrade plus rapidement dans certains territoires. Jean Castex a esquissé une ortie de crise “à échéance de l’été prochain”.Les restrictions sont maintenues. “La 2e vague est toujours là, nous devons retrouver une dynamique de baisse. Les salles de spectacle, les musées, théâtres, équipements sportifs ou de loisirs resteront fermés jusqu’à la fin du mois. Nous ferons un point le 20 janvier prochain pour savoir s’il est possible d’envisager de changer les choses début février. Même décision pour les acteurs du sport. Les remontées mécaniques ne pourront pas rouvrir tout de suite”, a déclaré Jean Castex.Pas de réouverture des bars, cafés et restaurants “a minima avant mi-février” a aussi indiqué le Premier ministre. Le gouvernement continuera d’aider financièrement les acteurs qui sont touchés par la crise. Les ministres compétents seront mobilisés pour identifier d’éventuels besoins complémentaires.Le couvre-feu va se prolonger “jusqu’au 20 janvier” dans toute la France, à partir de 20 heures dans la majorité des départements et 18 heures pour les 15 départements déjà concernés. 10 autres départements ont été identifiés comme étant à risque. Des décisions seront prises d’ici demain soir” sur un éventuel passage à un couvre-feu débutant à 18h.”Les personnes de plus de 75 ans pourront se faire vacciner à partir de lundi 18 janvier”. Au total plus de 45 000 personnes ont déjà été vaccinées en France et la vaccination a déjà été élargie “aux personnes handicapées hébergées dans des établissements spécialisés”. “D’ici fin janvier, les quantités reçues nous permettront de vacciner un million de personnes”. Si “tous ceux qui le souhaitent doivent pouvoir se faire vacciner, tout le monde ne pourra pas se faire vacciner en même temps, la priorité est de protéger les 15 millions de personnes âgées ou à risques. Nous aurons alors protégé aussi nos hôpitaux”.La vaccination va faire l’objet de mesures de simplification et d’accélération. “L’injection de la 2e dose peut être différée sans risque et sans perte d’efficacité, jusqu’à 6 semaines au lieu de 3 comme précédemment indiqué”. Olivier Véran a annoncé que “6 centres de vaccination seront ouverts dans chaque département”. Il y a “deux moyens pour s’inscrire et prendre rendez-vous pour se faire vacciner : par téléphone (un numéro sera communiqué rapidement) ou par Internet sur le site Sante.fr”. Dans le centre de vaccination, les patients seront reçus par un infirmier. Un questionnaire de santé sera rempli . En cas de doute, un examen médical sera effectué. La vaccination sera effectuée sur le patient qui sera gardé en observation 15 minutes.La frontière avec le Royaume-Uni reste fermée. “La circulation du virus a tendance à progresser, même si elle reste moins active que dans la plupart des pays européens. Les nouvelles souches virales pourraient être davantage contagieuses. Nous avons décidé le 20 décembre de fermer les frontières avec le Royaume-Uni et cette mesure sera reconduite jusqu’à nouvel ordre. Pour rentrer sur le territoire français, il faudra présenter le résultat négatif d’un test PCR effectué sur le sol britannique ou d’Afrique du Sud”, a indiqué Jean Castex.Les mutations du virus sont prises très au sérieux. “Tous les tests PCR douteux, laissant penser qu’il puisse s’agir d’un variant, seront mieux analysés. Nous prenons toutes les mesures qui s’imposeront si la situation s’aggrave à cause de ces mutations”, a assuré Olivier Véran.Jean Castex a aussi annoncé un dispositif de suivi renforcé pour les cas contact, avec une prise en charge de la Sécurité sociale d’un arrêt de travail à effet immédiat. Une consultation à domicile sera prévue pour les personnes positives.”Nous ne baisserons pas la garde sur les gestes barrière. Ne baissons pas la garde. J’en appelle à la sérénité et que cessent les polémiques stériles. On ne peut pas alors que le match vient de commencer et qu’il va durer des mois, qu’il est déjà perdu. Nous surmonterons ce défi historique”.Carte du coronavirus en FranceSuivez l’évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France. Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.Coronavirus AinCoronavirus AisneCoronavirus AllierCoronavirus Alpes-de-Haute-ProvenceCoronavirus Hautes-AlpesCoronavirus Alpes-MaritimesCoronavirus ArdècheCoronavirus ArdennesCoronavirus AriègeCoronavirus AubeCoronavirus AudeCoronavirus AveyronCoronavirus Bouches-du-RhoneCoronavirus CalvadosCoronavirus CantalCoronavirus CharenteCoronavirus Charente-MaritimeCoronavirus CherCoronavirus CorrèzeCoronavirus Cote-d’OrCoronavirus Cotes-d’ArmorCoronavirus CreuseCoronavirus DordogneCoronavirus DoubsCoronavirus DrômeCoronavirus EureCoronavirus Eure-et-LoirCoronavirus FinistèreCoronavirus Corse-du-SudCoronavirus Haute-CorseCoronavirus GardCoronavirus Haute-GaronneCoronavirus GersCoronavirus GirondeCoronavirus HéraultCoronavirus Ille-et-VilaineCoronavirus IndreCoronavirus Indre-et-LoireCoronavirus IsèreCoronavirus JuraCoronavirus LandesCoronavirus Loir-et-CherCoronavirus LoireCoronavirus Haute-LoireCoronavirus Loire-AtlantiqueCoronavirus LoiretCoronavirus LotCoronavirus Lot-et-GaronneCoronavirus LozèreCoronavirus Maine-et-LoireCoronavirus MancheCoronavirus MarneCoronavirus Haute-MarneCoronavirus MayenneCoronavirus Meurthe-et-MoselleCoronavirus MeuseCoronavirus MorbihanCoronavirus MoselleCoronavirus NièvreCoronavirus NordCoronavirus OiseCoronavirus OrneCoronavirus Pas-de-CalaisCoronavirus Puy-de-DomeCoronavirus Pyrénées-AtlantiquesCoronavirus Hautes-PyrénéesCoronavirus Pyrénées-OrientalesCoronavirus Bas-RhinCoronavirus Haut-RhinCoronavirus RhoneCoronavirus Haute-SaoneCoronavirus Saone-et-LoireCoronavirus SartheCoronavirus SavoieCoronavirus Haute-SavoieCoronavirus ParisCoronavirus Seine-MaritimeCoronavirus Seine-et-MarneCoronavirus YvelinesCoronavirus Deux-SèvresCoronavirus SommeCoronavirus TarnCoronavirus Tarn-et-GaronneCoronavirus VarCoronavirus VaucluseCoronavirus VendéeCoronavirus VienneCoronavirus Haute-VienneCoronavirus VosgesCoronavirus YonneCoronavirus Territoire de BelfortCoronavirus EssonneCoronavirus Hauts-de-SeineCoronavirus Seine-Saint-DenisCoronavirus Val-de-MarneCoronavirus Val-d’OiseCoronavirus GuadeloupeCoronavirus MartiniqueCoronavirus GuyaneCoronavirus La RéunionCoronavirus Mayotte{“map”:{“name”:”france_departments_domtom”},”resources”:[“mapael.maps.france_departments_domtom”],”areas”:{ “department-01”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ain”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ain/departement-01/coronavirus”}, “department-02”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aisne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aisne/departement-02/coronavirus”}, “department-03”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Allier”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/allier/departement-03/coronavirus”}, “department-04”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-de-Haute-Provence”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-de-haute-provence/departement-04/coronavirus”}, “department-05”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Alpes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-alpes/departement-05/coronavirus”}, “department-06”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-Maritimes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-maritimes/departement-06/coronavirus”}, “department-07”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardu00e8che”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardeche/departement-07/coronavirus”}, “department-08”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardennes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardennes/departement-08/coronavirus”}, “department-09”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ariu00e8ge”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ariege/departement-09/coronavirus”}, “department-10”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aube”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aube/departement-10/coronavirus”}, “department-11”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aude”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aude/departement-11/coronavirus”}, “department-12”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aveyron”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aveyron/departement-12/coronavirus”}, “department-13”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bouches-du-Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bouches-du-rhone/departement-13/coronavirus”}, “department-14”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Calvados”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/calvados/departement-14/coronavirus”}, “department-15”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cantal”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cantal/departement-15/coronavirus”}, “department-16”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente/departement-16/coronavirus”}, “department-17”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente-maritime/departement-17/coronavirus”}, “department-18”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cher/departement-18/coronavirus”}, “department-19”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corru00e8ze”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/correze/departement-19/coronavirus”}, “department-21”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4te-d’Or”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cote-d-or/departement-21/coronavirus”}, “department-22”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4tes-d’Armor”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cotes-d-armor/departement-22/coronavirus”}, “department-23”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Creuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/creuse/departement-23/coronavirus”}, “department-24”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dordogne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/dordogne/departement-24/coronavirus”}, “department-25”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Doubs”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/doubs/departement-25/coronavirus”}, “department-26”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dru00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/drome/departement-26/coronavirus”}, “department-27”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure/departement-27/coronavirus”}, “department-28”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure-et-Loir”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure-et-loir/departement-28/coronavirus”}, “department-29”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Finistu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/finistere/departement-29/coronavirus”}, “department-2A”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corse-du-Sud”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/corse-du-sud/departement-2A/coronavirus”}, “department-2B”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Corse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-corse/departement-2B/coronavirus”}, “department-30”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gard”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gard/departement-30/coronavirus”}, “department-31”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-garonne/departement-31/coronavirus”}, “department-32”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gers”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gers/departement-32/coronavirus”}, “department-33”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gironde”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gironde/departement-33/coronavirus”}, “department-34”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hu00e9rault”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/herault/departement-34/coronavirus”}, “department-35”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ille-et-Vilaine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ille-et-vilaine/departement-35/coronavirus”}, “department-36”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre/departement-36/coronavirus”}, “department-37”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre-et-loire/departement-37/coronavirus”}, “department-38”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Isu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/isere/departement-38/coronavirus”}, “department-39”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Jura”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/jura/departement-39/coronavirus”}, “department-40”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Landes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/landes/departement-40/coronavirus”}, “department-41”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loir-et-Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loir-et-cher/departement-41/coronavirus”}, “department-42”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire/departement-42/coronavirus”}, “department-43”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-loire/departement-43/coronavirus”}, “department-44”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire-Atlantique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire-atlantique/departement-44/coronavirus”}, “department-45”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loiret”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loiret/departement-45/coronavirus”}, “department-46”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot/departement-46/coronavirus”}, “department-47”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot-et-garonne/departement-47/coronavirus”}, “department-48”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lozu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lozere/departement-48/coronavirus”}, “department-49”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Maine-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/maine-et-loire/departement-49/coronavirus”}, “department-50”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Manche”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/manche/departement-50/coronavirus”}, “department-51”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/marne/departement-51/coronavirus”}, “department-52”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-marne/departement-52/coronavirus”}, “department-53”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayenne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayenne/departement-53/coronavirus”}, “department-54”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meurthe-et-Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meurthe-et-moselle/departement-54/coronavirus”}, “department-55”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meuse/departement-55/coronavirus”}, “department-56”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Morbihan”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/morbihan/departement-56/coronavirus”}, “department-57”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/moselle/departement-57/coronavirus”}, “department-58”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Niu00e8vre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nievre/departement-58/coronavirus”}, “department-59”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Nord”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nord/departement-59/coronavirus”}, “department-60”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/oise/departement-60/coronavirus”}, “department-61”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Orne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/orne/departement-61/coronavirus”}, “department-62”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pas-de-Calais”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pas-de-calais/departement-62/coronavirus”}, “department-63”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Puy-de-Du00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/puy-de-dome/departement-63/coronavirus”}, “department-64”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Atlantiques”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-atlantiques/departement-64/coronavirus”}, “department-65”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Pyru00e9nu00e9es”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-pyrenees/departement-65/coronavirus”}, “department-66”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Orientales”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-orientales/departement-66/coronavirus”}, “department-67”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bas-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bas-rhin/departement-67/coronavirus”}, “department-68”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haut-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haut-rhin/departement-68/coronavirus”}, “department-69”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/rhone/departement-69/coronavirus”}, “department-70”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Sau00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-saone/departement-70/coronavirus”}, “department-71”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sau00f4ne-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/saone-et-loire/departement-71/coronavirus”}, “department-72”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sarthe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/sarthe/departement-72/coronavirus”}, “department-73”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/savoie/departement-73/coronavirus”}, “department-74”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-savoie/departement-74/coronavirus”}, “department-75”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Paris”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/paris/departement-75/coronavirus”}, “department-76”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-maritime/departement-76/coronavirus”}, “department-77”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-et-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-et-marne/departement-77/coronavirus”}, “department-78”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yvelines”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yvelines/departement-78/coronavirus”}, “department-79”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Deux-Su00e8vres”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/deux-sevres/departement-79/coronavirus”}, “department-80”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Somme”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/somme/departement-80/coronavirus”}, “department-81”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn/departement-81/coronavirus”}, “department-82”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn-et-garonne/departement-82/coronavirus”}, “department-83”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Var”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/var/departement-83/coronavirus”}, “department-84”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vaucluse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vaucluse/departement-84/coronavirus”}, “department-85”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vendu00e9e”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vendee/departement-85/coronavirus”}, “department-86”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vienne/departement-86/coronavirus”}, “department-87”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-vienne/departement-87/coronavirus”}, “department-88”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vosges”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vosges/departement-88/coronavirus”}, “department-89”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yonne/departement-89/coronavirus”}, “department-90”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Territoire de Belfort”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/territoire-de-belfort/departement-90/coronavirus”}, “department-91”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Essonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/essonne/departement-91/coronavirus”}, “department-92”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hauts-de-Seine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hauts-de-seine/departement-92/coronavirus”}, “department-93”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Saint-Denis”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-saint-denis/departement-93/coronavirus”}, “department-94”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-de-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-de-marne/departement-94/coronavirus”}, “department-95”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-d’Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-d-oise/departement-95/coronavirus”}, “department-971”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guadeloupe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guadeloupe/departement-971/coronavirus”}, “department-972”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Martinique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/martinique/departement-972/coronavirus”}, “department-973”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guyane”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guyane/departement-973/coronavirus”}, “department-974”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus La Ru00e9union”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/la-reunion/departement-974/coronavirus”}, “department-976”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayotte”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayotte/departement-976/coronavirus”} }}Paris (75000)Lyon (69000)Marseille (13000)Toulouse (31000)Nice (06000)Nantes (44000)Montpellier (34000)Strasbourg (67000)Bordeaux (33000)Lille (59000)Rennes (35000)Reims (51100)Le Havre (76600)Saint-Etienne (42000)Toulon (83000)Grenoble (38000)Dijon (21000)Angers (49000)Cherchez une villeDepuis la mi-octobre, Santé publique France communique les données d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l’échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu’elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d’appartenance dans la carte ci-dessous.Pour rappel, le taux d’incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d’une semaine, par rapport à la population totale d’un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s’exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d’habitants, au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.Derniers articles sur le coronavirus Virus: ne pas compter sur une immunité collective en 2021, avertit l’OMS Covid-19: l’effet des fêtes et du variant du virus scrutés en France La pandémie accélère toujours, un an après l’annonce du 1er mort en Chine Covid: un an après le 1er mort, l’OMS enfin attendue en Chine L’épidémie accélère, 40.000 morts en Allemagne où le pire reste à venir {“@context”:”http://schema.org”,”@type”:”LiveBlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-vers-une-situation-a-l-anglaise-mais-quand/”,”coverageStartTime”:”2021-01-12 09:00:00″,”coverageEndTime”:”2021-01-13 23:59:00″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-vers-une-situation-a-l-anglaise-mais-quand/”,”description”:”En direct : les derniu00e8res infos sur le coronavirus en France”,”liveBlogUpdate”:[{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-vers-une-situation-a-l-anglaise-mais-quand/#post1610440460″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-vers-une-situation-a-l-anglaise-mais-quand/”,”datePublished”:”2021-01-12T09:34:20+01:00″,”dateModified”:”2021-01-12T09:34:20+01:00″,”articleBody”:”On apprend ce mardi qu’AstraZeneca a effectué une demande d’autorisation d’urgence auprès des autorités sanitaires de l’Union européenne, en l’occurrence l’Agence européenne du médicament (EMA), qui devrait se pencher sur le sujet prochainement. Il s’agirait alors du troisième vaccin autorisé dans l’UE et en France, après Pfizer et Moderna. Pour l’heure, le laboratoire britannique a reçu l’autorisation de mise sur le marché au Royaume-Uni, en Inde, en Argentine, en République dominicaine, au Salvador, au Mexique et au Maroc.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le vaccin AstraZeneca bientu00f4t en France ?”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-vers-une-situation-a-l-anglaise-mais-quand/#post1610439780″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-vers-une-situation-a-l-anglaise-mais-quand/”,”datePublished”:”2021-01-12T09:23:00+01:00″,”dateModified”:”2021-01-12T09:23:00+01:00″,”articleBody”:”Alors qu’une quarantaine de cas de contaminations au variant anglais du Covid-19 ont été identifiés en France, ces chiffres pourraient être sous-estimés, a reconnu Alain Fischer, le “monsieur vaccin” du gouvernement invité de France Inter. “C’est forcément une sous-estimation de la réalité. L’information indiscutable c’est que ce variant circule dans notre pays, qu’il est plus contagieux et donc susceptible d’infecter plus de monde”, a-t-il expliqué.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Les chiffres du variant anglais sous-estimu00e9s ?”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-vers-une-situation-a-l-anglaise-mais-quand/#post1610439335″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-vers-une-situation-a-l-anglaise-mais-quand/”,”datePublished”:”2021-01-12T09:15:35+01:00″,”dateModified”:”2021-01-12T09:15:35+01:00″,”articleBody”:”Invité sur France Inter ce mardi matin, Alain Fischer a reconnu que la situation épidémique au Royaume-Uni inquiétait les autorités sanitaires françaises, même si pour l’heure, la France a toujours l’épidémie sous contrôle. “Nous ne sommes pas dans la situation de l’Allemagne et de la Grande-Bretagne mais il y a une préoccupation. Il faut être extrêmement attentif et réagir rapidement”, a estimé le “monsieur vaccin” du gouvernement.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE “Il y a une pru00e9occupation””,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-vers-une-situation-a-l-anglaise-mais-quand/#post1610438813″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-vers-une-situation-a-l-anglaise-mais-quand/”,”datePublished”:”2021-01-12T09:06:53+01:00″,”dateModified”:”2021-01-12T09:06:53+01:00″,”articleBody”:”Selon une étude publiée dans la revue américaine Science, l’immunité que confère la contagion au Covid-19 durerait au moins plusieurs mois. Les scientifiques ont suivi 188 personnes ayant contracté le coronavirus mais n’ayant pas, pour la plupart, développé des formes graves de la maladie. Conclusion : la grande majorité d’entre elles, à hauteur de 95%, étaient toujours immunisées entre cinq et huit mois après avoir été contaminées.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Une bonne nouvelle sur l’immunitu00e9 ?”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-vers-une-situation-a-l-anglaise-mais-quand/#post1610404829″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-vers-une-situation-a-l-anglaise-mais-quand/”,”datePublished”:”2021-01-11T23:40:29+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T23:40:29+01:00″,”articleBody”:”FIN DU DIRECT – Les injections de vaccin anti-Covid ont commencé en fin de semaine dernière, comme le rapporte La Voix du Nord. Depuis, le personnel soignant du CH Béthune-Beuvry se bouscule. L’espoir, comme le rapporte le média, est que cet empressement éveille les consciences et serve d’exemple. Christophe Vinsonneau, chef du service de réanimation dont les propos ont été rapportés par La Voix du Nord, a tenu à se faire vacciner : “Il faut convaincre un maximum de gens de se faire vacciner. Il y a une méfiance vis-à-vis du monde politique mais aussi du monde médical qui n’a pas été très exemplaire depuis le début de cette pandémie, avec tout un tas d’avis divergents donnés. Cela a créé une sorte de flou qui fait que les gens ont du mal à savoir à qui se fier. Certains ténors ont pris position contre la vaccination, donc forcément, les gens sont inquiets.”rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE u00c0 Bu00e9thune, le personnel soignant se bouscule pour se faire vacciner”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}}]}



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-vers-une-situation-a-l-anglaise-mais-quand/

Author :

Publish date : 2021-01-12 08:34:20

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

DIRECT. Coronavirus en France : 3 582 nouveaux cas, des raisons d’être inquiets

DIRECT. Coronavirus en France : 3 582 nouveaux cas, des raisons d




SommaireCas, morts… Dernier bilan du coronavirusInfos du jourEn direct, l’actualité du Covid en FranceSituation du coronavirus en FranceCarte du coronavirus en FranceCas, morts… Dernier bilan du coronavirusLe dernier bilan du coronavirus en France établi ce lundi 11 janvier 2021 fait remonter près de 3 500 cas supplémentaires et 310 décès de plus en 24 heures ans les hôpitaux. Les soldes de personnes hospitalisées et en réanimation continuent d’augmenter. Voici tous les chiffres :2 786 838 cas confirmé soit 3582 de plus68 060 décès au total (Ehpad compris) soit 310 décès de plus47 444 décès à l’hôpital soit 310 de plus24 846 hospitalisations en cours soit 287 de plus2676 personnes actuellement en réanimation soit 47 de plus1285 nouveaux admis à l’hôpital (+ 557) 208 patients en réanimation (+91)203 072 personnes sorties de l’hopital soit 643 de plusNB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l’épidémie. Concernant les évolutions, il faut distinguer le solde ‘net’, autrement dit l’évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès, des nouveaux admis (‘brut’) présentés juste en dessous.Les infos du lundi 11 janvierLes derniers chiffres rendant compte de la propagation du Covid-19 en France ne sont pas bons. Ce dimanche soir, Santé publique France faisait état de près de 16 000 nouveaux cas de contaminations en 24 heures, bien loin du cap décisif des 5 000 espérés par le gouvernement pour la levée des mesures contraignantes. SPF a également compté 729 nouvelles hospitalisations en une journée.A Marseille, l’inquiétude monte après la découverte d’au moins huit personnes porteuses du Covid-19 dont la souche est bien issue du variant découvert au Royaume-Uni. Considéré comme plus contagieux, ce variant inquiète les autorités locales, le maire Benoît Payan ayant demandé que “le gouvernement intensifie les contrôles aux aéroports”. Ces dernières heures, un autre test positif au variant britannique a été identifié dans les Hautes-Alpes et deux à Lille sur des dépistages datant de fin décembre. “Nous faisons tout pour empêcher le variant britannique du Covid-19 de rentrer et de diffuser sur le territoire. Le virus est a priori sensible au vaccin mais il est plus contagieux”, a déclaré à ce sujet Olivier Véran, ce dimanche sur Europe 1Huit nouveaux départements doivent appliquer le couvre-feu avancé à 18 heures depuis hier soir. Il s’agit du Cher, de l’Allier, de la Côte-d’Or, du Haut-Rhin, du Bas-Rhin, du Vaucluse, des Alpes-de-Haute-Provence et des Bouches-du-Rhône. Le Var et la Drôme vont également appliquer ce couvre-feu renforcé, à partir de mardi. La carte des départements concernés dans notre article dédié. Lors de la réunion du comité de suivi parlementaire, Jean Castex a indiqué qu’il ne fallait “pas exclure une 3e confinement en dernier recours”. Le Premier ministre a ajouté que pour l’heure ‘les chiffres nous laissent penser que le couvre-feu suffit”.Lire aussiConsultez les chiffres du coronavirus dans votre communeNouveaux cas de Covid, taux de positivité des tests, part de la population testée… Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l’évolution de l’épidémie dans votre commune. Voir
Variant du Covid : Lille, Marseille, Bagneux… La souche britannique se propage en France CARTE COVID. La situation par ville et département, lundi 11 janvier 2021 CHIFFRES COVID. Bilan du coronavirus en France, lundi 11 janvier 2021 Vaccin Covid : nouvelles doses, centres, inscription… Le point sur la campagne Coronavirus dans le monde : regain de l’épidémie dans l’UE et en Chine, le bilan en chiffres En direct Recevoir nos alertes live !21:30 – Henri, le premier vacciné d’Ehpad en SavoieNé en 1927 (94 ans), le Chambérien Henri Audibert a reçu le premier vaccin contre le Covid-19 dans une maison de retraite en Savoie, comme le rapporte France Bleu. Hervé Gaymard, le président du conseil départemental de Savoie, tout comme le directeur de l’hôpital de Chambéry (Centre hospitalier Métropole Savoie) ou encore le directeur départemental de l’Agence régionale de santé étaient présents pour cette vaccination symbolique. “On a discuté avec mes amis de l’extérieur. Ils le font aussi. On va pouvoir se voir beaucoup plus. Je vais revoir mes amis ! Et c’est tellement important. Se voir nous manque tellement…”, a expliqué Henri, particulièrement ému.21:10 – Alain Fischer dit non à un passeport vaccinalAlors que l’idée d’instaurer un passeport vaccinal donnant accès à certains lieux publics sous réserve d’être vacciné a fait son chemin, Alain Fischer s’est dit défavorable à cette mesure. “Je n’y suis pas favorable, pour des raisons scientifiques et un peu éthiques”, a déclaré le responsable de la vaccination du gouvernement sur BFMTV.20:50 – Le boîtier anti-coronavirus de Moskitofree est-il efficace ?L’institut Pasteur de Lille a validé en laboratoire l’efficacité d’un boîtier anti-coronavirus, comme l’indique Libération. Mais les tests n’ont pas été menés sur la souche du Covid-19, précise le média. Ce dispositif, sous forme de collier ou de boîtier, a été créé à l’origine afin de lutter contre les piqûres de moustiques et la propagation de la malaria par l’émission d’une charge électrique. Néanmoins, Libération rapporte que la société promet que l’objet “lutte contre les coronavirus humains” et “agit au niveau de la qualité de l’air que nous respirons”.20:30 – BioNTech estime pouvoir fabriquer 2 milliards de doses de son vaccin en 2021La société allemande de biotechnologie BioNTech a relevé son objectif de production du vaccin anti-Covid qu’elle développe avec Pfizer, à 2 milliards de doses d’ici la fin de l’année, indique le média belge L’Écho. Le précédent objectif portait sur 1,3 milliard de doses, comme le rappelle le média. La PME allemande est parvenue à cette nouvelle estimation en tenant compte du “nouveau standard” permettant d’administrer 6 doses par flacon au lieu de 5, selon un document mis en ligne sur son site internet, précise L’Écho.20:10 – 49 patients hospitalisés à La Réunion en raison du covid-19Ce lundi 11 janvier 2021, 49 patients sont hospitalisés au CHU de La Réunion en raison du coronavirus, rapporte La 1ère. Parmi ces patients, trois sont en service de réanimation, détaille le média. On dénombre par ailleurs 42 décès liés directement au Covid-19.19:53 – 112 nouveaux cas de coronavirus confirmés à La RéunionDu 9 au 11 janvier, 112 nouveaux cas de covid-19 ont été confirmés à La Réunion, rapporte La 1ère. Ces données, validées par la Préfecture et l’Agence Régionale de Santé, donnent une moyenne journalière de 37 cas sur 3 jours consécutifs. Le média détaille qu’un total de 9 359 cas de coronavirus a été enregistré sur l’île depuis le 11 mars 2020.19:35 – Le coronavirus est plus meurtrier que la Seconde Guerre mondialeUn Français sur 1 000 est décédé du Covid-19. Un bilan plus lourd que le nombre de civils morts chaque année lors de la Seconde Guerre mondiale, souligne BFMTV. En effet, nos confrères précisent qu’entre 1939 et 1945, 55 000 civils sont morts par an, en moyenne. Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, 66 841 personnes sont décédées, d’après les derniers chiffres de Santé publique France.1 Français sur 1000 est mort du Covid-19

C’est plus que le nombre de civils morts chaque année lors de la Seconde Guerre mondiale pic.twitter.com/oZgO3bLYzj— BFMTV (@BFMTV) January 8, 202119:15 – Des médecins recommandent un nouveau confinement dès mi-janvierDans les colonnes du Monde, une tribune signée par des médecins et spécialistes évoque la crainte que les deux variants du coronavirus, britannique et sud-africain, n’obligent les autorités à instaurer de nouvelles mesures sanitaires, telles qu’un nouveau confinement, comme le rapporte La Dépêche. Sur BFMTV, l’un des membres de ce collectif, Gilles Pialoux, a estimé qu’un tel reconfinement était “inévitable”. 18:58 – Dans le Jura, Juraparc se transforme en centre de vaccinationDepuis quelques jours, Juraparc s’est transformé en centre de vaccination anti-coronavirus afin de traiter le personnel soignant, avant d’accueillir les personnes de plus de 50 ans, rapporte le site actu.fr. Depuis vendredi 8 janvier 2021, quatre tentes sont installées dans la salle Vallière, comme le précise le site, et des infirmières se relaient dans les cuisines attenantes pour préparer les précieuses doses de vaccin anti-Covid. Ces dernières sont arrivées quelques jours avant dans le département du Jura, et sont stockées depuis à l’hôpital de Lons-le-Saunier. Une organisation millimétrée a permis de vacciner près de 200 personnes issues du monde médical et âgées de plus de 50 ans, durant les premières 24 heures.18:39 – Alain Anziani veut mettre en place des centres de vaccination à MérignacLe président de Bordeaux Métropole Alain Anziani rencontrera jeudi prochain des représentants de la l’ARS Nouvelle-Aquitaine et de la préfecture, comme le rapporte le quotidien Sud-Ouest. Il sera, entre autres, question de centres de vaccination à déployer et de transport pour les personnes âgées ne vivant pas en Ehpad, précise le média. Concernant le centre de vaccination anti-coronavirus, il a notamment déclaré : “La ville de Mérignac sera candidate à l’accueil d’un de ces centres. Il sera situé à la Maison des associations.”18:20 – À Bagneux, 1 000 tests ont déjà été réalisésSuite à la détection du variant britannique à Bagneux, une campagne massive de tests anti-Covid a été organisée. Depuis le vendredi 8 janvier 2021, les habitants se font donc dépister. La campagne de tests mise en place par l’AP-HP et l’ARS continue ces lundi 11 et mardi 12 janvier, alors que d’autres clusters du “Variant of Concern 202012/01” ont été détectés en France, à Marseille en particulier, rapporte le site actu.fr. Ce lundi, plus de 1 000 tests avaient déjà été réalisés. La campagne pourrait être prolongée “si l’affluence le nécessite”, a précisé la ville.18:00 – Le taux de positivité atteint 10% chez les enfants de moins de 10 ansLe rebond du coronavirus est présent dans toutes les tranches d’âge comme le montre ce graphisme du Parisien sur le taux de positivité des plus jeunes.Le taux de positivité atteint désormais 10% chez les enfants de moins de 10 ans, contre 6,4% en population générale. Dix jours plus tôt, il était inférieur à 3% dans toutes les tranches d’âge.
Tentatives d’explication????https://t.co/8b5awoe4vg @le_Parisien #COVID19 pic.twitter.com/9TsAp0JdRU— Nicolas Berrod (@nicolasberrod) January 11, 202117:40 – Le vaccin AstraZeneca validé d’ici la fin janvier, selon la Haute Autorité de Santé (HAS)Le vaccin d’AstraZeneca pourrait être validé “avant la fin du mois de janvier”, a annoncé samedi la présidente de la Haute Autorité de Santé (HAS) au micro d’Europe 1. Dominique Le Guludec a également indiqué que “le dossier accélé[rait]” concernant le vaccin américain et néerlandais de Janssens Johnson & Johnson. 17:20 – Le dernier bilan en BretagneSelon le dernier bilan du Covid en Bretagne, le nombre de personnes hospitalisées est de 539 patients, avec 19 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 38 malades sont en réanimation, avec 0 nouvelles entrées dans la journée. 767 personnes sont mortes du coronavirus, soit 5 de plus en 24 heures.17:00 – Castex a évoqué la vaccination et les problématiques locales avec les parlementairesDurant cette rencontre avec les parlementaires de l’Assemblée nationale et les représentants du Sénat, il a été question de la campagne de vaccination, mais aussi, selon Matignon, de problématiques locales ou du calendrier d’examen du projet de loi de prorogation du régime d’état urgence sanitaire permettant le maintien du couvre-feu au-delà de mi-février.16:40 – Les chiffres en Centre Val de LoireSelon le dernier bilan du Covid dans la région, le nombre de personnes hospitalisées est de 920 patients, avec 26 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 110 malades sont en réanimation, avec 9 nouvelles entrées dans la journée. 1407 personnes sont mortes du coronavirus, soit 7 de plus en 24 heures.16:20 – Une étude détaille les effets à longs termes d’une infection au Covid-19 Sur 1 700 anciens malades du coronavirus, 76% présentent encore au moins un symptôme plus de six mois après leur sortie de l’hôpital. C’est le résultat d’une étude réalisée par des scientifiques chinois, publiée dans la revue The Lancet le 8 janvier et détaillée par Franceinfo. Ces personnes avaient été prises en charge dans l’hôpital Jin Yin-tan de Wuhan après leur contamination au coronavirus ; 4% d’entre eux en réanimation. Pour 63% des anciens malades, le symptôme qui reste est la fatigue, pour 26%, des troubles du sommeil. D’autres évoquent des douleurs, de l’anxiété ou encore la perte de l’odorat. 16:00 – Une réunion sur les vaccins prévue ce soir Emmanuel Macron tiendra une réunion sur les vaccins à l’Elysée à partir de 18h ce soir. Après le coup de colère du chef de l’Etat, les choses se sont accélérées depuis quelques jours avec des milliers de personnes vaccinées.15:40 – Le point en Nouvelle-AquitaineSelon le dernier bilan du coronavirus dans la région, le nombre de personnes hospitalisées est de 1164 patients, avec 46 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 154 malades sont en réanimation, avec 11 nouvelles entrées dans la journée. 1864 personnes sont mortes du coronavirus, soit 10 de plus en 24 heures.15:20 – Castex : “Il ne faut pas exclure un 3e confinement””Il ne faut pas exclure un troisième confinement en dernier recours” a dit le Premier ministre, selon des propos rapportés des participants à la réunion de “comité de suivi parlementaire” à plusieurs médias comme Le Parisien et BFM TV. “Pour le moment, les chiffres à date nous laissent penser que le couvre-feu suffit.”LIRE PLUS document.getElementById(“jLiveMore”).onclick = function(element) { element.preventDefault(); var node = element.target ,content = document.getElementById(“jContentLiveMore”).innerHTML ,contentUnRot13 = content.replace(/[a-zA-Z]/g,function(c){return String.fromCharCode((c=(c=c.charCodeAt(0)+13)?c:c-26);}) ,finalContent = contentUnRot13.replace(/\//g, “/”); node.style.display = “none”; node.parentElement.innerHTML += finalContent; }; 15:00 – Yr ovyna ra BppvgnavrFryba yr qreavre ovyna qh Pbivq ra Bppvgnavr, yr abzoer qr crefbaarf ubfcvgnyvf&rnphgr;rf rfg qr 1244 cngvragf, nirp 62 abhirnhk nqzvf qnaf yrf qreav&rtenir;erf 24 urherf. 152 znynqrf fbag ra e&rnphgr;navzngvba, nirp 6 abhiryyrf rage&rnphgr;rf qnaf yn wbhea&rnphgr;r. 2258 crefbaarf fbag zbegrf qh pbebanivehf, fbvg 8 qr cyhf ra 24 urherf.14:40 – Fhe yn inppvangvba, &dhbg;Vy snhg nyyre ivgr rg sbeg&dhbg; cbhe yr q&rnphgr;cnegrzrag qr yn FbzzrFhe yr greenva nh cyhf ce&rtenir;f qrf qvssvphyg&rnphgr;f, y’Rgng qbvg abhf ynvffre yn cbffvovyvg&rnphgr; qr crafre dh’ba crhg &rpvep;ger hgvyr nh flfg&rtenir;zr. Ba ar pbzceraq cnf gbhwbhef pbzzrag p’rfg negvphy&rnphgr; nh svany. Pr dhr wr fbhunvgr p’rfg dhr yrf crefbaarf qr cyhf qr 75 naf chvffrag &rpvep;ger encvqrzrag inppva&rnphgr;rf. Pr dh’vy snhg p’rfg eragere qnaf yr pbaperg, yrf fnyyrf, y’npp&rtenir;f nhk pragerf qr inppvangvba nirp qrf &rnphgr;dhvcrf zbovyrf cne rkrzcyr. Vy snhg nyyre sbeg rg ivgr&dhbg; e&rnphgr;pynzr&aofc;Fg&rnphgr;cunar Unhffbhyvre, yr ce&rnphgr;fvqrag qh Pbafrvy Q&rnphgr;cnegrzragny qr yn Fbzzr fhe Senapr Oyrh.14:20 – Yrf puvsserf ra AbeznaqvrFryba yr qreavre ovyna qh pbebanivehf qnaf yn e&rnphgr;tvba, yr abzoer qr crefbaarf ubfcvgnyvf&rnphgr;rf rfg qr 1245 cngvragf, nirp 31 abhirnhk nqzvf qnaf yrf qreav&rtenir;erf 24 urherf. 105 znynqrf fbag ra e&rnphgr;navzngvba, nirp 2 abhiryyrf rage&rnphgr;rf qnaf yn wbhea&rnphgr;r. 1607 crefbaarf fbag zbegrf qh pbebanivehf, fbvg 5 qr cyhf ra 24 urherf.14:00 – Cbhe Sbagnarg, vy in ovra l nibve har nhtzragngvba qh abzoer qr pnfVaivg&rnphgr; qr OSZ GI pr zngva, Neanhq Sbagnarg a’n cnf qbaa&rnphgr; qr snhk rfcbvef rg rkcyvdhr dh’vy l nhen ovra har nhtzragngvba qrf pnf qnaf yrf wbhef &ntenir; irave.Neanhq Sbagnarg (zrzoer qh Pbafrvy fpvragvsvdhr): &dhbg;Ba in ge&rtenir;f ienvfrzoynoyrzrag nibve har erpehqrfprapr qh abzoer qr pnf ra Senapr&dhbg; cvp.gjvggre.pbz/p5wNJqGaRs&zqnfu; OSZGI (@OSZGI) Wnahnel 11, 202113:40 – Dhr fnvg-ba qh pyhfgre qh inevnag oevgnaavdhr &ntenir; Znefrvyyr ? &Ntenir; Znefrvyyr, 24 crefbaarf bag &rnphgr;g&rnphgr; grfg&rnphgr;rf cbfvgvirf. Cnezv ryyrf, yr inevnag oevgnaavdhr n &rnphgr;g&rnphgr; q&rnphgr;grpg&rnphgr; purm&aofc;&dhbg;har srzzr bevtvanver q’Natyrgreer dhv &rnphgr;gnvg erage&rnphgr;r cbhe yrf s&rpvep;grf&dhbg;, ce&rnphgr;pvfr Byvivre I&rnphgr;ena, qvznapur fhe Rhebcr 1. Cbhe yrf crefbaarf qr fba ragbhentr, qrf grfgf fbag rapber ra pbhef cbhe fnibve f’vy f’ntvg qr yn z&rpvep;zr fbhpur qh ivehf. &dhbg;Q&rnphgr;fbeznvf pundhr zvahgr pbzcgr cbhe raqvthre yn cebcntngvba qr yn fbhpur natynvfr&dhbg;, n cynvq&rnphgr; yr znver qr yn ivyyr, Orab&vpvep;g Cnlna. &dhbg;Vy abhf snhg e&rnphgr;ntve vzz&rnphgr;qvngrzrag, abhf fbhunvgbaf dhr y’ba fbegr qrf fpu&rnphgr;znf unovghryf qr yn pevfr rg gbhg snver cbhe genpre, grfgre rg vfbyre ra hetrapr gbhf yrf cbegrhef cbgragvryf qr yn fbhpur oevgnaavdhr.&dhbg;13:20 – Yr cbvag fnavgnver ra Nhiretar-Eu&bpvep;ar-NycrfFryba yr qreavre ovyna qh Pbivq qnaf yn e&rnphgr;tvba, yr abzoer qr crefbaarf ubfcvgnyvf&rnphgr;rf rfg qr 3998 cngvragf, nirp 74 abhirnhk nqzvf qnaf yrf qreav&rtenir;erf 24 urherf. 371 znynqrf fbag ra e&rnphgr;navzngvba, nirp 8 abhiryyrf rage&rnphgr;rf qnaf yn wbhea&rnphgr;r. 7104 crefbaarf fbag zbegrf qh pbebanivehf, fbvg 21 qr cyhf ra 24 urherf.13:00 – Cyhf qr 100 000 Sena&pprqvy;nvf inppva&rnphgr;fCyhf qr 100 000 Sena&pprqvy;nvf bag &rnphgr;g&rnphgr; inppva&rnphgr;f qrchvf yr q&rnphgr;ohg qr yn pnzcntar, fryba OSZ GI dhv pvgr qrf fbheprf tbhirearzragnyrf. Ha puvsser ra arg nz&rnphgr;yvbengvba znvf rapber ybva qrf nhgerf cnlf rg fhegbhg qr y’bowrpgvs qh zvyyvba svk&rnphgr; vy l n dhrydhrf wbhef cne Byvivre I&rnphgr;ena.12:40 – Yr ovyna ra Obhetbtar Senapur Pbzg&rnphgr;Fryba yr qreavre ovyna qh pbebanivehf qnaf yn e&rnphgr;tvba, yr abzoer qr crefbaarf ubfcvgnyvf&rnphgr;rf rfg qr 1804 cngvragf, nirp 48 abhirnhk nqzvf qnaf yrf qreav&rtenir;erf 24 urherf. 167 znynqrf fbag ra e&rnphgr;navzngvba, nirp 7 abhiryyrf rage&rnphgr;rf qnaf yn wbhea&rnphgr;r. 2840 crefbaarf fbag zbegrf qh pbebanivehf, fbvg 12 qr cyhf ra 24 urherf.12:20 – Pnzcntar qr grfgf ynap&rnphgr;r &ntenir; EbhonvkEbhonvk in &rpvep;ger whfdh’nh 16 wnaivre yr gu&rnphgr;&npvep;ger q’har pnzcntar qr grfgf craqnag yndhryyr fvk pragerf qr q&rnphgr;cvfgntr tenghvgf rg fnaf beqbaanapr frebag zvf &ntenir; qvfcbfvgvba qr yn cbchyngvba. &dhbg;Ba f’rfg qbaa&rnphgr; yn cbffvovyvg&rnphgr; qr cbhibve npphrvyyve cyhfvrhef pragnvarf qr crefbaarf cne wbhe rg cne fvgr&dhbg;, rkcyvdhr&aofc;Wrna-Cuvyvccr Qnapbvar, nqwbvag punet&rnphgr; qr yn Fnag&rnphgr; pvg&rnphgr; cne Bhrfg Senapr.12:00 – Yr cbvag qnaf yrf Unhgf-qr-SenaprFryba yr qreavre ovyna qh Pbivq qnaf yn e&rnphgr;tvba qng&rnphgr; qh 10 wnaivre 2021, yr abzoer qr crefbaarf ubfcvgnyvf&rnphgr;rf rfg qr 2264 cngvragf, nirp 59 abhirnhk nqzvf qnaf yrf qreav&rtenir;erf 24 urherf. 245 znynqrf fbag ra e&rnphgr;navzngvba, nirp 13 abhiryyrf rage&rnphgr;rf qnaf yn wbhea&rnphgr;r. 4688 crefbaarf fbag zbegrf qh pbebanivehf, fbvg 20 qr cyhf ra 24 urherf.11:43 – Qrhk pnf qh inevnag q&rnphgr;grpg&rnphgr;f &ntenir; YvyyrQrhk pnf qh inevnag oevgnaavdhr bag &rnphgr;g&rnphgr; q&rnphgr;grpg&rnphgr;f &ntenir; Yvyyr, n vaqvdh&rnphgr; &ntenir; OSZGI yr qverpgrhe qr y’NEF qrf Unhgf-qr-Senapr pr yhaqv. Prf qrhk pnf bag &rnphgr;g&rnphgr; pbasvez&rnphgr;f qvznapur cbhe qrf q&rnphgr;cvfgntrf qngnag qr sva q&rnphgr;przoer.11:40 – Neanhq Sbagnarg enccryyr dh’vy snhg ovra f’vfbyre ra pnf qr flzcg&bpvep;zrfY’&rnphgr;cvq&rnphgr;zvbybtvfgr Neanhq Sbagnarg n enccry&rnphgr; fhe OSZ GI dh’vy snyynvg vzc&rnphgr;engvirzrag f’vfbyre ra pnf qr flzcg&bpvep;zrf.Pbivq-19: y’&rnphgr;cvq&rnphgr;zvbybtvfgr Neanhq Sbagnarg enccryyr dhr yrf crefbaarf qbvirag f’vfbyre &dhbg;q&rtenir;f yr q&rnphgr;ohg qrf flzcg&bpvep;zrf&dhbg; cvp.gjvggre.pbz/f1JW7wKUf3&zqnfu; OSZGI (@OSZGI) Wnahnel 11, 2021Quelle est l’évolution du coronavirus en France ?Comme chaque fin de semaine, Santé publique France a publié ce jeudi dans la soirée, son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie pour la semaine 53 (du 28 décembre 2020 au 3 janvier 2021). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, SPF s’inquiète de la “nette augmentation du nombre de cas confirmés” quotidiennement et du maintien de la pression sur les hôpitaux. Voici ce qu’il faut retenir de ce point épidémiologique :La circulation du Covid-19 a augmenté de façon importante. Le taux d’incidence, qui révèle le nombre de personnes contaminées pour 100 000 habitants sur un territoire donné, est désormais à 144 au niveau national en semaine 53. En S52, ce taux était à 123, la hausse est donc de 17%. Concernant le taux de positivité des tests réalisés à échelle nationale en S53, il est de 5,4% (2,8% en S52, soit +2,6 points).Les hospitalisations, y compris en réanimation, se stabilisent, mais restent à un niveau élevé. 7 460 nouvelles hospitalisations ont été déclarées en S53 contre 7 715 en S52, soit -3%. En S53, Santé publique France a compté 1 135 nouvelles arrivées en services de réanimation, une augmentation de 2% par rapport à la semaine précédente. Le nombre de décès liés au Covid-19 est stable. 1 711 décès ont été déclarés en milieu hospitalier en semaine 53 contre 1 786 en S52, soit -4,2%.Les régions les plus touchées par le Covid-19, tant en circulation du virus qu’en mortalité restent la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand Est, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne Rhône-Alpes.Les annonces de Jean Castex et Olivier VéranCe jeudi 7 janvier, a 18h, Jean Castex a fait le point sur la gestion de la crise épidémiologique, lors d’une grande conférence de presse dans laquelle est aussi intervenu le ministre de la Santé, Olivier Véran. Voici les principales annonces à retenir :La situation sanitaire est devenue “plus fragile”. Le niveau des contaminations reste élevé et a même augmenté en France. La situation se dégrade plus rapidement dans certains territoires. Jean Castex a esquissé une ortie de crise “à échéance de l’été prochain”.Les restrictions sont maintenues. “La 2e vague est toujours là, nous devons retrouver une dynamique de baisse. Les salles de spectacle, les musées, théâtres, équipements sportifs ou de loisirs resteront fermés jusqu’à la fin du mois. Nous ferons un point le 20 janvier prochain pour savoir s’il est possible d’envisager de changer les choses début février. Même décision pour les acteurs du sport. Les remontées mécaniques ne pourront pas rouvrir tout de suite”, a déclaré Jean Castex.Pas de réouverture des bars, cafés et restaurants “a minima avant mi-février” a aussi indiqué le Premier ministre. Le gouvernement continuera d’aider financièrement les acteurs qui sont touchés par la crise. Les ministres compétents seront mobilisés pour identifier d’éventuels besoins complémentaires.Le couvre-feu va se prolonger “jusqu’au 20 janvier” dans toute la France, à partir de 20 heures dans la majorité des départements et 18 heures pour les 15 départements déjà concernés. 10 autres départements ont été identifiés comme étant à risque. Des décisions seront prises d’ici demain soir” sur un éventuel passage à un couvre-feu débutant à 18h.”Les personnes de plus de 75 ans pourront se faire vacciner à partir de lundi 18 janvier”. Au total plus de 45 000 personnes ont déjà été vaccinées en France et la vaccination a déjà été élargie “aux personnes handicapées hébergées dans des établissements spécialisés”. “D’ici fin janvier, les quantités reçues nous permettront de vacciner un million de personnes”. Si “tous ceux qui le souhaitent doivent pouvoir se faire vacciner, tout le monde ne pourra pas se faire vacciner en même temps, la priorité est de protéger les 15 millions de personnes âgées ou à risques. Nous aurons alors protégé aussi nos hôpitaux”.La vaccination va faire l’objet de mesures de simplification et d’accélération. “L’injection de la 2e dose peut être différée sans risque et sans perte d’efficacité, jusqu’à 6 semaines au lieu de 3 comme précédemment indiqué”. Olivier Véran a annoncé que “6 centres de vaccination seront ouverts dans chaque département”. Il y a “deux moyens pour s’inscrire et prendre rendez-vous pour se faire vacciner : par téléphone (un numéro sera communiqué rapidement) ou par Internet sur le site Sante.fr”. Dans le centre de vaccination, les patients seront reçus par un infirmier. Un questionnaire de santé sera rempli . En cas de doute, un examen médical sera effectué. La vaccination sera effectuée sur le patient qui sera gardé en observation 15 minutes.La frontière avec le Royaume-Uni reste fermée. “La circulation du virus a tendance à progresser, même si elle reste moins active que dans la plupart des pays européens. Les nouvelles souches virales pourraient être davantage contagieuses. Nous avons décidé le 20 décembre de fermer les frontières avec le Royaume-Uni et cette mesure sera reconduite jusqu’à nouvel ordre. Pour rentrer sur le territoire français, il faudra présenter le résultat négatif d’un test PCR effectué sur le sol britannique ou d’Afrique du Sud”, a indiqué Jean Castex.Les mutations du virus sont prises très au sérieux. “Tous les tests PCR douteux, laissant penser qu’il puisse s’agir d’un variant, seront mieux analysés. Nous prenons toutes les mesures qui s’imposeront si la situation s’aggrave à cause de ces mutations”, a assuré Olivier Véran.Jean Castex a aussi annoncé un dispositif de suivi renforcé pour les cas contact, avec une prise en charge de la Sécurité sociale d’un arrêt de travail à effet immédiat. Une consultation à domicile sera prévue pour les personnes positives.”Nous ne baisserons pas la garde sur les gestes barrière. Ne baissons pas la garde. J’en appelle à la sérénité et que cessent les polémiques stériles. On ne peut pas alors que le match vient de commencer et qu’il va durer des mois, qu’il est déjà perdu. Nous surmonterons ce défi historique”.Carte du coronavirus en FranceSuivez l’évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France. Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.Coronavirus AinCoronavirus AisneCoronavirus AllierCoronavirus Alpes-de-Haute-ProvenceCoronavirus Hautes-AlpesCoronavirus Alpes-MaritimesCoronavirus ArdècheCoronavirus ArdennesCoronavirus AriègeCoronavirus AubeCoronavirus AudeCoronavirus AveyronCoronavirus Bouches-du-RhoneCoronavirus CalvadosCoronavirus CantalCoronavirus CharenteCoronavirus Charente-MaritimeCoronavirus CherCoronavirus CorrèzeCoronavirus Cote-d’OrCoronavirus Cotes-d’ArmorCoronavirus CreuseCoronavirus DordogneCoronavirus DoubsCoronavirus DrômeCoronavirus EureCoronavirus Eure-et-LoirCoronavirus FinistèreCoronavirus Corse-du-SudCoronavirus Haute-CorseCoronavirus GardCoronavirus Haute-GaronneCoronavirus GersCoronavirus GirondeCoronavirus HéraultCoronavirus Ille-et-VilaineCoronavirus IndreCoronavirus Indre-et-LoireCoronavirus IsèreCoronavirus JuraCoronavirus LandesCoronavirus Loir-et-CherCoronavirus LoireCoronavirus Haute-LoireCoronavirus Loire-AtlantiqueCoronavirus LoiretCoronavirus LotCoronavirus Lot-et-GaronneCoronavirus LozèreCoronavirus Maine-et-LoireCoronavirus MancheCoronavirus MarneCoronavirus Haute-MarneCoronavirus MayenneCoronavirus Meurthe-et-MoselleCoronavirus MeuseCoronavirus MorbihanCoronavirus MoselleCoronavirus NièvreCoronavirus NordCoronavirus OiseCoronavirus OrneCoronavirus Pas-de-CalaisCoronavirus Puy-de-DomeCoronavirus Pyrénées-AtlantiquesCoronavirus Hautes-PyrénéesCoronavirus Pyrénées-OrientalesCoronavirus Bas-RhinCoronavirus Haut-RhinCoronavirus RhoneCoronavirus Haute-SaoneCoronavirus Saone-et-LoireCoronavirus SartheCoronavirus SavoieCoronavirus Haute-SavoieCoronavirus ParisCoronavirus Seine-MaritimeCoronavirus Seine-et-MarneCoronavirus YvelinesCoronavirus Deux-SèvresCoronavirus SommeCoronavirus TarnCoronavirus Tarn-et-GaronneCoronavirus VarCoronavirus VaucluseCoronavirus VendéeCoronavirus VienneCoronavirus Haute-VienneCoronavirus VosgesCoronavirus YonneCoronavirus Territoire de BelfortCoronavirus EssonneCoronavirus Hauts-de-SeineCoronavirus Seine-Saint-DenisCoronavirus Val-de-MarneCoronavirus Val-d’OiseCoronavirus GuadeloupeCoronavirus MartiniqueCoronavirus GuyaneCoronavirus La RéunionCoronavirus Mayotte{“map”:{“name”:”france_departments_domtom”},”resources”:[“mapael.maps.france_departments_domtom”],”areas”:{ “department-01”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ain”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ain/departement-01/coronavirus”}, “department-02”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aisne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aisne/departement-02/coronavirus”}, “department-03”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Allier”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/allier/departement-03/coronavirus”}, “department-04”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-de-Haute-Provence”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-de-haute-provence/departement-04/coronavirus”}, “department-05”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Alpes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-alpes/departement-05/coronavirus”}, “department-06”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-Maritimes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-maritimes/departement-06/coronavirus”}, “department-07”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardu00e8che”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardeche/departement-07/coronavirus”}, “department-08”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardennes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardennes/departement-08/coronavirus”}, “department-09”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ariu00e8ge”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ariege/departement-09/coronavirus”}, “department-10”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aube”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aube/departement-10/coronavirus”}, “department-11”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aude”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aude/departement-11/coronavirus”}, “department-12”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aveyron”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aveyron/departement-12/coronavirus”}, “department-13”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bouches-du-Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bouches-du-rhone/departement-13/coronavirus”}, “department-14”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Calvados”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/calvados/departement-14/coronavirus”}, “department-15”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cantal”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cantal/departement-15/coronavirus”}, “department-16”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente/departement-16/coronavirus”}, “department-17”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente-maritime/departement-17/coronavirus”}, “department-18”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cher/departement-18/coronavirus”}, “department-19”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corru00e8ze”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/correze/departement-19/coronavirus”}, “department-21”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4te-d’Or”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cote-d-or/departement-21/coronavirus”}, “department-22”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4tes-d’Armor”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cotes-d-armor/departement-22/coronavirus”}, “department-23”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Creuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/creuse/departement-23/coronavirus”}, “department-24”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dordogne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/dordogne/departement-24/coronavirus”}, “department-25”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Doubs”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/doubs/departement-25/coronavirus”}, “department-26”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dru00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/drome/departement-26/coronavirus”}, “department-27”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure/departement-27/coronavirus”}, “department-28”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure-et-Loir”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure-et-loir/departement-28/coronavirus”}, “department-29”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Finistu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/finistere/departement-29/coronavirus”}, “department-2A”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corse-du-Sud”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/corse-du-sud/departement-2A/coronavirus”}, “department-2B”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Corse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-corse/departement-2B/coronavirus”}, “department-30”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gard”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gard/departement-30/coronavirus”}, “department-31”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-garonne/departement-31/coronavirus”}, “department-32”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gers”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gers/departement-32/coronavirus”}, “department-33”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gironde”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gironde/departement-33/coronavirus”}, “department-34”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hu00e9rault”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/herault/departement-34/coronavirus”}, “department-35”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ille-et-Vilaine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ille-et-vilaine/departement-35/coronavirus”}, “department-36”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre/departement-36/coronavirus”}, “department-37”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre-et-loire/departement-37/coronavirus”}, “department-38”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Isu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/isere/departement-38/coronavirus”}, “department-39”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Jura”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/jura/departement-39/coronavirus”}, “department-40”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Landes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/landes/departement-40/coronavirus”}, “department-41”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loir-et-Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loir-et-cher/departement-41/coronavirus”}, “department-42”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire/departement-42/coronavirus”}, “department-43”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-loire/departement-43/coronavirus”}, “department-44”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire-Atlantique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire-atlantique/departement-44/coronavirus”}, “department-45”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loiret”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loiret/departement-45/coronavirus”}, “department-46”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot/departement-46/coronavirus”}, “department-47”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot-et-garonne/departement-47/coronavirus”}, “department-48”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lozu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lozere/departement-48/coronavirus”}, “department-49”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Maine-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/maine-et-loire/departement-49/coronavirus”}, “department-50”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Manche”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/manche/departement-50/coronavirus”}, “department-51”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/marne/departement-51/coronavirus”}, “department-52”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-marne/departement-52/coronavirus”}, “department-53”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayenne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayenne/departement-53/coronavirus”}, “department-54”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meurthe-et-Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meurthe-et-moselle/departement-54/coronavirus”}, “department-55”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meuse/departement-55/coronavirus”}, “department-56”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Morbihan”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/morbihan/departement-56/coronavirus”}, “department-57”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/moselle/departement-57/coronavirus”}, “department-58”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Niu00e8vre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nievre/departement-58/coronavirus”}, “department-59”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Nord”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nord/departement-59/coronavirus”}, “department-60”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/oise/departement-60/coronavirus”}, “department-61”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Orne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/orne/departement-61/coronavirus”}, “department-62”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pas-de-Calais”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pas-de-calais/departement-62/coronavirus”}, “department-63”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Puy-de-Du00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/puy-de-dome/departement-63/coronavirus”}, “department-64”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Atlantiques”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-atlantiques/departement-64/coronavirus”}, “department-65”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Pyru00e9nu00e9es”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-pyrenees/departement-65/coronavirus”}, “department-66”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Orientales”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-orientales/departement-66/coronavirus”}, “department-67”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bas-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bas-rhin/departement-67/coronavirus”}, “department-68”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haut-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haut-rhin/departement-68/coronavirus”}, “department-69”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/rhone/departement-69/coronavirus”}, “department-70”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Sau00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-saone/departement-70/coronavirus”}, “department-71”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sau00f4ne-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/saone-et-loire/departement-71/coronavirus”}, “department-72”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sarthe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/sarthe/departement-72/coronavirus”}, “department-73”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/savoie/departement-73/coronavirus”}, “department-74”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-savoie/departement-74/coronavirus”}, “department-75”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Paris”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/paris/departement-75/coronavirus”}, “department-76”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-maritime/departement-76/coronavirus”}, “department-77”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-et-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-et-marne/departement-77/coronavirus”}, “department-78”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yvelines”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yvelines/departement-78/coronavirus”}, “department-79”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Deux-Su00e8vres”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/deux-sevres/departement-79/coronavirus”}, “department-80”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Somme”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/somme/departement-80/coronavirus”}, “department-81”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn/departement-81/coronavirus”}, “department-82”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn-et-garonne/departement-82/coronavirus”}, “department-83”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Var”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/var/departement-83/coronavirus”}, “department-84”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vaucluse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vaucluse/departement-84/coronavirus”}, “department-85”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vendu00e9e”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vendee/departement-85/coronavirus”}, “department-86”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vienne/departement-86/coronavirus”}, “department-87”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-vienne/departement-87/coronavirus”}, “department-88”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vosges”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vosges/departement-88/coronavirus”}, “department-89”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yonne/departement-89/coronavirus”}, “department-90”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Territoire de Belfort”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/territoire-de-belfort/departement-90/coronavirus”}, “department-91”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Essonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/essonne/departement-91/coronavirus”}, “department-92”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hauts-de-Seine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hauts-de-seine/departement-92/coronavirus”}, “department-93”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Saint-Denis”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-saint-denis/departement-93/coronavirus”}, “department-94”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-de-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-de-marne/departement-94/coronavirus”}, “department-95”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-d’Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-d-oise/departement-95/coronavirus”}, “department-971”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guadeloupe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guadeloupe/departement-971/coronavirus”}, “department-972”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Martinique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/martinique/departement-972/coronavirus”}, “department-973”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guyane”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guyane/departement-973/coronavirus”}, “department-974”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus La Ru00e9union”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/la-reunion/departement-974/coronavirus”}, “department-976”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayotte”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayotte/departement-976/coronavirus”} }}Paris (75000)Lyon (69000)Marseille (13000)Toulouse (31000)Nice (06000)Nantes (44000)Montpellier (34000)Strasbourg (67000)Bordeaux (33000)Lille (59000)Rennes (35000)Reims (51100)Le Havre (76600)Saint-Etienne (42000)Toulon (83000)Grenoble (38000)Dijon (21000)Angers (49000)Cherchez une villeDepuis la mi-octobre, Santé publique France communique les données d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l’échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu’elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d’appartenance dans la carte ci-dessous.Pour rappel, le taux d’incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d’une semaine, par rapport à la population totale d’un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s’exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d’habitants, au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.Derniers articles sur le coronavirus Covid-19: l’effet des fêtes et du variant du virus scrutés en France La pandémie accélère toujours, un an après l’annonce du 1er mort en Chine Covid: un an après le 1er mort, l’OMS enfin attendue en Chine L’épidémie accélère, 40.000 morts en Allemagne où le pire reste à venir Cyclisme: le Tigre Baugé cesse de rugir {“@context”:”http://schema.org”,”@type”:”LiveBlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”coverageStartTime”:”2021-01-11 09:30:00″,”coverageEndTime”:”2021-01-12 23:59:00″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”description”:”En direct : les derniu00e8res infos sur le coronavirus en France”,”liveBlogUpdate”:[{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610397026″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T21:30:26+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T21:37:35+01:00″,”articleBody”:”Né en 1927 (94 ans), le Chambérien Henri Audibert a reçu le premier vaccin contre le Covid-19 dans une maison de retraite en Savoie, comme le rapporte France Bleu. Hervé Gaymard, le président du conseil départemental de Savoie, tout comme le directeur de l’hôpital de Chambéry (Centre hospitalier Métropole Savoie) ou encore le directeur départemental de l’Agence régionale de santé étaient présents pour cette vaccination symbolique. “On a discuté avec mes amis de l’extérieur. Ils le font aussi. On va pouvoir se voir beaucoup plus. Je vais revoir mes amis ! Et c’est tellement important. Se voir nous manque tellement…”, a expliqué Henri, particulièrement ému.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Henri, le premier vaccinu00e9 d’Ehpad en Savoie”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610395849″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T21:10:49+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T19:10:19+01:00″,”articleBody”:”Alors que l’idée d’instaurer un passeport vaccinal donnant accès à certains lieux publics sous réserve d’être vacciné a fait son chemin, Alain Fischer s’est dit défavorable à cette mesure. “Je n’y suis pas favorable, pour des raisons scientifiques et un peu éthiques”, a déclaré le responsable de la vaccination du gouvernement sur BFMTV.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Alain Fischer dit non u00e0 un passeport vaccinal”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610394657″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T20:50:57+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T21:36:58+01:00″,”articleBody”:”L’institut Pasteur de Lille a validé en laboratoire l’efficacité d’un boîtier anti-coronavirus, comme l’indique Libération. Mais les tests n’ont pas été menés sur la souche du Covid-19, précise le média. Ce dispositif, sous forme de collier ou de boîtier, a été créé à l’origine afin de lutter contre les piqûres de moustiques et la propagation de la malaria par l’émission d’une charge électrique. Néanmoins, Libération rapporte que la société promet que l’objet “lutte contre les coronavirus humains” et “agit au niveau de la qualité de l’air que nous respirons”.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le bou00eetier anti-coronavirus de Moskitofree est-il efficaceu00a0?”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610393446″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T20:30:46+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T21:36:30+01:00″,”articleBody”:”La société allemande de biotechnologie BioNTech a relevé son objectif de production du vaccin anti-Covid qu’elle développe avec Pfizer, à 2 milliards de doses d’ici la fin de l’année, indique le média belge L’Écho. Le précédent objectif portait sur 1,3 milliard de doses, comme le rappelle le média. La PME allemande est parvenue à cette nouvelle estimation en tenant compte du “nouveau standard” permettant d’administrer 6 doses par flacon au lieu de 5, selon un document mis en ligne sur son site internet, précise L’Écho.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE BioNTech estime pouvoir fabriquer 2 milliards de doses de son vaccin en 2021″,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610392230″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T20:10:30+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T20:10:30+01:00″,”articleBody”:”Ce lundi 11 janvier 2021, 49 patients sont hospitalisés au CHU de La Réunion en raison du coronavirus, rapporte La 1ère. Parmi ces patients, trois sont en service de réanimation, détaille le média. On dénombre par ailleurs 42 décès liés directement au Covid-19.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE 49 patients hospitalisu00e9s u00e0 La Ru00e9union en raison du covid-19″,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610391234″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T19:53:54+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T19:43:58+01:00″,”articleBody”:”Du 9 au 11 janvier, 112 nouveaux cas de covid-19 ont été confirmés à La Réunion, rapporte La 1ère. Ces données, validées par la Préfecture et l’Agence Régionale de Santé, donnent une moyenne journalière de 37 cas sur 3 jours consécutifs. Le média détaille qu’un total de 9 359 cas de coronavirus a été enregistré sur l’île depuis le 11 mars 2020.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE 112 nouveaux cas de coronavirus confirmu00e9s u00e0 La Ru00e9union”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610390126″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T19:35:26+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T18:21:33+01:00″,”articleBody”:”Un Français sur 1 000 est décédé du Covid-19. Un bilan plus lourd que le nombre de civils morts chaque année lors de la Seconde Guerre mondiale, souligne BFMTV. En effet, nos confrères précisent qu’entre 1939 et 1945, 55 000 civils sont morts par an, en moyenne. Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, 66 841 personnes sont décédées, d’après les derniers chiffres de Santé publique France.rnrnrnrn1 Français sur 1000 est mort du Covid-19rnrnC’est plus que le nombre de civils morts chaque année lors de la Seconde Guerre mondiale pic.twitter.com/oZgO3bLYzjrn— BFMTV (@BFMTV) January 8, 2021rnrn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le coronavirus est plus meurtrier que la Seconde Guerre mondiale”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610388950″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T19:15:50+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T19:15:50+01:00″,”articleBody”:”Dans les colonnes du Monde, une tribune signée par des médecins et spécialistes évoque la crainte que les deux variants du coronavirus, britannique et sud-africain, n’obligent les autorités à instaurer de nouvelles mesures sanitaires, telles qu’un nouveau confinement, comme le rapporte La Dépêche. Sur BFMTV, l’un des membres de ce collectif, Gilles Pialoux, a estimé qu’un tel reconfinement était “inévitable”. rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Des mu00e9decins recommandent un nouveau confinement du00e8s mi-janvier”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610387894″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T18:58:14+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T19:43:02+01:00″,”articleBody”:”Depuis quelques jours, Juraparc s’est transformé en centre de vaccination anti-coronavirus afin de traiter le personnel soignant, avant d’accueillir les personnes de plus de 50 ans, rapporte le site actu.fr. Depuis vendredi 8 janvier 2021, quatre tentes sont installées dans la salle Vallière, comme le précise le site, et des infirmières se relaient dans les cuisines attenantes pour préparer les précieuses doses de vaccin anti-Covid. Ces dernières sont arrivées quelques jours avant dans le département du Jura, et sont stockées depuis à l’hôpital de Lons-le-Saunier. Une organisation millimétrée a permis de vacciner près de 200 personnes issues du monde médical et âgées de plus de 50 ans, durant les premières 24 heures.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Dans le Jura, Juraparc se transforme en centre de vaccination”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610386776″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T18:39:36+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T19:41:44+01:00″,”articleBody”:”Le président de Bordeaux Métropole Alain Anziani rencontrera jeudi prochain des représentants de la l’ARS Nouvelle-Aquitaine et de la préfecture, comme le rapporte le quotidien Sud-Ouest. Il sera, entre autres, question de centres de vaccination à déployer et de transport pour les personnes âgées ne vivant pas en Ehpad, précise le média. Concernant le centre de vaccination anti-coronavirus, il a notamment déclaré : “La ville de Mérignac sera candidate à l’accueil d’un de ces centres. Il sera situé à la Maison des associations.”rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Alain Anziani veut mettre en place des centres de vaccination u00e0 Mu00e9rignac”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610385626″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T18:20:26+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T19:40:28+01:00″,”articleBody”:”Suite à la détection du variant britannique à Bagneux, une campagne massive de tests anti-Covid a été organisée. Depuis le vendredi 8 janvier 2021, les habitants se font donc dépister. La campagne de tests mise en place par l’AP-HP et l’ARS continue ces lundi 11 et mardi 12 janvier, alors que d’autres clusters du “Variant of Concern 202012/01” ont été détectés en France, à Marseille en particulier, rapporte le site actu.fr. Ce lundi, plus de 1 000 tests avaient déjà été réalisés. La campagne pourrait être prolongée “si l’affluence le nécessite”, a précisé la ville.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE u00c0 Bagneux, 1 000 tests ont du00e9ju00e0 u00e9tu00e9 ru00e9alisu00e9s”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610384403″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T18:00:03+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T18:00:03+01:00″,”articleBody”:”Le rebond du coronavirus est présent dans toutes les tranches d’âge comme le montre ce graphisme du Parisien sur le taux de positivité des plus jeunes.rnrnrnrnLe taux de positivité atteint désormais 10% chez les enfants de moins de 10 ans, contre 6,4% en population générale. Dix jours plus tôt, il était inférieur à 3% dans toutes les tranches d’âge.rnTentatives d’explicationud83dudc49https://t.co/8b5awoe4vg @le_Parisien #COVID19 pic.twitter.com/9TsAp0JdRUrn— Nicolas Berrod (@nicolasberrod) January 11, 2021rnrn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le taux de positivitu00e9 atteint 10% chez les enfants de moins de 10 ans”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610383206″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T17:40:06+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T15:10:43+01:00″,”articleBody”:”Le vaccin d’AstraZeneca pourrait être validé “avant la fin du mois de janvier”, a annoncé samedi la présidente de la Haute Autorité de Santé (HAS) au micro d’Europe 1. Dominique Le Guludec a également indiqué que “le dossier accélé[rait]” concernant le vaccin américain et néerlandais de Janssens Johnson & Johnson. rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le vaccin AstraZeneca validu00e9 du2019ici la fin janvier, selon la Haute Autoritu00e9 de Santu00e9 (HAS)”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610382052″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T17:20:52+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T17:20:52+01:00″,”articleBody”:”Selon le dernier bilan du Covid en Bretagne, le nombre de personnes hospitalisées est de 539 patients, avec 19 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 38 malades sont en réanimation, avec 0 nouvelles entrées dans la journée. 767 personnes sont mortes du coronavirus, soit 5 de plus en 24 heures.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le dernier bilan en Bretagne”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610380817″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T17:00:17+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T17:00:17+01:00″,”articleBody”:”Durant cette rencontre avec les parlementaires de l’Assemblée nationale et les représentants du Sénat, il a été question de la campagne de vaccination, mais aussi, selon Matignon, de problématiques locales ou du calendrier d’examen du projet de loi de prorogation du régime d’état urgence sanitaire permettant le maintien du couvre-feu au-delà de mi-février.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Castex a u00e9voquu00e9 la vaccination et les problu00e9matiques locales avec les parlementaires”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610379631″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T16:40:31+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T16:40:31+01:00″,”articleBody”:”Selon le dernier bilan du Covid dans la région, le nombre de personnes hospitalisées est de 920 patients, avec 26 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 110 malades sont en réanimation, avec 9 nouvelles entrées dans la journée. 1407 personnes sont mortes du coronavirus, soit 7 de plus en 24 heures.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Les chiffres en Centre Val de Loire”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610378410″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T16:20:10+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T12:29:30+01:00″,”articleBody”:”Sur 1 700 anciens malades du coronavirus, 76% présentent encore au moins un symptôme plus de six mois après leur sortie de l’hôpital. C’est le résultat d’une étude réalisée par des scientifiques chinois, publiée dans la revue The Lancet le 8 janvier et détaillée par Franceinfo. Ces personnes avaient été prises en charge dans l’hôpital Jin Yin-tan de Wuhan après leur contamination au coronavirus ; 4% d’entre eux en réanimation. Pour 63% des anciens malades, le symptôme qui reste est la fatigue, pour 26%, des troubles du sommeil. D’autres évoquent des douleurs, de l’anxiété ou encore la perte de l’odorat. rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Une u00e9tude du00e9taille les effets u00e0 longs termes du2019une infection au Covid-19u00a0″,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610377217″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T16:00:17+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T16:00:17+01:00″,”articleBody”:”Emmanuel Macron tiendra une réunion sur les vaccins à l’Elysée à partir de 18h ce soir. Après le coup de colère du chef de l’Etat, les choses se sont accélérées depuis quelques jours avec des milliers de personnes vaccinées.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Une ru00e9union sur les vaccins pru00e9vue ce soir “,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610376054″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T15:40:54+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T15:40:54+01:00″,”articleBody”:”Selon le dernier bilan du coronavirus dans la région, le nombre de personnes hospitalisées est de 1164 patients, avec 46 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 154 malades sont en réanimation, avec 11 nouvelles entrées dans la journée. 1864 personnes sont mortes du coronavirus, soit 10 de plus en 24 heures.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le point en Nouvelle-Aquitaine”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/#post1610374846″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/”,”datePublished”:”2021-01-11T15:20:46+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T15:20:46+01:00″,”articleBody”:””Il ne faut pas exclure un troisième confinement en dernier recours” a dit le Premier ministre, selon des propos rapportés des participants à la réunion de “comité de suivi parlementaire” à plusieurs médias comme Le Parisien et BFM TV. “Pour le moment, les chiffres à date nous laissent penser que le couvre-feu suffit.”rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Castex : “Il ne faut pas exclure un 3e confinement””,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}}]}



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-3-582-nouveaux-cas-des-raisons-d-etre-inquiets/

Author :

Publish date : 2021-01-11 20:30:26

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Coronavirus en France : chiffres décisifs, mutation britannique envahissante… Les infos du jour

Coronavirus en France : chiffres décisifs, mutation britannique envahissante... Les infos du jour




SommaireInfos du jourCas, morts… Dernier bilan du coronavirusEn direct, l’actualité du Covid en FranceSituation du coronavirus en FranceCarte du coronavirus en FranceLes infos du lundi 11 janvierLes derniers chiffres rendant compte de la propagation du Covid-19 en France ne sont pas bons. Ce dimanche soir, Santé publique France faisait état de près de 16 000 nouveaux cas de contaminations en 24 heures, bien loin du cap décisif des 5 000 espérés par le gouvernement pour la levée des mesures contraignantes. SPF a également compté 729 nouvelles hospitalisations en une journée.A Marseille, l’inquiétude monte après la découverte d’au moins huit personnes porteuses du Covid-19 dont la souche est bien issue du variant découvert au Royaume-Uni. Considéré comme plus contagieux, ce variant inquiète les autorités locales, le maire Benoît Payan ayant demandé que “le gouvernement intensifie les contrôles aux aéroports”. Ces dernières heures, un autre test positif au variant britannique a été identifié dans les Hautes-Alpes. “Nous faisons tout pour empêcher le variant britannique du Covid-19 de rentrer et de diffuser sur le territoire. Le virus est a priori sensible au vaccin mais il est plus contagieux”, a déclaré à ce sujet Olivier Véran, ce dimanche sur Europe 1Huit nouveaux départements doivent appliquer le couvre-feu avancé à 18 heures depuis hier soir. Il s’agit du Cher, de l’Allier, de la Côte-d’Or, du Haut-Rhin, du Bas-Rhin, du Vaucluse, des Alpes-de-Haute-Provence et des Bouches-du-Rhône. Le Var et la Drôme vont également appliquer ce couvre-feu renforcé, à partir de mardi. La carte des départements concernés dans notre article dédié. Lire aussiConsultez les chiffres du coronavirus dans votre communeNouveaux cas de Covid, taux de positivité des tests, part de la population testée… Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l’évolution de l’épidémie dans votre commune. Voir
Attestation couvre-feu : dès 18h ou 20h, téléchargez la nouvelle version Faire son masque : tissu, élastiques, filtres… Notre sélection complète CARTE COVID. La situation du coronavirus par ville et département, dimanche 10 janvier 2021 CHIFFRES COVID. Bilan du coronavirus en France, dimanche 10 janvier 2021 Couvre-feu à 18h : la carte des nouveaux départements concernés, le point sur les règles En direct Recevoir nos alertes live !10:20 – Pour Fontanet, le variant britannique est une épidémie dans l’épidémieC’est presque une nouvelle épidémie dans l’épidémie”, a commenté l’épidémiologiste, membre du Conseil scientifique, sur BFMTV.Variant britannique: pour l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, “c’est presque une nouvelle épidémie dans l’épidémie” pic.twitter.com/NdRDQ0KikU— BFMTV (@BFMTV) January 11, 202110:00 – Les chiffres en Ile-de-FranceSelon le dernier bilan dans la région, le nombre de personnes hospitalisées est de 4730 patients, avec 100 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 564 malades sont en réanimation, avec 19 nouvelles entrées dans la journée. 12492 personnes sont mortes du coronavirus, soit 27 de plus en 24 heures.09:47 – Attal défend la situation de la FranceEn comparaison avec certains de ses voisins, la France ne fait pas face à une situation catastrophique, selon Gabriel Attal. Le porte-parole du gouvernement a jugé ce lundi matin sur Europe 1 que le gouvernement a “toujours” pris “les mesures nécessaires à la protection des Français”. “On voit ce qu’il se passe autour de nous où un certain nombre de pays ont dû reconfiner, la circulation du virus y est parfois deux à trois fois plus importante que chez nous parce que les Français ont fait beaucoup d’efforts et qu’on a pris des décisions très tôt, mais il ne faut surtout pas baisser la garde”, a-t-il déclaré.Cas, morts… Dernier bilan du coronavirusLe dernier bilan du coronavirus en France établi ce dimanche 10 janvier 2021 fait remonter près de 16 000 cas supplémentaires et 151 décès de plus en 24 heures ans les hôpitaux. Les soldes de personnes hospitalisées et en réanimation augmentent sensiblement. Mais les sorties des hôpitaux sont généralement très faibles le dimanche. Voici tous les chiffres :2 783 256 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 15 944 de plus67 750 décès au total (Ehpad compris), soit 151 de plus47 134 décès à l’hôpital, soit 151 de plus24 559 hospitalisations en cours, soit 286 de plus2629 personnes actuellement en réanimation, soit 20 de plus728 nouveaux admis à l’hôpital (-213) et 117 en réanimation (-26)202 429 personnes sorties de l’hôpital, soit 264 de plusTaux de positivité des tests : 6,5%, soit 0,2 point de plusNB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l’épidémie. Concernant les évolutions, il faut distinguer le solde ‘net’, autrement dit l’évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès, des nouveaux admis (‘brut’) présentés juste en dessous.Quelle est l’évolution du coronavirus en France ?Comme chaque fin de semaine, Santé publique France a publié ce jeudi dans la soirée, son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie pour la semaine 53 (du 28 décembre 2020 au 3 janvier 2021). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, SPF s’inquiète de la “nette augmentation du nombre de cas confirmés” quotidiennement et du maintien de la pression sur les hôpitaux. Voici ce qu’il faut retenir de ce point épidémiologique :La circulation du Covid-19 a augmenté de façon importante. Le taux d’incidence, qui révèle le nombre de personnes contaminées pour 100 000 habitants sur un territoire donné, est désormais à 144 au niveau national en semaine 53. En S52, ce taux était à 123, la hausse est donc de 17%. Concernant le taux de positivité des tests réalisés à échelle nationale en S53, il est de 5,4% (2,8% en S52, soit +2,6 points).Les hospitalisations, y compris en réanimation, se stabilisent, mais restent à un niveau élevé. 7 460 nouvelles hospitalisations ont été déclarées en S53 contre 7 715 en S52, soit -3%. En S53, Santé publique France a compté 1 135 nouvelles arrivées en services de réanimation, une augmentation de 2% par rapport à la semaine précédente. Le nombre de décès liés au Covid-19 est stable. 1 711 décès ont été déclarés en milieu hospitalier en semaine 53 contre 1 786 en S52, soit -4,2%.Les régions les plus touchées par le Covid-19, tant en circulation du virus qu’en mortalité restent la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand Est, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne Rhône-Alpes.Les annonces de Jean Castex et Olivier VéranCe jeudi 7 janvier, a 18h, Jean Castex a fait le point sur la gestion de la crise épidémiologique, lors d’une grande conférence de presse dans laquelle est aussi intervenu le ministre de la Santé, Olivier Véran. Voici les principales annonces à retenir :La situation sanitaire est devenue “plus fragile”. Le niveau des contaminations reste élevé et a même augmenté en France. La situation se dégrade plus rapidement dans certains territoires. Jean Castex a esquissé une ortie de crise “à échéance de l’été prochain”.Les restrictions sont maintenues. “La 2e vague est toujours là, nous devons retrouver une dynamique de baisse. Les salles de spectacle, les musées, théâtres, équipements sportifs ou de loisirs resteront fermés jusqu’à la fin du mois. Nous ferons un point le 20 janvier prochain pour savoir s’il est possible d’envisager de changer les choses début février. Même décision pour les acteurs du sport. Les remontées mécaniques ne pourront pas rouvrir tout de suite”, a déclaré Jean Castex.Pas de réouverture des bars, cafés et restaurants “a minima avant mi-février” a aussi indiqué le Premier ministre. Le gouvernement continuera d’aider financièrement les acteurs qui sont touchés par la crise. Les ministres compétents seront mobilisés pour identifier d’éventuels besoins complémentaires.Le couvre-feu va se prolonger “jusqu’au 20 janvier” dans toute la France, à partir de 20 heures dans la majorité des départements et 18 heures pour les 15 départements déjà concernés. 10 autres départements ont été identifiés comme étant à risque. Des décisions seront prises d’ici demain soir” sur un éventuel passage à un couvre-feu débutant à 18h.”Les personnes de plus de 75 ans pourront se faire vacciner à partir de lundi 18 janvier”. Au total plus de 45 000 personnes ont déjà été vaccinées en France et la vaccination a déjà été élargie “aux personnes handicapées hébergées dans des établissements spécialisés”. “D’ici fin janvier, les quantités reçues nous permettront de vacciner un million de personnes”. Si “tous ceux qui le souhaitent doivent pouvoir se faire vacciner, tout le monde ne pourra pas se faire vacciner en même temps, la priorité est de protéger les 15 millions de personnes âgées ou à risques. Nous aurons alors protégé aussi nos hôpitaux”.La vaccination va faire l’objet de mesures de simplification et d’accélération. “L’injection de la 2e dose peut être différée sans risque et sans perte d’efficacité, jusqu’à 6 semaines au lieu de 3 comme précédemment indiqué”. Olivier Véran a annoncé que “6 centres de vaccination seront ouverts dans chaque département”. Il y a “deux moyens pour s’inscrire et prendre rendez-vous pour se faire vacciner : par téléphone (un numéro sera communiqué rapidement) ou par Internet sur le site Sante.fr”. Dans le centre de vaccination, les patients seront reçus par un infirmier. Un questionnaire de santé sera rempli . En cas de doute, un examen médical sera effectué. La vaccination sera effectuée sur le patient qui sera gardé en observation 15 minutes.La frontière avec le Royaume-Uni reste fermée. “La circulation du virus a tendance à progresser, même si elle reste moins active que dans la plupart des pays européens. Les nouvelles souches virales pourraient être davantage contagieuses. Nous avons décidé le 20 décembre de fermer les frontières avec le Royaume-Uni et cette mesure sera reconduite jusqu’à nouvel ordre. Pour rentrer sur le territoire français, il faudra présenter le résultat négatif d’un test PCR effectué sur le sol britannique ou d’Afrique du Sud”, a indiqué Jean Castex.Les mutations du virus sont prises très au sérieux. “Tous les tests PCR douteux, laissant penser qu’il puisse s’agir d’un variant, seront mieux analysés. Nous prenons toutes les mesures qui s’imposeront si la situation s’aggrave à cause de ces mutations”, a assuré Olivier Véran.Jean Castex a aussi annoncé un dispositif de suivi renforcé pour les cas contact, avec une prise en charge de la Sécurité sociale d’un arrêt de travail à effet immédiat. Une consultation à domicile sera prévue pour les personnes positives.”Nous ne baisserons pas la garde sur les gestes barrière. Ne baissons pas la garde. J’en appelle à la sérénité et que cessent les polémiques stériles. On ne peut pas alors que le match vient de commencer et qu’il va durer des mois, qu’il est déjà perdu. Nous surmonterons ce défi historique”.Carte du coronavirus en FranceSuivez l’évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France. Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.Coronavirus AinCoronavirus AisneCoronavirus AllierCoronavirus Alpes-de-Haute-ProvenceCoronavirus Hautes-AlpesCoronavirus Alpes-MaritimesCoronavirus ArdècheCoronavirus ArdennesCoronavirus AriègeCoronavirus AubeCoronavirus AudeCoronavirus AveyronCoronavirus Bouches-du-RhoneCoronavirus CalvadosCoronavirus CantalCoronavirus CharenteCoronavirus Charente-MaritimeCoronavirus CherCoronavirus CorrèzeCoronavirus Cote-d’OrCoronavirus Cotes-d’ArmorCoronavirus CreuseCoronavirus DordogneCoronavirus DoubsCoronavirus DrômeCoronavirus EureCoronavirus Eure-et-LoirCoronavirus FinistèreCoronavirus Corse-du-SudCoronavirus Haute-CorseCoronavirus GardCoronavirus Haute-GaronneCoronavirus GersCoronavirus GirondeCoronavirus HéraultCoronavirus Ille-et-VilaineCoronavirus IndreCoronavirus Indre-et-LoireCoronavirus IsèreCoronavirus JuraCoronavirus LandesCoronavirus Loir-et-CherCoronavirus LoireCoronavirus Haute-LoireCoronavirus Loire-AtlantiqueCoronavirus LoiretCoronavirus LotCoronavirus Lot-et-GaronneCoronavirus LozèreCoronavirus Maine-et-LoireCoronavirus MancheCoronavirus MarneCoronavirus Haute-MarneCoronavirus MayenneCoronavirus Meurthe-et-MoselleCoronavirus MeuseCoronavirus MorbihanCoronavirus MoselleCoronavirus NièvreCoronavirus NordCoronavirus OiseCoronavirus OrneCoronavirus Pas-de-CalaisCoronavirus Puy-de-DomeCoronavirus Pyrénées-AtlantiquesCoronavirus Hautes-PyrénéesCoronavirus Pyrénées-OrientalesCoronavirus Bas-RhinCoronavirus Haut-RhinCoronavirus RhoneCoronavirus Haute-SaoneCoronavirus Saone-et-LoireCoronavirus SartheCoronavirus SavoieCoronavirus Haute-SavoieCoronavirus ParisCoronavirus Seine-MaritimeCoronavirus Seine-et-MarneCoronavirus YvelinesCoronavirus Deux-SèvresCoronavirus SommeCoronavirus TarnCoronavirus Tarn-et-GaronneCoronavirus VarCoronavirus VaucluseCoronavirus VendéeCoronavirus VienneCoronavirus Haute-VienneCoronavirus VosgesCoronavirus YonneCoronavirus Territoire de BelfortCoronavirus EssonneCoronavirus Hauts-de-SeineCoronavirus Seine-Saint-DenisCoronavirus Val-de-MarneCoronavirus Val-d’OiseCoronavirus GuadeloupeCoronavirus MartiniqueCoronavirus GuyaneCoronavirus La RéunionCoronavirus Mayotte{“map”:{“name”:”france_departments_domtom”},”resources”:[“mapael.maps.france_departments_domtom”],”areas”:{ “department-01”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ain”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ain/departement-01/coronavirus”}, “department-02”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aisne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aisne/departement-02/coronavirus”}, “department-03”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Allier”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/allier/departement-03/coronavirus”}, “department-04”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-de-Haute-Provence”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-de-haute-provence/departement-04/coronavirus”}, “department-05”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Alpes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-alpes/departement-05/coronavirus”}, “department-06”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-Maritimes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-maritimes/departement-06/coronavirus”}, “department-07”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardu00e8che”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardeche/departement-07/coronavirus”}, “department-08”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardennes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardennes/departement-08/coronavirus”}, “department-09”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ariu00e8ge”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ariege/departement-09/coronavirus”}, “department-10”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aube”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aube/departement-10/coronavirus”}, “department-11”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aude”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aude/departement-11/coronavirus”}, “department-12”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aveyron”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aveyron/departement-12/coronavirus”}, “department-13”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bouches-du-Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bouches-du-rhone/departement-13/coronavirus”}, “department-14”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Calvados”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/calvados/departement-14/coronavirus”}, “department-15”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cantal”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cantal/departement-15/coronavirus”}, “department-16”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente/departement-16/coronavirus”}, “department-17”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente-maritime/departement-17/coronavirus”}, “department-18”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cher/departement-18/coronavirus”}, “department-19”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corru00e8ze”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/correze/departement-19/coronavirus”}, “department-21”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4te-d’Or”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cote-d-or/departement-21/coronavirus”}, “department-22”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4tes-d’Armor”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cotes-d-armor/departement-22/coronavirus”}, “department-23”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Creuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/creuse/departement-23/coronavirus”}, “department-24”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dordogne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/dordogne/departement-24/coronavirus”}, “department-25”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Doubs”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/doubs/departement-25/coronavirus”}, “department-26”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dru00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/drome/departement-26/coronavirus”}, “department-27”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure/departement-27/coronavirus”}, “department-28”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure-et-Loir”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure-et-loir/departement-28/coronavirus”}, “department-29”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Finistu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/finistere/departement-29/coronavirus”}, “department-2A”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corse-du-Sud”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/corse-du-sud/departement-2A/coronavirus”}, “department-2B”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Corse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-corse/departement-2B/coronavirus”}, “department-30”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gard”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gard/departement-30/coronavirus”}, “department-31”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-garonne/departement-31/coronavirus”}, “department-32”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gers”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gers/departement-32/coronavirus”}, “department-33”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gironde”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gironde/departement-33/coronavirus”}, “department-34”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hu00e9rault”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/herault/departement-34/coronavirus”}, “department-35”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ille-et-Vilaine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ille-et-vilaine/departement-35/coronavirus”}, “department-36”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre/departement-36/coronavirus”}, “department-37”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre-et-loire/departement-37/coronavirus”}, “department-38”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Isu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/isere/departement-38/coronavirus”}, “department-39”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Jura”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/jura/departement-39/coronavirus”}, “department-40”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Landes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/landes/departement-40/coronavirus”}, “department-41”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loir-et-Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loir-et-cher/departement-41/coronavirus”}, “department-42”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire/departement-42/coronavirus”}, “department-43”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-loire/departement-43/coronavirus”}, “department-44”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire-Atlantique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire-atlantique/departement-44/coronavirus”}, “department-45”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loiret”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loiret/departement-45/coronavirus”}, “department-46”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot/departement-46/coronavirus”}, “department-47”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot-et-garonne/departement-47/coronavirus”}, “department-48”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lozu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lozere/departement-48/coronavirus”}, “department-49”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Maine-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/maine-et-loire/departement-49/coronavirus”}, “department-50”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Manche”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/manche/departement-50/coronavirus”}, “department-51”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/marne/departement-51/coronavirus”}, “department-52”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-marne/departement-52/coronavirus”}, “department-53”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayenne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayenne/departement-53/coronavirus”}, “department-54”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meurthe-et-Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meurthe-et-moselle/departement-54/coronavirus”}, “department-55”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meuse/departement-55/coronavirus”}, “department-56”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Morbihan”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/morbihan/departement-56/coronavirus”}, “department-57”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/moselle/departement-57/coronavirus”}, “department-58”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Niu00e8vre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nievre/departement-58/coronavirus”}, “department-59”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Nord”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nord/departement-59/coronavirus”}, “department-60”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/oise/departement-60/coronavirus”}, “department-61”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Orne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/orne/departement-61/coronavirus”}, “department-62”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pas-de-Calais”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pas-de-calais/departement-62/coronavirus”}, “department-63”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Puy-de-Du00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/puy-de-dome/departement-63/coronavirus”}, “department-64”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Atlantiques”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-atlantiques/departement-64/coronavirus”}, “department-65”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Pyru00e9nu00e9es”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-pyrenees/departement-65/coronavirus”}, “department-66”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Orientales”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-orientales/departement-66/coronavirus”}, “department-67”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bas-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bas-rhin/departement-67/coronavirus”}, “department-68”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haut-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haut-rhin/departement-68/coronavirus”}, “department-69”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/rhone/departement-69/coronavirus”}, “department-70”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Sau00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-saone/departement-70/coronavirus”}, “department-71”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sau00f4ne-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/saone-et-loire/departement-71/coronavirus”}, “department-72”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sarthe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/sarthe/departement-72/coronavirus”}, “department-73”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/savoie/departement-73/coronavirus”}, “department-74”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-savoie/departement-74/coronavirus”}, “department-75”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Paris”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/paris/departement-75/coronavirus”}, “department-76”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-maritime/departement-76/coronavirus”}, “department-77”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-et-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-et-marne/departement-77/coronavirus”}, “department-78”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yvelines”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yvelines/departement-78/coronavirus”}, “department-79”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Deux-Su00e8vres”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/deux-sevres/departement-79/coronavirus”}, “department-80”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Somme”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/somme/departement-80/coronavirus”}, “department-81”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn/departement-81/coronavirus”}, “department-82”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn-et-garonne/departement-82/coronavirus”}, “department-83”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Var”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/var/departement-83/coronavirus”}, “department-84”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vaucluse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vaucluse/departement-84/coronavirus”}, “department-85”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vendu00e9e”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vendee/departement-85/coronavirus”}, “department-86”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vienne/departement-86/coronavirus”}, “department-87”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-vienne/departement-87/coronavirus”}, “department-88”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vosges”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vosges/departement-88/coronavirus”}, “department-89”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yonne/departement-89/coronavirus”}, “department-90”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Territoire de Belfort”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/territoire-de-belfort/departement-90/coronavirus”}, “department-91”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Essonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/essonne/departement-91/coronavirus”}, “department-92”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hauts-de-Seine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hauts-de-seine/departement-92/coronavirus”}, “department-93”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Saint-Denis”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-saint-denis/departement-93/coronavirus”}, “department-94”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-de-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-de-marne/departement-94/coronavirus”}, “department-95”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-d’Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-d-oise/departement-95/coronavirus”}, “department-971”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guadeloupe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guadeloupe/departement-971/coronavirus”}, “department-972”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Martinique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/martinique/departement-972/coronavirus”}, “department-973”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guyane”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guyane/departement-973/coronavirus”}, “department-974”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus La Ru00e9union”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/la-reunion/departement-974/coronavirus”}, “department-976”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayotte”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayotte/departement-976/coronavirus”} }}Paris (75000)Lyon (69000)Marseille (13000)Toulouse (31000)Nice (06000)Nantes (44000)Montpellier (34000)Strasbourg (67000)Bordeaux (33000)Lille (59000)Rennes (35000)Reims (51100)Le Havre (76600)Saint-Etienne (42000)Toulon (83000)Grenoble (38000)Dijon (21000)Angers (49000)Cherchez une villeDepuis la mi-octobre, Santé publique France communique les données d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l’échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu’elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d’appartenance dans la carte ci-dessous.Pour rappel, le taux d’incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d’une semaine, par rapport à la population totale d’un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s’exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d’habitants, au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.Derniers articles sur le coronavirus Covid: un an après le 1er mort, l’OMS enfin attendue en Chine L’épidémie accélère, 40.000 morts en Allemagne où le pire reste à venir Cyclisme: le Tigre Baugé cesse de rugir Covid-19: le couvre-feu à 18H00 étendu, le variant britannique inquiète Elizabeth II vaccinée, le pape s’y prépare, la pandémie s’étend {“@context”:”http://schema.org”,”@type”:”LiveBlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-en-france-chiffres-decisifs-mutation-britannique-envahissante-les-infos-du-jour/”,”coverageStartTime”:”2021-01-11 09:30:00″,”coverageEndTime”:”2021-01-12 23:59:00″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-en-france-chiffres-decisifs-mutation-britannique-envahissante-les-infos-du-jour/”,”description”:”En direct : les derniu00e8res infos sur le coronavirus en France”,”liveBlogUpdate”:[{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-en-france-chiffres-decisifs-mutation-britannique-envahissante-les-infos-du-jour/#post1610356800″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-en-france-chiffres-decisifs-mutation-britannique-envahissante-les-infos-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-11T10:20:00+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T10:20:00+01:00″,”articleBody”:”C’est presque une nouvelle épidémie dans l’épidémie”, a commenté l’épidémiologiste, membre du Conseil scientifique, sur BFMTV.rnrnrnrnVariant britannique: pour l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, “c’est presque une nouvelle épidémie dans l’épidémie” pic.twitter.com/NdRDQ0KikUrn— BFMTV (@BFMTV) January 11, 2021rnrn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Pour Fontanet, le variant britannique est une u00e9pidu00e9mie dans l’u00e9pidu00e9mie”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-en-france-chiffres-decisifs-mutation-britannique-envahissante-les-infos-du-jour/#post1610355607″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-en-france-chiffres-decisifs-mutation-britannique-envahissante-les-infos-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-11T10:00:07+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T10:00:07+01:00″,”articleBody”:”Selon le dernier bilan dans la région, le nombre de personnes hospitalisées est de 4730 patients, avec 100 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 564 malades sont en réanimation, avec 19 nouvelles entrées dans la journée. 12492 personnes sont mortes du coronavirus, soit 27 de plus en 24 heures.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Les chiffres en Ile-de-France”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-en-france-chiffres-decisifs-mutation-britannique-envahissante-les-infos-du-jour/#post1610354862″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-en-france-chiffres-decisifs-mutation-britannique-envahissante-les-infos-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-11T09:47:42+01:00″,”dateModified”:”2021-01-11T09:47:42+01:00″,”articleBody”:”En comparaison avec certains de ses voisins, la France ne fait pas face à une situation catastrophique, selon Gabriel Attal. Le porte-parole du gouvernement a jugé ce lundi matin sur Europe 1 que le gouvernement a “toujours” pris “les mesures nécessaires à la protection des Français”. “On voit ce qu’il se passe autour de nous où un certain nombre de pays ont dû reconfiner, la circulation du virus y est parfois deux à trois fois plus importante que chez nous parce que les Français ont fait beaucoup d’efforts et qu’on a pris des décisions très tôt, mais il ne faut surtout pas baisser la garde”, a-t-il déclaré.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Attal du00e9fend la situation de la France”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}}]}



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-en-france-chiffres-decisifs-mutation-britannique-envahissante-les-infos-du-jour/

Author :

Publish date : 2021-01-11 09:20:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Cyclisme: le Tigre Baugé cesse de rugir

Cyclisme: le Tigre Baugé cesse de rugir




“J’ai toujours été à 100 % et j’ai constaté que je n’étais plus dans ce schéma-là”, a expliqué le Guadeloupéen dans l’émission Stade 2 de France Télévisions. “Depuis que j’ai intégré l’Insep à l’âge de 17 ans, ma philosophie a toujours été de me donner à fond. Du jour au lendemain, j’ai senti que j’étais bridé à 90 %, ce n’est pas suffisant pour briguer une performance aux JO”.Le retrait de Baugé, titulaire quasi-inamovible depuis quinze ans au poste de démarreur dans le trio de la vitesse par équipes, marque la fin d’une époque glorieuse pour l’école du sprint français, guettée par le déclin. A l’image de la 4e place, au pied du podium, décrochée par les Bleus lors des derniers Mondiaux, en février 2020 à Berlin, lors de la dernière apparition de Baugé dans une grande coméptition.Longtemps entraîné par le symbole triomphal des années 1990 Florian Rousseau, le pistard au physique sculptural, surnommé le Tigre, a symbolisé un accomplissement: dans l’olympiade menant des JO de Pékin-2008 à Londres-2012, il a affirmé son emprise, tant athlétique que psychique, sur la planète du sprint, avant de subir une terrible déconvenue dans la capitale anglaise.Médaillé d’argent à Londres mais sans avoir pu inquiéter le Britannique Jason Kenny, qui allait de nouveau être titré à Rio quatre ans plus tard, Baugé a remâché ce qu’il a vécu, non sans arguments, comme une injustice. Et comme le prélude à la période troublée traversée ensuite par le sprint français suite au départ des entraîneurs Florian Rousseau et Benoit Vêtu.- “Un immense athlète” – Le pistard français Grégory Baugé, lors des Championnats du monde de cyclisme sur piste au VeloPark de Londres, le 2 mars 2016 © AFP – Eric Feferberg Mais, tel un phénix, il est revenu après une première coupure pour briller sur la piste du nouveau Vélodrome national. Aux Mondiaux 2015 de Saint-Quentin-en-Yvelines, les derniers organisés en France, il conquiert son 4e titre mondial individuel en vitesse, puisque cet éternel étourdi a perdu rétroactivement une couronne gagnée en 2011 à cause de manquements à la géolocalisation nécessaire pour procéder aux contrôles antidopage.L’approche chaotique des Jeux de Rio, sanctionnée par une décevante médaille de bronze (son quatrième podium olympique toutefois !), la mise en cause des sprinteurs par le DTN de l’époque Vincent Jacquet, la lente pacification entamée par les nouveaux responsables de la fédération, préparent la fin de carrière.”Je veux être champion olympique”, continuait à dire Baugé, malgré l’irrésistible montée en puissance d’une autre génération. Après Rio et une nouvelle parenthèse, il s’était résigné à tout miser sur la vitesse par équipes, une épreuve dans laquelle ses qualités physiologiques lui avaient longtemps permis de rivaliser avec les purs spécialistes.Jusqu’à la saison 2020 tronquée et le report du rendez-vous olympique, qui aurait dû être le quatrième pour le coureur licencié à Créteil. Le pistard Grégory Baugé lors des Jeux olympiques de Rio, le 13 août 2016 © AFP – Greg BAKER “Je veux saluer un immense athlète”, a déclaré à l’AFP Michel Callot, président de la Fédération française de cyclisme (FFC). “Il a apporté beaucoup au cyclisme français, il a été un catalyseur dans la reconstruction de ce qu’on a voulu faire avec le pôle olympique à Saint-Quentin-en-Yvelines, un trait d’union enre l’ancienne et la nouvelle génération”.Baugé est-il appelé à jouer un rôle dans la piste française ? “Il faut lui laisser un peu de temps pour tourner la page, envisager certaines formations s’il en fait le choix”, a répondu Michel Callot. “Mais ce qui est certain, c’est que les portes de la FFC lui sont grandes ouvertes”. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2021) Agence France-Presse



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/depeches/2532306-cyclisme-le-tigre-bauge-cesse-de-rugir/

Author :

Publish date : 2021-01-10 20:58:52

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

CARTE COVID. La situation du coronavirus par ville et département, samedi 9 janvier 2021

CARTE COVID. La situation du coronavirus par ville et département, samedi 9 janvier 2021




SommaireCarte du Covid par départementCarte du Covid par communeCarte du Covid par ville (métropoles)Indicateurs Covid par départementIndicateurs Covid par villeCartes des cas de coronavirus en FranceCartes des hospitalisations pour CovidCartes des décès et des guérisonsLa carte de France du Covid-19 est encore et toujours scrutée de près par les autorités qui s’inquiètent du niveau élevé auquel se maintient la circulation du virus. Après la conférence de presse de Jean Castex ce jeudi, plusieurs départements de l’Est du pays vont voir leur couvre-feu débuter à 18 heures au lieu de 20 heures à partir de dimanche : le Var, le Vaucluse, les Bouches-du-Rhône, l’Allier, la Côte d’Or, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Cher et le Vaucluse. Ils vont rejoindre les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, les Ardennes, le Doubs, le Jura, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle, la Nièvre, la Haute-Saône, la Saône-et-Loire, les Vosges et le Territoire de Belfort où le couvre-feu étendu est déjà en vigueur.Depuis la mi-septembre nous mettons à jour au quotidien plusieurs cartes de synthèse du Covid-19 en France, regroupant quelques-uns des principaux indicateurs, département par département, mais aussi ville par ville. Ces cartes du Covid comprennent les derniers chiffres disponibles pour les hospitalisations, les cas en réanimation, les décès, les guérisons, mais aussi les indicateurs clés que sont le taux de positivité des tests, le taux d’incidence, le R effectif ou le taux d’occupation des lits de réanimation.Nous affichons ci-dessous une première carte avec un découpage départemental. Elle est suivie d’une carte donnant accès aux données clés dans les 36 000 communes de France et d’une troisième sur des données plus détaillées encore pour les 22 grandes métropoles. Pour tout comprendre aux couleurs et aux chiffres présentés, lisez les précisions ci-dessous.Carte du Covid par départementCette carte de France du coronavirus résulte des données mises à jour quotidiennement par Santé publique France et le site Data.gouv.fr. Sont mentionnés au survol une série de données clés données ainsi que les différents niveaux de vulnérabilité établis par l’agence de santé : “limitée” là où les risques sont les moins élevés, “modérée” et enfin “élevée” pour les départements les plus touchés. Tous les départements étant en “vulnérabilité élevée”, nous avons modifié la coloration de cette carte au mois de janvier 2021. Désormais celle-ci est colorée selon le taux d’incidence. Cette carte ne doit pas être confondue avec les anciennes cartes d’alerte (alerte, alerte renforcée, maximale) et de couvre-feu établies en septembre et octobre par le gouvernement. !function(e,i,n,s){var t=”InfogramEmbeds”,d=e.getElementsByTagName(“script”)[0];if(window[t]&&window[t].initialized)window[t].process&&window[t].process();else if(!e.getElementById(n)){var o=e.createElement(“script”);o.async=1,o.id=n,o.src=”https://e.infogram.com/js/dist/embed-loader-min.js”,d.parentNode.insertBefore(o,d)}}(document,0,”infogram-async”);Si la carte ne s’affiche pas, cliquez ici
ou cherchez un départementCarte du Covid par communeDepuis la mi-octobre, Santé publique France communique les données d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l’échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu’elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Cliquez sur un département pour trouver une commune.Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.Coronavirus AinCoronavirus AisneCoronavirus AllierCoronavirus Alpes-de-Haute-ProvenceCoronavirus Hautes-AlpesCoronavirus Alpes-MaritimesCoronavirus ArdècheCoronavirus ArdennesCoronavirus AriègeCoronavirus AubeCoronavirus AudeCoronavirus AveyronCoronavirus Bouches-du-RhoneCoronavirus CalvadosCoronavirus CantalCoronavirus CharenteCoronavirus Charente-MaritimeCoronavirus CherCoronavirus CorrèzeCoronavirus Cote-d’OrCoronavirus Cotes-d’ArmorCoronavirus CreuseCoronavirus DordogneCoronavirus DoubsCoronavirus DrômeCoronavirus EureCoronavirus Eure-et-LoirCoronavirus FinistèreCoronavirus Corse-du-SudCoronavirus Haute-CorseCoronavirus GardCoronavirus Haute-GaronneCoronavirus GersCoronavirus GirondeCoronavirus HéraultCoronavirus Ille-et-VilaineCoronavirus IndreCoronavirus Indre-et-LoireCoronavirus IsèreCoronavirus JuraCoronavirus LandesCoronavirus Loir-et-CherCoronavirus LoireCoronavirus Haute-LoireCoronavirus Loire-AtlantiqueCoronavirus LoiretCoronavirus LotCoronavirus Lot-et-GaronneCoronavirus LozèreCoronavirus Maine-et-LoireCoronavirus MancheCoronavirus MarneCoronavirus Haute-MarneCoronavirus MayenneCoronavirus Meurthe-et-MoselleCoronavirus MeuseCoronavirus MorbihanCoronavirus MoselleCoronavirus NièvreCoronavirus NordCoronavirus OiseCoronavirus OrneCoronavirus Pas-de-CalaisCoronavirus Puy-de-DomeCoronavirus Pyrénées-AtlantiquesCoronavirus Hautes-PyrénéesCoronavirus Pyrénées-OrientalesCoronavirus Bas-RhinCoronavirus Haut-RhinCoronavirus RhoneCoronavirus Haute-SaoneCoronavirus Saone-et-LoireCoronavirus SartheCoronavirus SavoieCoronavirus Haute-SavoieCoronavirus ParisCoronavirus Seine-MaritimeCoronavirus Seine-et-MarneCoronavirus YvelinesCoronavirus Deux-SèvresCoronavirus SommeCoronavirus TarnCoronavirus Tarn-et-GaronneCoronavirus VarCoronavirus VaucluseCoronavirus VendéeCoronavirus VienneCoronavirus Haute-VienneCoronavirus VosgesCoronavirus YonneCoronavirus Territoire de BelfortCoronavirus EssonneCoronavirus Hauts-de-SeineCoronavirus Seine-Saint-DenisCoronavirus Val-de-MarneCoronavirus Val-d’OiseCoronavirus GuadeloupeCoronavirus MartiniqueCoronavirus GuyaneCoronavirus La RéunionCoronavirus Mayotte{“map”:{“name”:”france_departments_domtom”},”resources”:[“mapael.maps.france_departments_domtom”],”areas”:{ “department-01”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ain”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ain/departement-01/coronavirus”}, “department-02”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aisne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aisne/departement-02/coronavirus”}, “department-03”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Allier”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/allier/departement-03/coronavirus”}, “department-04”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-de-Haute-Provence”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-de-haute-provence/departement-04/coronavirus”}, “department-05”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Alpes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-alpes/departement-05/coronavirus”}, “department-06”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-Maritimes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-maritimes/departement-06/coronavirus”}, “department-07”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardu00e8che”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardeche/departement-07/coronavirus”}, “department-08”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardennes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardennes/departement-08/coronavirus”}, “department-09”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ariu00e8ge”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ariege/departement-09/coronavirus”}, “department-10”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aube”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aube/departement-10/coronavirus”}, “department-11”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aude”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aude/departement-11/coronavirus”}, “department-12”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aveyron”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aveyron/departement-12/coronavirus”}, “department-13”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bouches-du-Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bouches-du-rhone/departement-13/coronavirus”}, “department-14”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Calvados”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/calvados/departement-14/coronavirus”}, “department-15”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cantal”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cantal/departement-15/coronavirus”}, “department-16”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente/departement-16/coronavirus”}, “department-17”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente-maritime/departement-17/coronavirus”}, “department-18”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cher/departement-18/coronavirus”}, “department-19”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corru00e8ze”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/correze/departement-19/coronavirus”}, “department-21”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4te-d’Or”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cote-d-or/departement-21/coronavirus”}, “department-22”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4tes-d’Armor”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cotes-d-armor/departement-22/coronavirus”}, “department-23”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Creuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/creuse/departement-23/coronavirus”}, “department-24”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dordogne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/dordogne/departement-24/coronavirus”}, “department-25”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Doubs”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/doubs/departement-25/coronavirus”}, “department-26”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dru00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/drome/departement-26/coronavirus”}, “department-27”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure/departement-27/coronavirus”}, “department-28”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure-et-Loir”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure-et-loir/departement-28/coronavirus”}, “department-29”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Finistu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/finistere/departement-29/coronavirus”}, “department-2A”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corse-du-Sud”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/corse-du-sud/departement-2A/coronavirus”}, “department-2B”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Corse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-corse/departement-2B/coronavirus”}, “department-30”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gard”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gard/departement-30/coronavirus”}, “department-31”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-garonne/departement-31/coronavirus”}, “department-32”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gers”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gers/departement-32/coronavirus”}, “department-33”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gironde”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gironde/departement-33/coronavirus”}, “department-34”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hu00e9rault”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/herault/departement-34/coronavirus”}, “department-35”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ille-et-Vilaine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ille-et-vilaine/departement-35/coronavirus”}, “department-36”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre/departement-36/coronavirus”}, “department-37”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre-et-loire/departement-37/coronavirus”}, “department-38”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Isu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/isere/departement-38/coronavirus”}, “department-39”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Jura”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/jura/departement-39/coronavirus”}, “department-40”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Landes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/landes/departement-40/coronavirus”}, “department-41”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loir-et-Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loir-et-cher/departement-41/coronavirus”}, “department-42”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire/departement-42/coronavirus”}, “department-43”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-loire/departement-43/coronavirus”}, “department-44”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire-Atlantique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire-atlantique/departement-44/coronavirus”}, “department-45”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loiret”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loiret/departement-45/coronavirus”}, “department-46”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot/departement-46/coronavirus”}, “department-47”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot-et-garonne/departement-47/coronavirus”}, “department-48”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lozu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lozere/departement-48/coronavirus”}, “department-49”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Maine-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/maine-et-loire/departement-49/coronavirus”}, “department-50”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Manche”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/manche/departement-50/coronavirus”}, “department-51”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/marne/departement-51/coronavirus”}, “department-52”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-marne/departement-52/coronavirus”}, “department-53”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayenne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayenne/departement-53/coronavirus”}, “department-54”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meurthe-et-Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meurthe-et-moselle/departement-54/coronavirus”}, “department-55”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meuse/departement-55/coronavirus”}, “department-56”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Morbihan”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/morbihan/departement-56/coronavirus”}, “department-57”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/moselle/departement-57/coronavirus”}, “department-58”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Niu00e8vre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nievre/departement-58/coronavirus”}, “department-59”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Nord”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nord/departement-59/coronavirus”}, “department-60”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/oise/departement-60/coronavirus”}, “department-61”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Orne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/orne/departement-61/coronavirus”}, “department-62”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pas-de-Calais”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pas-de-calais/departement-62/coronavirus”}, “department-63”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Puy-de-Du00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/puy-de-dome/departement-63/coronavirus”}, “department-64”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Atlantiques”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-atlantiques/departement-64/coronavirus”}, “department-65”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Pyru00e9nu00e9es”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-pyrenees/departement-65/coronavirus”}, “department-66”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Orientales”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-orientales/departement-66/coronavirus”}, “department-67”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bas-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bas-rhin/departement-67/coronavirus”}, “department-68”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haut-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haut-rhin/departement-68/coronavirus”}, “department-69”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/rhone/departement-69/coronavirus”}, “department-70”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Sau00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-saone/departement-70/coronavirus”}, “department-71”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sau00f4ne-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/saone-et-loire/departement-71/coronavirus”}, “department-72”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sarthe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/sarthe/departement-72/coronavirus”}, “department-73”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/savoie/departement-73/coronavirus”}, “department-74”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-savoie/departement-74/coronavirus”}, “department-75”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Paris”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/paris/departement-75/coronavirus”}, “department-76”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-maritime/departement-76/coronavirus”}, “department-77”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-et-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-et-marne/departement-77/coronavirus”}, “department-78”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yvelines”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yvelines/departement-78/coronavirus”}, “department-79”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Deux-Su00e8vres”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/deux-sevres/departement-79/coronavirus”}, “department-80”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Somme”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/somme/departement-80/coronavirus”}, “department-81”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn/departement-81/coronavirus”}, “department-82”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn-et-garonne/departement-82/coronavirus”}, “department-83”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Var”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/var/departement-83/coronavirus”}, “department-84”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vaucluse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vaucluse/departement-84/coronavirus”}, “department-85”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vendu00e9e”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vendee/departement-85/coronavirus”}, “department-86”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vienne/departement-86/coronavirus”}, “department-87”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-vienne/departement-87/coronavirus”}, “department-88”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vosges”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vosges/departement-88/coronavirus”}, “department-89”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yonne/departement-89/coronavirus”}, “department-90”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Territoire de Belfort”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/territoire-de-belfort/departement-90/coronavirus”}, “department-91”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Essonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/essonne/departement-91/coronavirus”}, “department-92”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hauts-de-Seine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hauts-de-seine/departement-92/coronavirus”}, “department-93”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Saint-Denis”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-saint-denis/departement-93/coronavirus”}, “department-94”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-de-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-de-marne/departement-94/coronavirus”}, “department-95”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-d’Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-d-oise/departement-95/coronavirus”}, “department-971”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guadeloupe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guadeloupe/departement-971/coronavirus”}, “department-972”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Martinique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/martinique/departement-972/coronavirus”}, “department-973”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guyane”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guyane/departement-973/coronavirus”}, “department-974”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus La Ru00e9union”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/la-reunion/departement-974/coronavirus”}, “department-976”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayotte”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayotte/departement-976/coronavirus”} }}Paris (75000)Lyon (69000)Marseille (13000)Toulouse (31000)Nice (06000)Nantes (44000)Montpellier (34000)Strasbourg (67000)Bordeaux (33000)Lille (59000)Rennes (35000)Reims (51100)Le Havre (76600)Saint-Etienne (42000)Toulon (83000)Grenoble (38000)Dijon (21000)Angers (49000)Cherchez une villeCarte du Covid par ville (grandes métropoles)Paris, Aix-Marseille, Lyon, Toulouse, Lille, Nice, Montpellier… La carte présentée ci-dessous livre des données plus détaillées sur le taux d’incidence exact ainsi que le taux d’incidence des plus de 65 ans dans les 22 métropoles françaises, correspondant aux plus grandes villes et à leurs agglomérations. Ces chiffres sont également exprimés sur une semaine glissante, ce qui signifie qu’ils sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. !function(e,i,n,s){var t=”InfogramEmbeds”,d=e.getElementsByTagName(“script”)[0];if(window[t]&&window[t].initialized)window[t].process&&window[t].process();else if(!e.getElementById(n)){var o=e.createElement(“script”);o.async=1,o.id=n,o.src=”https://e.infogram.com/js/dist/embed-loader-min.js”,d.parentNode.insertBefore(o,d)}}(document,0,”infogram-async”);Si la carte ne s’affiche pas, cliquez ici
ou cherchez une villeComprendre les chiffresEn plus des colorations établies par Santé publique France, figurent sur notre carte du Covid-19 les dernières données hospitalières (hospitalisations, cas en réanimation, décès, sorties de l’hôpital) remontées généralement vers 19 heures chaque jour. Nous affichons aussi deux indicateurs clés de la progression du virus sur le territoire : le taux de positivité des tests et le taux d’incidence. Ces deux indicateurs, consolidés sur une semaine glissante, sont actualisés eux aussi chaque soir, mais avec des données remontant généralement à trois jours. Enfin, nous affichons également une évaluation du “R effectif”, autrement dit le nombre de reproduction du virus et le taux de remplissage des lits de réanimation par région. Ces chiffres sont mis à jour de manière plus aléatoire. Voici une définition de chacun des indicateurs :Hospitalisations : nombre d’hospitalisations en cours à la date indiquée (chiffre entre parenthèses : nouvelles admissions en 24 heures).Patients en réanimation : nombre de patients en services de réanimation (SR), soins intensifs (SI) et unités de surveillance continue (USC) à la date indiquée (chiffre entre parenthèses : nouvelles admissions en 24 heures).Total des décès : nombre total de décès du Covid-19 dans le département depuis le début de l’épidémie (chiffre entre parenthèses : nouveaux décès en 24 heures).Sorties de l’hôpital : nombre total de sorties dans le département depuis le début de l’épidémie (chiffre entre parenthèses : nouvelles sorties en 24 heures).Taux de positivité des test : part des nouveaux cas de coronavirus diagnostiqués par test PCR sur le nombre total de tests effectués dans le département sur une semaine glissante, en pourcent (chiffre entre parenthèses : évolution de l’indicateur en points par rapport à la précédente mesure). Le seuil d’alerte a été fixé à 10 %. Le taux de positivité des tests tient compte depuis le 8 décembre 2020 d’un nombre beaucoup plus large de tests effectués. Alors qu’auparavant une personne testée négative plusieurs fois de suite dans les 60 jours, n’était comptabilisée qu’une seule fois en négatif (ce n’est qu’en cas de test positif que sa situation changeait), ce sont désormais tous ses tests qui sont pris en compte. Santé publique France a justifié ce changement dans un communiqué.Taux d’incidence : nombre de nouveaux cas de coronavirus diagnostiqués par test PCR survenus sur une semaine glissante. Ce chiffre est rapporté au nombre d’habitants, soit un nombre de cas pour 100 000 habitants (chiffre entre parenthèses : évolution de l’indicateur en points par rapport à la précédente mesure). Le seuil d’alerte a été fixé à 50 pour 100 000 habitants. Le calcul du taux d’incidence tient compte depuis le 8 décembre 2020 des tests antigéniques.R effectif (régional) : nombre de reproduction du virus dans la région, autrement dit nombre moyen de personnes contaminées par un malade. Si ce chiffre est supérieur à 1, cela signifie qu’une personne atteinte de Covid-19 contamine plus d’une autre personne en moyenne actuellement et donc que la maladie progresse. Ce chiffre n’est mis à jour que de manière aléatoire.Taux d’occupation des lits de réanimation (régional) : part des lits de réanimation occupés par des patients atteints de Covid-19 dans la région, en pourcent. Ce chiffre n’est mis à jour que de manière aléatoire.Lire aussi CHIFFRES COVID. Bilan du coronavirus en France, samedi 9 janvier 2021 BILAN COVID. Le dernier bilan de l’épidémie de Covid-19 en France, diffusé ce samedi 9 janvier, rapporte près de 20 200 nouveaux cas détectés par test PCR ou antigénique. Le rythme des nouvelles contaminations semble s’être installé sur ce pallier de 20 000 depuis quelques jours. On déplore 168 décès de plus ce samedi soir… Trouver un départementCliquez sur un département pour afficher les chiffresAinAisneAllierAlpes-de-Haute-ProvenceAlpes-MaritimesArdècheArdennesAriègeAubeAudeAveyronBas-RhinBouches-du-RhôneCalvadosCantalCharenteCharente-MaritimeCherCorrèzeCorse-du-SudCôte-d’OrCôtes d’ArmorCreuseDeux-SèvresDordogneDoubsDrômeEssonneEureEure-et-LoirFinistèreGardGersGirondeGuadeloupeGuyaneHaut-RhinHaute-CorseHaute-GaronneHaute-LoireHaute-MarneHaute-SaôneHaute-SavoieHaute-VienneHautes-AlpesHautes-PyrénéesHauts-de-SeineHéraultIlle-et-VilaineIndreIndre-et-LoireIsèreJuraLa RéunionLandesLoir-et-CherLoireLoire-AtlantiqueLoiretLotLot-et-GaronneLozèreMaine-et-LoireMancheMarneMartiniqueMayenneMayotteMeurthe-et-MoselleMeuseMorbihanMoselleNièvreNordOiseOrneParisPas-de-CalaisPuy-de-DômePyrénées-AtlantiquesPyrénées-OrientalesRhôneSaône-et-LoireSartheSavoieSeine-et-MarneSeine-MaritimeSeine-St-DenisSommeTarnTarn-et-GaronneTerritoire de BelfortVal-D’OiseVal-de-MarneVarVaucluseVendéeVienneVosgesYonneYvelinesTrouver une villeCliquez sur une ville pour afficher les chiffresBordeauxBrestClermont-FerrandDijonGrenobleLilleLyonMarseilleMetzMontpellierNancyNantesNiceOrléansParisRennesRouenSaint EtienneStrasbourgToulonToulouseToursCoronavirus Ain(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 270 (+10)Patients en réanimation : 16 (+3)Total des décès : 387 (+2)Sorties de l’hôpital : 1561 (+3)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 8,6% (+0,3 points)Taux d’incidence : 177,2 cas/100 000 habitants (+7 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,88Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 68,00%Coronavirus Aisne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 275 (+17)Patients en réanimation : 17 (stable)Total des décès : 551 (+3)Sorties de l’hôpital : 2087 (+20)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,9% (-0,2 points)Taux d’incidence : 159,3 cas/100 000 habitants (-12,2 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,99Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 55,30%Coronavirus Allier(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 214 (+17)Patients en réanimation : 16 (+2)Total des décès : 346 (+2)Sorties de l’hôpital : 1120 (+16)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 8,5% (+0,3 points)Taux d’incidence : 241,5 cas/100 000 habitants (+3 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,88Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 68,00%Coronavirus Alpes-de-Haute-Provence(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 147 (+11)Patients en réanimation : 6 (stable)Total des décès : 111 (+1)Sorties de l’hôpital : 558 (+4)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,2% (-0,9 points)Taux d’incidence : 191,9 cas/100 000 habitants (-23,6 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,05Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 65,70%Coronavirus Alpes-Maritimes(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 563 (+54)Patients en réanimation : 70 (+7)Total des décès : 656 (+9)Sorties de l’hôpital : 2769 (+37)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 8,5% (+0,4 points)Taux d’incidence : 369,7 cas/100 000 habitants (+11,2 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,05Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 65,70%Coronavirus Ardèche(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 170 (+5)Patients en réanimation : 8 (+1)Total des décès : 317 (stable)Sorties de l’hôpital : 1162 (+6)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,7% (+0,3 points)Taux d’incidence : 170,4 cas/100 000 habitants (-3,1 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,88Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 68,00%Coronavirus Ardennes(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 177 (+6)Patients en réanimation : 13 (+1)Total des décès : 224 (+4)Sorties de l’hôpital : 615 (+8)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,5% (+0,4 points)Taux d’incidence : 277,2 cas/100 000 habitants (-4,5 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,01Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 66,20%Coronavirus Ariège(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 44 (+1)Patients en réanimation : 3 (stable)Total des décès : 32 (stable)Sorties de l’hôpital : 147 (stable)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,4% (-1 points)Taux d’incidence : 162,7 cas/100 000 habitants (-17,1 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,06Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 32,70%Coronavirus Aube(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 95 (+6)Patients en réanimation : 13 (+2)Total des décès : 270 (stable)Sorties de l’hôpital : 1145 (+3)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,1% (+0,2 points)Taux d’incidence : 183,0 cas/100 000 habitants (+1,9 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,01Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 66,20%Coronavirus Aude(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 84 (+6)Patients en réanimation : 7 (stable)Total des décès : 145 (+3)Sorties de l’hôpital : 541 (+3)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,7% (+0,1 points)Taux d’incidence : 159,6 cas/100 000 habitants (+2,4 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,06Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 32,70%Coronavirus Aveyron(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 91 (stable)Patients en réanimation : 4 (stable)Total des décès : 124 (+1)Sorties de l’hôpital : 489 (+2)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 3,9% (+0,4 points)Taux d’incidence : 95,2 cas/100 000 habitants (+9,3 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,06Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 32,70%Coronavirus Bas-Rhin(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 456 (+16)Patients en réanimation : 53 (+4)Total des décès : 1076 (+2)Sorties de l’hôpital : 4398 (+52)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,0% (+0,1 points)Taux d’incidence : 190,0 cas/100 000 habitants (-3,9 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,01Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 66,20%Coronavirus Bouches-du-Rhône(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 967 (+79)Patients en réanimation : 166 (+13)Total des décès : 1850 (+11)Sorties de l’hôpital : 11253 (+72)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,1% (+0,2 points)Taux d’incidence : 232,5 cas/100 000 habitants (+7,8 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,05Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 65,70%Coronavirus Calvados(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 190 (+13)Patients en réanimation : 22 (+1)Total des décès : 280 (+3)Sorties de l’hôpital : 1147 (+10)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 4,7% (+0,4 points)Taux d’incidence : 133,6 cas/100 000 habitants (+9,3 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,08Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 43,80%Coronavirus Cantal(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 59 (+1)Patients en réanimation : 6 (+2)Total des décès : 62 (stable)Sorties de l’hôpital : 310 (+2)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 3,9% (-0,3 points)Taux d’incidence : 103,6 cas/100 000 habitants (-4,9 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,88Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 68,00%Coronavirus Charente(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 26 (+3)Patients en réanimation : 4 (stable)Total des décès : 65 (stable)Sorties de l’hôpital : 255 (+2)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 4,1% (-0,1 points)Taux d’incidence : 80,4 cas/100 000 habitants (-1,4 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,07Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 34,00%Coronavirus Charente-Maritime(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 48 (+1)Patients en réanimation : 6 (+1)Total des décès : 117 (+1)Sorties de l’hôpital : 452 (+5)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 3,1% (+0,3 points)Taux d’incidence : 76,8 cas/100 000 habitants (+7,3 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,07Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 34,00%Coronavirus Cher(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 185 (+10)Patients en réanimation : 6 (+1)Total des décès : 306 (+3)Sorties de l’hôpital : 761 (+2)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 10,8% (+0 points)Taux d’incidence : 260,5 cas/100 000 habitants (+16,9 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,97Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 62,80%Coronavirus Corrèze(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 31 (+3)Patients en réanimation : 5 (+1)Total des décès : 92 (+1)Sorties de l’hôpital : 408 (+4)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,4% (+0,6 points)Taux d’incidence : 114,0 cas/100 000 habitants (+8,7 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,07Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 34,00%Coronavirus Corse-du-Sud(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 12 (stable)Patients en réanimation : 3 (stable)Total des décès : 77 (stable)Sorties de l’hôpital : 287 (stable)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 1,5% (+0,1 points)Taux d’incidence : 72,0 cas/100 000 habitants (+2,5 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,43Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 50,00%Coronavirus Côte-d’Or(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 386 (+16)Patients en réanimation : 45 (+4)Total des décès : 583 (+3)Sorties de l’hôpital : 2129 (+16)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,7% (+0,1 points)Taux d’incidence : 229,1 cas/100 000 habitants (-0,2 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,02Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 90,90%Coronavirus Côtes d’Armor(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 55 (+1)Patients en réanimation : 2 (+1)Total des décès : 111 (+1)Sorties de l’hôpital : 568 (+4)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 2,6% (+0,1 points)Taux d’incidence : 52,0 cas/100 000 habitants (+2,3 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,14Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 24,70%Coronavirus Creuse(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 23 (+1)Patients en réanimation : 5 (stable)Total des décès : 53 (stable)Sorties de l’hôpital : 286 (stable)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 4,3% (+0,5 points)Taux d’incidence : 97,2 cas/100 000 habitants (+9,5 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,07Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 34,00%Coronavirus Deux-Sèvres(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 105 (+10)Patients en réanimation : 5 (stable)Total des décès : 113 (+2)Sorties de l’hôpital : 394 (+7)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,9% (+0,3 points)Taux d’incidence : 204,8 cas/100 000 habitants (+17,4 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,07Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 34,00%Coronavirus Dordogne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 74 (+2)Patients en réanimation : 6 (stable)Total des décès : 55 (+2)Sorties de l’hôpital : 320 (+5)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 3,8% (+0,2 points)Taux d’incidence : 75,4 cas/100 000 habitants (+5,6 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,07Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 34,00%Coronavirus Doubs(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 190 (+19)Patients en réanimation : 47 (+2)Total des décès : 316 (+4)Sorties de l’hôpital : 1340 (+11)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 10,4% (-0,1 points)Taux d’incidence : 321,8 cas/100 000 habitants (-1,1 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,02Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 90,90%Coronavirus Drôme(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 198 (+11)Patients en réanimation : 29 (+3)Total des décès : 424 (+1)Sorties de l’hôpital : 1606 (+17)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 9,4% (+0,6 points)Taux d’incidence : 218,0 cas/100 000 habitants (+11,7 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,88Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 68,00%Coronavirus Essonne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 522 (+17)Patients en réanimation : 62 (+2)Total des décès : 1064 (+5)Sorties de l’hôpital : 5156 (+18)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,8% (+0,2 points)Taux d’incidence : 148,2 cas/100 000 habitants (+4,3 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,98Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 47,90%Coronavirus Eure(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 175 (+8)Patients en réanimation : 11 (+1)Total des décès : 252 (+3)Sorties de l’hôpital : 860 (+14)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,3% (+0,3 points)Taux d’incidence : 92,7 cas/100 000 habitants (+5,5 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,08Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 43,80%Coronavirus Eure-et-Loir(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 169 (+9)Patients en réanimation : 15 (+2)Total des décès : 271 (stable)Sorties de l’hôpital : 1358 (+6)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,4% (+0,1 points)Taux d’incidence : 106,4 cas/100 000 habitants (-0,7 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,97Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 62,80%Coronavirus Finistère(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 99 (+3)Patients en réanimation : 11 (stable)Total des décès : 134 (+1)Sorties de l’hôpital : 541 (+4)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 2,4% (+0,2 points)Taux d’incidence : 50,5 cas/100 000 habitants (+4,1 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,14Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 24,70%Coronavirus Gard(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 173 (+10)Patients en réanimation : 25 (+4)Total des décès : 343 (+3)Sorties de l’hôpital : 1462 (+5)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,9% (-0,1 points)Taux d’incidence : 156,2 cas/100 000 habitants (+0,7 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,06Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 32,70%Coronavirus Gers(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 41 (+8)Patients en réanimation : 0 (stable)Total des décès : 63 (stable)Sorties de l’hôpital : 192 (stable)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,9% (+0,1 points)Taux d’incidence : 136,8 cas/100 000 habitants (+5,8 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,06Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 32,70%Coronavirus Gironde(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 388 (+28)Patients en réanimation : 77 (+2)Total des décès : 508 (+3)Sorties de l’hôpital : 2700 (+26)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 4,7% (+0,4 points)Taux d’incidence : 113,3 cas/100 000 habitants (+6,6 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,07Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 34,00%Coronavirus Guadeloupe(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 50 (stable)Patients en réanimation : 5 (stable)Total des décès : 168 (stable)Sorties de l’hôpital : 770 (stable)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 2,2% (+0,1 points)Taux d’incidence : 29,2 cas/100 000 habitants (+1,6 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : -Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : -%Coronavirus Guyane(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 29 (+5)Patients en réanimation : 4 (stable)Total des décès : 69 (stable)Sorties de l’hôpital : 2004 (+5)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 9,7% (+0,4 points)Taux d’incidence : 208,5 cas/100 000 habitants (+17,2 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : -Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : -%Coronavirus Haut-Rhin(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 485 (+37)Patients en réanimation : 52 (+4)Total des décès : 1077 (+8)Sorties de l’hôpital : 4239 (+28)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 8,1% (+0,1 points)Taux d’incidence : 228,9 cas/100 000 habitants (-2,2 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,01Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 66,20%Coronavirus Haute-Corse(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 7 (+1)Patients en réanimation : 6 (+1)Total des décès : 39 (stable)Sorties de l’hôpital : 231 (+1)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 1,6% (0 points)Taux d’incidence : 73,0 cas/100 000 habitants (-2,7 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,43Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 50,00%Coronavirus Haute-Garonne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 276 (+35)Patients en réanimation : 43 (+8)Total des décès : 386 (+1)Sorties de l’hôpital : 2615 (+13)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 4,8% (+0,5 points)Taux d’incidence : 120,6 cas/100 000 habitants (+10,4 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,06Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 32,70%Coronavirus Haute-Loire(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 158 (+18)Patients en réanimation : 4 (stable)Total des décès : 155 (stable)Sorties de l’hôpital : 709 (+7)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 8,7% (+0,9 points)Taux d’incidence : 184,2 cas/100 000 habitants (+19,4 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,88Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 68,00%Coronavirus Haute-Marne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 147 (+6)Patients en réanimation : 9 (+3)Total des décès : 216 (+2)Sorties de l’hôpital : 637 (+2)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 10,4% (+0,5 points)Taux d’incidence : 307,8 cas/100 000 habitants (+13 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,01Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 66,20%Coronavirus Haute-Saône(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 72 (+9)Patients en réanimation : 8 (stable)Total des décès : 152 (+1)Sorties de l’hôpital : 671 (+3)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 9,8% (-0,1 points)Taux d’incidence : 291,2 cas/100 000 habitants (+9 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,02Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 90,90%Coronavirus Haute-Savoie(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 357 (+17)Patients en réanimation : 32 (+1)Total des décès : 652 (stable)Sorties de l’hôpital : 3020 (+14)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 8,3% (+0,1 points)Taux d’incidence : 198,1 cas/100 000 habitants (-6 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,88Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 68,00%Coronavirus Haute-Vienne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 82 (+3)Patients en réanimation : 4 (stable)Total des décès : 185 (stable)Sorties de l’hôpital : 607 (+3)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,9% (+0,7 points)Taux d’incidence : 118,7 cas/100 000 habitants (+12,1 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,07Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 34,00%Coronavirus Hautes-Alpes(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 150 (+3)Patients en réanimation : 7 (stable)Total des décès : 149 (+2)Sorties de l’hôpital : 611 (+6)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 9,3% (-0,5 points)Taux d’incidence : 254,7 cas/100 000 habitants (-19,8 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,05Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 65,70%Coronavirus Hautes-Pyrénées(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 74 (+4)Patients en réanimation : 14 (+2)Total des décès : 131 (+1)Sorties de l’hôpital : 638 (+8)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,6% (-0,2 points)Taux d’incidence : 203,7 cas/100 000 habitants (-2,2 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,06Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 32,70%Coronavirus Hauts-de-Seine(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 752 (+59)Patients en réanimation : 110 (+14)Total des décès : 1635 (+4)Sorties de l’hôpital : 8414 (+38)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 4,6% (+0,4 points)Taux d’incidence : 147,0 cas/100 000 habitants (+9 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,98Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 47,90%Coronavirus Hérault(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 148 (+20)Patients en réanimation : 26 (+6)Total des décès : 510 (+7)Sorties de l’hôpital : 2477 (+23)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 4,4% (+0,3 points)Taux d’incidence : 126,3 cas/100 000 habitants (+7,9 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,06Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 32,70%Coronavirus Ille-et-Vilaine(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 227 (+14)Patients en réanimation : 16 (stable)Total des décès : 303 (+1)Sorties de l’hôpital : 1403 (+8)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 3,7% (+0,5 points)Taux d’incidence : 87,9 cas/100 000 habitants (+10 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,14Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 24,70%Coronavirus Indre(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 51 (+1)Patients en réanimation : 5 (stable)Total des décès : 151 (stable)Sorties de l’hôpital : 485 (stable)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 8,0% (+1,1 points)Taux d’incidence : 166,3 cas/100 000 habitants (+26,3 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,97Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 62,80%Coronavirus Indre-et-Loire(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 150 (+8)Patients en réanimation : 34 (+1)Total des décès : 236 (+2)Sorties de l’hôpital : 933 (+5)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,2% (+1 points)Taux d’incidence : 116,3 cas/100 000 habitants (+15 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,97Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 62,80%Coronavirus Isère(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 798 (+60)Patients en réanimation : 58 (+4)Total des décès : 1027 (+20)Sorties de l’hôpital : 4041 (+41)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 8,4% (+0,8 points)Taux d’incidence : 196,8 cas/100 000 habitants (+9,6 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,88Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 68,00%Coronavirus Jura(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 253 (+8)Patients en réanimation : 7 (+1)Total des décès : 275 (+3)Sorties de l’hôpital : 1033 (+14)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 11,0% (+0,1 points)Taux d’incidence : 356,4 cas/100 000 habitants (+9,7 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,02Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 90,90%Coronavirus La Réunion(Département en vulnérabilité modérée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 47 (+4)Patients en réanimation : 2 (+1)Total des décès : 53 (+1)Sorties de l’hôpital : 723 (+1)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 2,2% (-0,2 points)Taux d’incidence : 26,6 cas/100 000 habitants (-0,2 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : -Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : -%Coronavirus Landes(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 135 (+3)Patients en réanimation : 7 (stable)Total des décès : 115 (+3)Sorties de l’hôpital : 415 (+4)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,7% (-0,2 points)Taux d’incidence : 147,8 cas/100 000 habitants (-4,9 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,07Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 34,00%Coronavirus Loir-et-Cher(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 129 (+14)Patients en réanimation : 8 (+1)Total des décès : 171 (+3)Sorties de l’hôpital : 726 (+10)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,7% (-0,1 points)Taux d’incidence : 117,4 cas/100 000 habitants (-4 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,97Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 62,80%Coronavirus Loire(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 430 (+7)Patients en réanimation : 42 (+1)Total des décès : 874 (+2)Sorties de l’hôpital : 3329 (+9)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,4% (+0,1 points)Taux d’incidence : 186,7 cas/100 000 habitants (+2 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,88Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 68,00%Coronavirus Loire-Atlantique(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 207 (+20)Patients en réanimation : 21 (+4)Total des décès : 428 (+2)Sorties de l’hôpital : 1903 (+14)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 4,2% (+0,2 points)Taux d’incidence : 98,5 cas/100 000 habitants (+2,2 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,04Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 37,60%Coronavirus Loiret(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 212 (+11)Patients en réanimation : 45 (+3)Total des décès : 259 (+1)Sorties de l’hôpital : 1499 (+21)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,0% (+0,2 points)Taux d’incidence : 143,5 cas/100 000 habitants (+1,9 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,97Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 62,80%Coronavirus Lot(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 23 (+1)Patients en réanimation : 1 (+1)Total des décès : 51 (stable)Sorties de l’hôpital : 178 (+1)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,2% (+0,3 points)Taux d’incidence : 96,4 cas/100 000 habitants (+2,9 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,06Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 32,70%Coronavirus Lot-et-Garonne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 45 (+6)Patients en réanimation : 5 (stable)Total des décès : 90 (stable)Sorties de l’hôpital : 427 (+1)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 4,5% (0 points)Taux d’incidence : 99,6 cas/100 000 habitants (-0,9 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,07Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 34,00%Coronavirus Lozère(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 47 (stable)Patients en réanimation : 2 (stable)Total des décès : 62 (stable)Sorties de l’hôpital : 191 (stable)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,0% (-0,5 points)Taux d’incidence : 153,4 cas/100 000 habitants (+2,6 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,06Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 32,70%Coronavirus Maine-et-Loire(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 187 (+12)Patients en réanimation : 21 (+2)Total des décès : 414 (+4)Sorties de l’hôpital : 1761 (+6)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,0% (-0,1 points)Taux d’incidence : 114,1 cas/100 000 habitants (-5,5 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,04Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 37,60%Coronavirus Manche(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 84 (+9)Patients en réanimation : 10 (+4)Total des décès : 142 (+1)Sorties de l’hôpital : 589 (+2)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,6% (0 points)Taux d’incidence : 117,4 cas/100 000 habitants (+3,7 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,08Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 43,80%Coronavirus Marne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 348 (+22)Patients en réanimation : 23 (+1)Total des décès : 496 (+4)Sorties de l’hôpital : 1919 (+16)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,4% (0 points)Taux d’incidence : 215,5 cas/100 000 habitants (-3 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,01Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 66,20%Coronavirus Martinique(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 17 (+1)Patients en réanimation : 4 (stable)Total des décès : 43 (stable)Sorties de l’hôpital : 369 (stable)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 1,9% (+0 points)Taux d’incidence : 27,0 cas/100 000 habitants (+0,8 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : -Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : -%Coronavirus Mayenne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 98 (+17)Patients en réanimation : 8 (stable)Total des décès : 170 (+1)Sorties de l’hôpital : 687 (+6)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,1% (+0,3 points)Taux d’incidence : 122,8 cas/100 000 habitants (+8,2 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,04Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 37,60%Coronavirus Mayotte(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 6 (+1)Patients en réanimation : 0 (stable)Total des décès : 42 (stable)Sorties de l’hôpital : 558 (+1)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 11,5% (0 points)Taux d’incidence : 74,1 cas/100 000 habitants (+4,3 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : -Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : -%Coronavirus Meurthe-et-Moselle(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 467 (+15)Patients en réanimation : 63 (+2)Total des décès : 708 (+3)Sorties de l’hôpital : 2489 (+8)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,1% (+0,3 points)Taux d’incidence : 251,0 cas/100 000 habitants (+0,4 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,01Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 66,20%Coronavirus Meuse(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 106 (+8)Patients en réanimation : 8 (stable)Total des décès : 232 (+1)Sorties de l’hôpital : 833 (+9)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 9,8% (+0,4 points)Taux d’incidence : 275,8 cas/100 000 habitants (+2,2 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,01Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 66,20%Coronavirus Morbihan(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 154 (+3)Patients en réanimation : 11 (stable)Total des décès : 214 (+2)Sorties de l’hôpital : 974 (+5)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 3,4% (+0,1 points)Taux d’incidence : 68,6 cas/100 000 habitants (+2 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,14Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 24,70%Coronavirus Moselle(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 523 (+27)Patients en réanimation : 60 (+7)Total des décès : 1439 (+10)Sorties de l’hôpital : 4254 (+17)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,2% (+0 points)Taux d’incidence : 234,3 cas/100 000 habitants (-1,1 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,01Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 66,20%Coronavirus Nièvre(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 109 (+13)Patients en réanimation : 3 (stable)Total des décès : 120 (+1)Sorties de l’hôpital : 382 (+2)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 8,7% (-0,2 points)Taux d’incidence : 224,0 cas/100 000 habitants (-1,5 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,02Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 90,90%Coronavirus Nord(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 858 (+45)Patients en réanimation : 109 (+9)Total des décès : 2025 (+8)Sorties de l’hôpital : 8795 (+59)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,4% (+0,2 points)Taux d’incidence : 144,0 cas/100 000 habitants (+6,5 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,99Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 55,30%Coronavirus Oise(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 361 (+36)Patients en réanimation : 26 (+3)Total des décès : 669 (+3)Sorties de l’hôpital : 2200 (+10)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,9% (+0,5 points)Taux d’incidence : 136,0 cas/100 000 habitants (+7,8 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,99Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 55,30%Coronavirus Orne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 178 (+11)Patients en réanimation : 11 (+2)Total des décès : 192 (+1)Sorties de l’hôpital : 761 (+6)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,1% (0 points)Taux d’incidence : 192,5 cas/100 000 habitants (+7,6 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,08Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 43,80%Coronavirus Paris(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 738 (+50)Patients en réanimation : 119 (+10)Total des décès : 2734 (+6)Sorties de l’hôpital : 11436 (+24)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 3,5% (+0,2 points)Taux d’incidence : 152,1 cas/100 000 habitants (+4,2 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,98Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 47,90%Coronavirus Pas-de-Calais(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 507 (+13)Patients en réanimation : 68 (+2)Total des décès : 947 (+6)Sorties de l’hôpital : 4074 (+23)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,8% (-0,1 points)Taux d’incidence : 132,4 cas/100 000 habitants (-1,6 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,99Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 55,30%Coronavirus Puy-de-Dôme(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 327 (+24)Patients en réanimation : 28 (+6)Total des décès : 386 (+4)Sorties de l’hôpital : 1305 (+7)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,5% (-0,1 points)Taux d’incidence : 173,3 cas/100 000 habitants (-12,4 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,88Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 68,00%Coronavirus Pyrénées-Atlantiques(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 148 (+10)Patients en réanimation : 11 (+1)Total des décès : 315 (+2)Sorties de l’hôpital : 1342 (+12)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 4,2% (+0,2 points)Taux d’incidence : 115,6 cas/100 000 habitants (+5 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,07Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 34,00%Coronavirus Pyrénées-Orientales(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 62 (+5)Patients en réanimation : 7 (+1)Total des décès : 128 (+1)Sorties de l’hôpital : 627 (+1)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,1% (+0,1 points)Taux d’incidence : 134,2 cas/100 000 habitants (+11,1 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,06Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 32,70%Coronavirus Rhône(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 950 (+46)Patients en réanimation : 124 (+13)Total des décès : 1936 (+14)Sorties de l’hôpital : 9170 (+50)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,6% (+0,4 points)Taux d’incidence : 179,9 cas/100 000 habitants (+0,7 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,88Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 68,00%Coronavirus Saône-et-Loire(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 413 (+26)Patients en réanimation : 28 (+4)Total des décès : 660 (+5)Sorties de l’hôpital : 2526 (+22)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 8,1% (0 points)Taux d’incidence : 221,2 cas/100 000 habitants (+5,7 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,02Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 90,90%Coronavirus Sarthe(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 217 (+10)Patients en réanimation : 9 (+2)Total des décès : 293 (+4)Sorties de l’hôpital : 1346 (+15)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,2% (+0,3 points)Taux d’incidence : 122,5 cas/100 000 habitants (+7,9 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,04Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 37,60%Coronavirus Savoie(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 140 (+8)Patients en réanimation : 17 (+1)Total des décès : 492 (+1)Sorties de l’hôpital : 1838 (+6)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,7% (+0,5 points)Taux d’incidence : 179,9 cas/100 000 habitants (+8,8 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,88Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 68,00%Coronavirus Seine-et-Marne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 360 (+17)Patients en réanimation : 56 (+14)Total des décès : 1221 (+4)Sorties de l’hôpital : 5080 (+30)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,2% (+0,2 points)Taux d’incidence : 136,6 cas/100 000 habitants (+1,9 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,98Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 47,90%Coronavirus Seine-Maritime(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 577 (+21)Patients en réanimation : 51 (+7)Total des décès : 727 (+5)Sorties de l’hôpital : 2741 (+13)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,7% (+0,4 points)Taux d’incidence : 152,6 cas/100 000 habitants (+10,2 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,08Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 43,80%Coronavirus Seine-St-Denis(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 678 (+38)Patients en réanimation : 61 (+10)Total des décès : 1549 (+5)Sorties de l’hôpital : 7625 (+35)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,7% (+0,1 points)Taux d’incidence : 145,2 cas/100 000 habitants (+1 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,98Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 47,90%Coronavirus Somme(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 268 (+12)Patients en réanimation : 22 (+1)Total des décès : 470 (+16)Sorties de l’hôpital : 1406 (+23)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,7% (0 points)Taux d’incidence : 183,4 cas/100 000 habitants (-3 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,99Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 55,30%Coronavirus Tarn(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 141 (+5)Patients en réanimation : 20 (+1)Total des décès : 170 (+1)Sorties de l’hôpital : 629 (+11)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,4% (+0,2 points)Taux d’incidence : 178,4 cas/100 000 habitants (+9,5 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,06Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 32,70%Coronavirus Tarn-et-Garonne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 36 (+2)Patients en réanimation : 3 (stable)Total des décès : 94 (+1)Sorties de l’hôpital : 437 (stable)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 4,4% (+0,4 points)Taux d’incidence : 90,2 cas/100 000 habitants (+8,4 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,06Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 32,70%Coronavirus Territoire de Belfort(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 187 (+13)Patients en réanimation : 23 (+5)Total des décès : 418 (+3)Sorties de l’hôpital : 1182 (+8)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 8,8% (-0,7 points)Taux d’incidence : 276,9 cas/100 000 habitants (-15,7 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,02Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 90,90%Coronavirus Val-D’Oise(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 459 (+28)Patients en réanimation : 35 (+5)Total des décès : 1230 (stable)Sorties de l’hôpital : 5116 (+24)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,1% (+0,4 points)Taux d’incidence : 157,5 cas/100 000 habitants (+6,6 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,98Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 47,90%Coronavirus Val-de-Marne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 519 (+25)Patients en réanimation : 51 (+5)Total des décès : 1897 (+2)Sorties de l’hôpital : 8243 (+29)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,3% (+0,6 points)Taux d’incidence : 161,3 cas/100 000 habitants (+10,4 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,98Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 47,90%Coronavirus Var(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 355 (+34)Patients en réanimation : 38 (+4)Total des décès : 524 (+3)Sorties de l’hôpital : 2628 (+16)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,9% (+0,4 points)Taux d’incidence : 226,7 cas/100 000 habitants (+17 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,05Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 65,70%Coronavirus Vaucluse(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 296 (+11)Patients en réanimation : 15 (+1)Total des décès : 468 (+6)Sorties de l’hôpital : 1829 (+23)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,9% (+0,3 points)Taux d’incidence : 211,6 cas/100 000 habitants (+5,7 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,05Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 65,70%Coronavirus Vendée(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 84 (+3)Patients en réanimation : 9 (+1)Total des décès : 130 (stable)Sorties de l’hôpital : 749 (+11)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 4,7% (+0,2 points)Taux d’incidence : 110,4 cas/100 000 habitants (+6,3 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,04Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 37,60%Coronavirus Vienne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 35 (+3)Patients en réanimation : 5 (stable)Total des décès : 136 (+2)Sorties de l’hôpital : 576 (+4)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 3,7% (+0,3 points)Taux d’incidence : 68,4 cas/100 000 habitants (+2,1 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,07Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 34,00%Coronavirus Vosges(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 262 (+18)Patients en réanimation : 14 (+2)Total des décès : 559 (+4)Sorties de l’hôpital : 1588 (+14)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 7,2% (-0,3 points)Taux d’incidence : 222,5 cas/100 000 habitants (-9,5 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,01Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 66,20%Coronavirus Yonne(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 208 (+11)Patients en réanimation : 19 (+1)Total des décès : 288 (+5)Sorties de l’hôpital : 1122 (+9)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 6,9% (0 points)Taux d’incidence : 194,8 cas/100 000 habitants (+1,8 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 1,02Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 90,90%Coronavirus Yvelines(Département en vulnérabilité élevée)Le 8 janvier 2021 : Hospitalisations : 671 (+16)Patients en réanimation : 55 (+2)Total des décès : 1114 (+4)Sorties de l’hôpital : 4763 (+9)Le 5 janvier 2021 :Taux de positivité des test : 5,4% (+0,3 points)Taux d’incidence : 140,4 cas/100 000 habitants (+2,7 points)Données régionales :R effectif (5 janvier 2021) : 0,98Taux d’occupation en réa (8 janvier 2021) : 47,90%Coronavirus NiceLe 5 janvier 2021 :Incidence : 409,2 cas/100 000 habitants (+23,2 points)Incidence 65 ans et + : 368,9 cas/100 000 habitants (+29,7 points)Coronavirus MarseilleLe 5 janvier 2021 :Incidence : 231,4 cas/100 000 habitants (+9,8 points)Incidence 65 ans et + : 219,5 cas/100 000 habitants (+6,2 points)Coronavirus DijonLe 5 janvier 2021 :Incidence : 258 cas/100 000 habitants (+0,2 points)Incidence 65 ans et + : 242,8 cas/100 000 habitants (-17,6 points)Coronavirus BrestLe 5 janvier 2021 :Incidence : 35,8 cas/100 000 habitants (-2,3 points)Incidence 65 ans et + : 22,7 cas/100 000 habitants (-0,5 points)Coronavirus ToulouseLe 5 janvier 2021 :Incidence : 94,8 cas/100 000 habitants (+7 points)Incidence 65 ans et + : 62,3 cas/100 000 habitants (-4,4 points)Coronavirus BordeauxLe 5 janvier 2021 :Incidence : 126,4 cas/100 000 habitants (+8,3 points)Incidence 65 ans et + : 137,9 cas/100 000 habitants (+5,7 points)Coronavirus MontpellierLe 5 janvier 2021 :Incidence : 125 cas/100 000 habitants (+4,9 points)Incidence 65 ans et + : 86 cas/100 000 habitants (-4,6 points)Coronavirus RennesLe 5 janvier 2021 :Incidence : 79,4 cas/100 000 habitants (+16,8 points)Incidence 65 ans et + : 64,4 cas/100 000 habitants (+24 points)Coronavirus ToursLe 5 janvier 2021 :Incidence : 129,3 cas/100 000 habitants (+16,4 points)Incidence 65 ans et + : 126 cas/100 000 habitants (+18,8 points)Coronavirus GrenobleLe 5 janvier 2021 :Incidence : 176,2 cas/100 000 habitants (+5 points)Incidence 65 ans et + : 176,2 cas/100 000 habitants (+0,1 points)Coronavirus Saint EtienneLe 5 janvier 2021 :Incidence : 193,1 cas/100 000 habitants (+8,4 points)Incidence 65 ans et + : 160,8 cas/100 000 habitants (-10,3 points)Coronavirus NantesLe 5 janvier 2021 :Incidence : 109 cas/100 000 habitants (+2,7 points)Incidence 65 ans et + : 82,4 cas/100 000 habitants (-0,6 points)Coronavirus OrléansLe 5 janvier 2021 :Incidence : 147,5 cas/100 000 habitants (+2,2 points)Incidence 65 ans et + : 160,7 cas/100 000 habitants (+9,6 points)Coronavirus NancyLe 5 janvier 2021 :Incidence : 218 cas/100 000 habitants (+1 points)Incidence 65 ans et + : 250,7 cas/100 000 habitants (-33 points)Coronavirus MetzLe 5 janvier 2021 :Incidence : 241,6 cas/100 000 habitants (-10,1 points)Incidence 65 ans et + : 220,6 cas/100 000 habitants (-22,1 points)Coronavirus LilleLe 5 janvier 2021 :Incidence : 127,9 cas/100 000 habitants (+5,7 points)Incidence 65 ans et + : 129,1 cas/100 000 habitants (+1,9 points)Coronavirus Clermont-FerrandLe 5 janvier 2021 :Incidence : 157,3 cas/100 000 habitants (-3,5 points)Incidence 65 ans et + : 140 cas/100 000 habitants (-9,1 points)Coronavirus StrasbourgLe 5 janvier 2021 :Incidence : 179,8 cas/100 000 habitants (+2,4 points)Incidence 65 ans et + : 145,2 cas/100 000 habitants (-6,3 points)Coronavirus LyonLe 5 janvier 2021 :Incidence : 173,2 cas/100 000 habitants (-0,6 points)Incidence 65 ans et + : 181,8 cas/100 000 habitants (-16,7 points)Coronavirus ParisLe 5 janvier 2021 :Incidence : 151,2 cas/100 000 habitants (+5,6 points)Incidence 65 ans et + : 141,5 cas/100 000 habitants (+2,2 points)Coronavirus RouenLe 5 janvier 2021 :Incidence : 126,8 cas/100 000 habitants (+8,6 points)Incidence 65 ans et + : 136,9 cas/100 000 habitants (+5,4 points)Coronavirus ToulonLe 5 janvier 2021 :Incidence : 202,4 cas/100 000 habitants (+6,4 points)Incidence 65 ans et + : 183,5 cas/100 000 habitants (+2,8 points)Les cartes de circulation du Covid en FranceNous avons tenté de produire en haut de cette page une synthèse cartographique des principaux indicateurs du coronavirus en France. Ces indicateurs peuvent encore être affinés et bien d’autres données sur le virus sont disponibles sur le portail Géodes, de Santé publique France. Sont mises à disposition notamment des cartes départementales, régionales et parfois même communales sur le nombre de tests positifs, le taux de positivité des tests ou sur le taux d’incidence déjà évoqués ci-dessus. Chacune de ces cartes peut être affinée par tranche d’âge ou par sexe. Voici une liste des principales cartes disponibles :Nombre de personnes positives par département : voir carteNombre de personnes testées par département : voir carteTaux de positivité des tests PCR par département : voir la carteTaux de positivité des tests PCR par commune : voir la carteTaux d’incidence par département : voir la carteTaux d’incidence (échelle) par commune : voir la carteTaux d’incidence (exact) dans les 22 métropoles : voir la carteR effectif (taux de reproduction du virus) par région : voir la carteLes cartes des hospitalisations pour Covid en FranceLes cartes liées aux tests, à l’incidence ou encore au taux de reproduction du virus (ci-dessus) sont de premiers indicateurs de la circulation du coronavirus au niveau territorial. Les cartes portant sur les actes de SOS Médecins ou les passages aux urgences sont des indicateurs pertinents dans un deuxième temps, quand la progression de l’épidémie se traduit par le recours à des services médicaux. En bout de course, c’est l’évolution du nombre d’hospitalisations ou de cas en réanimation qui confirmera à quel point le coronavirus circule sur un territoire donné. Voici les principales cartes de données hospitalières disponibles sur le portail Géodes :Taux d’actes de SOS médecins quotidiens pour suspicion Covid : voir la carteTaux de passages aux urgences quotidiens pour suspicion Covid : voir la carteNouvelles admissions quotidiennes à l’hôpital : voir la carteNombre de personnes actuellement hospitalisées : voir la carteNouvelles admissions quotidiennes en réanimation pour Covid : voir la carteNombre de personnes actuellement en réanimation : voir la carteLes cartes des décès liés au Covid et des guérisonsGéodes permet enfin d’observer les données de mortalité liées au coronavirus en France, par département comme par région. D’autres cartes sont aussi disponibles concernant les sorties de l’hôpital (ou “retours à domicile”) qu’on peut assimiler à des guérisons :Nombre de morts du Covid-19 depuis le 1er mars : voir carteNombre de retours à domicile depuis le 1er mars : voir carteDashboard complet établi par Esri France : voir la carte



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2516001-carte-covid-les-chiffres-du-coronavirus-par-ville-et-departement-jeudi-7-janvier-2021/

Author :

Publish date : 2021-01-09 20:45:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Variant du Covid : la souche mutante bien présente en France, mais à quel niveau ?

Variant du Covid : la souche mutante bien présente en France, mais à quel niveau ?




SommaireMutation du Covid en Angleterre eten Afrique du SudVariant ou nouvelle souche du Covid ?Nouvelle souche plus contagieuse ?Variant du Covid en FranceDes symptômes plus graves du Covid ?Mutation du virus sur les enfantsUne mutation résistante au vaccin ?[Mis à jour le 9 janvier 2021 à 18h02] Un nouveau cluster du variant britannique a été détecté à Marseille. 21 personnes ont été testées positives, sur les 46 membres d’une famille. “Des investigations sont en cours pour limiter au maximum la diffusion de ce variant très contagieux”, a expliqué la préfecture des Bouches-du-Rhône. Ces personnes seraient des expatriés en Grande-Bretagne, qui venaient passer leurs vacances dans les Bouches-du-Rhône, d’après l’Agence régionale de santé de PACA, citée par France 3. Les autorités sanitaires surveillent de près la propagation de la mutation du Covid-19 observée pour la première fois au Royaume-Uni, qui serait une variante plus contagieuse de la maladie. Jeudi 7 janvier, le ministère de la Santé avait indiqué que deux foyers épidémiques de la variante britannique avaient été détectés, dont un à Bagneux, dans les Hauts-de-Seine. Une personne a contracté cette mutation de la maladie, il s’agit d’une animatrice qui est intervenue dans deux écoles de la ville. Son cas inquiète puisqu’elle n’a pas été en contact avec de personnes qui avaient voyagé au Royaume-Uni. Une campagne de dépistage massive est organisée auprès des habitants depuis vendredi et jusqu’à mardi. Le deuxième cluster évoqué par les autorités sanitaires concernait neuf personnes dans une unité de soins longue durée du Pôle gériatrique rennais de Chantepie en Ille-et-Vilaine. Finalement, l’ARS de Bretagne a précisé qu’il s’agissait d’une autre mutation du virus, différente de celle observée au Royaume-Uni. Véran : “Je ne vous cache pas mon inquiétude sur le variant anglais”Indépendamment de ces deux clusters, le ministère de la Santé a indiqué que 19 personnes au moins ont été contaminées en France par le “VOC-202012/01”, appelé précédemment VUI-202012/01 et encore appelé B.1.1.7. Il s’agit du variant anglais du coronavirus. On dénombre au moins 3 cas de contamination par la variante sud-africaine, soit “501.V2”. Cette circulation accrue du nouveau variant est à ce stade très difficile à quantifier avec précision, mais elle inquiète. Les autorités sanitaires prennent évidemment le sujet très au sérieux. En conférence de presse ce jeudi 7 janvier, le ministre de la Santé Olivier Véran a assuré que “tous les labos” étaient “mobilisés pour traquer le variant”. “Nous nous attendons à en identifier davantage”, a d’ores et déjà prévenu le ministre qui promet que “toutes les mesures qui s’imposeront” seront prises “si ces variants devaient s’avérer diffusés sur le territoire national”. Sur BFMTV quelques heures plus tard, Olivier Véran a expliqué que les services traitaient ce variant “presque comme un virus différent” qui ‘donne les mêmes symptômes, ne donne pas plus souvent de cas graves que le virus qu’on connaît, mais est plus contagieux”. Jugeant la nouvelle souche “extrêmement rapide”, il a montré inquiétude et détermination : “Je ne vous cache pas mon inquiétude sur le variant anglais”, a-t-il avoué, avant de conclure : “Nous ne voulons pas que ce virus commence à se diffuser sur le territoire”.Que sait-on sur la mutation du coronavirus ?La stupeur a saisi le monde entier le samedi 19 décembre, quand les autorités britanniques ont décidé de reconfiner Londres et et le Sud-est du pays en urgence, avec déplacements interdits. En cause, la propagation d’une variante du Covid en Angleterre qui a d’emblée préoccupé les organismes scientifiques et sanitaires du pays. Les virologues britanniques ont rapidement estimé que cette mutation du virus, baptisée VOC-202012/01 (précédemment VUI-202012/01) ou plus simplement B.1.1.7, est apparue mi-septembre à Londres ou dans le Kent. Les premières estimations indiquaient que la mutation aurait été à l’origine de 62% des contaminations survenues à Londres en décembre et de 43% dans le sud-est, bien plus qu’à la mi-novembre.Une autre variante très proche, mais vraisemblablement sans rapport a été observée à peu près au même moment en Afrique du Sud. Cette variante, baptisée quant à elle 501.V2, n’a été d’abord décrite que comme “une variante similaire” à la souche B.1.1.7 par le ministre de la Santé sud-africain Zwelini Mkhize, dans un communiqué cité par Le Point. Néanmoins, dès le mercredi 23 décembre, le Royaume-Uni a tiré la sonnette d’alarme. “Ce nouveau variant est hautement préoccupant, parce qu’il est plus contagieux et semble avoir muté davantage que le nouveau variant qui a été identifié au Royaume-Uni”, a ainsi annoncé le ministre de la Santé Matt Hancock. Des restrictions de voyages ont donc été “immédiatement” prises outre-Manche.Doit-on parler de variant, de nouvelle souche ou de mutation du Covid ?Faut-il parler de variante, de nouvelle souche ou de mutation du coronavirus qui sévit dans le monde depuis novembre 2019 ? Il faut d’abord savoir que le SARS-CoV-2 subit depuis son émergence dans la région de Wuhan, en Chine, des mutations régulières, autrement dit des changements mineurs liés à des erreurs de réplication de brins d’ARN du virus (l’acide ribonucléique, constitutif de son génome) dans nos cellules. Ces mutations, qui n’ont généralement aucun impact, peuvent parfois à l’inverse modifier plus sensiblement le virus. On parle alors de variantes ou de nouvelles souches, qui font tous les deux référence à une modification plus structurelle et veulent donc dire peu ou prou le même chose. Parmi elles, la variante D614G est devenue la forme dominante du virus en Europe à partir du mois de février 2020. Ces variations sont communes à tous les virus, selon les spécialistes, et c’est le cas pour le Covid-19 qui aurait déjà connu 12 000 mutations.Le conseiller scientifique du gouvernement britannique, Patrick Vallance, a estimé que la nouvelle variante B.1.1.7, observée en Angleterre en cette fin d’année, présentait 23 changements par rapport au virus (le Conseil scientifique français en a évoqué 24). Les premières analyses évoquaient quant à elles 17 mutations, ou altérations potentiellement importantes. Des mutations en nombre “inhabituellement grand” en tout cas, beaucoup étant “associées aux changements dans la protéine que le virus fabrique” et “à la manière dont le virus se lie aux cellules ou les pénètre”, selon des propos rapportés par l’AFP. Il s’agit donc bien de mutations qui ont abouti à une nouvelle souche du virus.La nouvelle souche du coronavirus est-elle plus contagieuse ?Le principal motif d’inquiétude au sujet de la variante B.1.1.7 du coronavirus mais aussi de la variante 501.V2 est que celles-ci seraient plus contagieuses encore que la souche dominante à ce jour en Europe. Un premier rapport du Nervtag, le groupe chargé de conseiller le gouvernement britannique sur les virus respiratoires, laissait entendre dès la mi-décembre que la variante dite “anglaise” présentait “un avantage sélectif par rapport aux autres variantes” du virus et a connu une “croissance exponentielle pendant une période lors de laquelle des mesures nationales de verrouillage étaient en place”. Surtout, les mutations du coronavirus “portent principalement sur la protéine des Spikes (spicules)”, indiquait le rapport, autrement dit les pointes qui se trouvent à sa surface du coronavirus et lui permettent de s’attacher aux cellules pour les pénétrer, jouant donc un rôle clé dans l’infection virale.Une autre étude menée par plusieurs chercheurs britanniques et publiée sur le forum scientifique Virological.org, a elle aussi laissé entendre très rapidement que cette forme du Covid serait plus contagieuse. Il est question notamment d’une des mutations observées : la mutation N501Y, liée justement aux Spikes du coronavirus. L’une des conclusions des chercheurs est que le coronavirus aurait subi “un nombre étonnamment élevé de modifications génétiques, notamment dans le domaine de la liaison aux récepteurs du virus dans le corps humain”.Jusqu’à 50 ou 70% plus contagieuse ?Ce sont ces premiers éléments qui ont fait dire à Boris Johnson mi-décembre que la nouvelle mutation pouvait se transmettre “jusqu’à 70% plus facilement”, tandis que le ministre de la Santé, Matt Hancock, a évoqué avant les fêtes une variante “hors de contrôle”. Chris Whitty, directeur général de la santé d’Angleterre, a lui aussi fait part de son inquiétude, dans un communiqué publié le 19 décembre. Il a confirmé que “le groupe consultatif sur les menaces nouvelles et émergentes des virus respiratoires (Nervtag) considérait maintenant que cette nouvelle souche pouvait se propager plus rapidement que les autres variantes du virus”. “Il semble que ce virus [soit] largement plus infectieux que la souche précédente”, a abondé le Pr John Edmunds, de la London School of Hygiene & Tropical Medicine, le 21 décembre, sur Science Media Centre.Un rapport publié le jeudi 31 décembre par les chercheurs de l’Imperial College de Londres, qui ont analysé des milliers de génomes de virus du Sars-CoV-2 séquencés entre octobre et décembre, confirme que ce variant à un “avantage important” en termes de contagiosité : 50 à 75% plus contagieux, ou un taux de reproduction du virus (R) entre 0,4 et 0,7 supérieur au virus habituel. Une étude britannique publiée le 4 janvier semble confirmer que cette forme mutante du virus serait plus rapide dans sa transmission. Une souche “50% à 74%” plus contagieuse résume pour sa part l’un des auteurs, Nick Davies, biologiste à la London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM). L’étude fait part de son inquiétude quant à un nombre de personnes contaminées plus important et donc une forte hausse des hospitalisations. Des conclusions contradictoires sur la contagiositéMardi 22 décembre, des experts américains ont débuté des premières études sur la nouvelle souche du coronavirus et selon ces dernières, il n’y a aucune preuve d’une contagiosité plus élevée. “Il n’y a pas de preuve tangible que ce virus soit effectivement plus contagieux”, mais “il y a des preuves claires qu’il est plus répandu dans la population”, a fait savoir Moncef Slaoui, le conseiller principal du programme gouvernemental de vaccination, à l’occasion d’une conférence de presse.”Les éléments de preuve sont encore insuffisants pour permettre de se faire une opinion ferme sur la question de savoir si le virus a réellement augmenté la transmission”, a aussi déclaré le professeur Jonathan Ball, virologue à l’université de Nottingham, dans des propos repris par la BBC le même jour. Plus mesurée elle aussi, l’Organisation mondiale de la santé a rejeté l’idée d’un variant “hors de contrôle”, en indiquant que les taux d’incidence du virus avaient pu être élevés lors de la première vague sans pour autant que la situation n’échappe au contrôle des autorités sanitaires.Interrogé sur le sujet en France, Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, estime qu’il faut rester prudent, sans s’alarmer. “La crainte, c’est une véritable mutation de la protéine Spike, c’est-à-dire celle qui permet au virus de s’accrocher. Or, celle décrite par les Anglais porte sur cette protéine, et des données suggèrent que le virus serait plus infectieux. Cela demande à être confirmé. Je ne suis pas inquiet car nous avons déjà levé ce type d’alerte : rappelez-vous les récentes craintes sur les visons” disait-il au Parisien mi-décembre.Pour Guillaume Rozier, fondateur de Covid Tracker et interviewé par les Dernières Nouvelles d’Alsace, “beaucoup d’éléments vont dans le sens d’une variante plus transmissible”. “Or, c’est pire d’avoir un virus qui se transmet plus vite, qu’un virus plus mortel. Il vaut mieux un virus 50 % plus mortel, qu’un virus 50 % plus transmissible. Cela peut sembler contre-intuitif mais, à moyen terme, un virus plus transmissible causera plus de morts qu’un virus plus mortel”, a-t-il expliqué.La mutation du coronavirus circule-t-elle en France ?Un premier cas positif a été détecté en France, vendredi 25 décembre, plus spécifiquement à Tours. La personne contaminée est un homme français, domicilié à Londres et en séjour à Tours depuis le 19 décembre. Asymptomatique, il a été pris en charge par le CHU de Tours et placé à l’isolement. “Il se porte bien”, a précisé le ministère de la Santé dans un communiqué mis en ligne le jour de Noël. Le 21 décembre, Emmanuel Macron avait qualifié cette mutation du virus de “problématique”. “On doit redoubler de vigilance. Tout cela montre la complexité du virus, son agressivité, oserais-je dire son inventivité et l’humilité qu’il nous faut toujours avoir”, a-t-il déclaré durant une réunion de crise. Samedi 2 janvier 2021, c’est l’Aviron Bayonnais qui a révélé être touché par cette mutation du virus. Au moins sept membres du club de rugby de Top 14, dont des joueurs, auraient été contaminés le 19 décembre à l’occasion d’un match contre le club anglais de Leicester, et testés positifs à ce variant du Covid-19 pendant les fêtes. Depuis, d’autres cas ont été détectés dans le pays.Preuve que la découverte de cette mutation du coronavirus préoccupe au sommet de l’État, la France avait choisi de fermer sa frontière aux déplacements avec le Royaume-Uni pour 48 heures le dimanche 20 décembre, afin de se prémunir au maximum d’une contamination sur son sol. Une reprise limitée du flux des personnes du Royaume-Uni vers la France a toutefois été annoncée à l’issue de ces 48 heures. Depuis le 23 décembre, et après deux jours de fermeture des frontières, les Français, les ressortissants de l’Espace européen et les ressortissants britanniques ou de pays tiers qui, soit résident habituellement en France, dans l’Union européenne ou dans l’Espace européen, soit doivent effectuer des déplacements indispensables, sont autorisés à revenir en France. Le 25 décembre, le ministère de l’Intérieur a fait savoir que des mesures restrictives étaient maintenues au moins jusqu’au 6 janvier. “Seules certaines catégories de personnes sont autorisées à se déplacer vers la France ou à y transiter depuis le Royaume-Uni, munies d’une attestation de déplacement”, a indiqué Beauvau dans communiqué. Par ailleurs, toute personne souhaitant rejoindre l’Hexagone doit également se munir d’un test PCR négatif de moins de 72 heures.La circulation de cette nouvelle souche du Covid en France sera en tout cas difficile à évaluer avec précision. Samuel Alizon, chercheur au CNRS et spécialiste de la modélisation des maladies infectieuses a indiqué il y a quelques jours dans Libération que la France était un mauvais élève dans le séquençage de la maladie. “La France a partagé environ 2 500 séquences contre 123 000 pour le Royaume-Uni”, expliquait-il dans le quotidien. La propagation de l’autre variante, détectée en Afrique du Sud, est encore inconnue. Les symptômes de la variante du Covid sont-ils plus graves ?Le ministre de la Santé britannique a indiqué le 20 décembre que “la nouvelle souche (de coronavirus, ndlr) était hors de contrôle”, justifiant ainsi les mesures de confinement imposées, mais il a bien précisé que les travaux en cours n’avaient pas pointé de symptômes plus graves. “Rien n’indique qu’il est plus mortel ou qu’il cause une forme plus sévère de la maladie”, a également précisé le Premier ministre britannique Boris Johnson. De son côté, le Nervtag, conseil consultatif britannique, a conclu que les données actuelles sont insuffisantes pour tirer une quelconque conclusion sur la gravité de la nouvelle souche, estimant que “4 décès sur environ 1 000 cas ont été identifiés”, mais que “d’autres travaux sont nécessaires pour comparer ce taux de mortalité avec des ensembles de données comparables”. Quant à la variante sud-africaine mentionnée plus haut, elle pourrait être pour sa part plus dangereuse, même s’il faut se garder de toute conclusion alarmiste, faute de connaissance suffisante. Celle-ci aurait provoqué des formes sérieuses de la maladie chez des jeunes patients ne présentant pas de comorbidités.En France, le virologue Bruno Lina, membre du Conseil scientifique, a estimé le 22 décembre sur RTL que “ce clone infectieux n’est pas plus pathogène” et “ne donne pas des infections plus grave” que les autres variantes. D’après une étude publiée fin novembre dans la revue de référence Nature, des chercheurs ont rappelé que “les mutations récurrentes actuellement en circulation semblent être neutres sur le plan de l’évolution et principalement induites par le système immunitaire humain, via l’édition de l’ARN”. Pour la souche trouvée dans le sud de l’Angleterre, les conclusions sont les mêmes : “la variante est porteuse du N501Y, a priori sans mutation inquiétante”, expliquait François Balloux, directeur de l’Institut de génétique de l’University College London, le 20 décembre à l’AFP.Le Conseil scientifique français a rendu public, le 29 décembre, un avis émis une semaine plus tôt et qui s’est penché sur ce qu’il appelle le “clone anglais ‘VUI-UK'”. “Les données actuelles fournies par les autorités britanniques rapportent une augmentation du risque de transmission […], mais aucune différence n’est notée à ce jour en termes de pathogénicité (manifestations cliniques, durée de la maladie) ou d’échappement à la réponse immunitaire des personnes déjà infectées”, écrivent les experts en charge de conseiller le gouvernement français sur le coronavirus. “Ces données épidémiologiques doivent inciter à la prudence, mais demandent à être confirmées à moyen terme”, écrivent encore les scientifiques qui écartent donc à ce stade tout “risque de réinfection” d’une personne ayant déjà eu le coronavirus (“Les premières données montrent que des sérums issus de patients ayant fait un COVID avec une autre souche peuvent neutraliser le clone anglais in vitro”).Les enfants sont-ils plus touchés par la mutation anglaise ?Autre information s’étant répandue comme une traînée de poudre : celle selon laquelle les enfants serait davantage touchés par cette mutation du Covid-19. Une interview a notamment frappé les esprits le 1er janvier : celui de Laura Duffel, infirmière en chef de l’hôpital King’s College de Londres. Celle-ci a alerté sur la BBC sur la situation sanitaire alarmante de l’établissement, où une “aile entière” aurait été “occupée par des enfants”. L’incidence de la variante du Covid chez les enfants a aussi été analysée par une étude en prépublication de l’Imperial College, dirigée par l’épidémiologiste Neil Ferguson. Celle-ci a conclu, le 31 décembre dernier, que les moins de 19 ans étaient “significativement plus nombreux” à être infectés par la version mutante du virus que par la souche d’origine. Mais ces conclusions ont très vite été nuancées voire démenties par d’autres scientifiques et par les données des autorités sanitaires. Au lendemain du témoignage de Laura Duffel sur la propagation du coronavirus chez les enfants, le Collège royal de pédiatrie et de santé infantile (RCPCH) a publié un communiqué pour contester le tableau dépeint par l’infirmière et pour assurer qu’il n’y avait “pas de pression significative du Covid-19 en pédiatrie au Royaume-Uni”. La Public Health England, agence de santé britannique, a pour sa part indiqué dans un rapport que les admissions à l’hôpital n’avaient pas augmenté en fin d’année, alors même que la nouvelle souche du Covid poussait les autorités à reconfiner le sud du pays (depuis le mercredi 6 janvier, c’est l’ensemble du Royaume-Uni qui est de nouveau confiné).En France, un communiqué publié par plusieurs experts en pédiatrie a réaffirmé que les données britanniques sur les hospitalisations ne reflétaient pas d’augmentation significative pour les plus jeunes. Selon Robert Cohen, président du Conseil national de la pédiatrie, qui s’est exprimé le 3 janvier dans Le Parisien, “le Covid-19 n’était pas un souci particulier pour les enfants, sauf de rares complications. Mais avec cette mutation, comme il est plus contagieux, les jeunes vont contaminer davantage de personnes, que ce soit leur entourage familial, ou à l’école. Il faut donc que l’on se donne plus de moyens pour le détecter, notamment à l’école”. Toutefois, “le variant anglais ne provoque pas, pour l’instant au moins, d’afflux supplémentaires de jeunes patients dans les hôpitaux britanniques”, rassure -t-il. Interrogé sur France Inter le 4 janvier, il a aussi estimé que “ce variant britannique est plus contagieux que les autres variants, en revanche il n’est pas plus contagieux chez les enfants que chez les adultes”. Sur BFMTV enfin, le pédiatre a reconnu qu’il fallait “multiplier le nombre de tests” et “envoyer les prélèvements pour un séquençage, pour voir si ce variant anglais, qu’on n’a jamais encore isolé chez un enfant en France, apparaît”. Même son de cloche du côté de la la Société française de pédiatrie. Pour 20 Minutes, sa présidente Christèle Gras-Le Guen estime que “la proportion d’enfants positifs par rapport aux adultes reste minoritaire et on ne constate pas de formes plus graves “. Selon elle, la situation en pédiatrie est même rassurante : “alors que d’habitude, on croule sous les grippes et les bronchiolites, cette année, nos services pédiatriques sont vides… “, indique-t-elle. Ce qui ne l’empêche pas de nuancer : “il faut qu’on reste vigilant, qu’on continue à tester les enfants. Et s’ils sont positifs, qu’on séquence la souche pour voir si c’est ce variant”.Le jeudi 7 janvier sur BFMTV, le ministre de la Santé Olivier Véran s’est aussi montré prudent : “Statistiquement, c’est extrêmement rare que les enfants se contaminent à l’école. Pour le variant anglais, j’ai besoin d’études scientifiques plus étayées. Aujourd’hui, il ne circule pas chez les enfants, donc il n’y a pas lieu d’avoir peur”.Le vaccin est-il moins efficace face à cette mutation du Covid ?Il est très vraisemblable que les vaccins, déjà utilisées ou sur le point de l’être, soient efficaces contre la mutation anglaise. Les vaccins à ARN, dont le Pfizer-BioNTech déployé en France depuis le dimanche 27 décembre, resteraient efficaces sur cette nouvelle mutation. Dans un communiqué publié le vendredi 8 janvier, le groupe Pfizer a annoncé que son vaccin, développé avec BioNTech, pouvait d’ores et déjà “neutraliser” les variants britannique et sud-africain du Covid-19. Le PDG du laboratoire BioNtech, qui a mis au point le principal vaccin avec Pfizer, a par ailleurs assuré dès la fin décembre que son groupe sera capable de fournir un nouveau vaccin “en six semaines” en cas de mutation significative du Covid.Ces perspectives optimistes semblent pour l’instant partagées par les scientifiques et les autorités sanitaires. “En terme de vaccination, il n’y a pas trop de différence entre ces deux virus. Les vaccins tels qu’ils ont été produits devraient nous protéger”, assurait sur RTL le 22 décembre Bruno Lina, membre du Conseil scientifique et professeur de virologie au CHU de Lyon. Et d’ajouter qu’en cas d’altération, les scientifiques pourront réagir rapidement : “On pourrait faire exactement comme pour les vaccins contre la grippe en changeant une partie de la formule. Ce n’est pas très compliqué à faire”. Une analyse partagée par le Professeur Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital Raymond Poincaré de Garches et référent vaccin Covid-19, qui s’est exprimé auprès d’Europe 1. “Nous n’avons pas de raison de penser que cela pourrait modifier la réponse à la vaccination, car il ne s’agit pas d’une mutation de l’ensemble de la cible du vaccin. C’est seulement une petite partie. Mais on peut imaginer que l’on passe d’un vaccin d’une efficacité de 95% à une efficacité de 85%”, a-t-il déclaré. D’après les modèles développés sur certains animaux, les nouvelles souches du Sars-CoV-2 n’empêcheraient pas l’action des anticorps, a de son côté souligné Le Figaro.Le ministre français de la Santé Olivier Véran a fait savoir lui-aussi qu’a priori, “il n’y a pas de raison de penser que le vaccin soit moins efficace”. Il suit sur ce point l’avis de l’OMS qui considère pour le moment que cette mutation devrait bien être stoppée par les campagnes de vaccination.Des virologues appellent toutefois à vacciner rapidement, pour éviter que le virus ne se propage, continue de muter et devienne imperméable au vaccin. Ravindra Gupta, virologue de l’Université de Cambridge, a estimé sur la BBC que “si nous laissons de virus muter davantage, alors nous pouvons commencer à nous inquiéter”. Selon ce professeur qui travaille sur les mutations virales, le SARS-CoV-2 est “potentiellement sur le point de sortir du cadre du vaccin” et a même “fait quelques premiers pas dans cette direction”. Le professeur David Robertson, de l’université de Glasgow, a pour sa part indique que le coronavirus sera à l’avenir “probablement capable de générer des mutations qui contournent le vaccin”. Un scénario que n’a pas écarté Moncef Slaoui, le conseiller principal du programme américain de vaccination, pour qui “il est impossible d’exclure qu’un jour, quelque part, un virus parvienne à échapper à la réponse protectrice provoquée par le vaccin”. Au fur et à mesure que le virus s’adaptera aux vaccins, il faudra donc aussi que ces derniers évoluent.



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2530166-variant-du-covid-la-souche-mutante-bien-presente-en-france-mais-a-quel-niveau/

Author :

Publish date : 2021-01-09 17:02:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Virus: la pandémie s’intensifie, les programmes de vaccination s’accélèrent

Virus: la pandémie s




Sur sept jours, 658.100 nouveaux cas ont été enregistrés en moyenne toutes les 24 heures, soit 14% de plus que la semaine précédente, selon un bilan de l’AFP. La progression est de 21% aux Etats-Unis/Canada, de 19% sur le continent africain, de 16% en Amérique latine/Caraïbes, de 12% au Moyen-Orient et de 8% en Europe.Vendredi, les Etats-Unis ont enregistré un nouveau record de contaminations avec près de 290.000 cas recensés en 24 heures.Depuis l’apparition, il y a plus d’un an, du nouveau coronavirus en Chine, près de deux millions de personnes ont péri sur 87 millions de cas confirmés. Et parmi les malades guéris, plus des trois quarts de ceux ayant été hospitalisés souffrent encore d’au moins un symptôme six mois après leur contamination, révèle une étude parue samedi dans la revue The Lancet. Pourcentage de la population vaccinée par pays © AFP – Manel MENGUELTI Dans ce contexte, l’Union européenne a donné vendredi un coup d’accélérateur à ses programmes de vaccination, critiqués pour leur lenteur, en doublant ses précommandes de doses de Pfizer-BioNTech, tout en attendant les premières livraisons de celles de Moderna.L’UE pourrait en outre autoriser fin janvier un troisième vaccin, celui d’AstraZeneca/Oxford.Avec les deux premiers, “nous nous sommes déjà assurés d’une quantité de doses qui nous permet de vacciner 380 millions d’Européens, c’est plus de 80% de la population, et d’autres vaccins vont suivre dans les semaines et les mois à venir”, s’est réjouie la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.Cette stratégie collective d’achat des vaccins, attaquée notamment en Allemagne, va se poursuivre, a réaffirmé vendredi soir la présidence française, précisant que “cette coordination européenne doit porter à la fois sur les commandes de vaccins et les sites de production en Europe”.- Appel de l’OMS à la solidarité – Un pharmacien remplit une seringue d’une dose du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer-BioNTech pour des soignants à Torrance, en Californie (Etats-Unis) © AFP – Patrick T. FALLON Le Royaume-Uni, le pays d’Europe le plus endeuillé par l’épidémie avec près de 80.000 morts -1.325 de plus en 24 heures-, a également élargi son arsenal de lutte contre le Covid-19 en approuvant le vaccin de Moderna, après ceux de Pfizer et d’Astra-Zeneca.A Londres, les hôpitaux sont menacés d’être submergés, “avec une propagation du virus hors de contrôle”, a reconnu son maire, Sadiq Khan.En outre, la diffusion rapide de nouveaux variants du coronavirus plus contagieux inquiète d’autant plus que les vaccins, conçus en un temps record, ne sont toujours pas déployés à grande échelle. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a à ce propos appelé vendredi à une plus grande solidarité vaccinale dans la lutte contre le Covid-19 et demandé aux pays riches de cesser de conclure des “accords bilatéraux” avec les laboratoires pharmaceutiques.Signe encourageant, avec des seringues adéquates, il est possible d’extraire six doses par flacon de Pfizer/BioNTech, contre cinq actuellement, augmentant de cette façon la capacité d’utilisation des vaccins déjà commandés, a relevé l’Agence européenne des médicaments (EMA).De plus, ce produit semble efficace contre une “mutation clé” des souches britannique et sud-africaine, a fait savoir le laboratoire BioNTech. Il n’empêche, en France, moins de la moitié des médecins se disent “sûrs” de se faire vacciner contre le Covid-19, ressort-il d’une étude publiée vendredi.Cependant qu’en Autriche, c’est la publication par deux journaux d’une publicité payée par des opposants aux mesures contre le coronavirus qui a suscité de vives critiques. Variants du coronavirus © AFP – John SAEKI Quant à l’Iran, son guide suprême Ali Khamenei n’a pas hésité à interdire l’importation de vaccins contre le Covid-19 fabriqués aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, estimant que ceux-ci pourraient servir à “contaminer” son pays.A contrario, le roi Salmane d’Arabie saoudite, âgé de 85 ans, a reçu vendredi une première dose de vaccin, devant les photographes et cameramans de l’agence de presse officielle, plus de trois semaines après le début de la campagne vaccinale dans le pays.- LA : Un mort toutes les quinze minutes -En Chine et en Australie, où l’épidémie est sous contrôle, les autorités ont agi très énergiquement face à l’apparition de nouveaux foyers pourtant modestes, inquiètes de la propagation de nouveaux variants en provenance de l’étranger.Illustration, deux municipalités au sud de Pékin, Shijiazhuang et Xingtai, ont suspendu vendredi les transports et mis en place des tests de masse après la détection de 127 cas dans la région la semaine dernière, des mesures affectant au total 18 millions de personnes.”Je suis plus inquiet qu’avant. Mais je crois que l’épidémie sera bientôt contenue. Soyons forts”, a commenté Wu Xi, un soignant de Shijiazhuang. Un soignant prend un échantillon de sang d’un enfant le 7 janvier 2021 à Shijiazhaung, en Chine © CNS – STR Les autorités australiennes ont aussi réagi avec célérité, imposant un confinement de trois jours à deux millions d’habitants de Brisbane, après une seule contamination dans cette ville : un employé d’un hôtel qui a contracté le variant du Covid-19 découvert au Royaume-Uni.Au Japon, un nouvel état d’urgence est entré en vigueur vendredi pour un mois dans le grand Tokyo, sur fond d’envolée du nombre des contaminations.Tout comme à Mexico, confrontée au plus haut niveau d’occupation des lits d’hospitalisation depuis le début de la pandémie et où l’état d’urgence a été prolongé.Aux Etats-Unis, où l’épidémie s’emballe avec 289.381 contaminations enregistrées en 24 heures et 3.676 morts, les hôpitaux de Californie sont submergés par les cadavres. A Los Angeles, une personne meurt du Covid-19 toutes les quinze minutes. Ecran d’information sur les vaccins à Rockaway dans le New Jersey (USA) © AFP – Kena Betancur Face à cette situation, le gouvernement du futur président Joe Biden distribuera toutes les doses de vaccin à disposition, plutôt que d’en garder la moitié pour respecter les délais avant la seconde injection, une stratégie qualifiée de “mascarade” par le président élu. Après les Etats-Unis (368.367 morts au total), c’est le Brésil, où la campagne de vaccination n’a pas encore commencé, qui est le plus endeuillé, avec 201.460 personnes ayant perdu la vie.Dans la seule ville de Manaus, en Amazonie, le nombre des enterrements a augmenté de 80% ces deux dernières semaines.Le Sénégal n’est pas en reste avec les chiffres quotidiens de décès et de contaminations les plus élevés depuis le début de l’épidémie et les infirmiers d’un des plus grands hôpitaux du Zimbabwe font grève pour dénoncer la pénurie d’équipements.En Suède, le gouvernement a obtenu vendredi le droit, pour la première fois, de fermer restaurants et commerces, cependant que la Grèce a décidé une nouvelle prolongation, jusqu’au 18 janvier, du confinement strict en vigueur depuis deux mois sur son territoire.Le Danemark a quant à lui annoncé que seuls les avions dont tous les passagers auront été testés négatifs seraient autorisés à se poser sur son sol. Image d’espoir dans ce tableau bien sombre, un bébé espagnol d’à peine trois mois, Petru, est sorti guéri de l’hôpital après avoir combattu le Covid-19 en soins intensifs pendant la quasi totalité de sa courte vie.burx-bds/fjb/alc/ahe Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2021) Agence France-Presse



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/depeches/2532186-virus-l-europe-donne-un-coup-d-accelerateur-a-ses-programmes-de-vaccination/

Author :

Publish date : 2021-01-09 02:04:20

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

DIRECT. Coronavirus : des chiffres inquiétants et des mesures prolongées

DIRECT. Coronavirus : des chiffres inquiétants et des mesures prolongées




SommaireInfos du jourSituation du coronavirus en FranceAnnonces de Castex du jeudi 7 janvierCas, morts… Dernier bilan du coronavirusEn direct, l’actualité du Covid en FranceCarte du coronavirus en FranceLes infos du vendredi 8 janvierLe Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Vaucluse et Le Cher vont passer à un couvre-feu dès 18 heures, au lieu de 20 heures. C’est ce qu’ont annoncé les préfectures de ces départements ce vendredi, au lendemain de la conférence de presse de Jean Castex, d’après plusieurs médias dont BFMTV et l’AFP.La Haute autorité de santé (HAS) a donné son accord pour utiliser un deuxième vaccin en France. Il s’agit de celui de Moderna, a indiqué franceinfo.La Commission européenne a annoncé ce vendredi, avoir commandé 300 millions de doses supplémentaires du vaccin Pfizer-BioNTech. Un réassort qui s’ajoute aux 300 millions de doses déjà commandées par l’Union européenne. D’après le laboratoire Pfizer qui a publié un communiqué ce vendredi, son vaccin “peut neutraliser” les variants britannique et sud-africain.Santé publique France a publié son dernier point épidémiologique, rendant compte avec précision de l’évolution de la circulation du Covid-19 en France. Hausse de la circulation du coronavirus, stabilisation haute dans les hôpitaux… Découvrez l’essentiel de ce point épidémiologique.Des annonces ont été faite jeudi soir : restrictions maintenues, prolongement de la fermeture des restaurants, vaccination… Retrouvez ce qu’il faut retenir de la prise de parole de Jean Castex et Olivier Véran.La France compte désormais 19 cas du variant britannique du Covid-19 et trois de la mutation sud-africaine. Un cluster a été considéré comme “à risque” en Île-de-France.Lire aussiConsultez les chiffres du coronavirus dans votre communeNouveaux cas de Covid, taux de positivité des tests, part de la population testée… Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l’évolution de l’épidémie dans votre commune. Voir
Ecole et Covid : les dernières explications Couvre-feu : la mesure étendue ce dimanche pour de nouveaux départements, la liste Vaccin Covid : centres, nouvelles dates… Ça bouge ! Vaccin Pfizer : est-il efficace contre les variants ? Bientôt de nouvelles doses Vaccin Moderna : pourquoi son arrivée en France était très attendue En direct Recevoir nos alertes live !18:04 – Gestion de la deuxième vague dans les hôpitaux : “la stratégie d’oxygénation est meilleure”Interrogé par franceinfo, l’épidémiologiste Renaud Piarroux s’est exprimé sur la gestion de la crise dans les hôpitaux, qui s’avère plus efficace que pendant la première vague de l’épidémie de Covid-19. “Désormais, la stratégie d’oxygénation est meilleure. On a moins recours à l’intubation. Il y a aussi une meilleure gestion des différentes phases de la maladie”, a déclaré le biologiste spécialiste des maladies infectieuses. Si la deuxième vague est moins brutale, nos confrères soulignent tout de même qu’elle est plus longue et plus mortelle que la première.17:48 – Le Pr Jean-François Saluzzo dénonce “un problème d’approvisionnement en doses de vaccin”Interrogé par LCI ce vendredi, le Professeur Jean-François Saluzzo s’est exprimé au sujet de la campagne de vaccination, très critiquée en France. “Chaque année, on vaccine en deux mois 12 à 15 millions de personnes contre la grippe, on sait faire”, a déclaré le virologue avant de nuancer : “Reste le problème d’approvisionnement en doses de vaccin, c’est là qu’il y a des craintes.”17:33 – Le Covid-19, plus meurtrier que la Seconde Guerre mondialeUn Français sur 1 000 est décédé du Covid-19. Un bilan plus lourd que le nombre de civils morts chaque année lors de la Seconde Guerre mondiale, souligne BFMTV. En effet, nos confrères précisent qu’entre 1939 et 1945, 55 000 civils sont morts par an, en moyenne. Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, 66 841 personnes sont décédées, d’après les derniers chiffres de Santé publique France.1 Français sur 1000 est mort du Covid-19

C’est plus que le nombre de civils morts chaque année lors de la Seconde Guerre mondiale pic.twitter.com/oZgO3bLYzj— BFMTV (@BFMTV) January 8, 202117:18 – Début de vaccination dans les LandesLa vaccination contre le Covid-19 a démarré ce vendredi 8 janvier dans les Landes. Les résidents de trois établissements ont été vaccinés (l’Ehpad du Pays d’Albret à Labrit, l’Ehpad A Noste à Onesse-Laharie, et l’Ehpad Le Berceau à Saint-Vincent-de-Paul), comme l’indique France Bleu. 5 000 nouvelles doses de vaccins seront livrées dès mardi 12 janvier 2021, pour permettre d’administrer le produit Pfizer-BioNTech dans 70 maisons de retraite supplémentaires, au sein du département.17:03 – Les Ehpad privés prêts à vacciner les familles qui se rendent dans leurs établissementsLes Ehpad privés souhaiteraient vacciner toutes les personnes qui se rendent dans leurs établissements, indique Le Parisien. Le syndicat des établissements privés (Synerpa) a proposé par le biais de sa déléguée générale Aznaiz-Maumé, de vacciner “tous les salariés, les familles qui viennent régulièrement, les intervenants extérieurs, les animateurs, les libéraux qui interviennent” sur place. 16:48 – Le point en Île-de-FranceSelon le dernier bilan de Santé publique France daté du jeudi 7 janvier, en Île-de-France, le nombre de personnes hospitalisées est de 4 684 patients, avec 196 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 535 malades sont en réanimation, avec 28 nouvelles entrées dans la journée. 12 414 personnes sont mortes du coronavirus, soit 44 de plus en 24 heures, et 55 636 sont sorties de l’hôpital, soit 204 de plus. Le taux d’occupation des lits de réanimation, à l’échelle régionale, est de 46,6%.16:33 – Île-de-France : une forte concentration du Covid-19 dans les eaux uséesD’après le Professeur Vincent Maréchal, co-fondateur d’Obépine (Observatoire épidémiologique dans les eaux usées), interrogé par L’Express, les dernières analyses du réseau font état d’une forte concentration du virus SARS-CoV-2 dans les eaux usées d’Ile-de-France. “Nous nous retrouvons à un niveau similaire à celui que nous avions vu en septembre dernier”, a indiqué le virologue à nos confrères. Et d’ajouter : “Nous pensons que le nombre de cas va poursuivre sa hausse dans les semaines qui viennent.”16:18 – Le nombre de contaminations a augmenté de 17% en une semaineSanté publique France a publié son dernier rapport hebdomadaire, ce vendredi, indiquant que l’évolution de l’épidémie de coronavirus durant ces “deux prochaines semaines”, sera “déterminante quant à un éventuel rebond” après les fêtes de fin d’année. L’agence a également souligné la “nette augmentation” du nombre de contaminations, qui pourrait être “le début des conséquences des rassemblements de fin d’année”. En effet, le nombre de cas a augmenté de 17% par rapport à la semaine dernière alors que le recours aux tests a baissé de 39%.16:02 – Avec l’arrivée en France du variant britannique du coronavirus, doit-on craindre le pire pour les enfants ?Interrogé sur le sujet jeudi soir sur le plateau de BFM TV, le ministre de la Santé a estimé qu'”aujourd’hui, il ne circule pas chez les enfants, donc il n’y a pas lieu d’avoir peur”, notant toutefois que “statistiquement, c’est extrêmement rare que les enfants se contaminent à l’école” et que “pour le variant anglais, [il a] besoin d’études scientifiques plus étayées” pour pouvoir se prononcer officiellement. Rappelons au passage que lors de la conférence de presse qui s’est tenue un peu plus tôt dans la soirée, le Premier ministre a déclaré que la fermeture d’écoles n’était à ce jour pas envisagée.15:47 – Vaccin : aucun effet indésirable grave en France, d’après l’ANSMD’après l’Agence du médicament ANSM, aucun effet indésirable grave n’a été détecté en France, après vaccination, rapporte l’AFP dont Le Parisien se fait l’écho. Une précision qui intervient près de quinze jours après le lancement de la campagne de vaccination.15:31 – La Moselle est le département le plus endeuilléLa Moselle est le département qui a enregistré le plus de décès en 24 heures, d’après le dernier bilan de Santé publique France communiqué jeudi 7 janvier. En effet, 1 429 personnes sont mortes du coronavirus, soit 11 de plus dans la journée.15:16 – Près d’1,9 million de morts dans le mondeSelon le dernier bilan de l’OMS, 1 899 396 morts sont à déplorer dans le monde depuis le début de la pandémie. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché par la crise sanitaire du coronavirus, d’après le nombre de morts (365 321 décès, selon les données de l’université Johns Hopkins) et le nombre de cas. 15:01 – Le vaccin Moderna “peut être utilisé chez les personnes de 18 ans et plus”La Haute autorité de santé (HAS) a indiqué ce vendredi que le vaccin Moderna “peut être utilisé chez les personnes de 18 ans et plus, y compris les plus âgées du fait de son efficacité et de son profil de tolérance globalement satisfaisant”, rapporte l’AFP dont 20 Minutes se fait l’écho.14:44 – La Haute autorité de santé donne son feu vert pour l’utilisation du vaccin ModernaLa Haute autorité de santé (HAS) a donné son accord pour l’utilisation d’un deuxième vaccin en France, indique franceinfo. Il s’agit de celui développé par le laboratoire américain Moderna. Une annonce qui intervient près de quinze jours après le lancement de la campagne vaccinale du produit Pfizer.14:28 – Quelle évolution dans La Manche ?Le préfet de La Manche a diffusé les derniers indicateurs du département, datés du jeudi 7 janvier, sur Twitter. Le taux d’incidence est de 113,52 contaminations pour 100 000 habitants. Quant au taux de positivité, il est de 5,57 %. 40 personnes sont hospitalisées. Parmi ces patients, cinq se trouvent en réanimation.14:13 – Indicateurs en hausse en Guyane”Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 continue de grimper en Guyane.” C’est ce que souligne l’Agence régionale de Guyane, sur Twitter. L’ARS précise que l’incidence est de 181 cas pour 100 000 habitants, alors qu’elle était de 134 contaminations pour 100 000 habitants la semaine dernière. Quatre nouveaux foyers de contamination ont été identifiés.???? Point épidémio #COVID19
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 continue de grimper en #Guyane.

♦ L’incidence est passée de 134 à 181 cas pour 100 000 habitants tandis que le taux de dépistage est resté stable.
Taux de positivité en ????.
➡️4️⃣ nouveaux clusters. pic.twitter.com/GKVrsI7aqj— ARS GUYANE (@ars_guyane) January 8, 202113:58 – Vaccin AstraZeneca : l’Agence européenne des médicaments pourrait se prononcer “fin janvier”Une décision sur l’autorisation du vaccin AstraZeneca pourrait être rendue par l’Agence européenne des médicaments (EMA), à la fin du mois de janvier, rapporte BFMTV. “Après avoir reçu plus de données de la société, l’EMA s’attend à ce qu’AstraZeneca soumette une demande de mise sur le marché conditionnelle pour son vaccin la semaine prochaine, avec une conclusion possible fin janvier”, a indiqué l’agence à l’occasion d’une réunion publique, citée par nos confrères.13:43 – Un somment de l’UE aura lieu le 21 janvierUn sommet de l’Union européenne sera organisé le jeudi 21 janvier par visioconférence, pour évoquer la coordination entre les 27 pays membres face à la crise sanitaire. C’est ce qu’a annoncé un porte-parole du Conseil, comme le rapporte l’AFP relayée par Le Figaro. Une réunion qui interviendra dans un contexte relativement tendu : plusieurs pays sont critiqués sur la lenteur de leur campagne de vaccination.13:28 – 45 500 personnes vaccinées en France45 500 personnes ont été vaccinées en France, soit 26 000 supplémentaires en 24 heures, d’après les dernières informations du Ministère de la Santé et de CovidTracker, récoltées jeudi soir. 4,3% des doses réceptionnées ont donc été administrées, pour le moment.13:13 – Quelle est la situation dans les Bouches-du-Rhône ?Selon plusieurs médias, les Bouches-du-Rhône basculeraient bientôt en couvre-feu à 18h. D’après le dernier bilan du Covid, dans ce département, le nombre de personnes hospitalisées est de 976 patients, avec 44 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 171 malades sont en réanimation, avec 16 nouvelles entrées dans la journée. 1 839 personnes sont mortes du coronavirus, soit huit de plus en 24 heures, et 11 179 sont sorties de l’hôpital, soit 45 de plus. Le taux d’occupation des lits de réanimation au jeudi 7 janvier, à l’échelle régionale, était de 67,2%.LIRE PLUS document.getElementById(“jLiveMore”).onclick = function(element) { element.preventDefault(); var node = element.target ,content = document.getElementById(“jContentLiveMore”).innerHTML ,contentUnRot13 = content.replace(/[a-zA-Z]/g,function(c){return String.fromCharCode((c=(c=c.charCodeAt(0)+13)?c:c-26);}) ,finalContent = contentUnRot13.replace(/\//g, “/”); node.style.display = “none”; node.parentElement.innerHTML += finalContent; }; 12:48 – Yr inppva Csvmre crhg &dhbg;arhgenyvfre&dhbg; yrf inevnagf qh PbivqQnaf ha pbzzhavdh&rnphgr; choyv&rnphgr; pr iraqerqv, yr ynobengbver nz&rnphgr;evpnva Csvmre nssvezr dhr fba inppva q&rnphgr;irybcc&rnphgr; nirp OvbAGrpu crhg &dhbg;arhgenyvfre&dhbg; yrf inevnagf oevgnaavdhr rg fhq-nsevpnva. Har q&rnphgr;pynengvba dhv snvg fhvgr &ntenir; yn pbas&rnphgr;erapr qr cerffr qr Wrna Pnfgrk, dhv n naabap&rnphgr; dhr 19 pnf qr zhgngvbaf qh Pbivq ninvrag &rnphgr;g&rnphgr; q&rnphgr;grpg&rnphgr;f ra Senapr.12:46 – Pbhier-srh &ntenir; 18u qnaf Yr PureQ’nce&rtenir;f yrf vasbezngvbaf qr OSZGI, Yr Pure in onfphyre ra pbhier-srh &ntenir; 18 urherf. Pr q&rnphgr;cnegrzrag erwbvag qbap yn yvfgr, qbag y’vag&rnphgr;tenyvg&rnphgr; qrienvg &rpvep;ger pbzzhavdh&rnphgr;r q’vpv pr iraqerqv fbve. Cbhe enccry, yr tbhirearzrag n naabap&rnphgr;&aofc;&dhbg;10 q&rnphgr;cnegrzragf fhccy&rnphgr;zragnverf&dhbg; cbheenvrag &rpvep;ger pbaprea&rnphgr;f cne prggr rkgrafvba.12:32 – 2,6 zvyyvbaf qr qbfrf qr inppvaf yvie&rnphgr;rf ra Senapr q’vpv sva wnaivreVaivg&rnphgr;r fhe Rhebcr 1 pr iraqerqv,&aofc;yn zvavfger q&rnphgr;y&rnphgr;th&rnphgr;r nhce&rtenir;f qh zvavfger qr y’&Rnphgr;pbabzvr, qrf Svanaprf rg qr yn Erynapr, punet&rnphgr;r qr y’Vaqhfgevr, Nta&rtenir;f Cnaavre-Ehanpure, n nffhe&rnphgr; dhr&aofc;2,6 zvyyvbaf qr qbfrf qr inppvaf pbager yr pbebanivehf frebag yvie&rnphgr;rf ra Senapr q’vpv yn sva qh zbvf qr wnaivre. &dhbg;Vy l ra n 520 000 cne frznvar rg qbap ba neevir &ntenir; yn sva qh zbvf nhk nyragbhef qr 2,6 zvyyvbaf&dhbg;, n-g-ryyr ce&rnphgr;pvf&rnphgr; &ntenir; abf pbase&rtenir;erf. Fryba yn zrzoer qh tbhirearzrag, yn Senapr &dhbg;a’rfg cnf ra ergneq&dhbg;.12:17 – Pbhier-srh ninap&rnphgr; &ntenir; 18u qnaf yr InhpyhfrYr pbhier-srh qrienvg &rpvep;ger ninap&rnphgr; &ntenir; 18u nh yvrh qr 20u, qnaf yr Inhpyhfr, &ntenir; cnegve qr pr qvznapur,&aofc;vaqvdhrag&aofc;Yn Cebirapr rg OSZGI. Yr ce&rnphgr;srg qh q&rnphgr;cnegrzrag Oregenaq Tnhzr n naabap&rnphgr; prggr rkgrafvba qr ivir ibvk, nhk &rnphgr;yhf pr wrhqv qnaf yn fbve&rnphgr;r.12:02 – Rkgrafvba qh pbhier-srh qnaf yr Onf-Euva rg yr Unhg-EuvaYr Onf-Euva snvg cnegvr qrf&aofc;q&rnphgr;cnegrzragf b&htenir; yr pbhier-srh fren ninap&rnphgr; &ntenir; 18 urherf, q’nce&rtenir;f y’NSC qbag senaprvasb fr snvg y’&rnphgr;pub. Pr qhepvffrzrag q&rnphgr;ohgren q&rtenir;f qvznapur.&aofc;Yr Cnevfvra ce&rnphgr;pvfr dhr prggr z&rpvep;zr q&rnphgr;pvfvba n &rnphgr;tnyrzrag &rnphgr;g&rnphgr; naabap&rnphgr;r cbhe yr Unhg-Euva, &ntenir; y’bppnfvba q’har e&rnphgr;havba qr yn pryyhyr Pbaivr, cne yn ce&rnphgr;s&rtenir;gr qh q&rnphgr;cnegrzrag Wbfvnar Purinyvre.11:47 – Dhry rfg yr ovyna qnaf yrf Nycrf-Znevgvzrf ?Fryba yr qreavre ovyna qh Pbivq, qnaf yrf&aofc;Nycrf-Znevgvzrf, yr abzoer qr crefbaarf ubfcvgnyvf&rnphgr;rf rfg qr 555 cngvragf, nirp 25 abhirnhk nqzvf qnaf yrf qreav&rtenir;erf 24 urherf. 68 znynqrf fbag ra e&rnphgr;navzngvba, nirp dhnger&aofc;abhiryyrf rage&rnphgr;rf qnaf yn wbhea&rnphgr;r. 647 crefbaarf fbag zbegrf qh pbebanivehf, fbvg frcg&aofc;qr cyhf ra 24 urherf,&aofc;rg 2 735 fbag fbegvrf qr y’u&bpvep;cvgny, fbvg 26 qr cyhf. Yr gnhk q’bpphcngvba qrf yvgf qr e&rnphgr;navzngvba, &ntenir; y’&rnphgr;puryyr e&rnphgr;tvbanyr, rfg qr 67,2%.11:32 – Unhffr abgnoyr qh abzoer qr Sena&pprqvy;nvf fbhunvgnag fr snver inppvare pbager yr Pbivq-19Yn qreav&rtenir;er pbas&rnphgr;erapr qr cerffr qr Wrna Pnfgrk rg Byvivre I&rnphgr;ena nhenvg-ryyr rh y’rssrg rfpbzcg&rnphgr; ? &Ntenir; ra pebver yr fbaqntr Uneevf Vagrenpgvir e&rnphgr;nyvf&rnphgr; cbhe YPV whfgr nce&rtenir;f yn cevfr qr cnebyr qh tbhirearzrag wrhqv fbve, bhv. 56% qrf Sena&pprqvy;nvf, pbager 45% yr 9 q&rnphgr;przoer qreavre, fbhunvgrenvrag q&rnphgr;fbeznvf fr snver inppvare pbager yr pbebanivehf, fbvg 11 cbvagf qr cyhf ra ha zbvf. Qnaf yr q&rnphgr;gnvy, YPV enccbegr dhr&aofc;26% qrf Sena&pprqvy;nvf nssvezrag dh’vyf fr srebag&aofc;&dhbg;pregnvarzrag&dhbg;&aofc;inppvare, pbager 16% vy l n ha zbvf. Vyf fbag 30% n q&rnphgr;pyne&rnphgr; dh’vyf yr srebag &dhbg;cebonoyrzrag&dhbg;. &Ntenir; y’vairefr, 24% vaqvdhrag dh’vyf ar ibag&aofc;&dhbg;cebonoyrzrag cnf&dhbg;&aofc;fr snver vawrpgre yr erz&rtenir;qr. Rasva,&aofc;20% q&rnphgr;pynerag dh’vyf ar ibag&aofc;&dhbg;pregnvarzrag cnf&dhbg;&aofc;fr snver inppvare.11:16 – Pbhier-srh rager 18u rg 6u : prf qvk q&rnphgr;cnegrzragf dhv cbheenvrag erwbvaqer yn yvfgr pr iraqerqvQvk abhirnhk q&rnphgr;cnegrzragf cbheenvrag ibve yrhe pbhier-srh q&rnphgr;zneere &ntenir; cnegve qr 18 urherf, pbager 20 urherf npghryyrzrag, rg pr, q&rtenir;f qvznapur, n naabap&rnphgr; Wrna Pnfgrk wrhqv. Yrf q&rnphgr;pvfvbaf frebag cevfrf q’vpv pr iraqerqv fbve, n ce&rnphgr;pvf&rnphgr; yr Cerzvre zvavfger. Rg fryba qvss&rnphgr;eragf z&rnphgr;qvnf,&aofc;yrf Obhpurf-qh-Eu&bpvep;ar, yr Inhpyhfr, yrf Nycrf-qr-Unhgr-Cebirapr, y’Nyyvre, yr Pure, yn P&bpvep;gr-q&efdhb;Be, yr Unhg-Euva, yr Onf-Euva, y’Lbaar rg yn Unhgr-Fnibvr cbheenvrag &rpvep;ger pbaprea&rnphgr;f. Ra rssrg,&aofc;yn frznvar qreav&rtenir;er, yrhe gnhk q’vapvqrapr &rnphgr;gnvg cebpur bh fhc&rnphgr;evrhe &ntenir; 200&aofc;pnf cbhe 100 000&aofc;unovgnagf. Ha vaqvpngrhe dhv crezrggenvg qr whfgvsvre yrhe onfphyrzrag.10:44 – Inppva Csvmre-OvbAGrpu : y’HR pbzznaqr 300 zvyyvbaf qr qbfrf fhccy&rnphgr;zragnverf Yn ce&rnphgr;fvqragr qr yn Pbzzvffvba rhebc&rnphgr;raar Hefhyn iba qre Yrlra n nffhe&rnphgr; pr iraqerqv, dhr y’Havba rhebc&rnphgr;raar n pbzznaq&rnphgr; 300 zvyyvbaf qr qbfrf fhccy&rnphgr;zragnverf qh inppva Csvmre-OvbAGrpu, &ntenir; y’bppnfvba q’har pbas&rnphgr;erapr qr cerffr. Prg nccebivfvbaarzrag cbegr &ntenir; 600 zvyyvbaf qr qbfrf, yr fgbpx qr inppvaf qr y’HR.10:29 – Yr inppva Csvmre rssvpnpr pbager yrf inevnagf qh PbivqQ’nce&rtenir;f har &rnphgr;ghqr zra&rnphgr;r cne Csvmre rg y’Havirefvg&rnphgr; qh Grknf, rg erynl&rnphgr;r cne Erhgref rg Vairfgvat.pbz, yr inppva qh tebhcr cuneznprhgvdhr nz&rnphgr;evpnva frenvg rssvpnpr pbager&aofc;yrf zhgngvbaf oevgnaavdhrf rg fhq-nsevpnvarf qh Pbivq-19. Cuvy Qbezvgmre, fpvragvsvdhr nh frva qh ynobengbver, n q&rnphgr;pyne&rnphgr; :&aofc;&dhbg;Abhf nibaf grfg&rnphgr; 16 zhgngvbaf qvss&rnphgr;eragrf, rg nhphar q&efdhb;ryyrf a&efdhb;n ienvzrag rh q&efdhb;vzcnpg fvtavsvpngvs. P&efdhb;rfg yn obaar abhiryyr.&dhbg; Qrf e&rnphgr;fhygngf dhv a’bag gbhgrsbvf cnf rapber &rnphgr;g&rnphgr; pbasvez&rnphgr;f cne yn pbzzhanhg&rnphgr; fpvragvsvdhr.10:14 – Yvienvfbaf qh inppva Zbqrean &dhbg;frpbaqr dhvamnvar qr wnaivre&dhbg;Ybef qr fba vagreivrj fhe OSZGI pr iraqerqv, yr Cebsrffrhe Nynva Svfpure n rfgvz&rnphgr; dhr yrf cerzv&rtenir;erf qbfrf qh inppva Zbqrean, e&rnphgr;przzrag&aofc;nhgbevf&rnphgr; cne y’Ntrapr rhebc&rnphgr;raar, nhebag cebonoyrzrag yvrh qhenag yn &dhbg;frpbaqr dhvamnvar qr wnaivre&dhbg;.09:59 – Har &dhbg;npp&rnphgr;y&rnphgr;engvba&dhbg; qr yn pvephyngvba qh Pbivq erqbhg&rnphgr;r ra Ybver-NgynagvdhrY’Ntrapr e&rnphgr;tvbanyr qr fnag&rnphgr; qrf&aofc;Cnlf qr yn Ybver n snvg cneg qr fba vadhv&rnphgr;ghqr dhnag &ntenir; har cebpunvar &dhbg;npp&rnphgr;y&rnphgr;engvba&dhbg; qr yn cebcntngvba qh Pbivq-19 ra Ybver-Ngynagvdhr. Cyhg&bpvep;g &rnphgr;cneta&rnphgr; whfdhr-y&ntenir; qnaf prggr qrhkv&rtenir;zr inthr, yr q&rnphgr;cnegrzrag snvg y’bowrg q’har &dhbg;graqnapr unhffv&rtenir;er ce&rnphgr;bpphcnagr&dhbg;, fryba y’NEF. &dhbg;Whfdh&efdhb;&ntenir; ce&rnphgr;frag, yrf q&rnphgr;cnegrzragf yvggbenhk qr Ybver-Ngynagvdhr rg qr Iraq&rnphgr;r fr cyn&pprqvy;nvrag cyhg&bpvep;g ovra cne enccbeg nhk gebvf nhgerf q&rnphgr;cnegrzragf qr yn e&rnphgr;tvba.&aofc;Pr a&efdhb;rfg nhwbheq&efdhb;uhv cyhf yr pnf, vyf yrf bag cerfdhr enggenc&rnphgr;f&dhbg;, rkcyvdhr&aofc;Wrna-Wnpdhrf Pbvcyrg, yr qverpgrhe qr y’NEF Cnlf qr yn Ybver, pvg&rnphgr; cne 20 Zvahgrf.09:41 – Qrf ce&rnphgr;pvfvbaf fhe yr pyhfgre ra OergntarPbagenverzrag &ntenir; pr dhv n &rnphgr;g&rnphgr; naabap&rnphgr; pr wrhqv cne yrf nhgbevg&rnphgr;f fnavgnverf, yr sblre qr pbagnzvangvbaf&aofc;vqragvsv&rnphgr; ra Oergntar&aofc;ar frenvg cnf pbzcbf&rnphgr; qr pnf qh inevnag oevgnaavdhr qh Pbivq-19.&aofc;. &dhbg;P’rfg ha inevnag dh’ba n q&rnphgr;w&ntenir; vfby&rnphgr; nh zbvf q’bpgboer rg pr a’rfg cnf har fbhpur oevgnaavdhr. Wr crafr dh’vy l n har pbashfvba rager inevnag oevgnaavdhr rg inevnag gbhg pbheg. Pn punatr cnf tenaq pubfr, dhnaq vy l n qrf pyhfgref, vy snhg vairfgvthre, q&rnphgr;cvfgre&dhbg;, n rkcyvdhr fhe OSZGI&aofc;P&rnphgr;qevp Neivrhk, vasrpgvbybthr nh PUH qr Eraarf.09:26 – Ha cnffrcbeg inppvany ? Svfpure qvg abaNybef dhr y’vq&rnphgr;r q’vafgnhere ha cnffrcbeg inppvany qbaanag npp&rtenir;f &ntenir; pregnvaf yvrhk choyvpf fbhf e&rnphgr;freir q’&rpvep;ger inppva&rnphgr; n snvg fba purzva, Nynva Svfpure f’rfg qvg q&rnphgr;snibenoyr &ntenir; prggr zrfher. &dhbg;Wr a’l fhvf cnf snibenoyr, cbhe qrf envfbaf fpvragvsvdhrf rg ha crh &rnphgr;guvdhrf&dhbg;, n q&rnphgr;pyne&rnphgr; yr erfcbafnoyr qr yn inppvangvba qh tbhirearzrag fhe OSZGI.09:21 – Yr abzoer qr inppvaf qvfcbavoyrf ra Senapr e&rnphgr;i&rnphgr;y&rnphgr;Vaivg&rnphgr; qr OSZGI pr iraqerqv zngva, Nynva Svfpure n e&rnphgr;i&rnphgr;y&rnphgr; yr abzoer qr qbfrf qr inppvaf qbag qvfcbfnvg npghryyrzrag yn Senapr. Fryba yr &dhbg;zbafvrhe inppva&dhbg; qh tbhirearzrag, yr cnlf nhenvg ha crh zbvaf q’ha zvyyvba qr qbfrf ra fgbpx. Nynva Svfpure n cne nvyyrhef &rnphgr;ibdh&rnphgr; yr q&rnphgr;ynv rager yrf qrhk qbfrf, nybef dhr cyhfvrhef cnlf bag q&rnphgr;pvq&rnphgr; q’rfcnpre qninagntr yrf cevfrf.&aofc;’Vy snhg dhr yn qrhkv&rtenir;zr qbfr fbvg nqzvavfge&rnphgr;r nh cyhf gneq nh obhg qr fvk frznvarf&dhbg;, n-g-vy wht&rnphgr;.Quelle est l’évolution du coronavirus en France ?Comme chaque fin de semaine, Santé publique France a publié ce jeudi dans la soirée, son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie pour la semaine 53 (du 28 décembre 2020 au 3 janvier 2021). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, SPF s’inquiète de la “nette augmentation du nombre de cas confirmés” quotidiennement et du maintien de la pression sur les hôpitaux. Voici ce qu’il faut retenir de ce point épidémiologique :La circulation du Covid-19 a augmenté de façon importante. Le taux d’incidence, qui révèle le nombre de personnes contaminées pour 100 000 habitants sur un territoire donné, est désormais à 144 au niveau national en semaine 53. En S52, ce taux était à 123, la hausse est donc de 17%. Concernant le taux de positivité des tests réalisés à échelle nationale en S53, il est de 5,4% (2,8% en S52, soit +2,6 points).Les hospitalisations, y compris en réanimation, se stabilisent, mais restent à un niveau élevé. 7 460 nouvelles hospitalisations ont été déclarées en S53 contre 7 715 en S52, soit -3%. En S53, Santé publique France a compté 1 135 nouvelles arrivées en services de réanimation, une augmentation de 2% par rapport à la semaine précédente. Le nombre de décès liés au Covid-19 est stable. 1 711 décès ont été déclarés en milieu hospitalier en semaine 53 contre 1 786 en S52, soit -4,2%.Les régions les plus touchées par le Covid-19, tant en circulation du virus qu’en mortalité restent la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand Est, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Auvergne Rhône-Alpes.Les annonces de Jean Castex et Olivier VéranCe jeudi 7 janvier, a 18h, Jean Castex a fait le point sur la gestion de la crise épidémiologique, lors d’une grande conférence de presse dans laquelle est aussi intervenu le ministre de la Santé, Olivier Véran. Voici les principales annonces à retenir :La situation sanitaire est devenue “plus fragile”. Le niveau des contaminations reste élevé et a même augmenté en France. La situation se dégrade plus rapidement dans certains territoires. Jean Castex a esquissé une ortie de crise “à échéance de l’été prochain”.Les restrictions sont maintenues. “La 2e vague est toujours là, nous devons retrouver une dynamique de baisse. Les salles de spectacle, les musées, théâtres, équipements sportifs ou de loisirs resteront fermés jusqu’à la fin du mois. Nous ferons un point le 20 janvier prochain pour savoir s’il est possible d’envisager de changer les choses début février. Même décision pour les acteurs du sport. Les remontées mécaniques ne pourront pas rouvrir tout de suite”, a déclaré Jean Castex.Pas de réouverture des bars, cafés et restaurants “a minima avant mi-février” a aussi indiqué le Premier ministre. Le gouvernement continuera d’aider financièrement les acteurs qui sont touchés par la crise. Les ministres compétents seront mobilisés pour identifier d’éventuels besoins complémentaires.Le couvre-feu va se prolonger “jusqu’au 20 janvier” dans toute la France, à partir de 20 heures dans la majorité des départements et 18 heures pour les 15 départements déjà concernés. 10 autres départements ont été identifiés comme étant à risque. Des décisions seront prises d’ici demain soir” sur un éventuel passage à un couvre-feu débutant à 18h.”Les personnes de plus de 75 ans pourront se faire vacciner à partir de lundi 18 janvier”. Au total plus de 45 000 personnes ont déjà été vaccinées en France et la vaccination a déjà été élargie “aux personnes handicapées hébergées dans des établissements spécialisés”. “D’ici fin janvier, les quantités reçues nous permettront de vacciner un million de personnes”. Si “tous ceux qui le souhaitent doivent pouvoir se faire vacciner, tout le monde ne pourra pas se faire vacciner en même temps, la priorité est de protéger les 15 millions de personnes âgées ou à risques. Nous aurons alors protégé aussi nos hôpitaux”.La vaccination va faire l’objet de mesures de simplification et d’accélération. “L’injection de la 2e dose peut être différée sans risque et sans perte d’efficacité, jusqu’à 6 semaines au lieu de 3 comme précédemment indiqué”. Olivier Véran a annoncé que “6 centres de vaccination seront ouverts dans chaque département”. Il y a “deux moyens pour s’inscrire et prendre rendez-vous pour se faire vacciner : par téléphone (un numéro sera communiqué rapidement) ou par Internet sur le site Sante.fr”. Dans le centre de vaccination, les patients seront reçus par un infirmier. Un questionnaire de santé sera rempli . En cas de doute, un examen médical sera effectué. La vaccination sera effectuée sur le patient qui sera gardé en observation 15 minutes.La frontière avec le Royaume-Uni reste fermée. “La circulation du virus a tendance à progresser, même si elle reste moins active que dans la plupart des pays européens. Les nouvelles souches virales pourraient être davantage contagieuses. Nous avons décidé le 20 décembre de fermer les frontières avec le Royaume-Uni et cette mesure sera reconduite jusqu’à nouvel ordre. Pour rentrer sur le territoire français, il faudra présenter le résultat négatif d’un test PCR effectué sur le sol britannique ou d’Afrique du Sud”, a indiqué Jean Castex.Les mutations du virus sont prises très au sérieux. “Tous les tests PCR douteux, laissant penser qu’il puisse s’agir d’un variant, seront mieux analysés. Nous prenons toutes les mesures qui s’imposeront si la situation s’aggrave à cause de ces mutations”, a assuré Olivier Véran.Jean Castex a aussi annoncé un dispositif de suivi renforcé pour les cas contact, avec une prise en charge de la Sécurité sociale d’un arrêt de travail à effet immédiat. Une consultation à domicile sera prévue pour les personnes positives.”Nous ne baisserons pas la garde sur les gestes barrière. Ne baissons pas la garde. J’en appelle à la sérénité et que cessent les polémiques stériles. On ne peut pas alors que le match vient de commencer et qu’il va durer des mois, qu’il est déjà perdu. Nous surmonterons ce défi historique”.Cas, morts… Dernier bilan du coronavirusSelon les derniers chiffres annoncés par Santé publique France ce jeudi 7 janvier 2021, plus de 21 700 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés en France au cours des dernières 24 heures. C’est moins que la veille, où 25 000 cas étaient rapportés, mais on reste toutefois dans la moyenne haute de ces dernières semaines. À noter que les réanimations continuent à diminuer ce jeudi, tout comme les hospitalisations. Le dernier bilan :2 727 321 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 21 703 de plus66 841 décès au total (Ehpad compris), soit 276 de plus46 539 décès à l’hôpital, soit 276 de plus24 488 hospitalisations en cours, soit 253 de moins2 573 personnes actuellement en réanimation, soit 43 de moins1 441 nouveaux admis à l’hôpital (+8) et 181 en réanimation (-53)200 048 personnes sorties de l’hôpital, soit 1 292 de plusTaux de positivité des tests : 5,7%, soit 0,3 point de plusNB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l’épidémie. Il s’agit de données non consolidées issues du site Géodes, de Santé publique France. Concernant les évolutions, il faut distinguer le solde ‘net’, autrement dit l’évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès, des nouveaux admis (‘brut’) présentés juste en dessous.Carte du coronavirus en FranceSuivez l’évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France. Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.Coronavirus AinCoronavirus AisneCoronavirus AllierCoronavirus Alpes-de-Haute-ProvenceCoronavirus Hautes-AlpesCoronavirus Alpes-MaritimesCoronavirus ArdècheCoronavirus ArdennesCoronavirus AriègeCoronavirus AubeCoronavirus AudeCoronavirus AveyronCoronavirus Bouches-du-RhoneCoronavirus CalvadosCoronavirus CantalCoronavirus CharenteCoronavirus Charente-MaritimeCoronavirus CherCoronavirus CorrèzeCoronavirus Cote-d’OrCoronavirus Cotes-d’ArmorCoronavirus CreuseCoronavirus DordogneCoronavirus DoubsCoronavirus DrômeCoronavirus EureCoronavirus Eure-et-LoirCoronavirus FinistèreCoronavirus Corse-du-SudCoronavirus Haute-CorseCoronavirus GardCoronavirus Haute-GaronneCoronavirus GersCoronavirus GirondeCoronavirus HéraultCoronavirus Ille-et-VilaineCoronavirus IndreCoronavirus Indre-et-LoireCoronavirus IsèreCoronavirus JuraCoronavirus LandesCoronavirus Loir-et-CherCoronavirus LoireCoronavirus Haute-LoireCoronavirus Loire-AtlantiqueCoronavirus LoiretCoronavirus LotCoronavirus Lot-et-GaronneCoronavirus LozèreCoronavirus Maine-et-LoireCoronavirus MancheCoronavirus MarneCoronavirus Haute-MarneCoronavirus MayenneCoronavirus Meurthe-et-MoselleCoronavirus MeuseCoronavirus MorbihanCoronavirus MoselleCoronavirus NièvreCoronavirus NordCoronavirus OiseCoronavirus OrneCoronavirus Pas-de-CalaisCoronavirus Puy-de-DomeCoronavirus Pyrénées-AtlantiquesCoronavirus Hautes-PyrénéesCoronavirus Pyrénées-OrientalesCoronavirus Bas-RhinCoronavirus Haut-RhinCoronavirus RhoneCoronavirus Haute-SaoneCoronavirus Saone-et-LoireCoronavirus SartheCoronavirus SavoieCoronavirus Haute-SavoieCoronavirus ParisCoronavirus Seine-MaritimeCoronavirus Seine-et-MarneCoronavirus YvelinesCoronavirus Deux-SèvresCoronavirus SommeCoronavirus TarnCoronavirus Tarn-et-GaronneCoronavirus VarCoronavirus VaucluseCoronavirus VendéeCoronavirus VienneCoronavirus Haute-VienneCoronavirus VosgesCoronavirus YonneCoronavirus Territoire de BelfortCoronavirus EssonneCoronavirus Hauts-de-SeineCoronavirus Seine-Saint-DenisCoronavirus Val-de-MarneCoronavirus Val-d’OiseCoronavirus GuadeloupeCoronavirus MartiniqueCoronavirus GuyaneCoronavirus La RéunionCoronavirus Mayotte{“map”:{“name”:”france_departments_domtom”},”resources”:[“mapael.maps.france_departments_domtom”],”areas”:{ “department-01”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ain”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ain/departement-01/coronavirus”}, “department-02”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aisne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aisne/departement-02/coronavirus”}, “department-03”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Allier”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/allier/departement-03/coronavirus”}, “department-04”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-de-Haute-Provence”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-de-haute-provence/departement-04/coronavirus”}, “department-05”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Alpes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-alpes/departement-05/coronavirus”}, “department-06”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-Maritimes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-maritimes/departement-06/coronavirus”}, “department-07”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardu00e8che”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardeche/departement-07/coronavirus”}, “department-08”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardennes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardennes/departement-08/coronavirus”}, “department-09”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ariu00e8ge”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ariege/departement-09/coronavirus”}, “department-10”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aube”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aube/departement-10/coronavirus”}, “department-11”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aude”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aude/departement-11/coronavirus”}, “department-12”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aveyron”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aveyron/departement-12/coronavirus”}, “department-13”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bouches-du-Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bouches-du-rhone/departement-13/coronavirus”}, “department-14”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Calvados”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/calvados/departement-14/coronavirus”}, “department-15”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cantal”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cantal/departement-15/coronavirus”}, “department-16”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente/departement-16/coronavirus”}, “department-17”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente-maritime/departement-17/coronavirus”}, “department-18”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cher/departement-18/coronavirus”}, “department-19”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corru00e8ze”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/correze/departement-19/coronavirus”}, “department-21”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4te-d’Or”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cote-d-or/departement-21/coronavirus”}, “department-22”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4tes-d’Armor”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cotes-d-armor/departement-22/coronavirus”}, “department-23”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Creuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/creuse/departement-23/coronavirus”}, “department-24”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dordogne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/dordogne/departement-24/coronavirus”}, “department-25”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Doubs”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/doubs/departement-25/coronavirus”}, “department-26”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dru00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/drome/departement-26/coronavirus”}, “department-27”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure/departement-27/coronavirus”}, “department-28”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure-et-Loir”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure-et-loir/departement-28/coronavirus”}, “department-29”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Finistu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/finistere/departement-29/coronavirus”}, “department-2A”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corse-du-Sud”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/corse-du-sud/departement-2A/coronavirus”}, “department-2B”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Corse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-corse/departement-2B/coronavirus”}, “department-30”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gard”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gard/departement-30/coronavirus”}, “department-31”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-garonne/departement-31/coronavirus”}, “department-32”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gers”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gers/departement-32/coronavirus”}, “department-33”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gironde”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gironde/departement-33/coronavirus”}, “department-34”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hu00e9rault”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/herault/departement-34/coronavirus”}, “department-35”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ille-et-Vilaine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ille-et-vilaine/departement-35/coronavirus”}, “department-36”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre/departement-36/coronavirus”}, “department-37”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre-et-loire/departement-37/coronavirus”}, “department-38”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Isu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/isere/departement-38/coronavirus”}, “department-39”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Jura”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/jura/departement-39/coronavirus”}, “department-40”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Landes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/landes/departement-40/coronavirus”}, “department-41”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loir-et-Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loir-et-cher/departement-41/coronavirus”}, “department-42”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire/departement-42/coronavirus”}, “department-43”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-loire/departement-43/coronavirus”}, “department-44”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire-Atlantique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire-atlantique/departement-44/coronavirus”}, “department-45”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loiret”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loiret/departement-45/coronavirus”}, “department-46”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot/departement-46/coronavirus”}, “department-47”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot-et-garonne/departement-47/coronavirus”}, “department-48”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lozu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lozere/departement-48/coronavirus”}, “department-49”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Maine-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/maine-et-loire/departement-49/coronavirus”}, “department-50”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Manche”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/manche/departement-50/coronavirus”}, “department-51”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/marne/departement-51/coronavirus”}, “department-52”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-marne/departement-52/coronavirus”}, “department-53”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayenne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayenne/departement-53/coronavirus”}, “department-54”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meurthe-et-Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meurthe-et-moselle/departement-54/coronavirus”}, “department-55”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meuse/departement-55/coronavirus”}, “department-56”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Morbihan”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/morbihan/departement-56/coronavirus”}, “department-57”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/moselle/departement-57/coronavirus”}, “department-58”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Niu00e8vre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nievre/departement-58/coronavirus”}, “department-59”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Nord”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nord/departement-59/coronavirus”}, “department-60”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/oise/departement-60/coronavirus”}, “department-61”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Orne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/orne/departement-61/coronavirus”}, “department-62”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pas-de-Calais”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pas-de-calais/departement-62/coronavirus”}, “department-63”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Puy-de-Du00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/puy-de-dome/departement-63/coronavirus”}, “department-64”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Atlantiques”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-atlantiques/departement-64/coronavirus”}, “department-65”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Pyru00e9nu00e9es”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-pyrenees/departement-65/coronavirus”}, “department-66”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Orientales”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-orientales/departement-66/coronavirus”}, “department-67”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bas-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bas-rhin/departement-67/coronavirus”}, “department-68”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haut-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haut-rhin/departement-68/coronavirus”}, “department-69”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/rhone/departement-69/coronavirus”}, “department-70”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Sau00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-saone/departement-70/coronavirus”}, “department-71”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sau00f4ne-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/saone-et-loire/departement-71/coronavirus”}, “department-72”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sarthe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/sarthe/departement-72/coronavirus”}, “department-73”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/savoie/departement-73/coronavirus”}, “department-74”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-savoie/departement-74/coronavirus”}, “department-75”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Paris”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/paris/departement-75/coronavirus”}, “department-76”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-maritime/departement-76/coronavirus”}, “department-77”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-et-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-et-marne/departement-77/coronavirus”}, “department-78”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yvelines”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yvelines/departement-78/coronavirus”}, “department-79”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Deux-Su00e8vres”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/deux-sevres/departement-79/coronavirus”}, “department-80”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Somme”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/somme/departement-80/coronavirus”}, “department-81”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn/departement-81/coronavirus”}, “department-82”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn-et-garonne/departement-82/coronavirus”}, “department-83”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Var”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/var/departement-83/coronavirus”}, “department-84”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vaucluse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vaucluse/departement-84/coronavirus”}, “department-85”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vendu00e9e”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vendee/departement-85/coronavirus”}, “department-86”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vienne/departement-86/coronavirus”}, “department-87”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-vienne/departement-87/coronavirus”}, “department-88”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vosges”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vosges/departement-88/coronavirus”}, “department-89”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yonne/departement-89/coronavirus”}, “department-90”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Territoire de Belfort”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/territoire-de-belfort/departement-90/coronavirus”}, “department-91”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Essonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/essonne/departement-91/coronavirus”}, “department-92”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hauts-de-Seine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hauts-de-seine/departement-92/coronavirus”}, “department-93”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Saint-Denis”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-saint-denis/departement-93/coronavirus”}, “department-94”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-de-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-de-marne/departement-94/coronavirus”}, “department-95”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-d’Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-d-oise/departement-95/coronavirus”}, “department-971”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guadeloupe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guadeloupe/departement-971/coronavirus”}, “department-972”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Martinique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/martinique/departement-972/coronavirus”}, “department-973”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guyane”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guyane/departement-973/coronavirus”}, “department-974”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus La Ru00e9union”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/la-reunion/departement-974/coronavirus”}, “department-976”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayotte”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayotte/departement-976/coronavirus”} }}Paris (75000)Lyon (69000)Marseille (13000)Toulouse (31000)Nice (06000)Nantes (44000)Montpellier (34000)Strasbourg (67000)Bordeaux (33000)Lille (59000)Rennes (35000)Reims (51100)Le Havre (76600)Saint-Etienne (42000)Toulon (83000)Grenoble (38000)Dijon (21000)Angers (49000)Cherchez une villeDepuis la mi-octobre, Santé publique France communique les données d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l’échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu’elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d’appartenance dans la carte ci-dessous.Pour rappel, le taux d’incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d’une semaine, par rapport à la population totale d’un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s’exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d’habitants, au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.Derniers articles sur le coronavirus Variant britannique: le cas détecté en Ile-de-France est animateur en maternelle Covid-19: la France, en alerte, va étendre les couvre-feux “Tant de morts”: un hôpital de Los Angeles au coeur de la tourmente du Covid-19 Virus: le Brésil franchit le seuil des 200.000 morts, l’OMS appelle l’Europe à davantage d’efforts Covid-19 : Castex maintient toutes les restrictions, accélère la vaccination {“@context”:”http://schema.org”,”@type”:”LiveBlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”coverageStartTime”:”2021-01-08 09:15:00″,”coverageEndTime”:”2021-01-11 23:59:00″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”description”:”En direct : les derniu00e8res infos sur le coronavirus en France”,”liveBlogUpdate”:[{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610125491″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T18:04:51+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T17:41:58+01:00″,”articleBody”:”Interrogé par franceinfo, l’épidémiologiste Renaud Piarroux s’est exprimé sur la gestion de la crise dans les hôpitaux, qui s’avère plus efficace que pendant la première vague de l’épidémie de Covid-19. “Désormais, la stratégie d’oxygénation est meilleure. On a moins recours à l’intubation. Il y a aussi une meilleure gestion des différentes phases de la maladie”, a déclaré le biologiste spécialiste des maladies infectieuses. Si la deuxième vague est moins brutale, nos confrères soulignent tout de même qu’elle est plus longue et plus mortelle que la première.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Gestion de la deuxiu00e8me vague dans les hu00f4pitaux : “la stratu00e9gie d’oxygu00e9nation est meilleure””,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610124500″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T17:48:20+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T17:48:20+01:00″,”articleBody”:”Interrogé par LCI ce vendredi, le Professeur Jean-François Saluzzo s’est exprimé au sujet de la campagne de vaccination, très critiquée en France. “Chaque année, on vaccine en deux mois 12 à 15 millions de personnes contre la grippe, on sait faire”, a déclaré le virologue avant de nuancer : “Reste le problème d’approvisionnement en doses de vaccin, c’est là qu’il y a des craintes.”rnrnrn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le Pr Jean-Franu00e7ois Saluzzo du00e9nonce “un problu00e8me d’approvisionnement en doses de vaccin””,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610123606″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T17:33:26+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T17:33:26+01:00″,”articleBody”:”Un Français sur 1 000 est décédé du Covid-19. Un bilan plus lourd que le nombre de civils morts chaque année lors de la Seconde Guerre mondiale, souligne BFMTV. En effet, nos confrères précisent qu’entre 1939 et 1945, 55 000 civils sont morts par an, en moyenne. Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, 66 841 personnes sont décédées, d’après les derniers chiffres de Santé publique France.rnrnrnrn1 Français sur 1000 est mort du Covid-19rnrnC’est plus que le nombre de civils morts chaque année lors de la Seconde Guerre mondiale pic.twitter.com/oZgO3bLYzjrn— BFMTV (@BFMTV) January 8, 2021rnrn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le Covid-19, plus meurtrier que la Seconde Guerre mondiale”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610122685″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T17:18:05+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T17:18:05+01:00″,”articleBody”:”La vaccination contre le Covid-19 a démarré ce vendredi 8 janvier dans les Landes. Les résidents de trois établissements ont été vaccinés (l’Ehpad du Pays d’Albret à Labrit, l’Ehpad A Noste à Onesse-Laharie, et l’Ehpad Le Berceau à Saint-Vincent-de-Paul), comme l’indique France Bleu. 5 000 nouvelles doses de vaccins seront livrées dès mardi 12 janvier 2021, pour permettre d’administrer le produit Pfizer-BioNTech dans 70 maisons de retraite supplémentaires, au sein du département.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Du00e9but de vaccination dans les Landes”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610121806″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T17:03:26+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T17:03:26+01:00″,”articleBody”:”Les Ehpad privés souhaiteraient vacciner toutes les personnes qui se rendent dans leurs établissements, indique Le Parisien. Le syndicat des établissements privés (Synerpa) a proposé par le biais de sa déléguée générale Aznaiz-Maumé, de vacciner “tous les salariés, les familles qui viennent régulièrement, les intervenants extérieurs, les animateurs, les libéraux qui interviennent” sur place. rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Les Ehpad privu00e9s pru00eats u00e0 vacciner les familles qui se rendent dans leurs u00e9tablissements”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610120922″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T16:48:42+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T16:48:42+01:00″,”articleBody”:”Selon le dernier bilan de Santé publique France daté du jeudi 7 janvier, en Île-de-France, le nombre de personnes hospitalisées est de 4 684 patients, avec 196 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 535 malades sont en réanimation, avec 28 nouvelles entrées dans la journée. 12 414 personnes sont mortes du coronavirus, soit 44 de plus en 24 heures, et 55 636 sont sorties de l’hôpital, soit 204 de plus. Le taux d’occupation des lits de réanimation, à l’échelle régionale, est de 46,6%.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le point en u00cele-de-France”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610119980″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T16:33:00+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T16:33:00+01:00″,”articleBody”:”D’après le Professeur Vincent Maréchal, co-fondateur d’Obépine (Observatoire épidémiologique dans les eaux usées), interrogé par L’Express, les dernières analyses du réseau font état d’une forte concentration du virus SARS-CoV-2 dans les eaux usées d’Ile-de-France. “Nous nous retrouvons à un niveau similaire à celui que nous avions vu en septembre dernier”, a indiqué le virologue à nos confrères. Et d’ajouter : “Nous pensons que le nombre de cas va poursuivre sa hausse dans les semaines qui viennent.”rnrnrn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE u00cele-de-France : une forte concentration du Covid-19 dans les eaux usu00e9es”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610119098″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T16:18:18+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T16:18:18+01:00″,”articleBody”:”Santé publique France a publié son dernier rapport hebdomadaire, ce vendredi, indiquant que l’évolution de l’épidémie de coronavirus durant ces “deux prochaines semaines”, sera “déterminante quant à un éventuel rebond” après les fêtes de fin d’année. L’agence a également souligné la “nette augmentation” du nombre de contaminations, qui pourrait être “le début des conséquences des rassemblements de fin d’année”. En effet, le nombre de cas a augmenté de 17% par rapport à la semaine dernière alors que le recours aux tests a baissé de 39%.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le nombre de contaminations a augmentu00e9 de 17% en une semaine”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610118147″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T16:02:27+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T16:03:08+01:00″,”articleBody”:”Interrogé sur le sujet jeudi soir sur le plateau de BFM TV, le ministre de la Santé a estimé qu'”aujourd’hui, il ne circule pas chez les enfants, donc il n’y a pas lieu d’avoir peur”, notant toutefois que “statistiquement, c’est extrêmement rare que les enfants se contaminent à l’école” et que “pour le variant anglais, [il a] besoin d’études scientifiques plus étayées” pour pouvoir se prononcer officiellement. Rappelons au passage que lors de la conférence de presse qui s’est tenue un peu plus tôt dans la soirée, le Premier ministre a déclaré que la fermeture d’écoles n’était à ce jour pas envisagée.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Avec l’arrivu00e9e en France du variant britannique du coronavirus, doit-on craindre le pire pour les enfants ?”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610117230″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T15:47:10+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T15:47:10+01:00″,”articleBody”:”D’après l’Agence du médicament ANSM, aucun effet indésirable grave n’a été détecté en France, après vaccination, rapporte l’AFP dont Le Parisien se fait l’écho. Une précision qui intervient près de quinze jours après le lancement de la campagne de vaccination.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Vaccin : aucun effet indu00e9sirable grave en France, d’apru00e8s l’ANSM”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610116276″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T15:31:16+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T18:00:52+01:00″,”articleBody”:”La Moselle est le département qui a enregistré le plus de décès en 24 heures, d’après le dernier bilan de Santé publique France communiqué jeudi 7 janvier. En effet, 1 429 personnes sont mortes du coronavirus, soit 11 de plus dans la journée.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE La Moselle est le du00e9partement le plus endeuillu00e9″,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610115417″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T15:16:57+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T15:16:59+01:00″,”articleBody”:”Selon le dernier bilan de l’OMS, 1 899 396 morts sont à déplorer dans le monde depuis le début de la pandémie. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché par la crise sanitaire du coronavirus, d’après le nombre de morts (365 321 décès, selon les données de l’université Johns Hopkins) et le nombre de cas. rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Pru00e8s d’1,9 million de morts dans le monde”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610114489″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T15:01:29+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T15:01:29+01:00″,”articleBody”:”La Haute autorité de santé (HAS) a indiqué ce vendredi que le vaccin Moderna “peut être utilisé chez les personnes de 18 ans et plus, y compris les plus âgées du fait de son efficacité et de son profil de tolérance globalement satisfaisant”, rapporte l’AFP dont 20 Minutes se fait l’écho.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le vaccin Modernau00a0″peut u00eatre utilisu00e9 chez les personnes de 18 ans et plus””,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610113488″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T14:44:48+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T14:44:48+01:00″,”articleBody”:”La Haute autorité de santé (HAS) a donné son accord pour l’utilisation d’un deuxième vaccin en France, indique franceinfo. Il s’agit de celui développé par le laboratoire américain Moderna. Une annonce qui intervient près de quinze jours après le lancement de la campagne vaccinale du produit Pfizer.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE La Haute autoritu00e9 de santu00e9 donne son feu vert pour l’utilisation du vaccin Moderna”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610112488″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T14:28:08+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T14:28:08+01:00″,”articleBody”:”Le préfet de La Manche a diffusé les derniers indicateurs du département, datés du jeudi 7 janvier, sur Twitter. Le taux d’incidence est de 113,52 contaminations pour 100 000 habitants. Quant au taux de positivité, il est de 5,57 %. 40 personnes sont hospitalisées. Parmi ces patients, cinq se trouvent en réanimation.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Quelle u00e9volution dans La Manche ?”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610111623″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T14:13:43+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T14:13:43+01:00″,”articleBody”:””Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 continue de grimper en Guyane.” C’est ce que souligne l’Agence régionale de Guyane, sur Twitter. L’ARS précise que l’incidence est de 181 cas pour 100 000 habitants, alors qu’elle était de 134 contaminations pour 100 000 habitants la semaine dernière. Quatre nouveaux foyers de contamination ont été identifiés.rnrnrnrnud83dudcdd Point épidémio #COVID19rnLe nombre de nouveaux cas de Covid-19 continue de grimper en #Guyane.rnrn♦ L’incidence est passée de 134 à 181 cas pour 100 000 habitants tandis que le taux de dépistage est resté stable.rnTaux de positivité en ud83dudcc8.rnu27a1ufe0f4ufe0fu20e3 nouveaux clusters. pic.twitter.com/GKVrsI7aqjrn— ARS GUYANE (@ars_guyane) January 8, 2021rnrn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Indicateurs en hausse en Guyane”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610110728″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T13:58:48+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T13:58:48+01:00″,”articleBody”:”Une décision sur l’autorisation du vaccin AstraZeneca pourrait être rendue par l’Agence européenne des médicaments (EMA), à la fin du mois de janvier, rapporte BFMTV. “Après avoir reçu plus de données de la société, l’EMA s’attend à ce qu’AstraZeneca soumette une demande de mise sur le marché conditionnelle pour son vaccin la semaine prochaine, avec une conclusion possible fin janvier”, a indiqué l’agence à l’occasion d’une réunion publique, citée par nos confrères.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Vaccin AstraZeneca : l’Agence europu00e9enne des mu00e9dicaments pourrait se prononcer “fin janvier””,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610109808″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T13:43:28+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T13:43:28+01:00″,”articleBody”:”Un sommet de l’Union européenne sera organisé le jeudi 21 janvier par visioconférence, pour évoquer la coordination entre les 27 pays membres face à la crise sanitaire. C’est ce qu’a annoncé un porte-parole du Conseil, comme le rapporte l’AFP relayée par Le Figaro. Une réunion qui interviendra dans un contexte relativement tendu : plusieurs pays sont critiqués sur la lenteur de leur campagne de vaccination.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Un somment de l’UE aura lieu le 21 janvier”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610108891″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T13:28:11+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T13:28:11+01:00″,”articleBody”:”45 500 personnes ont été vaccinées en France, soit 26 000 supplémentaires en 24 heures, d’après les dernières informations du Ministère de la Santé et de CovidTracker, récoltées jeudi soir. 4,3% des doses réceptionnées ont donc été administrées, pour le moment.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE 45 500 personnes vaccinu00e9es en France”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/#post1610108026″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/”,”datePublished”:”2021-01-08T13:13:46+01:00″,”dateModified”:”2021-01-08T13:13:46+01:00″,”articleBody”:”Selon plusieurs médias, les Bouches-du-Rhône basculeraient bientôt en couvre-feu à 18h. D’après le dernier bilan du Covid, dans ce département, le nombre de personnes hospitalisées est de 976 patients, avec 44 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 171 malades sont en réanimation, avec 16 nouvelles entrées dans la journée. 1 839 personnes sont mortes du coronavirus, soit huit de plus en 24 heures, et 11 179 sont sorties de l’hôpital, soit 45 de plus. Le taux d’occupation des lits de réanimation au jeudi 7 janvier, à l’échelle régionale, était de 67,2%.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Quelle est la situation dans les Bouches-du-Rhu00f4ne ?”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}}]}



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-derniers-chiffres-inquietants-restrictions-prolongees-l-actu-du-jour/

Author :

Publish date : 2021-01-08 17:04:51

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Le Brésil franchit le seuil des 200.000 morts, l’OMS appelle l’Europe à davantage d’efforts

Le Brésil franchit le seuil des 200.000 morts, l




La situation n’est pas plus réjouissante aux Etats-Unis, qui ont enregistré jeudi un nouveau record de décès (près de 4.000) ou au Japon, où Tokyo est désormais placé en état d’urgence. Au Brésil, le virus a fait 200.498 morts, le deuxième bilan le plus lourd après les Etats-Unis (364.691 décès), et les spécialistes s’attendent au pire en ce début d’année.Le géant latino-américain de 212 millions d’habitants a recensé un record de nouvelles contaminations (87.843) et pas moins de 1.524 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures.La campagne de vaccination n’y a pas encore débuté, tandis que le président d’extrême droite Jair Bolsonaro reste dans le déni absolu, minimisant la gravité d’un virus qu’il a accusé de ruiner le pays.”J’ai de la peine, nous atteignons aujourd’hui les 200.000 morts”, mais “la vie continue, nous le déplorons profondément”, a-t-il réagi sur Facebook.”Il ne sert à rien de continuer (…) cette vieille histoire de rester à la maison et de s’occuper ensuite de l’économie. Cela ne va pas fonctionner”, a-t-il dit. “Nous ne pouvons pas nous transformer en un pays de pauvres, de chômeurs”, a-t-il ajouté.Au Japon, un nouvel état d’urgence entre en vigueur vendredi pour un mois dans le grand Tokyo, sur fond de record de contaminations.Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a lancé un appel particulier aux jeunes en les exhortant à respecter les consignes sur l’arrêt des sorties nocturnes, alors que plus de la moitié des nouvelles infections dans la région de Tokyo concerne des moins de 30 ans.- “Situation alarmante” -L’OMS a appelé l’Europe à “faire plus” face à “une situation alarmante”, en raison de la circulation dans la région d’une nouvelle variante plus contagieuse du coronavirus, d’abord décelée au Royaume-Uni.”C’est une situation alarmante, qui signifie que pendant une courte période nous allons devoir faire plus que nous n’avons fait”, a dit le directeur Europe de l’OMS, Hans Kluge, au cours d’un point presse en ligne. Coronavirus : la propagation du variant britannique © AFP – Jonathan WALTER Vingt-deux pays de la zone Europe, comprenant 53 Etats dont la Russie, ont désormais enregistré des cas liés à cette nouvelle souche, a précisé l’OMS. Et l’Espagne, qui a une nouvelle fois exclu un confinement généralisé, en contraste avec d’autres pays européens, a annoncé jeudi avoir à elle seule recensé plus de deux millions de personnes contaminées. Un chiffre toutefois considéré comme sous-évalué. Selon l’OMS, la nouvelle souche “pourrait progressivement remplacer les autres en circulation” dans la zone Europe, “comme observé au Royaume-Uni et de plus en plus au Danemark”. La France a à cet égard annoncé jeudi que deux “clusters à risque” du variant britannique du coronavirus avaient été détectés sur son territoire, en Bretagne (ouest) et dans la région parisienne.Conséquence, le Premier ministre Jean Castex a fait savoir que les frontières avec le Royaume-Uni resteraient fermées “jusqu’à nouvel ordre”. Coronavirus : la situation en France © AFP – Simon MALFATTO Avec 25.379 cas confirmés de Covid jeudi, “on arrive à des chiffres préoccupants”, a de son côté prévenu Jean-François Delfraissy, le président du conseil scientifique, qui guide le gouvernement.- Hôpitaux britanniques au bord de la crise -L’Angleterre est quant à elle revenue à un long et dur troisième confinement. L’Ecosse subit un sort similaire, cependant que l’Irlande du Nord et le Pays de Galles avaient déjà pris juste après Noël une telle mesure. La situation est telle que les hôpitaux britanniques approchent de la saturation, au point de chercher des lits disponibles dans les maisons de retraite.L’Irlande a de son côté durci son confinement à cause d’un “tsunami” de contaminations, pour reprendre les mots de son Premier ministre Micheal Martin, et fermé ses écoles jusqu’à la fin du mois.De l’autre côté de la planète, en Australie, Brisbane a décrété un confinement immédiat de trois jours, après qu’un travailleur d’un hôtel accueillant des personnes placées en quarantaine eut contracté la souche très infectieuse du Covid-19 découverte au Royaume-Uni.Sur le continent américain, plus de 30 des 50 millions d’habitants de la Colombie sont soumis à un confinement renforcé à partir de jeudi et pour cinq jours.Quant aux Etats-Unis, ils ont enregistré un nouveau record de décès sur 24 heures, en atteignant quasiment la barre des 4.000 morts quotidiens, selon les chiffres de l’université Johns Hopkins qui font référence. Dans le même temps, le pays a enregistré plus de 265.000 nouvelles contaminations.En Californie, les hôpitaux sont submergés par les décès, et au moins 166 remorques frigorifiques ont été installées pour servir de morgues provisoires. A Los Angeles, une personne meurt du Covid-19 toutes les quinze minutes.- “Longue bataille” de la vaccinationL’espoir demeure la vaccination. Après le vaccin Pfizer/BioNTech, autorisé le 21 décembre, l’Agence européenne des médicaments (EMA) a donné son feu vert à celui de Moderna, avalisé dans la foulée par Bruxelles.Les pays les plus pauvres vont également commencer à recevoir leurs premières doses de vaccins contre le Covid-19 entre la fin janvier et la mi-février, a annoncé l’OMS, qui prévient que la vaccination sera une “longue bataille”.Quant au vaccin CoronaVac, conçu par le laboratoire chinois Sinovac, il s’est montré efficace “de 78% à 100%” dans les tests cliniques effectués au Brésil, a assuré jeudi le gouverneur de l’Etat de Sao Paulo.Et c’est aussi un vaccin chinois, celui de Sinopharm, qui sera administré aux Seychelles, qui vont entamer dimanche leur campagne de vaccination. La pandémie causée par le nouveau coronavirus a fait au moins 1.884.187 morts dans le monde depuis l’apparition du Covid-19 fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’AFP jeudi. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2021) Agence France-Presse



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/depeches/2531848-coronavirus-un-deuxieme-vaccin-autorise-par-l-ue-l-angleterre-se-reconfine/

Author :

Publish date : 2021-01-08 02:52:35

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Coronavirus : le discours de Castex en direct, pas de levée des restrictions ?

Coronavirus : le discours de Castex en direct, pas de levée des restrictions ?




SommaireDiscours de Castex jeudi 7 janvierCas, morts… Dernier bilan du coronavirusEn direct, l’actualité du Covid en FranceSituation du coronavirus en FranceCarte du coronavirus en FranceUn discours de Jean Castex ce jeudi 7 janvierCe jeudi 7 janvier, Jean Castex fait le point sur la gestion de la crise épidémiologique, lors d’une grande conférence de presse dans laquelle interviendra aussi le ministre de la Santé, Olivier Véran. Cette conférence de presse débute à 18h, elle sera à suivre en direct vidéo sur cette page.Le gouvernement ne devrait pas allonger la liste des départements dans lesquels le couvre-feu débute à 18h.Jean Castex devrait répondre aux interrogations sur l’éventualité d’un nouveau confinement. En réalité, il est probable que le Premier ministre renvoie à la semaine prochaine pour trancher sur de nouvelles mesures restrictives, pour disposant de chiffres consolidés sur la propagation du virus après les fêtes.Le Premier ministre annoncera un report de la date de réouverture des bars, cafés et restaurants, mais aussi des salles de spectacle et lieux de culture. Les stations de ski, qui espèrent sauver leur saison, attendent aussi des réponses concernant les remontées mécaniques. Des annonces concernant le monde du sport sont également attendues ce jeudi 7 janvier.Le Premier ministre doit préciser les contours de la campagne de vaccination qui a débuté. Comment faut-il s’y prendre pour se vacciner ? A quelle date et où ? Un calendrier et des consignes doivent être donnés.Suivez sur ce fil d’actualité les dernières informations sur la gestion de crise du coronavirus en France.Lire aussiConsultez les chiffres du coronavirus dans votre communeNouveaux cas de Covid, taux de positivité des tests, part de la population testée… Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l’évolution de l’épidémie dans votre commune. Voir
Mutation du Covid : où se trouvent les clusters de la nouvelle souche du virus en France ? Coronavirus dans le monde : plusieurs pays reconfinés, nouvelles mesures et bilan en chiffres Couvre-feu dès 18h : pas de durcissement immédiat, bientôt de nouveaux départements concernés ? Concerts : à quand une réouverture des salles de spectacle ? CARTE COVID. Les cartes du coronavirus en France, mercredi 6 janvier 2021 En direct Recevoir nos alertes live !17:44 – Après Castex, Bruno Le Maire pourrait aussi prendre la paroleLe Premier ministre et le ministre de la Santé vont donner de nouveaux éléments sur la situation épidémiologique. Le ministre de l’Economie pourrait ensuite évoquer le prolongement des aides. Celui-ci s’est exprimé ce matin en visioconférence avec le groupe de réflexion Institut Montaigne, indiquant “Le plus difficile est devant nous, il va falloir faire preuve d’une force de caractère considérable”.17:33 – Castex attendu sur les lenteurs de la campagne de vaccinationAu programme de la conférence de presse, qui débute à 18h, un point sur la campagne de vaccination, qui a débuté le 27 décembre et qui a généré de très nombreuses critiques sur le rythme des administrations. Le Premier ministre compte profiter de ce point pour justifier les choix qui ont été faits et l’accélération mise en oeuvre depuis quelques jours. Une méthode et un calendrier doivent être présentés.17:26 – Deux “clusters à risque” de la mutation britannique en FranceLe ministère de la Santé indique que “19 cas de contamination par la variante ‘VOC 202012/01’ et 3 cas de contamination par la variante ‘501.V2’ ont été confirmés par le Centre national de référence (CNR) des infections respiratoires”. Ces cas sont regroupés sur deux clusters, qui se situent en Bretagne et dans la région de l’Île-de-France.17:03 – Certainement des déceptions à l’issue de la conférence de presseSi Jean Castex entend reporter les décisions sur le durcissement des restrictions, le nouveau calendrier de réouverture des cafés, bars, restaurants et lieux de culture pourrait bien générer de vraies frustrations. D’autant qu’il n’est pas certain que le Premier ministre donne de nouvelles dates, et une échéance fixe, mais peut-être bien une date à laquelle serait fixée une clause de revoyure pour réévaluer la situation sanitaire.16:11 – Un point sur la situation sanitaire à l’école ce jeudiLe ministère de l’Education nationale reçoit ce jeudi les syndicats enseignants pour rendre compte de tous les éléments sanitaires concernant les écoles, avant en ligne de mire la menace des variants sud-africain et britannique du coronavirus. Jean-Michel Blanquer doit préciser la manière dont sera mise en place la prochaine campagne de dépistage auprès des enseignants.15:47 – Une conférence de presse avec peu d’annonces concrètes ce jeudi ?Il est de plus en plus probable que le Premier ministre déclare ce soir qu’il est trop tôt pour se prononcer sur l’instauration de mesures nouvelles de privation de liberté. Jean Castex va de nouveau appeler les Français à la prudence et au sens des responsabilités, pour que l’épidémie demeure autant que possible sous contrôle. Le Premier ministre est attendu sur la réouverture des commerces de bouche et des bars, mais il est déjà acquis qu’ils ne rouvriront pas le 20 janvier.14:29 – Pas de réouverture des remontées mécaniques dans les stations de ski ce week-endJean Castex doit s’expliquer ce jeudi sur la fermeture des remontées mécaniques qui vont finalement se poursuivre. Le Premier ministre avait avancé la date du 7 janvier pour un retour à la normale dans les stations de ski, “sauf catastrophe”. Hier soir, le secrétaire d’Etat chargé du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a rappelé que la France était sur “un palier plutôt ascendant en [matière] de nouveaux cas [de Covid-19] et de réanimations” et qu’il était trop tôt pour rouvrir les remontées mécaniques.12:15 – Jean Castex ne placera pas de nouveau département sous couvre-feu dès 18h ce jeudiSelon les informations de BFMTV, Jean Castex n’annoncera pas ce soir de durcissement de couvre-feu dans de nouveaux départements. Le Premier ministre devrait pour autant faire un point sur les départements dans lesquels la situation est dégradée et préoccupante.11:56 – Un calendrier de réouverture “progressif” pour les lieux de culture présenté par Jean Castex ?Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a fait savoir que serait très probablement présenté ‘”un calendrier de réouverture” qui pourrait être “progressif” pour les salles de spectacle et les lieux de culture. Les musées pourraient être les premiers concernés par une réouverture.11:36 – ‘L’urgence absolue aujourd’hui, c’est de bloquer la troisième vague”, estime Valérie PécresseCe jeudi 7 janvier, la présidente de la région Ile-de-France, interrogée sur France Info, a estimé que “l’urgence absolue aujourd’hui, c’est de bloquer la troisième vague qui est en train d’arriver”. Pour Valérie Précresse, il est essentiel de “prévenir un troisième confinement” en France. Et de considérer que la stratégie vaccinale du gouvernement avait débouché sur un “naufrage bureaucratique” et une “faillite de l’Etat solitaire”. Et d’ajoute : “Les masques, les tests, aujourd’hui les vaccins: c’est la troisième fois que l’Etat veut faire tout tout seul et qu’il fait mal”.11:27 – Un appel à se faire vacciner lancé par des artistesPour accélérer un retour à la normale et la réouverture des salles de spectacles, cinémas et lieux de culture, 200 artistes et personnalités, parmi lesquels Macha Méril, Nagui, Julie Gayet, Gérard Jugnot, Arielle Dombasle et Zabou Breitman, appellent solennellement les Français à se faire vacciner, dans une tribune publiée au Parisien. “J’ai signé cette pétition tout simplement parce que j’ai confiance en la médecine. Et surtout j’ai envie qu’on sorte de ce marasme, qu’on puisse ressortir aller au cinéma, au théâtre. J’en ai assez de porter un masque. C’est important que le monde de la culture se mobilise car la situation est de plus en plus inquiétante et l’avenir toujours sombre”, explique par exemple Gérard Jugnot.11:19 – Des annonces sur l’éventualité d’un reconfinement plutôt la semaine prochaine ?Le gouvernement pourrait temporiser un peu avant de prendre des décisions drastiques de privation de libertés, pour mieux prendre en compte les effets des brassages de population durant les fêtes de fin d’année sur la tendance épidémiologique. “Au milieu de la semaine prochaine, ce sera peut-être le moment de discuter de mesures plus lourdes pour éviter une extension de l’épidémie”, a d’ailleurs abondé hier soir Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, au 20h de France 2. “On est partagés entre donner de la visibilité et éviter les déceptions”, insiste un membre du gouvernement auprès d’Europe 1.Cas, morts… Dernier bilan du coronavirus5 000. C’est la frappante différence entre le nombre de nouvelles contaminations enregistré mardi (20 000) et celui de ce mercredi 6 janvier 2021 (plus de 25 000). Ce sont très exactement 25 379 nouveaux cas qui sont rapportés par Santé publique France alors que depuis la fin des vacances, une envolée des cas est redoutée. Du côté des décès, on reste cependant dans la moyenne basse ce mercredi, avec 283 morts de plus. Le dernier bilan :2 705 618 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 25 379 de plus66 565 décès au total (Ehpad compris), soit 283 de plus46 263 décès à l’hôpital, soit 283 de plus24 741 hospitalisations en cours, soit 163 de moins2 616 personnes actuellement en réanimation, soit 9 de moins1 433 nouveaux admis à l’hôpital (-304) et 234 en réanimation (-10)198 756 personnes sorties de l’hôpital, soit 1253 de plusNB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l’épidémie. Concernant les évolutions, il faut distinguer le solde ‘net’, autrement dit l’évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès, des nouveaux admis (‘brut’) présentés juste en dessousQuelle est l’évolution du coronavirus en France ?Comme chaque fin de semaine, Santé publique France a publié jeudi 31 décembre, dans la soirée, son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie pour la semaine 52 (du 21 au 27 décembre 2020). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, SPF s’inquiète d’un niveau “élevé” de circulation du virus, une situation “préoccupante” alors que les fêtes de fin d’année laissent craindre “une reprise de l’épidémie dans les semaines à venir”. Voici ce qu’il faut retenir de ce point épidémiologique :La circulation du Covid-19 s’est poursuivie à un niveau élevé en semaine 52. Dans le contexte des fêtes de fin d’année, la situation est décrite comme “très préoccupante”. Le taux national d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) est augmentation, à 146 cas pour 100 000 habitants, alors qu’il était de 119 en semaine 51.Le taux d’hospitalisations est en baisse entre les semaines 51 et 52. 8 672 nouveaux patients atteints du Covid-19 ont intégré un service hospitalier en S51, contre 7 715 en S52, soit -11%. En parallèle, le nombre de nouvelles admissions en réanimation est lui aussi légèrement en baisse : 1 156 en S51 contre 1 118 en S52, soit -3%. Santé publique France invite à lire ces données avec précaution, la semaine 52 incluant un jour férié, celui de Noël.Au niveau du nombre de décès, Santé publique France note une mortalité “élevée” en France, avec 2 170 décès imputables au Covid-19 entre les semaines 51 et 52 (Ehpad compris).Les régions les plus touchées par le Covid-19, tant en circulation du virus qu’en mortalité restent la Bourgogne-Franche-Comté, l’Auvergne-Rhône-Alpes et le Grand Est.Carte du coronavirus en FranceSuivez l’évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France. Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.Coronavirus AinCoronavirus AisneCoronavirus AllierCoronavirus Alpes-de-Haute-ProvenceCoronavirus Hautes-AlpesCoronavirus Alpes-MaritimesCoronavirus ArdècheCoronavirus ArdennesCoronavirus AriègeCoronavirus AubeCoronavirus AudeCoronavirus AveyronCoronavirus Bouches-du-RhoneCoronavirus CalvadosCoronavirus CantalCoronavirus CharenteCoronavirus Charente-MaritimeCoronavirus CherCoronavirus CorrèzeCoronavirus Cote-d’OrCoronavirus Cotes-d’ArmorCoronavirus CreuseCoronavirus DordogneCoronavirus DoubsCoronavirus DrômeCoronavirus EureCoronavirus Eure-et-LoirCoronavirus FinistèreCoronavirus Corse-du-SudCoronavirus Haute-CorseCoronavirus GardCoronavirus Haute-GaronneCoronavirus GersCoronavirus GirondeCoronavirus HéraultCoronavirus Ille-et-VilaineCoronavirus IndreCoronavirus Indre-et-LoireCoronavirus IsèreCoronavirus JuraCoronavirus LandesCoronavirus Loir-et-CherCoronavirus LoireCoronavirus Haute-LoireCoronavirus Loire-AtlantiqueCoronavirus LoiretCoronavirus LotCoronavirus Lot-et-GaronneCoronavirus LozèreCoronavirus Maine-et-LoireCoronavirus MancheCoronavirus MarneCoronavirus Haute-MarneCoronavirus MayenneCoronavirus Meurthe-et-MoselleCoronavirus MeuseCoronavirus MorbihanCoronavirus MoselleCoronavirus NièvreCoronavirus NordCoronavirus OiseCoronavirus OrneCoronavirus Pas-de-CalaisCoronavirus Puy-de-DomeCoronavirus Pyrénées-AtlantiquesCoronavirus Hautes-PyrénéesCoronavirus Pyrénées-OrientalesCoronavirus Bas-RhinCoronavirus Haut-RhinCoronavirus RhoneCoronavirus Haute-SaoneCoronavirus Saone-et-LoireCoronavirus SartheCoronavirus SavoieCoronavirus Haute-SavoieCoronavirus ParisCoronavirus Seine-MaritimeCoronavirus Seine-et-MarneCoronavirus YvelinesCoronavirus Deux-SèvresCoronavirus SommeCoronavirus TarnCoronavirus Tarn-et-GaronneCoronavirus VarCoronavirus VaucluseCoronavirus VendéeCoronavirus VienneCoronavirus Haute-VienneCoronavirus VosgesCoronavirus YonneCoronavirus Territoire de BelfortCoronavirus EssonneCoronavirus Hauts-de-SeineCoronavirus Seine-Saint-DenisCoronavirus Val-de-MarneCoronavirus Val-d’OiseCoronavirus GuadeloupeCoronavirus MartiniqueCoronavirus GuyaneCoronavirus La RéunionCoronavirus Mayotte{“map”:{“name”:”france_departments_domtom”},”resources”:[“mapael.maps.france_departments_domtom”],”areas”:{ “department-01”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ain”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ain/departement-01/coronavirus”}, “department-02”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aisne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aisne/departement-02/coronavirus”}, “department-03”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Allier”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/allier/departement-03/coronavirus”}, “department-04”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-de-Haute-Provence”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-de-haute-provence/departement-04/coronavirus”}, “department-05”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Alpes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-alpes/departement-05/coronavirus”}, “department-06”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-Maritimes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-maritimes/departement-06/coronavirus”}, “department-07”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardu00e8che”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardeche/departement-07/coronavirus”}, “department-08”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardennes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardennes/departement-08/coronavirus”}, “department-09”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ariu00e8ge”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ariege/departement-09/coronavirus”}, “department-10”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aube”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aube/departement-10/coronavirus”}, “department-11”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aude”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aude/departement-11/coronavirus”}, “department-12”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aveyron”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aveyron/departement-12/coronavirus”}, “department-13”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bouches-du-Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bouches-du-rhone/departement-13/coronavirus”}, “department-14”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Calvados”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/calvados/departement-14/coronavirus”}, “department-15”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cantal”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cantal/departement-15/coronavirus”}, “department-16”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente/departement-16/coronavirus”}, “department-17”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente-maritime/departement-17/coronavirus”}, “department-18”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cher/departement-18/coronavirus”}, “department-19”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corru00e8ze”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/correze/departement-19/coronavirus”}, “department-21”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4te-d’Or”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cote-d-or/departement-21/coronavirus”}, “department-22”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4tes-d’Armor”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cotes-d-armor/departement-22/coronavirus”}, “department-23”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Creuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/creuse/departement-23/coronavirus”}, “department-24”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dordogne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/dordogne/departement-24/coronavirus”}, “department-25”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Doubs”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/doubs/departement-25/coronavirus”}, “department-26”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dru00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/drome/departement-26/coronavirus”}, “department-27”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure/departement-27/coronavirus”}, “department-28”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure-et-Loir”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure-et-loir/departement-28/coronavirus”}, “department-29”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Finistu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/finistere/departement-29/coronavirus”}, “department-2A”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corse-du-Sud”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/corse-du-sud/departement-2A/coronavirus”}, “department-2B”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Corse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-corse/departement-2B/coronavirus”}, “department-30”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gard”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gard/departement-30/coronavirus”}, “department-31”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-garonne/departement-31/coronavirus”}, “department-32”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gers”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gers/departement-32/coronavirus”}, “department-33”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gironde”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gironde/departement-33/coronavirus”}, “department-34”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hu00e9rault”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/herault/departement-34/coronavirus”}, “department-35”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ille-et-Vilaine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ille-et-vilaine/departement-35/coronavirus”}, “department-36”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre/departement-36/coronavirus”}, “department-37”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre-et-loire/departement-37/coronavirus”}, “department-38”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Isu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/isere/departement-38/coronavirus”}, “department-39”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Jura”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/jura/departement-39/coronavirus”}, “department-40”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Landes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/landes/departement-40/coronavirus”}, “department-41”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loir-et-Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loir-et-cher/departement-41/coronavirus”}, “department-42”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire/departement-42/coronavirus”}, “department-43”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-loire/departement-43/coronavirus”}, “department-44”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire-Atlantique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire-atlantique/departement-44/coronavirus”}, “department-45”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loiret”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loiret/departement-45/coronavirus”}, “department-46”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot/departement-46/coronavirus”}, “department-47”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot-et-garonne/departement-47/coronavirus”}, “department-48”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lozu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lozere/departement-48/coronavirus”}, “department-49”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Maine-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/maine-et-loire/departement-49/coronavirus”}, “department-50”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Manche”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/manche/departement-50/coronavirus”}, “department-51”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/marne/departement-51/coronavirus”}, “department-52”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-marne/departement-52/coronavirus”}, “department-53”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayenne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayenne/departement-53/coronavirus”}, “department-54”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meurthe-et-Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meurthe-et-moselle/departement-54/coronavirus”}, “department-55”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meuse/departement-55/coronavirus”}, “department-56”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Morbihan”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/morbihan/departement-56/coronavirus”}, “department-57”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/moselle/departement-57/coronavirus”}, “department-58”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Niu00e8vre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nievre/departement-58/coronavirus”}, “department-59”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Nord”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nord/departement-59/coronavirus”}, “department-60”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/oise/departement-60/coronavirus”}, “department-61”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Orne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/orne/departement-61/coronavirus”}, “department-62”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pas-de-Calais”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pas-de-calais/departement-62/coronavirus”}, “department-63”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Puy-de-Du00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/puy-de-dome/departement-63/coronavirus”}, “department-64”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Atlantiques”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-atlantiques/departement-64/coronavirus”}, “department-65”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Pyru00e9nu00e9es”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-pyrenees/departement-65/coronavirus”}, “department-66”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Orientales”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-orientales/departement-66/coronavirus”}, “department-67”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bas-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bas-rhin/departement-67/coronavirus”}, “department-68”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haut-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haut-rhin/departement-68/coronavirus”}, “department-69”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/rhone/departement-69/coronavirus”}, “department-70”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Sau00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-saone/departement-70/coronavirus”}, “department-71”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sau00f4ne-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/saone-et-loire/departement-71/coronavirus”}, “department-72”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sarthe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/sarthe/departement-72/coronavirus”}, “department-73”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/savoie/departement-73/coronavirus”}, “department-74”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-savoie/departement-74/coronavirus”}, “department-75”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Paris”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/paris/departement-75/coronavirus”}, “department-76”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-maritime/departement-76/coronavirus”}, “department-77”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-et-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-et-marne/departement-77/coronavirus”}, “department-78”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yvelines”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yvelines/departement-78/coronavirus”}, “department-79”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Deux-Su00e8vres”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/deux-sevres/departement-79/coronavirus”}, “department-80”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Somme”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/somme/departement-80/coronavirus”}, “department-81”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn/departement-81/coronavirus”}, “department-82”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn-et-garonne/departement-82/coronavirus”}, “department-83”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Var”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/var/departement-83/coronavirus”}, “department-84”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vaucluse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vaucluse/departement-84/coronavirus”}, “department-85”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vendu00e9e”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vendee/departement-85/coronavirus”}, “department-86”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vienne/departement-86/coronavirus”}, “department-87”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-vienne/departement-87/coronavirus”}, “department-88”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vosges”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vosges/departement-88/coronavirus”}, “department-89”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yonne/departement-89/coronavirus”}, “department-90”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Territoire de Belfort”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/territoire-de-belfort/departement-90/coronavirus”}, “department-91”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Essonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/essonne/departement-91/coronavirus”}, “department-92”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hauts-de-Seine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hauts-de-seine/departement-92/coronavirus”}, “department-93”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Saint-Denis”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-saint-denis/departement-93/coronavirus”}, “department-94”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-de-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-de-marne/departement-94/coronavirus”}, “department-95”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-d’Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-d-oise/departement-95/coronavirus”}, “department-971”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guadeloupe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guadeloupe/departement-971/coronavirus”}, “department-972”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Martinique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/martinique/departement-972/coronavirus”}, “department-973”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guyane”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guyane/departement-973/coronavirus”}, “department-974”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus La Ru00e9union”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/la-reunion/departement-974/coronavirus”}, “department-976”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayotte”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayotte/departement-976/coronavirus”} }}Paris (75000)Lyon (69000)Marseille (13000)Toulouse (31000)Nice (06000)Nantes (44000)Montpellier (34000)Strasbourg (67000)Bordeaux (33000)Lille (59000)Rennes (35000)Reims (51100)Le Havre (76600)Saint-Etienne (42000)Toulon (83000)Grenoble (38000)Dijon (21000)Angers (49000)Cherchez une villeDepuis la mi-octobre, Santé publique France communique les données d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l’échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu’elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d’appartenance dans la carte ci-dessous.Pour rappel, le taux d’incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d’une semaine, par rapport à la population totale d’un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s’exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d’habitants, au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.Derniers articles sur le coronavirus Le gouvernement attendu sur “plus de visibilité” face au Covid-19 L’OMS appelle l’Europe à davantage d’efforts, la pandemie progresse en Asie Vaccination Covid-19: le gouvernement cherche à reprendre la main Michelin va supprimer jusqu’à 2.300 postes en France, colère des salariés Coronavirus: un deuxième vaccin autorisé dans l’UE, l’Angleterre se reconfine {“@context”:”http://schema.org”,”@type”:”LiveBlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/”,”coverageStartTime”:”2021-01-07 17:24:00″,”coverageEndTime”:”2021-01-08 23:59:00″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/”,”description”:”En direct : les derniu00e8res infos sur le coronavirus en France”,”liveBlogUpdate”:[{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/#post1610037842″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/”,”datePublished”:”2021-01-07T17:44:02+01:00″,”dateModified”:”2021-01-07T17:44:02+01:00″,”articleBody”:”Le Premier ministre et le ministre de la Santé vont donner de nouveaux éléments sur la situation épidémiologique. Le ministre de l’Economie pourrait ensuite évoquer le prolongement des aides. Celui-ci s’est exprimé ce matin en visioconférence avec le groupe de réflexion Institut Montaigne, indiquant “Le plus difficile est devant nous, il va falloir faire preuve d’une force de caractère considérable”.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Apru00e8s Castex, Bruno Le Maire pourrait aussi prendre la parole”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/#post1610037187″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/”,”datePublished”:”2021-01-07T17:33:07+01:00″,”dateModified”:”2021-01-07T17:33:07+01:00″,”articleBody”:”Au programme de la conférence de presse, qui débute à 18h, un point sur la campagne de vaccination, qui a débuté le 27 décembre et qui a généré de très nombreuses critiques sur le rythme des administrations. Le Premier ministre compte profiter de ce point pour justifier les choix qui ont été faits et l’accélération mise en oeuvre depuis quelques jours. Une méthode et un calendrier doivent être présentés.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Castex attendu sur les lenteurs de la campagne de vaccination”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/#post1610036760″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/”,”datePublished”:”2021-01-07T17:26:00+01:00″,”dateModified”:”2021-01-07T17:26:00+01:00″,”articleBody”:”Le ministère de la Santé indique que “19 cas de contamination par la variante ‘VOC 202012/01’ et 3 cas de contamination par la variante ‘501.V2’ ont été confirmés par le Centre national de référence (CNR) des infections respiratoires”. Ces cas sont regroupés sur deux clusters, qui se situent en Bretagne et dans la région de l’Île-de-France.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Deux “clusters u00e0 risque” de la mutation britannique en France”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/#post1610035381″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/”,”datePublished”:”2021-01-07T17:03:01+01:00″,”dateModified”:”2021-01-07T17:03:01+01:00″,”articleBody”:”Si Jean Castex entend reporter les décisions sur le durcissement des restrictions, le nouveau calendrier de réouverture des cafés, bars, restaurants et lieux de culture pourrait bien générer de vraies frustrations. D’autant qu’il n’est pas certain que le Premier ministre donne de nouvelles dates, et une échéance fixe, mais peut-être bien une date à laquelle serait fixée une clause de revoyure pour réévaluer la situation sanitaire.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Certainement des du00e9ceptions u00e0 l’issue de la confu00e9rence de presse”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/#post1610032292″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/”,”datePublished”:”2021-01-07T16:11:32+01:00″,”dateModified”:”2021-01-07T16:11:32+01:00″,”articleBody”:”Le ministère de l’Education nationale reçoit ce jeudi les syndicats enseignants pour rendre compte de tous les éléments sanitaires concernant les écoles, avant en ligne de mire la menace des variants sud-africain et britannique du coronavirus. Jean-Michel Blanquer doit préciser la manière dont sera mise en place la prochaine campagne de dépistage auprès des enseignants.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Un point sur la situation sanitaire u00e0 l’u00e9cole ce jeudi”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/#post1610030829″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/”,”datePublished”:”2021-01-07T15:47:09+01:00″,”dateModified”:”2021-01-07T15:47:09+01:00″,”articleBody”:”Il est de plus en plus probable que le Premier ministre déclare ce soir qu’il est trop tôt pour se prononcer sur l’instauration de mesures nouvelles de privation de liberté. Jean Castex va de nouveau appeler les Français à la prudence et au sens des responsabilités, pour que l’épidémie demeure autant que possible sous contrôle. Le Premier ministre est attendu sur la réouverture des commerces de bouche et des bars, mais il est déjà acquis qu’ils ne rouvriront pas le 20 janvier.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Une confu00e9rence de presse avec peu d’annonces concru00e8tes ce jeudi ?”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/#post1610026148″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/”,”datePublished”:”2021-01-07T14:29:08+01:00″,”dateModified”:”2021-01-07T14:29:08+01:00″,”articleBody”:”Jean Castex doit s’expliquer ce jeudi sur la fermeture des remontées mécaniques qui vont finalement se poursuivre. Le Premier ministre avait avancé la date du 7 janvier pour un retour à la normale dans les stations de ski, “sauf catastrophe”. Hier soir, le secrétaire d’Etat chargé du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a rappelé que la France était sur “un palier plutôt ascendant en [matière] de nouveaux cas [de Covid-19] et de réanimations” et qu’il était trop tôt pour rouvrir les remontées mécaniques.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Pas de ru00e9ouverture des remontu00e9es mu00e9caniques dans les stations de ski ce week-end”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/#post1610018104″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/”,”datePublished”:”2021-01-07T12:15:04+01:00″,”dateModified”:”2021-01-07T12:15:04+01:00″,”articleBody”:”Selon les informations de BFMTV, Jean Castex n’annoncera pas ce soir de durcissement de couvre-feu dans de nouveaux départements. Le Premier ministre devrait pour autant faire un point sur les départements dans lesquels la situation est dégradée et préoccupante.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Jean Castex ne placera pas de nouveau du00e9partement sous couvre-feu du00e8s 18h ce jeudi”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/#post1610016968″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/”,”datePublished”:”2021-01-07T11:56:08+01:00″,”dateModified”:”2021-01-07T11:56:08+01:00″,”articleBody”:”Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a fait savoir que serait très probablement présenté ‘”un calendrier de réouverture” qui pourrait être “progressif” pour les salles de spectacle et les lieux de culture. Les musées pourraient être les premiers concernés par une réouverture.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Un calendrier de ru00e9ouverture “progressif” pour les lieux de culture pru00e9sentu00e9 par Jean Castex ?”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/#post1610015765″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/”,”datePublished”:”2021-01-07T11:36:05+01:00″,”dateModified”:”2021-01-07T11:36:05+01:00″,”articleBody”:”Ce jeudi 7 janvier, la présidente de la région Ile-de-France, interrogée sur France Info, a estimé que “l’urgence absolue aujourd’hui, c’est de bloquer la troisième vague qui est en train d’arriver”. Pour Valérie Précresse, il est essentiel de “prévenir un troisième confinement” en France. Et de considérer que la stratégie vaccinale du gouvernement avait débouché sur un “naufrage bureaucratique” et une “faillite de l’Etat solitaire”. Et d’ajoute : “Les masques, les tests, aujourd’hui les vaccins: c’est la troisième fois que l’Etat veut faire tout tout seul et qu’il fait mal”.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE ‘L’urgence absolue aujourd’hui, c’est de bloquer la troisiu00e8me vague”, estime Valu00e9rie Pu00e9cresse”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/#post1610015228″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/”,”datePublished”:”2021-01-07T11:27:08+01:00″,”dateModified”:”2021-01-07T11:27:08+01:00″,”articleBody”:”Pour accélérer un retour à la normale et la réouverture des salles de spectacles, cinémas et lieux de culture, 200 artistes et personnalités, parmi lesquels Macha Méril, Nagui, Julie Gayet, Gérard Jugnot, Arielle Dombasle et Zabou Breitman, appellent solennellement les Français à se faire vacciner, dans une tribune publiée au Parisien. “J’ai signé cette pétition tout simplement parce que j’ai confiance en la médecine. Et surtout j’ai envie qu’on sorte de ce marasme, qu’on puisse ressortir aller au cinéma, au théâtre. J’en ai assez de porter un masque. C’est important que le monde de la culture se mobilise car la situation est de plus en plus inquiétante et l’avenir toujours sombre”, explique par exemple Gérard Jugnot.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Un appel u00e0 se faire vacciner lancu00e9 par des artistes”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/#post1610014744″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/”,”datePublished”:”2021-01-07T11:19:04+01:00″,”dateModified”:”2021-01-07T11:19:04+01:00″,”articleBody”:”Le gouvernement pourrait temporiser un peu avant de prendre des décisions drastiques de privation de libertés, pour mieux prendre en compte les effets des brassages de population durant les fêtes de fin d’année sur la tendance épidémiologique. “Au milieu de la semaine prochaine, ce sera peut-être le moment de discuter de mesures plus lourdes pour éviter une extension de l’épidémie”, a d’ailleurs abondé hier soir Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, au 20h de France 2. “On est partagés entre donner de la visibilité et éviter les déceptions”, insiste un membre du gouvernement auprès d’Europe 1.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Des annonces sur l’u00e9ventualitu00e9 d’un reconfinement plutu00f4t la semaine prochaine ?”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}}]}



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-coronavirus-le-discours-de-castex-en-direct-pas-de-levee-des-restrictions/

Author :

Publish date : 2021-01-07 16:44:02

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Covid-19, vaccins: le gouvernement promet de la “visibilité”

Covid-19, vaccins: le gouvernement promet de la "visibilité"




Le Premier ministre et le ministre de la Santé Olivier Véran tiennent une conférence de presse sur la crise sanitaire à 18H00, lors de laquelle ils entendent défendre la stratégie vaccinale du gouvernement et “donner le plus de visibilité possible aux acteurs qui en ont besoin, avec une part d’inconnu qui demeure sur la circulation du virus”, selon le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.Dans les stations de ski, les remontées mécaniques ne rouvriront en tout cas pas jeudi comme initialement envisagé, a affirmé mercredi soir à l’AFP le secrétaire d’Etat chargé du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne, invoquant “un palier plutôt ascendant en termes de nouveaux cas (de Covid-19) et de réanimations”. Des personnes regardent la carte du domaine skiable de Villard-de-Lans, le 5 janvier 2021 en Isère © AFP – Philippe DESMAZES Le président du conseil scientifique qui guide le gouvernement Jean-François Delfraissy estime que “ça va mieux actuellement que dans les autres pays européens”, dont certains ont choisi de repasser par la case confinement, écoles comprises, (Angleterre, Irlande, Ecosse) ou de prolonger les mesures de fermeture (Allemagne).Mais avec plus de 25.000 cas confirmés de Covid mercredi, “on arrive à des chiffres préoccupants”, prévient-il. Et “au milieu de la semaine prochaine”, quand seront connus les chiffres des contaminations pendant les fêtes, “ce sera peut-être le moment de discuter de mesures plus lourdes”, faisant planer l’ombre d’un troisième confinement. – “Fiasco” – Vaccination à l’hôpital de la Croix-Rousse à Lyon, le 6 janvier 2021 © AFP – JEFF PACHOUD M. Delfraissy suggère déjà de “tout faire pour retarder” la circulation du virus variant, plus contagieux et surveillé “comme le lait sur le feu”, selon M. Véran. En attendant la vaccination, un “formidable espoir”. De 12 à 14 millions Français pourraient être vaccinées “à la mi-avril”, selon lui. A propos des lieux culturels, Gabriel Attal a évoqué “un calendrier de réouverture qui pourrait être progressif”. Il commencerait “par certains acteurs”, comme les musées, “puis par d’autres”.Le gouvernement est aussi attendu sur la réouverture des bars et restaurants, qui ne pourront sans doute pas reprendre leur activité le 21 janvier comme prévu.Jean Castex doit également indiquer si de nouveaux départements seront concernés par un couvre-feu avancé à 18H00, au lieu de 20H00, comme c’est le cas pour 15 départements depuis le début du mois. “C’est une carte qui peut évoluer dans un sens comme dans l’autre”, a précisé le porte-parole.Sous le déluge de critiques de l’opposition sur la stratégie vaccinale, Jean Castex, qui sera aussi accompagné jeudi par Alain Fischer, le “M. Vaccins” du gouvernement, a promis qu’il s’exprimerait également “longuement” sur le sujet, après avoir dénoncé des “polémiques stériles” qui “n’ont jamais sauvé aucune vie”. Forts de leur implantation de terrain, les élus de droite fustigent le “fiasco” de la vaccination, déplorant la lourdeur de l’administration ou un “échec” d’Emmanuel Macron. – Etat d’urgence -12.500 vaccinations ont été réalisées ce mercredi, contre 5.000 mardi en fin d’après-midi, selon le cabinet du ministre de la Santé. Evolution en France du nombre de nouveaux cas, hospitalisations, entrées en réanimation et décès, totaux et tendances pour ces quatre indicateurs, au 5 janvier © AFP – Simon MALFATTO Étrillé à cause d’un démarrage au compte-gouttes, le gouvernement a promis d’accélérer, notamment en permettant sans délai à tous les professionnels de santé de plus de 50 ans ou à risque de recevoir la fameuse injection dans les hôpitaux, et non plus seulement aux résidents et personnels des Ehpad.Olivier Véran, qui sera entendu le 12 janvier par la commission des Affaires sociales du Sénat, a aussi prévu d’ouvrir la vaccination, avant fin janvier, dans des centres dédiés en ville, à toutes les personnes âgées de plus de 75 ans. “Nous ouvrons 100 centres destinés à la ville”, puis “nous en ouvrirons 300 la semaine prochaine et 500 celle d’après”, a précisé M. Attal.Se pose également la question des doses disponibles. Aux 500.000 doses hebdomadaires du vaccin Pfizer/BioNTech, devraient s’ajouter 200.000 doses “le premier mois”, puis “500.000 par mois” du vaccin de l’américain Moderna, selon le gouvernement.Le Premier ministre pourrait détailler en outre les missions exactes du cabinet de conseil privé McKinsey et Company, qui va désormais épauler le gouvernement dans sa stratégie vaccinale. Des boutiques fermées à la station de ski de Villard-de-Lans, le 5 janvier 2021 en Isère © AFP – Philippe DESMAZES Il évoquera une éventuelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire. Le gouvernement pourrait instaurer un état d’urgence sanitaire strict jusqu’au 1er juin puis un régime transitoire jusqu’au 31 décembre 2021, selon Libération.Mercredi 25.379 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, tandis que le nombre d’hospitalisations a légèrement diminué. Avec 291 décès à l’hôpital, la maladie a tué 66.565 personnes depuis le début de l’épidémie. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2021) Agence France-Presse



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/depeches/2531868-covid-19-vaccins-le-gouvernement-promet-de-la-visibilite/

Author :

Publish date : 2021-01-07 03:06:38

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Symptômes du Covid : de la toux à la perte de goût, comment détecter les signes ?

Symptômes du Covid : de la toux à la perte de goût, comment détecter les signes ?




SommaireDébuts des symptômesPremiers symptômes du Covid-19Rhume ou Covid-19Nez qui couleFièvre et courbaturesMal de gorgeAnosmie et perte de goûtEssoufflementNausée, diarrhée et vomissementCovid et surditéCovid et problèmes de peauSymptômes chez les bébés et enfantsSymptômes chez les jeunes adolescentsSymptômes chez les femmes et les hommesDurée des symptômes du CovidQue faire en cas de symptômesQuand et comment se faire tester Malades asymptomatiques[Mis à jour le 6 janvier 2021 à 16h31] Les vacances sont terminées, vous n’êtes pas très en forme, votre nez coule, une petite toux fait son apparition… Oui, ce sont peut être les signes du coronavirus. Avec les fêtes de fin d’année et le brassage entre les familles, le virus a pu circuler plus facilement et c’est désormais l’heure de l’apparition des symptômes. Néanmoins et comme toujours depuis le début de la pandémie, être malade ne veut bien évidemment pas systématiquement dire que vous êtes porteur du Covid. Avec l’hiver, les bronchites, grippes, angines sont monnaies courantes et pourraient être tout simplement la raison de vos maux. Pour écarter l’hypothèse, il vous faudra passer un test PCR ou antigénique dans un centre le plus proche. Toutefois, sachez que des symptômes spécifiques existent pour le coronavirus comme l’anosmie, perte de goût et odorat, ou encore une petite surdité, des vomissements… Tout ces éléments n’apparaissant pas lorsqu’on a mal à la gorge pour un simple rhume.Certains animaux plus résistants que les êtres humains ?Le coronavirus s’attaque également aux animaux. Des chercheurs de l’Université de Lettonie des sciences et technologies de la vie (LLU) ont mené une étude auprès de 130 chats. Ces derniers sont issus de refuges et de foyers où les habitants ont été infectés par le Covid-19. Les scientifiques ont fait des prélèvements de sang afin de détecter des anticorps, pris des échantillons de selles, et effectué des frottis dans la gorge. “Les premières découvertes sont que plusieurs chats ont développé des anticorps contre l’agent Covid-19”, a expliqué le Dr. Gundega Mūrniece, membre de la Faculté de Médecine Vétérinaire de la LLU. Le Dr. Mūrniece a ajouté : “La présence d’anticorps démontrent le fait que le chat est susceptible d’avoir eu le Covid-19.” La différence entre les êtres humains et les chats concerne la durée des symptômes. Chez les Hommes, les signes du coronavirus se manifestent pendant cinq à dix jours en moyenne, alors que les petits félins subissent les symptômes durant peu de temps. Le doyen de la Faculté de Médecine Vétérinaire de la LLU, le professeur Kaspars Kovaļenko, a indiqué que l’infection est “spontanément résolutive”. En d’autres termes, cela signifie qu’elle guérit rapidement sans traitement. Le Dr. Kovaļenko a détaillé que “pendant deux ou trois jours le chat présente des signes cliniques”. L’animal se rétablit ensuite assez rapidement. Les chats sont plus résistants que les humains en raison de leur immunité naturelle ainsi que d’autres facteurs génétiques selon le professeur.Les acouphènesUne étude britannique, publiée en novembre 2020 dans la revue Frontiers in Public Health, s’est intéressée aux acouphènes qui apparaissent chez des individus touchés par le Covid-19. Une équipe de chercheurs de l’Université Anglia Ruskin au Royaume-Uni a utilisé les données de 3 103 personnes pour mener ses recherches. Ces derniers, qui sont issus de 48 pays différents, ont tous des acouphènes. 49% des participants résident en Amérique du Nord, contre 47% en Europe. “Les autres États ont été légèrement représentés”, selon les scientifiques. Les chercheurs ont dévoilé que les acouphènes se sont manifestés pour la première fois chez sept participants à la suite de leur infection au coronavirus. 40% des sondés ont indiqué que les symptômes du coronavirus ont aggravé leurs acouphènes. 54% n’ont pas noté de changement, tandis que 6% des individus ont précisé que le Covid-19 a amélioré leurs acouphènes. La crise sanitaire engendrée par la propagation du coronavirus n’a pas non plus contribué à l’amélioration des acouphènes des participants : “Les acouphènes préexistants ont été considérablement exacerbés chez les personnes qui s’isolaient, éprouvaient de la solitude, dormaient mal et faisaient moins d’exercice. L’augmentation de la dépression, de l’anxiété, de l’irritabilité et des soucis financiers a également contribué de manière significative à ce que les acouphènes soient plus gênants pendant la période pandémique”.LISTE des symptômes du Covid-19Au bout de combien de temps se déclarent les symptômes du coronavirus ?Selon le ministère des Solidarités et de la Santé, le délai d’incubation du Covid-19 est de trois à cinq jours de manière générale, cependant cela peut monter à quatorze jours. Il s’agit de la période entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes.Quels sont les premiers symptômes liés au coronavirus ?Quels sont justement les premiers symptômes du Covid ? Une personne infectée par le virus peut souffrir d’une toux sèche, de la fièvre et de la fatigue au début. Ces symptômes font leur apparition progressivement chez certains individus, en ayant une toux anodine au premier abord. D’autres personnes ne souffrent pas de ces signes alors qu’elles sont tout de même contaminées. On parle alors de malades “asymptomatiques”, ce qui rend la détection de la maladie beaucoup plus difficile.Des chercheurs de l’Université de Californie du Sud ont publié une étude sur Frontiers in Public Health, sur l’apparition des premiers symptômes du Covid-19. Ils semblent se manifester dans un ordre donné :Fièvre supérieure à 38,5°C pendant deux ou trois joursTouxDouleurs musculairesNauséesDiarrhéesLes scientifiques ont comparé cette analyse à la grippe. Pour cette dernière, c’est la toux qui se déclare en premier, contrairement au Covid-19 qui provoquerait d’abord une forte fièvre. La collecte des informations a eu lieu en février en Chine, au moment où le pays était le plus touché par la maladie dans le monde. 55 000 cas confirmés ont servi à l’élaboration de cette étude.Comment différencier un rhume du Covid-19 ?Lorsqu’on se lève le matin et que nous faisons face à une série d’éternuements ou qu’on a tout simplement le nez qui coule, on peut très vite associer ces symptômes au coronavirus et non à un simple rhume. Pourtant, un élément très important doit vous permettre de distinguer les deux et vous éviter de vous rendre chez le médecin : la fièvre. Le Covid-19, sauf si vous êtes un cas asymptomatique, doit provoquer d’entrée une grosse fièvre supérieure à 38°. Même si le rhume peut apporter une légère fièvre, la plupart du temps vous ne devriez pas avoir ce symptôme mais juste une légère fatigue qui ne devrait pas perturber vos activités quotidiennes. Le rhume peut ou doit également entraîner un mal de gorge, des éternuements, une congestion et/ou un écoulement nasal, des symptômes qui doivent apparaître plus lentement que pour le Covid, qui les fait apparaître de manière brutale. Notons également que les éternuements ne sont pas un symptôme avéré du coronavirus ni même le nez qui coule.Le nez qui coule est-il un symptôme du Covid ?Oui et non. En effet, il est difficile de dire si le nez qui coule est un véritable symptôme du coronavirurs. En effet, ce symptôme est assez régulier pour de nombreuses personnes au réveil et cela ne veut pas dire que vous avez le Covid ni que vous soyez réellement malade. En revanche, si ce dernier est accompagné de plusieurs autres maux comme la toux, de la fièvre et même des problèmes de respiration, alors oui le nez qui coule peut être un symptôme bénin du coronavirus.La fièvre et les courbatures sont-elles des symptômes du coronavirus ?Comme pour la grippe saisonnière, la fièvre et les courbatures sont des symptômes très fréquents du Covid-19. Le niveau de fièvre est variable d’un individu à un autre, mais généralement le coronavirus provoque une fièvre supérieure à 38°. Si vous voulez lutter contre la fièvre ou la douleur, préférez le paracétamol aux anti-inflammatoires et à l’ibuprofène, soupçonnés d’aggraver les symptômes en cas de coronavirus. En cas de doutes, restez chez vous et appelez votre médecin.Le coronavirus provoque-t-il un mal de gorge ?Parmi les symptômes principaux du coronavirus, on compte effectivement les maux de gorge. Les patients Covid présentent le plus souvent une toux sèche, mais elle peut aussi parfois être grasse. Aurore Jégu-Pétrot, infirmière, a rapporté sur BFMTV que cette toux, si elle devient ingérable, doit alerter : “Quand tu vois que tu tousses à t’en étouffer tu te dis que tu vas avoir besoin d’aide respiratoire”… Pourtant, dans la majorité des cas, cette toux s’éteint d’elle-même. L’OMS conseille d’appeler votre médecin traitant si vous avez une toux sèche.Qu’est-ce que l’anosmie, symptôme particulier du coronavirus ?Plusieurs ORL ont alerté dès la mi-mars 2020 les autorités de l’apparition d’un nouveau symptôme : l’anosmie, ou perte d’odorat. Cette perte d’odorat semblerait être un symptôme pathognomonique, c’est à dire un signe clinique qui, à lui seul, permet d’établir le diagnostic. Ce symptôme est la première présentation spécifique du nouveau coronavirus. Le Dr Corré, ORL à l’Hôpital-Fondation Rothschild à Paris, a théorisé : “Le virus SARS-Cov-2 est attiré par les nerfs : quand il pénètre dans le nez, au lieu de s’attaquer à la muqueuse comme le font les rhinovirus habituels, il attaque le nerf olfactif et bloque les molécules d’odeur”. Le médecin a assuré : “Dans le contexte actuel, si vous avez une anosmie sans nez bouché, vous êtes Covid positif, ça n’est pas la peine d’aller vous faire tester.” L’œdème bloquant le passage des cellules aromatiques serait provoqué par la réponse immunitaire, plus précisément par l’inflammation “globale” du corps provoquée par le virus, ce qui pourrait expliquer la disparition du symptôme une fois le virus éliminé.Comment détecter un essoufflement correspondant au coronavirus ?L’essoufflement est un autre symptôme du coronavirus qui peut être un signal d’aggravation de la maladie, qui s’attaque aux voies respiratoires et peut déboucher sur une pneumonie sévère. Cette complication survient chez certains patients à partir du septième jour, avec un regain de fièvre, parfois après une légère phase d’amélioration. L’essoufflement arrive souvent de manière subite et se constate au moindre effort physique, comme se déplacer ou montre les escaliers. Pour le détecter si vous avez un doute, mesurez votre fréquence respiratoire. Au delà des 20 à 25 respirations par minute, il s’agit d’une la tachypnée (augmentation de la fréquence respiratoire) et il peut être conseillé de consulter un médecin si vous présentez d’autres symptômes.Le coronavirus peut-il déclencher des troubles digestifs ?La nausée, les diarrhées ou des vomissements peuvent être des symptômes du coronavirus, ils en seraient même des symptômes courants. Une étude chinoise, publiée dans l’American Journal of Gastroenterology, a disposé que les patients du coronavirus peuvent également être touchés par des troubles digestifs. L’étude rapporte que sur 206 cas de Covid-19 testés, dont la moyenne d’âge est de 55 ans, “près de la moitié (48,5 %) s’est rendue à l’hôpital pour des troubles digestifs divers tels que de la diarrhée (29,3 %), des vomissements (8 %) ou des douleurs abdominales (4 %)”. Plus étonnant encore, quelques patients (sept) présentaient des troubles digestifs… mais pas de symptôme respiratoire, qui sont pourtant les signes les plus courants du nouveau coronavirus.Une méta-analyse menée par des scientifiques de l’université d’Alberta au Canada a démontré qu’environ un patient sur cinq positif au coronavirus ne présenterait que des symptômes gastro-intestinaux en s’appuyant sur 36 études rendues publiques entre le 31 mars et le 15 juillet 2020. Les résultats ont été publiés dans la revue Abdominal Radiology. s généralisées sont des signes gastro-intestinaux qui peuvent se manifester en cas de contamination au Covid-19. La méta-analyse a démontré que 18% des patients ayant été testés positifs au SARS-CoV-2, souffraient de certains de ces symptômes. Dans 16% des cas, les malades ne présentaient que ce type de signes.L’auteur principale de cette étude, Mitchell P. Wilson, a expliqué qu'”il existe un nombre croissant de travaux montrant que les symptômes abdominaux sont répandus chez les patients atteints de Covid-19″. M. Wilson a ajouté que “l’observation de tels troubles ne signifie pas nécessairement qu’un patient est atteint de Covid-19. Cela pourrait être dû à une variété de causes potentielles. Mais l’une de ces causes potentielles est l’infection par le virus, et dans un environnement où le Covid-19 est très répandu, il s’agit d’une possibilité devant être sérieusement considérée par les praticiens.” Les scientifiques à l’origine de cette méta-analyse ont aussi fait part de troubles visibles à la suite d’examens d’imagerie, qui pourraient indiquer une potentielle infection au coronavirus : la présence d’air dans la paroi intestinale (pneumatose), l’inflammation de l’intestin grêle et du gros intestin, ainsi qu’une perforation intestinale (pneumopéritoine).Le coronavirus peut-il déclencher une surdité ?Symptômes, séquelles… Le coronavirus est toujours très difficile à interpréter pour les médecins dans le monde. Si les symptômes les plus fréquents comme la fièvre, la taux, les courbatures, maux de tête sont récurrents, plusieurs le sont moins et doivent vous alerter sur une éventuelle infection. Le plus connu est la perte de l’odorat et du gout, très désagréable mais qui selon une étude serait un “bon signe”. En revanche, plusieurs maux apparaissent alors que certains patients sont toujours positifs ou en phase de guérison. Parmi eux, la surdité est le symptôme le plus récent. En effet, certaines personnes porteuses du virus souffrent de problèmes auditifs depuis leur infection, comme le signalent des travaux de chercheurs britannique. Quatre cas auraient été recensés à travers le monde au moins. Les auteurs d’une étude parue dans les pages de la revue BMJ Case Reports demandent qu’un dépistage de la perte auditive soit lancé dans les hôpital pour que cette surdité puisse être rapidement traitée, sans qu’elle ne devienne permanente.Quel est le symptôme de “l’orteil violet” lié au Covid ?L’orteil violet est également un signe étrange dont les dermatologues font état depuis plusieurs mois mais qui refait surface depuis quelques jours. Selon les recherches menées par la Ligue internationale des sociétés dermatologiques et l’Académie américaine de dermatologie, certains des patients infectés par le coronavirus présentent une inflammation des pieds : les orteils peuvent gonfler ou changer de couleur. Selon des scientifiques, ce symptôme apparaît une à quatre semaine après la contamination et il peut se présenter sous forme d’engelures localisées sur les orteils. “Il semble qu’il y ait un certain sous-groupe de patients qui, quand ils attrapent le Covid, développent une inflammation au niveau des orteils. Cela les rend rouges et gonflés et ils deviennent éventuellement violets. Dans la plupart des cas, cela se résout naturellement et s’en va”, a souligné Esther Freeman, chercheuse pour l’International Covid-19 Dermatology Registry. Pour d’autres patients, “l’orteil covidé” est un symptôme du “Covid long” et peut durer jusqu’à 150 jours. Le coronavirus peut-il provoquer des problèmes de peau ?Plusieurs articles scientifiques ont fait état d’un lien entre une infection au nouveau coronavirus et des éruptions cutanées, une décoloration des doigts ou des orteils, ou encore des engelures. Afin d’affirmer ou d’infirmer une possible corrélation, le Service de dermatologie des Cliniques universitaires Saint-Luc (Belgique) a mené une étude sur 47 sujets, âgés de 26,5 ans en moyenne. L’équipe de recherche a rapporté dans un communiqué que “plus de la moitié d’entre elles rapportaient avoir présenté d’autres manifestations suggestives du Covid-19 (notamment fièvre, toux, rhume, troubles digestifs).” Pour chaque patient, plusieurs examens ont été réalisés notamment des tests PCR et sérologiques de détection du Covid-19. Les scientifiques ont conclu que “les frottis nasopharyngés et les sérologies Covid-19 se sont révélés négatifs pour les 47 patients. L’étude n’établit donc pas d’association directe entre les engelures et le Covid-19.” Les scientifiques ont avancé “une autre hypothèse pour expliquer l’apparition des engelures chez ces personnes : le confinement et la sédentarité qu’il implique. L’immobilité peut en effet provoquer une diminution de la perfusion sanguine au niveau des membres, ce qui contribuerait au développement des engelures.” Les aphtes, un symptôme du Covid ?Selon les résultats d’une étude espagnole, le coronavirus pourrait se manifester avec des lésions cutanées sur le palais. À travers cette recherche, les scientifiques ont examiné 21 patients d’un hôpital de Madrid (Espagne) qui avaient des éruptions cutanées. Un tiers des patients souffraient de taches rouges sur les muqueuses, une éruption cutanée appelée énanthème. “Malgré les rapports croissants d’éruptions cutanées chez les patients atteints de COVID-19, l’établissement d’un diagnostic étiologique est difficile “, rapportent les auteurs. Et d’ajouter : ” Cependant, la présence d’énanthème est un indice fort qui suggère une étiologie virale plutôt qu’une réaction médicamenteuse, en particulier lorsqu’un modèle pétéchial (il s’agit d’une tache cutanée rouge à violacée qui ne change pas de couleur quand une pression est réalisée dessus) est observé” explique l’étude dans la revue Jama Dermatology.La confusion mentale est-elle un symptôme du coronavirus ?Certains symptômes du Covid-19 sont désormais connus du grand public. Toux, fièvre, nez qui coule, difficultés respiratoires, anosmie, perte du goût… Ils sont évoqués de nombreuses fois par les scientifiques et médecins dans les médias, ou par le biais d’études. D’autres signes de la maladie existent néanmoins. C’est notamment le cas de la confusion mentale, relevée plutôt chez les personnes âgées. Dans un rapport de recherches publié sur Jama Network, une revue médicale mensuelle, ce symptôme est souvent observé chez les patients âgés de plus de 65 ans.”Cette étude a porté sur 817 personnes âgées atteintes du Covid-19 aux urgences. 28% d’entre elles présentaient une manifestation du syndrome confusionnel. Ce signe est le sixième symptôme le plus fréquent. Parmi les patients atteints de ce syndrome confusionnel, 16% l’avaient comme principal symptôme. 37% des personnes âgées n’avaient pas de signes typiques du coronavirus, comme la toux ou la fièvre”, est-il mentionné dans le rapport. À la suite de ces résultats, les auteurs de cette étude ont précisé que “ces recherches suggèrent que les personnes âgées touchées par le Covid-19 arrivent aux urgences avec un syndrome confusionnel, et que ce dernier signe devrait être considéré comme un symptôme du coronavirus”.Quels sont les symptômes aggravants du coronavirus ?L’infection liée au coronavirus devient inquiétante quand les personnes “respirent plus rapidement que la normale”, a rapporté à l’AFP le Dr Pauti, qui dit à ses patients d’appeler le 15 dès qu’ils perçoivent un essoufflement. Ces aggravations brutales interviennent souvent entre le septième et le quatorzième jour. Elles se traduisent par une forme de pneumonie bilatérale, à l’aspect radiologique bien particulier. “Au scanner, on peut avoir la quasi certitude” qu’il s’agit du Covid-19, a expliquait dès le mois de mars un médecin hospitalier en région parisienne à l’agence de presse. Jessica J Manson, spécialiste des phénomènes inflammatoires à l’University College Hospital de Londres, a estimé dans la revue médicale The Lancet : “Les preuves s’accumulent pour suggérer qu’une partie des patients souffrant de formes sévères du Covid-19 sont sujets d’un syndrome de choc cytokinique.” En théorie, en cas d’infection les cytokines permettent une régulation de l’action immunitaire. Or, avec “l’orage cytokinique”, on observe un emballement de ce système qui débouche sur une réaction hyper-inflammatoire. Quels sont les autres symptômes du Covid ?En marge de la rentrée 2020, Santé publique France a fait part de l’évolution de certaines connaissances sur la maladie et les symptômes du coronavirus. Une liste de nouveaux symptômes du Covid-19 que les patients peuvent rencontrer a été établie. Elle comprend : tachycardie, malaises, une altération soudaine de l’état mental (troubles de l’attention etc…), une diminution brutale de la tension artérielle, une hypoxie (diminution de la quantité d’oxygène que le sang distribue aux tissus), des chutes ou encore, des frissons. Quels sont les symptômes chez les bébés et les enfants ? Une étude du King’s College de Londres a permis d’établir que les enfants et les adultes n’avaient pas systématiquement les mêmes symptômes de la Covid-19. Ce rapport, révélé par le Guardian le 7 septembre 2020, indique que les plus jeunes souffrent davantage de fatigue, des maux de tête et de la fièvre. Les adultes sont quant à eux plus enclins à être victime de la perte du goût et de l’odorat, ainsi que de la toux. Autres élément particulier : les troubles digestifs et les éruptions cutanées. 15% des enfants sur un échantillon de 198 bambins britanniques positifs ont subi cela. Le professeur Tim Spector du King’s College, à la tête des équipes ayant mené l’étude, a affirmé qu'”un enfant sur six aura (une éruption cutanée) et [que] ce sera souvent le seul signe”. C’est un signe peu fréquent chez les adultes. Selon cette étude également, 35% des enfants positifs au Covid-19 ont manifesté une perte d’appétit ce qui n’est jamais bon signe. Suite à cela, les malades de moins de 18 ans ont sauté des repas.Selon le Dr Diane Demonchy, pédiatre, urgentiste et infectiologue aux hôpitaux pédiatriques de Nice CHU- Lenval interrogée par Var Matin, “avant 6 ans, les enfants sont encore en train de constituer leur immunité (…)Si les moins de 6 ans sont très sujets aux rhumes, rhinites, etc., on estime, selon les données actuelles, qu’ils sont peu enclins à attraper la Covid-19 et à la transmettre”. Elle conseille toutefois d'”impérativement consulter en présence d’une forte fièvre et si l’on sent que l’enfant n’est pas comme d’habitude, qu’il se déshydrate, semble affaibli, ou que les symptômes durent depuis plus de 3 jours. Toutefois, inutile d’aller faire un test PCR de son propre chef sans avoir vu un médecin. Car ce dernier pourra, peut-être à l’examen, trouver la cause des symptômes et éliminer l’hypothèse de la Covid-19.”La réponse immunitaire chez certains enfants négatifs à la maladieLes enfants sont moins impactés par la maladie, puisqu’ils développent des formes légères à modérée. Ils sont même parfois asymptomatiques. Pourtant, les enfants restent quand même parfois positifs au Covid-19. Une exception a toutefois été relevée, puis expliquée dans la revue Nature. En Australie, trois enfants n’ont cessé d’être testés négatifs. Ils ne présentaient pas non plus de signes de la maladie, bien que leurs parents soient positifs et symptomatiques. Ces derniers sont revenus d’un mariage en souffrant de fièvre, de maux de tête, de toux et de congestion nasale. Les tests cliniques effectués auprès de cette famille australienne ont démontré que les profils immunitaires cellulaires et la réponse cytokinique de tous les enfants sont similaires à ceux de leurs parents à n’importe quels moments. Les scientifiques ont détaillé dans cette étude de cas que “tous les membres de la famille ont des anticorps salivaires anti-SARS-CoV-2, principalement des immunoglobulines (IgA), qui coïncident avec la résolution des symptômes chez 3 des 4 membres symptomatiques”. Ces informations permettent de savoir que les enfants peuvent développer une réponse immunitaire face au Covid-19, sans être infecté par la maladie. “Cela soulève la possibilité que l’immunité chez les enfants puisse empêcher l’établissement du SARS-CoV-2”, ont déclaré les chercheurs.Des complications rares, mais possiblesSelon l’UNICEF “chez les enfants et les jeunes, les effets du virus sont relativement légers, une très faible proportion d’entre eux étant dans un état grave ou critique à cause du coronavirus.” Dans la plupart des cas, l’infection est peu symptomatique voire asymptomatique. Si les jeunes enfants et les bébés sont moins touchés que les adultes par le Covid-19, ils peuvent être contaminés, et donc transmettre la maladie.La maladie de Kawasaki, maladie inflammatoire des vaisseaux sanguins avec de potentielles conséquences très graves, est en recrudescence depuis le mois d’avril en France chez les enfants, avec plusieurs centaines de cas recensés au total. Une étude réalisée à l’hôpital Robert Debré, à Paris, a démontre un lien “assez clair” entre ce syndrome et le Covid-19, même si la maladie est considérée comme très rare, avec en moyenne 2 cas pour 100 000 personnes de moins de 21 ans. Selon Albert Faye, chef du service pédiatrie générale à Robert Debré, entre 2005 et 2020, 230 jeunes patients ont été hospitalisés pour cette pathologie. Au moment du pic de l’épidémie de Covid-19, l’incidence des hospitalisations pour maladie de Kawasaki a augmenté de 497%.En général, les premiers symptômes de la maladie de Kawasaki arrivent entre 2 à 4 semaines après l’infection au coronavirus. Il s’agit d’une fièvre importante, une inflammation au niveau du sang, des éruptions cutanées spécifiques, une forte fatigue et des oedèmes au niveau des extrémités. Bien connue en pédiatrie, la maladie de Kawasaki est en général soignée facilement, avec essentiellement des immunoglobulines. Toutefois, avec le coronavirus, les enfants présentent une résistance certaine aux immunoglobulines. Dès lors, les médecins associent ce traitement à des corticoïdes.Les enfants sont-ils asymptomatiques ?Une étude canadienne a démontré qu’un tiers des enfants positifs au SARS-CoV-2 ne présentaient pas de signes de la maladie infectieuse. Cette recherche a été publiée dans le Journal de l’Association médicale canadienne (CMAJ) le 24 novembre 2020. Des scientifiques de l’Université de l’Alberta ont analysé les résultats de tests de 2463 enfants de moins de 18 ans, réalisés entre le 13 avril et le 30 septembre dans la province canadienne. Les chercheurs ont comparé les symptômes des enfants positifs au Covid-19, à ceux d’enfants négatifs à la maladie. Il y en avait respectivement 1987 et 476. Sur l’ensemble des enfants positifs au SARS-CoV-2, 714 étaient asymptomatiques, ce qui représente une proportion de 35,9%. Tous les autres manifestaient des signes du coronavirus. Le chercheur Jeffrey Bakal, qui a participé à cette étude, a expliqué que cette proportion de cas asymptomatiques est importante au micro de Radio Canada : “Les enfants sont infectés et contagieux et nous ne savons pas assez bien à quel point ils sont contagieux, mais s’ils sont un tiers d’asymptomatiques, cela pourrait représenter un véritable défi [pour la santé publique] !”.Un cas particulier a été relevé en France, dans le département de la Haute-Savoie. Un nouveau-né a développé des symptômes inquiétants dans les trois jours qui ont suivi sa naissance. Cette dernière a eu lieu le 21 octobre dernier à Annecy. La mère du petit Daryo a décrit au micro d’Europe 1 les signes de son enfant : “Il est né avec les yeux qui partaient en coucher de soleil, c’est-à-dire qui partaient vers le bas. Il a fait 40 de fièvre, ils ont dû faire un prélèvement urinaire, de selles, une ponction lombaire, un prélèvement sanguin et le test PCR, tout a été négatif, sauf le test PCR”. Daryo a donc été testé positif au coronavirus trois jours après sa naissance. La mère de l’enfant, âgée de 24 ans, est convaincue qu’elle est à l’origine de cette contamination étant elle-même infectée par la maladie. “Je pense que tout le monde l’a attrapé à la maison, et que le bébé était positif parce que j’étais enceinte”, a t-elle précisé. Aujourd’hui, le bébé se porte bien. Il ne présente en effet aucune séquelle neurologique. Daryo est donc rentré avec sa mère à son domicile.Les symptômes du Covid sont-ils différents chez les hommes et les femmes, jeunes ou vieux ?Selon différentes études, les symptômes du Covid-19 peuvent différencier en fonction de l’âge et du sexe.Les symptômes du Covid-19 chez les jeunes : Les patients les plus jeunes présentent des symptômes liés à des troubles ORL et des problèmes digestifs. A l’inverse, chez les personnes les plus âgées, ce sont plutôt des symptômes de fatigue, de fièvre et de perte d’appétit.Les symptômes du coronavirus chez les femmes : Au-delà de la différence de génération, le sexe peut également provoquer des symptômes différenciés. Selon une étude du Journal of Internal Medecine, publiée en avril et mise à jour en septembre, les hommes souffriraient plus fréquemment de toux et de fièvre alors que chez les femmes, la perte de l’odorat, les maux de tête, l’obstruction nasale et la fatigue seraient plus fréquents.Le débat sur l’immunité a aussi été examiné en Alsace. Une étude a été menée par des équipes du CHU de Strasbourg et de l’Institut de Virologie sur 308 membres du personnel hospitalier, qui ont souffert de signes légers de la maladie. Cette étude a permis d’établir que 84% des patients suivis avaient des anticorps neutralisants jusqu’à six mois après la contamination. Les résultats de cette recherche ont attesté que le taux d’anticorps baisse plus rapidement chez les hommes que chez les femmes. En d’autres termes, la gente féminine serait plus encline à posséder une immunité plus longue ! La directrice de l’Institut de Virologie de Strasbourg, Samira Fafi-Kremer, a donné des indications sur cette différence : “Pour l’instant, on ne sait pas vraiment pourquoi, il se trouve que plusieurs réponses immunitaires au virus se trouvent dans le chromosome X, or la femme en possède deux. Il y a peut-être aussi une explication hormonale, l’oestrogène joue peut-être un rôle”.Des cas particuliers existent également chez les hommes de plus de 50 ans, ou ayant un indice de masse corporelle supérieur à 25. La présence d’anticorps dans leur corps est plus élevée un mois après la manifestation des premiers signes du Covid-19, comparé aux autres personnes testées. “C’est finalement assez logique puisque ces personnes sont les plus à risques, développent les formes les plus graves de la maladie et donc le plus d’anticorps pour lutter contre ce virus”, a détaillé Samira Fafi-Kremer. Trois à six mois après l’apparition de symptômes, des anticorps sont toujours présents chez les individus les plus à risques à hauteur cette fois de 99%. La directrice de l’Institut de Virologie de Strasbourg a précisé que ces données sont primordiales pour la vaccination : “De réaliser que les femmes gardent une immunité plus longtemps peut permettre d’adapter la vaccination, réfléchir à quel dosage, à quelle périodicité en fonction de si on est une femme ou un homme”.Quelle est la durée des symptômes du coronavirus ?Selon les différentes données et études, la durée de l’incubation pour le Covid-19 est en moyenne de 5 jours et les symptômes doivent durer de 10 à 15 jours sauf pour les cas graves nécessitant une hospitalisation ou un passage en réanimation. Directrice de recherche Inserm au sein de l’Institut Pierre Louis d’épidémiologie et de santé publique (Inserm / Sorbonne Université), Vittoria Colizza a analysé l’apparition et la durée des symptômes du Covid pour le site spécialisé The Conversation fin août : “Pendant les trois premiers jours, la personne n’est pas encore contagieuse. Elle le devient dans un second temps, durant les deux derniers jours, qui constituent la phase pré-symptomatique. Comme son nom l’indique, celle-ci précède l’apparition des symptômes. Durant ce dernier laps de temps, la personne infectée diffuse le virus autour d’elle”, écrit la chercheuse.”On sait qu’une personne malade peut demeurer positive à un test plusieurs semaines après le début des symptômes, mais on a désormais tendance à penser qu’elle n’est pas contagieuse aussi longtemps. Les tests RT-PCR, très sensibles, détecteraient des restes du virus encore présents dans l’organisme, mais il ne serait plus infectieux. C’est pourquoi l’OMS estime qu’on peut autoriser les malades confirmés à quitter l’isolement à peu près 2 semaines après le démarrage des symptômes.”Des symptômes qui persistentLe 22 juin dernier, l’OMS a reconnu que “certaines personnes ont des symptômes persistants, comme une toux sèche au long cours, de la fatigue ou le souffle court en montant des marches.” En France, selon les estimations livrées à l’AFP par Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches (92), 5 à 10% des malades pourraient être dans cette situation. Selon certaines études comme dans la revue JAMA en juillet ou encore Les Centres de contrôle et de prévention des maladies, ce sont des déréglements immunitaires provoqués par le Covid qui sont en cause. Parmi les symptômes persistants les plus communs, on trouve les douleurs thoraciques, des essoufflements, une fatigue, des courbatures, des maux de tête… Pour pallier ces symptômes, Nicolas Barizien, chef du service de rééducation fonctionnelle à l’hôpital Foch de Suresnes a mis en place “Réhab-Covid”, programme de rééducation après l’infection. “La première chose qu’on fait c’est de vérifier qu’ils ne font pas une rechute ou qu’ils n’ont pas de cicatrice pulmonaire de leur Covid et la plupart du temps ils vont bien”, a précisé le spécialiste. D’après lui, “la machine est déréglée, c’est pour cela que c’est beaucoup de rééducation, respiratoire et musculaire pour re-régler l’ensemble des fonctions cardio.”Quels sont les symptômes du “Covid long” ?Vous souffrez peut-être de la toux, de la fièvre, ou encore de maux de gorge. Ces symptômes fréquents sont synonymes de virus classiques de la période hivernale comme la grippe. Désormais, il est difficile de ne pas songer au Covid-19 lorsque certains de ces signes se manifestent. Certains symptômes persistent dans le temps chez 5 à 10% des malades. C’est notamment le cas des douleurs thoraciques, de la fatigue, des courbatures… Ces signes sont déjà reconnus comme des symptômes associés au “Covid long”.Les Centres américains pour le contrôle et la prévention (CDC) ont également officiellement distingués trois nouveaux signes du coronavirus, caractéristiques du “Covid long”, le 13 novembre. Tout d’abord, il y a le “brain fog”, qui signifie littéralement “brouillard cérébral”. En d’autres termes, ce signe est synonyme de “difficultés de réflexion et de concentration”. Une patiente australienne de 36 ans avait expliqué au Guardian qu’elle ne pouvait pas travailler plus d’une à deux heures par jour. “Même aller faire des courses devient compliqué” avait-elle ajouté. Une étude française publiée en août sur le site de la National Library of Medicine, avait fait un constat sur ce sujet. Sur un échantillon de 120 patients atteints du coronavirus, 55% d’entre eux souffraient de la fatigue, 34% de la perte de mémoire et 30,8% de troubles du sommeil. Les difficultés pour se concentrer concernaient 28% des individus.Le deuxième symptôme relevé par les CDC est la dépression. Selon une étude de The Lancet Psychiatry publiée le 9 novembre, près de 20% des anciens malades développerait des symptômes liés à la dépression et l’anxiété entre 14 et 90 jours après leur infection. Ce rapport de recherches indiquent que les données de santé de 69 millions d’individus ont été utilisées. Le troisième signe ajouté par les CDC est les palpitations cardiaques. Les Centres ont aussi appelé ce dernier sous la forme de “symptôme du coeur qui bat”.Que faire en cas de symptômes ?Il est parfois délicat de savoir comment réagir face à des symptômes évocateurs du Covid-19. Dès qu’un symptôme du coronavirus apparaît, il est indispensable d’éviter tout contact avec d’autres personnes et d’appeler un médecin ou de se rendre dans un centre. Il est également possible d’effectuer un test Covid dans les différents centres de dépistages disponibles. En cas de symptômes graves, notamment les difficultés respiratoires, il est impératif de contacter le SAMU (15), ou d’envoyer un message au 114 pour les sourds et malentendants. Il est conseillé de contacter son médecin ou un établissement de santé avant de s’y rendre.Pour pallier certaines interrogations, le Gouvernement a mis en ligne un questionnaire pour orienter au mieux les malades potentiels. Avec le même objectif de rassurer les malades, l’Agence national du médicament (ANSM) a de son côté mis en ligne un questionnaire simple qui permet de connaître les effets d’un traitement sur le virus. La plateforme AlloCovid, lancée fin avril, est un outil qui permet d’aiguiller les malades. Disponible par téléphone, au 0 806 800 540 (prix d’un appel local), ce service ne nécessite pas de smartphone ou d’une connexion internet. Un bot téléphonique vous pose une série de questions, souvent fermées, sur votre état général.Quand et comment se faire tester pour le Covid-19 ? Que faire en cas de symptômes ? Le ministère des Solidarités et de la Santé enjoint les Français présentant des symptômes du Covid-19 à “agir”. En cas de symptômes, même faibles, les bonnes démarches, listées sur le site Ameli, de l’Assurance maladie, sont les suivantes :s’isoler sans délai,maintenir à distance les personnes, y compris celles de son entourage,porter un masque en cas de sortie,contacter son médecin traitant ou, en son absence, un autre médecin de ville (ne pas se rendre directement chez le médecin, ni aux urgences de l’hôpital). Si l’on n’a pas de médecin traitant, on peut appeler le 09 72 72 99 09 (service gratuit + prix de l’appel, ouvert 7 jours sur 7, de 8 h à 19 h) pour être orienté vers un médecin généraliste volontaire pour recevoir, pendant la période de l’épidémie, des patients potentiellement atteints du Covid-19 n’appartenant pas à sa patientèle habituelle. Durant cette période d’épidémie, le recours à la téléconsultation d’un professionnel de santé est encouragé et facilité. Le médecin prescrira un test RT-PCR (pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie), remettra ou prescrira des masques chirurgicaux et détaillera les consignes d’isolement,réaliser le test RT-PCR (pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, avec ou sans ordonnance) le plus rapidement possible dans le laboratoire spécialisé le plus proche (tout savoir sur les test Covid),lister les personnes de son entourage familial, amical, professionnel avec qui on a été en contact rapproché sans masque (personnes sous le même toit, collègues partageant le même bureau …) 2 jours avant le début des signes de la maladie jusqu’à la mise en isolement. Les coordonnées de ces personnes seront recueillies par le médecin et par les équipes sanitaires de l’Assurance Maladie, qui contacteront systématiquement ces ” personnes contact “.Il est aussi préférable de se faire dépister si vous avez croisé la route d’une personne porteuse du virus, pendant au moins quinze minutes. Le 11 septembre, le Premier ministre Jean Castex a indiqué que des créneaux et des lieux de tests seraient réservés à trois populations prioritaires : les personnes ressentant des symptômes, les cas contact et les soignants.Quand appeler le 15 ? Le site du ministère des Solidarités et de la Santé précise qu’en cas d’aggravation des symptômes, “avec des difficultés respiratoires et signes d’étouffement” (manque de souffle au moindre effort ou lors de la prise de parole), [il faut appeler] le SAMU (15) ou [envoyer] un message au numéro d’urgence pour les sourds et malentendants (114)”.Que faire après le test ? Après le test de dépistage au Covid, isolez-vous chez vous en attendant de recevoir les résultats, pour éviter de potentiellement infecter d’autres personnes. En cas de contamination avérée, vous devez rester à votre domicile ou à l’hôtel si vous n’êtes pas proche de chez vous. Pour les personnes testées positives au #Coronavirus, et celles avec lesquelles elles ont été en contact, la durée d’isolement est réduite à 7 jours. Plus d’informations : 0 800 130 000Quels types de tests ? Plusieurs types de tests relatifs au SARS-CoV-2 sont actuellement disponibles en France : tests virologiques RT-PCR, tests sérologiques ELISA, TDR, TROD, ou autotests. Aucun n’est efficace à cent pour cent mais leur utilisation est complémentaire. Cependant, seuls les tests RT-PCR qui sont des tests virologiques, offrent la capacité d’établir le diagnostic de la maladie et ils sont proposés en centre hospitalier universitaire (CHU) et en laboratoires de ville. “Les tests sérologiques, en complément des tests RT-PCR, peuvent permettre de répondre à la question “suis-je ou ai-je été malade de la Covid-19 ?”. En revanche, ils ne permettent pas de répondre aux questions ” suis-je contagieux ?”, ou “suis-je protégé contre la Covid-19 ?””, explique la Haute autorité de Santé dans un communiqué diffusé le 2 mai.Le coronavirus entraîne-t-il des troubles rénaux ?Le nouveau coronavirus peut affecter les reins. Alan Kliger, néphrologue à la Yale School of Medicine, a chiffré dans le Washington Post : “Près de la moitié des personnes hospitalisées en raison du covid-19 ont du sang ou des protéines dans leur urine.” Plus alarmant, une enquête rapportée par le journal début avril estime entre 14 à 30% la part des patients en soins intensifs à New-York et à Wuhan (Chine) qui avaient perdu leur fonction rénale et nécessité une dialyse à l’époque. Les individus atteints de maladies rénales sont plus sujets à ces aggravations. Ils présentent souvent des problèmes de diabète, d’hypertension ou des maladies cardiovasculaires. Pourtant, le Dr Brad Rovin, directeur du département de néphrologie à l’université d’État de l’Ohio, a notifié à RFI que “de nombreux cas qui n’avaient jamais eu de maladie du rein avant, développent de graves lésions rénales.” Il a expliqué : “En fonction de la gravité et de la durée de l’infection pendant leur combat contre le Covid-19, ces patients peuvent développer une insuffisance rénale chronique.” Le Dr Brad Rovin a souligné : “Je pense que nous verrons les conséquences de cette maladie dans les services de néphrologie sur le long terme.” Le coronavirus entraîne-t-il des troubles neurologiques ?Certains patients atteints par le Covid-19 présentent des troubles neurologiques. Une étude publiée en avril dans la revue de l’Association de médecine américaine (Jama) indiquait que sur 214 patients chinois, 36% présentaient des symptômes neurologiques, allant de la perte d’odorat à des douleurs nerveuses, et jusqu’à des crises convulsives et des accidents vasculaires cérébraux. Si ces phénomènes sont parfois dues au manque d’oxygène dans le sang, certains professionnels de santé ont très vite évoqué d’autres hypothèses, comme une réponse immunitaire anormale — un “orage de cytokine” — qui provoquerait une inflammation au cerveau appelée encéphalite auto-immune, ou une encéphalite virale.Mais une étude récente, dirigée par Akiko Iwasaki, immunologue de l’université de Yale, et publiée en septembre a confirmé que les troubles neurologiques pouvaient être liés à la capacité du coronavirus de pénétrer le cerveau. “Des preuves de la capacité neuroinvasive du SRAS-CoV2, et une conséquence inattendue de l’infection directe des neurones par le SRAS-CoV-2”, ont été démontrées. “Lors de l’autopsie du cerveau de patients décédés des suites de la Covid-19, nous détectons le SRAS-CoV-2 dans les neurones corticaux, et notons les caractéristiques pathologiques associées à l’infection avec un minimum d’infiltrats de cellules immunitaires”, détaillent les chercheurs. Le virus de la maladie Covid-19 est donc bien capable d’envahir le cerveau et de s’y dupliquer.Par ailleurs, des médecins américains ont constaté une augmentation des accidents vasculaires cérébraux (AVC) chez des patients Covid jeunes et d’âge moyen. Dans le Washington Post, Pascal Jabbour, neurochirurgien à l’hôpital Thomas Jefferson, a déclaré que de nombreux cas présentaient des caractéristiques inhabituelles. Généralement les caillots apparaissent dans les artères qui transportent le sang loin du cœur. Or, chez les malades du Covid-19, les caillots se forment également dans les veines et sont plus difficiles à traiter. Sherry H-Y Chou, neurologue à l’hôpital universitaire de Pittsburgh, a émis l’hypothèse que ces affections seraient conséquentes à “un tir ami”, c’est-à-dire à une réponse immunitaire disproportionnée. Si vous constatez des symptômes d’un AVC (étourdissements ; engourdissement et affaissement d’une partie du visage, d’un bras, d’une jambe ou d’une partie du corps ; problèmes d’élocutions…) contactez le 15 au plus vite.Le Covid peut-il provoquer une perte de cheveux ?Le coronavirus pourrait provoquer une perte de cheveux sur certaines personnes qui ont été positives au Covid-19. Selon une étude publiée en août par la chercheuse et professeure Natalie Lambert de l’Université de médecine de l’Indiana, ce symptôme est apparu à plusieurs reprises. Sur les 1 567 répondants, 423 attestent de ces chutes, soit environ 27% des sujets. Une des participantes de l’étude a expliqué qu’elle avait perdu 75% de sa masse capillaire après avoir contracté la maladie. Ceci viendrait de l’effluvium télogène, un dérèglement capillaire à l’origine d’une perte de cheveux importante ou localisée, généralement causée par le stress. Selon le Dr Esther Freeman, chercheuse à l’American Academy of Dermatology, la perte de cheveux commence à se voir dans les trois mois suivant le stress.Les symptômes oculairesLes symptômes du Covid-19 sont similaires à ceux d’autres maladies infectieuses typiques de la saison hivernale : toux, fièvre, courbatures… Certaines personnes peuvent également être victimes de difficultés respiratoires. Au fil de l’année, divers signes du SARS-CoV-2 ont été découverts par les médecins et les scientifiques. Les recherches continuent toujours en cette fin d’année, et permettent de mettre en lumière d’autres symptômes. Une étude publiée en novembre 2020 dans la revue médicale BMJ Open a établi que les yeux irrités constituent un signe du coronavirus.Un questionnaire en ligne a été mis à la disposition de personnes atteintes par le Covid-19. Une vérification des signes des participants, de leur fréquence et de leur durée, a été faite. Les symptômes oculaires des malades s’étant manifestés avant leur infection ont été comparés avec ceux pendant qu’ils étaient atteints par le coronavirus. Sur les 83 participants de l’étude, 66% ont souffert de la toux sèche, 76% de la fièvre, 90% de la fatigue et 70% de l’agueusie et de l’anosmie. En ce qui concerne les signes oculaires, les trois symptômes les plus courants chez les participants de cette recherche étaient la photophobie, qui est une grande sensibilité à la lumière (18%), les yeux irrités (16%) ainsi que les yeux qui piquent (17%). Les auteurs de cette étude ont expliqué que “la fréquence des yeux irrités était significativement plus élevée pendant l’état Covid-19 (16%), par rapport à l’état pré-Covid (5%)”. Aucune différence entre les hommes et les femmes ont été relevées. Les scientifiques ont ajouté que “81% des participants ont indiqué être victimes de symptômes oculaires dans les deux semaines suivant les autres symptômes du coronavirus”. 80% ont également déclaré que ces derniers duraient moins de deux semaines.Malades asymptomatiquesCertains symptômes du coronavirus sont identiques à ceux de maladies hivernales comme le rhume ou la grippe : la fièvre, la toux, le nez qui coule… Cette similarité crée la confusion pour différencier les maux. Pourtant, la manifestation de symptômes chez des personnes atteintes par le Covid-19 ne serait pas si fréquente. Selon une étude réalisée par des chercheurs de l’University College de Londres (UCL), 86% des résidents au Royaume-Uni testés positifs sont asymptomatiques. Ce n’est rien de dire que cette forte proportion de personnes asymptomatiques pose de nouvelles questions, puisque le coronavirus deviendrait plus difficile à identifier au sein de la population. Sur 36 061 individus testés, 115 d’entre eux étaient positifs. Parmi ces 115 personnes, 16 présentaient des symptômes ce qui représente une donnée de 13,9%. Les 99 autres se sont signalées asymptomatiques, soit 86,1% des cas positifs.Cette statistique est largement supérieure à celles publiées en juin 2020 Outre-Atlantique, dans le journal Annals of Internal Medecine. L’étude américaine avait détaillé que 30 à 45% de la population touchée par le virus était asymptomatique. D’après les scientifiques, il s’agissait d’une “estimation prudente” puisque certaines personnes sans symptômes pouvaient en développer dans les jours qui suivaient le test. Les chercheurs de l’étude britannique mettent cependant en perspective leurs propos : “La prévalence des cas asymptomatiques varie considérablement, probablement en raison de l’échantillonnage et des paramètres de l’étude. […] Les données de surveillances recueillies par l’étude proviennent de foyers privés anglais, et excluent les personnes vivant dans les établissements de soin, les établissements communautaires et les hôpitaux.”Quelles sont les séquelles du coronavirus ? Le coronavirus peut entraîner différents niveaux de séquelles. Xavier Lescure, professeur et infectiologue à l’hôpital Bichat à Paris, a expliqué sur FranceInfo : “On ne pense pas qu’il y ait des séquelles pour les personnes qui ont eu de faibles symptômes”. En revanche, chez les patients lourdement atteints, les conséquences seront indélébiles. Les poumons sont les premiers organes affectés. Une vidéo 3D (réalisée par des chercheurs de l’hôpital universitaire George Washington aux Etats-Unis) révèle que le tissu pulmonaire est très largement endommagé chez les patients sévèrement atteint. Keith Mortman, chef du service de chirurgie thoracique, a théorisé : “Quand cette inflammation se réduit, elle laisse des cicatrices sur les poumons et crée des dégâts à long terme. Cela peut détériorer les capacités respiratoires d’un patient dans le futur.” Les autopsies confirment que les patients grièvement touchés développent des fibroses pulmonaires. Xavier Lescure a expliqué : “On voit que les personnes qui décèdent ont de grosses lésions liées à des inflammations pulmonaires.”Depuis l’été 2020, plusieurs médecins en France et à l’étranger s’inquiètent également des séquelles somatiques ou psychologiques qui émergent plusieurs mois après le début de la pandémie dans plusieurs pays du monde. Ces dernières ne sont pas encore totalement documentées.



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2475703-symptomes-du-covid-de-la-toux-a-la-perte-de-gout-comment-detecter-les-signes/

Author :

Publish date : 2021-01-06 15:31:04

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Dakar 2021 : triplé pour Al-Attiyah, Peterhansel reste en tête, le classement général

Dakar 2021 : triplé pour Al-Attiyah, Peterhansel reste en tête, le classement général




SommaireDakar 2021 en directClassements Dakar 2021Les datesLe parcoursLes nouveautésLa diffusion TVL’essentielQui arrêtera la Toyota de Nasser Al-Attiyah ? Troisième victoire en trois jours pour le Qatari qui s’impose juste devant Stéphane Peterhansel et le rookie Henk Lategan, à la lutte pour la victoire jusqu’aux derniers kilomètres de l’étape. Carlos Sainz, en progression constante dans l’étape termine finalement à près de 3 minutes du leader alors que Sébastien Loeb signe une belle 4e place.Au général, malgré les 11 nouvelles secondes de perdues sur Al-Attiyah, Stéphane Peterhansel est toujours leader avec désormais 4’58” d’avance sur le Qatari. Grand perdant du jour en concédant plus de 20 minutes, Mathieu Serradori dégringole à la 7e place.L’Espagnol Joan Barreda s’est imposé lors de la 4e étape de ce Dakar 2021. Dans une course très roulante et assez rapide, l’Espagnol s’est montré le plus véloce pour signer une seconde victoire dans cette édition. Au classement, le pilote Honda devance Ross Branch de près de 6 minutes et Daniel Sanders de 6’09”. Vainqueur hier, Toby Price termine 8e à 7’47” alors que le leader Skyler Howes perd 13 minutes.Au général, Joan Barreda fait la bonne opération mais se retrouve à 15 secondes du nouveau leader, le Français Xavier De Soultrait. En terminant 5e de la spéciale le pilote est récompensé de sa constance. Voir les photos Dakar 2021, les plus belles images Le Dakar 2021 en direct Recevoir nos alertes live !15:44 – Ten Brinke regrette sa fin de DakarContraint à l’abandon, Ten Brinke regrette que ce Dakar 2021 se termine si rapidement et partage sa déception sur son compte twitter.Short end to an amazing adventure – Dakar 2021 ????#Dakar2021 #dakarrally @tcolsoul @dakar @eurolbv @fia @ToyotaNL @RTLGP @NUsport @HSFLogistics @tricorpworkwear @overdriveracing @logisznl #wiggers #klompsbouwbedrijf pic.twitter.com/DW0iWGwVKF— Bernhard ten Brinke (@b_tenbrinke) January 6, 202115:24 – Lategan s’est arrêté pour changer un pneuEn tête, le rookie Lategan a été contraint de s’arrêter pour changer un pneu sans savoir quel était le problème. “Ça s’est très bien passé sur la première partie, mais ensuite j’ai eu un problème avec un pneu. Je ne sais pas exactement ce qui s’est produit mais nous nous sommes arrêtés pour le changer. Ensuite, nous nous sommes un peu perdus dans les canyons, mais pour le reste, c’était plutôt une bonne journée.”15:10 – Loeb satisfaitSébastien Loeb a affiché sa satisfaction sur les réseaux sociaux en remontant à la 4e place du classement général de ce Dakar 2021.4e étape, 4e temps de la spéciale et désormais 4e du classement général ???? On continue notre remontée et cela fait plaisir de réaliser une bonne spéciale comme aujourd’hui ???? Merci @BRaidXtreme et @prodrive ????????#Dakar2021 #BRX #RedBull #Bardahl #BFGoodrich #Sparco pic.twitter.com/XZqpiVo8jR— Sébastien Loeb (@SebastienLoeb) January 6, 202114:52 – Al-Attiyah confirme avoir fait une petite erreurMalgré la victoire, Nasser Al-Attiyah a commis une petite erreur de parcours à la fin de la spéciale qui lui a fait perdre une grosse minute. “Ce n’était pas une étape facile. Nous avons fait une erreur qui nous a fait perdre une minute, mais tout le monde à dû en commettre, et nous avons vite retrouvé notre chemin. C’est difficile de faire des différences, mais aujourd’hui c’était bien d’avoir mon coéquipier Henk Lategan qui était juste derrière moi. C’est exactement ce dont j’ai besoin, un pilote rapide qui soit en mesure de m’aider.”14:30 – Joan Barreda : “Une très bonne étape”Vainqueur du jour, l’Espagnol s’inquiète tout de même de l’usure de ses pneus. “Ça a été une autre bonne étape. Je suis parti de loin en raison de mon résultat d’hier, mais c’est comme ça, sur ce Dakar on se retrouve tout devant ou loin derrière. Mais il faut continuer comme ça. Pour le moment, j’ai utilisé trois pneus. Je crois que celui que j’avais aujourd’hui est usé alors que j’aurais dû le garder trois jours, ce n’est donc pas une très bonne nouvelle. Mais nous verrons ce que nous ferons dans les jours qui viennent.”14:11 – Sanders : “J’ai chuté dans les dunes assez fort”Meilleur rookie de ce Dakar, Daniel Sanders termine 3e de cette spéciale : “Ça a été une bonne journée, on a commencé fort. J’ai essayé de me concentrer sur mon road-book tant que j’ai pu, mais j’ai quand même chuté dans les dunes assez fort. Je me suis assuré que je n’avais pas à nouveau blessé mon épaule, que je me suis disloquée il y a quelques semaines, puis j’ai fini assez fort malgré quelques petites erreurs. Sur la fin il y avait des canyons rocailleux, mais je pense que ça s’est bien passé globalement, même si j’ai perdu une petite minute sur la fin à chercher un waypoint juste avant l’arrivée.”13:55 – Henk Lategan, la révélationLe rookie poursuit son très bon Dakar et était même à la lutte pour signer sa première victoire avant de perdre pas mal de temps dans les derniers kilomètres. C’est tout de même un nouveau podium pour le pilote qui passe 5e au général juste derrière Sébastien Loeb.13:40 – Loeb progresse au généralSébastien Loeb est désormais à la 4e place du classement général de ce Dakar 2021. Après une première étape délicate et malgré une perte constante de temps, les progrès sont constants pour l’Alsacien.13:27 – La régularité paye pour PeterhanselSi les trois victoires d’Al-Attiyah sont impressionnantes, la régularité de “Monsieur Dakar” est tout aussi remarquable. Sur le podium de toutes les spéciales depuis cette édition 2021, Peterhansel est logiquement leader.13:19 – Carlos Sainz a perdu du temps sur la finAlors que l’Espagnol revenait d’une façon très impressionnante dans cette fin d’étape, le vainqueur de la toute première spéciale concède finalement près de 3 minutes et termine juste derrière Sébastien Loeb à la 5e place.13:16 – Stéphane Peterhansel toujours leaderEn concédant seulement 11 secondes dans cette spéciale, le Français conserve le leadership de cette édition 2021 avec un peu moins de 5 minutes d’avance sur son rival Al-Attiyah.13:15 – Le triplé pour Al-Attiyah !Et de trois pour la Toyota du duo Al-Attiyah – Baumel ! Le Qatari a résisté au retour très impressionnant de Peterhansel dans cette fin d’étape mais également celui de Carlos Sainz qui perd finalement quasiment 3 minutes.13:05 – Serradori perd 25 minutesLe grand perdant du jour est le Français Serradori qui concède près de 25 minutes dans cette spéciale et qui dégringole à la 7e place au général.13:03 – Vidéo : les voitures foncent !Alors que le résultat définitif de cette spéciale devrait intervenir dans quelques minutes avec le passage de Carlos Sainz, voici les images des autos fonçant à travers le sable, encore de très belles images !???? Need for Speed!

It’s a tight contest so far in the cars, stayed tuned for the result!#Dakar2021 pic.twitter.com/AdawTqPoxt— DAKAR RALLY (@dakar) January 6, 202112:47 – Plus que 31 secondes d’avance pour Al-AttiyahCarlos Sainz termine cette spéciale à fond et est en train de fondre sur le Qatari. Au kilomètre 298, l’Espagnol n’a plus que 31 secondes de retard sur la Toyota.LIRE PLUS document.getElementById(“jLiveMore”).onclick = function(element) { element.preventDefault(); var node = element.target ,content = document.getElementById(“jContentLiveMore”).innerHTML ,contentUnRot13 = content.replace(/[a-zA-Z]/g,function(c){return String.fromCharCode((c=(c=c.charCodeAt(0)+13)?c:c-26);}) ,finalContent = contentUnRot13.replace(/\//g, “/”); node.style.display = “none”; node.parentElement.innerHTML += finalContent; }; 12:45 – Znahry Naqhwne f’vzcbfr ra dhnqYn 4r &rnphgr;gncr qh Qnxne pbhebaar ha 4r invadhrhe qvss&rnphgr;erag ra dhnq nirp yn ivpgbver qr y’Rfcntaby Znahry Naqhwne.???? Dhnqf – Fgntr 4 ????4gu fgntr naq 4gu qvssrerag jvaare!???? Znahry Naqhwne vf gevhzcunag. ???????? Purpx bhg gur shyy enaxvatf ⬇️ uggcf://g.pb/CVqs3FSBrC#Qnxne2021 cvp.gjvggre.pbz/254eksjMJc&zqnfu; QNXNE ENYYL (@qnxne) Wnahnel 6, 202112:40 – Cnf qr cbqvhz cbhe Ybro, 4r cebivfbverF&rnphgr;onfgvra Ybro ivrag qr senapuve yn yvtar ra 4r cbfvgvba &ntenir; 2’36&dhbg; qh grzcf qr Anffre Ny-Nggvlnu. Nh t&rnphgr;a&rnphgr;eny, vy pbafreir fn cynpr whfgr qrinag Yngrtna cbhe 10 crgvgrf frpbaqrf.12:37 – Rg cbhedhbv cnf har ivpgbver qr Fnvam ?Cnegv ornhpbhc cyhf gneq dhr Anffre Ny-Nggvlnu, Pneybf Fnvam rfg cnff&rnphgr; nirp 51 frpbaqrf qr ergneq nh cbvagntr qh xvybz&rtenir;ger 268, fnpunag dhr y’&rnphgr;pneg n sbaqh rager Crgreunafry rg Ny-Nggvlnu &ntenir; yn sva qr yn fc&rnphgr;pvnyr, yrf cnevf fbag bhiregf !12:31 – Crgreunafry &rnphgr;pubhr &ntenir; 11 frpbaqrf !Fg&rnphgr;cunar Crgreunafry ivrag qr senapuve yn yvtar rg ivrag &rnphgr;pubhre &ntenir; 11 crgvgrf frpbaqrf qr Anffre Ny-Nggvlnu nce&rtenir;f har ge&rtenir;f obaar sva qr fc&rnphgr;pvnyr. Yngrtna e&rnphgr;gebtenqr &ntenir; yn gebvfv&rtenir;zr cynpr.12:22 – Ny-Nggvlnu qrienvg fvtare har 3r ivpgbverYrf cvybgrf pbzzraprag &ntenir; neevire rg Anffre Ny-Nggvlnu qrienvg fvtare har 3r ivpgbver pbaf&rnphgr;phgvir qnaf pr Qnxne 2021. Cbhe yr zbzrag, Yngrtna rfg qrhkv&rtenir;zr &ntenir; 1’30&dhbg;.12:15 – Ybro pvadhv&rtenir;zr cebivfbverF&rnphgr;onfgvra Ybro rfg npghryyrzrag pvadhv&rtenir;zr nh qreavre purpx cbvag qr prggr 4r &rnphgr;gncr. Yr Sena&pprqvy;nvf qnaf fba ohttl rfg &ntenir; ha crh cyhf qr qrhk zvahgrf qr Anffre Ny-Nggvlnu.12:11 – Ra zbgb, ge&rtenir;f znhinvfr bc&rnphgr;engvba cbhe Ubjrf rg CevprYrnqre qh t&rnphgr;a&rnphgr;eny rg invadhrhe qr yn 3r &rnphgr;gncr, Fxlyre Ubjrf rg Gbol Cevpr a’bag cnf snvg yn obaar bc&rnphgr;engvba qh wbhe. Y’Nz&rnphgr;evpnva n creqh 13 zvahgrf qnaf prggr &rnphgr;gncr, ce&rtenir;f q’ha dhneg q’urher cbhe y’Nhfgenyvra, qbhoyr invadhrhe qh Qnxne.12:03 – Tebffr cregr qr grzcf cbhe Yngrtna !Crhg &rpvep;ger har reerhe qr cvybgntr bh ha c&rnphgr;cva z&rnphgr;pnavdhr cbhe yr ebbxvr dhv cnffr qr 22 frpbaqrf q’ninapr nh xvybz&rtenir;ger 218 &ntenir; 37 frpbaqrf qr ergneq nh xvybz&rtenir;ger 268. Dhnfvzrag har zvahgr qr pbap&rnphgr;q&rnphgr;r ra 50 xvybz&rtenir;gerf fhe yr Dngnev Ny-Nggvlnu.11:53 – Yngrtna perhfr y’&rnphgr;pnegPvad frpbaqrf qr cyhf nh xvybz&rtenir;ger 218 cbhe Yngrtna dhv cbff&rtenir;qr q&rnphgr;fbeznvf 22 frpbaqrf q’ninapr fhe Anffre Ny-Nggvlnu. Yr Dngnev snvg gbhg qr z&rpvep;zr cbhe yr zbzrag har obaar bc&rnphgr;engvba chvfdhr Crgreunafry fr ergebhir &ntenir; 48 frpbaqrf qreev&rtenir;er yhv.11:43 – Znguvrh Freenqbev creq ornhpbhc qr grzcfFc&rnphgr;pvnyr ge&rtenir;f pbzcyvdh&rnphgr;r cbhe yr Sena&pprqvy;nvf Znguvrh Freenqbev dhv nce&rtenir;f har tebffr pbafgnapr qnaf yrf e&rnphgr;fhygngf qrchvf yr q&rnphgr;cneg creq ornhpbhc qr grzcf. Nh qreavre cbvagntr, p’rfg cyhf qr 20 zvahgrf pbap&rnphgr;q&rnphgr;rf fhe yn g&rpvep;gr qr pbhefr.11:37 – Yngrtna ra g&rpvep;gr nh xvybz&rtenir;ger 172 !Yr ebbxvr vzcerffvbaar rg rfg q&rnphgr;fbeznvf ra g&rpvep;gr nh xvybz&rtenir;ger 172 nirp 17 frpbaqrf q’ninapr fhe Anffre Ny-Nggvlnu rg 56 fhe yn zvav qh Sena&pprqvy;nvf Fg&rnphgr;cunar Crgreunafry.11:35 – Knivre qr Fbhygenvg abhirnh yrnqreYr Sena&pprqvy;nvf snvg cerhir qr pbafgnapr qnaf pr Qnxne rg qrivrag yr gbhg abhirnh yrnqre qr prggr &rnphgr;qvgvba 2021 ra grezvanag 5r qr yn fc&rnphgr;pvnyr. Nh t&rnphgr;a&rnphgr;eny, yr cvybgr cbff&rtenir;qr 15 crgvgrf frpbaqrf q’ninapr fhe y’Rfcntaby Oneerqn.11:21 – Wbna Oneerqn erzcbegr yn fc&rnphgr;pvnyr !Pbzzr Gbol Cevpr uvre, Wbna Oneerqn fvtar har frpbaqr ivpgbver qnaf pr Qnxne 2021 rg pbzzr y’Nhfgenyvra, yn ivpgbver vagreivrag nce&rtenir;f har tebffr cregr qr grzcf yn irvyyr. Bhieve yn ebhgr a’rfg qbap cnf qh tbhg qr gbhg yr zbaqr.11:16 – Ceboy&rtenir;zr z&rnphgr;pnavdhr cbhe Ny EnwuvNce&rtenir;f f’&rpvep;ger creqh uvre gbhg pbzzr Pneybf Fnvam, yr Fnbhqvra Ny Enwuv rfg nee&rpvep;g&rnphgr; nh xvybz&rtenir;ger 30 rg qbvg nggraqer fba nffvfgnapr cbhe ha ceboy&rtenir;zr z&rnphgr;pnavdhr fhe fn ibvgher.11:10 – Evpxl Oenorp creq &rnphgr;tnyrzrag qh grzcfInvadhrhe qr yn qreav&rtenir;er &rnphgr;qvgvba, y’Nz&rnphgr;evpnva a’nggndhr cnf &rnphgr;abez&rnphgr;zrag znvf ar fr ercbfr ovra &rnphgr;ivqrzzrag cnf aba cyhf qnaf yr q&rnphgr;freg. Crhg &rpvep;ger har fgeng&rnphgr;tvr cbhe erceraqer qrf sbeprf ninag y’&rnphgr;gncr qr qrznva. Nh cbvagntr, yr cvybgr fr ergebhir &ntenir; cyhf qr 5 zvahgrf qr Oneerqn.Classement et résultats DakarLe Dakar se déroule sur un format de classement à étapes comme par exemple sur le Tour de France cycliste. Le temps parcouru pour boucler chaque étape est additionné pour former un classement général. Les concurrents sont répartis en quatre grandes catégories : auto, moto, quads et camions. Dans chacune de ses catégories, il existe plusieurs sous-classements en fonction notamment des performances des véhicules engagés. Les classements des étapes servent à décider de l’ordre de départ de l’étape suivante. Le concurrent arrivé premier la veille partira donc en tête, un avantage certain puisqu’il ne sera pas gêné par les autres concurrents et par la poussière dégagée… mais doit ouvrir la route et peut donc servir d’éclaireur à des poursuivants lancé à ses trousses ! Le chrono est déclenché à chaque départ. Celui qui réalise le meilleur temps est désigné vainqueur de l’étape, celui qui compte le meilleur temps global depuis le départ de l’épreuve est en tête du classement général. Attention, la vitesse ne suffit pas, il faut aussi et surtout savoir bien s’orienter et lire le roadbook parfois piégeux pour prendre la meilleure route et valider les différents points de passages intermédiaires, les fameux “waypoints” (aussi appelés “CP”). Tout raté, toute balise non validée entraîne une pénalité de temps très coûteuse…4eme étape moto : 1. Joan Barreda (ESP, HONDA), 2. Ross Branch (BWA, Yamaha) à 5’57”, 3. Daniel Sanders (AUS, KTM) à 6’09, 4. Luciano Benavides (ARG,Husqvarna) à 6’22”, 5. Xavier De Soultrait (FRA, Husqvarna) à 7’19”.Classement général moto : 1. Xavier De Soultrait (FRA, Husqvarna), 2. Joan Barreda (ESP, HONDA) à 15″, 3. Kevin Benavides (ARG, Honda) à 3’24”, 4. Ross Branch (BWA, Yamaha) à 4’24”, 5. Skyler Howes (USA, KTM) à 4’26”, 6. Luciano Benavides (ARG,Husqvarna) à 5’31”, 7. Sam Sunderland (GBR, KTM) à 7’13”, 8. Toby Price (AUS, KTM) à 7’47”, 9. Jose Ignacio Cornejo Florimo (CHL, Honda) à 8’06”, 10. Pablo Quintanilla (CHIL, Husqvarna) à 9’31”. 4eme étape auto : 1. Nasser Al-Attiyah-Mathieu Baumel (QAT-FRA, Toyota), 2. Stéphane Peterhansel-Edouard Boulanger (FRA-FRA, Mini) à 11″, 3. Henk Lategan-Brett Cummings (ZAF-ZAF, Toyota) à 1’30”, 4. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON, Bahrain Raid Xtreme) à 2’36”, 5. Carlos Sainz-Lucas Cruz (ESP-ESP, Mini) à 2’56″Classement général auto : 1.Stéphane Peterhansel-Edouard Boulanger (FRA-FRA, Mini), 2. Nasser Al-Attiyah-Mathieu Baumel (QAT-FRA, Toyota) à 4’58” , 3. Carlos Sainz-Lucas Cruz (ESP-ESP, Mini) à 36’19” 4. Sébastien Loeb-Daniel Elena (FRA-MON, Bahrain Raid Xtreme) à 48’14”, 5. Henk Lategan-Brett Cummings (ZAF-ZAF, Toyota) à 48’44”, 6. Jakub Przygonski-Timo Gottschalk (POL-DEU, Orlen) à 49’16”, 7. Mathieu Serradori-Fabian Lurquin (FRA-BEL, SRT Racing Century) à 51’58”, 8. Al Qassimi-Xavier Panseri (ARE-FRA, Abu Dhabi Racing) à 59’19”, 9. Martin Prokop-Viktor Chytka (CZE-CZE, Benzina Team) à 1h08’51”, 10. Nani Roma-Alexandre Winock (ESP-FRA, Bahrain Raid Xtreme) à 1h17’50”.Quelles sont les dates du Dakar 2021 ?Le Dakar 2021 a débuté le 3 janvier à Jeddah et s’achèvera le 15 janvier dans cette même ville de Jeddah. Une seule journée de repos est programmée le 9 janvier à Ha’il dans le centre de l’Arabie Saoudite.Quel sera le parcours du Dakar 2021 ?Le Dakar 2021 se fera sous forme de boucle avec un départ et une arrivée à Jeddah sur les bords de la Mer Rouge. Les concurrents partiront dans les terres vers l’Est. Puis, cap plein nord vers Ha’il dans le centre du pays où aura lieu l’unique journée de repos de ce Dakar 2021. De Ha’il, les concurrents encore en course repartiront pour longer la côte et redescendre vers Jeddah où sera dressé le podium d’arrivée. Si le parcours plus précis et définitif sera dévoilé plus tard dans l’année, on sait déjà que ce Dakar comprendra une étape marathon. C’est devenu un classique sur le Dakar redouté des concurrents qui ne peuvent alors disposer d’une assistance mécanique extérieure le soir lors de la pause de mi-étape marathon.Samedi 2 janvier : Prologue Jeddah-JeddahDimanche 3 janvier : Jeddah-BishaLundi 4 janvier : Bisha-Wadi-Ad-DawasirMardi 5 janvier : Wadi-Ad-Dawasir-Wadi-Ad-DawasirMercredi 6 janvier : Wadi-Ad-Dawasir-RiyadhJeudi 7 janvier : Riyadh-Al QaisumahVendredi 8 janvier : Al Qaisumah-Ha’ilSamedi 9 janvier : Repos à Ha’ilDimanche 10 janvier : Ha’il-SakakaLundi 11 janvier : Sakaka-NeomMardi 12 janvier : Neom-NeomMercredi 13 janvier : Neom-Al UlaJeudi 14 janvier : Al Ula-YanbuVendredi 15 janvier : Yanbu-JeddahQuelles seront les nouveautés sur le Dakar 2021 ?Plusieurs annonces ont été faites le 11 juin 2020 lors de la présentation de ce Dakar 2021. Voici ce qu’il faut retenir :Le port du gilet airbag sera obligatoire en moto et en quad pour renforcer la sécurité après une édition 2020 marquée par les décès de deux motards, le Portugais Paulo Gonçalves et le Néerlandais Edwin Straver.Des alertes sonores supplémentaires préviendront les pilotes à l’approche d’un danger. La vitesse pourra être limitée dans ces zones à risques, sur le modèle de ce qui est déjà fait lors des traversées de villages.Le roadbook est transformé en version électronique à la place du papier et sera distribué le matin des spéciales seulement et non plus la veille, ce qui compliquera le travail de repérage des co-pilotes qui ne pourront plus profiter de la nuit pour potasser le parcours et ne pourront plus s’appuyer sur des spécialistes au sein des équipes.Un rallye “classique” fait son apparition, le Dakar Classic avec des véhicules qui ont fait la légende de l’épreuve et des répliques de voitures et camions ayant participé à la course avant 2000.Sur quelles chaînes TV suivre le Dakar 2021 ?Le Dakar 2021 sera à nouveau à suivre sur France Télévisions.A partir de 20h tous les soirs sur France 4 : une émission au cœur de la course.A partir de 20h45 tous les soirs sur France 3 : Le Journal du Dakar.La nuit sur France 2 : Bivouac.La course est également retransmise sur Eurosport avec une émission tous les soirs à partir de 22h35 revenant sur l’étape du jour.{“@context”:”http://schema.org”,”@type”:”LiveBlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”coverageStartTime”:”2021-01-06 13:13:00″,”coverageEndTime”:”2021-01-10 10:21:23″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”description”:”Suivez le Dakar 2021 en direct : classements, ru00e9sultats et ru00e9actions”,”liveBlogUpdate”:[{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609944267″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T15:44:27+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T15:44:27+01:00″,”articleBody”:”Contraint à l’abandon, Ten Brinke regrette que ce Dakar 2021 se termine si rapidement et partage sa déception sur son compte twitter.rnrnrnrnShort end to an amazing adventure – Dakar 2021 ud83dudca5#Dakar2021 #dakarrally @tcolsoul @dakar @eurolbv @fia @ToyotaNL @RTLGP @NUsport @HSFLogistics @tricorpworkwear @overdriveracing @logisznl #wiggers #klompsbouwbedrijf pic.twitter.com/DW0iWGwVKFrn— Bernhard ten Brinke (@b_tenbrinke) January 6, 2021rnrn”,”headline”:”#DAKAR 2021 Ten Brinke regrette sa fin de Dakar”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609943058″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T15:24:18+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T15:24:18+01:00″,”articleBody”:”En tête, le rookie Lategan a été contraint de s’arrêter pour changer un pneu sans savoir quel était le problème. “Ça s’est très bien passé sur la première partie, mais ensuite j’ai eu un problème avec un pneu. Je ne sais pas exactement ce qui s’est produit mais nous nous sommes arrêtés pour le changer. Ensuite, nous nous sommes un peu perdus dans les canyons, mais pour le reste, c’était plutôt une bonne journée.”rn”,”headline”:”#DAKAR 2021 Lategan s’est arru00eatu00e9 pour changer un pneu”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609942235″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T15:10:35+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T15:10:35+01:00″,”articleBody”:”Sébastien Loeb a affiché sa satisfaction sur les réseaux sociaux en remontant à la 4e place du classement général de ce Dakar 2021.rnrnrnrn4e étape, 4e temps de la spéciale et désormais 4e du classement général ud83dudd1d On continue notre remontée et cela fait plaisir de réaliser une bonne spéciale comme aujourd’hui ud83dude04 Merci @BRaidXtreme et @prodrive ud83dude4fud83cudffc#Dakar2021 #BRX #RedBull #Bardahl #BFGoodrich #Sparco pic.twitter.com/XZqpiVo8jRrn— Sébastien Loeb (@SebastienLoeb) January 6, 2021rnrn”,”headline”:”#DAKAR 2021 Loeb satisfait”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609941171″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T14:52:51+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T14:52:51+01:00″,”articleBody”:”Malgré la victoire, Nasser Al-Attiyah a commis une petite erreur de parcours à la fin de la spéciale qui lui a fait perdre une grosse minute. “Ce n’était pas une étape facile. Nous avons fait une erreur qui nous a fait perdre une minute, mais tout le monde à dû en commettre, et nous avons vite retrouvé notre chemin. C’est difficile de faire des différences, mais aujourd’hui c’était bien d’avoir mon coéquipier Henk Lategan qui était juste derrière moi. C’est exactement ce dont j’ai besoin, un pilote rapide qui soit en mesure de m’aider.”rn”,”headline”:”#DAKAR 2021 Al-Attiyah confirme avoir fait une petite erreur”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609939823″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T14:30:23+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T14:30:23+01:00″,”articleBody”:”Vainqueur du jour, l’Espagnol s’inquiète tout de même de l’usure de ses pneus. “Ça a été une autre bonne étape. Je suis parti de loin en raison de mon résultat d’hier, mais c’est comme ça, sur ce Dakar on se retrouve tout devant ou loin derrière. Mais il faut continuer comme ça. Pour le moment, j’ai utilisé trois pneus. Je crois que celui que j’avais aujourd’hui est usé alors que j’aurais dû le garder trois jours, ce n’est donc pas une très bonne nouvelle. Mais nous verrons ce que nous ferons dans les jours qui viennent.”rn”,”headline”:”#DAKAR 2021 Joan Barreda : “Une tru00e8s bonne u00e9tape””,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609938660″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T14:11:00+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T14:11:00+01:00″,”articleBody”:”Meilleur rookie de ce Dakar, Daniel Sanders termine 3e de cette spéciale : “Ça a été une bonne journée, on a commencé fort. J’ai essayé de me concentrer sur mon road-book tant que j’ai pu, mais j’ai quand même chuté dans les dunes assez fort. Je me suis assuré que je n’avais pas à nouveau blessé mon épaule, que je me suis disloquée il y a quelques semaines, puis j’ai fini assez fort malgré quelques petites erreurs. Sur la fin il y avait des canyons rocailleux, mais je pense que ça s’est bien passé globalement, même si j’ai perdu une petite minute sur la fin à chercher un waypoint juste avant l’arrivée.”rn”,”headline”:”#DAKAR 2021 Sanders : “J’ai chutu00e9 dans les dunes assez fort””,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609937756″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T13:55:56+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T13:55:56+01:00″,”articleBody”:”Le rookie poursuit son très bon Dakar et était même à la lutte pour signer sa première victoire avant de perdre pas mal de temps dans les derniers kilomètres. C’est tout de même un nouveau podium pour le pilote qui passe 5e au général juste derrière Sébastien Loeb.rn”,”headline”:”#DAKAR 2021 Henk Lategan, la ru00e9vu00e9lation”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609936819″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T13:40:19+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T13:40:19+01:00″,”articleBody”:”Sébastien Loeb est désormais à la 4e place du classement général de ce Dakar 2021. Après une première étape délicate et malgré une perte constante de temps, les progrès sont constants pour l’Alsacien.rn”,”headline”:”#DAKAR 2021 Loeb progresse au gu00e9nu00e9ral”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609936042″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T13:27:22+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T13:27:22+01:00″,”articleBody”:”Si les trois victoires d’Al-Attiyah sont impressionnantes, la régularité de “Monsieur Dakar” est tout aussi remarquable. Sur le podium de toutes les spéciales depuis cette édition 2021, Peterhansel est logiquement leader.rn”,”headline”:”#DAKAR 2021 La ru00e9gularitu00e9 paye pour Peterhansel”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609935573″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T13:19:33+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T13:19:33+01:00″,”articleBody”:”Alors que l’Espagnol revenait d’une façon très impressionnante dans cette fin d’étape, le vainqueur de la toute première spéciale concède finalement près de 3 minutes et termine juste derrière Sébastien Loeb à la 5e place.rn”,”headline”:”#DAKAR 2021 Carlos Sainz a perdu du temps sur la fin”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609935391″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T13:16:31+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T13:16:31+01:00″,”articleBody”:”En concédant seulement 11 secondes dans cette spéciale, le Français conserve le leadership de cette édition 2021 avec un peu moins de 5 minutes d’avance sur son rival Al-Attiyah.rn”,”headline”:”#DAKAR 2021 Stu00e9phane Peterhansel toujours leader”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609935357″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T13:15:57+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T13:15:57+01:00″,”articleBody”:”Et de trois pour la Toyota du duo Al-Attiyah – Baumel ! Le Qatari a résisté au retour très impressionnant de Peterhansel dans cette fin d’étape mais également celui de Carlos Sainz qui perd finalement quasiment 3 minutes.rn”,”headline”:”#DAKAR 2021 Le triplu00e9 pour Al-Attiyah !”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609934735″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T13:05:35+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T13:05:35+01:00″,”articleBody”:”Le grand perdant du jour est le Français Serradori qui concède près de 25 minutes dans cette spéciale et qui dégringole à la 7e place au général.rn”,”headline”:”#DAKAR 2021 Serradori perd 25 minutes”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609934602″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T13:03:22+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T13:03:22+01:00″,”articleBody”:”Alors que le résultat définitif de cette spéciale devrait intervenir dans quelques minutes avec le passage de Carlos Sainz, voici les images des autos fonçant à travers le sable, encore de très belles images !rnrnrnrnud83dude97 Need for Speed!rnrnIt’s a tight contest so far in the cars, stayed tuned for the result!#Dakar2021 pic.twitter.com/AdawTqPoxtrn— DAKAR RALLY (@dakar) January 6, 2021rnrn”,”headline”:”#DAKAR 2021 Vidu00e9o : les voitures foncent !”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/#post1609933678″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/”,”datePublished”:”2021-01-06T12:47:58+01:00″,”dateModified”:”2021-01-06T12:47:58+01:00″,”articleBody”:”Carlos Sainz termine cette spéciale à fond et est en train de fondre sur le Qatari. Au kilomètre 298, l’Espagnol n’a plus que 31 secondes de retard sur la Toyota.rn”,”headline”:”#DAKAR 2021 Plus que 31 secondes d’avance pour Al-Attiyah”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Guillaume Bardou et Florian Gru00e9goire”}}]}



Source link : https://www.linternaute.com/auto/magazine/1257786-dakar2021-3e-victoire-pour-al-attiyah-peterhansel-et-de-soultrait-leaders-le-classement/

Author :

Publish date : 2021-01-06 14:44:27

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
1 2 3 4 37
Page 2 of 37

https://terrafestival.info   https://searchfriends.biz   https://www.artpulsion.com/   https://monpotagerinterieur.com   https://www.abwatches.net  
---
Bristol City women: Matt Beard set to take over until end of season *  goodxy1 10 Chaussures Charms Chaussures de Charme pour Croc Chaussures et Bandes de Bracelet Bracelet Party Gifts ##7 *  J&J Vax Delay? Kids’ COVID Cases Rise; The Dude Exults *  * Ravensburger -15352 – Puzzle – Jeune Africaine – 1000 Pièces *  Anniversary of Lausanne 2020 Opening Ceremony marked * 
Sleek MakeUP Contour de Visage et Bronzant Palette Dark 20 g *  Eslifey Tapis de Yoga antidérapant épais Motif Drapeau de la Russie 182,9 x 61 cm *  Chaussures Thought de relance EN DIRECT : Jean Castex présente son thought de 100 milliards d’euros pour l’économie… *  * CoolChange Costume La Boule du Dragon, Costume dentrainement chez la Tortue géniale, Taille 130 *  Angelwing BYD Femme Lingerie Sculptante Combinaisons Corset Culotte Ventre Plat Tailleur Hanche Enhancer Invisible… *