close

Baisse de la natalité au Japon : la surprenante idée de Tokyo pour inverser la tendance

Image d'illustration.




C’est la dernière idée du gouvernement métropolitain de Tokyo pour encourager ses habitants à trouver leur moitié et fonder une famille. Au Japon, pays traversant un grave problème de natalité et où le gouvernement vient d’annoncer une série de mesures pour tenter d’inverser cette tendance, la mairie de la capitale va lancer sa propre application de rencontres. Intitulée “Tokyo Futari Story” (“Futari” signifiant “couple”, en japonais), l’application va recourir à l’intelligence artificielle pour faire matcher les célibataires. “Sur la base de ‘vos valeurs’ et des ‘valeurs que vous souhaitez chez un partenaire’ déterminées à partir d’un test, l’IA vous présentera des personnes compatibles avec vous”, indique la plateforme sur son site Internet.L’application a la particularité de s’adresser aux candidats cherchant une union de longue durée. Pour attester du “sérieux” de leurs intentions, les utilisateurs devront ainsi fournir un certificat administratif prouvant qu’ils sont célibataires sur le plan légal, ainsi qu’une lettre déclarant qu’ils cherchent bien une âme sœur avec qui se marier. Sont également exigés des justificatifs de revenus.”Nous avons appris que 70 % des gens qui souhaitent se marier ne participent pas à des événements (de rencontres matrimoniales, NDLR) ou ne sont pas sur des applications de recherche d’un partenaire”, a déclaré à l’AFP un responsable du gouvernement de Tokyo en charge de la nouvelle application. “Nous voulons leur donner un petit coup de pouce” avec ce nouvel outil, qui est actuellement en phase de test, a-t-il ajouté.Applications, évènements, guidesUn “coup de pouce” chiffré à 1,28 million de dollars, selon un responsable cité par la chaîne américaine CNBC. Si le nom de l’entreprise chargée de développer cette application n’est pas encore connu, la chaîne américaine rappelle que l’application “Tapple”, très populaire au Japon, a déjà signé plusieurs partenariats avec des municipalités japonaises pour y pousser les habitants à se rencontrer. Dans le cadre de ses efforts pour promouvoir le mariage, la capitale de Tokyo organise également des événements pour célibataires, et publie des guides fournissant des conseils en matière de rencontre, avec par exemple des recommandations de lieux dans la ville où programmer un rendez-vous, ou bien des suggestions vestimentaires.Le projet de Tokyo a suscité beaucoup de commentaires négatifs sur les réseaux sociaux japonais. “Est-ce que le gouvernement devrait faire ça avec nos impôts ?” s’est ainsi interrogé un internaute. Mais d’autres se sont dits intéressés parce qu’ils se sentiraient plus en sécurité avec une application officielle, précise l’AFP.”Sept ans” pour inverser la tendanceSi la capitale emploie autant de zèle pour inciter ses habitants à se rencontrer et fonder une famille, c’est parce que le pays fait face à un important déclin démographique, accusant une nouvelle baisse historique de la natalité en 2023. Selon le Japan Times, citant les données du ministère de la Santé publiées mercredi 5 juin, “le taux de natalité au Japon a atteint un nouveau record de 1,20 en 2023 (…). Le dernier chiffre est en baisse de 0,06 point par rapport à l’année précédente et le plus bas depuis que le gouvernement a commencé à tenir des registres en 1947, soulignant le rythme rapide auquel la société vieillit.””Divers facteurs, comme l’instabilité économique et les difficultés à jongler entre le travail et la vie familiale”, peuvent expliquer ces chiffres constamment en berne, a commenté auprès de l’AFP une responsable du ministère. Selon les estimations de l’Institut national de recherche sur la population et la sécurité sociale, si les tendances actuelles venaient à se maintenir, la population du Japon diminuera d’environ 30 % d’ici 2027 pour atteindre 87 millions d’habitants, dont près de la moitié (40 %) seront âgés de 65 ans ou plus.Un déséquilibre démographique qui pèse sur les systèmes de retraite, de santé, ou encore d’assurance-maladie et génère des pénuries de main-d’œuvre sur le marché du travail. Estimant qu’il a devant lui “six ou sept ans” pour inverser la tendance, le gouvernement du Premier ministre Fumio Kishida a annoncé cette semaine une série de mesures pour booster la natalité, telles qu’augmenter les allocations familiales. Le gouvernement devrait également discuter de la prise en charge par l’assurance-maladie de l’accouchement à partir de 2026, selon le Japan Times.



Source link : https://www.lexpress.fr/monde/asie/baisse-de-la-natalite-au-japon-la-surprenante-idee-de-tokyo-pour-inverser-la-tendance-VF3WBQL5FRDYFGTHUP7N4VLQRQ/

Author :

Publish date : 2024-06-09 13:31:28

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Tags :L’Express

............................................................................................................................................ ++