close

Saul Bellow en 1998 : « Je ne suis qu’une paire d’yeux. Je pourrais aussi bien être le chat assis dans le coin »

Saul Bellow en 1998 : « Je ne suis qu’une paire d’yeux. Je pourrais aussi bien être le chat assis dans le coin »




Prix Nobel de littérature en 1976, l’écrivain américain (1915-2005) s’exprimait, lors d’une rencontre à Boston il y a vingt-six ans avec « le Nouvel Observateur », sur sa vision de l’Amérique et sur son processus de création.



Source link : https://www.nouvelobs.com/bibliobs/20240609.OBS89515/saul-bellow-en-1998-je-ne-suis-qu-une-paire-d-yeux-je-pourrais-aussi-bien-etre-le-chat-assis-dans-le-coin.html

Author : Philippe Boulet-Gercourt

Publish date : 2024-06-09 14:00:09

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

See also  Derrière « la Planète des singes », un écrivain français et résistant trop oublié
Tags : Rue 89

cAKErESUME. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .