close

L’Internaute

DIRECT. Coronavirus en France : la seconde injection du vaccin décalée ?

DIRECT. Coronavirus en France : la seconde injection du vaccin décalée ?




SommaireInfos du jourSituation du coronavirus en FranceCas, morts… Dernier bilan du coronavirusEn direct, l’actualité du Covid en FranceCarte du coronavirus en FranceLes infos du samedi 23 janvierLa Haute autorité de Santé (HAS) a recommandé, dans un communiqué publié samedi, de décaler l’injection de la deuxième dose de vaccin à six semaines, contre trois aujourd’hui. Le but est d’accélérer la vaccination. “Le nombre toujours important de contaminations et l’arrivée préoccupante de nouveaux variants appellent à une accélération de la vaccination pour faire face au risque de flambée de l’épidémie dans les prochaines semaines. Afin de protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès, la HAS préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna)”, peut-on lire dans le communiqué. Espacer les deux doses “permettrait de vacciner au moins 700 000 personnes de plus le premier mois”.Pour répondre à la polémique autour de la sixième dose de vaccin dans les flacons, Pfizer a indiqué dans un communiqué vendredi, que “les commandes portent sur des quantités de doses et non de flacons”. En réaction à cette annonce, le secrétaire d’État français aux Affaires étrangères européennes Clément Beaune a demandé au laboratoire, sur BFMTV, d'”honorer ses engagements”.D’après Boris Johnson, le mutant anglais est plus meurtrier que le virus originel. “Il semble également maintenant qu’il existe des preuves que le nouveau variant, celui qui a été identifié pour la première fois à Londres, et le sud-est (de l’Angleterre), peut être lié à un degré plus élevé de mortalité”, a déclaré le Premier ministre britannique, comme l’a rapporté franceinfo vendredi 22 janvier.Santé publique France a publié son dernier point épidémiologique hebdomadaire, détaillant avec précision l’évolution de la propagation du Covid-19. On y apprend notamment que le couvre-feu avancé à 18 heures a un réel impact sur les courbes. Dans les départements où la mesure renforcée est en place depuis tout début janvier, on note une baisse du taux d’incidence par rapport aux autres départements, où ce même taux d’incidence augmente toujours. Par ailleurs, les indicateurs de circulation du Covid-19 en France au niveau national se sont stabilisés. En l’espace d’une semaine, ni le taux d’incidence, ni le taux de positivité des tests n’a augmenté sensiblement. Plus de détails dans le point épidémiologique complet.L’Agence du médicament a indiqué vendredi que neuf personnes sont mortes après avoir été vaccinées contre le Covid-19, sans qu’un lien soit établi entre leur décès et la vaccination. Il s’agissait de personnes âgées, malades et sous traitement lourd. “Au regard des éléments dont nous disposons à ce jour, rien ne permet de conclure que ces décès sont liés à la vaccination”, a insisté l’ANSM, qui précise que les patients résidaient en Ehpad.A l’école, “la contamination reste limitée par rapport à la situation au jour le jour”, a tenu à rassurer Jean-Michel Blanquer vendredi matin sur RTL, révélant le taux de positivité. “Le taux de positivité en milieu scolaire est de 0,3% sur des milliers de tests que nous faisons sur les adultes et les élèves”, a expliqué le ministre de l’Education. Et de faire le point sur les établissements scolaires en raison de contamination au Covid-19. “Nous continuons à fermer au jour le jour des écoles et des lycées des collèges, là aussi ça reste sur un plateau. C’est autour de trois cas qu’il y a fermeture la plupart du temps”, a-t-il précisé, évoquant “une trentaine d’établissements” fermés à la suite d’un nombre de contamination élevé.Rémy Julienne est mort du Covid-19, a-t-on appris vendredi. Le célèbre cascadeur français avait travaillé sur de nombreux films, y compris à l’international, sur plusieurs épisodes de la saga James Bond par exemple. Retrouvez notre article consacré à la mort de Rémy Julienne.Un décret publié vendredi spécifie les nouvelles mesures en matière de gestes barrières, s’appuyant sur les recommandations du Haut conseil pour la santé publique. La distanciation physique passe désormais d’un mètre à deux et les masques artisanaux sont bannis au profit des masques chirurgicaux, FFP2 ou de catégorie 1.Olivier Véran a fait quelques annonces jeudi soir sur TF1. Le ministre de la Santé a notamment révélé qu’un confinement serait bien décidé si le couvre-feu avancé ne suffisait pas. Concernant la vaccination, le ministre a promis que quatre millions de Français seraient vaccinés d’ici à fin février, ajoutant que “500 000 places de vaccination” seraient disponibles dès mardi prochain.Lire aussiConsultez les chiffres du coronavirus dans votre communeNouveaux cas de Covid, taux de positivité des tests, part de la population testée… Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l’évolution de l’épidémie dans votre commune. Voir
Confinement 2021 : le couvre-feu assez efficace pour empêcher un reconfinement ? Masque Covid-19 : les modèles autorisés, comment reconnaître les catégories 2 CHIFFRES COVID. Bilan en France, vendredi 22 janvier 2021 CARTE COVID. La situation en France, vendredi 22 janvier 2021 Transmission du Covid : vaccins, masques… Quelles évolutions sur la contamination ? En direct Recevoir nos alertes live !13:30 – Au moins 2 107 903 morts dans le mondeLa pandémie de coronavirus a fait au moins 2 107 903 morts dans le monde depuis que le bureau de l’Organisation mondiale de la santé a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, rapporte CNews. Plus de 98 127 150 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 59 613 300 considérés comme guéris, précise le média. Sur la journée de vendredi, 16 380 nouveaux décès et 661 495 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.12:49 – La Haute autorité de santé appelle à décaler la seconde injection du vaccinLa Haute autorité de Santé (HAS) a recommandé, dans un communiqué publié ce samedi, de décaler l’injection de la deuxième dose de vaccin à six semaines, contre trois aujourd’hui. Le but est d’accélérer la vaccination. “Le nombre toujours important de contaminations et l’arrivée préoccupante de nouveaux variants appellent à une accélération de la vaccination pour faire face au risque de flambée de l’épidémie dans les prochaines semaines. Afin de protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès, la HAS préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna)”, peut-on lire. Espacer les deux doses “permettrait de vacciner au moins 700 000 personnes de plus le premier mois”. Cas, morts… Dernier bilan du coronavirusD’après le dernier bilan de Santé publique France publié vendredi 22 janvier, 23 292 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés, soit environ 2 000 de plus que vendredi dernier. Par ailleurs, 649 décès supplémentaires sont à déplorer. Ce chiffre s’explique notamment par le rattrapage des données dans les Ehpad, qui a lieu les mardis et vendredis, mais reste très élevé. À titre de comparaison, 636 décès avaient été enregistrés il y a une semaine. De plus, c’est spécifiquement dans les hôpitaux que le nombre de morts est plus élevé que vendredi dernier. Dans les Ehpad, il y a 330 morts supplémentaires versus 356 il y a sept jours. Les chiffres d’hospitalisations et réanimations sont en hausse.3 011 257 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 23 292 de plus166 457 cas en Ehpad (chiffre mis à jour ce soir)72 647 décès au total (Ehpad compris), soit 649 de plus50 671 décès à l’hôpital, soit 319 de plus21 976 décès en Ehpad, soit 330 de plus depuis mardi25 908 hospitalisations en cours, soit 173 de plus2 912 personnes actuellement en réanimation, soit 36 de plus1 857 nouveaux admis à l’hôpital (+102) et 269 en réanimation (+17)215 822 personnes sorties de l’hôpital, soit 1 284 de plusNB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l’épidémie. Concernant les évolutions, il faut distinguer le solde ‘net’, autrement dit l’évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès, des nouveaux admis (‘brut’) présentés juste en dessous.Quelle est l’évolution du coronavirus en France ?Comme chaque fin de semaine, Santé publique France a publié jeudi dans la soirée, son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie de coronavirus dans le pays pour la semaine 02 (du 11 au 17 janvier 2021). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, SPF s’inquiète de l'”augmentation des hospitalisations et admissions en service de réanimation”, mais note une “stabilisation des taux d’incidence, de positivité et de dépistage au niveau national”. Intéressant également, un premier bilan chiffré du couvre-feu avancé à 18 heures y est évoqué et on constate l’efficacité de la mesure. Voici ce qu’il faut retenir de ce point épidémiologique :Les indices de circulation du Covid-19 se sont stabilisés, après avoir augmenté en semaine 01. Le nombre de cas confirmés en semaines 02 est de 128 551, contre 126 734 en S01. Concernant le taux de positivité des tests réalisés en S02, on observe là encore une stabilisation : 6,7% contre 6,5% en S01. Enfin, le taux d’incidence ne décolle pas lui non plus. De 189 cas pour 100 000 Français en S01, on est passé à 192/100 000.Les effets du couvre-feu avancé à 18 heures ont été évoqués. Santé publique France note une différence sensible de l’évolution du taux d’incidence dans les départements ayant fait l’objet de la mesure en premier, dès le 2 janvier. Dans ces départements, on constate une diminution du taux d’incidence de -13,3% entre S01 et S02. En comparaison, dans les départements où le couvre-feu a été avancé seulement depuis le 16 janvier, le taux d’incidence a augmenté de 4,7%. Dans les départements où la mesure est en place depuis les 10 et 12 janvier, le taux d’incidence est stable (+0,7%). En revanche, le couvre-feu avancé n’a pour l’instant pas d’incidence sur le taux de positivité des tests.Les 75 ans et plus inquiètent Santé publique France, qui note une “augmentation du nombre de cas” particulière pour cette classe d’âge. Cela se ressent lorsque l’on regarde le taux d’incidence par classe d’âge justement. En semaine 02, ce taux est de 94 chez les 0-14 ans, 233 chez les 15-44 ans, 196 chez les 45-64 ans, 145 chez les 65-74 ans et 259 chez les 75 ans et plus.Concernant le milieu hospitalier, l’augmentation du nombre de déclarations de nouvelles hospitalisations pour Covid-19 observée en semaine 01 se poursuit en semaine 02 : 9 631 nouvelles hospitalisations ont été déclarées en S02 contre 8 872 en S01, soit +9%. Une augmentation également constatée en services de réanimation, mais de manière plus mesurée (+3%).Les régions les plus touchées par le Covid-19, tant en circulation du virus qu’en mortalité, restent : Provence-Alpes-Côte d’Azur, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est et Auvergne-Rhône-Alpes.Carte du coronavirus en FranceSuivez l’évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France. Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.Coronavirus AinCoronavirus AisneCoronavirus AllierCoronavirus Alpes-de-Haute-ProvenceCoronavirus Hautes-AlpesCoronavirus Alpes-MaritimesCoronavirus ArdècheCoronavirus ArdennesCoronavirus AriègeCoronavirus AubeCoronavirus AudeCoronavirus AveyronCoronavirus Bouches-du-RhoneCoronavirus CalvadosCoronavirus CantalCoronavirus CharenteCoronavirus Charente-MaritimeCoronavirus CherCoronavirus CorrèzeCoronavirus Cote-d’OrCoronavirus Cotes-d’ArmorCoronavirus CreuseCoronavirus DordogneCoronavirus DoubsCoronavirus DrômeCoronavirus EureCoronavirus Eure-et-LoirCoronavirus FinistèreCoronavirus Corse-du-SudCoronavirus Haute-CorseCoronavirus GardCoronavirus Haute-GaronneCoronavirus GersCoronavirus GirondeCoronavirus HéraultCoronavirus Ille-et-VilaineCoronavirus IndreCoronavirus Indre-et-LoireCoronavirus IsèreCoronavirus JuraCoronavirus LandesCoronavirus Loir-et-CherCoronavirus LoireCoronavirus Haute-LoireCoronavirus Loire-AtlantiqueCoronavirus LoiretCoronavirus LotCoronavirus Lot-et-GaronneCoronavirus LozèreCoronavirus Maine-et-LoireCoronavirus MancheCoronavirus MarneCoronavirus Haute-MarneCoronavirus MayenneCoronavirus Meurthe-et-MoselleCoronavirus MeuseCoronavirus MorbihanCoronavirus MoselleCoronavirus NièvreCoronavirus NordCoronavirus OiseCoronavirus OrneCoronavirus Pas-de-CalaisCoronavirus Puy-de-DomeCoronavirus Pyrénées-AtlantiquesCoronavirus Hautes-PyrénéesCoronavirus Pyrénées-OrientalesCoronavirus Bas-RhinCoronavirus Haut-RhinCoronavirus RhoneCoronavirus Haute-SaoneCoronavirus Saone-et-LoireCoronavirus SartheCoronavirus SavoieCoronavirus Haute-SavoieCoronavirus ParisCoronavirus Seine-MaritimeCoronavirus Seine-et-MarneCoronavirus YvelinesCoronavirus Deux-SèvresCoronavirus SommeCoronavirus TarnCoronavirus Tarn-et-GaronneCoronavirus VarCoronavirus VaucluseCoronavirus VendéeCoronavirus VienneCoronavirus Haute-VienneCoronavirus VosgesCoronavirus YonneCoronavirus Territoire de BelfortCoronavirus EssonneCoronavirus Hauts-de-SeineCoronavirus Seine-Saint-DenisCoronavirus Val-de-MarneCoronavirus Val-d’OiseCoronavirus GuadeloupeCoronavirus MartiniqueCoronavirus GuyaneCoronavirus La RéunionCoronavirus Mayotte{“map”:{“name”:”france_departments_domtom”},”resources”:[“mapael.maps.france_departments_domtom”],”areas”:{ “department-01”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ain”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ain/departement-01/coronavirus”}, “department-02”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aisne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aisne/departement-02/coronavirus”}, “department-03”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Allier”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/allier/departement-03/coronavirus”}, “department-04”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-de-Haute-Provence”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-de-haute-provence/departement-04/coronavirus”}, “department-05”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Alpes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-alpes/departement-05/coronavirus”}, “department-06”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-Maritimes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-maritimes/departement-06/coronavirus”}, “department-07”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardu00e8che”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardeche/departement-07/coronavirus”}, “department-08”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardennes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardennes/departement-08/coronavirus”}, “department-09”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ariu00e8ge”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ariege/departement-09/coronavirus”}, “department-10”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aube”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aube/departement-10/coronavirus”}, “department-11”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aude”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aude/departement-11/coronavirus”}, “department-12”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aveyron”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aveyron/departement-12/coronavirus”}, “department-13”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bouches-du-Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bouches-du-rhone/departement-13/coronavirus”}, “department-14”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Calvados”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/calvados/departement-14/coronavirus”}, “department-15”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cantal”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cantal/departement-15/coronavirus”}, “department-16”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente/departement-16/coronavirus”}, “department-17”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente-maritime/departement-17/coronavirus”}, “department-18”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cher/departement-18/coronavirus”}, “department-19”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corru00e8ze”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/correze/departement-19/coronavirus”}, “department-21”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4te-d’Or”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cote-d-or/departement-21/coronavirus”}, “department-22”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4tes-d’Armor”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cotes-d-armor/departement-22/coronavirus”}, “department-23”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Creuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/creuse/departement-23/coronavirus”}, “department-24”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dordogne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/dordogne/departement-24/coronavirus”}, “department-25”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Doubs”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/doubs/departement-25/coronavirus”}, “department-26”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dru00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/drome/departement-26/coronavirus”}, “department-27”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure/departement-27/coronavirus”}, “department-28”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure-et-Loir”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure-et-loir/departement-28/coronavirus”}, “department-29”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Finistu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/finistere/departement-29/coronavirus”}, “department-2A”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corse-du-Sud”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/corse-du-sud/departement-2A/coronavirus”}, “department-2B”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Corse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-corse/departement-2B/coronavirus”}, “department-30”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gard”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gard/departement-30/coronavirus”}, “department-31”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-garonne/departement-31/coronavirus”}, “department-32”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gers”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gers/departement-32/coronavirus”}, “department-33”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gironde”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gironde/departement-33/coronavirus”}, “department-34”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hu00e9rault”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/herault/departement-34/coronavirus”}, “department-35”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ille-et-Vilaine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ille-et-vilaine/departement-35/coronavirus”}, “department-36”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre/departement-36/coronavirus”}, “department-37”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre-et-loire/departement-37/coronavirus”}, “department-38”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Isu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/isere/departement-38/coronavirus”}, “department-39”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Jura”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/jura/departement-39/coronavirus”}, “department-40”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Landes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/landes/departement-40/coronavirus”}, “department-41”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loir-et-Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loir-et-cher/departement-41/coronavirus”}, “department-42”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire/departement-42/coronavirus”}, “department-43”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-loire/departement-43/coronavirus”}, “department-44”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire-Atlantique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire-atlantique/departement-44/coronavirus”}, “department-45”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loiret”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loiret/departement-45/coronavirus”}, “department-46”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot/departement-46/coronavirus”}, “department-47”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot-et-garonne/departement-47/coronavirus”}, “department-48”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lozu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lozere/departement-48/coronavirus”}, “department-49”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Maine-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/maine-et-loire/departement-49/coronavirus”}, “department-50”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Manche”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/manche/departement-50/coronavirus”}, “department-51”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/marne/departement-51/coronavirus”}, “department-52”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-marne/departement-52/coronavirus”}, “department-53”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayenne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayenne/departement-53/coronavirus”}, “department-54”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meurthe-et-Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meurthe-et-moselle/departement-54/coronavirus”}, “department-55”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meuse/departement-55/coronavirus”}, “department-56”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Morbihan”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/morbihan/departement-56/coronavirus”}, “department-57”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/moselle/departement-57/coronavirus”}, “department-58”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Niu00e8vre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nievre/departement-58/coronavirus”}, “department-59”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Nord”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nord/departement-59/coronavirus”}, “department-60”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/oise/departement-60/coronavirus”}, “department-61”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Orne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/orne/departement-61/coronavirus”}, “department-62”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pas-de-Calais”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pas-de-calais/departement-62/coronavirus”}, “department-63”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Puy-de-Du00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/puy-de-dome/departement-63/coronavirus”}, “department-64”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Atlantiques”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-atlantiques/departement-64/coronavirus”}, “department-65”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Pyru00e9nu00e9es”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-pyrenees/departement-65/coronavirus”}, “department-66”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Orientales”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-orientales/departement-66/coronavirus”}, “department-67”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bas-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bas-rhin/departement-67/coronavirus”}, “department-68”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haut-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haut-rhin/departement-68/coronavirus”}, “department-69”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/rhone/departement-69/coronavirus”}, “department-70”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Sau00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-saone/departement-70/coronavirus”}, “department-71”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sau00f4ne-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/saone-et-loire/departement-71/coronavirus”}, “department-72”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sarthe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/sarthe/departement-72/coronavirus”}, “department-73”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/savoie/departement-73/coronavirus”}, “department-74”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-savoie/departement-74/coronavirus”}, “department-75”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Paris”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/paris/departement-75/coronavirus”}, “department-76”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-maritime/departement-76/coronavirus”}, “department-77”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-et-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-et-marne/departement-77/coronavirus”}, “department-78”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yvelines”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yvelines/departement-78/coronavirus”}, “department-79”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Deux-Su00e8vres”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/deux-sevres/departement-79/coronavirus”}, “department-80”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Somme”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/somme/departement-80/coronavirus”}, “department-81”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn/departement-81/coronavirus”}, “department-82”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn-et-garonne/departement-82/coronavirus”}, “department-83”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Var”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/var/departement-83/coronavirus”}, “department-84”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vaucluse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vaucluse/departement-84/coronavirus”}, “department-85”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vendu00e9e”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vendee/departement-85/coronavirus”}, “department-86”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vienne/departement-86/coronavirus”}, “department-87”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-vienne/departement-87/coronavirus”}, “department-88”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vosges”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vosges/departement-88/coronavirus”}, “department-89”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yonne/departement-89/coronavirus”}, “department-90”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Territoire de Belfort”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/territoire-de-belfort/departement-90/coronavirus”}, “department-91”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Essonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/essonne/departement-91/coronavirus”}, “department-92”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hauts-de-Seine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hauts-de-seine/departement-92/coronavirus”}, “department-93”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Saint-Denis”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-saint-denis/departement-93/coronavirus”}, “department-94”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-de-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-de-marne/departement-94/coronavirus”}, “department-95”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-d’Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-d-oise/departement-95/coronavirus”}, “department-971”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guadeloupe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guadeloupe/departement-971/coronavirus”}, “department-972”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Martinique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/martinique/departement-972/coronavirus”}, “department-973”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guyane”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guyane/departement-973/coronavirus”}, “department-974”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus La Ru00e9union”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/la-reunion/departement-974/coronavirus”}, “department-976”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayotte”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayotte/departement-976/coronavirus”} }}Paris (75000)Lyon (69000)Marseille (13000)Toulouse (31000)Nice (06000)Nantes (44000)Montpellier (34000)Strasbourg (67000)Bordeaux (33000)Lille (59000)Rennes (35000)Reims (51100)Le Havre (76600)Saint-Etienne (42000)Toulon (83000)Grenoble (38000)Dijon (21000)Angers (49000)Cherchez une villeDepuis la mi-octobre, Santé publique France communique les données d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l’échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu’elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d’appartenance dans la carte ci-dessous.Pour rappel, le taux d’incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d’une semaine, par rapport à la population totale d’un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s’exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d’habitants, au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.Derniers articles sur le coronavirus Virus : un an après le grand confinement de Wuhan, nouvelles restrictions dans le monde Covid-19: des mesures plus strictes en France pour tenter d’éviter un 3e confinement A Colmar en réa’, la résilience du personnel prend le pas sur la fatigue Chine: un an après le confinement, Wuhan veut tourner la page Virus: le variant britannique plus mortel, la Belgique interdit les voyages {“@context”:”http://schema.org”,”@type”:”LiveBlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-la-seconde-injection-du-vaccin-decalee/”,”coverageStartTime”:”2021-01-22 09:15:00″,”coverageEndTime”:”2021-01-25 23:59:00″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-la-seconde-injection-du-vaccin-decalee/”,”description”:”En direct : les derniu00e8res infos sur le coronavirus en France”,”liveBlogUpdate”:[{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-la-seconde-injection-du-vaccin-decalee/#post1611405047″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-la-seconde-injection-du-vaccin-decalee/”,”datePublished”:”2021-01-23T13:30:47+01:00″,”dateModified”:”2021-01-23T13:30:47+01:00″,”articleBody”:”La pandémie de coronavirus a fait au moins 2 107 903 morts dans le monde depuis que le bureau de l’Organisation mondiale de la santé a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, rapporte CNews. Plus de 98 127 150 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie, dont au moins 59 613 300 considérés comme guéris, précise le média. Sur la journée de vendredi, 16 380 nouveaux décès et 661 495 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Au moins 2 107 903 morts dans le monde”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-la-seconde-injection-du-vaccin-decalee/#post1611402540″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-la-seconde-injection-du-vaccin-decalee/”,”datePublished”:”2021-01-23T12:49:00+01:00″,”dateModified”:”2021-01-23T12:49:00+01:00″,”articleBody”:”La Haute autorité de Santé (HAS) a recommandé, dans un communiqué publié ce samedi, de décaler l’injection de la deuxième dose de vaccin à six semaines, contre trois aujourd’hui. Le but est d’accélérer la vaccination. “Le nombre toujours important de contaminations et l’arrivée préoccupante de nouveaux variants appellent à une accélération de la vaccination pour faire face au risque de flambée de l’épidémie dans les prochaines semaines. Afin de protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès, la HAS préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna)”, peut-on lire. Espacer les deux doses “permettrait de vacciner au moins 700 000 personnes de plus le premier mois”. rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE La Haute autoritu00e9 de santu00e9 appelle u00e0 du00e9caler la seconde injection du vaccin”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}}]}



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-la-seconde-injection-du-vaccin-decalee/

Author :

Publish date : 2021-01-23 12:30:47

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Le Japon s’accroche à ses Jeux, malgré des bruits d’annulation

Le Japon s




“Je suis déterminé” à accueillir des Jeux olympiques “sûrs” à Tokyo, en signe de “victoire de l’humanité sur le nouveau coronavirus”, a déclaré le Premier ministre Yoshihide Suga lors d’une séance parlementaire.Le comité d’organisation de Tokyo-2020 a aussi rappelé vendredi qu’il était “entièrement concentré” sur les préparatifs pour accueillir les JO (23 juillet-8 août), à l’unisson avec le gouvernement japonais et la ville de Tokyo, le Comité international olympique (CIO) et le Comité international paralympique (CIP). Le Premier ministre Yoshihide Suga, lors d’une séance parlementaire, le 22 janvier 2021 à Tokyo © AFP – Kazuhiro NOGI Selon le journal britannique The Times, qui a cité jeudi une source au sein de la coalition au pouvoir au Japon, le gouvernement aurait déjà secrètement acté l’impossibilité d’organiser les Jeux olympiques cette année, du fait de la recrudescence mondiale du coronavirus, y compris au Japon.Pour sauver la face, le gouvernement chercherait à s’assurer au préalable que Tokyo organise les JO de 2032, la prochaine édition disponible (après Paris-2024 et Los Angeles-2028), toujours selon le Times.- “Pas de plan B” -D’autres responsables nippons ont démenti en bloc. Le porte-parole adjoint du gouvernement japonais, Manabu Sakai, a déclaré qu’il n’y avait “rien de vrai” dans l’article du Times et la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike, a assuré n’avoir “aucune idée” quant à l’origine de l’information. Jeux olympiques d’été © AFP – Vincent LEFAI “Nous nous coordonnons étroitement avec le gouvernement, le comité organisateur et le CIO” et “la vérité est qu’il n’y a eu aucune discussion sur une annulation ou un report” des Jeux, a déclaré Mme Koike à la presse.Les comités olympiques des Etats-Unis et du Canada ont répété de leur côté qu’ils se préparaient à envoyer des sportifs au Japon cet été.Le patron du comité olympique australien Matt Carroll, qualifiant lui aussi de “rumeur infondée” l’information du Times, a concédé pour sa part qu’il s’agirait “de Jeux très différents, concentrés sur les sportifs et leurs compétitions”. Le directeur général de Tokyo-2020, Toshiro Muto, lors d’une interview avec l’AFP, le 19 janvier 2021 à Tokyo © AFP – Philip FONG Dans un entretien mardi à l’AFP, le directeur général de Tokyo-2020, Toshiro Muto, avait affirmé que la tenue des Jeux cet été était le “cap inflexible” des organisateurs.Face aux doutes grandissants, le président du CIO, Thomas Bach, est lui-même monté au créneau jeudi. “Nous n’avons à cet instant aucune raison de croire que les Jeux olympiques à Tokyo ne s’ouvriront pas le 23 juillet”, a-t-il déclaré à l’agence de presse japonaise Kyodo.”Il n’y a pas de plan B” et “nous sommes totalement engagés à faire de ces Jeux (des Jeux) sûrs et réussis”, a-t-il martelé.La semaine dernière, un ministre clé du gouvernement japonais, Taro Kono, avait toutefois exprimé une voix discordante en estimant qu’il ne fallait rien exclure pour les JO de Tokyo.- Des Jeux sans public ? -En mars dernier, au moment où la première vague du coronavirus se propageait à travers le monde, le CIO avait pris la décision sans précédent de reporter les Jeux juste après l’annonce, par l’Australie et le Canada, de leur intention de ne pas envoyer leurs sportifs aux Jeux de Tokyo qui devaient s’ouvrir en juillet 2020.La recrudescence actuelle de la pandémie touche aussi le Japon, où l’opinion publique est désormais très majoritairement opposée à l’organisation des Jeux, préférant un nouveau report ou une annulation pure et simple, selon de récents sondages. Carte des principaux sites qui devraient accueillir les épreuves des Jeux olympiques à Tokyo reportés en 2021 © AFP – Laurence CHU Alors que des élections législatives doivent se tenir au Japon cet automne au plus tard, le Parti libéral-démocrate (PLD) au pouvoir “pourrait prendre un risque énorme en organisant ces Jeux extrêmement impopulaires”, a estimé Amir Anvarzadeh, stratégiste chez Asymmetric Advisors.”Il est quasiment certain”, vu le nombre de personnes impliquées et les nouveaux variants du Covid-19 en circulation, que les JO causeraient une flambée d’infections s’ils avaient lieu, a souligné cet analyste.Des élus de l’opposition au Japon ont d’ailleurs demandé jeudi le report ou l’annulation des JO.L’Association médicale de Tokyo a quant à elle suggéré vendredi que l’événement se déroule sans public. Les organisateurs, favorables à une présence du public, même limitée, entendent trancher dans les prochains mois sur la question.”Ils (les organisateurs, NDLR) doivent abandonner l’idée de faire la fête du siècle en invitant des gens de différents pays”, a déclaré son président Haruo Ozaki au journal Asahi, en préconisant des Jeux “sans spectateurs”. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2021) Agence France-Presse



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/depeches/2533916-le-japon-s-accroche-a-ses-jeux-malgre-des-bruits-d-annulation/

Author :

Publish date : 2021-01-22 22:49:01

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Real Madrid: Zinédine Zidane positif au Covid-19

Real Madrid: Zinédine Zidane positif au Covid-19




“Le Real Madrid annonce que notre entraîneur Zinédine Zidane a été testé positif au Covid-19”, a déclaré le club dans un bref communiqué, sans donner plus de précisions. Ce test positif intervient à la veille du déplacement du Real à Alavès, où les Merengues tenteront de rebondir après une humiliante élimination contre un club de 3e division en Coupe du Roi cette semaine. Face à Alavès, un match comptant pour la 20e journée du championnat d’Espagne, Zidane sera remplacé sur le banc par son assistant David Bettoni. C’est d’ailleurs Bettoni qui s’est installé vendredi midi sur le fauteuil d’entraîneur, pour la traditionnelle conférence de presse d’avant-match, où il s’est montré rassurant sur l’état de santé de Zidane. “J’ai parlé avec l’entraîneur ce matin et il se sent bien”, a déclaré le Français. “Il était un peu triste ce matin de ne pas être avec nous. Il ne sera pas présent physiquement pour le match de demain (samedi), mais il sera avec nous pour soutenir les joueurs, leur donner son énergie et pour aider tout le monde”, a-t-il ajouté. Le 7 janvier dernier, Zidane avait déjà dû se mettre à l’isolement après avoir été en contact avec une personne positive. Le lendemain, après un résultat négatif à un test PCR, il avait pu tenir sa place sur le banc contre Osasuna deux jours plus tard. Le Français, au cœur d’une période difficile sportivement avec une succession de mauvais résultats, avait entraîné son équipe normalement la semaine dernière lors de la Supercoupe d’Espagne, où le Real s’est fait sortir en demi-finale par le futur vainqueur L’Athletic Bilbao. Zidane était également présent mercredi lors du 32e de finale de la Coupe du Roi perdu contre Alcoyano dans le temps additionnel (2-1). Bettoni a également relativisé les incertitudes qui pèsent sur l’avenir du champion du monde 1998 à la tête du club madrilène. “Vous connaissez le boss, il aime le football, c’est sa passion. Il a la chance d’entraîner ce grand club. C’est un moment compliqué dans le football mais il est de bonne humeur”, a-t-il assuré. “Je le vois tous les matins avec le sourire, la joie et l’envie d’entraîner. Nous voulons continuer, nous avons la chance d’entraîner ce club, nous en profitons tous les jours avec nos joueurs”, a-t-il ajouté. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2021) Agence France-Presse



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/depeches/2533936-real-madrid-zinedine-zidane-positif-au-covid-19/

Author :

Publish date : 2021-01-22 13:36:40

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Virus: mobilisation maximale aux Etats-Unis, l’Europe serre la vis

Virus: mobilisation maximale aux Etats-Unis, l




M. Biden, dès le lendemain de son investiture, a ostensiblement pris le contrepied de la politique de son prédécesseur Donald Trump et dénoncé le “terrible échec” de la distribution des vaccins. “Notre stratégie se fonde sur la science pas la politique, sur la vérité pas sur le déni”, a-t-il lancé, signant une série de dix décrets alors que le pays affiche désormais un bilan de plus de 409.600 morts. Dans un discours d’investiture au ton grave, Joe Biden avait prévenu mercredi que le Covid-19 s’apprêtait à connaître sa “phase la plus dure et la plus mortelle” et appelé les Américains à “laisser de côté la politique” pour affronter ensemble ce “sombre hiver”. Signant dès jeudi une série de dix décrets, il a annoncé que toute personne arrivant par avion aux Etats-Unis depuis un autre pays devrait présenter un test négatif à son arrivée et “observer une quarantaine”. L’immunologue Anthony Fauci, conseiller de la Maison Blanche, le 21 janvier 2021 à Washington © AFP – MANDEL NGAN Les Etats-Unis vont faire leur retour dans le giron de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et “remplir leurs obligations financières envers l’organisation”, a de son côté fait savoir l’immunologue Anthony Fauci, conseiller de la présidence. Ils vont aussi rejoindre le dispositif Covax, mis en place par l’OMS pour distribuer des vaccins anti-Covid aux pays défavorisés.M. Fauci a confié jeudi être soulagé de ne plus avoir à contredire Donald Trump, reconnaissant s’être trouvé dans des situations “inconfortables” avec le précédent président.”Certains propos me mettaient mal à l’aise parce qu’ils n’étaient pas fondés sur la science”, a-t-il reconnu, évoquant notamment le soutien affiché par l’ancien président à la très controversée hydroxychloroquine, un médicament antipaludéen qui s’est avéré n’avoir aucune efficacité contre le virus. – “Effort énorme” -L’Europe des 27, réunie en soirée pour un sommet virtuel consacré à la pandémie, s’apprête également à serrer la vis. “Nous sommes de plus en plus inquiets au sujet des différents variants” du coronavirus, a déclaré la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, estimant que “tous les voyages non essentiels” devaient “être fortement déconseillés”. Des passants assistent à une performance de cirque dans une vitrine de Prague le 21 janvier 2021 © AFP – Michal Cizek A la veille du sommet, les Européens étaient parvenus à s’entendre sur une reconnaissance mutuelle des résultats des tests, à la fois PCR et antigéniques rapides, une avancée validée jeudi soir.Pour détecter les mutations du coronavirus, la Commission européenne exhorte les Etats de l’UE à accroître le séquençage, jugeant le niveau actuel insuffisant. Elle les a aussi appelés à accélérer la vaccination.Des objectifs soutenus par les 27, selon Ursula von der Leyen. “C’est un effort énorme mais c’est faisable”, a-t-elle martelé.La France a annoncé dans la foulée qu’elle imposerait à partir de dimanche aux voyageurs en provenance d’autres pays européens la présentation d’un test PCR négatif réalisé 72 heures avant le départ. Paris n’exclut pas un troisième confinement en cas de détérioration de la situation. L’agence européenne chargée des épidémies, basée à Stockholm, avait auparavant relevé à “élevé/très élevé” son évaluation des risques sanitaires liés aux nouveaux variants.”Le message essentiel est de se préparer à une escalade rapide de la rigueur des mesures (pour contrer le virus) dans les semaines à venir afin de préserver les capacités de soins, ainsi que d’accélérer les campagnes de vaccination”, a-t-elle prévenu. Covid-19 : bilan mondial © AFP – Source AFP Le parlement néerlandais a approuvé jeudi soir un couvre-feu nocturne, tandis que le Portugal va fermer ses écoles, crèches et universités pendant 15 jours et suspend les vols avec le Royaume-Uni.Le variant anglais continue de se propager dans le monde, touchant au moins 60 pays et territoires. En Afrique, la deuxième vague de l’épidémie se révèle également plus meurtrière. Le taux de mortalité y dépasse désormais la moyenne mondiale (2,5% contre 2,2%), a annoncé jeudi le Centre de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC). La Sierra Leone, l’un des pays les plus pauvres au monde, déplore une augmentation “exponentielle” des contaminations et a décidé de boucler la capitale Freetown.- Retour du Covid-19 à Shanghaï- Le programme de Joe Biden © AFP – Gal ROMA La Chine a de son côté procédé jeudi à l’évacuation d’un quartier résidentiel du centre de Shanghai, après la découverte d’au moins trois cas de Covid-19, les premiers signalés dans la gigantesque métropole chinoise depuis début novembre.Les autorités chinoises avaient fait état mercredi de premiers cas à Pékin liés au variant anglais, et annoncé le confinement strict de cinq quartiers de la banlieue sud de la capitale chinoise. Au Liban, le confinement strict a été prolongé de deux semaines. “Selon les critères de l’OMS, le Liban est actuellement au niveau 4: une épidémie incontrôlée, avec des capacités supplémentaires limitées pour le système de santé”, a tweeté Firass Abiad, directeur du principal hôpital public mobilisé dans la lutte contre le coronavirus.En Colombie, où une deuxième vague de contaminations menace de submerger les hôpitaux, le seuil des 50.000 morts du Covid-19 a été franchi jeudi.Et au Brésil, la ville de Rio de Janeiro renonce à organiser en 2021 son célèbre Carnaval. “Il me paraît insensé d’imaginer à cette heure que nous pourrons organiser le carnaval en juillet”, a justifié le maire Eduardo Paes.La pandémie a fait au moins 2.075.698 morts dans le monde, selon un bilan établi jeudi par l’AFP à partir de sources officielles.- Incendie chez le géant indien des vaccins – Des travailleurs devant l’incendie au Serum Institute of India à Pune, en Inde, le 21 janvier 2021 © AFP – – Le variant sud-africain du coronavirus se diffuse lui plus lentement et est présent dans 23 pays et territoires, soit 3 de plus qu’au 12 janvier, a précisé l’OMS.L’OMS a aussi indiqué suivre la diffusion de deux autres variants apparus au Brésil, le P1, signalé dans l’Etat de l’Amazonas et détecté aussi au Japon sur quatre personnes venues du Brésil, et un autre variant.Face à une situation de plus en plus hors de contrôle, la vaccination de masse se poursuit. Plus de 54 millions de doses de vaccins antiCovid-19 ont été administrées dans au moins 63 pays ou territoires, selon un comptage réalisé par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 12H00 GMT.Mais l’accès aux vaccins est très inégal, 12 pays concentrant plus de 90% des doses injectées.Le site du plus grand fabricant de vaccins au monde, l’Institut Serum (Serum Institute of India), a été le théâtre jeudi d’un incendie, qui a fait cinq morts. Mais l’entreprise l’assure, le feu n’a pas affecté sa production.burx-ahe/am Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2021) Agence France-Presse



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/depeches/2533398-virus-biden-bientot-dans-l-arene-du-rififi-a-l-open-d-australie/

Author :

Publish date : 2021-01-22 01:42:36

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Variants du Covid : danger, impact sur le vaccin, régions touchées… Ce que l’on sait

Variants du Covid : danger, impact sur le vaccin, régions touchées... Ce que l




SommaireVariant anglais du CovidVariant sud-africain du CovidVariant brésilien du CovidVariant californien du CovidVariant bavarois du CovidVariant, mutation ou nouvelle souche ?Variant plus contagieux ?Variant plus grave ?Variant du Covid chez les enfantsVariant du Covid en FranceVariant du Covid et masquesVariant résistant au vaccin ?Variant dit “anglais” du Covid, puis variant sud-africain, variant brésilien et, très récemment, variants californien et bavarois… De nombreuses mutations ont fait apparaitre, depuis la fin de l’année dernière, des nouvelles souches du coronavirus à travers le monde, au moins cinq plus ou moins clairement identifiées désormais. Toutes ont un point commun : une propagation visiblement très rapide dans les régions touchées avec parfois des conséquences sanitaires désastreuses. A la mi-janvier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) réunissait en urgence son comité d’experts, deux semaines avant la date prévue, pour évoquer cette nouvelle menace. “Un débat urgent” qui a abouti à des recommandations.Face à ces variants du Covid, le comité d’urgence de l’OMS a ainsi appelé les gouvernements à étendre le séquençage du génome, tout en partageant plus largement les données pour une plus grande collaboration scientifique à l’échelle mondiale. Les experts ont également préconisé que les campagnes de vaccination soient en marche dans tous les pays du monde dans les 100 jours, tout en se disant opposés “pour le moment” à l’instauration de certificats de vaccination contre le Covid-19 comme condition des voyages internationaux.Mais comment ont émergé ces nouveaux variants du Covid ? A quoi correspondent ces mutations ? Ces nouvelles souches circulent-elles en France et avec quelle intensité ? Les vaccins, qui commencent seulement à se déployer à travers la planète, sont-ils efficaces face à ces virus mutants ? Voici les principales questions qui se posent sur ces variants et les réponses qu’on peut y apporter à ce stade.Que sait-on sur le variant anglais du coronavirus ?La stupeur a saisi le monde entier le samedi 19 décembre, quand les autorités britanniques ont décidé de reconfiner Londres et et le Sud-est du pays en urgence, avec déplacements interdits. En cause : la propagation d’une variante du Covid en Angleterre qui a d’emblée préoccupé les organismes scientifiques et sanitaires du pays. Les virologues britanniques ont rapidement estimé que cette mutation du virus, baptisée VOC-202012/01 (précédemment VUI-202012/01) ou plus simplement B.1.1.7, est apparue mi-septembre à Londres ou dans le Kent. Les premières estimations indiquaient que la mutation aurait été à l’origine de 62% des contaminations survenues à Londres en décembre et de 43% dans le sud-est, bien plus qu’à la mi-novembre (on parle désormais de 90% des cas positifs analysés). Cette mutation est qualifiée “d’anglaise” car elle a été identifiée sur le sol britannique, mais elle a pu avoir lieu dans un autre pays.L’émergence de cette nouvelle souche n’est pas encore expliquée. Selon les premières hypothèses, le variant VOC-202012/01 aurait pu naître chez un ou plusieurs patients immunodéprimés, autrement dit dont les défenses immunitaires sont insuffisantes. Chez certains de ces malades, le système immunitaire est assisté par une transfusion d’anticorps extraits chez des patients guéris. Dans le cas où le coronavirus provoquerait une infection longue, ce traitement peut provoquer des résistances et donc des variations du virus, notamment au niveau de son ARN. En novembre et décembre 2020, les revues scientifiques New England Journal of Medicine et Cell ont rapporté l’existence de deux patients, l’un atteint d’un syndrome des anticorps antiphospholipides et l’autre d’un cancer, infectés par le SARS-CoV-2 pendant une longue durée et traités par transfusion sanguine d’anticorps.Que sait-on du variant sud-africain du coronavirus ?Une autre variante très proche de la nouvelle souche anglaise, mais vraisemblablement sans rapport, a été observée à peu près au même moment en Afrique du Sud. Cette variante, baptisée quant à elle 501.V2, n’a d’abord été décrite que comme “une variante similaire” à la souche B.1.1.7 par le ministre de la Santé sud-africain Zwelini Mkhize, dans un communiqué cité par Le Point. Néanmoins, dès le mercredi 23 décembre, le Royaume-Uni a tiré la sonnette d’alarme. “Ce nouveau variant est hautement préoccupant, parce qu’il est plus contagieux et semble avoir muté davantage que le nouveau variant qui a été identifié au Royaume-Uni”, a ainsi annoncé le ministre de la Santé Matt Hancock. Des restrictions de voyages ont donc été “immédiatement” prises outre-Manche.Sur France Info le 13 janvier, Jean-François Delfraissy a indiqué que le variant sud-africain pourrait avoir suivi le même type de mutation que le variant britannique. “Il n’y a pas d’explication pour l’instant. L’une des hypothèses avancées est que l’Afrique du Sud est l’un des pays les plus touchés par le VIH, donc avec davantage de patients immunodéprimés”, a-t-il déclaré. Une hypothèse corroborée par les propos de Houriiyah Tegally à l’AFP le 12 janvier. Celle-ci est bio-informaticienne, membre de l’équipe de pointe qui a identifié le variant en Afrique-du-Sud : “La théorie la plus probable est qu’il soit venu de patients immunodéprimés, dont le système immunitaire a plus de mal à supprimer les infections”.Que sait-on du variant brésilien du coronavirus ?Alors que ces deux variants du coronavirus préoccupaient déjà les autorités sanitaires, une nouvelle souche du Covid a été rapportée au Japon le 11 janvier. C’est l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui a fait cette annonce, lors d’une conférence de presse, suivie par des déclarations des autorités de santé japonaises. On parle aussi d’un variant “brésilien” ou “Manaus”, puisqu’il a été détecté en premier lieu chez quatre voyageurs venus de l’Etat de l’Amazonas, au Brésil, selon le ministère de la Santé japonais. Les patients sont un homme d’une quarantaine d’années, une femme d’une trentaine d’années et deux adolescents. Trois d’entre eux présentaient des symptômes à différents degrés : maux de tête, fièvre et jusqu’à des difficultés respiratoires.Ce nouveau variant présenterait “des similitudes avec ceux identifiés au Royaume-Uni et en Afrique du Sud” en fin d’année, selon l’Institut national japonais des maladies infectieuses, repris par l’AFP. Mais plus de détails ont été apportés par une étude publiée dans le magazine Virological.org et co-signée par des chercheurs britanniques et brésiliens le 12 janvier. Le variant “Manaus”, du nom de la capitale de l’Amazonas, d’où il serait parti, présenterait “des taux d’attaque très élevés” avec 42% des tests positifs RT-PCR recueillis entre le 15 et le 23 décembre, soit une augmentation “soudaine” et “récente” écrivent les scientifiques, se traduisant par une “augmentation rapide du nombre de cas et d’hospitalisations”.Cette “nouvelle lignée, nommée P.1 (descendant de B.1.1.28)”, contient “une constellation” ou “un cocktail” de mutations “dont plusieurs mutations d’importance biologique”, indique encore l’étude, qui mentionne “une signature génétique unique”. Les scientifiques citent notamment “17 changements uniques d’acides aminés, 3 délétions et 4 mutations synonymes, ainsi qu’une insertion 4nt par rapport à la séquence non P.1”. Traduction : cette nouvelle souche a muté de manière très nette par rapport aux anciennes souches du Covid. Certaines de ces mutations sont similaires aux souches identifiées au Royaume-Uni et en Afrique du Sud (mutations N501Y, K417N/T, E484K), mais elles “semblent être apparues de manière totalement indépendante”. “Il est donc essentiel d’examiner rapidement s’il existe un taux accru de réinfection chez les personnes précédemment exposées”, écrivent les scientifiques laissant planer le doute sur les vaccins.Que sait-on sur le variant californien du coronavirus ?Un quatrième variant du Covid a été rapporté en Californie. Faisant l’objet d’un premier article alarmiste du New York Times mi-janvier, ce nouveau mutant, baptisé L452R, serait passé en quelques semaines de 3,8% des cas en décembre à 25% en janvier selon les échantillons séquencés. Ce variant, particulièrement actif dans le comté de Santa Clara, a aussi été rapproché de la flambée des cas qui frappe Los Angeles depuis les fêtes et a fortiori depuis le début de l’année. Le variant L425R “pourrait être hautement transmissible”, indiquent donc des experts dans le quotidien américain. “Il est trop tôt pour savoir si cette variante se répandra plus rapidement que les autres, mais elle renforce certainement la nécessité pour tous les Californiens de porter des masques et de réduire le mélange avec des personnes extérieures à leur foyer immédiat pour aider à ralentir la propagation du virus. Nous demandons également à toute personne ayant été exposée au virus de s’isoler des autres pour se protéger et protéger ses proches”, a déclaré le Dr Erica Pan, épidémiologiste d’Etat au sein du département de la santé publique de Californie (CDPH), dans un communiqué publié dès le 18 janvier.Si les informations sur ce nouveau variant sont encore parcellaire, elle s’avère “différente de la variante B.1.1.7 détectée pour la première fois au Royaume-Uni”, indique le même document du CDPH. Le variant L452R ne serait pourtant pas récent. Il aurait été détecté au Danemark dès le mois de mars 2020 et son premier cas en Californie apparu dès le mois de mai dernier. “Cette variante porte trois mutations, dont la L452R”, touchant la protéine Spike, “que le virus utilise pour s’attacher aux cellules et y pénétrer, et qui est la cible vaccins qui sont actuellement disponibles aux États-Unis”, a déclaré le Dr Chiu, virologue et professeur de médecine de laboratoire à l’Université de Californie San Francisco.Que sait-on sur le variant bavarois du coronavirus ?Le 18 janvier 2021, un nouveau variant a été rapporté dans le Land de Bavière, en Allemagne, où il aurait infecté au moins 35 personnes sur les 73 nouveaux cas enregistrés dans un hôpital de Garmisch-Partenkirchen. Des échantillons ont été envoyés à l’hôpital universitaire de la Charité à Berlin pour analyse. Mais selon des responsables locaux, cette variante du Covid serait bel et bien différente des variantes récemment découvertes au Royaume-Uni et en Afrique du Sud.Le directeur adjoint de l’hôpital de Garmisch-Partenkirchen, Clemens Stockklausner, a déclaré lors d’un point presse le 18 janvier qu’on ne savait pas encore si la mutation rendait le virus plus contagieux, comme ses “cousins” anglais ou sud-africain. “Pour l’instant, nous avons découvert une petite mutation ponctuelle… et il n’est absolument pas certains qu’elle aura des conséquences cliniques”, a-t-il ajouté, appelant à “attendre le séquençage complet”.Doit-on parler de variant, de nouvelle souche ou de mutation du Covid ?Faut-il parler de variant, de nouvelle souche ou de mutation du coronavirus qui sévit dans le monde depuis novembre 2019 ? Il faut d’abord savoir que le SARS-CoV-2 subit, depuis son émergence dans la région de Wuhan, en Chine, des mutations régulières, autrement dit des changements mineurs liés à des erreurs de réplication de brins d’ARN du virus (l’acide ribonucléique, constitutif de son génome) dans nos cellules. “Ces mutations peuvent n’avoir aucune conséquence, voire même avoir un effet négatif sur le virus. D’autres en revanche peuvent avoir un impact par exemple sur la transmissibilité du virus ou sur la gravité de la maladie”, indiquait l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) dans un communiqué daté du 11 janvier. Ces variations sont communes à tous les virus, selon les spécialistes, et c’est le cas pour le Covid-19 qui aurait déjà connu 12 000 mutations. On parle de “variante” ou de “nouvelle souche”, quand une modification plus prononcée a eu lieu. Parmi elles, la variante D614G est devenue la forme dominante du virus en Europe à partir du mois de février 2020.Patrick Vallance, le conseiller scientifique du gouvernement britannique qui a le premier tiré la sonnette d’alarme fin 2020, a estimé que la nouvelle variante B.1.1.7, observée en Angleterre présentait par exemple 23 changements par rapport au virus dominant (le Conseil scientifique français en a évoqué 24 dans un avis rendu public le 29 décembre). Les premières analyses évoquaient quant à elles 17 mutations, ou altérations potentiellement importantes. Qu’il s’agisse de la souche britannique ou des autres, ces mutations sont en tout cas en nombre “inhabituellement grand”, beaucoup étant “associées aux changements dans la protéine que le virus fabrique” et “à la manière dont le virus se lie aux cellules ou les pénètre”, selon des propos rapportés par l’AFP. Il s’agit donc bien de mutations qui ont abouti à de nouvelles souches du virus.Les nouvelles souches du coronavirus sont-elles plus contagieuse ?Le principal motif d’inquiétude au sujet de la variante B.1.1.7 (“anglaise”) du coronavirus, mais aussi des variantes 501.V2 (“sud-africaine”), P.1 (brésilienne), L452R (californienne) ou bavaroise, est que celles-ci seraient plus contagieuses encore que la souche dominante à ce jour en Europe et dans le monde. Un premier rapport du Nervtag, le groupe chargé de conseiller le gouvernement britannique sur les virus respiratoires, laissait entendre dès la mi-décembre que la variante dite “anglaise” présentait “un avantage sélectif par rapport aux autres variantes” du virus et a connu une “croissance exponentielle pendant une période lors de laquelle des mesures nationales de verrouillage étaient en place”. Surtout, les mutations du coronavirus “portent principalement sur la protéine des Spikes (spicules)”, indiquait le rapport, autrement dit les pointes qui se trouvent à sa surface du coronavirus et lui permettent de s’attacher aux cellules pour les pénétrer, jouant donc un rôle clé dans l’infection virale.Une autre étude menée par plusieurs chercheurs britanniques et publiée sur le forum scientifique Virological.org, a elle aussi laissé entendre très rapidement que cette forme du Covid serait plus contagieuse. Il est question notamment d’une des mutations communes à au moins trois nouvelles souches, au Royaume-Uni, en Afrique du Sud et au Brésil : la mutation N501Y, liée justement aux Spikes du coronavirus. L’une des conclusions des chercheurs est que le coronavirus aurait subi “un nombre étonnamment élevé de modifications génétiques, notamment dans le domaine de la liaison aux récepteurs du virus dans le corps humain”.Jusqu’à 50 ou 70% plus contagieuseCe sont ces premiers éléments qui ont fait dire à Boris Johnson mi-décembre que la nouvelle mutation pouvait se transmettre “jusqu’à 70% plus facilement”, tandis que le ministre de la Santé, Matt Hancock, a évoqué avant les fêtes une variante “hors de contrôle”. Chris Whitty, directeur général de la santé d’Angleterre, a lui aussi fait part de son inquiétude, dans un communiqué publié le 19 décembre. Il a confirmé que “le groupe consultatif sur les menaces nouvelles et émergentes des virus respiratoires (Nervtag) considérait maintenant que cette nouvelle souche pouvait se propager plus rapidement que les autres variantes du virus”. “Il semble que ce virus [soit] largement plus infectieux que la souche précédente”, a abondé le Pr John Edmunds, de la London School of Hygiene & Tropical Medicine, le 21 décembre, sur Science Media Centre.Un rapport publié le 31 décembre par les chercheurs de l’Imperial College de Londres, qui ont analysé des milliers de génomes de virus du Sars-CoV-2 séquencés entre octobre et décembre, est venu confirmer que le variant anglais avait un “avantage important” en termes de contagiosité : 50 à 75% plus contagieux, ou un taux de reproduction du virus (R) entre 0,4 et 0,7 supérieur au virus habituel. Une étude britannique publiée le 4 janvier a elle aussi confirmé que cette forme mutante du virus serait plus rapide dans sa transmission. Une souche “50% à 74%” plus contagieuse résumait l’un des auteurs, Nick Davies, biologiste à la London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM).Les variants sud-africain et brésilien ont fait l’objet d’analyses similaires, notamment une étude sur le variant “Manaus” et publiée le 12 janvier dans Virological.org, qui suggère elle aussi une propagation accrue. Concernant le variant sud-africain, un panel d’experts locaux, cité par l’AFP le 19 janvier, est arrivé à des conclusions assez proches : le 510Y.V2 n’est pas plus mortel mais il serait 1,5 fois plus contagieux ont-ils conclu par le biais d’une série de données. Ce mutant serait donc “50% plus transmissible”, mais “rien n’indique que le nouveau variant est plus sévère”, a déclaré le professeur Salim Abdool Karim, épidémiologiste et coprésident du comité scientifique au ministère sud-africain de la santé.Des conclusions contradictoires sur la contagiositéMi-décembre, des experts américains avaient commenté les premières études sur la nouvelle souche du coronavirus avec un oeil plus mesuré, estimant qu’il n’y avait aucune preuve d’une contagiosité plus élevée. “Il n’y a pas de preuve tangible que ce virus soit effectivement plus contagieux”, mais “il y a des preuves claires qu’il est plus répandu dans la population”, avait fait savoir Moncef Slaoui, le conseiller principal du programme gouvernemental de vaccination, à l’occasion d’une conférence de presse à laquelle avait assisté l’AFP avant les fêtes.”Les éléments de preuve sont encore insuffisants pour permettre de se faire une opinion ferme sur la question de savoir si le virus a réellement augmenté la transmission”, a aussi déclaré le professeur Jonathan Ball, virologue à l’université de Nottingham, dans des propos repris par la BBC le même jour. Plus optimiste elle aussi au départ, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait rejeté avant Noël l’idée d’un variant “hors de contrôle”, en indiquant que les taux d’incidence du virus avaient pu être élevés lors de la première vague sans pour autant que la situation n’échappe au contrôle des autorités sanitaires.Interrogé sur le sujet en France, Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, a d’abord prôné la prudence, sans s’alarmer. “La crainte, c’est une véritable mutation de la protéine Spike, c’est-à-dire celle qui permet au virus de s’accrocher. Or, celle décrite par les Anglais porte sur cette protéine, et des données suggèrent que le virus serait plus infectieux. Cela demande à être confirmé. Je ne suis pas inquiet car nous avons déjà levé ce type d’alerte : rappelez-vous les récentes craintes sur les visons” disait-il au Parisien mi-décembre. Un jugement largement nuancé depuis, notamment dans une interview à France Info le 13 janvier, où il a fait part de son inquiétude sur la propagation du variant britannique dans l’Hexagone.Les symptômes des variants du Covid sont-ils plus graves ?Le ministre de la Santé britannique, premier à donner l’alerte, a bien précisé dès le 20 décembre 2020 que les travaux menés sur le variant anglais n’avaient pas pointé de symptômes plus graves. “Rien n’indique qu’il est plus mortel ou qu’il cause une forme plus sévère de la maladie”, avait également précisé le Premier ministre britannique Boris Johnson avant les fêtes. De son côté, le Nervtag, conseil consultatif britannique, avait estimé que les données disponibles étaient insuffisantes pour tirer une quelconque conclusion sur la gravité de la nouvelle souche, estimant que “4 décès sur environ 1 000 cas” avaient été identifiés, mais que d’autres travaux étaient “nécessaires pour comparer ce taux de mortalité avec des ensembles de données comparables”.D’après une étude publiée fin novembre dans la revue de référence Nature, des chercheurs rappelaient que “les mutations récurrentes actuellement en circulation semblent être neutres sur le plan de l’évolution et principalement induites par le système immunitaire humain, via l’édition de l’ARN”. Pour la souche trouvée dans le sud de l’Angleterre, les conclusions étaient les mêmes : “la variante est porteuse du N501Y, a priori sans mutation inquiétante”, expliquait François Balloux, directeur de l’Institut de génétique de l’University College London, le 20 décembre à l’AFP.Un virus plus contagieux tuerait finalement plusEn France, le virologue Bruno Lina, membre du Conseil scientifique, a estimé dès le 22 décembre sur RTL que “ce clone infectieux n'[était] pas plus pathogène” et “ne donn[ait] pas des infections plus grave” que les autres variantes. Le Conseil scientifique français publiait dans la foulée, le 29 décembre, un avis sur le “clone anglais ‘VUI-UK'”. “Les données actuelles fournies par les autorités britanniques rapportent une augmentation du risque de transmission […], mais aucune différence n’est notée à ce jour en termes de pathogénicité (manifestations cliniques, durée de la maladie) ou d’échappement à la réponse immunitaire des personnes déjà infectées”, écrivaient alors les experts en charge de conseiller le gouvernement français sur le coronavirus. “Ces données épidémiologiques doivent inciter à la prudence, mais demandent à être confirmées à moyen terme”, indiquaient encore les scientifiques. L’Inserm a pour sa part résumé l’état des connaissances sur le variant anglais dans un communiqué le 11 janvier, avec le même verdict : “les données cliniques recueillies jusqu’ici confirmeraient que ce variant possède une capacité accrue de transmission (de 50 à 70% supérieure aux SARS-Cov-2 ‘classiques’) sans modification significative de sa virulence”, abondaient alors les chercheurs.Des variants plus contagieux mais pas plus grave ? La réponse à cette question est complexe. Plusieurs épidémiologistes, dont le très reconnu Adam Kucharski, au Royaume-Uni, ont estimé qu’un virus plus contagieux pouvait in fine se révéler plus dangereux qu’un virus plus létal. Fin décembre, Adam Kucharski a notamment fait la démonstration mathématique sur son compte Twitter qu’une souche de coronavirus 50% plus transmissible générait plus de décès qu’une souche 50% plus létale. Une analyse reprise par la suite dans de nombreux titres de presse, en Angleterre comme en France. Pour Guillaume Rozier, fondateur de Covid Tracker et interviewé par les Dernières Nouvelles d’Alsace notamment, “c’est pire d’avoir un virus qui se transmet plus vite, qu’un virus plus mortel. Il vaut mieux un virus 50 % plus mortel, qu’un virus 50 % plus transmissible. Cela peut sembler contre-intuitif mais, à moyen terme, un virus plus transmissible causera plus de morts qu’un virus plus mortel”, a-t-il expliqué.Les enfants sont-ils plus touchés par la mutation anglaise ?Une information selon laquelle les enfants seraient davantage touchés par la mutation anglaise du Covid-19 s’est répandue comme une traînée de poudre dès les premiers jours de janvier. Une interview a notamment frappé les esprits le 1er janvier : celui de Laura Duffel, infirmière en chef de l’hôpital King’s College de Londres. Celle-ci a alerté sur la BBC sur la situation sanitaire alarmante de l’établissement, où une “aile entière” aurait été “occupée par des enfants”. L’incidence de la variante du Covid chez les enfants a aussi été analysée par une étude en prépublication de l’Imperial College, dirigée par l’épidémiologiste Neil Ferguson. Celle-ci a conclu, le 31 décembre dernier, que les moins de 19 ans étaient “significativement plus nombreux” à être infectés par la version mutante du virus que par la souche d’origine.Mais ces conclusions ont très vite été nuancées voire démenties par d’autres scientifiques et par les données des autorités sanitaires. Au lendemain du témoignage de Laura Duffel sur la propagation du coronavirus chez les enfants, le Collège royal de pédiatrie et de santé infantile (RCPCH) a publié un communiqué pour contester le tableau dépeint par l’infirmière et pour assurer qu’il n’y avait “pas de pression significative du Covid-19 en pédiatrie au Royaume-Uni”. La Public Health England, agence de santé britannique, a pour sa part indiqué dans un rapport que les admissions à l’hôpital n’avaient pas augmenté en fin d’année, alors même que la nouvelle souche du Covid poussait les autorités à reconfiner le sud du pays (depuis le mercredi 6 janvier, c’est l’ensemble du Royaume-Uni qui est de nouveau confiné).En France, scientifiques et gouvernement restent prudentsEn France, un communiqué publié par plusieurs experts en pédiatrie a réaffirmé que les données britanniques sur les hospitalisations ne reflétaient pas d’augmentation significative pour les plus jeunes. Selon Robert Cohen, président du Conseil national de la pédiatrie, qui s’est exprimé le 3 janvier dans Le Parisien, puis le 4 janvier sur France Inter et enfin sur BFMTV, le variant britannique “est plus contagieux que les autres variants, en revanche il n’est pas plus contagieux chez les enfants que chez les adultes”. “Mais avec cette mutation, comme il est plus contagieux, les jeunes vont contaminer davantage de personnes, que ce soit leur entourage familial, ou à l’école. Il faut donc que l’on se donne plus de moyens pour le détecter, notamment à l’école”, a-t-il ajouté, appelant à “multiplier le nombre de tests” et à “envoyer les prélèvements pour un séquençage, pour voir si ce variant anglais, qu’on n’a jamais encore isolé chez un enfant en France, apparaît”.Même son de cloche du côté de la la Société française de pédiatrie. Dans un article de 20 Minutes daté du 5 janvier, sa présidente Christèle Gras-Le Guen estimait que “la proportion d’enfants positifs par rapport aux adultes” restait “minoritaire” et sans “formes plus graves”. Selon elle, la situation en pédiatrie était même rassurante en début d’année : “alors que d’habitude, on croule sous les grippes et les bronchiolites, cette année, nos services pédiatriques sont vides… “, indiquait-elle. Ce qui ne l’empêchait pas de nuancer : “il faut qu’on reste vigilant, qu’on continue à tester les enfants. Et s’ils sont positifs, qu’on séquence la souche pour voir si c’est ce variant”.Le jeudi 7 janvier sur BFMTV, le ministre de la Santé Olivier Véran s’est aussi montré prudent : “Statistiquement, c’est extrêmement rare que les enfants se contaminent à l’école. Pour le variant anglais, j’ai besoin d’études scientifiques plus étayées. Aujourd’hui, il ne circule pas chez les enfants, donc il n’y a pas lieu d’avoir peur”. Une semaine plus tard, le 14 janvier, en conférence de presse, il estimait néanmoins que le “VOC 2020”, détecté en Angleterre, était “potentiellement plus contagieux et potentiellement plus contagieux chez les enfants”.Les variants du coronavirus circulent-ils en France ?A ce stade, il est apparu que le variant britannique du Covid circulait en France, ainsi que le variant sud-africain, dans une moindre mesure. Aucune information sur la présence des autres variants n’a encore été communiquée. C’est à Tours que le premier cas positif au variant anglais a été détecté, vendredi 25 décembre. Il s’agissait d’un Français, domicilié à Londres, qui était en séjour à Tours depuis le 19 décembre. Depuis, il est apparu que le VOC 202012/01 s’est propagé sur le territoire, très probablement bien avant sa détection. Ce qui a fait dire au président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy, invité de France Info le 13 janvier, qu’il était d’ores et déjà trop tard pour empêcher complètement cette mutation du Covid de circuler dans l’Hexagone. “On ne peut que le ralentir, on ne peut plus bloquer ce variant anglais”, a-t-il assuré, se disant “très préoccupé”.Selon Santé publique France, le variant britannique du Covid représentait 1 à 2% des tests positifs en France début janvier. Dans son dernier point épidémiologique daté du 14 janvier, l’agence de santé dénombrait ainsi “69 cas d’infection à des variants émergents”, dont “66 cas du variant VOC 202012/01 (Royaume-Uni) et 3 cas du variant 501Y.V2 (Afrique du Sud)”. Ces chiffres ayant du retard (patients prélevés entre le 13 décembre 2020 et le 4 janvier 2021), ils impliquent donc que le variant du Covid s’est sans doute propagé de manière plus importante encore dans l’Hexagone depuis les fêtes. Sa propagation serait d’ailleurs rapide. D’après le ministre de la Santé Olivier Véran, qui s’exprimait lors de la grande conférence de presse du gouvernement jeudi 14 janvier, “200 à 300 personnes” seraient chaque jour contaminées en France par cette souche du virus.Une idée des régions de France les plus touchéesLes autorités sanitaires ont lancé dans les premiers jours de janvier une grande enquête nationale baptisée “Flash” dans le but de “faire une première cartographie” de la propagation des variants du Covid. Cette enquête a été proposée “à tous les laboratoires de biologie médicale (LBM) publics et privés par le CNR Virus des infections respiratoires (Laboratoire associé de Lyon, Pr Bruno Lina) et Santé publique France”, indique l’agence de santé française. “L’objectif de cette enquête, conduite les 7 et 8 janvier 2021 en collaboration avec un réseau de virologues hospitaliers coordonné par l’ANRS Maladies Infectieuses Emergentes, était d’identifier, parmi les prélèvements avec résultat de RT-PCR COVID-19 positif, d’éventuels cas d’infection au variant VOC 202012/01 du SARS-CoV-2”.Dans son point du 14 janvier, Santé publique France a rendu publiques les premières données régionales partielles de cette enquête. S’ils sont à prendre avec des pincettes, les résultats préliminaires, portant sur 7454 tests positifs venus de 89 laboratoires, soit un quart des tests positifs au niveau national, indiquent que Bourgogne-Franche Comté, Pays de la Loire et Ile-de-France présenteraient le plus de résultats “discordants”. Ces trois régions affichent respectivement 11,1%, 6,4% et 5,7% de tests “discordants”, alors que ce taux serait nul en Corse et dans les régions Grand Est, Nouvelle Aquitaine et Normandie. Ces données ne sont pas consolidées et les activités de séquençage étaient toujours en cours sur ces échantillons au moment de leur publication. Reste que les disparités semblent déjà importantes entre les régions.Proportion de résultats de RT-PCR discordants, par région du laboratoire préleveur, Enquête Flash, 07-08 janvier 2021, France métropolitaineRégion du laboratoire préleveurRT-PCR discordantes (%)Bourgogne-Franche Comté11,1Pays de la Loire6,4Île-de-France5,7Provence-Alpes-Côte d’Azur4,6Centre-Val de Loire4,1Auvergne-Rhône-Alpes3,2Occitanie2,9Hauts de France1,9Bretagne0,9Corse0Grand Est0Nouvelle Aquitaine0Normandie0France (non attribuable) **0,9Total France métropolitaine3,8Dans les territoires, une surveillance accrue a aussi été mise en place pour évaluer la propagation des variants du Covid : alors que Roubaix a conclu le samedi 16 janvier une vaste campagne de dépistage d’une semaine pour retrouver la souche anglaise, l’Ile-de-France a démarré sa propre campagne le même jour dans plusieurs villes de la région, après qu’un cas positif au variant sud-africain a été détecté dans le Val-de-Marne. Des tests seront également déployés dans les établissements scolaires, où le protocole sanitaire a aussi été renforcé. Il n’est pas prévu en revanche pour le moment de fermeture des écoles.L’inquiétude des autorités françaisesPreuve que la découverte du variant anglais du coronavirus préoccupe au sommet de l’Etat, la France a choisi de fermer sa frontière aux déplacements avec le Royaume-Uni pour 48 heures dès le dimanche 20 décembre, afin de se prémunir au maximum d’une contamination sur son sol. Une reprise limitée du flux des personnes du Royaume-Uni vers la France a toutefois été annoncée à l’issue de ces 48 heures. Depuis le 23 décembre, les Français, les ressortissants de l’Espace européen et les ressortissants britanniques ou de pays tiers qui, soit résident habituellement en France, dans l’Union européenne ou dans l’Espace européen, soit doivent effectuer des déplacements indispensables, sont autorisés à revenir en France. “Seules certaines catégories de personnes sont autorisées à se déplacer vers la France ou à y transiter depuis le Royaume-Uni, munies d’une attestation de déplacement”, a indiqué Beauvau dans communiqué. Par ailleurs, toute personne souhaitant rejoindre l’Hexagone doit également se munir d’un test PCR négatif de moins de 72 heures.Dès le 21 décembre, Emmanuel Macron a qualifié la mutation du virus comme “problématique”. “On doit redoubler de vigilance. Tout cela montre la complexité du virus, son agressivité, oserais-je dire son inventivité et l’humilité qu’il nous faut toujours avoir”, a-t-il déclaré durant une réunion de crise. En conférence de presse le jeudi 7 janvier, le ministre de la Santé Olivier Véran a assuré que “tous les labos” étaient “mobilisés pour traquer le variant”. “Nous nous attendons à en identifier davantage”, a d’ores et déjà prévenu le ministre qui promet que “toutes les mesures qui s’imposeront” seront prises “si ces variants devaient s’avérer diffusés sur le territoire national”. Sur BFMTV quelques heures plus tard, Olivier Véran avait expliqué que les services traitaient ce variant “presque comme un virus différent” qui ‘donne les mêmes symptômes, ne donne pas plus souvent de cas graves que le virus qu’on connaît, mais est plus contagieux”. Jugeant la nouvelle souche “extrêmement rapide”, il a montré inquiétude et détermination : “Je ne vous cache pas mon inquiétude sur le variant anglais”, a-t-il avoué, avant de conclure : “Nous ne voulons pas que ce virus commence à se diffuser sur le territoire”.”Nous faisons tout pour empêcher le variant de rentrer et de se diffuser sur le territoire”, a encore insisté Olivier Véran, sur Europe 1, le 10 janvier. Évoquant les situations de l’Écosse et de l’Angleterre, reconfinés, le ministre a déclaré qu’il ne voulait pas “que nous vivions cela en France”. “Nous devons tout faire pour éviter qu’elle ne progresse rapidement et qu’elle devienne la souche dominante”, a encore martelé Olivier Véran lors de la conférence de presse du 14 janvier.Un variant dominant en France en mars 2021 ?D’après plusieurs scientifiques, la part du variant du Covid dans l’ensemble des tests positifs réalisés en France chaque jour pourrait rapidement franchir les 50%. Une étude de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), publiée sur le site de son laboratoire EPIcx lab (Epidemics in complex environments) le 19 janvier, a modélisé l’évolution du Covid en France en y intégrant l’impact du variant britannique (VOC-202012/01). Les chercheurs de l’Inserm estiment que ce dernier pourrait devenir dominant entre fin février et mi-mars et provoquer un nouveau pic d’hospitalisations dans le pays. Interrogée par Le Monde le 16 janvier, l’épidémiologiste Vittoria Colizza, signataire de l’étude, avait déjà alerté sur l’aggravation prochaine de la situation épidémique. “La situation va rapidement devenir assez critique. Etant donné que ce variant est plus contagieux, il pourrait devenir dominant dès le mois de mars”, avertissait la directrice de recherche à l’Inserm.Sur la base de sa présence actuelle (environ 1 % des cas) et selon plusieurs scénarios (transmission 40% ou 70% plus élevée que la souche dominante), le nombre de cas du variant britannique atteindrait 3752 ou 26 394 par jour au 1er mars, a pour sa part estimé une équipe de l’Institut Pasteur pilotée par Simon Cauchemez, épidémiologiste et membre du conseil scientifique. Ces chiffres ont été dévoilés par l’AFP le 19 janvier.Arnaud Fontanet, épidémiologiste et membre du Conseil scientifique, a prédit lui aussi une “poussée” de l’épidémie probable en mars dans Le Parisien mi-janvier. Le Pr Yazdan Yazdanpanah, chef des maladies infectieuses à l’hôpital Bichat (AP-HP), estimait au même moment que le variant britannique pourrait devenir prédominant “en mars-avril” sur BFMTV. Mais la circulation de cette nouvelle souche du Covid en France sera en tout cas difficile à évaluer avec précision. Samuel Alizon, chercheur au CNRS et spécialiste de la modélisation des maladies infectieuses a indiqué fin 2020 dans Libération que la France était un mauvais élève dans le séquençage de la maladie. “La France a partagé environ 2 500 séquences contre 123 000 pour le Royaume-Uni”, expliquait-il alors dans le quotidien.Les masques sont-ils moins efficaces contre les variants du Covid ?Face aux variants du coronavirus qui ont commencé à circuler le France, un nouveau débat s’est installé mi-janvier : celui de l’efficacité de certains masques face à ces nouvelles souches. C’est le Haut conseil de la santé publique (HCSP) qui a mis cette question sur le tapis en mettant indirectement en cause certains masques en tissu pas assez filtrants. “A l’occasion de la pénétration en Europe de certains nouveaux variants (…), se pose la question de la catégorie des masques que l’on peut proposer dans la population générale”, a ainsi déclaré sur BFMTV Didier Lepelletier, un responsable du HCSP lundi 18 janvier au soir. Il vaut mieux “porter un masque en tissu réutilisable de catégorie 1 plutôt que des masques de catégorie 2 qui filtrent un petit peu moins bien, voire des masques fabriqués de manière artisanale”, a-t-il ajouté après la fuite dans la presse d’éléments d’un avis du HCSP dont l’AFP s’est fait l’écho. Ces recommandations, “élaborées […] à la demande du ministère de la Santé, qui peut les suivre ou non”, n’ont pas encore été rendues publiques. Interrogé par l’AFP, Franck Chauvin, président du HCSP a indiqué qu’il n’était pas en mesure de dire quand l’avis sera accessible, indiquant seulement qu’il portait “sur les mesures à prendre face aux nouveaux variants”.Le ministre de la Santé Olivier Véran a néanmoins tenté de faire le point avec une parole officielle le mardi 19 janvier, sur France Inter. “La quasi-totalité des masques industriels en tissu reste valable contre le Covid-19, au contraire des masques artisanaux qui ne filtrent pas suffisamment”, a-t-il indiqué. “Tous les masques dont le pouvoir filtrant est supérieur à 90%” restent valables a-t-il martelé. Il s’agit bien des masques grand public de niveau 1, à l’inverse des masques artisanaux fabriqués à la maison selon des normes Afnor, publiées au printemps dernier. Ces derniers, introduits fin mars comme une alternative grand public aux masques médicaux (chirurgicaux ou FFP2 qui manquaient alors cruellement), n’offriraient “pas nécessairement toutes les garanties nécessaires pour le Haut conseil de la santé publique”.L’impact du variant du Covid sur l’adoption des masques rappelle qu’après avoir longtemps répété, sur fond de pénurie, que les masques étaient inutiles pour la population générale, le gouvernement avait fait volte-face fin mars. Une note officielle, datée du 29 mars 2020, avait alors été publiée pour établir des catégories de masques industriels en tissu : les masques de catégorie 1 (ou UNS1, pour “usage non sanitaire 1”), filtrant 90% des particules et les masques de catégorie 2 (UNS2), filtrant 70% des particules, selon des normes élaborées par l’Afnor. Les fabricants sont depuis tenus de mentionner ces informations sur les emballages, mais avec l’émergence du variant du Covid, c’est un nouveau doute qui s’installe désormais. Certains masques industriels vendus dans le commerce et pas toujours clairement étiquetés seraient de catégorie 2, comme l’a récemment indiqué l’AFP.Le vaccin est-il moins efficace face à ces mutations du Covid ?Il est très vraisemblable que les vaccins, déjà utilisées ou sur le point de l’être, soient efficaces, au moins contre le variant VOC-202012/01 (anglais) du coronavirus. Les vaccins à ARN, dont le Pfizer-BioNTech déployé en France depuis le dimanche 27 décembre, resteraient efficaces sur cette souche. Dans un communiqué publié le vendredi 8 janvier, le groupe Pfizer a annoncé que son vaccin, développé avec BioNTech, pouvait d’ores et déjà “neutraliser” les variants britannique et sud-africain du Covid-19. Le PDG du laboratoire BioNtech, qui a mis au point le principal vaccin avec Pfizer, a par ailleurs assuré dès la fin décembre que son groupe sera capable de fournir un nouveau vaccin “en six semaines” en cas de mutation significative du Covid.Deux études préliminaires, mises en ligne le mercredi 20 janvier 2021 et non encore évaluées par d’autres scientifiques, ont elles aussi conclu que le vaccin de BioNTech/Pfizer semblait efficace contre le variant anglais. L’une d’elle, en prépublication sur le site BioRxiv, est issue de travaux préliminaires d’une équipe de chercheurs de BioNTech/Pfizer. Celle-ci a comparé l’effet du plasma de 16 participants à ses essais cliniques sur le variant anglais et sur le virus originel de Wuhan. Ils concluent à une capacité de neutralisation “équivalente” pour les deux et estiment ainsi qu’il est “improbable” que le variant anglais “échappe à la protection” de leur vaccin. Le cas échéant, ils soulignent eux aussi que la “flexibilité” de la technologie de ce vaccin à ARN messager permettrait d’adapter le vaccin à une nouvelle souche du virus.”Nos résultats suggèrent que la majorité des réponses vaccinales devraient être efficaces contre le variant B.1.1.7″, a aussi écrit le même jour une équipe internationale de chercheurs d’universités britanniques et néerlandaises, citée par l’AFP. Pour évaluer l’efficacité du vaccin, les chercheurs ont cette fois confronté en laboratoire le variant anglais au plasma de 36 patients guéris après avoir subi des formes graves ou plus légères du Covid-19. “La majorité des échantillons” a été capable de “neutraliser” le variant, même si la “puissance” de neutralisation a été réduite dans 3 des échantillons.Les souches sud-africaine et brésilienne en questionLes doutes émergent néanmoins au fur et à mesure des découvertes sur ces variants. Les souches sud-africaine et brésilienne sont à ce titre très préoccupantes car susceptibles d’avoir muté plus en profondeur. Dans leurs études rassurantes, BioNTech et Pfizer ont principalement basé leurs analyses sur la mutation N501Y, mais pas sur E484K, propre à ces deux souches. Or la mutation E484K serait “la plus inquiétante de toutes” sur le plan de la réponse immunitaire, a indiqué à l’AFP Ravi Gupta, professeur de microbiologie à l’Université de Cambridge. Celle-ci perturberait en effet la détection du virus par les anticorps, ce qui, à terme, pourrait provoquer des réinfections de patients ayant déjà affronté le Covid, ou rendre les vaccins moins efficaces.Dans une étude rendue publique le 28 décembre sur le site BioRxiv, Rino Rappuoli, chercheur chez GlaxoSmithKline (GSK) et son équipe de scientifiques de Sienne, en Italie, ont fait émerger in vitro la mutation E484K. Leurs conclusions : “l’émergence récente au Royaume-Uni et en Afrique du Sud de variantes naturelles présentant des changements similaires suggère que le CoV-2 du SRAS a le potentiel d’échapper à une réponse immunitaire efficace et que des vaccins et des anticorps capables de contrôler les variantes émergentes devraient être développés”.Des travaux réalisés par des chercheurs de Seattle et consultables eux ausi en pré-publication BioRxiv depuis le 4 janvier, indiquent pour leur part que “l”évolution du SARS-CoV-2 pourrait nuire à la reconnaissance du virus […] par les anticorps humains”. E484K y est clairement mentionné comme un puissant brouilleur. “Les lignées émergentes en Afrique du Sud et au Brésil, portant la mutation E484K, auront une sensibilité considérablement réduite à la neutralisation par les anticorps polyclonaux sériques de certains individus”, écrivent encore les scientifiques américains. En résumé, cette mutation “peut aider le virus à contourner la protection immunitaire conférée par une infection antérieure ou par la vaccination”, explique le Pr François Balloux, de l’University College de Londres, cité le 4 janvier par l’organisme britannique Science Media Centre.”L’émergence récente de variantes présentant de multiples mutations partagées en épi suscite des inquiétudes quant à l’évolution convergente vers un nouveau phénotype, potentiellement associé à une propension accrue à la réinfection des individus”, écrivent par ailleurs les auteurs d’une étude parue le 12 janvier dans Virological.org concernant le variant brésilien. Ils suggèrent donc une résistance de cette nouvelle souche aux anticorps et donc, potentiellement, aux vaccins.Une étude de chercheurs sud-africains mise en ligne le 20 janvier va plus loin. Elle conclut que le variant sud-africain dans son ensemble “est largement résistant aux anticorps neutralisants provoqués en réponse à une infection par des souches en circulation précédemment”. Ainsi, le risque de réinfection par ce variant est “important”, souligne l’étude reprise par l’AFP. Et ces données ont des “implications sur l’efficacité des vaccins”, en particulier parce que les vaccins actuels sont “principalement basés sur une réponse immunitaire à la protéine Spike”.La réinfection d’une patiente, rapportée dans une étude menée par des chercheurs brésiliens et datée du 6 janvier, suggère déjà que la réponse immunitaire apportée par une première infection au coronavirus n’a pas été suffisante face à cette mutation E484K. Une étude publiée mi-janvier dans la revue Science semble statistiquement confirmer cette hypothèse : elle indiquait pour sa part qu’en octobre 2020, 76 % des habitants de Manaus avaient développé des anticorps contre le SARS-CoV-2. Ce qui aurait dû normalement les protéger contre une nouvelle vague. Mais la ville est aujourd’hui submergée…Plus le Covid mute, plus il risque de résister aux vaccinsLa mutation E484K, observée sur les variants sud-africain et brésilien, “pourrait être le début des problèmes” pour les vaccins, a pour sa part répété le Pr Gupta mi-janvier. “A ce stade, ils devraient tous rester efficaces, mais ce qui nous inquiète, c’est la perspective de futures mutations qui s’ajouteraient” à celles qu’on observe déjà, a-t-il déclaré à l’AFP, appelant à “vacciner le plus vite possible partout dans le monde”. Sur la BBC dès le mois de décembre 2020 il estimait déjà que “si nous laissons de virus muter davantage, alors nous pouvons commencer à nous inquiéter”. Selon ce professeur qui travaille sur les mutations virales, le SARS-CoV-2 est “potentiellement sur le point de sortir du cadre du vaccin” et a même “fait quelques premiers pas dans cette direction”.Le professeur David Robertson, de l’université de Glasgow, a pour sa part indiqué que le coronavirus sera à l’avenir “probablement capable de générer des mutations qui contournent le vaccin”. Un scénario que n’a pas écarté Moncef Slaoui, le conseiller principal du programme américain de vaccination, pour qui “il est impossible d’exclure qu’un jour, quelque part, un virus parvienne à échapper à la réponse protectrice provoquée par le vaccin”.Optimisme prudent en FranceEn France, les perspectives optimistes sur le variant anglais, le variant présent sur le territoire, semblent pour l’instant partagées par les scientifiques et les autorités sanitaires. “En terme de vaccination, il n’y a pas trop de différence […]. Les vaccins tels qu’ils ont été produits devraient nous protéger”, assurait sur RTL dès le 22 décembre Bruno Lina, membre du Conseil scientifique et professeur de virologie au CHU de Lyon. Et d’ajouter qu’en cas d’altération, les scientifiques pourront réagir rapidement : “On pourrait faire exactement comme pour les vaccins contre la grippe en changeant une partie de la formule. Ce n’est pas très compliqué à faire”. Une analyse partagée par le Professeur Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital Raymond Poincaré de Garches et référent vaccin Covid-19, qui s’est exprimé auprès d’Europe 1. “Nous n’avons pas de raison de penser que cela pourrait modifier la réponse à la vaccination, car il ne s’agit pas d’une mutation de l’ensemble de la cible du vaccin. C’est seulement une petite partie. Mais on peut imaginer que l’on passe d’un vaccin d’une efficacité de 95% à une efficacité de 85%”, a-t-il déclaré. D’après les modèles développés sur certains animaux, les nouvelles souches du Sars-CoV-2 n’empêcheraient pas l’action des anticorps, a de son côté souligné Le Figaro. “Même si vous baissez en efficacité, vous allez normalement toujours avoir une neutralisation du virus”, indiquait encore mi-janvier à l’AFP Vincent Enouf, du Centre national de référence des virus respiratoires de l’Institut Pasteur à Paris.Dans leur avis du 29 décembre portant sur le variant anglais, les membres du Conseil scientifique écartaient alors tout “risque de réinfection” d’une personne ayant déjà eu le coronavirus (“les premières données montrent que des sérums issus de patients ayant fait un COVID avec une autre souche peuvent neutraliser le clone anglais in vitro”). “Le faible nombre de réinfections identifiées ne permet pas de tirer de conclusions sur l’efficacité de la réponse immunitaire croisée entre ce variant et les virus précédents”, indiquait pour sa part l’Inserm dans un communiqué publié le 11 janvier. “Les mutations de la protéine Spike ne modifieraient pas de façon majeure sa capacité à être reconnu par le système immunitaire ; les vaccins distribués actuellement resteraient donc efficaces”.Le ministre français de la Santé Olivier Véran a fait savoir lui-aussi qu’a priori, “il n’y a pas de raison de penser que le vaccin soit moins efficace” sur le variant britannique. Un avis prudemment répété en conférence de presse le 14 janvier. Il suit sur ce point l’avis de l’OMS qui considère pour le moment que cette mutation devrait bien être stoppée par les campagnes de vaccination. Mais si le variant anglais fait l’objet d’analyses rassurantes, c’est bien la prudence qui domine pour les autres souches. “On ne sait pas encore si les vaccins jouent un rôle sur la transmission” du variant sud-africain, a ainsi prévenu Jean-François Delfraissy sur France Info le 13 janvier.



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2533732-variants-du-covid-danger-impact-sur-les-vaccins-regions-touchees-ce-que-l-on-sait/

Author :

Publish date : 2021-01-21 08:49:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Marseille – Lens : l’OM en perdition, le match en direct

Marseille - Lens : l




Marseille – Lens0 | 1SommaireScoreMarseille – Lens en directCompositionChaîne TVStreamingMarseille – Lens en direct Recevoir nos alertes live !22:41 – Khaoui récolte un carton jauneSaif-Eddine Khaoui arrive très en retard sur Tony Mauricio et écope logiquement d’un carton jaune dans cette fin de match. Le milieu lensois finit par se relever après cette charge.22:40 – Payet frappe au-dessus !Dimitri Payet se procure un coup franc dangereux à l’entrée de la surface, légèrement décalé sur la gauche. Le Réunionnais se charge de le frapper lui-même mais ça passe au-dessus !22:38 – Lens: Kalimuendo entre en jeuFormé au Paris Saint-Germain, Arnaud Kalimuendo remplace Simon Banza, unique buteur de ce match pour le moment, pour les dix dernières minutes.22:36 – Bonne sortie de MandandaSteve Mandanda intervient bien dans les airs pour capter le ballon sur un nouveau corner lensois. Les Marseillais n’y arrivent toujours pas et continuent de subir, malgré les changements effectués.22:33 – Lens: Kakuta laisse sa placeTony Mauricio prend la place de Gaël Kakuta du côté lensois pour ces 20 dernières minutes. C’est le premier changement effectué par Franck Heise dans ce match.22:30 – L’OM a 20 minutes pour réagirLes Marseillais ont encore plus 20 minutes pour réagir dans cette rencontre et éviter une deuxième déconvenue terrible après la défaite face à Nîmes samedi dernier (1-2). Mais Lens continue de dominer cette rencontre et ne baisse pas de rythme.22:26 – OM: Khaoui entre en jeuAndré Villas-Boas effectue un cinquième et dernier changement dans ce match pour l’OM, à 25 minutes de la fin du match. Saif-Eddine Khaoui remplace Yuto Nagatomo sur le flanc gauche de la défense de l’OM.22:24 – Balerdi monte d’un cranLeandro Balerdi est passé de la défense centrale au poste de sentinelle au milieu du terrain à la place de Pape Gueye. Loïc Perrin évolue lui en défense avec Caleta-Car, pour ses premières minutes de la saison.22:23 – OM: Villas-Boas fait trois changementsAndré Villas-Boas tente de changer le cours du match en effectuant trois changements d’un coup. Dimitri Payet, Nemanja Radonjic et Loïc Perrin remplacent respectivement Dario Benedetto, Florian Thauvin et Pape Gueye.22:22 – L’OM trembleLes Marseillais se font encore très peur sur un nouveau corner en faveur du RC Lens, mais la défense phocéenne parvient finalement à dégager le ballon au loin. 22:19 – ⚽ BUT ! Banza marque pour le RC Lens !Le RC Lens prend l’avantage dans cette deuxième période de façon logique ! Sur le côté gauche, Massimo Haïdara peut déborder assez librement et centre parfaitement au premier poteau. Banza coupe la trajectoire et trompe Mandanda d’une tête puissante ! 1-0 pour le RC Lens.22:17 – Banza teste ManandaL’attaquant lensois Banza déclenche une frappe à l’entrée de la surface de l’OM. Steve Mandanda se couche sur ce ballon mais le relâche avant que Balerdi ne dégage au loin. Encore une preuve de la fébrilité marseillaise depuis la reprise…22:15 – Gueye et Medina avertisLes esprits s’échauffent un petit peu entre Caleta-Car, Gueye et Medina à la suite de ce coup franc. Gueye et Medina sont avertis tous les deux par l’arbitre de cette rencontre, M. Pignard.22:14 – Sotoca reprend de la têteSur un coup franc excentré côté lensois, Sotoca est trouvé plein axe et parvient à dévier de la tête mais ça passe encore à côté. Mais les Marseillais continuent de subir..22:12 – Fofana encore !Les Lensois mettent encore en danger l’équipe marseillaise. Kakuta combine bien avec Fofana qui se projette bien dans l’axe et déclenche ensuite une frappe puissante mais ça passe encore un peu au-dessus ! Les Marseillais n’y sont pas depuis la reprise et doivent se reprendre.LIRE PLUS document.getElementById(“jLiveMore”).onclick = function(element) { element.preventDefault(); var node = element.target ,content = document.getElementById(“jContentLiveMore”).innerHTML ,contentUnRot13 = content.replace(/[a-zA-Z]/g,function(c){return String.fromCharCode((c=(c=c.charCodeAt(0)+13)?c:c-26);}) ,finalContent = contentUnRot13.replace(/\//g, “/”); node.style.display = “none”; node.parentElement.innerHTML += finalContent; }; 22:11 – Sbsnan gragr fn punapr !Nce&rtenir;f ha pbeare zny ercbhff&rnphgr; cne yn q&rnphgr;srafr znefrvyynvfr, Sbsnan u&rnphgr;evgr qh onyyba &ntenir; y’rage&rnphgr;r qr yn fhesnpr rg raebhyr yr onyyba znvf &pprqvy;n cnffr whfgr nh-qrffhf qr yn oneer genafirefnyr !22:08 – Onyreqv &rnphgr;pnegr yr qnatreYrf Yrafbvf fbag zvrhk erirahf fhe yn crybhfr dhr yrf Znefrvyynvf. Znffvzb Un&vhzy;qnen prager ovra qrchvf y’nvyr tnhpur cbhe erpurepur Fbgbpn znvf Onyreqv rfg y&ntenir; cbhe q&rnphgr;tntre ra gbhpur.22:05 – ⏰ P’rfg ercnegv &ntenir; Znefrvyyr !Z. Cvtaneq fvssyr yr q&rnphgr;ohg qr yn frpbaqr c&rnphgr;evbqr nh fgnqr Benatr I&rnphgr;ybqebzr ! Pr fbag yrf wbhrhef yrafbvf dhv ratntrag cbhe prf 45 qreav&rtenir;erf zvahgrf.&aofc;21:56 – Vy znadhr qr gbhg qnaf pr zngpuBa f’nggraqnvg &ntenir; ibve har &rnphgr;dhvcr qr y’Bylzcvdhr qr Znefrvyyr ragerceranagr rg ibybagnver, nce&rtenir;f yn q&rnphgr;prcgvba qr yn q&rnphgr;snvgr pbager A&vpvep;zrf fnzrqv qreavre (1-2) rg yrf pevgvdhrf &rnphgr;abap&rnphgr;rf cne Ivyynf-Obnf, Rlenhq rg yrf fhccbegref. Vy a’ra rfg evra whfdh’vpv. Ra znadhr qr pbasvnapr, yrf Znefrvyynvf bag ornhpbhc qr zny snpr nhk Yrafbvf, qbag yr flfg&rtenir;zr ra 3-4-1-2 t&rpvep;ar yrf wbhrhef q’Naqe&rnphgr; Ivyynf-Obnf. Wrna-Ybhvf Yrpn a’n nofbyhzrag evra rh &ntenir; snver, znvf p’rfg nhffv yr pnf qr Fgrir Znaqnaqn. Yr EP Yraf rfg ovra ra cynpr znvf a’neevir cnf &ntenir; fr cebphere qrf bppnfvbaf. Gbhg erfgr &ntenir; snver qnaf pr zngpu !21:48 – ⏰ P’rfg yn zv-grzcf !Z. Cvtaneq fvssyr yn sva qr yn cerzv&rtenir;er c&rnphgr;evbqr ! Y’BZ rg yr EP Yraf fbag &ntenir; &rnphgr;tnyvg&rnphgr; nce&rtenir;f prf 45 cerzv&rtenir;erf zvahgrf q&rnphgr;prinagrf qr yn cneg qrf qrhk &rnphgr;dhvcrf (0-0).21:45 – Gebvf zvahgrf qr grzcf nqqvgvbaaryZ. Cvtaneq nppbeqr gebvf zvahgrf qr grzcf nqqvgvbaary qnaf prggr cerzv&rtenir;er c&rnphgr;evbqr, cevapvcnyrzrag &ntenir; pnhfr qr yn oyrffher qr Cncr Thrlr vy l n dhrydhrf zvahgrf.21:44 – BZ: Ebatvre fbeg, oyrff&rnphgr;Inyragva Ebatvre a’n cnf ch nyyre nh obhg qr prggr cerzv&rtenir;er c&rnphgr;evbqr. Oyrff&rnphgr;, y’napvra wbhrhe qh SP Anagrf rfg erzcynp&rnphgr; cne Zvpun&rhzy;y Phvfnapr, yr wbhrhe ce&rpvep;g&rnphgr; cne yr Onlrea Zhavpu.21:42 – Nofrapr gbgnyr qr elguzrYrf qrhk &rnphgr;dhvcrf cebcbfrag ha fcrpgnpyr yvzvg&rnphgr; qnaf prggr cerzv&rtenir;er. Vy l n ge&rtenir;f crh qr elguzr rg nhphar qrf qrhk sbezngvbaf ar cneivrag &ntenir; cebqhver qrf f&rnphgr;dhraprf vag&rnphgr;erffnagrf.21:39 – Phvfnapr rg Xunbhv f’&rnphgr;punhssragNirp yrf cbffvoyrf oyrffherf qr Thrlr rg qr Ebatvre qnaf yr zvyvrh qr greenva qr y’BZ, Naqe&rnphgr; Ivyynf-Obnf n raibl&rnphgr; f’&rnphgr;punhssre Phvfnapr rg Xunbhv fhe yr obeq qr greenva. Q&rnphgr;w&ntenir; cevi&rnphgr; qr Xnznen, yr pbnpu cbeghtnvf a’n cyhf ornhpbhc qr fbyhgvbaf.21:38 – Thrlr erfgr nh fbyCncr Thrlr f’rfg nffvf fhe yn crybhfr rg snvg fvtar dh’vy fbhsser qh cvrq. Yr zvyvrh qr greenva znefrvyynvf fnvtar qh cvrq nce&rtenir;f nibve crhg-&rpvep;ger er&pprqvy;h ha pbhc. Yr zvyvrh qr greenva erceraq fn cynpr znvf frzoyr fbhsseve, z&rpvep;zr f’vy n punat&rnphgr; qr penzcbaf.21:35 – Ebatvre ra qvssvphyg&rnphgr;Inyragva Ebatvre frzoyr &rpvep;ger ra qvssvphyg&rnphgr; rg gbhpu&rnphgr;. Y’napvra wbhrhe qh SP Anagrf znadhr har abhiryyr cnffr ra cebsbaqrhe cbhe Sybevna Gunhiva rg ob&vpvep;gr. Vy ar qrienvg cnf svave pr zngpu.21:32 – Orarqrggb erfgr nh fbyQnevb Orarqrggb erfgr nh fby nce&rtenir;f ha pbagnpg nffrm ivbyrag nirp Fgrira Sbegrf, dhv yhv rfg ergbzo&rnphgr; qrffhf nce&rtenir;f ha qhry n&rnphgr;evra. Y’nggndhnag netragva fr ery&rtenir;ir rg erceraq svanyrzrag fn cynpr nce&rtenir;f dhrydhrf qvmnvarf qr frpbaqr.21:30 – Cerzvre pbeare cbhe YrafYrf Yrafbvf bogvraarag ha cerzvre pbeare qnaf prggr erapbager &ntenir; yn qrzv-urher qr wrh. Z. Cvtaneq ibvg har snhgr q’ha wbhrhe yrafbvf rg pryn in crezrgger &ntenir; Znaqnaqn qr erynapre y’BZ.21:26 – Dhry ergbhe qr Pnyrgn-Pne !Onamn cerffr ge&rtenir;f ovra Onyreqv rg e&rnphgr;phc&rtenir;er yr onyyba ge&rtenir;f unhg. Vy npp&rnphgr;y&rtenir;er cbhe fr ce&rnphgr;fragre snpr &ntenir; Znaqnaqn znvf gneqr ha crh gebc &ntenir; gvere rg Pnyrgn-Pne cneivrag &ntenir; erirave rg &ntenir; gnpyre yr onyyba !&aofc;21:25 – Onamn &rnphgr;pbcr q’ha pnegba wnharFvzba Onamn e&rnphgr;pbygr &ntenir; fba gbhe ha pnegba wnhar cbhe har snhgr fhe Iny&rtenir;er Treznva, erirah q&rnphgr;sraqer ovra onf fhe prggr npgvba. P’rfg yr qrhkv&rtenir;zr wbhrhe yrafbvf niregv q&rnphgr;w&ntenir;.Marseille Lens : les infos utilesQuelle composition de départ pour Marseille et Lens ?La compo de l’OM : Pelé – Sakai, Balerdi, Caleta-Car, Nagatomo – Rongier, Gueye, Sanson – Thauvin, Benedetto, Germain. La compo de Lens : Leca – Gradit, Fortes, Medina – Clauss, Doucouré, Fofana, Haïdara – Kakuta – Benza, Sotoca. La composition de chaque équipe a été dévoilée officiellement une heure avant le coup d’envoi du match, programmé à 21h ce mercredi 20 janvier 2021.Marseille – Lens : sur quelle chaîne à la TV ?Ce match OM – Lens ne bénéficie pas d’une diffusion en clair à la TV ce soir : c’est la chaîne Téléfoot qui assurera la retransmission du match en direct.Marseille – Lens en streamingPour regarder cette rencontre entre l’Olympique de Marseille et le RC Lens en streaming, rendez-vous sur le site Internet dédié de la chaîne Téléfoot, également accessible sur abonnement. Nous vous proposons par ailleurs de vivre le match en direct commenté, avec l’évolution du score et le résumé des temps forts en live (voir ci-dessus).{“@context”:”http://schema.org”,”@type”:”LiveBlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”coverageStartTime”:”2021-01-20 19:50:48″,”coverageEndTime”:”2021-01-21 23:59:48″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”description”:”Marseille – Lens : suivez le match de foot en direct”,”liveBlogUpdate”:[{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611178907″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:41:47+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:41:47+01:00″,”articleBody”:”Saif-Eddine Khaoui arrive très en retard sur Tony Mauricio et écope logiquement d’un carton jaune dans cette fin de match. Le milieu lensois finit par se relever après cette charge.rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS Khaoui ru00e9colte un carton jaune”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611178819″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:40:19+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:40:19+01:00″,”articleBody”:”Dimitri Payet se procure un coup franc dangereux à l’entrée de la surface, légèrement décalé sur la gauche. Le Réunionnais se charge de le frapper lui-même mais ça passe au-dessus !rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS Payet frappe au-dessus !”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611178692″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:38:12+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:38:12+01:00″,”articleBody”:”Formé au Paris Saint-Germain, Arnaud Kalimuendo remplace Simon Banza, unique buteur de ce match pour le moment, pour les dix dernières minutes.rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS Lens: Kalimuendo entre en jeu”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611178610″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:36:50+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:36:50+01:00″,”articleBody”:”Steve Mandanda intervient bien dans les airs pour capter le ballon sur un nouveau corner lensois. Les Marseillais n’y arrivent toujours pas et continuent de subir, malgré les changements effectués.rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS Bonne sortie de Mandanda”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611178401″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:33:21+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:33:21+01:00″,”articleBody”:”Tony Mauricio prend la place de Gaël Kakuta du côté lensois pour ces 20 dernières minutes. C’est le premier changement effectué par Franck Heise dans ce match.rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS Lens: Kakuta laisse sa place”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611178201″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:30:01+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:30:01+01:00″,”articleBody”:”Les Marseillais ont encore plus 20 minutes pour réagir dans cette rencontre et éviter une deuxième déconvenue terrible après la défaite face à Nîmes samedi dernier (1-2). Mais Lens continue de dominer cette rencontre et ne baisse pas de rythme.rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS L’OM a 20 minutes pour ru00e9agir”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611177978″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:26:18+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:26:18+01:00″,”articleBody”:”André Villas-Boas effectue un cinquième et dernier changement dans ce match pour l’OM, à 25 minutes de la fin du match. Saif-Eddine Khaoui remplace Yuto Nagatomo sur le flanc gauche de la défense de l’OM.rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS OM: Khaoui entre en jeu”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611177840″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:24:00+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:24:00+01:00″,”articleBody”:”Leandro Balerdi est passé de la défense centrale au poste de sentinelle au milieu du terrain à la place de Pape Gueye. Loïc Perrin évolue lui en défense avec Caleta-Car, pour ses premières minutes de la saison.rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS Balerdi monte d’un cran”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611177808″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:23:28+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:23:28+01:00″,”articleBody”:”André Villas-Boas tente de changer le cours du match en effectuant trois changements d’un coup. Dimitri Payet, Nemanja Radonjic et Loïc Perrin remplacent respectivement Dario Benedetto, Florian Thauvin et Pape Gueye.rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS OM: Villas-Boas fait trois changements”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611177757″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:22:37+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:22:37+01:00″,”articleBody”:”Les Marseillais se font encore très peur sur un nouveau corner en faveur du RC Lens, mais la défense phocéenne parvient finalement à dégager le ballon au loin. rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS L’OM tremble”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611177566″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:19:26+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:19:26+01:00″,”articleBody”:”Le RC Lens prend l’avantage dans cette deuxième période de façon logique ! Sur le côté gauche, Massimo Haïdara peut déborder assez librement et centre parfaitement au premier poteau. Banza coupe la trajectoire et trompe Mandanda d’une tête puissante ! 1-0 pour le RC Lens.rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS u26bd BUT ! Banza marque pour le RC Lens !”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611177444″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:17:24+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:17:24+01:00″,”articleBody”:”L’attaquant lensois Banza déclenche une frappe à l’entrée de la surface de l’OM. Steve Mandanda se couche sur ce ballon mais le relâche avant que Balerdi ne dégage au loin. Encore une preuve de la fébrilité marseillaise depuis la reprise…rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS Banza teste Mananda”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611177315″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:15:15+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:15:15+01:00″,”articleBody”:”Les esprits s’échauffent un petit peu entre Caleta-Car, Gueye et Medina à la suite de ce coup franc. Gueye et Medina sont avertis tous les deux par l’arbitre de cette rencontre, M. Pignard.rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS Gueye et Medina avertis”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611177280″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:14:40+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:14:40+01:00″,”articleBody”:”Sur un coup franc excentré côté lensois, Sotoca est trouvé plein axe et parvient à dévier de la tête mais ça passe encore à côté. Mais les Marseillais continuent de subir..rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS Sotoca reprend de la tu00eate”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/#post1611177125″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/”,”datePublished”:”2021-01-20T22:12:05+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T22:12:05+01:00″,”articleBody”:”Les Lensois mettent encore en danger l’équipe marseillaise. Kakuta combine bien avec Fofana qui se projette bien dans l’axe et déclenche ensuite une frappe puissante mais ça passe encore un peu au-dessus ! Les Marseillais n’y sont pas depuis la reprise et doivent se reprendre.rn”,”headline”:”#MARSEILLE – LENS Fofana encore !”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”Fabien Le Floch”}}]}



Source link : https://www.linternaute.com/sport/foot/2533436-marseille-lens-suivez-le-match-en-direct/

Author :

Publish date : 2021-01-20 21:41:47

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

DIRECT. Investiture de Joe Biden : un discours sur fond de menaces

DIRECT. Investiture de Joe Biden : un discours sur fond de menaces




SommaireHeure de l’investiture de BidenDiscours de Joe BidenInvestiture de Biden en directBiden investi sur la BibleBarack Obama présentRisque d’attentatLady gaga chante pour BidenDonald Trump absentProgramme de Joe BidenBio express de Joe BidenL’essentielJour d’investiture aux Etats-Unis. A 12 heures précises (18 heures en France), Joe Biden deviendra le 46e président des Etats-Unis, après quatre années de mandat de Donald Trump. La cérémonie se tient sur le parvis du Capitole, à Washington.Peu de cérémonies d’investiture n’avaient cristallisé autant les tensions. Marqué par l’absence de Donald Trump, un contexte sanitaire dramatique – le Covid-19 a fait plus de 400 000 morts outre-Atlantique – et une menace de violences de la part de groupes d’extrême-droite, cet “Inauguration day” ne ressemblera à aucun autre. 25 000 soldats de la Garde nationale ont été dépêchés à Washington pour assurer la sécurité de l’événement, qui sera suivi principalement en streaming ou à la télévision – seulement 1 000 invités ont été triés sur le volet. Après les violences du Capitole du 6 janvier dernier, la police a officiellement fait part de ses craintes de nouvelles attaques, que ce soit à Washington ou ailleurs dans le pays.La cérémonie doit débuter aux alentours de 11h30 (17h30 en France) avec l’hymne américain chanté par Lady Gaga, suivi par les performances musicales de Jennifer Lopez et l’artiste country Garth Brooks. Puis, la main sur la Bible, Joe Biden prêtera serment en jurant, notamment, de “préserver, protéger et défendre la Constitution des Etats-Unis”. Le nouveau président prononcera ensuite un discours.En direct Recevoir nos alertes live !11:25 – Journée d’investiture.. et de grâce présidentielleAlors que Joe Biden doit devenir ce mercredi le 46e président des Etats-Unis lors de son investiture, Donald Trump a décidé de finir son mandat en graciant bon nombre de personnalités – 73 au total – avant de céder le pouvoir malgré lui. Parmi elles, se trouvent notamment son ancien conseiller Steve Bannon, accusé de détournement de fonds initialement dédiés à la construction du mur à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. Donald Trump a également décidé de 70 commutations de peines.11:19 – La cérémonie d’investiture de Joe Biden en directBonjour et bienvenue dans ce direct consacré à l’investiture de Joe Biden, qui se tient ce mercredi 20 janvier 2021. La cérémonie doit débuter à 11h30 à Washington, sur les marches du Capitole, où le 46e président américain prêtera serment devant seulement 1 000 invités triés sur le volet et sans la foule habituellement regroupée au National Mall, la vaste esplanade située devant le Congrès. Nous suivrons bien entendu l’événement en direct sur cette page et d’ici-là, retrouvez toutes les informations sur cette journée historique.11:19 – La cérémonie d’investiture de Joe Biden en directBonjour et bienvenue dans ce direct consacré à l’investiture de Joe Biden, qui se tient ce mercredi 20 janvier 2021. La cérémonie doit débuter à 11h30 à Washington, sur les marches du Capitole, où le 46e président américain prêtera serment devant seulement 1 000 invités triés sur le volet et sans la foule habituellement regroupée au National Mall, la vaste esplanade située devant le Congrès. Nous suivrons bien entendu l’événement en direct sur cette page et d’ici-là, retrouvez toutes les informations sur cette journée historique.A quelle heure se tient l’investiture de Joe Biden ?Les Etats-Unis d’Amérique seront donc officiellement gouvernés par Joe Biden à partir de ce mercredi 20 janvier. Le démocrate, ancien vice-président de Barack Obama, est sera investi chef de l’Etat en fin de matinée, comme la tradition l’impose, sur le parvis du Congrès, à Washington. La cérémonie doit commencer à 11h30 (17h30 heure française), le nouveau président doit être investi très précisément à 12h (18h heure française) en prononçant un serment solennel.Un discours prononcé sans publicDéjà plombé par la pandémie de Covid-19, l’Inauguration Day de ce mercredi 20 janvier 2021 ne ressemblera à aucun autre. La foule habituellement regroupée au National Mall, immense esplanade située au pied du Capitole fermée depuis le 15 janvier, a été priée d’assister à l’événement derrière la télévision. Pas question de transformer le premier jour de Joe Biden à la tête des Etats-Unis en cluster géant, mais surtout, pas question de voir les graves incidents du 6 janvier se répéter. Le pays est encore sous le choc de ces scènes à peine croyables de manifestants envahissant le Capitole, alors que le démocrate faisait l’objet d’un vote entérinant son statut de président-élu. Washington ressemble depuis ce jour-là à une ville sous couvre-feu permanent. En plus de la police, vingt mille soldats de la Garde nationale ont été dépêchés depuis les Etats voisins.Joe Biden doit donc prononcer son grand discours d’intronisation devant une l’immense esplanade du National Mall sans public. Mais ce haut-lieu de la démocratie américaine ne sera pas vide : elle a été recouverte de 191 500 drapeaux américains.L’investiture de Joe Biden en direct vidéoLa plupart des médias américains retransmettent en direct la cérémonie d’investiture de Joe Biden. Le Washington Post propose de suivre l’événement à partir de 15h heure français sur sa chaîne Youtube :Joe Biden investi sur la BibleC’est une curiosité vu de France, mais il est établi par la tradition que le président américain prête serment sur la Bible lors de son investiture. Les Etats-Unis sont bien une République laïque, mais la distinction entre l’Etat et la religion n’a pas les mêmes implications outre-Atlantique ; l’investiture du président n’échappe pas à une solennité spirituelle, sacralisée par le serment prononcé la main gauche posée sur le texte chrétien. Joe Biden, à 12h très précisément (18h en France) prononcera ces quelques mots : “Je promets d’assurer loyalement la charge de président des États-Unis et que du mieux de mes capacités, je préserverai, protégerai et défendrai la Constitution des États-Unis”. Joe Biden, fervent catholique, a déjà indiqué qu’il apportera sa propre Bible, un exemplaire qui est dans sa famille depuis 1893.Barack Obama aux côtés de Joe BidenLe nouveau président a fait savoir qu’il allait se rendre, une fois investi, au cimetière d’Arlington pour y déposer une gerbe sur la tombe du soldat inconnu. Pour cet instant solennel, il sera accompagné de trois anciens présidents : le républicain George W. Bush et les démocrates Bill Clinton et Barack Obama. Une manière de matérialiser la réconciliation et l’unité du pays, que Joe Biden appelle de ses voeux. En début d’après-midi sera organisée une “parade Across America” virtuelle, sur la Pennsylvania Avenue.Un risque d’attentat lors de l’investiture de Joe Biden ?Le FBI a officiellement fait savoir qu’il redoutait des violences et plus précisément des exactions d’un “groupe armé identifié” qui se préparerait à “prendre d’assaut” des bâtiments officiels, que ce soit à Washington ou dans d’autres villes américaines. Le bureau d’investigation s’est même résolu à éplucher le profil de l’ensemble des soldats, car plus que jamais, la menace est interne. “Nous suivons continuellement le processus et examinons deux fois, trois fois toutes les personnes affectées à cette opération”, avait déclaré ce dimanche le ministre américain des Armées, Ryan McCarthy, auprès de l’agence de presse AP.En plus des moyens humains, les autorités n’ont pas fait les choses à moitié et cela dit tout de l’inquiétude qui règne autour de l’investiture de Joe Biden. Les ponts passant au-dessus du fleuve Potomac et reliant l’Etat de Washington à la Virginie sont fermés, tout comme treize stations de métro. Les protections en contreplaqués visant à prémunir les commerces sont légion. Un périmètre de sécurité, appelé “zone rouge”, a été instauré sur des kilomètres autour de la Maison-Blanche.Lady Gaga, Tom Hanks, Justin Timberlake présents pour Joe BidenMalgré le contexte sécuritaire très singulier, l’Amérique reste l’Amérique et un show aura bien lieu. Plusieurs artistes vont se produire devant le Capitole et notamment Lady Gaga, la “grande amie” de Joe Biden, choisie pour chanter l’hymne américain. Doivent aussi participer à la cérémonie Jennifer Lopez et le groupe New Radicals. Le grand bal et la grande soirée habituellement organisé au Capitole ont été annulés à cause de la crise sanitaire, mais un spectacle, diffusé en direct à la télévision dans tout le pays a été organisé. Cette grande émission est présentée par Tom Hanks et permettra à de nombreuses personnalités de marquer leur soutien à Joe Biden, notamment Justin Timberlake et Demi Lovato.L’incertitude Donald TrumpLe président sortant n’a jamais publiquement admis sa défaite, même après les événements du Capitole et même après avoir accepté de céder le pouvoir. Donald Trump a prévu de quitter la Maison blanche avant que son successeur soit investi, il brillera donc par son absence. Le milliardaire se rendra dans sa grande villa située en Floride dans la matinée. Privé de son compte Twitter et de son compte Youtube, Donald Trump aura du mal à communiquer comme il l’entend, mais l’attitude de l’ancien président sera scrutée par les observateurs : il n’est pas exclu qu’il mette de l’huile sur le feu, alors que le climat est extrêmement tendu.Programme, biographie, famille… Qui est Joe Biden ?Quel est le programme de Joe Biden ?Lors de la campagne pour l’élection américaine, chaotique, Joe Biden a changé de ton, s’en prenant d’une part avec une virulence croissante au fil des semaines à Donald Trump, et fait des annonces que lui-même qualifiait de trop radicales il y a quelques mois. Avec des propositions plus à gauche et un plan de relance que son ancien rival Bernie Sanders observe d’un bon oeil. Il s’est aussi fixé comme priorité la lutte contre le coronavirus aux Etats-Unis. Voici les points principaux du programme de Joe Biden.Investissement massif pour endiguer le Covid-19 – Joe Biden souhaite mettre en place un corps de santé de 100 000 employés consacré à la lutte contre le virus, constituer des stocks de vaccins et lancer d’immenses dispositifs de dépistages sur tout le pays.Hausse des impôts des plus fortunés – Le candidat à la Maison Blanche entend augmenter les impôts – alors que Donald Trump les a considérablement baissés – en ciblant les plus aisés du pays, pour récupérer au total près de 4 000 milliards de dollars sur 10 ans. Selon les calculs de l’American Enterprise Institute, les 1% les plus riches paieraient les trois quarts de la facture.Salaire minimum doublé – Joe Biden a fait sienne cette proposition du “socialiste” Bernie Sanders : faire passer le salaire minimum fédéral de 7,25 dollars de l’heure à 15 dollars. Du jamais vu dans l’histoire moderne des Etats-Unis.Financement du système de santé et de retraite sur les revenus les plus élevés – La “Social Security américaine” est actuellement financée par une taxe de 12,4% répartie entre employés et employeurs, sur les revenus allant jusqu’à 137 700 dollars. Joe Biden entend supprimer ce plafond, ce qui implique que les Américains aux plus forts revenus seront ceux qui seront les plus mis à contribution.Renforcement des aides sociales pour financer les études des jeunes résidant dans un foyer gagnant moins de 125 000 dollars par an.Augmentation de la taxe sur le capital, pour la faire passer de 23,8% à 39% sur les revenus au-delà d’un million de dollars. Joe Biden, en revanche, ne propose pas de taxer les plus-values boursières et un impôt sur la fortune, au grand dam de l’aile gauche démocrate.Augmenter de taux d’imposition sur les profits des entreprises, avec une disposition spéciale pour les profits réalisés à l’étranger, encore davantage ciblés (avec un taux doublé, pour le fixer à 21%).Consacrer 2 000 milliards de dollars à la lutte contre le réchauffement climatique, sur l’ensemble de son mandat, avec deux mesures phares : atteindre la neutralité carbone dans la production d’électricité en 2035 et mettre en place un gigantesque plan de rénovation du parc immobilier.Sur le plan international, il a par indiqué qu’il allait faire revenir les Etats-Unis dans l’accord de Paris sur le climat et reprendre des relations normalisées avec l’Otan. Investiture de Joe Biden : la “machine à gaffes” arrive à la Maison Blanche Investi 46e président des Etats-Unis le 20 janvier, Joe Biden avouait lui-même fin 2018 “Je suis une machine à gaffes”. Tour d’horizon (non-exhaustif) de ses pires déclarations maladroites. Qui est Joe Biden ? Biographie expressJoe Biden est né le 20 novembre 1942 à Scranton, en Pennsylvanie. Il a occupé pendant 36 ans ans le poste de sénateur du Delaware, de 1973 à 2009, avant d’entrée dans la lumière en devenant le vice-président de Barack Obama. Il restera à ce poste pendant les deux mandats du 44e président des Etats-Unis, jusqu’en 2017. De confession catholique et d’origine modeste, Joe Biden étudie l’histoire et les sciences politiques dans le Delaware, où sa famille s’est installée. Il poursuit ses études de droit à New York et devient juriste.Agé aujourd’hui de 78 ans, il débute sa carrière en politique en 1970, lorsqu’il devient élu au conseil du comté de New Castle avant, deux ans plus tard, de devenir sénateur. Il décide de se présenter à la primaire démocrate de 2020 en vue de la présidentielle face, notamment, à Bernie Sanders. Ce dernier, issu de l’aile gauche du parti, débute fort et Joe Biden essuie plusieurs déconvenues, avant de rééquilibrer les débats grâce aux soutiens nombreux des candidats de l’aile centriste. La pandémie de coronavirus aura raison de la candidature de Bernie Sanders, qui abandonnera la course. Lire l’article Jeunesse, famille, drames… La biographie secrète de Joe Biden Le nouveau président des Etats-Unis a connu plusieurs moments dramatiques dans sa vie privée. Après avoir rencontré sa femme Neilia Hunter très jeune, à l’université, le couple donnera naissance à trois enfants. En 1972, ces derniers et son épouse sont victimes d’un grave accident de la route, provoquant la mort de sa fille Naomi Christina, treize mois, et de Neilia Hunter, âgée de 30 ans. Le démocrate se retrouve avec ses deux fils, Beau, décédé en 2015 des suites d’un cancer au cerveau, et Hunter, qu’il éduque seul, jusqu’à son remariage avec Jill Tracy Jacobs en 1977 et avec qui il partage encore sa vie aujourd’hui. Le couple a donné naissance à une fille, Ashley, née en 1981.{“@context”:”http://schema.org”,”@type”:”LiveBlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/questions-d-actu/2511101-direct-investiture-de-joe-biden-un-discours-sur-fond-de-menaces/”,”coverageStartTime”:”2021-01-20 11:00:00″,”coverageEndTime”:”2021-01-21 23:59:00″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/questions-d-actu/2511101-direct-investiture-de-joe-biden-un-discours-sur-fond-de-menaces/”,”description”:””,”liveBlogUpdate”:[{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/questions-d-actu/2511101-direct-investiture-de-joe-biden-un-discours-sur-fond-de-menaces/#post1611138300″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/questions-d-actu/2511101-direct-investiture-de-joe-biden-un-discours-sur-fond-de-menaces/”,”datePublished”:”2021-01-20T11:25:00+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T11:25:00+01:00″,”articleBody”:”Alors que Joe Biden doit devenir ce mercredi le 46e président des Etats-Unis lors de son investiture, Donald Trump a décidé de finir son mandat en graciant bon nombre de personnalités – 73 au total – avant de céder le pouvoir malgré lui. Parmi elles, se trouvent notamment son ancien conseiller Steve Bannon, accusé de détournement de fonds initialement dédiés à la construction du mur à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis. Donald Trump a également décidé de 70 commutations de peines.rn”,”headline”:”#INVESTITURE DE JOE BIDEN Journu00e9e d’investiture… et de gru00e2ce pru00e9sidentielle”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/questions-d-actu/2511101-direct-investiture-de-joe-biden-un-discours-sur-fond-de-menaces/#post1611137953″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/questions-d-actu/2511101-direct-investiture-de-joe-biden-un-discours-sur-fond-de-menaces/”,”datePublished”:”2021-01-20T11:19:13+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T11:19:13+01:00″,”articleBody”:”Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré à l’investiture de Joe Biden, qui se tient ce mercredi 20 janvier 2021. La cérémonie doit débuter à 11h30 à Washington, sur les marches du Capitole, où le 46e président américain prêtera serment devant seulement 1 000 invités triés sur le volet et sans la foule habituellement regroupée au National Mall, la vaste esplanade située devant le Congrès. Nous suivrons bien entendu l’événement en direct sur cette page et d’ici-là, retrouvez toutes les informations sur cette journée historique.rn”,”headline”:”#INVESTITURE DE JOE BIDEN La cu00e9ru00e9monie d’investiture de Joe Biden en direct”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/questions-d-actu/2511101-direct-investiture-de-joe-biden-un-discours-sur-fond-de-menaces/#post1611137953″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/questions-d-actu/2511101-direct-investiture-de-joe-biden-un-discours-sur-fond-de-menaces/”,”datePublished”:”2021-01-20T11:19:13+01:00″,”dateModified”:”2021-01-20T11:19:13+01:00″,”articleBody”:”Bonjour et bienvenue dans ce direct consacré à l’investiture de Joe Biden, qui se tient ce mercredi 20 janvier 2021. La cérémonie doit débuter à 11h30 à Washington, sur les marches du Capitole, où le 46e président américain prêtera serment devant seulement 1 000 invités triés sur le volet et sans la foule habituellement regroupée au National Mall, la vaste esplanade située devant le Congrès. Nous suivrons bien entendu l’événement en direct sur cette page et d’ici-là, retrouvez toutes les informations sur cette journée historique.rn”,”headline”:”#INVESTITURE DE JOE BIDEN La cu00e9ru00e9monie d’investiture de Joe Biden en direct”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}}]}



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/questions-d-actu/2511101-direct-investiture-de-joe-biden-un-discours-sur-fond-de-menaces/

Author :

Publish date : 2021-01-20 10:25:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Mort de Jean-Pierre Bacri : un hommage à son combat contre la maladie

Mort de Jean-Pierre Bacri : un hommage à son combat contre la maladie




SommaireJean-Pierre Bacri malade d’un cancerBiographie de Jean-Pierre BacriAgnès Jaoui, la femme de sa vieFilms de Jean-Pierre BacriL’essentielJean-Pierre Bacri est mort, a-t-on appris ce lundi en fin de journée. L’acteur était âgé de 69 ans et laisse derrière lui une importante carrière d’acteur de cinéma, mais aussi de théâtre, débutée dans les années 1970.L’annonce de la mort de Jean-Pierre Bacri a surpris, tant l’acteur était resté discret sur la maladie qui le rongeait depuis plusieurs mois. Alors qu’il souffrait d’un cancer, l’un des médecins qui l’a accompagné dans les derniers mois de sa vie s’est confié avec émotion sur l’antenne de BFMTV. “Je fais partie de cette équipe de malheureux médecins qui l’ont accompagné ces derniers mois. Je dis malheureux parce qu’on aurait bien voulu faire plus pour lui”, a regretté le docteur Pierre Squara, qui a témoigné des qualités de l’acteur. “On l’a trouvé comme dans ses films. Il a exigé d’être traité comme tout le monde. Il a fait preuve d’un grand courage, parce que la fin n’a pas été facile. Il fallait négocier. Parfois il disait non, alors on devait argumenter. On a eu des dialogues qui ressemblaient un peu à ceux qu’il y avait dans ses films”, s’est-il souvenu.Jean-Pierre Bacri a marqué le cinéma français, notamment avec le duo qu’il formait avec son ex-femme Agnès Jaoui. “Cuisine et dépendances”, “Un air de famille”, “Le goût des autres”… De nombreux films portent la patte du duo Jaoui/Bacri, dont la séparation en 2012 n’a pas empêché les projets communs de perdurer.Le cinéma français a rendu hommage en nombre à Jean-Pierre Bacri. Certains ont souhaité contredire l’image collant à la peau de l’acteur, celle d’un éternel râleur. “Cette image de bougon qu’il avait est pas très juste, c’est pas du tout quelqu’un de bougon, c’est juste qu’il aimait bien faire la gueule et que c’était reposant”, a par exemple rectifié Zabou Breitman, sur le plateau de Quotidien. Voir la sélection Qui était Jean-Pierre Bacri, l’attachant râleur du cinéma français ? En direct Recevoir nos alertes live !23:35 – La cérémonie des Lumières de la presse internationale dédiée à Jean-Pierre Bacri[Fin du direct] Après l’annonce de la mort de Jean-Pierre Bacri ce lundi, l’Académie des Lumières de la presse internationale et Canal+ ont décidé de dédier leur cérémonie annuelle, qui avait lieu ce mardi soir, à l’acteur, décédé des suites d’un cancer à l’âge de 69 ans.22:50 – Jean-Pierre Bacri se “foutait” de la mortDans une interview accordée à Gala en 2017, à l’occasion de la sortie du film Grand froid, dans lequel il jouait un croque-mort, Jean-Pierre Bacri avait évoqué sa vision de la mort. “Je n’ai pas peur de la mort puisque je serai le dernier au courant. Ce sont les autres qui diront : “T’as vu, Bacri est mort”. Moi, je m’en fous, je ne serai plus là. Je ne pourrai pas partager leur tristesse. La mort elle-même est le point final du contrat qu’on a tous signé avec la vie. À un moment, ça s’arrête. Il faut faire de la place aux autres”, avait-il expliqué.22:06 – L’émotion de Gérard DarmonTrès proche de Jean-Pierre Bacri, décédé ce lundi, Gérald Darmon n’aurait pu retenir ses larmes après l’annonce de sa mort, comme l’a confié Pascal Praud dans son émission L’Heure des pros. “Il m’a dit : ‘j’ai perdu un frère.’ Il était en larmes”, a expliqué l’animateur.21:18 – Christophe Lambert évoque sa “belle rencontre” avec BacriSur Instagram, Christophe Lambert a rendu hommage à Jean-Pierre Bacri, décédé lundi, en se souvenant du tournage passé en sa compagnie en 1985. “Quelle belle rencontre sur Subway inoubliable et tellement généreuse, merci Jean-Pierre tu vas me manquer et bien sûr nous manquer à tous. Quelle tristesse, sois bien là-haut”, a écrit l’acteur.20:28 – Le César de Jean-Pierre Bacri pour Un air de familleFIN DU DIRECT – En 1997, Jean-Pierre Bacri recevait, avec Agnès Jaoui et Cédric Klapisch, le César du meilleur scénario original pour Un air de famille. “Moi, cette année, je n’ai pas de revendications, lâche-t-il devant un public hilare. Je suis content de tout, j’aime la société dans laquelle je suis, je vois pas de danger qui nous menace… Le cinéma, la politique, tout ça non je vois pas. Je crois que je suis tout simplement en train de me faire bouffer par le système. Donc je vous remercie beaucoup et à la prochaine”. Un air de famille est diffusé sur C8 ce mardi 19 janvier 2021.19:41 – Comment Jean-Pierre Bacri a travaillé sur le film Didier ?Au micro d’Europe 1, Patrick Pittavino, éducateur de chiens pour le cinéma, est revenu sur sa relation avec Jean-Pierre Bacri. Il a en effet côtoyé l’acteur et scénariste à plusieurs reprises, et notamment sur le tournage du film Didier : “Jean-Pierre était à l’encontre de ce qu’on pourrait croire car il a toujours ce côté râleur et ronchon pour le grand public, alors qu’il était quasiment timide, toujours au petit soin pour le chien. C’était un grand grand plaisir de travailler avec lui […] C’était vraiment quelqu’un d’hyper gentil, c’était une crème.” Le long-métrage Didier est diffusé ce soir sur TMC.19:02 – Jean-Pierre Bacri n’avait pas envie de jouer des héros optimistesJean-Pierre Bacri restera probablement dans les esprits de nombreux cinéphiles et du public celui qui incarnait le mieux les personnages bougons et attachants. Dans les colonnes de L’Express, au moment de la sortie de “La vie très privée de monsieur Sim”, le comédien défendait ses choix artistiques, ne souhaitant pas jouer des héros optimistes : “Ça m’ennuie de jouer ça, parce que je trouve que ce n’est pas la vie, sauf si c’est quelqu’un qui resplendit et qui finalement se tire une balle dans la bouche. J’ai de la tendresse surtout pour les gens chez qui je vois de l’humanité et c’est souvent dans l’angoisse ou dans la fragilité qu’on la voit”, déclarait-il dans cette interview.18:27 – Un des médecins de Jean-Pierre Bacri raconte son combat contre le cancerSur le plateau de BFMTV ce lundi 18 janvier 2021, jour de la triste annonce de la mort de Jean-Pierre Bacri, le docteur Pierre Squara s’est exprimé au sujet des derniers mois de l’acteur, faits d’une lutte acharnée contre le cancer. Le médecin, qui fait partie de l’équipe qui a tenté d’aider le comédien, se souvient : “On l’a trouvé comme dans ses films. Il a exigé d’être traité comme tout le monde. Il a fait preuve d’un grand courage, parce que la fin n’a pas été facile. Il fallait négocier. Parfois il disait non, alors on devait argumenter. On a eu des dialogues qui ressemblaient un peu à ceux qu’il y avait dans ses films”.17:54 – Un acteur et scénariste récompensé plusieurs fois aux CésarJean-Pierre Bacri est un habitué des Césars, ayant été récompensé à plusieurs reprises à la fois en tant que scénariste mais aussi en tant qu’acteur. Il a reçu le César du meilleur scénario original à quatre reprises avec Agnès Jaoui, pour Smoking/No Smoking, Un air de famille, On connaît la chanson et Le goût des autres. Il a reçu celui du meilleur acteur dans un second rôle dans On connaît la chanson d’Alain Resnais. Il a également été nommé plusieurs fois pour le César du meilleur acteur, sans jamais le remporter cependant.17:11 – Quand Jean-Pierre Bacri évoquait sa propre mortEn 2010, Jean-Pierre Bacri était interrogé sur sa vie dans les colonnes du magazine Psychologies. L’acteur français en avait profité pour évoquer sa mort, évoquant qu’il n’en avait pas peur : “Je m’en fous. On pense toujours la mort comme les enfants, on s’imagine se voyant ne plus y être. Mais quand on est mort, on ne le sait pas, on est seul à ne pas le savoir. Vous n’êtes pas témoin de votre mort. Ce qui est terrible, c’est avant. La maladie, la souffrance de bête de la maladie. Etre une petite bête traquée. C’est l’historien Henri Guillemin qui cite cette expression en parlant de Jeanne d’Arc. Il décrit l’arrestation de cette gamine de 17 ans. Elle a tenté de se suicider en sautant par la fenêtre, elle a été remise dans sa cellule, et il dit : « A ce moment-là, Jeanne, c’est une petite bête traquée. » Elle me fait pleurer cette phrase. Ça, ça me fait peur que la maladie fasse de moi une petite bête traquée. Mais à part ça, je n’ai peur de rien. Je vous le dis bien en face : de rien.”16:16 – Le programme TV des hommages prévus à Jean-Pierre BacriQuelques chaînes ont prévu de diffuser des films en hommage à la filmographie de Jean-Pierre Bacri. Que ce soit sur France 2 ou TF1, vous pourrez retrouver Jean-Pierre Bacri dans certains de ses plus grands films cette semaine au programme TV.TMC : Didier (19 janvier – 21h15)C8 : Un air de famille (19 janvier – 21h15)France 2 : Le goût des autres (20 janvier – 21h05)France 2 : On connaît la chanson (20 janvier – 23h)Arte : Une femme de ménage (22 janvier – 20h55)TF1 : Le sens de la fête (24 janvier – 21h05)15:45 – Un air de famille ce soir sur C8La valse des reprogrammations en hommage à Jean-Pierre Bacri s’est mise en marche suite à l’annonce de son décès à l’âge de 69 ans. Sur C8, chaîne du groupe Canal, c’est Un air de famille de Cédric Klapisch que les téléspectateurs auront l’occasion de redécouvrir ce mardi 19 janvier à partir de 21h15.15:02 – TMC diffusera Didier ce soirTMC, chaîne du groupe TF1 bouscule également ses programmes en hommage à Jean-Pierre Bacri. La chaîne qui émet sur le canal 10 diffusera ce mardi 19 janvier le film Didier où Bacri donne la réplique à Alain Chabat. Le film débute à 21h15 sur TMC.14:37 – La mort de Bacri, “une grande perte pour le cinéma” selon Richard BerrySur BFMTV, l’acteur Richard Berry a tenu à saluer la mémoire de Jean-Pierre Bacri, mort ce lundi. “Je suis très triste. On a débuté ensemble avec Le Grand pardon, je pense que c’était notre premier film à tous les deux. (…) C’était un auteur magnifique. On perd un immense acteur et un immense auteur. C’était un type bourré de talent et je pense que c’est une grande perte pour le cinéma et pour le métier d’une manière générale”, a-t-il regretté.14:02 – Christian Clavier rend hommage à Jean-Pierre BacriLe comédien Christian Clavier a lui aussi rendu hommage à Jean-Pierre Bacri après l’annonce de son décès à l’âge de 69 ans. Sur le compte Twitter de Christian Clavier, on peut lire ce message : “Grande tristesse pour la disparition de Jean-Pierre Bacri, qui nous a quitté bien trop tôt. Un formidable acteur avec qui j’ai tourné Mes Meilleurs Copains, dans lequel il avait interprété son rôle avec brio. Il était un homme d’une grande culture et d’une grande intelligence.”LIRE PLUS document.getElementById(“jLiveMore”).onclick = function(element) { element.preventDefault(); var node = element.target ,content = document.getElementById(“jContentLiveMore”).innerHTML ,contentUnRot13 = content.replace(/[a-zA-Z]/g,function(c){return String.fromCharCode((c=(c=c.charCodeAt(0)+13)?c:c-26);}) ,finalContent = contentUnRot13.replace(/\//g, “/”); node.style.display = “none”; node.parentElement.innerHTML += finalContent; }; 13:34 – Ra 2015, yn q&rnphgr;pynengvba qr Ivaprag Qrqvraar &ntenir; Wrna-Cvreer OnpevRa 2015, ybef qr yn fbegvr qh svyz Yn Ivr ge&rtenir;f cevi&rnphgr;r qr Zbafvrhe Fvz, Ivaprag Qrqvraar q&rnphgr;qvnvg fhe Senapr Vagre har puebavdhr cnffvbaa&rnphgr;r &ntenir; Wrna-Cvreer Onpev. Cbhe yhv, yn fbegvr q’ha svyz nirp Wrna-Cvreer Onpev rfg ha &dhbg;eraqrm-ibhf e&rnphgr;pbasbegnag&dhbg; pundhr naa&rnphgr;r. &dhbg;Wrna-Cvreer Onpev rfg ha ubzzr ener, ha npgrhe ce&rnphgr;pvrhk, qbhk, nvznoyr.&aofc;Wr ar pbzceraqf cnf pbzzrag ba crhg ar cnf nvzre Wrna-Cvreer Onpev, pbzzr wr ar pbzceraq cnf pbzzrag ba crhg ar cnf nvzre yn senzobvfr, yn Pbefr, yrf ahvgf &rnphgr;gbvy&rnphgr;rf.&dhbg; Yn puebavdhr qr Ivaprag Qrqvraar rfg &ntenir; eribve pv-qrffbhf.13:06 – Yr wbhe b&htenir; Onpev ershfnvg har fgnaqvat bingvbaFhe yr cyngrnh qr Dhbgvqvra sva 2017, Wrna-Cvreer Onpev rkcyvdhnvg dh’vy ar pbzceranvg cnf &dhbg;prggr&aofc;znavr qr yn fgnaqvat bingvba&dhbg;. &dhbg;Yr wbhe b&htenir; ha zrp in gebhire ha gehp pbager yr pnapre, ba sren&aofc;dhbv ? Qrf fnhgf c&rnphgr;evyyrhk ?&dhbg; Ergebhirm yn f&rnphgr;dhrapr ra ivq&rnphgr;b pv-qrffbhf.&dhbg;Prggr znavr qr yn fgnaqvat bingvba, snhg nee&rpvep;gre. Yr wbhe b&htenir; ha zrp in gebhire ha gehp pbager yr pnapre, ba sren dhbv ? Qrf fnhgf c&rnphgr;evyyrhk ?&dhbg;Wrna-Cvreer Onpev, qnaf #Dhbgvqvra, yr 27 frcgrzoer 2017 ⬇️ cvp.gjvggre.pbz/mdx6nGSbjX&zqnfu; Dhbgvqvra (@Dbssvpvry) Wnahnel 18, 202112:38 – Rk-punhssrhe qr Onpev, Inyragva Zbery fr fbhivrag qr y’npgrhePunhssrhe qr Wrna-Cvreer Onpev qhenag qrhk naf yr grzcf qr gebvf gbheantrf, Inyragva Zbery n rh y’bppnfvba qr p&bpvep;gblre Wrna-Cvreer Onpev qnaf yr cevi&rnphgr;. Vy f’rfg pbasv&rnphgr; &ntenir; fba fhwrg qnaf yrf pbybaarf qh Cnevfvra. &dhbg;Wrna-Cvreer &rnphgr;gnvg ha ubzzr qebvg. Qr prhk, dhnaq ba yrf erapbager, qbag ba fbhunvgr vzz&rnphgr;qvngrzrag fr snver ha ghgrhe.&dhbg; Zbery pbasvezr dhr yr pbz&rnphgr;qvra ninvg rssrpgvirzrag ha grzc&rnphgr;enzrag pby&rnphgr;evdhr &dhbg;znvf frf pby&rtenir;erf g&rnphgr;zbvtanvrag qr fn t&rnphgr;a&rnphgr;ebfvg&rnphgr; rg qr fba nggragvba nhk nhgerf. Ryyrf &rnphgr;gnvrag ovra cynp&rnphgr;rf rg whfgvsv&rnphgr;rf, wnznvf &ntenir; y’rapbager qrf snvoyrf bh qrf crgvgf.&dhbg;12:06 – Y’ubzzntr q’Naqe&rnphgr; Qhffbyvre &ntenir; Wrna-Cvreer OnpevQnaf y’&rnphgr;zvffvba Ynvffrm-ibhf gragre q’Lirf Pnyiv fhe EGY, Naqe&rnphgr; Qhffbyvre f’rfg rkcevz&rnphgr; nce&rtenir;f y’naabapr qr yn zbeg qr Wrna-Cvreer Onpev &ntenir; dhv vy n qbaa&rnphgr; yn e&rnphgr;cyvdhr qnaf Ba pbaan&vpvep;g yn punafba q’Nynva Erfanvf. Yr pbz&rnphgr;qvra rkcyvdhr dh’vy yhv erfgr&aofc;&dhbg;ornhpbhc qr fbhiravef, ornhpbhc qr zbzragf cnegnt&rnphgr;f fhe pr svyz rg nhffv qnaf yn ivr.&dhbg; Rpbhgrm y’ubzzntr q’Naqe&rnphgr; Qhffbyvre qnaf yn ivq&rnphgr;b pv-qrffbhf.???? Ubzzntr #WrnaCvreerOnpev : &dhbg;Yn ivr pbzcgnvg nhgnag dhr yr geninvy cbhe Wrna-Cvreer, vy &rnphgr;gnvg qr yn z&rpvep;zr sn&pprqvy;ba fhe yrf gbheantrf dhr qnaf yn ivr&dhbg;, Naqe&rnphgr; Qhffbyvre qnaf #YnvffrmIbhfGragre nirp @Fgrcuobh08 rg Lirf Pnyiv cvp.gjvggre.pbz/DtzEaCswfT&zqnfu; Ynvffrm-Ibhf Gragre – EGY (@YIG_EGY) Wnahnel 19, 202111:39 – Wrna-Cnhy Ebhir fr fbhivrag qr Wrna-Cvreer OnpevFhvgr &ntenir; y’naabapr qr yn zbeg qr Wrna-Cvreer Onpev, yr zbaqr qh pva&rnphgr;zn sena&pprqvy;nvf rfg cnegvphyv&rtenir;erzrag &rnphgr;zh. Fhe fba pbzcgr bssvpvry Vafgntenz, Wrna-Cnhy Ebhir n cbfg&rnphgr; ha pbheg zrffntr yhv eraqnag ubzzntr : &dhbg;Wr zr fbhivraf qh gbheantr qh Fraf qr yn s&rpvep;gr. N yn sva q’har cevfr, gbhg yr zbaqr g’ninvg nccynhqv… Wr fhvf gryyrzrag gevfgr, znvf gryyrzrag.&dhbg;Biographie de Jean-Pierre BacriActeur et scénariste français, Jean-Pierre Bacri découvre le monde du cinéma tout petit, grâce à son père. Parallèlement à ses études pour devenir acteur, il gagne sa vie comme placeur à l’Olympia et écrit des pièces de théâtre. L’une d’elles, Le doux visage de l’amour remporte le prix de la Vocation en 1979. Il interprète, pour la première fois au cinéma, le rôle de l’anesthésiste dans Le toubib en 1979. Il devient célèbre deux ans plus tard grâce au film d’Alexandre Arcady, Le grand pardon. Il coécrit des scénarios avec Agnès Jaoui (sa compagne) et tous deux remportent quatre fois le César du meilleur scénario notamment pour Smoking/No Smoking. Le couple est aujourd’hui séparé mais continue d’écrire à quatre mains. Leur dernière collaboration date de 2013 avec Au bout du conte où l’on retrouve notamment Agathe Bonitzer ou le chanteur Benjamin Biolay. Jean-Pierre Bacri a aussi poursuivi sa carrière “en solo” avec des rôles plus dramatiques comme dans Avant l’aube (2011). L’acteur a récemment retrouvé, à l’écran, presque 10 ans après Les sentiments, l’actrice Isabelle Carré dont il tombe alors amoureux pour la 2e fois au cinéma dans Cherchez Hortense (2012). Jean-Pierre Bacri est mort le 18 janvier 2021 à l’âge de 69 ans, emporté par un cancer après avoir lutté pendant plusieurs mois.Agnès Jaoui, la femme de sa vieDe 1987 à 2012, Jean-Pierre Bacri partage la vie d’Agnès Jaoui avec qui il a travaillé à de nombreuses reprises, que ce soit devant comme derrière les caméras au scénario. Le couple, qui ne s’est jamais marié et n’a jamais eu d’enfants, s’était ensuite séparé en 2012 tout en restant en très bons termes. Dans une interview pour Gala, Bacri parlait de son ex-compagne en ces mots : “Agnès, c’est la grande histoire de ma vie et je pense que c’est réciproque. On s’aime. C’est mon âme soeur. Nous ne sommes plus ensemble”. Avec sa compagne Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri a remporté quatre César du meilleur scénario pour Smoking / No Smoking, Un air de famille, On connaît la chanson et Le goût des autres. Filmographie de Jean-Pierre Bacri 2018 Place publique Rôle: Castro 2018 Photo de famille Rôle: Pierre 2018 Big Bang Rôle: Pierre 2017 Le sens de la fête Rôle: Max 2017 Grand froid Rôle: Georges Bron 2016 Tout de suite maintenant Rôle: Serge 2015 La Vie très privée de Monsieur Sim Rôle: François Sim 2013 Au bout du conte 2012 Cherchez Hortense Rôle: Damien Hauer 2011 Avant l’aube Rôle: Jacques Couvreur 2009 Adieu Gary Rôle: Francis 2007 Parlez-moi de la pluie 2005 Selon Charlie Rôle: Jean-Louis Bertagnat 2004 Comme une image Rôle: Etienne Cassard 2003 Les Sentiments Rôle: Jacques 2002 Une femme de ménage Rôle: Jacques 2002 Une femme de ménage 1999 Le Goût des autres Rôle: Castella 1999 Kennedy et moi Rôle: Simon Polaris 1998 Place Vendôme Rôle: Jean-Pierre 1997 On connaît la chanson Rôle: Nicolas 1997 Didier Rôle: Jean-Pierre Costa 1996 Un air de famille Rôle: Henri 1994 La Cité de la peur Rôle: le projectionniste 1992 Cuisine et dépendances 1991 La Tribu Rôle: Roussel 1990 La Baule-les-pins 1989 La Baule-les-Pins Rôle: Léon 1988 Les Saisons du plaisir 1988 Mes Meilleurs copains Rôle: Guido Guidolini 1987 L’Eté en pente douce 1986 Mort un dimanche de pluie 1986 Etats d’âme 1985 On ne meurt que deux fois 1985 La Galette du roi 1985 Subway Rôle: Batman 1985 Suivez mon regard Rôle: l’ami des singes 1985 Escalier C 1983 Coup de foudre 1983 Le Grand Carnaval Rôle: Norbert Castelli 1982 Edith et Marcel 1981 Les Babas cool 1981 Le Grand pardon {“@context”:”http://schema.org”,”@type”:”LiveBlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”coverageStartTime”:”2021-01-19 08:50:00″,”coverageEndTime”:”2021-01-20 16:43:37″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”description”:”Toutes les infos sur la mort de Jean-Pierre Bacri”,”liveBlogUpdate”:[{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611095732″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T23:35:32+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T23:35:32+01:00″,”articleBody”:”[Fin du direct] Après l’annonce de la mort de Jean-Pierre Bacri ce lundi, l’Académie des Lumières de la presse internationale et Canal+ ont décidé de dédier leur cérémonie annuelle, qui avait lieu ce mardi soir, à l’acteur, décédé des suites d’un cancer à l’âge de 69 ans.rn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI La cu00e9ru00e9monie des Lumiu00e8res de la presse internationale du00e9diu00e9e u00e0 Jean-Pierre Bacri”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611093030″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T22:50:30+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T22:50:30+01:00″,”articleBody”:”Dans une interview accordée à Gala en 2017, à l’occasion de la sortie du film Grand froid, dans lequel il jouait un croque-mort, Jean-Pierre Bacri avait évoqué sa vision de la mort. “Je n’ai pas peur de la mort puisque je serai le dernier au courant. Ce sont les autres qui diront : “T’as vu, Bacri est mort”. Moi, je m’en fous, je ne serai plus là. Je ne pourrai pas partager leur tristesse. La mort elle-même est le point final du contrat qu’on a tous signé avec la vie. À un moment, ça s’arrête. Il faut faire de la place aux autres”, avait-il expliqué.rn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI Jean-Pierre Bacri se “foutait” de la mort”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611090363″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T22:06:03+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T22:06:03+01:00″,”articleBody”:”Très proche de Jean-Pierre Bacri, décédé ce lundi, Gérald Darmon n’aurait pu retenir ses larmes après l’annonce de sa mort, comme l’a confié Pascal Praud dans son émission L’Heure des pros. “Il m’a dit : ‘j’ai perdu un frère.’ Il était en larmes”, a expliqué l’animateur.rn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI Lu2019u00e9motion de Gu00e9rard Darmon”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611087497″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T21:18:17+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T21:18:17+01:00″,”articleBody”:”Sur Instagram, Christophe Lambert a rendu hommage à Jean-Pierre Bacri, décédé lundi, en se souvenant du tournage passé en sa compagnie en 1985. “Quelle belle rencontre sur Subway inoubliable et tellement généreuse, merci Jean-Pierre tu vas me manquer et bien sûr nous manquer à tous. Quelle tristesse, sois bien là-haut”, a écrit l’acteur.rn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI Christophe Lambert u00e9voque sa “belle rencontre” avec Bacri”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611084518″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T20:28:38+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T15:40:22+01:00″,”articleBody”:”FIN DU DIRECT – En 1997, Jean-Pierre Bacri recevait, avec Agnès Jaoui et Cédric Klapisch, le César du meilleur scénario original pour Un air de famille. “Moi, cette année, je n’ai pas de revendications, lâche-t-il devant un public hilare. Je suis content de tout, j’aime la société dans laquelle je suis, je vois pas de danger qui nous menace… Le cinéma, la politique, tout ça non je vois pas. Je crois que je suis tout simplement en train de me faire bouffer par le système. Donc je vous remercie beaucoup et à la prochaine”. Un air de famille est diffusé sur C8 ce mardi 19 janvier 2021.rn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI Le Cu00e9sar de Jean-Pierre Bacri pour Un air de famille”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611081705″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T19:41:45+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T19:41:45+01:00″,”articleBody”:”Au micro d’Europe 1, Patrick Pittavino, éducateur de chiens pour le cinéma, est revenu sur sa relation avec Jean-Pierre Bacri. Il a en effet côtoyé l’acteur et scénariste à plusieurs reprises, et notamment sur le tournage du film Didier : “Jean-Pierre était à l’encontre de ce qu’on pourrait croire car il a toujours ce côté râleur et ronchon pour le grand public, alors qu’il était quasiment timide, toujours au petit soin pour le chien. C’était un grand grand plaisir de travailler avec lui […] C’était vraiment quelqu’un d’hyper gentil, c’était une crème.” Le long-métrage Didier est diffusé ce soir sur TMC.rn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI Comment Jean-Pierre Bacri a travaillu00e9 sur le film Didier ?”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611079344″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T19:02:24+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T15:40:10+01:00″,”articleBody”:”Jean-Pierre Bacri restera probablement dans les esprits de nombreux cinéphiles et du public celui qui incarnait le mieux les personnages bougons et attachants. Dans les colonnes de L’Express, au moment de la sortie de “La vie très privée de monsieur Sim”, le comédien défendait ses choix artistiques, ne souhaitant pas jouer des héros optimistes : “Ça m’ennuie de jouer ça, parce que je trouve que ce n’est pas la vie, sauf si c’est quelqu’un qui resplendit et qui finalement se tire une balle dans la bouche. J’ai de la tendresse surtout pour les gens chez qui je vois de l’humanité et c’est souvent dans l’angoisse ou dans la fragilité qu’on la voit”, déclarait-il dans cette interview.rn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI Jean-Pierre Bacri n’avait pas envie de jouer des hu00e9ros optimistes”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611077220″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T18:27:00+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T14:53:55+01:00″,”articleBody”:”Sur le plateau de BFMTV ce lundi 18 janvier 2021, jour de la triste annonce de la mort de Jean-Pierre Bacri, le docteur Pierre Squara s’est exprimé au sujet des derniers mois de l’acteur, faits d’une lutte acharnée contre le cancer. Le médecin, qui fait partie de l’équipe qui a tenté d’aider le comédien, se souvient : “On l’a trouvé comme dans ses films. Il a exigé d’être traité comme tout le monde. Il a fait preuve d’un grand courage, parce que la fin n’a pas été facile. Il fallait négocier. Parfois il disait non, alors on devait argumenter. On a eu des dialogues qui ressemblaient un peu à ceux qu’il y avait dans ses films”.rn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI Un des mu00e9decins de Jean-Pierre Bacri raconte son combat contre le cancer”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611075273″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T17:54:33+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T14:49:56+01:00″,”articleBody”:”Jean-Pierre Bacri est un habitué des Césars, ayant été récompensé à plusieurs reprises à la fois en tant que scénariste mais aussi en tant qu’acteur. Il a reçu le César du meilleur scénario original à quatre reprises avec Agnès Jaoui, pour Smoking/No Smoking, Un air de famille, On connaît la chanson et Le goût des autres. Il a reçu celui du meilleur acteur dans un second rôle dans On connaît la chanson d’Alain Resnais. Il a également été nommé plusieurs fois pour le César du meilleur acteur, sans jamais le remporter cependant.rn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI Un acteur et scu00e9nariste ru00e9compensu00e9 plusieurs fois aux Cu00e9sar”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611072715″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T17:11:55+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T14:49:35+01:00″,”articleBody”:”En 2010, Jean-Pierre Bacri était interrogé sur sa vie dans les colonnes du magazine Psychologies. L’acteur français en avait profité pour évoquer sa mort, évoquant qu’il n’en avait pas peur : “Je m’en fous. On pense toujours la mort comme les enfants, on s’imagine se voyant ne plus y être. Mais quand on est mort, on ne le sait pas, on est seul à ne pas le savoir. Vous n’êtes pas témoin de votre mort. Ce qui est terrible, c’est avant. La maladie, la souffrance de bête de la maladie. Etre une petite bête traquée. C’est l’historien Henri Guillemin qui cite cette expression en parlant de Jeanne d’Arc. Il décrit l’arrestation de cette gamine de 17 ans. Elle a tenté de se suicider en sautant par la fenêtre, elle a été remise dans sa cellule, et il dit : « A ce moment-là, Jeanne, c’est une petite bête traquée. » Elle me fait pleurer cette phrase. Ça, ça me fait peur que la maladie fasse de moi une petite bête traquée. Mais à part ça, je n’ai peur de rien. Je vous le dis bien en face : de rien.”rn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI Quand Jean-Pierre Bacri u00e9voquait sa propre mort”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611069369″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T16:16:09+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T14:20:41+01:00″,”articleBody”:”Quelques chaînes ont prévu de diffuser des films en hommage à la filmographie de Jean-Pierre Bacri. Que ce soit sur France 2 ou TF1, vous pourrez retrouver Jean-Pierre Bacri dans certains de ses plus grands films cette semaine au programme TV.rnrnrntTMC : Didier (19 janvier – 21h15)rntC8 : Un air de famille (19 janvier – 21h15)rntFrance 2 : Le goût des autres (20 janvier – 21h05)rntFrance 2 : On connaît la chanson (20 janvier – 23h)rntArte : Une femme de ménage (22 janvier – 20h55)rntTF1 : Le sens de la fête (24 janvier – 21h05)rnrn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI Le programme TV des hommages pru00e9vus u00e0 Jean-Pierre Bacri”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611067546″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T15:45:46+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T15:45:46+01:00″,”articleBody”:”La valse des reprogrammations en hommage à Jean-Pierre Bacri s’est mise en marche suite à l’annonce de son décès à l’âge de 69 ans. Sur C8, chaîne du groupe Canal, c’est Un air de famille de Cédric Klapisch que les téléspectateurs auront l’occasion de redécouvrir ce mardi 19 janvier à partir de 21h15.rn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI Un air de famille ce soir sur C8″,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611064921″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T15:02:01+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T14:12:40+01:00″,”articleBody”:”TMC, chaîne du groupe TF1 bouscule également ses programmes en hommage à Jean-Pierre Bacri. La chaîne qui émet sur le canal 10 diffusera ce mardi 19 janvier le film Didier où Bacri donne la réplique à Alain Chabat. Le film débute à 21h15 sur TMC.rn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI TMC diffusera Didier ce soir”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611063438″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T14:37:18+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T11:32:22+01:00″,”articleBody”:”Sur BFMTV, l’acteur Richard Berry a tenu à saluer la mémoire de Jean-Pierre Bacri, mort ce lundi. “Je suis très triste. On a débuté ensemble avec Le Grand pardon, je pense que c’était notre premier film à tous les deux. (…) C’était un auteur magnifique. On perd un immense acteur et un immense auteur. C’était un type bourré de talent et je pense que c’est une grande perte pour le cinéma et pour le métier d’une manière générale”, a-t-il regretté.rn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI La mort de Bacri, “une grande perte pour le cinu00e9ma” selon Richard Berry”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/#post1611061332″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/”,”datePublished”:”2021-01-19T14:02:12+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T14:02:12+01:00″,”articleBody”:”Le comédien Christian Clavier a lui aussi rendu hommage à Jean-Pierre Bacri après l’annonce de son décès à l’âge de 69 ans. Sur le compte Twitter de Christian Clavier, on peut lire ce message : “Grande tristesse pour la disparition de Jean-Pierre Bacri, qui nous a quitté bien trop tôt. Un formidable acteur avec qui j’ai tourné Mes Meilleurs Copains, dans lequel il avait interprété son rôle avec brio. Il était un homme d’une grande culture et d’une grande intelligence.”rn”,”headline”:”#MORT DE JEAN-PIERRE BACRI Christian Clavier rend hommage u00e0 Jean-Pierre Bacri”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}}]}



Source link : https://www.linternaute.com/cinema/biographie/1773196-mort-de-jean-pierre-bacri-un-hommage-a-son-combat-contre-la-maladie/

Author :

Publish date : 2021-01-19 22:35:32

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

DIRECT. Coronavirus en France : tension en réanimation, des questions sur les masques

DIRECT. Coronavirus en France : tension en réanimation, des questions sur les masques




SommaireInfos du jourCas, morts… Dernier bilan du coronavirusSituation du coronavirus en FranceEn direct, l’actualité du Covid en FranceCarte du coronavirus en FranceLes infos du mardi 19 janvierLe dernier bilan de Santé publique France fait état d’une pression toujours plus haute sur le système hospitalier. 2 803 malades du Covid-19 occupent actuellement les services de réanimation, du jamais vu depuis mi-décembre. Au total, les hôpitaux comptent 25 584 patients Covid.Face à l’arrivée des variants plus contagieux du Covid-19, les masques en tissu suffisent-ils ? C’est une question de plus en plus insistante, alors que l’Autriche et une partie de l’Allemagne ont décidé d’imposer le masque FFP2 dans les commerces et les transports. En France, le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) recommande désormais l’usage de modèles chirurgicaux ou en tissu de catégorie 1 selon la norme Afnor. Le HCSP préconise en revanche de ne plus utiliser de masques en tissu lavables, mais ne plaide pas, pour autant, pour l’obligation des FFP2, dont l’usage est plus délicat. Retrouvez notre article complet sur les masques.”Il n’y a pas de stock caché, nous fonctionnons à flux tendu”, a plaidé Olivier Véran ce mardi sur France Inter, face aux nouvelles critiques sur la vaccination en France et notamment une éventuelle pénurie de doses. Le ministre de la Santé a annoncé que la publication du “nombre précis de doses dont chaque centre de vaccination dispose chaque semaine” serait faite “en toute transparence” à partir de la fin de semaine sur le site sante.fr. Appelant à la patience, Olivier Véran a indiqué que les personnes qui n’obtiennent pas de rendez-vous avant la fin de semaine seront placées sur liste d’attente et seront rappelées dès lors qu’un créneau sera disponible.Lire aussiConsultez les chiffres du coronavirus dans votre communeNouveaux cas de Covid, taux de positivité des tests, part de la population testée… Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l’évolution de l’épidémie dans votre commune. Voir
Coronavirus dans le monde : plus de 2 millions de morts, le point sur les chiffres et la vaccination Masque Covid-19 : le masque fait maison inutile, le FFP2 bientôt obligatoire ? CARTE COVID. La situation en France, lundi 18 janvier 2021 CHIFFRES COVID. Bilan en France, lundi 18 janvier 2021 Couvre-feu en France : heures, dérogations, sanctions… Toutes les règles En direct Recevoir nos alertes live !11:48 – “Le dispositif il est lancé à fond”Aurélien Rousseau est venu défendre le lancement de la campagne de vaccination ce mardi matin sur LCI. Le directeur de l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France estime que le nombre de doses dont dispose la France “correspond en tout point à ce qu’ont les autres pays européens”. “On distribue toutes les doses qu’on a (…) Aujourd’hui le dispositif il est lancé à fond”, juge-t-il, ajoutant que selon lui, l’accélération de la campagne, ces derniers jours, allait forcément provoquer de “la tension sur les doses”.11:27 – Les masques de l’Education nationale sont fiablesAlors que le débat sur l’efficacité des masques est lancé, Jean-Michel Blanquer a défendu la qualité et l’efficacité des masques distribués au sein de l’Education nationale. “On diffuse des masques de catégorie 1, de norme Afnor, et ne sont pas concernés par cet avis” du Haut Conseil de la santé publique, selon lequel les masques de catégorie 2, notamment ceux fabriqués maison, ne sont plus efficaces contre la propagation du Covid-19.10:55 – Les chiffres en Bourgogne Franche ComtéSelon le dernier bilan du coronavirus dans la région, le nombre de personnes hospitalisées est de 1846 patients, avec 54 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 173 malades sont en réanimation, avec 6 nouvelles entrées dans la journée. 2986 personnes sont mortes du coronavirus, soit 15 de plus en 24 heures.10:28 – Nouveau foyer dans un collège du Puy-de-DômeLe rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand annonce ce mardi la fermeture d’un collège de Pont-du-Château (Puy-de-Dôme), après que 25 élèves ont été testés positifs au Covid-19. Une classe de quatrième de ce même établissement, qui compte 625 élèves, avait déjà dû fermer dès vendredi après l’identification de plusieurs cas de coronavirus. Cette fermeture totale du collège intervient au lendemain d’une fermeture d’école dans l’Oise, qui comptait 27 cas positifs.09:58 – L’effet couvre-feu avancé commencerait à se faire sentirInvité de France Inter ce mardi matin, Olivier Véran a défendu la mesure prise par le gouvernement et généralisée à l’ensemble du territoire, celle du couvre-feu avancé à 18 heures. Le ministre de la Santé a évoqué un “effet couvre-feu qui tend à se faire sentir” dans les 15 premiers départements où la mesure dans sa version avancée avait été décidée. Dans ces départements, on note une baisse moyenne de 16% des contaminations.Cas, morts… Dernier bilan du coronavirusLe dernier bilan de l’épidémie de Covid-19 du lundi 18 janvier enregistre 3 736 cas de plus en 24 heures. Un chiffre moins élevé que ces derniers jours, notamment en raison du faible nombre de tests réalisés le dimanche, mais qui confirme toutefois une tendance à la hausse des cas quotidiens. De même, pour la première fois depuis mi-décembre, le nombre des personnes hospitalisées dans les services de réanimation a franchi la barre des 2 800 personnes. Le bilan détaillé : 2 914 725 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 3 736 de plus 18 269 cas quotidiens sur une moyenne de 7 jours25 619 hospitalisations en cours, soit 350 de plus1 659 nouveaux admis à l’hôpital (+962) et 254 en réanimation (+118)2 813 personnes actuellement en réanimation, soit 37 de plus70 686 décès au total (Ehpad compris), soit 403 de plus 49 327 décès à l’hôpital, soit 403 de plus 210 200 personnes sorties de l’hôpital, soit 287 de plusTaux de positivité des tests : 6,6%, stable NB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l’épidémie. Concernant les évolutions, il faut distinguer le solde ‘net’, autrement dit l’évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès, des nouveaux admis (‘brut’) présentés juste en dessous.Quelle est l’évolution du coronavirus en France ?Comme chaque fin de semaine, Santé publique France a publié ce jeudi dans la soirée, son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie de coronavirus dans le pays pour la semaine 01 (du 4 au 10 janvier 2021). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, SPF s’inquiète de la “forte augmentation du nombre de cas confirmés” de Covid en France, “plus marquée chez les moins de 20 ans” et de la pression qui continue de peser sur les hôpitaux. Voici ce qu’il faut retenir de ce point épidémiologique :Les indices de circulations du Covid-19 ont tous augmenté en semaine 01. Le nombre de cas confirmés a augmenté de 30% avec près de 29 000 cas de plus entre les semaines 53 et 01. Le taux de positivité national est désormais de 6,5%, alors qu’il était de 5,4% en S53. Le taux national d’incidence (nombre de cas de Covid-19 pour 100 000 habitants) a bondi de 30%, passant de 145/100 000 en semaine 53 à 188 en semaine 01.Les variant du Covid-19 progressent, Santé publique France note l’identification de 66 cas d’infection au variant VOC 202012/01 (Royaume-Uni) et de 3 cas d’infection au
variant 501Y.V2 (Afrique du Sud). Ces cas correspondent à des tests prélevés entre le 13 décembre 2020 et le 4 janvier 2021, précise SPF. Le ministre de la Santé Olivier Véran a pour sa part évoqué ce jeudi en conférence de presse entre 200 et 300 nouveaux cas quotidiens du variant.La pression augmente en milieu hospitalier avec une nouvelle hausse des hospitalisations en France. 8 872 nouvelles hospitalisations ont été déclarées en S01 contre 7 460 en S53, soit +19%. Autre élément inquiétant, le nombre de nouvelles admissions en réanimation a augmenté, passant de 1 135 en S53 à 1 375 en S01, soit +21%. Tout cela alors que les chiffres de réanimation s’étaient stabilisés entre les semaines 49 et 53.Le nombre hebdomadaire de décès reste élevé, même s’il est stable. En semaine 01, 2298 décès étaient recensés, “mais les données n’étant pas consolidées, cette tendance ne peut pas encore être interprétée”, précisé Santé publique France. En semaine 53, dernière semaine de l’année 2020, on avait compté 2360 décès.Les régions les plus touchées par le Covid-19, tant en circulation du virus qu’en mortalité, restent Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand Est et Auvergne-Rhône-Alpes.Carte du coronavirus en FranceSuivez l’évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France. Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.Coronavirus AinCoronavirus AisneCoronavirus AllierCoronavirus Alpes-de-Haute-ProvenceCoronavirus Hautes-AlpesCoronavirus Alpes-MaritimesCoronavirus ArdècheCoronavirus ArdennesCoronavirus AriègeCoronavirus AubeCoronavirus AudeCoronavirus AveyronCoronavirus Bouches-du-RhoneCoronavirus CalvadosCoronavirus CantalCoronavirus CharenteCoronavirus Charente-MaritimeCoronavirus CherCoronavirus CorrèzeCoronavirus Cote-d’OrCoronavirus Cotes-d’ArmorCoronavirus CreuseCoronavirus DordogneCoronavirus DoubsCoronavirus DrômeCoronavirus EureCoronavirus Eure-et-LoirCoronavirus FinistèreCoronavirus Corse-du-SudCoronavirus Haute-CorseCoronavirus GardCoronavirus Haute-GaronneCoronavirus GersCoronavirus GirondeCoronavirus HéraultCoronavirus Ille-et-VilaineCoronavirus IndreCoronavirus Indre-et-LoireCoronavirus IsèreCoronavirus JuraCoronavirus LandesCoronavirus Loir-et-CherCoronavirus LoireCoronavirus Haute-LoireCoronavirus Loire-AtlantiqueCoronavirus LoiretCoronavirus LotCoronavirus Lot-et-GaronneCoronavirus LozèreCoronavirus Maine-et-LoireCoronavirus MancheCoronavirus MarneCoronavirus Haute-MarneCoronavirus MayenneCoronavirus Meurthe-et-MoselleCoronavirus MeuseCoronavirus MorbihanCoronavirus MoselleCoronavirus NièvreCoronavirus NordCoronavirus OiseCoronavirus OrneCoronavirus Pas-de-CalaisCoronavirus Puy-de-DomeCoronavirus Pyrénées-AtlantiquesCoronavirus Hautes-PyrénéesCoronavirus Pyrénées-OrientalesCoronavirus Bas-RhinCoronavirus Haut-RhinCoronavirus RhoneCoronavirus Haute-SaoneCoronavirus Saone-et-LoireCoronavirus SartheCoronavirus SavoieCoronavirus Haute-SavoieCoronavirus ParisCoronavirus Seine-MaritimeCoronavirus Seine-et-MarneCoronavirus YvelinesCoronavirus Deux-SèvresCoronavirus SommeCoronavirus TarnCoronavirus Tarn-et-GaronneCoronavirus VarCoronavirus VaucluseCoronavirus VendéeCoronavirus VienneCoronavirus Haute-VienneCoronavirus VosgesCoronavirus YonneCoronavirus Territoire de BelfortCoronavirus EssonneCoronavirus Hauts-de-SeineCoronavirus Seine-Saint-DenisCoronavirus Val-de-MarneCoronavirus Val-d’OiseCoronavirus GuadeloupeCoronavirus MartiniqueCoronavirus GuyaneCoronavirus La RéunionCoronavirus Mayotte{“map”:{“name”:”france_departments_domtom”},”resources”:[“mapael.maps.france_departments_domtom”],”areas”:{ “department-01”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ain”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ain/departement-01/coronavirus”}, “department-02”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aisne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aisne/departement-02/coronavirus”}, “department-03”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Allier”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/allier/departement-03/coronavirus”}, “department-04”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-de-Haute-Provence”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-de-haute-provence/departement-04/coronavirus”}, “department-05”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Alpes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-alpes/departement-05/coronavirus”}, “department-06”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-Maritimes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-maritimes/departement-06/coronavirus”}, “department-07”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardu00e8che”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardeche/departement-07/coronavirus”}, “department-08”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardennes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardennes/departement-08/coronavirus”}, “department-09”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ariu00e8ge”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ariege/departement-09/coronavirus”}, “department-10”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aube”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aube/departement-10/coronavirus”}, “department-11”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aude”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aude/departement-11/coronavirus”}, “department-12”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aveyron”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aveyron/departement-12/coronavirus”}, “department-13”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bouches-du-Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bouches-du-rhone/departement-13/coronavirus”}, “department-14”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Calvados”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/calvados/departement-14/coronavirus”}, “department-15”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cantal”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cantal/departement-15/coronavirus”}, “department-16”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente/departement-16/coronavirus”}, “department-17”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente-maritime/departement-17/coronavirus”}, “department-18”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cher/departement-18/coronavirus”}, “department-19”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corru00e8ze”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/correze/departement-19/coronavirus”}, “department-21”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4te-d’Or”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cote-d-or/departement-21/coronavirus”}, “department-22”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4tes-d’Armor”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cotes-d-armor/departement-22/coronavirus”}, “department-23”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Creuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/creuse/departement-23/coronavirus”}, “department-24”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dordogne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/dordogne/departement-24/coronavirus”}, “department-25”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Doubs”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/doubs/departement-25/coronavirus”}, “department-26”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dru00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/drome/departement-26/coronavirus”}, “department-27”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure/departement-27/coronavirus”}, “department-28”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure-et-Loir”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure-et-loir/departement-28/coronavirus”}, “department-29”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Finistu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/finistere/departement-29/coronavirus”}, “department-2A”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corse-du-Sud”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/corse-du-sud/departement-2A/coronavirus”}, “department-2B”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Corse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-corse/departement-2B/coronavirus”}, “department-30”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gard”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gard/departement-30/coronavirus”}, “department-31”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-garonne/departement-31/coronavirus”}, “department-32”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gers”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gers/departement-32/coronavirus”}, “department-33”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gironde”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gironde/departement-33/coronavirus”}, “department-34”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hu00e9rault”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/herault/departement-34/coronavirus”}, “department-35”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ille-et-Vilaine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ille-et-vilaine/departement-35/coronavirus”}, “department-36”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre/departement-36/coronavirus”}, “department-37”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre-et-loire/departement-37/coronavirus”}, “department-38”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Isu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/isere/departement-38/coronavirus”}, “department-39”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Jura”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/jura/departement-39/coronavirus”}, “department-40”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Landes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/landes/departement-40/coronavirus”}, “department-41”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loir-et-Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loir-et-cher/departement-41/coronavirus”}, “department-42”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire/departement-42/coronavirus”}, “department-43”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-loire/departement-43/coronavirus”}, “department-44”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire-Atlantique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire-atlantique/departement-44/coronavirus”}, “department-45”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loiret”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loiret/departement-45/coronavirus”}, “department-46”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot/departement-46/coronavirus”}, “department-47”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot-et-garonne/departement-47/coronavirus”}, “department-48”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lozu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lozere/departement-48/coronavirus”}, “department-49”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Maine-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/maine-et-loire/departement-49/coronavirus”}, “department-50”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Manche”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/manche/departement-50/coronavirus”}, “department-51”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/marne/departement-51/coronavirus”}, “department-52”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-marne/departement-52/coronavirus”}, “department-53”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayenne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayenne/departement-53/coronavirus”}, “department-54”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meurthe-et-Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meurthe-et-moselle/departement-54/coronavirus”}, “department-55”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meuse/departement-55/coronavirus”}, “department-56”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Morbihan”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/morbihan/departement-56/coronavirus”}, “department-57”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/moselle/departement-57/coronavirus”}, “department-58”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Niu00e8vre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nievre/departement-58/coronavirus”}, “department-59”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Nord”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nord/departement-59/coronavirus”}, “department-60”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/oise/departement-60/coronavirus”}, “department-61”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Orne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/orne/departement-61/coronavirus”}, “department-62”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pas-de-Calais”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pas-de-calais/departement-62/coronavirus”}, “department-63”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Puy-de-Du00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/puy-de-dome/departement-63/coronavirus”}, “department-64”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Atlantiques”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-atlantiques/departement-64/coronavirus”}, “department-65”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Pyru00e9nu00e9es”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-pyrenees/departement-65/coronavirus”}, “department-66”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Orientales”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-orientales/departement-66/coronavirus”}, “department-67”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bas-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bas-rhin/departement-67/coronavirus”}, “department-68”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haut-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haut-rhin/departement-68/coronavirus”}, “department-69”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/rhone/departement-69/coronavirus”}, “department-70”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Sau00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-saone/departement-70/coronavirus”}, “department-71”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sau00f4ne-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/saone-et-loire/departement-71/coronavirus”}, “department-72”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sarthe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/sarthe/departement-72/coronavirus”}, “department-73”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/savoie/departement-73/coronavirus”}, “department-74”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-savoie/departement-74/coronavirus”}, “department-75”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Paris”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/paris/departement-75/coronavirus”}, “department-76”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-maritime/departement-76/coronavirus”}, “department-77”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-et-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-et-marne/departement-77/coronavirus”}, “department-78”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yvelines”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yvelines/departement-78/coronavirus”}, “department-79”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Deux-Su00e8vres”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/deux-sevres/departement-79/coronavirus”}, “department-80”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Somme”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/somme/departement-80/coronavirus”}, “department-81”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn/departement-81/coronavirus”}, “department-82”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn-et-garonne/departement-82/coronavirus”}, “department-83”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Var”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/var/departement-83/coronavirus”}, “department-84”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vaucluse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vaucluse/departement-84/coronavirus”}, “department-85”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vendu00e9e”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vendee/departement-85/coronavirus”}, “department-86”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vienne/departement-86/coronavirus”}, “department-87”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-vienne/departement-87/coronavirus”}, “department-88”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vosges”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vosges/departement-88/coronavirus”}, “department-89”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yonne/departement-89/coronavirus”}, “department-90”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Territoire de Belfort”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/territoire-de-belfort/departement-90/coronavirus”}, “department-91”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Essonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/essonne/departement-91/coronavirus”}, “department-92”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hauts-de-Seine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hauts-de-seine/departement-92/coronavirus”}, “department-93”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Saint-Denis”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-saint-denis/departement-93/coronavirus”}, “department-94”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-de-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-de-marne/departement-94/coronavirus”}, “department-95”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-d’Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-d-oise/departement-95/coronavirus”}, “department-971”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guadeloupe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guadeloupe/departement-971/coronavirus”}, “department-972”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Martinique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/martinique/departement-972/coronavirus”}, “department-973”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guyane”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guyane/departement-973/coronavirus”}, “department-974”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus La Ru00e9union”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/la-reunion/departement-974/coronavirus”}, “department-976”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayotte”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayotte/departement-976/coronavirus”} }}Paris (75000)Lyon (69000)Marseille (13000)Toulouse (31000)Nice (06000)Nantes (44000)Montpellier (34000)Strasbourg (67000)Bordeaux (33000)Lille (59000)Rennes (35000)Reims (51100)Le Havre (76600)Saint-Etienne (42000)Toulon (83000)Grenoble (38000)Dijon (21000)Angers (49000)Cherchez une villeDepuis la mi-octobre, Santé publique France communique les données d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l’échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu’elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d’appartenance dans la carte ci-dessous.Pour rappel, le taux d’incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d’une semaine, par rapport à la population totale d’un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s’exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d’habitants, au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.Derniers articles sur le coronavirus Virus: Biden bientôt dans l’arêne, du rififi à l’Open d’Australie Virus: accélération des campagnes de vaccination, le Brésil s’y met Lancement au Brésil de la vaccination contre le Covid-19 Covid-19: premières injections au compte-gouttes pour les plus de 75 ans Brésil: à Manaus, l’oxygène, nerf de la guerre contre le Covid-19 {“@context”:”http://schema.org”,”@type”:”LiveBlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-tension-en-reanimation-des-questions-sur-les-masques/”,”coverageStartTime”:”2021-01-19 09:45:00″,”coverageEndTime”:”2021-01-20 23:59:00″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-tension-en-reanimation-des-questions-sur-les-masques/”,”description”:”En direct : les derniu00e8res infos sur le coronavirus en France”,”liveBlogUpdate”:[{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-tension-en-reanimation-des-questions-sur-les-masques/#post1611053280″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-tension-en-reanimation-des-questions-sur-les-masques/”,”datePublished”:”2021-01-19T11:48:00+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T11:48:00+01:00″,”articleBody”:”Aurélien Rousseau est venu défendre le lancement de la campagne de vaccination ce mardi matin sur LCI. Le directeur de l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France estime que le nombre de doses dont dispose la France “correspond en tout point à ce qu’ont les autres pays européens”. “On distribue toutes les doses qu’on a (…) Aujourd’hui le dispositif il est lancé à fond”, juge-t-il, ajoutant que selon lui, l’accélération de la campagne, ces derniers jours, allait forcément provoquer de “la tension sur les doses”.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE “Le dispositif il est lancu00e9 u00e0 fond””,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-tension-en-reanimation-des-questions-sur-les-masques/#post1611052067″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-tension-en-reanimation-des-questions-sur-les-masques/”,”datePublished”:”2021-01-19T11:27:47+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T11:27:47+01:00″,”articleBody”:”Alors que le débat sur l’efficacité des masques est lancé, Jean-Michel Blanquer a défendu la qualité et l’efficacité des masques distribués au sein de l’Education nationale. “On diffuse des masques de catégorie 1, de norme Afnor, et ne sont pas concernés par cet avis” du Haut Conseil de la santé publique, selon lequel les masques de catégorie 2, notamment ceux fabriqués maison, ne sont plus efficaces contre la propagation du Covid-19.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Les masques de l’Education nationale sont fiables”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-tension-en-reanimation-des-questions-sur-les-masques/#post1611050112″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-tension-en-reanimation-des-questions-sur-les-masques/”,”datePublished”:”2021-01-19T10:55:12+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T10:55:36+01:00″,”articleBody”:”Selon le dernier bilan du coronavirus dans la région, le nombre de personnes hospitalisées est de 1846 patients, avec 54 nouveaux admis dans les dernières 24 heures. 173 malades sont en réanimation, avec 6 nouvelles entrées dans la journée. 2986 personnes sont mortes du coronavirus, soit 15 de plus en 24 heures.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Les chiffres en Bourgogne Franche Comtu00e9″,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-tension-en-reanimation-des-questions-sur-les-masques/#post1611048496″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-tension-en-reanimation-des-questions-sur-les-masques/”,”datePublished”:”2021-01-19T10:28:16+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T10:28:16+01:00″,”articleBody”:”Le rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand annonce ce mardi la fermeture d’un collège de Pont-du-Château (Puy-de-Dôme), après que 25 élèves ont été testés positifs au Covid-19. Une classe de quatrième de ce même établissement, qui compte 625 élèves, avait déjà dû fermer dès vendredi après l’identification de plusieurs cas de coronavirus. Cette fermeture totale du collège intervient au lendemain d’une fermeture d’école dans l’Oise, qui comptait 27 cas positifs.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Nouveau foyer dans un collu00e8ge du Puy-de-Du00f4me”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-tension-en-reanimation-des-questions-sur-les-masques/#post1611046707″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-tension-en-reanimation-des-questions-sur-les-masques/”,”datePublished”:”2021-01-19T09:58:27+01:00″,”dateModified”:”2021-01-19T09:58:27+01:00″,”articleBody”:”Invité de France Inter ce mardi matin, Olivier Véran a défendu la mesure prise par le gouvernement et généralisée à l’ensemble du territoire, celle du couvre-feu avancé à 18 heures. Le ministre de la Santé a évoqué un “effet couvre-feu qui tend à se faire sentir” dans les 15 premiers départements où la mesure dans sa version avancée avait été décidée. Dans ces départements, on note une baisse moyenne de 16% des contaminations.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE L’effet couvre-feu avancu00e9 commencerait u00e0 se faire sentir”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}}]}



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-tension-en-reanimation-des-questions-sur-les-masques/

Author :

Publish date : 2021-01-19 10:48:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Lancement au Brésil de la vaccination contre le Covid-19

Lancement au Brésil de la vaccination contre le Covid-19




Une infirmière et une ancienne sans-domicile fixe de 80 ans ont été les premières personnes à recevoir une dose du vaccin, à la tombée du jour, dans l’Etat de Rio qui a le plus fort taux de mortalité du pays avec 151 décès pour 100.000 habitants.Les Etats du Goias (centre-ouest) et de Santa Catarina (sud) ont également lancé les vaccinations lundi, alors que Brasilia venait de donner le signal d’une campagne nationale, deux jours plus tôt que prévu, sous la pression de l’Etat de Sao Paulo qui a commencé à vacciner dès dimanche.Le pays de 212 millions d’habitants, le deuxième le plus endeuillé par le Covid-19, dispose de seulement six millions de doses. Et cette campagne démarre plusieurs semaines après les autres foyers épidémiques, Etats-Unis ou Europe.Le défi logistique est de taille, dans cette nation aux dimensions continentales où plus de 210.000 Brésiliens sont morts officiellement du coronavirus — un chiffre très sous-évalué, selon les spécialistes.C’est seulement dimanche que la situation s’est débloquée, quand le régulateur brésilien Anvisa a approuvé l’utilisation en urgence de deux premiers vaccins, le chinois CoronaVac et le britannique d’Oxford/AstraZeneca.”Après avoir entendu les gouverneurs, nous avons décidé de distribuer aujourd’hui-même les vaccins aux (27) Etats” de la fédération brésilienne, qui “pourront commencer à vacciner” immédiatement, a annoncé lundi matin le ministre de la Santé Eduardo Pazuello.Le ministre a rencontré des gouverneurs à l’aéroport de Guarulhos, près de Sao Paulo (sud-est), d’où ont commencé à partir 4,5 millions de doses de CoronaVac vers les différentes régions du pays, les 1,5 million restantes étant destinées à la population de l’Etat de Sao Paulo. Le ministre brésilien de la Santé Eduardo Pazuello (c) lors d’une conférence de presse au centre de distribution du ministère de la Santé où sont stockées des doses de vaccin chinois CoronaVac, à Sao Paulo, le 18 janvier 2021 © AFP – Miguel SCHINCARIOL Dans l’Etat septentrional d’Amazonas, frappé de plein fouet par la deuxième vague de la pandémie et où la capitale, Manaus, a déploré des morts en raison d’une pénurie d’oxygène dans les hôpitaux, les doses étaient attendues lundi soir pour un démarrage des vaccinations mardi.- “Moment historique” -“C’est le vaccin du Brésil, pas celui d’un quelconque gouverneur”, a déclaré le président Jair Bolsonaro, depuis Brasilia.Un changement de ton radical pour le dirigeant d’extrême droite, qui n’avait cessé auparavant de décrier “le vaccin chinois de Joao Doria”, le gouverneur de l’Etat de Sao Paulo. Des employés municipaux retirent le corps d’un homme de 75 ans décédé du Covid-19 dans sa maison de Manaus, le 16 janvier 2021 au Brésil © AFP – MICHAEL DANTAS Rival potentiel de M. Bolsonaro pour la présidentielle de 2022, M. Doria s’est empressé dimanche d’organiser une cérémonie officielle, devant les caméras, pour la première vaccination au Brésil dans son Etat, dès l’approbation du CoronaVac par l’Anvisa.”Un coup de marketing”, avait réagi le ministre de la Santé, indiquant que la campagne nationale de vaccination débuterait officiellement mercredi. Avant de finalement l’avancer à lundi, sous la pression.Le CoronaVac, produit par la firme chinoise Sinovac en collaboration avec l’institut Butantan, placé sous la tutelle de l’Etat de Sao Paulo, est le seul vaccin disponible pour le moment au Brésil. Plus de 100 personnes ont été vaccinées à Sao Paulo dès dimanche et les autorités locales espèrent dépasser les 1.000 injections lundi.”C’est un moment historique. Je suis en première ligne depuis le début, donc je suis très heureuse d’être vaccinée”, a déclaré Cilede Lira, infirmière qui a reçu une dose de CoronaVac lundi matin à Sao Paulo.- Difficultés d’exportation -L’institut Butantan a déposé lundi à l’Anvisa une demande d’usage d’urgence de 4,8 millions de doses supplémentaires qui nécessitent une autre autorisation parce qu’elles ont été mises en flacon au Brésil. Des soldats brésiliens chargent des caisses de vaccins CoronaVac dans un avion militaire sur une base aérienne de Sao Paulo, le 18 janvier 2021 © AFP – Miguel SCHINCARIOL Pour Christovam Barcellos, chercheur de l’institut de référence Fiocruz, la vaccination au Brésil “commence en retard et avec un nombre de doses insuffisant”.Selon lui, le Brésil compte plus de 16 millions de personnes censées être vaccinées en priorité (le personnel soignant, les personnes âgées vivant en maison en retraite et la population indigène), bien plus que le nombre de doses disponibles.Le gouvernement a tenté de négocier l’importation depuis l’Inde de deux millions de doses du second vaccin autorisé dimanche par l’Anvisa, celui du britannique d’AstraZeneca/Oxford.Ces doses devaient arriver le week-end dernier, mais le gouvernement indien, qui a débuté samedi une campagne massive, n’a pas encore donné son feu vert. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2021) Agence France-Presse



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/depeches/2533342-covid-19-le-bresil-lance-enfin-la-vaccination-contre-le-covid-19/

Author :

Publish date : 2021-01-18 22:45:52

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Covid-19: top départ pour la vaccination élargie aux plus de 75 ans

Covid-19: top départ pour la vaccination élargie aux plus de 75 ans




Réservée jusque là à certains publics prioritaires dont les résidents d’Ehpad ou les soignants, la vaccination est désormais accessible aux plus de 75 ans ne vivant pas en maison de retraite (5 millions de personnes). S’y ajoutent près de 800.000 personnes présentant des pathologies à “haut risque” (insuffisances rénales chroniques, cancer sous traitement…). Le ministre de la Santé Olivier Véran en visite dans un Ehpad à Troyes le 15 janvier 2021) © AFP – FRANCOIS NASCIMBENI Au total, 6,4 millions de personnes sont ainsi appelées à se faire vacciner. Mais le ministre de la Santé Olivier Véran a invité à la “patience”, alors que les doses du précieux sérum n’arrivent que progressivement. Il a affirmé que “plus d’un million de vaccinations seront réalisées” d’ici fin janvier, entre 2,4 et 4 millions d’ici fin février.En visite à Lyon samedi, Jean Castex a aussi reconnu que les plus de 75 ans ne pourraient pas être vaccinés “en quelques jours”, et appelé à une vaccination “dans le calme”. Les vaccinations “s’effectueront de manière progressive, au fur et à mesure que les 200 millions de doses de vaccin que la France a commandées ou pré-commandées arriveront sur le territoire national”, a-t-il ajouté, en assurant que le défi sera “relevé”.Dans un pays aux tendances vaccino-sceptiques, un sondage Ifop cité par Le Parisien dimanche indique que 54% des Français souhaitent désormais se faire vacciner. C’est 15 points de plus qu’en décembre, note le quotidien.Les demandes de rendez-vous, ouvertes en fin de semaine dernière ont été marquées par un afflux de demandes, avec plus d’un million de rendez-vous déjà pris, alors que 833 centres étaient “ouverts et accessibles à la réservation”, selon Olivier Véran. Mais tous les seniors n’ont pas pu s’inscrire, générant quelques crispations. Contrôle de police sur la place de la Concorde à Paris pendant le couvre-feu, le 16 janvier 2021 © AFP – MARTIN BUREAU Dans une France sous couvre-feu avancé à 18H00 depuis samedi et pour “au moins 15 jours” afin de limiter les contacts sociaux, le gouvernement table sur ces injections pour enrayer l’épidémie.Celle-ci ne montre pas de signes de faiblesse, avec 2.766 malades en réanimation dimanche et 136 nouvelles admissions en 24 heures. Avec 141 morts comptabilisés dimanche, le bilan total des décès a atteint 70.283, selon Santé publique France.Et la crainte d’un rebond s’amplifie avec la menace de nouveaux variants – britannique et sud-africain – plus contagieux. Un cas du variant sud-africain a été détecté à La Réunion, ont annoncé la préfecture et l’agence régionale de santé dimanche, alors qu’à Mayotte, 4 cas ont été recensés.- “Poussée” probable -Arnaud Fontanet, épidémiologiste membre du conseil scientifique, a prévenu dimanche qu’une “poussée” de l’épidémie était probable. “Malheureusement, par rapport aux variants, qui sont vraiment un changement dans la donne de cette épidémie, je n’ai pas d’argument rationnel pour vous dire qu’on ne va pas subir une progression de l’épidémie qui pourrait commencer en mars-avril”, a-t-il expliqué.Le Premier ministre Jean Castex a prévenu la semaine dernière qu’un nouveau confinement pourrait être décidé “sans délai” en cas de “dégradation épidémique forte”. Après un démarrage laborieux, seules 422.127 personnes avaient reçu la précieuse première injection dimanche soir, le gouvernement continuant d’être la cible de critiques dans l’opposition et le monde médical.”Au rythme actuel de livraison, il faudra plus de 4 mois et demi pour vacciner les seules personnes de plus de 75 ans”, ont notamment raillé samedi les maires de Dijon et Besançon. La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen a dénoncé de son côté dimanche un gouvernement “incapable de vacciner ceux qui le souhaitent”.”Il n’y a pas assez de vaccins pour tout le monde”, a souligné Jacques Battistoni, président du syndicat de généralistes MG France dans le Journal du dimanche. Prédisant “un faux début” lundi, il reproche au gouvernement de ne pas lancer une campagne de masse, mais “d’organiser des files d’attente!” Côté doses, après des sueurs froides liées à l’annonce d’une baisse de cadence “pour trois à quatre semaines”, le groupe américain Pfizer, associé au laboratoire allemand BioNTech, a annoncé samedi un “plan” pour accélérer la production et revenir au calendrier initial de livraisons à l’UE “à partir de la semaine du 25 janvier”.Sous couvre-feu, les dérogations restent les mêmes qu’auparavant (déplacements professionnels, rendez-vous médical, motif impérieux…) mais les commerces, déjà durement éprouvés depuis près d’un an, doivent baisser le rideau à 18H00.Une mesure qui n’aura sans doute pas d’impact “significatif” sur leurs chiffre d’affaires, a estimé dimanche le ministre des Petites et moyennes entreprises (PME) Alain Griset, tout en reconnaissant que cela pouvait être perçu comme “un coup de plus” et “toucher” le moral des entrepreneurs.burs-chl/lum/alc Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2021) Agence France-Presse



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/depeches/2533198-covid-19-top-depart-pour-la-vaccination-elargie-aux-plus-de-75-ans/

Author :

Publish date : 2021-01-18 03:25:21

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Vaccin contre le Covid : où, quand, comment… Ce qu’il faut savoir

Vaccin contre le Covid : où, quand, comment... Ce qu




SommaireCalendrier de vaccinationVaccination par régionVaccination dans le mondeVaccins commandés en FranceVaccination obligatoire ou pas ?Fonctionnement des vaccinsCentre de vaccinationInscription pour se faire vaccinerEffets secondaires du vaccinVaccin anti-Covid et allergieUn “passeport vert” ?[Mis à jour le 17 janvier 2021 à 11h39] Depuis le début de la vaccination, 413 046 personnes ont reçu une dose du vaccin Pfizer-BioNtech, d’après un dernier décompte en date de samedi. Après un retard au démarrage très critiqué, l’exécutif a décidé de passer la vitesse supérieure en élargissant les conditions de vaccination aux personnes susceptibles de développer une complication graves, quelque que soit leur âge. L’engouement pour la vaccination commence même à prendre de l’ampleur en France, pourtant le pays où le sentiment anti-vaccin est le plus présent au monde. Toujours suspendu, le site Sante.fr a reçu jusqu’à 20 000 connexions par minute lors de sa mise en service et plus d’un million de rendez-vous ont été pris pour se faire vacciner, alors que s’ouvre lundi la campagne pour les personnes de plus de 75 ans et les personnes vulnérables à très haut risque.Cependant, plus la vaccination s’étend à de nouvelles catégories de France et plus les questions se multiplient sur les éventuels effets indésirables. Un premier bilan a été rendu public par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) faisant notamment état de six cas d’effet secondaire sérieux. Dans le détail, on compte un cas d’allergie sévère, quatre cas de réactions allergiques et deux cas de tachycardie. L’ANSM, qui publiera dès la semaine prochaine un rapport hebdomadaire sur l’ensemble des cas rapportés, a précisé que l’état des six personnes concernées avait depuis évolué favorablement. À ce jour, “75 % des effets indésirables graves interviennent immédiatement et 25 % dans les 3 heures”, indique au Parisien Benjamin Davido, infectiologue à l’hôpital Raymond-Poincaré à Garches, qui rappelle que les patients vaccinés doivent respecter une période d’observation de quinze minutes avant de rentrer chez eux. Les effets indésirables doivent remonter au médecin ou au ministère de la Santé, via son site, pour que le signalement soit intégré à une base de données via un centre régional de pharmacologie (CRPV), puis transmis à l’ANSM. Pour le docteur Davido, “plus vous déclarez ces effets, plus vous permettez d’étayer que leur survenue n’est pas liée à un hasard”.À noter que la semaine prochaine, les livraisons de vaccin Pfizer vont accuser des retards dans tous les pays européens, a confirmé le laboratoire ce samedi. En cause : des rénovations dans son usine de Puurs, en Belgique, la seule à fabriquer le vaccin en Europe. Pour accroître son rendement, Pfizer doit augmenter ses capacités industrielles, ce qui nécessite de modifier les procédés et les installations. “Les livraisons doivent reprendre le rythme prévu à partir du 25 janvier”, indique le laboratoire, qui se veut rassurant. La ministre déléguée chargée de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a relayé ce communiqué sur Twitter, précisant que les livraisons de vaccins s’intensifieront à partir du 15 février. “J’ai immédiatement appelé le directeur-général de Pfizer, a fait savoir de son côté Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, lors d’une conférence de presse à Lisbonne. Il m’a assuré que toutes les doses garanties seront bien livrées au 1er trimestre.”Ces incertitudes tombent au moment où les États européens, à commencer par la France, renforcent leurs campagnes de vaccination contre le Covid-19 en ce début d’année. En France, 833 centres vont être déployés sur le territoire national pour recevoir les personnes âgées de plus de 75 ans et les personnes fragiles présentant des risques de complications graves du Covid-19, à partir du 18 janvier. Objectif : un million de personnes vaccinées d’ici la fin du mois de janvier. À cause de ce couac industriel, la cadence de vaccination pourrait être ralentie pendant plusieurs semaines car la France ne recevra pas les 520 000 doses hebdomadaires prévues la semaine prochaine. Ce contretemps ne devrait pour autant pas remettre en cause le développement de la campagne de vaccination car la France détient d’importantes réserves. Une solution, évoquée par l’économiste de la santé Frédéric Bizard ce samedi sur Europe 1, serait d’accorder des licences permettant à d’autres usines de produire le vaccin Pfizer. Une idée qui devrait prendre du temps à se mettre en place. Vaccin contre le Covid : des décès suspectsUn décès est aussi mentionné dans ce rapport, celui d’une personne résidant en Ehpad et vaccinée contre le Covid-19 ce mercredi 13 janvier. Cette personne est morte environ deux heures après avoir reçu le vaccin Pfizer. Mais l’ANSM précise qu'”aucun effet indésirable immédiat n’a été constaté suite à la vaccination […]. Le patient ne présentait pas de signes physiques de réactions allergiques. Au regard de ces éléments, des antécédents médicaux et du traitement lourd de la personne, rien ne permet de conclure que ce décès est en lien avec la vaccination”.Un autre décès suspect a également été recensé, cette fois à Miami, aux Etats-Unis. Il s’agit d’un homme de 56 ans, décédé seize jours après avoir s’être vu administrer le vaccin contre le Covid-19. Même si de nombreuses publications sur les réseaux sociaux mettent directement en lien la vaccination et la mort de ce gynécologue, l’enquête ouverte par les autorités sanitaires n’ont pas établi ce lien pour le moment.Une accélération de la vaccination lundiDans une conférence de presse ce jeudi 14 janvier, le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont annoncé que le vaccin sera accessible dès le 18 janvier pour les personnes souffrant de pathologies et pouvant développer une forme grave de la maladie, quel que soit leur âge. 800 000 personnes sont concernées. La vaccination sera aussi ouverte, comme prévu, à toutes les personnes de plus de 75 ans. 700 centres de vaccinations seront ouverts en France lundi prochain.Pour se faire vacciner, les prises de rendez-vous sont déjà possibles sur le site www.sante.fr ou par téléphone au 0800 009 110, numéro ouvert dès ce vendredi. On peut aussi passer par la page dédiée de Doctolib, sur la plateforme de KelDoc et sur la plateforme consacrée à la vaccination Covid du site Maiia. “Si cela prend du temps, soyez rassuré, vous serez vaccinés”, a promis Olivier Véran.Le Premier ministre et son ministre de la Santé ont néanmoins appelé à la patience. Si la France disposera de suffisamment de doses pour vacciner 2,5 millions de personnes “d’ici à fin la fin du mois de février” (Véran), la vaccination ne pourra pas nous préserver de manière suffisante “avant plusieurs mois” a prévenu Jean Castex, appelant au respect des mesures barrières. Le couvre-feu sera avancé à 18 heures dans toute la France dès ce samedi.Calendrier : qui peut se faire vacciner contre le Covid en France et quand ?La vaccination a débuté le 27 décembre en France, elle ne concerne pour l’heure que les personnes majeures. La France dispose d’un potentiel de 200 millions de doses, qui permettent de vacciner 100 millions de personnes sachant que le vaccin nécessite deux doses à quelques semaines d’intervalle. La France va débourser 1,5 milliard d’euros pour ces vaccins, attribués au budget de la sécurité sociale. Pour rappel, il convient que 70% de la population soit vaccinée, selon la revue scientifique Nature, pour atteindre l’immunité collective.Calendrier de la vaccinationPhasePublic concernéVaccin utiliséPhase 1, jusqu’au 1er févrierSont concernées au moins 1 million de personnes :
– les personnes âgées résidant dans une maison de retraite ou en unités de soins
– les professionnels de santé âgés de plus de 50 ans ou avec des maladies chroniques
– les pompiers et les aides à domicile de plus de 50 ans
– les personnes âgées de plus de 75 ans (dès le 18 janvier)
– les personnes à risques souffrant de pathologies graves (dès le 18 janvier)Pfizer-BioNTechPhase 2, févier et marsSont concernées 14 millions de personnes :
– d’abord les personnes âgées de plus de 75 ans
– puis les personnes âgées de plus de 65 ans
– les personnels soignants âgés de plus de 40 ansPfizer-BioNTech
Moderna
AstraZeneca si validéPhase 3, à partir d’avrilSont concernées :
– d’abord les personnes âgées de 50 à 64 ans
– les personnels de l’Education nationale
– les personnes vulnérables et précaires
– les personnels de sécurité
– puis toute la population majeurePfizer-BioNTech
Moderna
AstraZeneca si validéCombien de personnes ont déjà été vaccinées en France région par région ?Certaines régions de France parviennent à vacciner plus rapidement que d’autres en France, mais la campagne n’en est qu’à ses balbutiements. On remarque que pour l’heure, ce ne sont pas les régions les plus touchées par le Covid-19 qui vaccinent le plus. !function(e,i,n,s){var t=”InfogramEmbeds”,d=e.getElementsByTagName(“script”)[0];if(window[t]&&window[t].initialized)window[t].process&&window[t].process();else if(!e.getElementById(n)){var o=e.createElement(“script”);o.async=1,o.id=n,o.src=”https://e.infogram.com/js/dist/embed-loader-min.js”,d.parentNode.insertBefore(o,d)}}(document,0,”infogram-async”);Si vous ne voyez pas l’infographie, cliquez iciRégionNombre de personnes vaccinées au 16/01/2021% de la population vacciné au 16/01/2021Île-de-France77 0120,63%Nouvelle-Aquitaine43 9490,73%Auvergne-Rhône-Alpes43 3400,54%Occitanie41 5370,70%Grand Est38 6330,70%Hauts-de-France31 4740,53%Normandie30 9070,94%Provence-Alpes-Côte d’Azur28 4080,56%Bourgogne-Franche-Comté24 6380,89%Bretagne18 6620,56%Pays de la Loire18 4710,49%Centre-Val de Loire12 7220,50%Corse1 7570,51%Quelles sont les avancées de la vaccination contre le Covid dans le monde ?La vaccination dans le monde n’en est qu’à ses tout débuts, moins d’1% de la population mondiale a pu être vaccinée jusqu’à présent. Le pays le plus avancé est Israël, avec près d’un habitant sur quatre déjà protégé contre le coronavirus. Sur le continent européen, c’est le Royaume-Uni qui est le plus rapide dans la vaccination. Nous nous basons ci-dessous sur les données recueillies par le site Our World in Data, projet conjoint de chercheurs à l’Université d’Oxford et de l’ONG Global Change Data Lab.Situation de la vaccination dans le monde (16 janvier 2021* / Our World data)Pays% de la population vaccinéIsraël26.25Emirats Arabes Unis18.18Bahreïn8.06Gibraltar7.42Irlande du Nord7.25Angleterre6.24Royaume-Uni5.90Écosse4.18Pays de Galles4.01États Unis3.71Danemark2.80Malte2.15Slovénie1.96Italie1.85Lituanie1.72Espagne1.64Irlande1.57Canada1.44Islande1.43Estonie1.37Allemagne1.25Hongrie1.24Chypre1.17Pologne1.15L’Autriche1.14le Portugal1.04Roumanie1.02Croatie1.01Slovaquie1.01Lettonie0.83dinde0.82Suède0.79Finlande0.78Norvège0.77Grèce0.77Suisse0.76Russie0.69Chine0.69czechia0.66France0.63Luxembourg0.52Arabie Saoudite0.51Monde0.50Costa Rica0.49Oman0.47Argentine0.44Belgique0.43Mexique0.36Pays-Bas0.32Serbie0.27Bulgarie0.26Singapour0.11Chili0.10Koweit0.06Inde0.01*Les données de certains pays ne sont pas actualisées quotidiennement, certaines peuvent donc dater d’un ou plusieurs jours.Quels sont les différents vaccins contre le Covid-19 ?La course au vaccin contre le Covid aura été l’enjeu sanitaire mais aussi économique de ces derniers mois, les grands laboratoires pharmaceutiques en ayant fait une priorité. C’est l’américain Pfizer allié à l’allemand BioNTech qui a raflé la mise en fin d’année 2020 en étant le premier à apporter une réponse positive à la batterie de tests menés. Le 9 novembre, son candidat vacci Comirnaty montrait une efficacité de 90% à la suite d’une analyse intermédiaire de l’essai clinique de phase 3, dernier stade avant l’homologation. Quelques jours plus tard un autre labo Américain, Moderna, démontrait avoir obtenu des résultats similaires.Comparaison entre les différents vaccins anti-CovidLaboratoire – nom du vaccinEfficacitéFonctionnementDisponibilité Doses commandées par l’UEPfizer / BioNTech95%Vaccin de type ARNDisponible en UE300 millionsModerna94,5%Vaccin de type ARNDisponible en UE160 millionsAstraZeneca70%Vaccin à vecteur viralDisponible hors UE400 millionsGamaleya – Sputnik V95%Vaccin à vecteur viralDisponible hors UE0Sinovac50%Vaccin inactivéDisponible hors UE0Cansino biologicsEvaluation en coursVaccin à vecteur viralDisponible hors UE0Janssen / Johnson & JohnsonEvaluation en coursVaccin à vecteur viralPrintemps 2021400 millionsSinopharmEvaluation en coursVaccin inactivéDisponible hors UE0NovavaxEvaluation en coursVaccin protéïquePrintemps 20210BharatEvaluation en coursVaccin inactivéPrintemps 20210CurevacEvaluation en coursVaccin de type ARNNon communiqué405 millionsSanofi, Moderna, Pfizer… Comment fonctionnent les vaccins contre le Covid ?Si les vaccins des différents laboratoires ont le même objectif, à savoir immuniser contre le Covid-19, tous n’emploient pas la même technique pour ce faire. Il existe des fonctionnements diverses :Pfizer et Moderna utilisent tous les deux la technique de l’ARN Messager. Cette dernière vise à donner au corps les informations génétiques nécessaires pour déclencher une protection contre le virus. L’ARN messager du vaccin s’insère et prend le contrôle de cette machinerie pour faire fabriquer un antigène spécifique du coronavirus : la ” spicule” du coronavirus, sa pointe si reconnaissable qui se trouve à sa surface et lui permet de s’attacher aux cellules humaines pour les pénétrer. Cette pointe, inoffensive en elle-même, sera ensuite détectée par le système immunitaire qui va produire des anticorps, et ces anticorps vont rester. Cette méthode jamais utilisée pour l’homme pourrait provoquer quelques complications notamment sur la conservation du vaccin qui se ferait à de très basses températures.AstraZeneca, Sputnik et Johnson&Johnson utilisent la technique du vecteur viral. Contrairement au procédé originel, celui-ci, relativement récent à l’échelle de l’histoire de la vaccination, n’injecte pas l’agent infectieux d’une pathologie, en l’occurrence le Covid-19, sous forme vivante ou inactive. A la place, on injecte à l’Homme un “vecteur inoffensif contenant un ou plusieurs gènes de l’agent infectieux codant les antigènes capables d’être reconnus par le système immunitaire”, comme l’indique le site de la fédération pour la recherche sur le cerveau. Il existe deux types de vecteurs viraux. Il y a ceux qui sont dits intégratifs, lorsque l’ADN du vecteur viral s’intègre dans l’ADN de l’hôte et les non intégratifs, lorsque le gène thérapeutique demeure dans la cellule sans s’intégrer au génome de l’hôte (Source : Inserm). Plusieurs vaccins bien connus utilisent cette technique, à l’image du sérums contre l’hépatite B.Sanofi, le vaccin français, utilise la technique à base de protéine recombinante. Il s’agit d’une protéine produite par une cellule dont le génome a été transformé par recombinaison génétique.Quels vaccins contre le Covid ont été commandés par la France ?La France compte investir 1,5 milliard d’euros en 2021 pour les différentes campagnes de vaccination. Pour l’heure, seuls deux vaccins sont autorisés dans l’Hexagone : Pfizer et Moderna, dont le gouvernement a passé commande pour, à terme, respectivement 50 et 24 millions de doses, via une commande globale de l’Union européenne pour les Etats membres. Six autres vaccins ont fait l’objet de commandes, réparties entre les laboratoires suivants : AstraZeneca (44 millions de doses commandées), Sanofi-GSK (45 millions), Johnson&Johnson (35 millions) et CureVac (34 millions).La vaccination contre le Covid est-elle obligatoire en France ?La réponse est non. Emmanuel Macron, lors de son allocution du 24 novembre, s’y est engagé devant les Français. La stratégie du gouvernement, qui doit malgré tout convaincre le plus grand nombre à se faire vacciner, souhaite plutôt instaurer un rapport de confiance dans ce dossier du vaccin, face à une population particulièrement peu encline à la vaccination. L’exécutif souhaite ainsi mettre en place une transparence totale sur le sujet, qui devra participer “au rapport de confiance que le gouvernement souhaite établir avec les citoyens concernant l’appréhension face à ce vaccin”, comme l’a glissé un proche du chef de l’Etat au Journal du dimanche. La tâche du gouvernement s’annonce ardue puisque selon un sondage IFOP réalisé pour le JDD, 59% des Français ne veulent pas se faire vacciner contre le coronavirus.Où se faire vacciner contre le Covid ? Comment trouver un centre de vaccination ?Le ministère de la Santé a déployé un service en ligne sur le site Sante.fr, permettant d’identifier très rapidement un centre de vaccination autour de chez soi. Retrouvez le dispositif ci-dessous, très simple d’utilisation : il suffit de rentrer une adresse pour découvrir la liste des lieux de vaccinations les plus proches. Des difficultés de connexion sont constatées ce jeudi 14 janvier, compte tenu du nombre de demandes d’inscriptions.Comment s’inscrire pour se faire vacciner contre le Covid ?Les inscriptions pour les personnes souhaitant se faire vacciner, sous réserve d’être éligible à la vaccination, seront ouvertes ce jeudi 14 janvier. Pour l’heure, seules les personnes de plus de 75 ans (Ehpad et hors Ehpad) et les soignants peuvent y avoir recours. Dès ce jeudi, il est possible de prendre rendez-vous sur l’une des trois plateformes choisies par le gouvernement, centralisées sur le site sante.fr (Doctolib, Maiia et Keldoc via la plateforme ci-dessus). Il est également possible de prendre rendez-vous par téléphone, le numéro va prochainement être communiqué.Les personnes désireuses de se faire vacciner et qui ne sont pas résidents d’Ehpad – ceux qui le sont pourront bénéficier d’une vaccination in situ – doivent se rendre dans des centres, ouverts à échelle départementale. “Un centre par département a déjà été ouvert. Il y en aura 300 à partir de lundi, puis progressivement 600 jusqu’à fin janvier”, expliquait jeudi dernier le ministre de la Santé Olivier Véran, précisant que “chaque commune n’aura pas son propre centre, ce serait incohérent vu le nombre de doses et de personnes à vacciner”.Dès la prise de rendez-vous, un formulaire sera alors soumis afin d’obtenir des vérifications sur le profil du patient et ainsi vérifier si la vaccination contre le Covid-19 n’est pas incompatible. Allergies, traitement médical… Voici le genre d’informations qui sera vérifié. Ce sera la dernière étape avant la vaccination, le gouvernement ayant simplifié la procédure en ne rendant pas obligatoire la consultation pré-vaccinale chez son médecin traitant. Il conviendra ensuite d’attendre entre trois et six semaines avant de se rendre à nouveau dans un centre afin de procéder à la deuxième injection inhérente au vaccin anti-Covid tel qu’il existe aujourd’hui. A noter que pour le moment et si les vaccins continuent de présenter les mêmes indications et les mêmes contre-indications, il n’y aura pas lieu de choisir tel ou tel vaccin, ils seront proposés indifféremment.Quels sont les effets secondaires du vaccin contre le Covid ?Pour l’heures, seul un cas d’effet indésirable au vaccin anti-Covid a été recensé en France. Olivier Véran a précisé ce mardi qu’il s’agissait d’une réaction allergique mais sans gravité. Le ministre de la Santé a ajouté que cela correspondait à la moyenne observée à l’étranger, à savoir un cas d’effet indésirable pour 100 000 vaccins injectés.Aux Etats-Unis comme en Europe et en France, la distribution des premiers vaccins anti-Covid se poursuit. Cette vague de vaccination se devrait pas se faire sans désagréments, avaient averti fin novembre des médecins américains, qui ont encouragé les responsables de la santé publique ainsi les laboratoires à avertir la population sur les très probables effets secondaires des vaccins. A l’occasion d’une réunion avec les conseillers des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies américains (CDC), le docteure Sandra Fryhofer s’est interrogé sur la possibilité que de nombreuses personnes renoncent à se faire administrer la deuxième dose du vaccin, découragés par ces effets secondaires justement.Des volontaires aux essais de Pfizer et Moderna ont témoigné en faisant état de fièvre élevée, des courbatures, des maux de tête et de grande fatigue ressentis après avoir été vacciné. Mais il s’agit de phénomène on ne peut plus normal, à en croire Bruno Pitard, chercheur du CNRS au Centre de cancérologie et d’immunologie Nantes-Angers, interrogé par Ouest France. “Un vaccin n’est jamais indolore, ce n’est pas un Doliprane. C’est totalement normal qu’il y ait des effets secondaires. (…) On injecte le vaccin dans le muscle pour le système immunitaire donc ce sont des effets secondaires communs, il n’y a rien d’étonnant”, estime-t-il.Des réactions allergiques peuvent-elle être provoquées par le vaccin anti-Covid ?Depuis que la vaccination a débuté dans plusieurs pays, la pharmacovigilance est naturellement de mise. Chaque information émanant des personnes vaccinées sont analysées et traitées afin d’en savoir plus, chaque jour, sur ce fameux vaccin. Aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, où le vaccin de Pfizer/BioNtech est administré depuis la mi-décembre, plusieurs personnes vaccinées – en l’occurrence des soignants – ont développé de graves réactions allergiques suite à l’injection, l’une d’entre elle ayant par exemple été victime d’un choc anaphylactique seulement dix minutes après la prise du vaccin. Si toutes ces personnes ont récupéré depuis, cela pose tout de même question. A tel point que les autorités sanitaires américaines et britanniques ont réagi en prenant des mesures.Aux Etats-Unis, il est désormais conseillé que la vaccination ne soit pratiquée uniquement dans des établissements disposant d’équipements spéciaux, notamment d’oxygène et d’épinéphrine, alors qu’au Royaume-Uni, les personnes ayant déjà été victimes de fortes allergies sont même priées de ne pas se faire vacciner pour l’instant. En France, on reste plus mesuré, à l’image du communiqué de la Fédération française d’allergologie. “Les antécédents d’allergie ou d’anaphylaxie ne constituent en aucun cas une contre-indication systématique à cette vaccination”, peut-on lire. Quoi qu’il en soit, ces cas d’allergie post-vaccination sont suivis de très près et des études sont en cours pour en déterminer la cause. L’Agence américaine des médicaments (FDA) s’est dite “au courant d’informations sur une réaction anaphylactique chez une personne ayant reçu le vaccin contre le Covid-19. L’agence va continuer à travailler avec les CDC (Centres de prévention des maladies) et Pfizer pour mieux comprendre ce qu’il s’est passé”, twittait la FDA lors de la découverte du premier cas. Voir le dossier Efficacité, risques… Les vaccins Covid-19 arrivent, ce qu’on sait Un “passeport vert” pour les personnes vaccinées contre le Covid verra-t-il le jour ?On tient cette idée de la députée UDI Valérie Six : et si, d’ici quelques mois, un “passeport” était nécessaire pour se rendre dans les lieux de cultures (musées, cinémas, théâtres…) et dans les restaurants, actuellement tous fermés ? Ce fameux passeport prouverait que son détenteur est vacciné contre le Covid-19 et qu’il ne présente ainsi aucun risque. “Notre groupe considère qu’une telle mesure serait de nature à inciter les Français à se faire vacciner et à faire prendre conscience que la vaccination permet de se protéger soi-même, mais également autrui”, a expliqué la parlementaire, estimant que “l’enjeu est de faire comprendre que se faire vacciner est un acte citoyen, que cela nous permettra collectivement de retrouver une vie sociale, une vie culturelle”. Chacun sera juge de cette idée, qui existe déjà en Israël, mais Emmanuel Macron a promis devant les Français qu’il ne souhaitait pas rendre le vaccin obligatoire et cette mesure viendrait contrevenir quelque peu à ce principe pour toute personne désireuse de retrouver une “vie normale”.



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2526290-vaccin-contre-le-covid-ou-quand-comment-ce-qu-il-faut-savoir/

Author :

Publish date : 2021-01-17 10:38:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Résultat du Loto (FDJ) : le tirage du samedi 16 janvier 2021 [EN LIGNE]

Résultat du Loto (FDJ) : le tirage du samedi 16 janvier 2021 [EN LIGNE]




[Mis à jour le 16 janvier 2021 à 20h50] Ce samedi 16 janvier, la Française des jeux (FDJ) proposait un tirage du Loto de huit millions, une jolie somme en ce premier jour de couvre-feu à 18 heures pour traverser ces jours glacés d’hiver avec un peu de baume au cœur ! En trouvant les bons résultats du Loto, l’heureux gagnant aurait pu passer ses prochaines vacances sous le soleil éclatant d’une île paradisiaque ou acquérir une jolie maison au bord de la mer. Malheureusement, aucun parieur n’est parvenu à décrocher la combinaison gagnante pour décrocher le gros lot. Qu’à cela ne tienne, le prochain tirage du Loto promet d’être encore plus alléchant, avec un jackpot de neuf millions d’euros. Mais sans plus attendre, découvrez ci-dessous la combinaison gagnante, pour la comparer avec vos propres numéros.Le tirage du Loto du 16 janvier 202144-20-14-22-36 et le N°Chance 2Joker+® 4 109 329Résultat de 2nd tirage : 36-8-29-39-12Et les 10 codes gagnants à 20 000 euros : C 6219 1815 – D 8901 1711 – G 4102 0056 – J 1646 1391 – M 0342 6819 – P 1764 9222 – Q 9225 1613 – R 9258 5935 – S 5637 5204 – T 1090 8948> Tentez votre chance pour le prochain tirage avec une grille FDJPour participer aux tirages, le règlement du Loto est un jeu d’enfant. Il suffit de pousser la porte de son buraliste le plus proche, de se connecter sur le site officiel de la Française des jeux ou depuis l’application mobile dédiée pour acheter une grille à 2,20 euros. Ensuite, il faudra cocher six numéros : cinq numéros sur une grille de 49 numéros et un numéro chance sur une grille de dix numéros. Il ne tient qu’à vous de trouver l’inspiration dans vos choix de combinaison : une date de naissance, un chiffre porte-bonheur ou même, un numéro au pif ! Vous avez jusqu’à 20h15 pour tenter votre chance et espérer remporter le gros lot ou, au moins, un gain dans les rangs inférieurs. Ce n’est pas pour rien que les loteries sont appelées des jeux de hasard. Les probabilités de remporter le jackpot sont infimes : une chance sur 19 millions ! Mais il existe des petites techniques pour optimiser son potentiel de réussite. Par exemple, jouer une grille à chaque tirage du Loto n’augmente pas les probabilités de remporter un gros gain. En revanche, si vous ne jouez qu’une fois tous les trois mois mais en remplissant dix grilles d’un coup, vous augmentez mathématiquement vos chances de gains. D’autant que le jackpot n’est pas l’unique objectif : les parieurs ont une chance sur cinq de remporter au moins un gain des rangs inférieurs, de quoi rentabiliser votre grille.



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/societe/2533150-resultat-du-loto-fdj-le-tirage-du-samedi-16-janvier-2021-en-ligne/

Author :

Publish date : 2021-01-16 19:50:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Covid-19: début de la vaccination en Inde, retards de livraison en Europe

Covid-19: début de la vaccination en Inde, retards de livraison en Europe




L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé au démarrage de la vaccination dans tous les pays “dans les cent prochains jours” pour faire face à la pandémie qui a fait plus de deux millions de morts dans le monde.”Je veux voir la vaccination commencer dans tous les pays dans les 100 prochains jours”, a dit vendredi le directeur général de l’agence Tedros Adhanom Ghebreyesus, les campagnes ayant débuté pour l’instant quasi exclusivement dans les pays riches.Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a d’ailleurs regretté l'”échec de la solidarité”, constatant que “si les pays à revenu élevé ont accès aux vaccins, ce n’est pas le cas des pays les plus pauvres”.En Inde, deuxième pays le plus peuplé au monde avec 1,3 milliard d’habitants, les 30 millions de personnels soignants et les plus exposés à la maladie seront les premiers à être vaccinés, suivis par environ 270 millions de personnes de plus de 50 ans ou présentant un état de grande vulnérabilité face au coronavirus.Le Cambodge a annoncé par ailleurs une “aide” de la Chine qui lui va lui fournir un million de doses de son vaccin Sinovac. Pékin a également proposé cette semaine 300.000 doses à la Birmanie. – Retards de livraison pour Pfizer -Aux Etats-Unis, Joe Biden a dévoilé le programme qu’il entend mettre en œuvre à la Maison Blanche pour accélérer l’immunisation des Américains, avec la création de milliers de centres de vaccination de proximité, une coopération renforcée entre le pouvoir fédéral et les Etats et plus de campagnes de prévention.Son projet est ambitieux: le président élu souhaite que 100 millions de doses soient injectées pendant ses 100 premiers jours de mandat. Covid-19 : plus de 2 millions de décès dans le monde © AFP – Bertille LAGORCE Le laboratoire américain Pfizer a annoncé vendredi que ses livraisons de vaccins en dehors des Etats-Unis allaient ralentir fin janvier-début février, le temps d’apporter des modifications dans le processus de production.Ces retards ont été annoncés aux pays de l’Union européenne, suscitant de vives inquiétudes alors que l’apparition de variants du coronavirus fait craindre une résurgence de la pandémie.La France devra “ajuster le rythme des vaccinations” contre le coronavirus en raison de la “forte baisse” attendue des livraisons du vaccin Pfizer/BioNTech dans les semaines à venir, a ainsi indiqué une source au sein de l’exécutif.- Hôpitaux saturés et nouvelles restrictions -Selon l’OMS, le nombre des pays et territoires où se trouve le variant repéré initialement en Grande-Bretagne s’élève à 50 et il est de 20 pour le variant identifié en Afrique du Sud. Mais l’organisation, qui a appelé à une expansion mondiale du séquençage génomique et du partage des données, juge cette évaluation probablement sous-estimée. Séance de vaccination dans un lycée de Corona (Californie), le 15 janvier 2021 © AFP – Frederic J. BROWN Une autre mutation, originaire de l’Amazonie brésilienne et dont le Japon a annoncé dimanche la découverte, pourrait impacter la réponse immunitaire, juge l’OMS, qui évoque “un variant inquiétant”.Dans l’Etat brésilien d’Amazonas, la situation est catastrophique: à Manaus, la capitale régionale, les unités de soins intensifs sont remplies à 100% depuis deux semaines, l’oxygène, les gants et autres matériels de protection manquent.Le Brésil, qui a enregistré plus de 208.000 morts depuis le début de l’épidémie, n’a toujours pas commencé à vacciner. Et le président Jair Bolsonaro a annoncé vendredi un nouveau report, “d’un ou deux jours”, de l’avion devant acheminer d’Inde deux millions de doses de vaccins. Un avion militaire livre du matériel médical à l’aéroport de Manaus, le 15 janvier 2021 © AFP – Michael DANTAS Comme le Brésil, de nombreux pays voient leur système de santé débordé par une accélération de la propagation du virus suite aux fêtes et vacances de fin d’année, et renforcent les mesures de restriction.En Colombie, plus de la moitié des 50 millions d’habitants sont à nouveau confinés ce weekend ou soumis au couvre-feu alors que les hôpitaux des principales villes frôlent la surcharge.Au Liban, qui a enregistré vendredi un nouveau record de décès et où les autorités ont imposé un confinement strict, plusieurs hôpitaux sont saturés. Un hôpital à l’extérieur de Beyrouth, qui accueille actuellement le ministre de la Santé lui aussi contaminé, a dû aménager son réfectoire pour y installer des malades.En Europe aussi, les mesures de restriction sont renforcées dans plusieurs pays. Deux infirmiers s’affairent autour d’un malade atteitn du Covid-19 à l’hôpital Santa Clara de Bogota (Colombie), le 15 janvier 2021. © AFP – STR Le Portugal a entamé vendredi un nouveau confinement généralisé d’au moins un mois, et l’Italie va reconfiner à partir de lundi trois régions jugées à haut risque, la Lombardie (nord), la Sicile (sud) et le Haut-Adige (nord).La France va, quant à elle, étendre samedi à tout son territoire un couvre-feu dès 18H00 (17H00 GMT) et exigera des voyageurs venant d’un pays extérieur à l’Union européenne un test négatif.En plus d’un test négatif, également exigé à l’entrée en Irlande, le Royaume Uni imposera à partir de lundi une quarantaine de dix jours à tous les voyageurs arrivant de l’étranger.burx-slb/ial/mm/alc/ybl Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © (2021) Agence France-Presse



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/depeches/2533126-covid-10-debut-de-la-vaccination-en-inde-retards-de-livraison-en-europe/

Author :

Publish date : 2021-01-16 06:53:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

DIRECT. Coronavirus en France : près de 21 300 cas de plus, pression sur les hôpitaux

DIRECT. Coronavirus en France : près de 21 300 cas de plus, pression sur les hôpitaux




SommaireInfos du jourSituation du coronavirus en FranceEn direct, l’actualité du Covid en FranceCas, morts… Dernier bilan du coronavirusCarte du coronavirus en FranceCas, morts… Dernier bilan du coronavirusSelon le dernier bilan de l’épidémie, en date du vendredi 15 décembre, près de 21 300 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés dans les dernières 24 heures, un chiffre plus élevé que vendredi dernier, où 19 814 cas avaient été comptabilisés. En moyenne sept jours, les contaminations s’élèvent à 18 000 cas, un volume encore très élevé chaque jour. Si les nouvelles hospitalisations sont en baisse, avec 1 630 nouveaux admis à l’hôpital (-55), les nouvelles admissions en réanimation augmentent, avec 249 patients admis dans les dernières 24 heures, soit 43 personnes supplémentaires. Comme chaque vendredi, le bilan inclut les personnes décédées dans les Ehpad, soit 356 morts à déplorer depuis mardi. Du côté des hôpitaux, 280 personnes ont perdu la vie ces dernières 24 heures. Voici tous les chiffres :2 872 941 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 21 271 de plus159 791 cas en Ehpad (chiffre mis à jour ce soir)69 949 décès au total (Ehpad compris), soit 636 de plus48 590 décès à l’hôpital, soit 280 de plus21 359 décès en Ehpad, soit 356 de plus depuis mardi25 043 hospitalisations en cours, soit 26 de plus2 740 personnes actuellement en réanimation, soit 14 de plus1 630 nouveaux admis à l’hôpital (-55) et 249 en réanimation (+43)208 071 personnes sorties de l’hôpital, soit 1 269 de plusNB : les données relatives aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de patients en cours de soins et non au cumul depuis le début de l’épidémie. Concernant les évolutions, il faut distinguer le solde ‘net’, autrement dit l’évolution tenant compte des entrées, mais aussi des sorties et des décès, des nouveaux admis (‘brut’) présentés juste en dessous.Les infos du vendredi 15 janvierCe jeudi soir, Jean Castex a tenu une conférence de presse lors de laquelle le Premier ministre a fait plusieurs annonces. Couvre-feu, écoles, vaccins, variants du Covid-19… Retrouvez toutes les annonces de Jean Castex.Santé publique France a publié son dernier point épidémiologique hebdomadaire. Un point qui révèle que la circulation du Covid-19 a encore augmenté et que la pression sur les hôpitaux ne baisse pas. Le point épidémiologique complet.D’après le dernier bilan du coronavirus, le nombre de contamination continue d’être particulièrement élevé : près de 21 300 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés ces dernières 24 heures, ce qui est supérieur au bilan du vendredi précédent, où 19 814 cas avaient été recensés. Bien qu’en dessous de la barre des 3 000 patients, les nouvelles réanimations sont en augmentation, avec 249 patients admis, soit 43 de plus que la veille.Le site de prise de rendez-vous pour la vaccination contre le Covid-19 est de nouveau opérationnel depuis ce vendredi matin. Face à un afflux considérable de connexion ce jeudi, premier jour de sa mise en ligne, sante.fr n’était plus disponible. Ce vendredi, un million de rendez-vous ont été pris, d’après BFM TV, et 388 730 personnes ont été vaccinées contre le Covid-19.En raison de travaux dans son usine de Puurs (Belgique), le laboratoire Pfizer annonce des retards dans les livraisons de vaccin en Europe. Si plusieurs pays européens ont dénoncé une situation “inacceptable”, le laboratoire a tenu à rassurer : les doses promises au 1er trimestre seront livrées comme prévues. Lire aussiConsultez les chiffres du coronavirus dans votre communeNouveaux cas de Covid, taux de positivité des tests, part de la population testée… Linternaute vous propose de consulter gratuitement les données sur l’évolution de l’épidémie dans votre commune. Voir
Vaccin contre le Covid : après le lancement de la campagne, des questions sur les effets secondaires CARTE COVID. La situation en France, vendredi 15 janvier 2021 CHIFFRES COVID. Bilan en France, vendredi 15 janvier 2021 Attestation du couvre-feu à 18h : téléchargez le document ici Couvre-feu à 18h : la France entière concernée, les règles En direct Recevoir nos alertes live !22:01 – Variant sud-africain à Nantes : 12 personnes positives À Nantes, douze proches de la personne contaminée au variant sud-africain du Covid-19 ont été testée positives au Covid-19, a annoncé l’ARS Pays de la Loire ce vendredi. “Leurs tests ont été transmis au CNR pour avoir la confirmation du variant sud-africain”, a ajouté l’ARS, en précisant que tout était mis en œuvre pour “s’assurer que ces personnes respectent l’isolement” afin de “stopper cette chaîne de contamination”. Comme le rapportait CNews plus tôt dans la journée, ce premier patient a contracté la souche lors d’un voyage au Mozambique.21:46 – Pour Anne Hidalgo (PS), il faut accélérer la cadenceAlors que la Ville de Paris s’apprête à ouvrir 19 centres de vaccination dans la capitale, la maire (PS) de Paris Anne Hidalgo appelle à “accélérer la cadence”. Selon l’édile, les 10 000 doses hebdomadaires prévues seront insuffisantes, d’après des propos relayés par Le Parisien. “La clé, c’est les doses, d’avoir le nombre de doses correspondant à la population à vacciner”, a ajouté l’élu, lors d’une visite au centre Olympe de Gouges (XIe), transformé en centre de vaccination. À ce rythme, il faudra “environ huit mois pour arriver à vacciner uniquement” les 170 000 personnes âgées de plus de 75 ans.21:25 – Jean Castex invité de C à Vous, sur France 5, lundiLe Premier ministre Jean Castex a accepté l’invitation du magazine C à Vous, présenté par Anne-Elisabeth Lemoine sur France 5, ce lundi à 19 heures. Le chef du gouvernement devrait s’exprimer sur la situation épidémique du pays et sur les effets du couvre-feu sur la circulation du virus. 21:00 – Près de 389 000 personnes ont été vaccinées en FranceD’après le ministère de la Santé, 388 730 personnes ont été vaccinées contre le Covid-19. L’Île-de-France figure en tête des régions qui comptent le plus de personnes vaccinées, avec 72 491 vaccinés.20:41 – La situation s’aggrave en Guyane”On est de nouveau dans une reprise de l’épidémie qui est tout à fait préoccupante en Guyane et contre laquelle il faut réagir très, très vite”, a déclaré Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, ce jeudi. Dans le détail, la Guyane comptabilise 75 nouveaux cas par jour en moyenne, et 400 cas pour 100 000 habitants. Le taux d’incidence est passé de 134 cas à 181 cas pour 100 000 habitants. En conséquence, le gouvernement a mis en place de nouvelles mesures pour contenir l’épidémie dans les Outre-mer : contrôle renforcé aux frontières, tests négatifs exigés, un couvre-feu plus strict le dimanche… “La Guyane, et à travers elle les Antilles, doivent être le plus possible protégées du variant à risque qui circule en Amazonie”, a pour sa part indiqué le Premier ministre, Jean Castex, au cours de sa conférence de presse. 20:20 – La barre des 70 000 morts du Covid-19 bientôt franchieD’après le dernier bilan de Santé publique France, le Covid-19 a causé la mort de 69 949 personnes depuis le début de l’épidémie en France. La barre symbolique des 70 000 morts est proche d’être franchie. Au niveau mondial, la barre des 2 millions de morts a été franchie ce vendredi, avec 2 000 905 décès recensés.19:51 – Mauricio Pochettino, l’entraîneur du Paris SG, testé positif au Covid-19Le tout nouvel entraîneur du Paris-Saint-Germain (PSG), Mauricio Pochettino, a été testé positif au Covid-19. Le club de Ligue 1 a annoncé la nouvelle dans un communiqué ce vendredi, à la veille du match opposant l’équipe parisienne au SCO d’Angers, à l’occasion de la 20e journée du championnat. L’entraîneur va “respecter l’isolement” et est “soumis à un protocole sanitaire approprié”, a fait savoir le club sur Twitter, qui précise que ses adjoints prendront le relai.???? L’entraineur du @PSG_inside Mauricio Pochettino est confirmé positif au test PCR Sars-Cov2. Il va donc respecter l’isolement et est soumis au protocole sanitaire approprié.
Ses adjoints Jesus Perez et Miguel D’Agostino assureront le relai à partir de demain à Angers. #SCOPSG— Paris Saint-Germain (@PSG_inside) January 15, 202119:30 – Les admissions en réanimation en hausseD’après les derniers chiffres de l’épidémie, 249 personnes ont été admises en réanimation ces dernières 24 heures, soit 43 patients supplémentaires par rapport au bilan de la veille. Côté hospitalisations, 1 630 personnes ont été admises dans les hôpitaux ces dernières 24 heures, soit 55 de moins. À l’heure actuelle, 25 043 personnes sont hospitalisées dont 2 740 en réanimation.19:27 – 636 personnes sont mortes du Covid-19Ces dernières 24 heures, 280 personnes sont mortes à l’hôpital des suites du Covid-19, ce qui porte à 48 590 le nombre total de morts à déplorer dans les hôpitaux de France. Au niveau des Ehpad, dont les chiffres ne sont communiqués que le mardi et le vendredi, 356 personnes sont mortes depuis le précédent bilan, soit 21 359 décès depuis le début de l’épidémie. D’après le dernier bilan de Santé publique France, le Covid-19 a entraîné la mort de 69 949 personnes en France.19:23 – 21 271 nouveaux cas de Covid-19D’après le dernier bilan de l’épidémie, 21 271 nouvelles personnes ont été contaminées par le Covid-19, un chiffre élevé par rapport à vendredi dernier, où 19 814 nouveaux cas avaient été détectés.19:15 – Un certificat de vaccination pour les voyages internationaux : l’OMS est contreCe vendredi, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est positionnée contre l’instauration de certificats de vaccination contre le Covid-19 comme conditions pour les voyages internationaux. Selon le comité, qui s’est opposé “pour le moment” à cette mesure, “il y a toujours trop d’inconnues fondamentales en termes d’efficacité des vaccins pour réduire la transmission et les vaccins ne sont encore disponibles qu’en quantité limitée”. Par ailleurs, une preuve de vaccination ne doit pas pour autant écarter les autres mesures sanitaires, notamment les gestes barrières. 18:51 – Le variant britannique représente 1,4% des tests positifsD’après le professeur Bruno Lina, membre du Conseil scientifique, le variant britannique représente 1,4% des tests positifs effectués en France. “Toutes les mesures que l’on prendra ne feront pas disparaître le mutant britannique qui va se substituer au virus actuel”, a indiqué le professeur de virologie du CHU de Lyon, à l’AFP. Selon l’expert, également directeur du Centre national de référence des virus infectieux respiratoires à l’hôpital de la Croix Rousse : “C’est une bascule inéluctable”. Pour autant, il est “très peu probable” que le variant représente “30%” des tests fin janvier. “Si jamais ça arrive, c’est qu’à un moment donné, on a raté le contrôle de la circulation de ce virus”, estime le professeur. 18:31 – Les Bouches-du-Rhône en tête des réanimationsD’après le dernier bilan de l’épidémie, les Bouches-du-Rhône figurent en tête des départements où les hôpitaux recensent le plus de patients en réanimation. À l’heure actuelle, 181 personnes sont admises en réanimation, un service qui concerne les cas dont les symptômes de Covid-19 sont les plus graves. C’est neuf patients de plus en 24 heures. Le Rhône suit, avec 126 patients actuellement en réanimation (+14), puis Paris, avec 123 cas en réanimation (+9). 18:16 – Le profil des patients admis en réanimationEntre le 5 octobre et le 12 janvier, parmi les 4 887 patients admis en réanimation pour un diagnostic confirmé de Covid-19, 71% étaient des hommes, rapporte Santé publique France dans son point épidémiologique. L’âge médian des patients était de 68 ans et 63 % étaient âgés de 65 ans et plus. Enfin, 89 % des patients admis en réanimation présentaient au moins une comorbidité.18:02 – Une augmentation des admissions en réanimationSelon le dernier point épidémiologique de Santé publique France, du 4 au 10 janvier, le taux hebdomadaire de nouvelles admissions en réanimation a augmenté dans toutes les régions de France métropolitaine, excepté dans le Grand Est (-8 %), en Bourgogne-Franche-Comté (-7 %), en Bretagne (-6 %) et dans le Centre-Val de Loire (-2 %). Dans les régions d’outre-mer, le plus fort taux hebdomadaire d’admissions en réanimation de patients Covid a été observé à La Réunion et en Guyane (0,35 admission pour 100 000 habitants).17:45 – Trois nouveaux cas du variant britannique en OccitanieLes contaminations liées au variant britannique commencent à émerger sur le territoire. Après l’Île-de-France et les Pays de la Loire, trois nouveaux cas ont été diagnostiqués ce vendredi en Occitanie, rapporte l’Agence régionale de santé. L’un des trois patients réside dans l’Hérault, les deux autres en Haute-Garonne.17:29 – Le point sur les hospitalisationsAprès une diminution en semaine 52 (du 21 au 27 décembre), puis une stabilisation en semaine 53 (du 28 au 3 janvier), le nombre de déclarations de nouvelles hospitalisations pour une infection au Covid-19 a augmenté début janvier. 8 872 nouvelles hospitalisations ont ainsi été déclarées du 4 au 10 janvier, contre 7 460 en la semaine précédente, soit + 19 %.17:15 – Deux cas possibles du variant britannique dans les Hauts-de-SeineÀ l’issue d’une campagne dépistage massif réalisée à Bagneux, dans les Hauts-de-Seine, la mairie de la commune a confirmé une dizaine de cas positifs de coronavirus, dont “deux cas possibles de variants anglais non confirmés à ce jour”, rapporte France Bleu Paris. Des analyses supplémentaires sont en cours et les patients concernés ont été isolés.17:01 – Un taux de reproduction supérieur à 1 sur l’ensemble du territoireSelon les données de Santé publique France, le taux de reproduction du coronavirus (R-effectif) était supérieur à 1 dans l’ensemble des régions de France (1,19 en moyenne). La Bretagne présente le taux le plus élevé (1,34), suivie de la Nouvelle-Aquitaine (1,30) de l’Occitane (1,29) et de la Normandie (1,26).16:43 – 5 543 passages aux urgences pour suspicion de casEn semaine 1, du 4 au 10 janvier, 5 543 passages aux urgences pour une suspicion de contamination au Covid-19 ont été enregistrés en France, rapporte Santé publique France dans son point épidémiologique. Après 3 semaines de hausse, ce nombre, tous âges confondus, se stabilise sur cette semaine (5 502 passages en semaine 53, fin décembre, soit + 0,7 %). Les hospitalisations après un passage aux urgences pour une suspicion de contamination étaient, elles, en légère hausse à 58 %.LIRE PLUS document.getElementById(“jLiveMore”).onclick = function(element) { element.preventDefault(); var node = element.target ,content = document.getElementById(“jContentLiveMore”).innerHTML ,contentUnRot13 = content.replace(/[a-zA-Z]/g,function(c){return String.fromCharCode((c=(c=c.charCodeAt(0)+13)?c:c-26);}) ,finalContent = contentUnRot13.replace(/\//g, “/”); node.style.display = “none”; node.parentElement.innerHTML += finalContent; }; 16:30 – Yr genwrg qh inppva, qh pbat&rnphgr;yngrhe &ntenir; y&efdhb;RucnqQnaf yr Unhg-Euva, yr Tebhcrzrag Ubfcvgnyvre Zhyubhfr Fhq Nyfnpr n er&pprqvy;h &ntenir; y&efdhb;urher npghryyr 1 950 qbfrf qh inppva nagv-Pbivq Csvmre, ra nggraqnag har cerzv&rtenir;er yvienvfba qr pryhv qr Zbqrean, q&rnphgr;pevg Senapr Vagre. Qr yn cuneznpvr qr y&efdhb;u&bpvep;cvgny &ntenir; y&efdhb;vawrpgvba ra Rucnq, yr z&rnphgr;qvn n fhviv yr cnepbhef qrf ce&rnphgr;pvrhfrf svbyrf. Yr yvrh qr q&rnphgr;cneg rfg grah frperg. Yrf genvgrzragf cnegrag rafhvgr qnaf yr pbsser q&efdhb;har pnzvbaarggr oynapur, znvagrahf &ntenir; onvffr grzc&rnphgr;engher. &Ntenir; y&efdhb;vag&rnphgr;evrhe qr y&efdhb;RUCNQ, har sbvf yrf qbfrf yvie&rnphgr;rf, vy a&efdhb;l n cnf qr grzcf &ntenir; creqer. Yn inppvangvba qrf e&rnphgr;fvqragf fr snvg qnaf yn sbhy&rnphgr;r, cerfdhr vzz&rnphgr;qvngrzrag.16:16 – Yr ovyna qrf pbagnzvangvbaf qnaf yrf RucnqQrchvf q&rnphgr;ohg whvyyrg&aofc;2020, yr abzoer qr fvtanyrzragf qr pnf qr pbebanivehf qnaf yrf Rucnq rg nhgerf &rnphgr;gnoyvffrzragf z&rnphgr;qvpb-fbpvnhk n nhtzrag&rnphgr;, cbhe nggrvaqer ha cvp qhenag yn qreav&rtenir;er frznvar qr q&rnphgr;przoer, nirp 1&guvafc;693 fvtanyrzragf raertvfge&rnphgr;f. Qnaf yr q&rnphgr;gnvy, qh 4 nh 10 wnaivre, 522 fvtanyrzragf bag &rnphgr;g&rnphgr; raertvfge&rnphgr;f qnaf prf &rnphgr;gnoyvffrzragf.&aofc;&aofc; &aofc;16:02 – Csvmre naabapr har onvffr qrf yvienvfbaf qr fba inppva qnaf yrf cebpunvarf frznvarfFryba senaprvasb, har onvffr qrf yvienvfbaf qh inppva nagv-Pbivq qr Csvmre rfg &ntenir; ce&rnphgr;ibve rager sva wnaivre rg q&rnphgr;ohg s&rnphgr;ievre. Yr ynobengbver a&efdhb;n cnf pbzzhavdh&rnphgr; yrf puvsserf rknpgf qr prggr onvffr, dhv qrienvg gbhpure gbhf yrf cnlf rhebc&rnphgr;raf, znvf n rkcyvdh&rnphgr; dh&efdhb;ryyr &rnphgr;gnvg yv&rnphgr;r nhk nz&rnphgr;antrzragf a&rnphgr;prffnverf cbhe nhtzragre fn pncnpvg&rnphgr; qr cebqhpgvba.15:46 – Yr inevnag nznmbavra, nhffv pbagntvrhk dhr yr Oevgnaavdhr&guvafc;?Nh Oe&rnphgr;fvy, yrf u&bpvep;cvgnhk qr y&efdhb;&Rnphgr;gng q&efdhb;Nznmbanf fbag q&rnphgr;obeq&rnphgr;f cne y&efdhb;nssyhk qr abhirnhk cngvragf Pbivq. Ha abhirnh inevnag qh pbebanivehf pvephyr ra rssrg qnaf yn e&rnphgr;tvba qrchvf dhrydhrf frznvarf rg &ntenir; ra pebver yrf qbaa&rnphgr;rf erphrvyyvrf, pr qreavre cbheenvg &rpvep;ger nhffv pbagntvrhk dhr yr inevnag oevgnaavdhr. Fryba Sryvcr Anirpb, purepurhe qr y&efdhb;Vafgvghg oe&rnphgr;fvyvra Yrbavqnf, 50&aofc;% qrf pnf qr Pbivq-19 raertvfge&rnphgr;f ra abirzoer qnaf y&efdhb;&Rnphgr;gng frenvrag qhf &ntenir; pr inevnag.15:33 – 9&aofc;% qr q&rnphgr;p&rtenir;f ra cyhf raertvfge&rnphgr;f ra 2020Yn Qverpgvba t&rnphgr;a&rnphgr;enyr qr yn fnag&rnphgr; (QTF) n pbzzhavdh&rnphgr; pr iraqerqv yrf qbaa&rnphgr;rf qr y&efdhb;Vafrr pbapreanag yn zbegnyvg&rnphgr; ra Senapr ra 2020. &Ntenir; yn qngr qh 15 wnaivre, 667 400 zbegf gbhgrf pnhfrf pbasbaqhrf bag &rnphgr;g&rnphgr; raertvfge&rnphgr;f ra 2020 ra Senapr, fbvg 9 % qr cyhf dh&efdhb;ra 2018 bh 2019, enccbegr OSZGI. Y’Vafrr fbhyvtar q’nvyyrhef dhr yr cyhf sbeg &dhbg;rkp&rnphgr;qrag qr zbegnyvg&rnphgr;&dhbg; n &rnphgr;g&rnphgr; raertvfge&rnphgr;&aofc;ra &Vpvep;yr-qr-Senapr rg qnaf yr&aofc;Tenaq Rfg,&aofc;cnegvphyv&rtenir;erzrag gbhpu&rnphgr;rf cne y’&rnphgr;cvq&rnphgr;zvr qr pbebanivehf, rg rager rager znef rg nievy, har c&rnphgr;evbqr pbeerfcbaqnag &ntenir; yn&aofc;cerzv&rtenir;er inthr qrf q&rnphgr;p&rtenir;f yv&rnphgr;f &ntenir; y’&rnphgr;cvq&rnphgr;zvr qr pbebanivehf.15:17 – Ha gnhk q&efdhb;vapvqrapr ge&rtenir;f &rnphgr;yri&rnphgr; ra AbeznaqvrY&efdhb;Ntrapr e&rnphgr;tvbanyr qr fnag&rnphgr; qr Abeznaqvr f&efdhb;nynezr qrf puvsserf ge&rtenir;f &rnphgr;yri&rnphgr;f qr pvephyngvba qh ivehf raertvfge&rnphgr;f&aofc;&ntenir; Netragna qnaf y&efdhb;Bear. Yr gnhk q&efdhb;vapvqrapr l phyzvar ra rssrg &ntenir; 446 pnf cbhe 100&guvafc;000 unovgnagf. &dhbg;&Ntenir; y&efdhb;urher npghryyr, abhf a&efdhb;nibaf cnf q&efdhb;rkcyvpngvba. Cne rkrzcyr, vy ar f&efdhb;ntvg cnf q&efdhb;ha pyhfgre cherzrag vqragvsv&rnphgr; qnaf ha Rucnq. (&uryyvc;) Har nanylfr n &rnphgr;g&rnphgr; qrznaq&rnphgr;r nhk &rnphgr;dhvcrf qr Fnag&rnphgr; choyvdhr Senapr&dhbg;, ce&rnphgr;pvfr y&efdhb;NEF.15:01 – 12 pnf q&rnphgr;grpg&rnphgr;f nh frva qh pyho qr sbbg qr YbevragYn yvthr qr sbbgonyy cebsrffvbaaryyr&aofc;(YSC) n pbasvez&rnphgr; pr iraqerqv 12 pnf cbfvgvsf qr pbebanivehf qvntabfgvdh&rnphgr;f cnezv yrf wbhrhef qh pyho qr sbbg qr Ybevrag. Ra pbaf&rnphgr;dhrapr, yr zngpu dhv qrinvg bccbfre yr SP Ybevrag nh Qvwba SPB, ce&rnphgr;ih vavgvnyrzrag pr qvznapur, rfg ercbeg&rnphgr; &ntenir; har qngr hyg&rnphgr;evrher.14:46 – Yr cbvag fhe yn pvephyngvba qrf inevnagf ra SenaprNh 13 wnaivre, 69 pnf q&efdhb;vasrpgvba &ntenir; qrf inevnagf &rnphgr;zretragf &rnphgr;gnvrag erpraf&rnphgr;f ra Senapr : 66 pnf qh inevnag IBP 202012/01 (Eblnhzr-Hav) rg 3 pnf qh inevnag 501L.I2 (Nsevdhr qh Fhq). Prf pnf pbeerfcbaqrag &ntenir; qrf cngvragf ce&rnphgr;yri&rnphgr;f rager yr 13 q&rnphgr;przoer 2020 rg yr 04 wnaivre 2021. &dhbg;Pr q&rnphgr;pbzcgr a’vapyhg cnf yrf &rnphgr;iraghryf pnf frpbaqnverf, ibver gregvnverf, erpraf&rnphgr;f ybef qrf vairfgvtngvbaf rg dhv a&efdhb;nhenvrag cnf snvg y&efdhb;bowrg q&efdhb;ha f&rnphgr;dhra&pprqvy;ntr&dhbg;, ce&rnphgr;pvfr gbhgrsbvf Fnag&rnphgr; choyvdhr Senapr qnaf fba cbvag &rnphgr;cvq&rnphgr;zvbybtvdhr.14:31 – Dhryf fbag yrf q&rnphgr;cnegrzragf b&htenir; yr ivehf pvephyr yr cyhf&guvafc;?Qh 4 nh 10&aofc;wnaivre, yrf q&rnphgr;cnegrzragf ce&rnphgr;fragnag yrf gnhk q&efdhb;vapvqrapr yrf cyhf &rnphgr;yri&rnphgr;f &rnphgr;gnvrag yrf Nycrf-Znevgvzrf nirp 458 pnf qr Pbivq cbhe 100&guvafc;000 unovgnagf, yr When (362), yr Greevgbver qr Orysbeg (340), yr Qbhof (336), yn Unhgr-Znear (331), rg yn Unhgr-Fn&bpvep;ar (307). Qrf gnhk ra unhffr cne enccbeg &ntenir; yn sva qh zbvf qr q&rnphgr;przoer, fbhyvtar Fnag&rnphgr; choyvdhr Senapr qnaf fba cbvag &rnphgr;cvq&rnphgr;zvbybtvdhr.14:16 – 47&aofc;% qr pnf nflzcgbzngvdhrfFryba yrf qbaa&rnphgr;rf qr Fnag&rnphgr; choyvdhr Senapr, ra frznvar 1, 53&aofc;% qrf pnf ce&rnphgr;fragnvrag qrf flzcg&bpvep;zrf, fbvg 47&aofc;% qr pnf nflzcgbzngvdhrf. Pbagenverzrag &ntenir; yn qreav&rtenir;er frznvar qr q&rnphgr;przoer (frznvar 53), har nhtzragngvba qh abzoer qr pnf &rnphgr;gnvg bofrei&rnphgr;r purm yrf crefbaarf grfg&rnphgr;rf flzcgbzngvdhrf (59&guvafc;504 pbager 44&guvafc;582 ra frznvar 53, fbvg +33&aofc;%) rg purm yrf crefbaarf grfg&rnphgr;rf nflzcgbzngvdhrf (52&guvafc;158 pbager 41&guvafc;657 ra frznvar. 53, fbvg +25&aofc;%).14:02 – Yr inevnag fhq-nsevpnva q&rnphgr;grpg&rnphgr; qnaf yrf Cnlf qr yn YbverBhger y&efdhb;&Vpvep;yr-qr-Senapr, yr inevnag fhq-nsevpnva qh pbebanivehf n &rnphgr;tnyrzrag &rnphgr;g&rnphgr; q&rnphgr;grpg&rnphgr; qnaf yrf Cnlf qr yn Ybver. Pbzzr yr pnf q&rnphgr;cvfg&rnphgr; ra e&rnphgr;tvba cnevfvraar, yr cerzvre cngvrag pbaprea&rnphgr; nhenvg yhv nhffv pbagenpg&rnphgr; yn fbhpur ybef q&efdhb;ha iblntr nh Zbmnzovdhr. Qrf pnf frpbaqnverf bag &rnphgr;g&rnphgr; vqragvsv&rnphgr;f nh frva qh sblre snzvyvny rg qnaf yn e&rnphgr;tvba qr Anagrf, enccbegr PArjf.13:44 – Yr q&rnphgr;cvfgntr ra unhffrY&efdhb;nssyhk qrf qrznaqrf qr q&rnphgr;cvfgntr qh Pbivq-19, nagvpvc&rnphgr; cne yr tbhirearzrag ra envfba qrf s&rpvep;grf q&efdhb;naa&rnphgr;r, fr genqhvg qnaf yrf puvsserf qr Fnag&rnphgr; choyvdhr Senapr. Qh 4 nh 10&aofc;wnaivre, yr gnhk qr q&rnphgr;cvfgntr &rnphgr;gnvg ra nvafv nhtzragngvba qnaf gbhgrf yrf pynffrf q&efdhb;&npvep;tr. Y&efdhb;nhtzragngvba yn cyhf znedh&rnphgr;r &rnphgr;gnvg purm yrf 75 naf rg cyhf (+23&aofc;%) fhvivf cne yrf 45-64 naf (+15&aofc;%), yrf 65-74 naf (+14&aofc;%), yrf 0-14 naf (+12&aofc;%) rg yrf 15-44naf (+2&aofc;%).13:28 – Yrf rawrhk qr yn inppvangvba qnaf yrf zbvf &ntenir; iraveVaivg&rnphgr; qr yn zngvanyr qr EGY, yr CQT qr Zbqrean, Fg&rnphgr;cunar Onapry, n &rnphgr;ibdh&rnphgr; yn inppvangvba pbager yr pbebanivehf qnaf yrf cebpunvaf zbvf. &dhbg;Yn tebffr dhrfgvba dhv rfg vzcbegnagr &ntenir; t&rnphgr;ere q&rtenir;f nhwbheq&efdhb;uhv, p&efdhb;rfg y&efdhb;uvire cebpunva, y&efdhb;uvire 2021-2022. Rfg-pr dh&efdhb;vy in snyybve qbaare qrf enccryf nhk crefbaarf &ntenir; evfdhrf rg nhk crefbaarf &npvep;t&rnphgr;rf ? Abhf a&efdhb;nhebaf cnf yr erphy cbhe fnibve yn cebgrpgvba q&efdhb;har crefbaar &npvep;t&rnphgr;r&dhbg;, n-g-vy rkcyvdh&rnphgr;.13:15 – Qrf rssrgf vaq&rnphgr;fvenoyrf bofrei&rnphgr;f nce&rtenir;f har inppvangvbaYn penvagr q&efdhb;&rnphgr;iraghryf rssrgf frpbaqnverf tenirf rfg fbhirag pvg&rnphgr;r cne yrf Sena&pprqvy;nvf rapber e&rnphgr;gvpragf nh inppva nagv-pbivq. Qnaf yrf snvgf, qrchvf yr 27 q&rnphgr;przoer qreavre, &dhbg;fvk rssrgf vaq&rnphgr;fvenoyrf tenirf nirp har &rnphgr;ibyhgvba snibenoyr bag &rnphgr;g&rnphgr; bofrei&rnphgr;f ra Senapr nirp yr inppva qr Csvmre-OvbAGrpu ybef qr prggr gebvfv&rtenir;zr frznvar qr inppvangvba&dhbg;, n vaqvdh&rnphgr; y’Ntrapr qh z&rnphgr;qvpnzrag (NAFZ) wrhqv. Dhnger q&efdhb;rager rhk pbaprearag qrf e&rnphgr;npgvbaf nyyretvdhrf rg qrhk qrf gnpulpneqvrf.12:55 – 121 pnf qvntabfgvdh&rnphgr;f qnaf ha Rucnq qr y&efdhb;NvfarYn frznvar cnff&rnphgr;r, gebvf pnf qr pbebanivehf bag &rnphgr;g&rnphgr; q&rnphgr;grpg&rnphgr;f qnaf ha Rucnq qr Punhal, qnaf y&efdhb;Nvfar. Nce&rtenir;f nibve q&rnphgr;cvfg&rnphgr; y&efdhb;rafrzoyr qrf crefbaaryf rg qrf e&rnphgr;fvqragf, y&efdhb;&rnphgr;gnoyvffrzrag n pbasvez&rnphgr; 121 pnf cbfvgvsf. Qnaf pr pbagrkgr qr cebcntngvba ge&rtenir;f encvqr qh ivehf, qrf nanylfrf pbzcy&rnphgr;zragnverf fbag ra pbhef cbhe q&rnphgr;grezvare y&efdhb;&rnphgr;iraghryyr ce&rnphgr;frapr qh inevnag oevgnaavdhr.12:40 – Yr cbvag fhe yr gnhk q&efdhb;vapvqrapr ra SenaprRa frznvar 1 (qh 4 nh 10 wnaivre) nh avirnh angvbany, yr gnhk q&efdhb;vapvqrapr (cbhe 100 000 unovgnagf) qrf pnf qr Pbivq pbasvez&rnphgr;f &rnphgr;gnvg qr 83 purm yrf 0-14 naf, 243 purm yrf 15-44 naf, 187 purm yrf 45-64 naf, 144 purm yrf 65-74 naf rg 230 purm yrf 75 naf rg cyhf, vaqvdhr Fnag&rnphgr; choyvdhr Senapr qnaf fba qreavre cbvag &rnphgr;cvq&rnphgr;zvbybtvdhr.12:25 – Cbhedhbv yrf grfgf fnyvinverf ar fbag-vyf cnf t&rnphgr;a&rnphgr;enyvf&rnphgr;f ra Senapr ?Vagreebt&rnphgr; fhe pr fhwrg, yr zvavfger qr yn Fnag&rnphgr; n enccry&rnphgr; dh&efdhb;vy rkvfgnvg &dhbg;qrhk glcrf qr grfgf fnyvinverf&dhbg;. &dhbg;Vy l n yr ce&rnphgr;y&rtenir;irzrag fnyvinver dhv in rafhvgr &rpvep;ger nanylf&rnphgr; pbzzr yrf grfgf CPE, rg dhv rfg inyvq&rnphgr; cne yn Unhgr nhgbevg&rnphgr; qr fnag&rnphgr; qnaf ha pregnva abzoer qr fvghngvbaf. W&efdhb;nggraqf ha nhger nivf qr yn UNF cbhe fnibve fv p&efdhb;rfg fhssvfnzzrag svnoyr cbhe &rpvep;ger hgvyvf&rnphgr; qr sn&pprqvy;ba cyhf t&rnphgr;a&rnphgr;enyr&dhbg;, n rkcyvdh&rnphgr; Byvivre I&rnphgr;ena. Ra erinapur, yrf grfgf fnyvinverf &dhbg;encvqrf&dhbg; a&efdhb;bag, rhk, &dhbg;cnf snvg zbager q&efdhb;har rssvpnpvg&rnphgr; fhssvfnagr&dhbg;.Quelle est l’évolution du coronavirus en France ?Comme chaque fin de semaine, Santé publique France a publié ce jeudi dans la soirée, son dernier point épidémiologique hebdomadaire sur l’épidémie de coronavirus dans le pays pour la semaine 01 (du 4 au 10 janvier 2021). Ces points, plus détaillés que les bilans quotidiens délivrés chaque soir, éclairent chaque semaine un peu plus sur la situation sanitaire dans le pays. En résumé, SPF s’inquiète de la “forte augmentation du nombre de cas confirmés” de Covid en France, “plus marquée chez les moins de 20 ans” et de la pression qui continue de peser sur les hôpitaux. Voici ce qu’il faut retenir de ce point épidémiologique :Les indices de circulations du Covid-19 ont tous augmenté en semaine 01. Le nombre de cas confirmés a augmenté de 30% avec près de 29 000 cas de plus entre les semaines 53 et 01. Le taux de positivité national est désormais de 6,5%, alors qu’il était de 5,4% en S53. Le taux national d’incidence (nombre de cas de Covid-19 pour 100 000 habitants) a bondi de 30%, passant de 145/100 000 en semaine 53 à 188 en semaine 01.Les variant du Covid-19 progressent, Santé publique France note l’identification de 66 cas d’infection au variant VOC 202012/01 (Royaume-Uni) et de 3 cas d’infection au
variant 501Y.V2 (Afrique du Sud). Ces cas correspondent à des tests prélevés entre le 13 décembre 2020 et le 4 janvier 2021, précise SPF. Le ministre de la Santé Olivier Véran a pour sa part évoqué ce jeudi en conférence de presse entre 200 et 300 nouveaux cas quotidiens du variant.La pression augmente en milieu hospitalier avec une nouvelle hausse des hospitalisations en France. 8 872 nouvelles hospitalisations ont été déclarées en S01 contre 7 460 en S53, soit +19%. Autre élément inquiétant, le nombre de nouvelles admissions en réanimation a augmenté, passant de 1 135 en S53 à 1 375 en S01, soit +21%. Tout cela alors que les chiffres de réanimation s’étaient stabilisés entre les semaines 49 et 53.Le nombre hebdomadaire de décès reste élevé, même s’il est stable. En semaine 01, 2298 décès étaient recensés, “mais les données n’étant pas consolidées, cette tendance ne peut pas encore être interprétée”, précisé Santé publique France. En semaine 53, dernière semaine de l’année 2020, on avait compté 2360 décès.Les régions les plus touchées par le Covid-19, tant en circulation du virus qu’en mortalité, restent Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand Est et Auvergne-Rhône-Alpes.Carte du coronavirus en FranceSuivez l’évolution du coronavirus dans votre commune grâce à la carte ci-dessous. Cliquez sur un département pour afficher la liste des communes. Retrouvez aussi tous les détails sur cette cartographie et le point complet par ville et par département dans notre article sur la carte du Covid en France. Cliquez sur un département pour consulter la liste de ses villes.Coronavirus AinCoronavirus AisneCoronavirus AllierCoronavirus Alpes-de-Haute-ProvenceCoronavirus Hautes-AlpesCoronavirus Alpes-MaritimesCoronavirus ArdècheCoronavirus ArdennesCoronavirus AriègeCoronavirus AubeCoronavirus AudeCoronavirus AveyronCoronavirus Bouches-du-RhoneCoronavirus CalvadosCoronavirus CantalCoronavirus CharenteCoronavirus Charente-MaritimeCoronavirus CherCoronavirus CorrèzeCoronavirus Cote-d’OrCoronavirus Cotes-d’ArmorCoronavirus CreuseCoronavirus DordogneCoronavirus DoubsCoronavirus DrômeCoronavirus EureCoronavirus Eure-et-LoirCoronavirus FinistèreCoronavirus Corse-du-SudCoronavirus Haute-CorseCoronavirus GardCoronavirus Haute-GaronneCoronavirus GersCoronavirus GirondeCoronavirus HéraultCoronavirus Ille-et-VilaineCoronavirus IndreCoronavirus Indre-et-LoireCoronavirus IsèreCoronavirus JuraCoronavirus LandesCoronavirus Loir-et-CherCoronavirus LoireCoronavirus Haute-LoireCoronavirus Loire-AtlantiqueCoronavirus LoiretCoronavirus LotCoronavirus Lot-et-GaronneCoronavirus LozèreCoronavirus Maine-et-LoireCoronavirus MancheCoronavirus MarneCoronavirus Haute-MarneCoronavirus MayenneCoronavirus Meurthe-et-MoselleCoronavirus MeuseCoronavirus MorbihanCoronavirus MoselleCoronavirus NièvreCoronavirus NordCoronavirus OiseCoronavirus OrneCoronavirus Pas-de-CalaisCoronavirus Puy-de-DomeCoronavirus Pyrénées-AtlantiquesCoronavirus Hautes-PyrénéesCoronavirus Pyrénées-OrientalesCoronavirus Bas-RhinCoronavirus Haut-RhinCoronavirus RhoneCoronavirus Haute-SaoneCoronavirus Saone-et-LoireCoronavirus SartheCoronavirus SavoieCoronavirus Haute-SavoieCoronavirus ParisCoronavirus Seine-MaritimeCoronavirus Seine-et-MarneCoronavirus YvelinesCoronavirus Deux-SèvresCoronavirus SommeCoronavirus TarnCoronavirus Tarn-et-GaronneCoronavirus VarCoronavirus VaucluseCoronavirus VendéeCoronavirus VienneCoronavirus Haute-VienneCoronavirus VosgesCoronavirus YonneCoronavirus Territoire de BelfortCoronavirus EssonneCoronavirus Hauts-de-SeineCoronavirus Seine-Saint-DenisCoronavirus Val-de-MarneCoronavirus Val-d’OiseCoronavirus GuadeloupeCoronavirus MartiniqueCoronavirus GuyaneCoronavirus La RéunionCoronavirus Mayotte{“map”:{“name”:”france_departments_domtom”},”resources”:[“mapael.maps.france_departments_domtom”],”areas”:{ “department-01”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ain”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ain/departement-01/coronavirus”}, “department-02”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aisne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aisne/departement-02/coronavirus”}, “department-03”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Allier”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/allier/departement-03/coronavirus”}, “department-04”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-de-Haute-Provence”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-de-haute-provence/departement-04/coronavirus”}, “department-05”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Alpes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-alpes/departement-05/coronavirus”}, “department-06”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Alpes-Maritimes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/alpes-maritimes/departement-06/coronavirus”}, “department-07”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardu00e8che”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardeche/departement-07/coronavirus”}, “department-08”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ardennes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ardennes/departement-08/coronavirus”}, “department-09”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ariu00e8ge”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ariege/departement-09/coronavirus”}, “department-10”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aube”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aube/departement-10/coronavirus”}, “department-11”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aude”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aude/departement-11/coronavirus”}, “department-12”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Aveyron”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/aveyron/departement-12/coronavirus”}, “department-13”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bouches-du-Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bouches-du-rhone/departement-13/coronavirus”}, “department-14”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Calvados”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/calvados/departement-14/coronavirus”}, “department-15”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cantal”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cantal/departement-15/coronavirus”}, “department-16”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente/departement-16/coronavirus”}, “department-17”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Charente-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/charente-maritime/departement-17/coronavirus”}, “department-18”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cher/departement-18/coronavirus”}, “department-19”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corru00e8ze”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/correze/departement-19/coronavirus”}, “department-21”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4te-d’Or”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cote-d-or/departement-21/coronavirus”}, “department-22”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Cu00f4tes-d’Armor”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/cotes-d-armor/departement-22/coronavirus”}, “department-23”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Creuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/creuse/departement-23/coronavirus”}, “department-24”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dordogne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/dordogne/departement-24/coronavirus”}, “department-25”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Doubs”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/doubs/departement-25/coronavirus”}, “department-26”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Dru00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/drome/departement-26/coronavirus”}, “department-27”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure/departement-27/coronavirus”}, “department-28”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Eure-et-Loir”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/eure-et-loir/departement-28/coronavirus”}, “department-29”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Finistu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/finistere/departement-29/coronavirus”}, “department-2A”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Corse-du-Sud”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/corse-du-sud/departement-2A/coronavirus”}, “department-2B”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Corse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-corse/departement-2B/coronavirus”}, “department-30”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gard”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gard/departement-30/coronavirus”}, “department-31”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-garonne/departement-31/coronavirus”}, “department-32”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gers”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gers/departement-32/coronavirus”}, “department-33”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Gironde”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/gironde/departement-33/coronavirus”}, “department-34”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hu00e9rault”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/herault/departement-34/coronavirus”}, “department-35”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Ille-et-Vilaine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/ille-et-vilaine/departement-35/coronavirus”}, “department-36”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre/departement-36/coronavirus”}, “department-37”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Indre-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/indre-et-loire/departement-37/coronavirus”}, “department-38”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Isu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/isere/departement-38/coronavirus”}, “department-39”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Jura”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/jura/departement-39/coronavirus”}, “department-40”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Landes”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/landes/departement-40/coronavirus”}, “department-41”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loir-et-Cher”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loir-et-cher/departement-41/coronavirus”}, “department-42”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire/departement-42/coronavirus”}, “department-43”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-loire/departement-43/coronavirus”}, “department-44”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loire-Atlantique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loire-atlantique/departement-44/coronavirus”}, “department-45”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Loiret”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/loiret/departement-45/coronavirus”}, “department-46”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot/departement-46/coronavirus”}, “department-47”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lot-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lot-et-garonne/departement-47/coronavirus”}, “department-48”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Lozu00e8re”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/lozere/departement-48/coronavirus”}, “department-49”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Maine-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/maine-et-loire/departement-49/coronavirus”}, “department-50”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Manche”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/manche/departement-50/coronavirus”}, “department-51”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/marne/departement-51/coronavirus”}, “department-52”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-marne/departement-52/coronavirus”}, “department-53”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayenne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayenne/departement-53/coronavirus”}, “department-54”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meurthe-et-Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meurthe-et-moselle/departement-54/coronavirus”}, “department-55”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Meuse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/meuse/departement-55/coronavirus”}, “department-56”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Morbihan”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/morbihan/departement-56/coronavirus”}, “department-57”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Moselle”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/moselle/departement-57/coronavirus”}, “department-58”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Niu00e8vre”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nievre/departement-58/coronavirus”}, “department-59”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Nord”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/nord/departement-59/coronavirus”}, “department-60”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/oise/departement-60/coronavirus”}, “department-61”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Orne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/orne/departement-61/coronavirus”}, “department-62”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pas-de-Calais”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pas-de-calais/departement-62/coronavirus”}, “department-63”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Puy-de-Du00f4me”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/puy-de-dome/departement-63/coronavirus”}, “department-64”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Atlantiques”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-atlantiques/departement-64/coronavirus”}, “department-65”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hautes-Pyru00e9nu00e9es”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hautes-pyrenees/departement-65/coronavirus”}, “department-66”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Pyru00e9nu00e9es-Orientales”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/pyrenees-orientales/departement-66/coronavirus”}, “department-67”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Bas-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/bas-rhin/departement-67/coronavirus”}, “department-68”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haut-Rhin”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haut-rhin/departement-68/coronavirus”}, “department-69”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Rhu00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/rhone/departement-69/coronavirus”}, “department-70”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Sau00f4ne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-saone/departement-70/coronavirus”}, “department-71”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sau00f4ne-et-Loire”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/saone-et-loire/departement-71/coronavirus”}, “department-72”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Sarthe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/sarthe/departement-72/coronavirus”}, “department-73”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/savoie/departement-73/coronavirus”}, “department-74”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Savoie”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-savoie/departement-74/coronavirus”}, “department-75”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Paris”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/paris/departement-75/coronavirus”}, “department-76”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Maritime”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-maritime/departement-76/coronavirus”}, “department-77”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-et-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-et-marne/departement-77/coronavirus”}, “department-78”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yvelines”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yvelines/departement-78/coronavirus”}, “department-79”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Deux-Su00e8vres”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/deux-sevres/departement-79/coronavirus”}, “department-80”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Somme”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/somme/departement-80/coronavirus”}, “department-81”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn/departement-81/coronavirus”}, “department-82”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Tarn-et-Garonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/tarn-et-garonne/departement-82/coronavirus”}, “department-83”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Var”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/var/departement-83/coronavirus”}, “department-84”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vaucluse”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vaucluse/departement-84/coronavirus”}, “department-85”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vendu00e9e”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vendee/departement-85/coronavirus”}, “department-86”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vienne/departement-86/coronavirus”}, “department-87”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Haute-Vienne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/haute-vienne/departement-87/coronavirus”}, “department-88”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Vosges”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/vosges/departement-88/coronavirus”}, “department-89”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Yonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/yonne/departement-89/coronavirus”}, “department-90”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Territoire de Belfort”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/territoire-de-belfort/departement-90/coronavirus”}, “department-91”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Essonne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/essonne/departement-91/coronavirus”}, “department-92”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Hauts-de-Seine”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/hauts-de-seine/departement-92/coronavirus”}, “department-93”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Seine-Saint-Denis”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/seine-saint-denis/departement-93/coronavirus”}, “department-94”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-de-Marne”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-de-marne/departement-94/coronavirus”}, “department-95”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Val-d’Oise”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/val-d-oise/departement-95/coronavirus”}, “department-971”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guadeloupe”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guadeloupe/departement-971/coronavirus”}, “department-972”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Martinique”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/martinique/departement-972/coronavirus”}, “department-973”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Guyane”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/guyane/departement-973/coronavirus”}, “department-974”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus La Ru00e9union”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/la-reunion/departement-974/coronavirus”}, “department-976”:{“tooltip”:{“content”:”Coronavirus Mayotte”},”href”:”http://www.linternaute.com/ville/mayotte/departement-976/coronavirus”} }}Paris (75000)Lyon (69000)Marseille (13000)Toulouse (31000)Nice (06000)Nantes (44000)Montpellier (34000)Strasbourg (67000)Bordeaux (33000)Lille (59000)Rennes (35000)Reims (51100)Le Havre (76600)Saint-Etienne (42000)Toulon (83000)Grenoble (38000)Dijon (21000)Angers (49000)Cherchez une villeDepuis la mi-octobre, Santé publique France communique les données d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants) à l’échelle des communes. Les chiffres sont à ce stade communiqués selon une échelle (10 , 20, 50, 150, 250, 500, 1000 cas pour 100 000 habitants). Les données sont exprimées sur une semaine glissante, ce qui signifie qu’elles sont calculés un jour J à partir des tests réalisés entre 3 et 9 jours précédemment. Pour accéder aux informations relatives au coronavirus dans votre commune, saisissez son nom dans le moteur de recherche ou cliquez sur son département d’appartenance dans la carte ci-dessous.Pour rappel, le taux d’incidence correspond au nombre de nouveaux cas de Covid-19 sur une période d’une semaine, par rapport à la population totale d’un territoire (pays, région, département ou commune). Cet indicateur s’exprime généralement en nombre de cas pour 100 000 habitants. Le taux de dépistage donne quant à lui le nombre de personnes ayant réalisé un test de dépistage du coronavirus sur le nombre total d’habitants, au cours de la période. Il est lui aussi exprimé le plus souvent sur 100 000 habitants. Enfin, le taux de positivité des tests livre le pourcentage de tests positifs au coronavirus, rapporté au nombre total de tests effectués sur la période.Derniers articles sur le coronavirus Covid-19: longues soirées d’hiver et longue attente pour le rendez-vous vaccin Biden va annoncer son plan de vaccination des Américains contre le Covid-19 Virus: recommandations imminentes de l’OMS, près de 2 millions de morts Virus: mesures exceptionnelles de Londres et Paris, réunion de l’OMS sur les variants Covid-19: couvre-feu à 18H00 pour toute la France à partir de samedi {“@context”:”http://schema.org”,”@type”:”LiveBlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”coverageStartTime”:”2021-01-15 10:00:00″,”coverageEndTime”:”2021-01-18 23:59:00″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”description”:”En direct : les derniu00e8res infos sur le coronavirus en France”,”liveBlogUpdate”:[{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610744484″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T22:01:24+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T22:17:46+01:00″,”articleBody”:”À Nantes, douze proches de la personne contaminée au variant sud-africain du Covid-19 ont été testée positives au Covid-19, a annoncé l’ARS Pays de la Loire ce vendredi. “Leurs tests ont été transmis au CNR pour avoir la confirmation du variant sud-africain”, a ajouté l’ARS, en précisant que tout était mis en œuvre pour “s’assurer que ces personnes respectent l’isolement” afin de “stopper cette chaîne de contamination”. Comme le rapportait CNews plus tôt dans la journée, ce premier patient a contracté la souche lors d’un voyage au Mozambique.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Variant sud-africain u00e0 Nantes : 12 personnes positivesu00a0″,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610743586″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T21:46:26+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T21:04:25+01:00″,”articleBody”:”Alors que la Ville de Paris s’apprête à ouvrir 19 centres de vaccination dans la capitale, la maire (PS) de Paris Anne Hidalgo appelle à “accélérer la cadence”. Selon l’édile, les 10 000 doses hebdomadaires prévues seront insuffisantes, d’après des propos relayés par Le Parisien. “La clé, c’est les doses, d’avoir le nombre de doses correspondant à la population à vacciner”, a ajouté l’élu, lors d’une visite au centre Olympe de Gouges (XIe), transformé en centre de vaccination. À ce rythme, il faudra “environ huit mois pour arriver à vacciner uniquement” les 170 000 personnes âgées de plus de 75 ans.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Pour Anne Hidalgo (PS), il faut accu00e9lu00e9rer la cadence”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610742323″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T21:25:23+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T21:26:35+01:00″,”articleBody”:”Le Premier ministre Jean Castex a accepté l’invitation du magazine C à Vous, présenté par Anne-Elisabeth Lemoine sur France 5, ce lundi à 19 heures. Le chef du gouvernement devrait s’exprimer sur la situation épidémique du pays et sur les effets du couvre-feu sur la circulation du virus. rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Jean Castex invitu00e9 de C u00e0 Vous, sur France 5, lundi”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610740848″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T21:00:48+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T21:00:48+01:00″,”articleBody”:”D’après le ministère de la Santé, 388 730 personnes ont été vaccinées contre le Covid-19. L’Île-de-France figure en tête des régions qui comptent le plus de personnes vaccinées, avec 72 491 vaccinés.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Pru00e8s de 389 000 personnes ont u00e9tu00e9 vaccinu00e9es en France”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610739711″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T20:41:51+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T20:24:22+01:00″,”articleBody”:””On est de nouveau dans une reprise de l’épidémie qui est tout à fait préoccupante en Guyane et contre laquelle il faut réagir très, très vite”, a déclaré Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, ce jeudi. Dans le détail, la Guyane comptabilise 75 nouveaux cas par jour en moyenne, et 400 cas pour 100 000 habitants. Le taux d’incidence est passé de 134 cas à 181 cas pour 100 000 habitants. En conséquence, le gouvernement a mis en place de nouvelles mesures pour contenir l’épidémie dans les Outre-mer : contrôle renforcé aux frontières, tests négatifs exigés, un couvre-feu plus strict le dimanche… “La Guyane, et à travers elle les Antilles, doivent être le plus possible protégées du variant à risque qui circule en Amazonie”, a pour sa part indiqué le Premier ministre, Jean Castex, au cours de sa conférence de presse. rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE La situation s’aggrave en Guyane”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610738406″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T20:20:06+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T20:20:06+01:00″,”articleBody”:”D’après le dernier bilan de Santé publique France, le Covid-19 a causé la mort de 69 949 personnes depuis le début de l’épidémie en France. La barre symbolique des 70 000 morts est proche d’être franchie. Au niveau mondial, la barre des 2 millions de morts a été franchie ce vendredi, avec 2 000 905 décès recensés.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE La barre des 70 000 morts du Covid-19 bientu00f4t franchie”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610736697″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T19:51:37+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T21:24:24+01:00″,”articleBody”:”Le tout nouvel entraîneur du Paris-Saint-Germain (PSG), Mauricio Pochettino, a été testé positif au Covid-19. Le club de Ligue 1 a annoncé la nouvelle dans un communiqué ce vendredi, à la veille du match opposant l’équipe parisienne au SCO d’Angers, à l’occasion de la 20e journée du championnat. L’entraîneur va “respecter l’isolement” et est “soumis à un protocole sanitaire approprié”, a fait savoir le club sur Twitter, qui précise que ses adjoints prendront le relai.rnrnrnrnud83dudccc L’entraineur du @PSG_inside Mauricio Pochettino est confirmé positif au test PCR Sars-Cov2. Il va donc respecter l’isolement et est soumis au protocole sanitaire approprié.rnSes adjoints Jesus Perez et Miguel D’Agostino assureront le relai à partir de demain à Angers. #SCOPSGrn— Paris Saint-Germain (@PSG_inside) January 15, 2021rnrn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Mauricio Pochettino, l’entrau00eeneur du Paris SG, testu00e9 positif au Covid-19″,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610735427″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T19:30:27+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T20:06:26+01:00″,”articleBody”:”D’après les derniers chiffres de l’épidémie, 249 personnes ont été admises en réanimation ces dernières 24 heures, soit 43 patients supplémentaires par rapport au bilan de la veille. Côté hospitalisations, 1 630 personnes ont été admises dans les hôpitaux ces dernières 24 heures, soit 55 de moins. À l’heure actuelle, 25 043 personnes sont hospitalisées dont 2 740 en réanimation.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Les admissions en ru00e9animation en hausse”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610735233″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T19:27:13+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T19:27:13+01:00″,”articleBody”:”Ces dernières 24 heures, 280 personnes sont mortes à l’hôpital des suites du Covid-19, ce qui porte à 48 590 le nombre total de morts à déplorer dans les hôpitaux de France. Au niveau des Ehpad, dont les chiffres ne sont communiqués que le mardi et le vendredi, 356 personnes sont mortes depuis le précédent bilan, soit 21 359 décès depuis le début de l’épidémie. D’après le dernier bilan de Santé publique France, le Covid-19 a entraîné la mort de 69 949 personnes en France.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE 636 personnes sont mortes du Covid-19″,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610735007″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T19:23:27+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T19:23:27+01:00″,”articleBody”:”D’après le dernier bilan de l’épidémie, 21 271 nouvelles personnes ont été contaminées par le Covid-19, un chiffre élevé par rapport à vendredi dernier, où 19 814 nouveaux cas avaient été détectés.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE 21 271 nouveaux cas de Covid-19″,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610734549″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T19:15:49+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T21:24:41+01:00″,”articleBody”:”Ce vendredi, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est positionnée contre l’instauration de certificats de vaccination contre le Covid-19 comme conditions pour les voyages internationaux. Selon le comité, qui s’est opposé “pour le moment” à cette mesure, “il y a toujours trop d’inconnues fondamentales en termes d’efficacité des vaccins pour réduire la transmission et les vaccins ne sont encore disponibles qu’en quantité limitée”. Par ailleurs, une preuve de vaccination ne doit pas pour autant écarter les autres mesures sanitaires, notamment les gestes barrières. rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Un certificat de vaccination pour les voyages internationaux : l’OMS est contre”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610733090″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T18:51:30+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T18:51:30+01:00″,”articleBody”:”D’après le professeur Bruno Lina, membre du Conseil scientifique, le variant britannique représente 1,4% des tests positifs effectués en France. “Toutes les mesures que l’on prendra ne feront pas disparaître le mutant britannique qui va se substituer au virus actuel”, a indiqué le professeur de virologie du CHU de Lyon, à l’AFP. Selon l’expert, également directeur du Centre national de référence des virus infectieux respiratoires à l’hôpital de la Croix Rousse : “C’est une bascule inéluctable”. Pour autant, il est “très peu probable” que le variant représente “30%” des tests fin janvier. “Si jamais ça arrive, c’est qu’à un moment donné, on a raté le contrôle de la circulation de ce virus”, estime le professeur. rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le variant britannique repru00e9sente 1,4% des tests positifs”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610731904″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T18:31:44+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T18:08:22+01:00″,”articleBody”:”D’après le dernier bilan de l’épidémie, les Bouches-du-Rhône figurent en tête des départements où les hôpitaux recensent le plus de patients en réanimation. À l’heure actuelle, 181 personnes sont admises en réanimation, un service qui concerne les cas dont les symptômes de Covid-19 sont les plus graves. C’est neuf patients de plus en 24 heures. Le Rhône suit, avec 126 patients actuellement en réanimation (+14), puis Paris, avec 123 cas en réanimation (+9). rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Les Bouches-du-Rhu00f4ne en tu00eate des ru00e9animations”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610731018″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T18:16:58+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T18:16:58+01:00″,”articleBody”:”Entre le 5 octobre et le 12 janvier, parmi les 4 887 patients admis en réanimation pour un diagnostic confirmé de Covid-19, 71% étaient des hommes, rapporte Santé publique France dans son point épidémiologique. L’âge médian des patients était de 68 ans et 63 % étaient âgés de 65 ans et plus. Enfin, 89 % des patients admis en réanimation présentaient au moins une comorbidité.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le profil des patients admis en ru00e9animation”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610730148″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T18:02:28+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T18:02:28+01:00″,”articleBody”:”Selon le dernier point épidémiologique de Santé publique France, du 4 au 10 janvier, le taux hebdomadaire de nouvelles admissions en réanimation a augmenté dans toutes les régions de France métropolitaine, excepté dans le Grand Est (-8 %), en Bourgogne-Franche-Comté (-7 %), en Bretagne (-6 %) et dans le Centre-Val de Loire (-2 %). Dans les régions d’outre-mer, le plus fort taux hebdomadaire d’admissions en réanimation de patients Covid a été observé à La Réunion et en Guyane (0,35 admission pour 100 000 habitants).rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Une augmentation des admissions en ru00e9animation”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610729150″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T17:45:50+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T17:45:50+01:00″,”articleBody”:”Les contaminations liées au variant britannique commencent à émerger sur le territoire. Après l’Île-de-France et les Pays de la Loire, trois nouveaux cas ont été diagnostiqués ce vendredi en Occitanie, rapporte l’Agence régionale de santé. L’un des trois patients réside dans l’Hérault, les deux autres en Haute-Garonne.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Trois nouveaux cas du variant britannique en Occitanie”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610728196″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T17:29:56+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T17:29:56+01:00″,”articleBody”:”Après une diminution en semaine 52 (du 21 au 27 décembre), puis une stabilisation en semaine 53 (du 28 au 3 janvier), le nombre de déclarations de nouvelles hospitalisations pour une infection au Covid-19 a augmenté début janvier. 8 872 nouvelles hospitalisations ont ainsi été déclarées du 4 au 10 janvier, contre 7 460 en la semaine précédente, soit + 19 %.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Le point sur les hospitalisations”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610727335″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T17:15:35+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T17:15:35+01:00″,”articleBody”:”À l’issue d’une campagne dépistage massif réalisée à Bagneux, dans les Hauts-de-Seine, la mairie de la commune a confirmé une dizaine de cas positifs de coronavirus, dont “deux cas possibles de variants anglais non confirmés à ce jour”, rapporte France Bleu Paris. Des analyses supplémentaires sont en cours et les patients concernés ont été isolés.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Deux cas possibles du variant britannique dans les Hauts-de-Seine”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610726466″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T17:01:06+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T17:01:06+01:00″,”articleBody”:”Selon les données de Santé publique France, le taux de reproduction du coronavirus (R-effectif) était supérieur à 1 dans l’ensemble des régions de France (1,19 en moyenne). La Bretagne présente le taux le plus élevé (1,34), suivie de la Nouvelle-Aquitaine (1,30) de l’Occitane (1,29) et de la Normandie (1,26).rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE Un taux de reproduction supu00e9rieur u00e0 1 sur lu2019ensemble du territoire”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}},{“@type”:”BlogPosting”,”url”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/#post1610725434″,”mainEntityOfPage”:”https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/”,”datePublished”:”2021-01-15T16:43:54+01:00″,”dateModified”:”2021-01-15T16:43:54+01:00″,”articleBody”:”En semaine 1, du 4 au 10 janvier, 5 543 passages aux urgences pour une suspicion de contamination au Covid-19 ont été enregistrés en France, rapporte Santé publique France dans son point épidémiologique. Après 3 semaines de hausse, ce nombre, tous âges confondus, se stabilise sur cette semaine (5 502 passages en semaine 53, fin décembre, soit + 0,7 %). Les hospitalisations après un passage aux urgences pour une suspicion de contamination étaient, elles, en légère hausse à 58 %.rn”,”headline”:”#CORONAVIRUS FRANCE 5 543 passages aux urgences pour suspicion de cas”,”publisher”:{“@type”:”Organization”,”name”:”Linternaute.com”,”logo”:{“@type”:”ImageObject”,”url”:”http://static.ccmbg.com/www.linternaute.com/img/logo_flux_rss.png”,”width”:”250″,”height”:”40″}},”author”:{“@type”:”Person”,”name”:”La ru00e9daction”}}]}



Source link : https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2462477-direct-coronavirus-en-france-pres-de-21-300-cas-de-plus-pression-sur-les-hopitaux/

Author :

Publish date : 2021-01-15 21:01:24

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
1 2 3 30
Page 1 of 30

https://www.minipc.biz/   https://www.jouet-center.com   https://lenoblebricoltout.fr   https://newmen.biz   https://www.passionerestaurant.com/  
---
Bristol City women: Matt Beard set to take over until end of season *  goodxy1 10 Chaussures Charms Chaussures de Charme pour Croc Chaussures et Bandes de Bracelet Bracelet Party Gifts ##7 *  J&J Vax Delay? Kids’ COVID Cases Rise; The Dude Exults *  * Les Loups garous de Thiercelieux – Asmodee – Jeu de société – Jeu à rôle caché *  Pig Middle I Sac à Dos en Toile Vintage, Toile de Cire à l’huile de Grande capacité for Sac à Dos de Voyage en Plein air, étanche (Color : Brown) * 
Mises en page(s) etc : Manuel ~ Claire Gautier, Damien Gautier *  Chopin : Intégrale des Valses *  Maillot de bain Premature Freakouts about Techno-Enhancement *  * Papo – 53008 – Figurine – Animaux – Cerf *  Le Moulin de Bourgchâteau, Chemin de Bourgchâteau rue du Guidon 71500 Louhans *