close

RTL

Coronavirus : Michel Cymes explique comment fonctionnent les vaccins

Coronavirus : Michel Cymes explique comment fonctionnent les vaccins




La vaccination consiste à administrer à une personne en bonne santé un microbe rendu inoffensif. Cet agent infectieux ne nous rend pas malade mais il provoque une réaction de notre système immunitaire, qui va fabriquer des anticorps pour éliminer ce microbe. Et si nous croisons la route de ce même microbe, notre système immunitaire, qui a de la mémoire, sera capable d’activer nos défenses naturelles.
Pour le vaccin contre la Covid-19, il existe des vaccins à ARN messager. Ce n’est donc pas ce principe qui a fait ses preuves depuis des siècles qui est appliqué, les techniques ont évolué depuis le 19ème siècle.
Nous disposons aujourd’hui de différentes sortes de vaccins : ceux dont le virus est vivant mais atténué, ceux dont le virus est totalement inactivé et ceux, beaucoup plus récents issus du génie génétique. Dans ce cas, on injecte des molécules d’ADN ou d’ARN du virus. Avec toujours le même objectif : déclencher une réaction du système immunitaire.
C’est pourquoi on
répète sans cesse que l’on se vaccine pour soi mais aussi pour protéger les
autres,
ceux qui ne peuvent pas se faire vacciner, telles que les personnes
malades, immunodéprimées. C’est tout le principe même de la vaccination : lorsque
le nombre de personnes immunisées est suffisamment important, le microbe cesse
de circuler. Ainsi, non seulement l’individu est protégé, mais aussi la
collectivité.
Abonnez-vous à ce podcastApple PodcastsGoogle Podcasts
>> Parlons Vaccin, un podcast hebdomadaire présenté par Michel Cymes, en partenariat avec Dr. Good. Dans Parlons Vaccin, le médecin met toutes les pièces du dossier sur la table pour mieux comprendre les enjeux de santé publique, l’importance de la vaccination et aussi évaluer notre
responsabilité individuelle. Dans la plus grande transparence et sans sujet
tabou. Un podcast RTL Originals.
Michel Cymes tient également la chronique Ça va beaucoup mieux, diffusée du lundi au vendredi, à 8h15 sur RTL. Il présente aussi Ça va beaucoup mieux, l’hebdo, chaque dimanche, à 9h15 sur RTL.
La rédaction vous recommandeCoronavirus : comment les laboratoires mettent-ils au point les vaccins ?Coronavirus : Michel Cymes explique ce qu’est un vaccin à ARN MessagerCoronavirus : Michel Cymes explique comment fonctionne l’autorisation d’un vaccinCoronavirus : vaccin, efficacité, recul… Le point de Michel Cymes



Source link : https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/coronavirus-michel-cymes-explique-comment-fonctionnent-les-vaccins-7800954706

Author : Michel Cymes

Publish date : 2021-01-16 06:02:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Météo : quel temps fera-t-il ce week-end en France ?

Météo : quel temps fera-t-il ce week-end en France ?




Paris sous la neige. Les images sont assez rares pour que la perspective de les voir mérite qu’on y prête attention. Car c’est bien ce que prévoit Météo France pour le week-end des samedi 16 et dimanche 17 janvier. L’Île-de-France devrait voir tomber la neige entre samedi milieu de matinée et samedi fin d’après-midi.
Les prévisionnistes ont même placé 13 départements en vigilance orange neige-verglas. Il s’agit de l’Aisne (02), le Nord (59), l’Oise (60), le Pas-de-Calais (62), Paris et petite couronne (75-92-93-94), la Seine-et-Marne (77), les Yvelines (78), la Somme (80), l’Essonne (91) et le Val-d’Oise (95).
Au petit matin, il fera particulièrement froid avec des gelées quasi-généralisées sur le pays. Une nouvelle perturbation pluvieuse gagnera progressivement la Bretagne puis les régions voisines de la Manche en début de journée. Dans l’après-midi, elle gagnera le nord et le nord-ouest du pays. Les chutes de neige auront lieu en plaine avec de 3 à 10 cm de neige. Des précipitations verglaçantes pourraient intervenir avant un net redoux en fin de journée.
Sur l’Est, l’ambiance restera grise et froide dans la journée avant l’arrivée de la neige au cours de la nuit suivante. Sur l’Auvergne Rhône-Alpes, quelques flocons tomberont à basse altitude l’après-midi et le soir sous un ciel très nuageux. Sur le nord de la Nouvelle Aquitaine, les nuages s’imposeront et donneront quelques gouttes avant l’arrivée de la pluie la nuit suivante avec un risque de verglas vers le Limousin.
Plus au sud, le ciel hésitera entre nuages et éclaircies avec tout au plus quelques gouttes sur la Côte-d’Azur et l’ouest de la Corse. Autour de la Méditerranée, mistral et tramontane souffleront jusqu’à 70/80 km/h en rafales.
La Méditerranée ensoleillée dimanche
Côté températures, le matin, les minimales atteindront localement 1 à 7 degrés près des côtes de l’ouest et du sud du pays. Partout ailleurs, les gelées entre 0 et -9 degrés seront quasi-généralisées. L’après-midi, il fera -1 à 4 degrés du Nord-Est au Massif central et aux Alpes, 4 à 9 degrés ailleurs, jusqu’à 10 à 12 degrés près des côtes.
Dimanche, l’Ouest et le Nord verront le ciel s’éclaircir avec des températures entre 6 et 8 degrés le matin, qui n’augmenteront pas vraiment l’après-midi. Le Sud-Ouest verra le ciel gris déverser de la pluie, avec des températures entre 7 et 10 degrés. Des chutes de pluie qui seront tout aussi présentes sur la façade est.
Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, et Bourgogne-Franche-Comté se réveilleront sous la grisaille avant que la pluie ne s’invite en fin de matinée et dans l’après-midi. Les chutes de neige sont attendues autour de Metz et Belfort. Pour les températures, il faudra compter le matin sur 1 degré à Belfort et jusqu’à 6 degrés à Montélimar. Dans l’après-midi il fera 7 degrés à Lyon et 3 degrés à Metz.
Enfin il fera bon vivre autour de la Méditerranée (comme souvent). Le soleil y brillera le dimanche de Perpignan à Nice, avec une douceur ambiante. Les températures dans l’après-midi tourneront autour de 10 ou 12 degrés.
La rédaction vous recommandeMétéo France place 13 départements du Nord en vigilance orange à la neige et au verglasDIAPORAMA – Tempête de neige en Espagne : des skieurs dans les rues de MadridMichel Cymes explique les liens entre coronavirus et météoVague de froid : 3 conseils pour isoler votre logement sans grands travaux



Source link : https://www.rtl.fr/actu/meteo/meteo-quel-temps-fera-t-il-ce-week-end-en-france-7800956583

Author : Ryad Ouslimani,AFP

Publish date : 2021-01-15 19:02:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Les infos de 7h30 – Besançon : le boulanger qui était en grève de la faim va “continuer le combat”

Les infos de 7h30 - Besançon : le boulanger qui était en grève de la faim va "continuer le combat"




C’est une grande victoire pour Stéphane Ravacley. Le boulanger du Doubs a réussi à mobiliser beaucoup de personnes autour de son combat, en entamant une grève de la faim il y a une dizaine de jours. Laye Fodé Traoré, son apprenti d’origine guinéenne, ne sera pas expulsé. La préfecture de Haute-Saône a abrogé l’obligation de quitter le territoire français du jeune réfugié et pour cause, sa situation a été régularisée.
“L’issue est favorable plus tôt que prévu en fait. Quand j’ai vu que tout le monde se soulevait, c’est inespéré et ça dynamise. Franchement, je remercie tout le monde, c’est extraordinaire“, a lancé Stéphane Ravacley.
“Je vais continuer le combat pour faire une loi qui existe pour tous les autres Laye de France qui ont commencé un cursus scolaire ou diplômant, qu’on puisse les laisser tranquilles jusqu’à l’obtention de leur diplôme ou de leur cursus scolaire”, a-t-il promis.
À écouter également dans le journal
Coronavirus – Le couvre-feu est élargi à toute la France pour 15 jours au moins. Jean Castex met en avant les bons résultats obtenus dans les 15 départements pionniers, où la hausse du nombre de nouveaux cas est deux à trois fois plus faible qu’ailleurs.
Hospitalisation – Frédéric Mitterrand a dû être hospitalisé en urgence hier à Paris. L’ancien ministre de la Culture est malade de la Covid-19. Son état de santé est stable mais sensible.
Enquête – Le compte Facebook de Delphine Jubillar, disparue depuis le 16 décembre dernier, s’est activé mercredi soir. Un message vide a été publié sur un groupe dont la mère de la jeune femme est membre.
La rédaction vous recommandeBesançon : l’apprenti boulanger guinéen régularisé, son patron stoppe sa grève de la faimBesançon : le boulanger en grève de la faim contre l’expulsion de son apprenti conduit aux urgencesLes infos de 7h30 – Besançon : grève de la faim d’un boulanger pour garder son apprenti guinéenLyon : Moussa, réfugié guinéen, participe au championnat du monde de pizza



Source link : https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-infos-de-7h30-besancon-le-boulanger-qui-etait-en-greve-de-la-faim-va-continuer-le-combat-7800956216

Author : La rédaction de RTL

Publish date : 2021-01-15 07:27:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

L’ex-Premier ministre italien Silvio Berlusconi hospitalisé à Monaco

L'ex-Premier ministre italien Silvio Berlusconi hospitalisé à Monaco




L’information s’est répandue comme une traînée de poudre jeudi 14 janvier après-midi dans les médias italiens. Silvio Berlusconi, âgé de 84 ans, est à nouveau hospitalisé. Cela faisait plusieurs années qu’il connaissait des soucis de santé et il vient d’être admis au Centre cardio-thoracique de Monaco.
Au printemps 2019, Silvio Berlusconi a été opéré d’une occlusion intestinale dans un hôpital de Milan. C’est dans cet hôpital qu’il a aussi subi une importante opération à cœur ouvert en juin 2016. Le dernier problème de santé en date remonte à septembre 2020 où il a séjourné à l’hôpital pendant une dizaine de jours suite à la suite d’une infection pulmonaire due à la Covid-19.
“Il est à l’hôpital cardio-thoracique de Monaco pour des examens. Il rentrera à la maison dans quelques jours”, a déclaré un porte-parole de Forza Italia.
Un transfert en Italie jugé imprudent
“Je suis allé personnellement lundi pour effectuer cette visite médicale auprès de Silvio Berlusconi à l’issue de laquelle j’ai décidé une hospitalisation urgente au centre cardiologique de Monaco, ne jugeant pas prudent son transfert en Italie”, a exprimé son médecin personnel Alberto Zangrillo, à l’agence ANSA.
La rédaction vous recommandeDécès de Giscard d’Estaing : Berlusconi se souvient avoir chanté “Douce France” avec luiSilvio Berlusconi : la politique classée XItalie : Silvio Berlusconi testé positif à la Covid-19À 83 ans, Berlusconi quitte sa compagne de 34 ans pour une femme encore plus jeune



Source link : https://www.rtl.fr/actu/international/l-ex-premier-ministre-italien-silvio-berlusconi-hospitalise-a-monaco-7800955910

Author : Emmanuelle Brisson,AFP

Publish date : 2021-01-14 19:35:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Vins français : les États-Unis alourdissent les droits de douanes

Vins français : les États-Unis alourdissent les droits de douanes




C’est un coup dur pour les viticulteurs français. Mercredi 13 janvier, ils ont été reçus à Bercy car les États-Unis ont décidé d‘alourdir les droits de douanes pour la plupart de nos bouteilles.
Le fantôme de Donald Trump plane toujours sur nos vignes. C’est la suite de la décision d’augmenter de 25% les droits de douanes, décidée en octobre dernier par Washington.À l’époque, toutes nos exportations n’étaient pas touchées mais depuis mardi, on ajoute les spiritueux, les Cognac et Armagnac entre autres. Il n’y a plus que le champagne et les mousseux qui sont épargnés.
C’est un coup dur pour la filière viticole française car la première décision avait déjà entraîné une chute de 8% des exportations mondiales de vin. Cela représente une perte de 700 millions d’euros pour la filière viticole française. On s’oriente donc vers une perte annuelle d’un milliard d’euros.
L’économie française n’a pas besoin de ça en ce moment. À l’export, la France est forte dans l’aéronautique, les ventes d’Airbus sont clouées par le virus. Nous sommes forts dans le vin mais la France n’a pas de chance avec cette décision. Surtout que la filière du champagne, épargnée aux États-Unis, s’inquiète des conséquences du Brexit car le Royaume-Uni est son premier marché hors de France.

La France vend-elle beaucoup de vins aux États-Unis ?
Les États-Unis représentent le premier marché mondial à l’export pour nos vins français. Pour le cognac, c’est une décision très lourde car une bouteille sur deux est vendue aux États-Unis. Les Français boivent moins de cognac que les Américains car, là-bas, cet alcool est associé aux cocktails, c’est une boisson branchée avec une communication en direction des rappeurs et des hipsters. D’ailleurs, avant la décision de cette semaine, les ventes de Cognac avaient déjà baissé de 4%, par contagion on va dire.
Et puis, c’est une très mauvaise nouvelle pour nos vins de milieu de gamme : Val de Loire, Vallée du Rhône… Ces vins-là sont directement concurrencés par les productions de la Napa Valley, les vins californiens. D’abord, ce sont de bons vins et ils sont à des prix plus abordables. Et pour les vins des Côte du Rhône, l’Amérique représente 17% des ventes par exemple.
Est-ce que la situation peut changer avec Joe Biden ?
Il faut rester prudent. C’est vrai que la guerre douanière a été une marque de fabrique de Donald Trump. En juillet dernier, Trump avait twitté : “J’ai toujours préféré les vins américains aux vins français même si je ne bois pas de vin.” Il faut tout de même faire attention aux espoirs qu’on peut mettre en Joe Biden car, même s’il est plus diplomate que Trump, ce sera d’abord un président américain qui défend son économie. Souvenons-nous que l’un des premières décisions d’Obama à la Maison Blanche avait été d’augmenter les droits de douanes sur les pneus chinois. Ce sera “America First” même sous Biden.
Les viticulteurs ont-ils obtenu quelque chose à Bercy ?
La réponse sera donnée ce soir à 18 heures. Les viticulteurs devraient bénéficier d’un fonds de solidarité élargi car, aujourd’hui, les gros viticulteurs n’ont pas forcément perdu plus de 50% de leur chiffre d’affaires en 2020 et ne sont pas couverts. Et c’est vrai que c’est un peu injuste pour eux car, rappelons, que cette hausse des taxes est liée à un conflit entre Boeing et Airbus et aussi pour répliquer à la taxe GAFA voulue par la France. Les viticulteurs sont donc des victimes collatérales.
Le Plus sur l’indice Big Mac
L’indice Big Mac, créé en 1986, compare le prix de tous les Big Mac dans le monde car c’est exactement la même composition partout. Cela donne une idée du coût de la vie et du poids de la monnaie dans un pays. L’indice Big Mac montre que le dollar est moins fort depuis 6 mois, cela prouve la récession qui frappe fortement l’Amérique.

La note : 7/20 à Tesla
C’est un coup dur pour la voiture d’Elon Musk. L’agence américaine de sécurité routière demande de retirer 158.000 voitures de la circulation car il y a un risque d’accident à cause de la caméra arrière qui peut s’éteindre au bout d’un certain temps. C’est une mauvaise nouvelle car 158.000 voitures, représentent un tiers de tous les modèles livrés, l’an dernier.

La rédaction vous recommandeÉtats-Unis : le fromage et le vin français vont être surtaxésLes infos de 8h – Airbus et le secteur du vin s’allient contre les taxes américainesCoronavirus : les petits vignerons de Champagne en pleine criseUne bouteille rarissime de cognac vendue plus de 131.000 euros



Source link : https://www.rtl.fr/actu/economie-consommation/vins-francais-les-etats-unis-alourdissent-les-droits-de-douanes-7800955608

Author : Martial You

Publish date : 2021-01-14 08:23:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Doit-on se faire vacciner si l’on a déjà eu le coronavirus ?

Les infos de 6h - Coronavirus : quand pourra-t-on prendre rendez-vous pour se faire vacciner ?



Près de trois millions de Français ont été positifs à la Covid-19 depuis le début de l’épidémie en mars, sans doute beaucoup plus en réalité. Est-il utile que ces personnes se fassent vacciner ? Si vous avez contracté la maladie récemment, ça ne servirait à rien, car a priori, vous avez encore des anticorps. En revanche, au bout d’une période de trois mois, il y a débat. C’est en tout cas médicalement possible.

En réalité, la durée de l’immunité à long terme conférée par la Covid-19 n’est actuellement pas connue. “Les données américaines dont nous disposons mettent le curseur à six mois, sachant que les dernières données les plus récentes montrent que pour les personnes atteintes de manière symptomatique, l’immunité fonctionne à 95% pendant huit mois au moins”, soit la totalité de la période qui s’est écoulée depuis le début de l’épidémie, rappelle l’infectiologue Benjamin Davido sur RTL.
La réponse, c’est donc qu’il n’y a pas d’urgence à se faire vacciner si on a déjà été malade, même si l’on a plus de 75 ans.
La rédaction vous recommandeVaccination contre le coronavirus : “Il faut aller encore plus vite”, alerte la Pr Lila BouadmaCoronavirus : Michel Cymes explique comment les vaccins sont mis au pointCoronavirus, anti-vaccin, pénurie et bug : les craintes du gouvernementCoronavirus : comment se sont passées les premières vaccinations des plus de 75 ans ?Coronavirus : “Plus de formes sévères” liées au variant sud-africain, dit Launay



Source link : https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/doit-on-se-faire-vacciner-si-l-on-a-deja-eu-le-coronavirus-7800955394

Author : Sophie Aurenche,Virginie Garin

Publish date : 2021-01-13 20:44:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Coronavirus, anti-vaccin, pénurie et bug : les craintes du gouvernement

Coronavirus, anti-vaccin, pénurie et bug : les craintes du gouvernement




“Ça prend plus de temps qu’un tweet”. Emmanuel Macron a répondu aux critiques sur la campagne vaccinale, avec une pointe d’agacement. En déplacement dans l’Eure, le président de la République a défendu la stratégie vaccinale de l’exécutif. “On ne compare pas au bout de deux jours, ce qui va durer plusieurs mois”, a-t-il déclaré. Le chef de l’État a aussi pointé du doigt, sans les nommer, ceux qui sont à l’origine de ces critiques : “Ceux qui me disent : ‘Ça ne va pas assez vite’ aujourd’hui sont ceux qui disent ‘Ça va trop vite’ en décembre”.
Au-delà des défis sanitaires et logistiques, le gouvernement doit aussi faire face à la colère et l’impatience des élus de terrain qui souhaitent être davantage associés à l’organisation de la campagne vaccinale.
La ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignone a indiqué que le gouvernement espérait atteindre les 400.000 personnes vaccinées contre le coronavirus à la fin de la semaine, notamment dans les Ehpad où jusqu’ici moins de 30.000 résidents ont reçu le vaccin. En parallèle des chiffres et de la communication politique, l’exécutif doit agir sur plusieurs fronts, notamment le risque de pénurie et la montée des discours anti-vaccin et complotistes.
Eviter la pénurie
La crainte d’un risque de pénurie a rapidement émergé dans le débat politique. “Avec un million de résidents et de personnels de santé concernés dans les Ehpad, quelque 5 millions de plus 75 ans, et deux injections par personne, les doses attendues risquent de ne pas suffire dans l’immédiat”, souligne l’AFP. La France attend 500.000 doses par semaine de vaccin Pfizer/BioNTech et 500.000 doses par mois du vaccin Moderna.
Un risque bien connu au ministère de la Santé. Selon Le Canard Enchaîné, Olivier Véran se serait inquiété : “Cinq millions de personnes sont concernées. On aura au départ un million de vaccins, puis 500.000 par semaine. Donc, il n’y en aura pas tout de suite pour tout le monde“.
La question de la quantité de seringues disponibles a aussi été posée. Dans Libération, le chercheur en immuno-oncologie Éric Billy faisait part de ses inquiétudes concernant les stocks de seringues. Lors d’une audition à l’Assemblée nationale, Olivier Véran a assuré qu'”il y a plus de 3 millions d’aiguilles en stock chez Santé Publique France, et 800.000 sont acheminées dans les hôpitaux. Nous avons 4,5 millions de seringues dans les stocks de Santé Publique France, et 650.000 sont acheminées cette semaine, puis à nouveau 2 millions la semaine prochaine“.
Affronter les discours anti-vaccin
Olivier Véran a reconnu un manque de clarté dans la campagne vaccinale. “Je prends personnellement le point là-dessus”, a-t-il déclaré sur BFMTV en confessant avoir été “un peu trop défensif dans la façon d’aborder le vaccin”, voire “un peu trop prudent”.
Selon un sondage Ipsos Global Advisor/Forum économique mondial publié fin décembre, la France est la “championne du monde” des pays réfractaires. Seuls 4 Français sur 10 accepteraient de se faire vacciner contre le coronavirus. Le ministre de la Santé fait un lien entre cette prudence et la montée des discours anti-vaccin. Sur Europe 1, le neurologue a estimé que l’exécutif “avait sans doute internalisé l’espèce de défiance générale vis-à-vis des vaccins dont on parlait en permanence sur les plateaux et dans les familles“.
Il s’agit justement de l’un des nombreux reproches formulés par Xavier Bertrand. Le président de la région Hauts-de-France juge que l’erreur du gouvernement est d’avoir voulu appliquer le “en même temps”, en cherchant à “faire plaisir” à la fois aux pro-vaccin et aux anti-vaccin. Au Parti socialiste, le sénateur Rachid Temal dénonce le “triple échec du pouvoir en place”, citant “un gouvernement incapable de travailler dans la transparence”, “le retard français dans la vaccination” et “le sentiment anti-vaccin qui ne faiblit pas”.
Et s’il y a un bug ?
Autre crainte évoquée par le gouvernement en coulisses : le bug. Les personnes âgées de plus de 75 ans pourront dès le 18 janvier se faire vacciner s’ils le souhaitent. Au préalable, ils devront s’inscrire par internet ou téléphone. “Nous attendons un afflux massif. On espère qu’il n’y aura pas de bug“, prévient Olivier Véran selon des propos rapportés par Le Canard Enchaîné. Mais le ministre de la Santé reconnaît que “cela peut arriver”.
“En Allemagne, ils ont encore six heures de délai au téléphone pour avoir un rendez-vous alors que ça fait plusieurs jours que les lignes sont ouvertes; expliquait-il. Les Français vont avoir peur de ne pas être vaccinés : il va donc falloir les rassurer et leur répéter que la vaccination se fera de manière progressive“. Autant de sujets qui pourraient potentiellement devenir des polémiques en puissance pour le gouvernement.
La rédaction vous recommandeCoronavirus : non, la France n’est pas au bord de la pénurie de seringuesCoronavirus : Emmanuel Macron très en colère face aux critiquesCoronavirus : Alain Fischer, le très discret “monsieur vaccin” du gouvernementVaccin contre le coronavirus : qu’en pensent Castex, Mélenchon et Le Pen ?Coronavirus : Castex ne cache plus son agacement concernant les “polémiques stériles”



Source link : https://www.rtl.fr/actu/politique/coronavirus-anti-vaccin-penurie-et-bug-les-craintes-du-gouvernement-7800955085

Author : Marie-Pierre Haddad

Publish date : 2021-01-13 14:20:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Délinquance juvénile : la réinsertion par la marche

Délinquance juvénile : la réinsertion par la marche




Ils ont entre 14 et 18 ans, et ils acceptent de cheminer sur des centaines de kilomètres, pendant 2 ou 3 mois, juste accompagnés d’un adulte. La revue Sphères a suivi Sam, 16 ans, et Nolwenn, son accompagnatrice. Pour ce pèlerinage laïc, il y a une règle : ni portable ni musique. Tout est fait pour que le jeune marcheur reparte de zéro, en solitaire ou presque. Un choc pour Sam qui vit en foyer depuis ses 13 ans. Quand on lui demande ce qui l’amène là, elle hésite un peu à répondre.
“Je suis trop insolente. On veut me virer du foyer, donc on m’a envoyé ici pour me calmer”, confie-t-elle tout de même. C’est son éducateur, Mahio qui lui a proposé cette marche. “Elle n’allait pas très bien. Elle venait d’être exclue d’une formation, il ne fallait pas qu’elle reste sans rien faire“, raconte-t-il. Ce jour-là, Sam et Nolwenn ont fait six heures de marche sur la côte sud du Finistère, soit près de 25 kilomètres. “Je pensais que ce serait comme une balade en forêt, mais pas du tout. J’ai beau m’être habituée au rythme, j’ai mal tout le temps”, dit Sam.
La résilience par la marche
La marche, Nolwenn connaît ça. Il y a neuf ans, elle est partie seule durant un mois et demi sur les chemins de Compostelle. Et Sam ne comprend pas. “Quel intérêt de partir toute seule pour marcher ? Si tu veux réfléchir, tu peux le faire dans ta chambre“, s’interroge-t-elle.
Nolwenn explique doucement : les belles rencontres, le défi physique … Peine perdue. “Moi je ne le referai jamais. J’ai coché la case randonnée, c’est fait. Et je me fiche que les gens trouvent ça impressionnant”, lâche l’ado. Nolwenn sourit : “Tu ne te rends pas compte de ce que tu réalises”. Le pouvoir résilient de la marche, c’est le credo du fondateur de l’association, l’ancien journaliste Bernard Ollivier. “Cela fait mille ans qu’on met des gens en prison. Les jeunes en Centre Educatif Fermé, ils récidivent à 75% ! Et le prix de revient d’une journée, c’est pratiquement 700 euros. A Seuil, c’est la moitié, et 95% de nos jeunes reviennent avec un projet” dit-il.
De fait il y a peu d’abandon. 85% des marches vont à leur terme. “C’est du travail social par un biais différent. Ca ne dure que deux mois mais c’est peut-être plus marquant que de suivre un jeune en pointillé pendant un an”, explique Nolwenn.
Des résultats positifs
Pour que la marche fonctionne, c’est sûr, il faut un bon binôme et quelques concessions. Nolwenn a dû faire une croix sur son régime végétarien. Sam, qui aime soigner son look, apprend à se contenter du strict nécessaire. Et elle se lamente : “Depuis le départ, je suis moche ! Je n’ai que des habits de rando et je ne me maquille pas”.
Une heure par semaine, elle peut quand même utiliser un téléphone prêté par l’association. Elle en profite pour échanger avec son frère sur Snapchat et écouter du rap à fond. Pendant la marche, en revanche, on n’entend généralement que le couinement des chaussures.
“La marche en silence amplifie les émotions. C’est au jeune de les transformer en force plutôt qu’en faiblesse. Sam n’a pas lâché prise mais la marche c’est comme le thé: on plonge le sachet et puis il faut patienter pour que tout ça infuse”, explique le directeur de Seuil.
En fait, quelque chose a déjà changé. “Sam va plus vers les gens”, assure Nolwenn. Son éducateur la trouve apaisée. “Elle a un vrai potentiel. Il suffit de creuser un peu pour se rendre compte que c’est une chouette gamine“, confie-t-il. La marche ou la marge, une histoire à lire dans Sphères, la revue des communautés consacrée cet automne aux pèlerins. Un nouveau numéro arrive la semaine prochaine.
La rédaction vous recommandeDans les coulisses de l’Institut Rosenberg, prestigieux pensionnat 5 étoilesQuand André Malraux a été condamné pour le vol d’un temple cambodgienTintin : l’original de la bande-dessinée “Le Lotus Bleu” de Hergé vendu aux enchèresComment Lidl est passé d’enseigne hard discount à marque tendance



Source link : https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/delinquance-juvenile-la-reinsertion-par-la-marche-7800955013

Author : Isabelle Choquet

Publish date : 2021-01-13 09:40:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Coronavirus : le gouvernement veut 400.000 vaccinés d’ici la fin de la semaine

Coronavirus : le gouvernement veut 400.000 vaccinés d'ici la fin de la semaine




Le gouvernement souhaite 400.000 personnes vaccinées d’ici la fin de la semaine en France. C’est la ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, qui a dévoilé cet objectif mardi 12 janvier sur la chaîne Public sénat.
“Théoriquement, on s’était fixé de vacciner le million de résidents d’Ehpad (et de résidences services et résidences autonomie, ndlr) pour le mois de janvier. Il faut booster”, a déclaré la ministre. Lundi 11 janvier au soir, 138.000 personnes avaient été vaccinées contre le coronavirus en France dont 27.761 personnes âgées résidant en maisons de retraite (sur une cible d’environ un million de personnes). Le personnel soignant âgé de plus de 50 ans ou fragile forme le reste du contingent.
Le gouvernement qui reste très critiqué sur la lenteur de sa stratégie de vaccination devrait avoir reçu 2,6 millions de doses de vaccins d’ici la fin du mois de janvier. Il souhaite multiplier les centres de vaccination, selon Brigitte Bourguignon : “il y en a 200 pour l’instant, il y en aura 350 en fin de semaine, et 600 à la fin du mois”, a déclaré la ministre.
Seuls 20% des résidents d’Ehpad acceptent le vaccin
Malheureusement, l’accélération ne fait pas tout et beaucoup de personnes restent sceptiques face à l’efficacité du vaccin, voire anti-vaccin. Selon Brigitte Bourguignon, seuls “20% de personnels acceptent la vaccination” dans les Ehpad, un chiffre “qui n’est pas suffisant”.
Dans d’autres secteurs, comme le milieu hospitalier, c’est plus largement accepté“, a-t-elle souligné. Pour rappel, la vaccination contre le coronavirus n’est pas obligatoire, même si l’immense majorité des médecins placent leur confiance dans ces vaccins.
La rédaction vous recommandeLes infos de 7h30 – Vaccination : ce que l’on sait de l’erreur contenue dans le guide livré aux EhpadCoronavirus : Alain Fischer, le très discret “monsieur vaccin” du gouvernement” Où va la France ? ” : Le vaccin, solution miracle contre la Covid ?Vaccination : la prise de rendez-vous ne sera finalement pas intégrée à TousAntiCovidLes infos de 5h – Coronavirus : les pharmaciens veulent aider à vacciner



Source link : https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/coronavirus-le-gouvernement-veut-400-000-vaccines-d-ici-la-fin-de-la-semaine-7800954800

Author : Louis Chahuneau,AFP

Publish date : 2021-01-13 01:01:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Policiers accusés de racisme au tribunal de Paris : le lanceur d’alerte sanctionné

Policiers accusés de racisme au tribunal de Paris : le lanceur d’alerte sanctionné




L’annonce peut sembler absurde. Le brigadier-chef et lanceur d’alerte Amar Benmohamed, qui avait dénoncé en juillet 2020 le racisme et la maltraitance subis par certains détenus dans les cellules du dépôt du tribunal judiciaire de Paris, vient de recevoir un avertissement pour avoir tardé à faire un rapport à sa hiérarchie, selon son avocat Me Arié Alimi.
Si cet avertissement constitue le plus bas pallier dans l’échelle des sanctions, son avocat dénonce “une volonté d’empêcher le combat contre le racisme dans la police”. De son côté, Amar Benmohamed dément avoir tardé à rendre son rapport. Il assure au contraire avoir rédigé celui-ci le jour où sa hiérarchie le lui a demandé, après en avoir parlé oralement avec elle.
Il lui est aussi reproché de ne pas avoir mentionné dans le rapport les noms des personnes “qui avaient dénoncé auprès de lui les comportements critiquables”. Mais le principal concerné explique avoir tu les noms pour éviter d’éventuelles pressions judiciaires sur ses collègues. Il assure en revanche être prêt à les communiquer dans le cadre d’une enquête judiciaire.

Sanctions contre cinq fonctionnaires concernés
L’affaire du dépôt du tribunal judiciaire remonte à juillet 2020 lorsque le média en ligne indépendant Streetpress a publié le témoignage à visage découvert d’Amar Benmohamed sur des faits de maltraitance, de racisme ou de propos déplacés de la part de certains de ses collègues policiers envers des détenus incarcérés dans les cellules du tribunal judiciaire de Paris.
L’IGPN a été saisie pour mener une enquête administrative à la suite des révélations. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a par ailleurs déclaré que des sanctions allaient être prononcées contre cinq fonctionnaires de police. Un conseil de discipline devait aussi se tenir en septembre pour l’un des fonctionnaires.
La rédaction vous recommandeLe journal de 7h – Policiers accusés de racisme au tribunal de Paris : que leur reproche-t-on ?”Il n’y a dans la police ni racisme, ni violence”, affirme Brice Hortefeux sur RTLStrasbourg : un policier porte plainte contre la police pour racismeL’IGPN, la “police des polices”, est-elle indépendante ?Castex “pas défavorable” à ce qu’une personnalité indépendante dirige l’IGPN



Source link : https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/policiers-accuses-de-racisme-au-tribunal-de-paris-le-lanceur-d-alerte-sanctionne-7800954793

Author : Louis Chahuneau,AFP

Publish date : 2021-01-13 00:23:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Rennes : il s’en prend aux clients d’un McDonald’s avant d’attaquer les policiers

Rennes : il s'en prend aux clients d'un McDonald's avant d'attaquer les policiers




Un jeune homme de 22 ans a été arrêté dimanche 10 janvier après avoir commis des violences et des dégradations dans un McDonald’s de Rennes. Placé en garde à vue dans un premier temps, il a finalement été interné dans un hôpital psychiatrique de la ville.
D’après les éléments révélés par 20minutes, l’individu a commencé par s’en prendre à la voiture d’un couple qui faisait la queue dans le drive-in du restaurant, à coups de poing et de bouteille de whisky. Il a ensuite essayé de s’attaquer au gérant et à l’un des vigiles de l’établissement, armé d’un couteau de boucher.
Son interpellation aussi a été très animée. Le jeune homme de 22 ans a d’abord insulté les policiers, avant de leur cracher au visage et même d’en mordre un au tibia. L’agent blessé a obtenu deux jours d’interruption temporaire de travail après cette morsure.
La rédaction vous recommandeAngers : un chien agressif tué à coups de taser par la policeBayonne : une automobiliste tuée à la suite d’un contrôle routier, un policier en garde à vuePuy-de-Dôme : un lycée ferme ses portes après des menaces de mortLoire-Atlantique : une rixe entre voisins vire au drame



Source link : https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/rennes-il-s-en-prend-aux-clients-d-un-mcdonald-s-avant-d-attaquer-les-policiers-7800954685

Author : Florine Boukhelifa

Publish date : 2021-01-12 21:38:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Floride : un lamantin retrouvé avec le mot “TRUMP” gravé sur son dos

Floride : un lamantin retrouvé avec le mot "TRUMP" gravé sur son dos




Est-ce une nouvelle frasque des partisans de Donald Trump ? Un lamantin a été repéré dans la rivière Homosassa en Floride, avec une drôle d’inscription sur le dos. On peut lire le mot “TRUMP”, gravé sur l’animal. Si le lamantin ne semble pas grièvement blessé, il s’agit tout de même d’un acte de mutilation qui interroge les enquêteurs.
L’image a été relayée en nombre sur les réseaux sociaux et dénoncée par certains défenseurs de la cause animale, comme le journaliste Hugo Clément. Un appel à témoins a été lancé par la police, pour tenter de savoir qui a gravé le nom du président sortant sur le dos de l’animal.
Surnommé “vache des mers”, le lamantin est très populaire en Floride. Il se déplace lentement, ce qui le rend vulnérable à la pêche. Il “bénéficie d’une protection dans les lois étatiques et fédérales“, selon NBC, qui rappelle que les lamantins figuraient sur la liste des espèces en voie de disparition jusqu’en 2017. Encore aujourd’hui, ils sont considérés comme une espèce menacée.
La rédaction vous recommandeÉmeutes au Capitole : Melania Trump condamne les violences et appelle à se rassemblerÉmeutes au Capitole : Trump et Pence s’expliquent à la Maison BlancheÉtats-Unis : pourquoi le Congrès pourrait destituer Trump, même après le 20 janvierQu’est-ce que Parler, le réseau social des pro-Trump banni par Apple, Google et Amazon ?



Source link : https://www.rtl.fr/actu/international/floride-un-lamantin-retrouve-avec-le-mot-trump-grave-sur-son-dos-7800954686

Author : William Vuillez

Publish date : 2021-01-12 20:42:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

États-Unis : Donald Trump dénonce “une chasse aux sorcières”

États-Unis : Donald Trump dénonce "une chasse aux sorcières"




Donald Trump va-t-il aller au bout de son mandat ? Après les violences commises par ses partisans au Capitole mercredi 6 janvier, de nombreux opposants du président sortant ont demandé sa démission. Ce lundi, les démocrates ont avancé vers une seconde procédure de destitution contre Donald Trump, qu’ils accusent d’avoir “incité à la violence”.
Cette volonté d”impeachment” de la part du camp Biden “est une véritable chasse aux sorcières“, a déclaré ce mardi soir Donald Trump lors d’un discours à Alamo, au Texas. Il a également affirmé qu’il n’y avait “aucun risque” qu’il soit démis de ses fonctions en vertu du 25e amendement de la Constitution.
Le président sortant est également revenu sur le bannissement de son compte Twitter. “La liberté d’expression est morte, cela viendra hanter Joe Biden et son gouvernement”, dit-il. Il a par ailleurs appelé au “respect de la loi”. “Le temps de l’apaisement est venu pour notre pays, le temps de la paix et du calme“, a-t-il déclaré.
La rédaction vous recommandeLa censure de Donald Trump par les géants du Web est-elle intéressée ?États-Unis : Donald Trump va-t-il quitter la Maison Blanche plus tôt que prévu ?Les infos de 5h – États-Unis : une deuxième procédure de destitution lancée contre TrumpÉtats-Unis : banni de Twitter, Donald Trump va-t-il créer sa propre plateforme ?



Source link : https://www.rtl.fr/actu/international/etats-unis-donald-trump-denonce-une-chasse-aux-sorcieres-7800954771

Author : William Vuillez,AFP

Publish date : 2021-01-12 21:03:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Coronavirus : “Le meilleur barrage, c’est poursuivre les mesures barrières”, dit Delfraissy

Coronavirus : "Le meilleur barrage, c'est poursuivre les mesures barrières", dit Delfraissy




Des mesures de couvre-feu s’étendent petit à petit sur le territoire, pour notamment limiter la circulation du variant britannique du coronavirus. Selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, “si on ne fait rien, on verra plusieurs dizaines de milliers de cas liés à ce virus anglais au mois d’avril“.
“Ce qu’il faut c’est en effet limiter l’apparition du virus anglais, on ne l’empêchera pas“, a-t-il dit ce mardi soir, lors de son passage au journal de 20h sur TF1. Alors comment ralentir sa progression ? Pour le président du Conseil scientifique, “le meilleur barrage, c’est de poursuivre avec intensité les mesures barrières. Ce mutant anglais est sensible à ces mesures”.
“Essayons d’éviter qu’il y ait trop de virus anglais qui arrive, probablement avec des restrictions des voyages”, en provenance et vers le Royaume-Uni explique-t-il. Jean-François Delfraissy estime également qu’il “y aura probablement un certain nombre de mesures plus strictes à prendre”.
La rédaction vous recommandeCoronavirus : “Nous sommes tous obsédés par cette épidémie”, observe un philosopheCoronavirus : “Les Français se sont bien comportés pendant les fêtes”, salue Jean CastexLes infos de 18h – Coronavirus en France : 200 cas du variant britannique détectés chaque jour



Source link : https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/coronavirus-le-meilleur-barrage-c-est-poursuivre-les-mesures-barrieres-dit-delfraissy-7800954755

Author : William Vuillez

Publish date : 2021-01-12 20:19:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Cécilia Attias a-t-elle bénéficié d’un emploi fictif à l’Assemblée nationale ?

Cécilia Attias a-t-elle bénéficié d'un emploi fictif à l'Assemblée nationale ?




C’est une affaire qui pourrait bien éclabousser Nicolas Sarkozy une nouvelle fois. Après le scandale Pénélope Fillon, une enquête réalisée par Le Canard enchaîné, à paraitre mercredi 13 janvier, vise Cécilia Attias. L’ex-épouse de l’ancien président aurait touché plus de 3.000 euros de salaire en tant que collaboratrice de député pendant neuf mois.
Selon les révélations du journal, celle qui s’appelait à l’époque Cécilia Sarkozy a été engagée entre 2002 et mars 2003 comme assistante parlementaire de la députée des Hauts-de-Seine Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Cette dernière remplaçait Nicolas Sarkozy, devenu ministre de l’Intérieur, à l’Assemblée nationale.
Un mi-temps payé 3.088 euros net, selon l’hebdomadaire. Pourtant, la réalité de cette mission peut être questionnée car, au même moment, Cécilia Attias jouait le rôle de conseillère au ministère de l’Intérieur. Celle qui avait assuré qu’il s’agissait d’un travail bénévole, possédait même un bureau sur place.
L’entourage de l’ancien président, contacté par RTL, reconnaît l’existence de ce contrat. Il explique néanmoins que, dans les Hauts-de-Seine, Cécilia Attias assurait “un suivi des dossiers de la circonscription”, sans bureau sur place selon le journal satirique.
Contrairement à l’affaire Pénélope Fillon révélée en 2017 par Le Canard enchaîné, les faits concernant l’ex-épouse de Nicolas Sarkozy sont prescrits. Il est donc peu probable qu’une enquête judiciaire soit ouverte.
La rédaction vous recommandeMacron, Hollande, Sarkozy et leurs pères : des relations compliquéesFrédéric Lefebvre, ex-ministre de Sarkozy, relance le magazine “Pif Gadget”Procès des “écoutes” : Darmanin apporte son “soutien” à Sarkozy, “un homme honnête””Chambre 2806 : L’Affaire DSK” : pourquoi Nicolas Sarkozy y est-il évoqué ?



Source link : https://www.rtl.fr/actu/politique/cecilia-attias-a-t-elle-beneficie-d-un-emploi-fictif-a-l-assemblee-nationale-7800954735

Author : Benjamin Sportouch

Publish date : 2021-01-12 19:31:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
1 2 3 38
Page 1 of 38

https://www.maillot-de-bain-pour-femme-musulmane.com/   https://jardinage.co.com   https://1-maillot-de-bain.com   https://lepicerie-bleue.com   https://whisky-shopping.net  
---
Bristol City women: Matt Beard set to take over until end of season *  goodxy1 10 Chaussures Charms Chaussures de Charme pour Croc Chaussures et Bandes de Bracelet Bracelet Party Gifts ##7 *  J&J Vax Delay? Kids’ COVID Cases Rise; The Dude Exults *  * Guirlandes Lumineuses Solaires – RECESKY 50 LED 7m lumières globe – Guirlandes de Noël pour Jardin, Extérieur, Cour, Fée… *  TOUCHNEW Lot de 30 Couleur tactile NEUF 6 Alcool Graphic Art Twin Tip Stylo Marqueur Mangue d’animation Design, Lot de 30 – * 
Apprendre à dessiner *  Mahina (Sirène mer maillots de bain pour enfant, 8 ans, corail, *  Coronavirus: India launches massive vaccination drive *  * One Drink a Day Raises Risk of Atrial Fibrillation *  Domestic 3×3 league organizers train sights on 2024 Olympics *