close

RTL

RTL

Les infos de 18h – Attaque à Nice : un quatrième homme placé en garde à vue

Les infos de 12h30 - Attaque à Nice : habitants et religieux rendent hommage aux victimes




Un Tunisien de 29 ans a été interpellé samedi après-midi à Grasse (Alpes-Maritimes). L’homme est soupçonné d’avoir participé, de près ou de loin, à l’attaque au couteau qui a fait trois morts, jeudi.
Hier, deux hommes ont été arrêtés à Nice. Ils vivaient apparemment dans le même logement. La garde à vue du premier homme arrêté dans cette enquête a quant à elle été prolongée.

Au total, quatre personnes sont donc interrogées. Les enquêteurs tentent de comprendre quel a été le rôle éventuel de chacun, s’ils ont aidé d’une manière ou d’une autre le terroriste.

L’assaillant, lui, est toujours à l’hôpital. Il a été blessé lors de sa neutralisation par la police dans la basilique. Il n’est pas conscient et n’est donc pas en état d’être interrogé sur son acte, sur ses motivations, ou sur de possibles complicités ou aides logistiques.
À écouter également dans le journal
Agression – Un prêtre orthodoxe de nationalité grecque a été blessé par balle dans le 7e arrondissement de Lyon, samedi après-midi. Le tireur a pris la fuite.

Confinement – Plusieurs maires de petites et moyennes villes ont pris des arrêtés autorisant l’ouverture des commerces non-alimentaires dans leur commune. C’est le cas à Perpignan, à Brive, ou encore à Colmar.
Manifestations anti-françaises – Dans une interview accordée à Al-Jazeera, Emmanuel Macron a tenté d’apaiser la situation. “Je comprends que ça puisse choquer, mais il faut en parler”, a souligné le chef de l’État.
La rédaction vous recommandeAttaque à Nice : un troisième homme placé en garde à vueAttaque à Nice : Macron assure au Pape sa détermination à lutter contre l’extrémismeAttaque à Nice : un deuxième homme qui a “côtoyé” l’assaillant interpelléAttaque de Nice : “La sécurité est la responsabilité de l’État”, pour André LaignelLes infos de 6h30 – Attaque à Nice : le parcours de l’assaillant retracé



Source link : https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-infos-de-18h-attaque-a-nice-un-quatrieme-homme-place-en-garde-a-vue-7800914832

Author : Anne Le Henaff

Publish date : 2020-10-31 18:15:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
RTL

Un prêtre orthodoxe blessé par balle devant une église à Lyon, l’auteur en fuite

Un prêtre orthodoxe blessé par balle devant une église à Lyon, l'auteur en fuite



Samedi après-midi, un prêtre orthodoxe a été agressé par arme à feu dans le 7e arrondissement à Lyon dans le quartier Jean Macé. L’auteur de l’attaque a pris la fuite et la police est actuellement déployée sur place. “Un périmètre de sécurité a été installé”, d’après les autorités.
La victime, de nationalité grecque, s’est faite tirer dessus au fusil à canon scié vers 16h. Elle était “en train de fermer son église” et se trouve dans un état grave, d’après une source policière. Le Progrès, de son côté, indique que l’homme était conscient au moment de sa prise en charge par les secours, et qu’il a affirmé ne pas connaître son agresseur.
Ces faits surviennent trois jours après l’attaque de la basilique Notre-Dame-de-l’Assomption de Nice, où trois personnes ont été tuées par un assaillant islamiste armé d’un couteau. Les lieux de culte bénéficient jusqu’à lundi inclus d’une dérogation pour célébrer la Toussaint.

Après l’attentat de Nice, Emmanuel Macron a annoncé le passage de 3.000 à 7.000 soldats pour l’opération Sentinelle afin de protéger les lieux de culte et les écoles. 7000 membres des forces de l’ordre, dont pour moitié des réservistes, seront également mis à disposition des préfets pour assurer la sécurité dès lundi.
Plus d’informations à venir sur RTL.fr



Source link : https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/un-pretre-orthodoxe-blesse-par-balle-devant-une-eglise-a-lyon-l-auteur-en-fuite-7800914829

Author : Valentin Deleforterie,AFP

Publish date : 2020-10-31 16:15:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
RTL

Qu’est-ce que la Lune bleue d’Halloween visible ce samedi 31 octobre ?

Qu'est-ce que la Lune bleue d'Halloween visible ce samedi 31 octobre ?




La Lune va briller de tous ses feux pour Halloween. Ce samedi 31 octobre, une “pleine Lune bleue” prendra place dans le ciel. Un phénomène très rare puisque la prochaine fois qu’une “Pleine Lune bleue” d’Halloween aura lieu, ce sera de nouveau dans 19 ans, soit en 2039.
Mais qu’est-ce qu’une “Lune bleue” ? Si le terme nous fait déjà imaginer une Lune d’exception aux teintes bleutées, il n’en est rien. Cela signifie simplement qu’il s’agit de la deuxième pleine Lune du mois. En effet, l’année 2020 compte 13 pleines Lunes, au lieu de 12 habituellement, car le cycle lunaire compte 28 jours. Une première pleine Lune était visible le 1er octobre, celle de ce soir sera la seconde.

La précédente “Lune bleue” d’Halloween s’est produite en 2001 aux États-Unis. La deuxième pleine Lune était alors visible à l’aube le 1er novembre en France et en Europe. La dernière fois qu’une “Lune bleue” du 31 octobre était visible par tous les fuseaux horaires, c’était il y a bien plus longtemps : en 1944, rappelle l’Internaute.
Prochaine “Lune bleue” en août 2023 pour la France
Toutefois, le phénomène de “Lune bleue”, non cumulé à la fête des monstres, est moins rare et se produit environ tous les deux ans et demi. La “Lune bleue” de ce samedi 31 octobre sera pour sa part visible dans le ciel dès 15h49.
La dernière fois que deux pleines Lunes se sont produites au cours du même mois en France, c’était en janvier 2018 et la prochaine est prévue pour le mois d’août 2023 souligne le magazine Géo.
La rédaction vous recommandeL’eau serait plus répandue que prévu sur la LuneLa Lune a-t-elle permis à la Terre de survivre ?Les États-Unis vont-ils vraiment pouvoir retourner sur la Lune en 2024 ?Accouchements, sommeil… 4 idées reçues sur la pleine Lune



Source link : https://www.rtl.fr/actu/sciences-tech/qu-est-ce-que-la-lune-bleue-d-halloween-visible-ce-samedi-31-octobre-7800914774

Author : Marie Gingault

Publish date : 2020-10-31 14:20:44

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
RTL

Le meilleur de Laurent Gerra avec Jean-Marie Bigard et François Bayrou

Le meilleur de Laurent Gerra avec Jean-Marie Bigard et François Bayrou




Malgré les promesses du gouvernement, les tests de dépistage ne sont toujours pas accessibles facilement. Un problème de plus pour l’exécutif en cette période d’épidémie galopante. Un sujet sur lequel à souhaité revenir Jean-Marie Bigard : “Faut tous qu’ils aillent se faire enc*lé” avec leur test dans le pif où le gars il attend 5 jours avant de savoir s’il est malade ou pas”.
L’humoriste propose alors une alternative rapide et gratuite : “Au lieu de passer le test la gars, il mange un bon cassoulet monumental avec pleins de fayots après le gars il lâche des caisses, et s’il sent pas son prout le gars, c’est qu’il a perdu l’odorat et c’est qu’il est malade”, explique Jean-Marie Bigard.
De son côté, François Bayrou s’est prononcé dans la lutte contre l’islamisme à l’école. “En matière éducative, il faut être ferme”, a martelé l’ancien ministre. “Ce n’est pas aux élèves à choisir les enseignements, ainsi je le dis, à tous les enfants de la 4e B du collège Hugues Aufray de Pau : Pas question de sécher les cours de Monsieur Pichard au motif je cite ‘Pichard il pue, il pète, il prend son cul pour une trompette’“, s’est agacé François Bayrou.
La rédaction vous recommandeLa chronique de Laurent Gerra du 30 octobre 2020La chronique de Laurent Gerra du 29 octobre 2020La chronique de Laurent Gerra du 28 octobre 2020La chronique de Laurent Gerra du 27 octobre 2020



Source link : https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-meilleur-de-laurent-gerra-avec-jean-marie-bigard-et-francois-bayrou-7800914736

Author : Laurent Gerra

Publish date : 2020-10-31 09:15:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
RTL

Caricatures : “la liberté d’expression n’est pas sans limites”, estime Justin Trudeau

Caricatures : "la liberté d'expression n'est pas sans limites", estime Justin Trudeau




Justin Trudeau s’est prononcé sur le droit de caricaturer le prophète Mahomet, comme l’a fait Charlie Hebdo. Si le Premier ministre défend la liberté d’expression, il estime toutefois que celle-ci n’est “pas sans limites” et qu’elle ne devait pas “blesser de façon arbitraire et inutile” certaines communautés.
“Nous allons toujours défendre la liberté d’expression”, a assuré le chef du gouvernement, “mais la liberté d’expression n’est pas sans limites”, a-t-il nuancé lors d’une conférence de presse, vendredi 30 octobre. “Nous nous devons d’agir avec respect pour les autres et de chercher à ne pas blesser de façon arbitraire ou inutile ceux avec qui nous sommes en train de partager une société et une planète“.
Justin Trudeau a pris ses distances avec la position d’Emmanuel Macron quant aux caricatures du prophète Mahomet et a plaidé pour un usage prudent et responsable de la liberté d’expression : “On n’a pas le droit par exemple de crier au feu dans un cinéma bondé de monde, il y a toujours des limites”, a-t-il argumenté. “Dans une société pluraliste, diverse et respectueuse comme la nôtre, nous nous devons d’être conscients de l’impact de nos mots, de nos gestes sur d’autres, particulièrement ces communautés et ces populations qui vivent encore énormément de discriminations”, a souligné le Premier ministre.
Si Justin Trudeau prend du recul par rapport à la position dans laquelle se trouve la France face à la colère du Moyen-Orient, le chef du gouvernement a néanmoins fermement condamné les récents attentats commis en France, qu’il a qualifié d'”affreux et épouvantables”.
“C’est injustifiable et le Canada condamne de tout coeur ces actes en se tenant toujours avec nos amis français qui vivent des moments extrêmement difficiles“, a insisté le ministre, qui a été vivement critiqué au Canada pour avoir tardé à condamner l’assassinat de Samuel Paty.
Jeudi 29 octobre, le Parlement canadien avait observé une minute de silence en hommage aux trois victimes de l’attaque au couteau perpétrée à la basilique Notre-Dame de Nice le matin même. De nouvelles attaques terroristes, qui surviennent tandis que la France subie la colère du Moyen-Orient. La position du président Emmanuel Macron, qui a défendu le droit de publication des caricatures en France, est vivement critiquée.
La rédaction vous recommandeCaricatures : “Je suis très attaché à la liberté d’expression”, dit JacobQuel avenir pour la liberté d’expression à l’école ?”Charlie Hebdo” : le recteur de la Grande mosquée de Paris est pour “la liberté d’expression”Caricatures : Nurmagomedov, star du MMA, traite Macron “d’ordure”



Source link : https://www.rtl.fr/actu/politique/caricatures-la-liberte-d-expression-n-est-pas-sans-limites-estime-justin-trudeau-7800914766

Author : Marie Gingault,AFP

Publish date : 2020-10-31 12:16:50

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
RTL

Tournoi des VI Nations : “On l’attend depuis tellement longtemps”, dit Dominici

Tournoi des VI Nations : "On l'attend depuis tellement longtemps", dit Dominici




C’est le grand soir pour les amateurs de rugby : un France-Irlande pour clôturer, enfin, près de huit mois après, le tournoi des VI Nations au coeur de cet automne. Le Stade de France sera vide et sans public en raison du coronavirus. Mais notre correspondant rugby Christophe Dominici sera quant à lui dans les tribunes en direct pour RTL.
La France aborde ce match décisif face aux verts Irlandais pleine de confiance. “Quand on a vu ce match contre le Pays de Galles, avec toutes les promesses offensives de notre XV de France, on s’imagine battre les Irlandais et surtout bien les battre“, témoigne l’ancien ailier très “enthousiasmé” par “la performance du week-end dernier”.
En cas de victoire, les Bleus remporteront le tournoi pour la première fois depuis 10 ans. “On l’attend depuis tellement longtemps”, dit Christophe Dominici qui rappelle les péripéties du XV de France : “Guy Novès avait été remercié, est arrivé Jacques Brunel, il avait pris Fabien Galthié comme assistant et puis Fabien Galthié a été nommé puis il a fait un staff pléthorique avec de la compétence à tous les étages. On s’aperçoit que dans l’organisation de ce staff, dans la vision du rugby qu’ils essaient de mettre en place, on sent que ça fonctionne, les joueurs adhèrent”, assure Dominici.
“On a une génération qui arrive de très haut niveau, parce que, ne l’oublions pas, pour avoir une grande équipe il faut des grands joueurs, et on s’aperçoit que cet amalgame, pour l’instant, fonctionne très bien”, précise l’ancien joueur qui souligne que “l’équilibre a été parfaitement trouvé par Fabien Galthié, surtout collectivement, on s’aperçoit que cette équipe elle n’a pas envie de lâcher”.
“Le rugby est un sport où le don de soi est très important pour son partenaire. On s’aperçoit qu’ils jouent les uns pour les autres“, insiste le correspondant, qui fonde beaucoup d’espoir sur le match de ce soir.
La rencontre se fera à huis clos à 21h05 au Stade de France. “On sait que la période est délicate, donc s’ils peuvent apporter du bonheur, de la joie et de l’enthousiasme pendant 1h20, ce sera partie gagnée pour nos joueurs français”, a conclu Christophe Dominici.
La rédaction vous recommandeLes infos de 8h – Tournoi des 6 Nations : les bleus ont leur chanceFrance-Pays de Galles : les Bleus s’imposent pour leur premier match depuis marsTournoi des VI Nations : 84% des Français ont une bonne image du XV de FranceDéfaite du Racing 92 en Champions Cup : “Forcément ça laisse des séquelles”, dit Dominici



Source link : https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/tournoi-des-vi-nations-on-l-attend-depuis-tellement-longtemps-dit-dominici-7800914741

Author : La rédaction de RTL,Christophe Dominici

Publish date : 2020-10-31 10:40:56

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
RTL

Bien être : découvrez la philosophie sexy

Bien être : découvrez la philosophie sexy




Alors que l’heure du confinement a de nouveau sonné, nous sommes nombreux a avoir besoin de voir les choses sous un autre angle et pour cela, la philosophie peut être une aide fantastique. Surtout celle de Marie Robert.
Sur son compte Instagram @philosophyissexy, suivi tous les jours par des milliers d’abonnés, elle nous propose de réfléchir à un sujet, sans donner de mode d’emploi mais en posant des questions justes et en terminant chaque post par un voeu qu’elle nous envoie. C’est passionnant et ses mots font beaucoup de bien.
Premier voeu : elle nous souhaite de nous affranchir, en nous libérant des relations toxiques qui au final nous pourrissent la vie. Que cela soit avec un parent, un patron, un professeur ou un collaborateur, Marie Robert nous pose une question : “Et si nous préférions l’indifférence à la soumission ?”. Dans son deuxième voeu elle nous souhaite une journée d’entraide. Ces micro-actions que nous pouvons tous faire, comme aider à porter une poussette dans l’escalier, faire des courses pour ses voisins, apporter son soutien pour écrire un courrier compliqué.
Enfin, dans son troisième voeu, Marie Robert nous souhaite d’avoir un coeur en fête. “Un jour, sûrement, nous referons la fête”, rassure-t-elle. “En attendant, mettez du baume à votre coeur, faites ce qui vous fait du bien, ce qui vous fait plaisir et vous donne autant de pêche que sur une piste de danse”.
Oui, la philosophie est sexy, et dans le contexte ambiant elle est même essentielle.
La rédaction vous recommandeBien-être : écouter le son d’un bol en cristal pour se relaxerBien-être : 4 idées pour traverser la maladie d’un procheBien-être : le rituel pour lutter contre le stress et “la boule au ventre”Bien-être : prenez l’habitude de décrypter le sens de vos rêves



Source link : https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/bien-etre-decouvrez-la-philosophie-sexy-7800914726

Author : Juliette Dumas

Publish date : 2020-10-31 09:42:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
RTL

Présidentielle américaine : Facebook peut-il encore influencer le scrutin cette année ?

Confinement : Facebook lance Messenger Rooms pour "faire un saut" chez ses amis en vidéo




Facebook ne veut pas sortir aussi discrédité des élections américaines qu’il y a quatre ans. La campagne présidentielle qui a vu l’accession au pouvoir de Donald Trump en 2016 avait été entachée par plusieurs soupçons de manipulation via la plateforme. L’équipe du candidat Trump avait notamment eu recours aux services du cabinet britannique Cambridge Analytica qui avait collecté et détourné les données de dizaines de millions d’utilisateurs du réseau à des fins de propagande.
Le camp Trump est aussi accusé d’avoir essayé de décourager le vote afro-américain, majoritairement pro-Clinton, en diffusant des publicités ciblées dans certains Etats clés. Et des organisations proches de Moscou sont fortement soupçonnées d’avoir interféré dans le scrutin en menant des campagnes de désinformation favorables à Donald Trump. L’histoire peut-elle se répéter cette année ?
“Il y a très peu de chances que ce qu’il s’est passé avec Cambridge Analytica se reproduise à l’identique, tranche Tristan Mendes France, maître de conférences associé à l’université de Paris et spécialiste des cultures numériques, joint par RTL. Mais le dispositif de la plateforme permet toujours de faire du micro ciblage. Il suffit de diffuser des publicités malhonnêtes, de mettre en place un ciblage opportuniste, pour essayer de détourner certains d’aller voter, en visant l’électorat d’un adversaire ou indécis avec un argumentaire calibré pour leurs centres d’intérêts”.
Plus de transparence qu’il y a quatre ans
Pour ne plus qu’on l’accuse d’être le faiseur de rois de l’élection américaine, Facebook a mis en œuvre plusieurs dispositifs censés limiter les atteintes au scrutin. “Facebook a essentiellement actionné le levier de la transparence pour assainir son écosystème publicitaire depuis l’époque Cambridge Analytica”, dit Tristan Mendès France.
Le réseau social a créé une bibliothèque publicitaire qui permet de voir quelles pages poussent quel type de publicités et quelles publicités sont actuellement actives. Facebook a aussi ajouté une information relative à qui est à l’origine de la publicité à laquelle les utilisateurs sont exposés. Les pages de médias contrôlés par des Etats sont désormais signalées comme telles. “Mais il est difficile d’estimer si ces avertissements mettent vraiment la puce à l’oreille des utilisateurs qui voient ces informations”, souligne le spécialiste.

Contre la désinformation, Facebook a également investi dans un dispositif de vérification des publications par des tiers. Les informations jugées fausses ou trompeuses par une soixantaine de médias participant au programme voient leur portée atténuée sur le réseau social au profit d’articles de vérification. Et il n’est plus possible de transférer une publication à plus de cinq contacts à la fois sur Messenger, une limitation déjà en vigueur sur WhatsApp.
Toujours des tentatives d’ingérence
Malgré ces efforts, le spectre d’une manipulation étrangère plane toujours sur le scrutin. “Les réseaux sociaux restent un espace majeur de propagande politique. Une part non négligeable des Américains s’informe en priorité via Facebook. La fabrique de l’opinion et la bataille des idées de propagande se joue en partie sur ces espaces qui permettent à chaque camp d’atteindre plus facilement un électorat difficile à interpeller avec les méthodes traditionnelles”, explique Tristan Mendès France.
Mois après mois, Facebook démantèle régulièrement des campagnes de manipulation des électeurs, orchestrées depuis l’étranger, avant qu’elles n’atteignent une taille critique. Début septembre, le réseau a bloqué une opération de l’Internet Research Agency (IRA), une organisation russe déjà à la manœuvre lors de l’élection de 2016. Plus récemment, des tentatives d’ingérences venues d’Iran et du Mexique ont été avortées.
Facebook lutte aussi contre les stratégies dites de “suppression de vote”, qui visent à décourager des populations de voter pour gonfler les résultats de l’un ou l’autre des candidats. Le réseau social a promis par exemple de supprimer toutes les publications qui assurent que les personnes qui iront voter auront plus de chance de contracter le coronavirus.
Pour limiter l’impact de ces tactiques, les publicités politiques ont été interdites sur la plateforme les jours précédant l’élection. Mais des responsables démocrates et républicains se sont rapidement plaints de suspensions abusives et de publications passées à travers les filtres de la plateforme. “Vu la toxicité de cet écosystème qui accentue les travers d’une campagne déjà hystérisée, il est dommage que Facebook n’ait pas suivi Twitter, qui a décidé de ne plus accepter les publications politiques depuis l’an dernier”, regrette Tristan Mendès France.
Un risque d’émeutes en cas de contestations des résultats
Malgré le déploiement de cet arsenal de mesures, Facebook est en état d’alerte à l’approche du scrutin. Ses équipes prévoient une élection mouvementée et très contestée. Des scénarios catastrophes sont envisagés au cas où les résultats mettraient longtemps à être validés et seraient disputés par les deux candidats. “Je suis inquiet qu’il y ait un risque de troubles civils dans tout le pays, alors que notre nation est si divisée et que les résultats électoraux prendront potentiellement des jours ou des semaines à être finalisés”, a mis en garde Mark Zuckerberg mercredi.
Facebook a prévu des mesures d’urgence au cas où la situation vire au chaos. Si l’un des deux candidats revendique la victoire avant qu’un net vainqueur ne se détache, la plateforme ajoutera un avertissement sur chacune de ses publications et un lien renverra vers les résultats officiels. Le réseau social se réserve aussi la possibilité de réduire la circulation des contenus en cas de flambée de violences. Des mesures qui s’appliqueront aussi sur Instagram.
“C’est un pansement sur une jambe de bois, regrette Tristan Mendès France. Il y aura de toute façon des semaines de tension après l’élection. Facebook a un tel rôle d’amplificateur des travers, des frustrations et des mécontentements de la société américaine que, quelle que soit l’éruption, elle sera aggravée”.
La rédaction vous recommandePrésidentielle américaine : gagner le Sénat, l’autre bataille électoralePrésidentielle américaine : comment Joe Biden gère sa fin de campagnePrésidentielle américaine : comment certains États entravent le vote des minoritésPrésidentielle USA : 3 questions sur les résultats de l’élection américaine 2020



Source link : https://www.rtl.fr/actu/international/presidentielle-americaine-facebook-peut-il-encore-influencer-le-scrutin-cette-annee-7800862831

Author : Benjamin Hue

Publish date : 2020-10-31 08:15:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
RTL

Pourquoi le carrelage nous paraît froid sous les pieds ?

Pourquoi le carrelage nous paraît froid sous les pieds ?




Pourquoi le carrelage nous paraît froid sous les pieds ?
Nous voilà donc confinés à la maison pendant au moins 1 mois… Mais tiens justement, pourquoi on se gèle les pieds sur le carrelage et pas sur le parquet, quand on se balade sans chaussettes dans la maison ?

Trois réponses sont possibles : 1) C’est parce que le carrelage conduit beaucoup mieux la chaleur que le bois ou les sols plastiques.
2) C’est parce que le carrelage est poreux, et contient toujours un peu d’eau, c’est eau qui vous refroidit les pieds. A l’inverse, le bois comme le plastique sont toujours secs.
3) C’est un faux réflexe : en fait, le carrelage comme le bois sont à la même température, mais l’un est conducteur électrique, et par l’autre. Ce que vous ressentez ce n’est pas du froid, mais de l’électricité statique.
La bonne réponse est la réponse 1 !
Les matériaux comme le métal, le verre, le carrelage, sont beaucoup plus denses que le bois ou les sols plastiques. Plus la matière est dense, plus elle va capter la chaleur de votre main. Pour comprendre, il vous suffit de prendre dans un tiroir de la cuisine une cuillère en métal, une cuillère en plastique, et une cuillère en bois, par exemple ces cuillères en bambou que l’on donne dans les plateaux repas chic. Comparez les trois : vous voyez tout de suite qu’il y en a une beaucoup plus lourde que les deux autres, donc, beaucoup plus dense.

Conséquence, pour réchauffer le carrelage qui se trouve sous votre pied, lui aussi très dense, presque comme du métal, il va falloir beaucoup plus de transfert d’énergie, de chaleur, que pour réchauffer une lame de parquet, ou encore une dalle de linoléum !
Tout cela, nos anciens le savent depuis longtemps. Lorsque vous visitez un château ou même un manoir, (enfin, quand on pourra les revisiter) : qu’est ce que l’on vous montre souvent, en dehors des tableaux ? Des tapisseries !
Les tapisseries, qui coûtaient très cher, étaient réservées aux aristocrates, ou aux riches bourgeois, mais ne servaient pas qu’à raconter des histoires de batailles. C’était un accessoire d’isolation des murs de la maison !
Et sur les sols, souvent, faits de carrelages, on étalait de très grands tapis, très coûteux eux aussi, pour les mêmes raisons. Avantage de cette technique : en été, quand il fait très chaud, on enlève les tapis pour rafraîchir la maison.
La rédaction vous recommandeMichel Cymes : pourquoi certains ont-ils toujours froid ?Nouveau record de froid identifié dans l’hémisphère nord : -69 degrésÀ 11 ans, il parcourt Palerme-Londres à pied pour rejoindre sa grand-mère



Source link : https://www.rtl.fr/actu/insolite/pourquoi-le-carrelage-nous-parait-froid-sous-les-pieds-7800914456

Author : Jean-Baptiste Giraud

Publish date : 2020-10-31 06:22:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
RTL

Que contiennent les liquides de cigarette électronique ?

Que contiennent les liquides de cigarette électronique ?




Qu’est ce qui se cache derrière les “arômes mojito”, “fruits rouges” ou “menthe” des liquides de e-cigarette ? Une base de données publiée mercredi 28 octobre par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) dresse le panorama de toutes les substances contenues dans les produits du tabac et du vapotage vendus en France. Cet outil, qui sera actualisé “de manière mensuelle”, constitue une “première étape” avant “une évaluation des risques” éventuellement liés à chacune de ces substances, précise Matthieu Schuller, directeur de l’évaluation des risques de l’Anses.
Les liquides de vapotage sont généralement composés de glycérine végétale et de propylène-glycol, qui servent de support de dilution, de nicotine à différentes concentrations, et d’arômes artificiels (jusqu’à 15 dans certains mélanges). On y trouve également parfois des sucres, des édulcorants, des acides et des extraits de plantes. Si ces substances sont couramment utilisées dans d’autres produits de consommation comme les aliments ou les cosmétiques, leurs effets lorsqu’ils sont chauffés et inhalés sont encore mal connus.
Les cigarettes électroniques sont souvent utilisées comme outil d’aide à l’arrêt du tabac, dont les effets néfastes sur la santé sont eux connus de longue date. Les craintes sur les risques liés au vapotage avaient été notamment alimentées par une crise de maladies pulmonaires sévères ayant fait 60 morts l’an dernier aux États-Unis. La cause a depuis été identifiée : un ingrédient ajouté pour couper les e-liquides au cannabis, l’acétate de vitamine E.
“Début 2021, on devrait avoir une idée des substances prioritaires à évaluer”, estime Matthieu Schuller. Pour cela, l’agence a déjà commencé à identifier quelles molécules sont les plus problématiques et lancé des études auprès des vapoteurs pour mieux savoir quels produits sont les plus consommés et comment, et ainsi estimer à quelles substances ils sont les plus exposés. Elle réalisera aussi l’an prochain ses propres analyses sur un échantillon de produits, pour vérifier si les déclarations des fabricants correspondent à la composition réelle.
Une première enquête réalisée par BVA montre notamment que près d’un tiers des vapoteurs assemblent eux-même leur liquide, en achetant séparément des bases aromatisées en grands contenants et des “boosters” à la nicotine, ce qui revient moins cher que les produits prêts à l’emploi. Or les produits qui ne contiennent pas de nicotine ne sont pas concernés par la déclaration obligatoire, donc il y a “une interrogation sur la composition de ces produits”, observe aussi Benoît Labarbe, responsable de la mission “tabac” à l’Anses.
L’agence sanitaire souligne par ailleurs que le processus de déclaration des fabricants pourrait être nettement amélioré. Ils sont tenus de détailler la composition des produits, mais aussi les substances émises dans la fumée ou dans l’aérosol généré par le chauffage du liquide, ainsi que leurs volumes de ventes. Or pas moins de 67% de ces données n’ont pas été transmises pour les produits du tabac, et 61% pour le vapotage. L’Anses recommande aussi à la Commission européenne d’établir une “liste validée de substances”, pour éviter des “incohérences” dans certaines déclarations qui mentionnent la dénomination commerciale des ingrédients et non la substance chimique qui les compose.
La rédaction vous recommandeTabac : pourquoi les cigarettes light ne sont pas moins nocivesTabac : les buralistes vont lancer leur propre marque de cigarettesCigarettes : “Quand on cogne sur les prix, il y a une prise de conscience”Tabac : le prix de certaines cigarettes va augmenter le 22 octobre



Source link : https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/que-contiennent-les-liquides-de-cigarette-electronique-7800914259

Author : Marie Zafimehy,AFP

Publish date : 2020-10-31 05:30:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
RTL

Affaire Mouzin : dans les Ardennes, Michel Fourniret reste muet sur le sort d’Estelle

Affaire Mouzin : dans les Ardennes, Michel Fourniret reste muet sur le sort d’Estelle




Quatre mois après des fouilles infructueuses dans les Ardennes, Michel Fourniret n’a toujours pas dévoilé le lieu où il a enterré le corps d’Estelle Mouzin. Le tueur en série avait reconnu avoir enlevé puis tué la fillette en 2003.
Cinq jours de mise en situation n’auront pas suffi. Alors que la famille d’Estelle Mouzin “attend de pouvoir inhumer le corps” de la jeune fille, comme l’a souligné une de ses avocats, Me Corinne Herrmann, le tueur en série âgé de 78 ans est resté muet sur le sort de la fillette.
La juge d’instruction Sabine Kheris, qui entend “déclencher des souvenirs” chez Michel Fourniret, a confirmé, vendredi 30 octobre, que pour l’heure, “le corps d’Estelle Mouzin n’a pas été retrouvé”, alors qu’elle quittait le château de Sautou, une vaste propriété isolée ayant appartenu à celui qui se fait appeler “L’Ogre des Ardennes”. “Les recherches vont se poursuivre dans un second temps”, a-t-elle ajouté, sans fournir plus de détails.
Cinq jours de mise en situation
Les fouilles se sont dans un premier temps concentrées sur la maison de Ville-sur-Lumes, ancienne résidence de la soeur de Fourniret. Selon le témoignage de son ex-épouse et complice, Monique Olivier, il y aurait séquestré, violé et tué Estelle Mouzin.

Lors de précédentes recherches, menées en juin dernier en l’absence du tueur en série, l’ADN partiel de la jeune fille avait été retrouvé à deux endroits sur un matelas saisi dans cette maison.
L’ex couple, accompagné notamment d’enquêteurs, d’experts en recherche criminelle de la gendarmerie et d’archéologues, a ensuite sillonné une large zone allant d’un étang à un cimetière de Charleville-Mézières, de Floing (où Michel Fourniret possédait un terrain aménagé en jardin d’enfants) au château du Sautou.
“On n’est pas loin”
Michel Fourniret, dont l’état neurologique est inconstant et la santé “fragile”, a “montré des points sur des cartes” mais n’a pas désigné un lieu précis : aucune fouille n’a pu être entreprise. Le tueur avait précisé avoir des troubles de la mémoire, mais pour Me Herrmann, “on ne sait pas s’il ne se souvient plus, s’il a peur de se tromper ou s’il ne veut pas donner d’emplacement”.

D’après l’avocate, Monique Olivier s’est montrée “très participante”, alors que la défense de cette dernière, Me Richard Delgenes, a exprimé mercredi un certain optimisme. “On n’est pas loin”, avait-il affirmé.
Un procès d’ici fin 2021 ?
À l’issue de l’information judiciaire, le parquet prendra ses réquisitions avant une mise en accusation devant la cour d’Assises, pour un procès qui ne devrait pas se dérouler avant fin 2021, voire 2022.
Michel Fourniret avait fini par avouer en mars sa responsabilité dans l’enlèvement et le décès d’Estelle Mouzin. “Je reconnais là un être qui n’est plus là par ma faute”, avait-il déclaré à la juge. Il a été ensuite mis en examen en novembre 2019 pour “enlèvement et séquestration suivis de mort”. Son ex-épouse Monique Olivier, qui avait confirmé “l’implication” du tueur dans la disparition de la fillette, a été mise en examen pour “complicité”.
En 2008, “l’ogre des Ardennes” a été condamné à la perpétuité incompressible pour les meurtres de sept jeunes femmes ou adolescentes commis entre 1987 et 2001. En 2018, il a avoué avoir tué deux autres jeunes femmes dans l’Yonne, Marie-Angèle Domece et Joanna Parrish.
La rédaction vous recommandeAffaire Mouzin : “On n’est pas loin” de découvrir la vérité, estime l’avocat de Monique OlivierDisparition d’Estelle Mouzin : Fourniret et son ex-épouse convoqués dans les ArdennesDisparition d’Estelle Mouzin : Monique Olivier confirme l’implication de FourniretAffaire Mouzin : Fourniret et Olivier sur place pour une mise en situationEstelle Mouzin : pourquoi Fourniret et Olivier se rendent sur les lieux de la disparition



Source link : https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/affaire-mouzin-dans-les-ardennes-michel-fourniret-reste-muet-sur-le-sort-d-estelle-7800914597

Author : Florise Vaubien,AFP

Publish date : 2020-10-31 03:47:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
RTL

Coronavirus aux États-Unis : un record de 94.000 cas recensés en 24 heures

Coronavirus aux États-Unis : un record de 94.000 cas recensés en 24 heures




Vendredi 30 octobre, les États-Unis ont enregistré plus de 94.000 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, soit le bilan journalier le plus élevé depuis le début de l’épidémie.
D’après le comptage de l’université Johns Hopkins qui fait référence, 94.125 nouveaux cas d’infection au coronavirus et 919 victimes supplémentaires ont été recensés. Un triste bilan, alors que les autorités sanitaires enregistraient jeudi un record de 91.290 cas détectés en 24 heures.
Au total, 229.544 décès et plus de 9 millions de cas (9.034.295) ont été comptabilisés dans le pays le plus endeuillé au monde par la pandémie. À quatre jours des élections présidentielles prévues le 3 novembre prochain, les États-Unis font face à une recrudescence de l’épidémie, particulièrement préoccupante dans le nord du pays et dans le Midwest.
Vendredi, le président Donald Trump a de nouveau minimisé la gravité de la pandémie alors que les États-Unis se voient frappés par la pire crise sanitaire depuis la grippe espagnole de 1918. “Nous voulons juste un retour à la normale”, a-t-il dit. “Si vous l’attrapez, vous irez mieux, et ensuite vous serez immunisés”, a-t-il lancé à la foule dans le Michigan.
De son côté, le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden ne cesse de pointer du doigt la gestion de la crise sanitaire, un sujet devenu essentiel dans les débats de campagne présidentielle.
La rédaction vous recommandeCoronavirus aux États-Unis : 90.000 cas recensés en 24 heures, un recordPrésidentielle américaine : Trump accuse les médias d’exagérer la pandémie pour lui nuireÉtats-Unis : l’infection d’un gardien de prison remet en question la notion de cas contactPrésidentielle USA : il y a un an, quand Biden prophétisait la pandémie de Covid-19Présidentielle USA (J-4) : Joe Biden et Donald Trump lancent leur sprint finalPrésidentielle USA : 83% des Français ont une opinion défavorable de Donald Trump



Source link : https://www.rtl.fr/actu/international/coronavirus-aux-etats-unis-un-record-de-94-000-cas-recenses-en-24-heures-7800914590

Author : Florise Vaubien,AFP

Publish date : 2020-10-31 02:43:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
RTL

Confinement : la dette publique française devrait atteindre 119,8% du PIB en 2020

Confinement : la dette publique française devrait atteindre 119,8% du PIB en 2020




Les dépenses supplémentaires provoquées par la crise sanitaire vont se traduire par une nouvelle aggravation de la dette publique française. Elle devrait atteindre 119,8% du PIB en 2020, a indiqué, vendredi 30 octobre, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire.
“Nous avions prévu pour 2020 un niveau d’endettement de 117,5% du PIB. Ce chiffre va passer à 119,8%”, a expliqué le ministre dans un entretien au Parisien. D’après lui, ces dépenses “nous permettront de rebondir très vite et d’accélérer la transformation de l’économie française pour la rendre plus compétitive”.
Les mesures prises pour soutenir l’activité économique face au deuxième confinement, induites par un renforcement de mesures de soutien aux entreprises, vont atteindre 15 milliards d’euros rien que pour le mois de novembre, avait déjà annoncé Bruno Le Maire.
Une hausse massive des déficits et de la dette
Sur une durée de huit semaines, ce sont 20 milliards d’euros qui seront mis sur table pour faire face à la crise, avait de son côté annoncé le Premier ministre Jean Castex. Des dépenses qui s’ajoutent aux quelques 470 milliards d’euros débloqués depuis mars.
Les mesures sanitaires mises en place dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus représentent déjà une hausse massive des déficits et de la dette, qui avait atteint en juin 114,1% du produit intérieur brut. Un bond de 12,7 points en trois mois, un record, d’après les annales des statistiques de l’Insee.
Les autorités ont également indiqué qu’elles s’attendaient à une récession encore plus forte que prévue. Une prévision défavorable, consécutive au reconfinement, qui fait état de -11% pour le PIB, contre -10% précédemment projetés.
La rédaction vous recommandeConfinement : jusqu’à 10.000 euros d’indemnisation pour les PME ferméesConfinement : quels établissements doivent fermer ?Prêt garanti par l’État : Asselin demande un an supplémentaire pour rembourserCoronavirus : comment l’enseignement supérieur subit la criseCovid-19 : le Fonds monétaire international conseille aux pays de s’endetter



Source link : https://www.rtl.fr/actu/economie-consommation/confinement-la-dette-publique-francaise-devrait-atteindre-119-8-du-pib-en-2020-7800914579

Author : Florise Vaubien,AFP

Publish date : 2020-10-31 00:42:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
RTL

Belgique : un instituteur suspendu après avoir montré une caricature de Mahomet en classe

Belgique : un instituteur suspendu après avoir montré une caricature de Mahomet en classe




Deux semaines après l’assassinat de Samuel Paty, enseignant décapité aux abords du collège de Conflans-Saint-Honorine après avoir montré des caricatures de Mahomet, un instituteur a été suspendu cette semaine à Bruxelles pour des faits similaires. Il avait diffusé à ses élèves de 10-11 ans une caricature publiée par “Charlie Hebdo” montrant le prophète Mahomet nu à quatre pattes. Un dessin qui a été jugé “obscène” par sa direction.
Le faits se sont déroulés à Molenbeek-Saint-Jean, dans la banlieue de Bruxelle, dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression, d’après les informations du quotidien La Libre Belgique et Rachid Barghouti, le porte-parole de la bourgmestre de la commune, Catherine Moureaux.
Ce dernier rapporte que “deux ou trois parents” se sont plaints à la direction de cette école primaire qu’une caricature qui dévoile les parties génitales du prophète soit brandie devant “des enfants de 5e et 6e primaire” (les deux derniers niveaux de primaire, ndlr).
Le directeur de l’établissement a dénoncé l’initiative de l’instituteur à l’autorité de tutelle, à savoir les élus de l’exécutif municipal. L’enseignant “a été entendu jeudi par le collège communal (le maire ou bourgmestre et ses adjoints) et écarté”, a expliqué M. Barghouti. “Ce n’est pas une sanction, cela à revient à lancer la procédure disciplinaire”, a-t-il ajouté.
Une nouvelle audition devant les mêmes élus se déroulera jeudi prochain pour décider d’une éventuelle sanction. “Notre décision est uniquement basée sur le fait qu’il s’agit d’images obscènes, si ça n’avait pas été le prophète, on aurait pris exactement la même décision”, a affirmé le porte-parole de Catherine Moureaux, la bourgmestre socialiste qui gère la ville en coalition avec les libéraux francophones.
Molenbeek-Saint-Jean : un berceau du djihadisme
Selon Rachid Barghouti, aborder à l’école la liberté d’expression “est importante, il n’y a aucune censure par rapport à ça“. Il estime toutefois que “cela doit se faire dans un cadre un tout petit peu pensé, réfléchi”. “Montrer de manière brute des images obscènes à des enfants aussi jeunes, ça n’est pas très malin sur le plan pédagogique”, a-t-il déclaré.
Molenbeek-Saint-Jean, commune populaire d’environ 100.000 habitants, compte une importante communauté d’origine marocaine. La ville avait acquis la réputation d’être un berceau du djihadisme en Europe quand l’enquête franco-belge sur les attentats parisiens du 13 novembre 2015 (130 morts) avait mis en évidence que plusieurs assaillants en étaient originaires.
La rédaction vous recommandeCaricatures : Nurmagomedov, star du MMA, traite Macron “d’ordure”Caricatures : “Je suis très attaché à la liberté d’expression”, dit JacobCaricatures de Mahomet : un haut responsable de l’ONU appelle “au respect mutuel”Charlie Hebdo : la Turquie condamne une caricature d’ErdoganLa distribution de caricatures “est une bonne chose”, estime Elisabeth Badinter sur RTL



Source link : https://www.rtl.fr/actu/international/belgique-un-instituteur-suspendu-apres-avoir-montre-une-caricature-de-mahomet-en-classe-7800914574

Author : Florise Vaubien,AFP

Publish date : 2020-10-30 23:56:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
RTL

Coronavirus en Belgique : le pays passe sous “un confinement plus sévère”

Coronavirus : la Belgique veut durcir ses mesures




La Belgique est le pays au monde où la Covid-19 circule le plus. Ainsi, le Premier ministre Alexander De Croo a annoncé ce vendredi 30 octobre qu’un “confinement plus sévère” serait mis en place, évoquant “des mesures de la dernière chance” pour tenter de ralentir la pandémie.
Détaillées lors d’une conférence de presse, les mesures entreront en vigueur lundi 2 novembre et pour “au moins un mois et demi”. Elles incluent la fermeture des commerces “non essentiels” et l’obligation du télétravail pour les entreprises où il est possible. Le chef du gouvernement a également annoncé la limitation des invitations au domicile à une seule personne et une nouvelle prolongation de trois jours des vacances scolaires, jusqu’au 15 novembre inclus. En extérieur, il sera possible de se déplacer à quatre en respectant les gestes barrières.
“C’est un confinement… Mais qui permet aux usines de tourner, qui permettra de rouvrir les écoles prudemment après le 15 novembre, et qui ne laissera pas les gens plonger dans l’isolement”, a résumé le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke. Le durcissement des mesures, justifié par la situation “critique” dans les hôpitaux, n’inclut aucune restriction de déplacements.
Plus d’hospitalisations que pendant la première vague
“Notre pays se trouve dans un état d’urgence sanitaire. La pression dans les hôpitaux est immense et le personnel soignant livre des efforts surhumains pour sauver des vies chaque jour”, a affirmé Alexander De Croo prédisant qu’il y aurait d’ici à la mi-novembre “2.800 personnes en soins intensifs”.
La Belgique compte désormais plus de malades du coronavirus hospitalisés qu’au pic de la première vague, au début du printemps. Ce pays de 11,5 millions d’habitants comptait vendredi 6.187 malades dans les hôpitaux dont 1.057 en soins intensifs. Sur la dernière semaine, il a enregistré plus de 100.000 nouvelles infections, soit plus de 15.000 par jour en moyenne, un record.
La rédaction vous recommandeCoronavirus à Bruxelles : couvre-feu avancé à 22h et fermeture des magasins à 20hLes infos de 18h – Coronavirus : quelles mesures sanitaires appliquent nos voisins européens ?Coronavirus en Europe : Irlande, Pays de Galles, ces régions qui reconfinentCoronavirus en Europe : comment font nos voisins face à la deuxième vague?



Source link : https://www.rtl.fr/actu/international/coronavirus-en-belgique-le-pays-passe-sous-un-confinement-plus-severe-7800914562

Author : Sarah Belien,AFP

Publish date : 2020-10-30 22:22:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
1 2 3 65
Page 1 of 65

https://v46.org   https://maillot-de-bain-pour-femme-musulmane.com   https://www.mesothelioma-info.org/   https://meilleureschaussures.com   https://www.intellinews.info  
---
JINLILE Montre Homme Pas Cher De 2019 Montre Impermé Able du Sport LED De Sport Analogique NuméRique Cadeau Bijoux La Mode Montres Bracelet RéUnion d’affaires Chic éLéGant *  “Sean Connery était le meilleur James Bond”: le cinéma rend hommage à l’acteur *  Horse racing newsletter: Del Mar starts its fall meeting *  * Abhijit Banerjee: «Le Covid induit des risques de catastrophes terribles dans les pays du Sud» *  Les Petites Annonces de l’Os à Moelle * 
The X-Files creator dredges up Gillian Anderson quitting controversy and says ‘sorry’ for show’s ending *  Tir : l'espoir d'accueillir les jeux Olympiques en Centre-Val de Loire, en 2024 *  Four partners among Royds Withy King promotions *  * Preventing breast cancer: early detection saves lives – The Express Tribune *  NY Mulls Travel Rules as Neighboring States Hit Threshold *