close

Huffington Post

Avant le sommet sur climat de Biden: États-Unis et Chine d’accord pour “coopérer”

Avant le sommet sur climat de Biden: États-Unis et Chine d'accord pour "coopérer"



ENVIRONNEMENT – Les États-Unis et la Chine, qui s’opposent sur de multiples sujets, se sont à l’inverse engagés samedi à “coopérer” sur le changement climatique, avant le sommet international organisé par Joe Biden.“Les États-Unis et la Chine s’engagent à coopérer entre eux et avec d’autres pays pour affronter la crise climatique, qui doit être traitée avec le sérieux et l’urgence qu’elle exige”, selon le communiqué conjoint signé à Shanghai par John Kerry, l’émissaire américain pour le climat, et son homologue chinois Xie Zhenhua.Les deux pays “attendent avec impatience” le sommet environnemental international virtuel organisé par le président Joe Biden jeudi et vendredi prochains, même si le texte ne dit pas si le président chinois, Xi Jinping, y participera.“Nous espérons très fort qu’il y participera”, a dit John Kerry à des journalistes depuis Séoul, où il s’est ensuite rendu. “Bien sûr, chaque pays prendra ses propres décisions. Nous ne cherchons pas à forcer qui que ce soit. Nous cherchons la coopération”.Mais ce ne sera pas forcément simple. La Chine possède actuellement environ la moitié de la production mondiale d’électricité au charbon, a rappelé John Kerry, précisant qu’il en avait “beaucoup parlé” avec des responsables à Shanghai. “Je ne pointe pas du doigt”, a-t-il assuré.“Nous avons eu trop de charbon, d’autres pays ont trop de charbon, mais la Chine est, et de loin, le plus grand utilisateur de charbon au monde. Et comme c’est un pays et une économie aussi puissants, il doit évoluer”, a aussi avancé l’émissaire américain.Le président démocrate a invité 40 dirigeants mondiaux à cet événement. Il s’agit d’une réunion d’une ampleur rare pour un président au pouvoir depuis tout juste trois mois, même si elle se fera par visioconférence, pandémie de coronavirus oblige.À voir également sur Le HuffPost: Joe Biden pense que Vladimir Poutine est “un tueur”LIRE AUSSIBLOG – Brutal refroidissement climatique entre Biden et PoutineBLOG – La stratégie de Biden derrière ses déclarations musclées envers Poutine et la Chine



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/sommet-sur-climat-biden-etats-unis-et-chine-cooperer_fr_607bd14be4b001abc4dd2b71

Author : AFP

Publish date : 2021-04-18 06:42:56

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Obsèques de Philip: cette photo de la reine Elizabeth II seule en a ému plus d’un

Obsèques de Philip: cette photo de la reine Elizabeth II seule en a ému plus d'un



OBSÈQUES – Assise seule pendant la cérémonie et tout de noir vêtue jusqu’au masque, la reine Elizabeth II a fait ses adieux ce samedi 17 avril à son époux le prince Philip, qui l’a épaulée pendant plus de sept décennies avec un dévouement inlassable à la couronne.Au cours des funérailles, la reine a été immortalisée face au cercueil, assise seule à l’intérieur de la chapelle Saint-George, au château de Windsor. Une photographie émouvante qui a pu être prise en raison de l’épidémie de coronavirus. En effet, seules trente personnes étaient présentes au cours des funérailles. Ces dernières devaient respecter les règles de distanciation sociale et s’asseoir seulement avec les personnes faisant partie de leur foyer.Nombreux sont ceux à avoir partagé leur émotion face à cette image, illustrant la profonde solitude dans laquelle se trouve désormais la souveraine après la perte de l’homme qui a partagé 73 années de sa vie. This is an incredibly moving image of the Queen alone today https://t.co/FSCJ4VGwO3— Victoria Murphy (@byQueenVic) April 17, 2021 “C’est une image incroyablement émouvante de la reine seule aujourd’hui”.Elizabeth, sitting alone, mourning the man she love and was married to for 73 years. As much as she is “The Queen”, today she was nothing more ,nor anything less than a heartbroken wife. pic.twitter.com/1ToKHwO3hl— Ross Guidotti (@RossGuidotti) April 17, 2021“Elizabeth, assise seule, pleurant l’homme qu’elle aime et avec qui elle était mariée depuis 73 ans. Toute “reine” qu’elle soit, elle n’était aujourd’hui ni plus ni moins qu’une épouse au cœur brisé”.I don’t care who you are. Being sat alone for the funeral of your spouse of 70+ years is heartbreaking. Prayers of grace and peace for Her Majesty Queen Elizabeth. #PrincePhilipfuneralpic.twitter.com/9j7DNpCL7n— Sherry (@sherry_usmcwife) April 17, 2021“Je me fiche de qui tu es. Être assise seule pour les funérailles de son conjoint de plus de 70 ans est déchirant. Prières et paix pour Sa Majesté la reine Elizabeth”. An image I didn’t think would bring me such sadness. May God grant her peace, courage and strength she needs at this time.— 🦋#IHaveACompetitiveProblem (@Sick_Steez) April 17, 2021Une image dont je ne pensais pas qu’elle m’apporterait une telle tristesse. Que Dieu lui accorde la paix, le courage et la force dont elle a besoin en ce moment”. “L’image la plus forte est celle de la reine seule, dont on a pratiquement pas vu son visage. La reine face à tout le reste de la famille royale, seule, assurant son statut personnel, qui est maintenant un statut de solitude. Même s’il est prévu qu’elle fera tous ses engagements officiels avec un autre membre de la famille et l’ouverture du Parlement avec Charles. Elle ne sera jamais seule”, a noté Frédéric Mitterrand, ancien ministre de la Culture, sur BFMTV. A la fin de la cérémonie, la reine Elizabeth II est sortie en premier et a été reconduite à Buckingham Palace.À voir également sur Le HuffPost: “Action Stations”, la mélodie militaire demandée spécialement par le Prince PhilipLIRE AUSSILes princes Harry et William réunis en public pour la première fois depuis plus d’1 anLes funérailles du prince Philip seront-elles un moment de réconciliation pour la famille royale?



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/obseques-de-philip-cette-photo-de-la-reine-elizabeth-ii-seule-en-a-emu-plus-dun_fr_607b0942e4b0bc5a3a578731

Author : Claire Tervé

Publish date : 2021-04-17 17:15:09

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Covid-19: le “variant porn”, une fascination alarmiste et souvent trompeuse

Covid-19: le "variant porn", une fascination alarmiste et souvent trompeuse



CORONAVIRUS – Non, le variant indien ne risque pas de transformer l’humanité en zombie. Non, l’expression “double mutant” ne veut pas dire qu’il soit plus mortel. Non, la médecine n’est pas en train de crouler sous les nouvelles transformations dangereuses du coronavirus.C’est pourtant l’impression que vous avez pu avoir ces dernières semaines, voire ces derniers mois. Aux États-Unis, on qualifie désormais cette angoisse de “variant porn”.Si les variants inquiètent, c’est pour une bonne raison, et pour beaucoup de mauvaises. D’abord, rappelons-le, un virus mute régulièrement, c’est normal et la plupart du temps, cela n’a aucune espèce d’importance. Dans le cas du coronavirus, ces mutations apparaissent en moyenne deux fois par mois dans chaque “branche” du virus, chaque branche abritant désormais des centaines de variants. C’est une évolution deux fois moins rapide que pour le virus de la grippe.Lorsqu’un virus a muté après s’être reproduit dans le corps d’un hôte et qu’il se transmet à un autre individu, il parvient parfois à créer une nouvelle lignée. Il est devenu un variant, une variation du virus d’origine, avec parfois des changements de propriétés qui peuvent en accentuer la gravité: concentration virale plus élevée dans le sang, plus grande stabilité du virus, durée d’infection plus longue…Une chose est sûre néanmoins, un variant n’acquiert pas de propriétés surnaturelles. Comme l’indiquait avec humour la virologue Angela Ramussen au site Elemental: “le virus ne va pas soudainement acquérir le don de passer à travers les murs”. C’est pourtant ce que la couverture de l’épidémie laisse parfois penser, en allant chercher dans notre penchant pour l’irrationnel…et pour les zombies. Se faire peur, une envie tellement humaine“La peur est l’une de nos émotions les plus anciennes”, décode pour Le HuffPost le psychologue clinicien Samuel Dock. “Elle nous permet de nous représenter quelque chose. Les variants sont une représentation de ces peurs”. Pour le dire autrement: derrière le variant, il y a une manière de se représenter la maladie comme un ennemi un mouvement, à la manière d’un zombie. “On est dans un fantasme de l’apocalypse ou de la figure du zombie, une forme de plaisir à vivre dans une dystopie”, explique le praticien. Dans son livre intitulé Malaise dans la civilisation, le psychologue développait son analyse de notre attirance pour le pire: “J’ai conscience, écrit-il, de la fascination qu’exerce globalement l’apocalypse dans son sens le plus commun, celui de la fin du monde, la fascination pour les imageries qu’elle charrie, des plus folkloriques aux plus réalistes.” Il y a donc autre chose qu’une envie de représentation: une certaine soif d’en finir avec une période particulièrement morose. “On est tous très aliénés”, continue Samuel Dock. “Le variant, en tant qu’explosion potentielle, a quelque chose de rassurant: tout va exploser, et on va pouvoir reconstruire derrière.” L’avalanche de variants et le discours catastrophiste qui les entoure ne nous tiennent pas seulement en haleine: ils jouent, paradoxalement, avec notre besoin profond de passer à autre chose. Quitte à propager de fausses nouvelles. Les variants, usine à infoxCes visions exagérées, partielles ou simplement fausses des périls des mutations du Covid-19 ne font pas que prendre de la place dans notre imaginaire. Elles influent durablement sur la compréhension de la maladie par l’opinion, hystérisant un peu plus la vision d’une pandémie déjà dramatique. Un cas d’école est celui du variant anglais B.1.1.7. En janvier 2021, alors que ce dernier se répandait outre-Manche, Boris Johnson a donné un avertissement à la population: cette forme du virus pourrait être “plus mortelle” que le coronavirus d’origine. Trois mois et de nombreuses études de cas plus tard, les conclusions d’une équipe britannique sont publiées dans la revue The Lancet: non, le variant B.1.1.7 n’est pas plus mortel chez les malades atteints de la forme grave. Il est plus contagieux, mais n’est pas plus létal.Durant ce laps de temps pourtant, les informations sur les effets du variant se sont accumulées, souvent en appuyant sur le danger entraîné par ce variant. En réalité, le temps médiatique et politique a pris de l’avance sur le temps scientifique. Quitte parfois à suivre de plus près l’existence de variants que les chercheurs eux-mêmes.Aux États-Unis, au mois de février, de nombreux médias titraient ainsi sur l’existence d’un redoutable “variant américain”, ou “variant new yorkais”. Vous n’en avez pas entendu parler? C’est normal: le variant britannique l’a totalement submergé. Mais en février 2021, comme le rapportait alors le Washington Post, des experts se sont élevés contre des unes catastrophistes le présentant comme la nouvelle menace, le nouveau danger épidémique.Le conseiller scientifique du maire de New York Bill de Blasio s’en est même irrité avec un cinglant: “Le porn des pathogènes n’aide pas la santé publique”. Suivre les variants, une nécessité scientifiqueCela ne signifie pas pour autant que les variants ne doivent pas être suivis près. Bien au contraire. Un code génétique est une chose complexe, très imbriquée, et difficile à lire pour les scientifiques. Ainsi, quand ils identifient des mutations dans des séquences clefs, il n’est pas possible immédiatement pour eux d’indiquer si elles vont changer le fonctionnement général du virus.Dans le cadre de la pandémie du Covid-19, seules les observations statistiques ont permis de confirmer que la nouvelle souche était plus contagieuse. B117, le variant britannique, est majoritaire au Royaume-Uni. Comme il s’est imposé, c’est le signe qu’il est plus contagieux, d’autant plus que des mutations sont survenues dans des séquences génétiques qui influent sur la transmission du virus.Une méthode forcément lente, qui explique les énormes zones d’ombre existant encore autour du variant brésilien. Aujourd’hui, les dernières études semblent montrer qu’il ne résiste pas à la plupart des vaccins, et qu’il est aussi contagieux que son cousin britannique. Impossible pourtant d’être définitif, et le mutant de Manaus fait l’objet d’une surveillance très rapprochée tant on l’estime dangereux.En France, ce type de variant est dénommé “variant d’intérêt”, à la différence du variant britannique, classé lui “variant préoccupant”. Il existe une dernière catégorie, celle de variant ”à haut risque”, mais aucune mutation du Covid-19 n’en fait partie. Ces trois catégories internationalement reconnues relèvent de la surveillance génomique, et là, plus question de “variant porn”. Repérées localement, les mutations du virus sont listées dans une base de données mondiales que les chercheurs peuvent consulter et compléter. Ces le cas, par exemple, du nouveau variant breton rendu public par les autorités sanitaires à la mi-mars. Aujourd’hui en cours d’études, il est formellement identifié, et ne semble pas plus dangereux, ou plus contagieux, que les autres mutations. Il fera l’objet de tests additionnels. Cela n’exonère pas la France des critiques dont elle fait l’objet quant à sa vigilance sur l’émergence de nouveaux variants, jugée souvent insuffisante. L’Hexagone est accusé d’être à la traîne sur les séquençages de virus, notamment par rapport à son voisin britannique. Mais cet écueil ne change pas la réalité scientifique: pour comprendre un variant, il faut du temps.À voir également sur Le HuffPost: Les mutations des virus expliquées en 2 minutesLire aussi:L’aération sera-t-elle la clé du prochain déconfinement?Les retrouvailles de ce couple, séparé à cause du Covid, sont le meilleur remède à la déprime



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/covid-attention-au-variant-porn-cette-vision-catastrophiste-et-souvent-trompeuse_fr_6077febce4b0e554e81bb4d1

Author : Matthieu Balu

Publish date : 2021-04-17 01:40:24

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Les restrictions de déplacement pour les couples binationaux non mariés hors UE maintenues

Les restrictions de déplacement pour les couples binationaux non mariés hors UE maintenues



COVID – Mauvaise nouvelle pour les Français entretenant une relation à distance avec une personne étrangère, hors de l’Union européenne: le Conseil d’État a refusé ce vendredi 16 avril de lever leurs restrictions de déplacement à cause de la pandémie de Covid-19.La plus haute juridiction administrative avait été saisie par une quinzaine de tourtereaux ayant trouvé l’amour sur d’autres continents, et séparés de force par l’épidémie. Ils réclamaient une dérogation pour pouvoir se retrouver, en arguant que les restrictions actuelles portent atteinte au respect de leur vie privée et familiale. D’autant que des laissez-passer sont actuellement accordés aux couples binationaux mariés, pacsés ou qui peuvent présenter un justificatif prouvant leur concubinage.Liberté fondamentale contre liberté fondamentaleCes couples “se trouvent dans une situation différente”, a répondu le Conseil d’Etat dans une décision rejetant leur requête. Les juges ont rappelé que “la situation sanitaire reste à un niveau préoccupant sur le territoire national”, et ont souligné le “risque d’importation de nouveaux variants du virus”.“Les libertés fondamentales invoquées doivent être conciliées avec les autres libertés fondamentales, parmi lesquelles figurent le droit au respect à la vie”, ont-ils ajouté.Dans ce contexte, “le maintien de mesures de restriction d’entrée sur le territoire français aux ressortissants étrangers engagés dans une relation de couple avec un ressortissant français sans être mariés, pacsés ou vivre en concubinage ne peut être regardé comme une mesure n’étant manifestement pas nécessaire, adaptée et proportionnée à l’objectif de sauvegarde de la santé publique”, a conclu le Conseil d’Etat.Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en réanimation dépassait les 5900 personnes vendredi, un chiffre stable depuis une semaine, alors que la France a franchi la barre des 100.000 décès, selon les chiffres publiés par Santé publique France.À voir également sur Le HuffPost: Castex annonce des créneaux de vaccination pour les professeurs et les policiersLIRE AUSSIComment les morts du Covid ont disparu des discours d’Emmanuel Macron100.000 morts du Covid: pourquoi ces chiffres dramatiques nous atteignent si peu



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/les-restrictions-de-deplacement-pour-les-couples-binationaux-non-maries-hors-ue-maintenues_fr_6079d187e4b0deb3d5b40a40

Author : AFP

Publish date : 2021-04-16 18:20:40

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Morts du Covid-19: la pauvreté, une comorbidité sous-estimée

Morts du Covid-19: la pauvreté, une comorbidité sous-estimée



COVID-19 – La France a franchi le seuil symbolique des 100.000 victimes du Covid-19. 100.000 âmes, pour autant de stèles, qui en quelques mots devront rendre compte de vies entières, emportées brutalement par le Covid-19. Qui sont les morts du Covid-19 ? La pandémie ne tue pas de manière uniforme. C’est un fait établi, le coronavirus cause plus de décès parmi les plus âgés et ceux dont la santé est la plus fragile ; les politiques publiques d’une grande majorité de pays visent d’ailleurs à protéger et à vacciner ces catégories de population en priorité. Mais le coronavirus percute aussi et surtout les plus pauvres, un constat moins évident, car plus complexe à établir. Pour se rendre compte de l’ampleur des inégalités du Covid-19, il faut regarder le profil des victimes, au sein des territoires nationaux. Dans l’Hexagone comme dans de nombreux autres pays disposant d’un système de soin développé comme les États-Unis ou le Royaume-Uni, les morts se ressemblent. Il existe une comorbidité sous-estimée, sociale. Dans les housses mortuaires, beaucoup de personnes âgées. Beaucoup de personnes obèses ou fumeurs. Et surtout, beaucoup de pauvres. “La mort frappe de manière disproportionnée les familles qui gagnent le moins, les moins éduquées et les minorités”, concluaient ainsi les auteurs d’un article de recherche d’Harvard, paru le 11 janvier 2021, dans Plos medecine. Ces chercheurs se sont appuyés sur le bilan national américain plutôt que sur les décès dans les centres de soin, où les pauvres et les vieux meurent en même proportion. Aux États-Unis, les plus démunis meurent chez eux ; l’hôpital est trop cher. “La surmortalité sociale du Covid-19 est comparable aux comorbidités médicales telles que le diabète ou l’hypertension”, insistent les auteurs de l’étude. Même constat au Royaume-Uni. Les habitants des comtés les plus pauvres de Grande-Bretagne sont deux fois plus nombreux à mourir du Covid-19, que ceux des territoires les plus aisés, selon les statistiques de l’ONS, l’équivalent anglais de l’INSEE. L’institut statistique précise qu’avant la pandémie, les personnes aux revenus les plus modestes ou sans-emploi avaient déjà une espérance de vie plus faible que les autres (ceci est vrai partout dans le monde), mais le Covid-19 semble accentuer les inégalités face à la mort. Aux États-Unis comme au Royaume-Uni, les soins sont peu remboursés, ce qui explique en partie que les précaires meurent plus, faute de diagnostic ou de traitement. De plus, les pauvres sont plus souvent atteints de diabète ou d’hypertension, deux comorbidités du Covid-19. Mais cela n’explique pas entièrement cette injustice face à maladie .En France, pays de l’État providence et de la santé gratuite pour tous, le Covid-19 s’abat aussi et surtout sur les familles les plus modestes. Les personnes de plus de 80 ans les plus défavorisées ont deux fois plus de risques de mourir du coronavirus que les plus aisées, selon les analyses des données menées par Epi-Phare, dévoilées en février dernier.Ce phénomène n’est pas propre à une seule classe d’âge, il frappe systématiquement les plus de 50 ans. Le HuffPost a pu consulter une étude française en attente de relecture aux résultats édifiants. Elle démontre l’ampleur des inégalités face au coronavirus. Partout en France, les villes et villages les plus modestes enterrent leurs pauvres. Toutes choses égales par ailleurs, les communes qui font partie des 25% les plus pauvres déplorent une surmortalité 30% plus élevée que dans le reste de la France, par rapport à 2018 et 2019. “Ce constat se répète à chaque vague. Les inégalités face au Covid-19 perdurent”, précise pour le HuffPost Clément Brébion, un des auteurs de l’étude, réalisée par l’École d’économie de Paris. Un territoire cristallise cette injustice. La Seine-Saint-Denis est le département le plus pauvre de France métropolitaine. C’est aussi celui où le Covid-19 a fauché le plus de vies. Dans la plupart des communes pauvres, en Seine-Saint-Denis ou ailleurs, les logements sont souvent petits et surpeuplés. “La promiscuité des logements des plus précaires participe aussi à renforcer ces inégalités face à la pandémie, car cela accentue les contaminations”, explique Clément Brébion. Les personnes aux plus faibles revenus sont aussi souvent des travailleurs essentiels ; en présentiel malgré les restrictions sanitaires.“C’est sur le levier du travail que le gouvernement peut vraisemblablement jouer à court terme pour rectifier ces inégalités, en veillant à mieux protéger les salariés en entreprise et durant les trajets quotidiens”, estime Clément Brébion, car il est difficile de répondre rapidement au problème des logements surpeuplés. Pour apaiser les proches des 100.000 familles endeuillées par le Covid-19 en France, le gouvernement réfléchit à l’instauration d’un jour dédié à ceux emportés par ce fléau, depuis la publication d’une lettre ouverte par les proches des défunts. Dans le grand vacarme des injustices de la crise sanitaire, les associations de victimes demandent quelques minutes de silence, pour se recueillir. À voir également sur Le HuffPost: Blanquer promet que les enseignants ne feront pas les tests salivaires à l’écoleA LIRE:Comment la Guyane s’organise face à la vague du variant brésilienDéprime liée au Covid: un “forfait psy” pour les enfants avec 10 séances prépayées



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-pauvrete-comorbidite-sous-estime-du-covid-19_fr_6077f190e4b01654bb7a991c

Author : Antoine Beau

Publish date : 2021-04-16 02:17:24

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Pour les funérailles du prince Philip, pas d’uniforme militaire pour la famille royale

Pour les funérailles du prince Philip, pas d'uniforme militaire pour la famille royale



MONARCHIE BRITANNIQUE – Le prince Harry pourra laisser sa tenue militaire au placard. Les membres de la famille royale britannique se rendront tous à l’enterrement du prince Philip en tenue civile pour éviter d’avoir à trancher sur le droit des princes Harry et Andrew à porter l’uniforme militaire, ont indiqué des médias britanniques ce jeudi 15 avril 2021. Le duc d’Édimbourg, décédé vendredi dernier, sera enterré samedi au château de Windsor, à l’ouest de Londres, lors d’une cérémonie rassemblant seulement 30 personnes en raison des restrictions liées au coronavirus.Le prince Harry avait perdu ses titres militairesSelon le tabloïd The Sun et d’autres médias britanniques, la reine Elizabeth II a décidé que tous les membres de la famille royale seront en civil, malgré la forte connotation militaire de cette cérémonie, Philip étant un ancien commandant de la Marine. Cela évitera de mettre l’accent sur le fait que son petit-fils le prince Harry, ex-capitaine, a récemment perdu ses titres militaires honorifiques.Très attaché à l’armée, Harry, 36 ans, a dû y renoncer après sa mise en retrait de la famille royale l’année dernière et son déménagement en Californie avec son épouse Meghan Markle. Malgré deux missions en Afghanistan, le prince n’a désormais le droit de porter ses médailles de service que sur un costume civil.L’amitié du prince Andrew avec Jeffrey EpsteinAutoriser le port de l’uniforme aurait aussi pu causer un autre malaise, notamment du côté du prince Andrew, second fils de la reine et ancien pilote d’hélicoptère au sein de la Royal Navy.Le prince, qui a participé à la guerre des Malouines en 1982, avait été contraint de se mettre en retrait de la famille royale fin 2019, en raison de son amitié sulfureuse avec le financier pédocriminel américain Jeffrey Epstein. Appartenant toujours à la Navy, Andrew devait recevoir pour son 60e anniversaire le grade honorifique d’amiral, mais l’attribution de ce titre a pour l’instant été suspendue. S’il avait porté son uniforme lors de l’enterrement, cela aurait suscité un “sérieux mécontentement” au sein de la Navy, affirme le Sun.Selon le Daily Telegraph, la famille royale a eu “d’intenses discussions” pour savoir comment dissiper l’embarras si Andrew et Harry, seuls à avoir servi en première ligne, étaient pourtant les seuls à ne pas pouvoir porter l’uniforme.Cette décision permet à la monarchie britannique de présenter un front uni, du moins sur le plan vestimentaire, alors que ces funérailles constitueront la première apparition publique de Harry aux côtés des siens depuis qu’il a accusé certains membres de la famille royale de racisme, lors d’une interview-choc à la télévision américaine.À voir également sur Le HuffPost: Comme Elizabeth, Philip avait pulvérisé le record de longévité en tant que prince consort
LIRE AUSSI:La BBC accusée d’en faire trop sur la mort du prince PhilipLe meilleur du pire du prince Philip, expert en blagues de mauvais goût



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/funerailles-du-prince-philip-la-famille-royale-sevite-un-malaise-protocolaire_fr_60781148e4b0e554e81be6ca

Author : AFP

Publish date : 2021-04-15 11:21:29

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Notre-Dame de Paris: Roselyne Bachelot annonce une réouverture en 2024

Notre-Dame de Paris: Roselyne Bachelot annonce une réouverture en 2024



PARIS – La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a jugé ce mercredi 14 avril devant le Sénat que la souscription publique nationale et internationale suffira à restaurer la cathédrale Notre-Dame de Paris qui, a-t-elle assuré, “sera réouverte en 2024”.Roselyne Bachelot, revenue lundi au ministère de la Culture après son hospitalisation pour cause de Covid-19, a été saluée par des applaudissements quand elle a pris la parole. Elle a remercié “pour les très nombreux témoignages de soutien”.Les dons et promesses de dons s’élèvent à 833 millions d’euros et “certains pensent qu’il y trop d’argent, qu’il faut déjà penser à l’utilisation ultérieure” tandis que “d’autres pensent qu’il n’y en aura pas assez”, a observé la ministre. Avant d’ajouter qu’”à l’heure actuelle, les sommes ainsi récoltées nous permettent d’envisager tranquillement ce chantier”.“Je peux vous dire qu’en 2024 la cathédrale Notre-Dame de Paris sera réouverte”, a déclaré Roselyne Bachelot, qui doit se rendre jeudi sur le chantier avec le président Emmanuel Macron, deux ans jour pour jour après l’incendie qui a partiellement ravagé l’édifice.Le président de la République a demandé une reconstruction de la cathédrale en cinq ans. Le président de l’Établissement public, le général Jean-Louis Georgelin, a répété que la cathédrale rouvrira effectivement en 2024 et qu’un Te deum y sera célébré le 16 avril de cette année-là. Mais les travaux du chantier ne seront pas tous achevés à cette échéance.À voir également sur Le HuffPost: Notre-Dame de Paris: démontage de l’échafaudage de la flècheLIRE AUSSI:Gims, Dadju et Slimane revisitent “Belle” de “Notre-Dame de Paris”Ils racontent les petites histoires comme les grandes la nuit de l’incendie de Notre-Dame



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/notre-dame-de-paris-roselyne-bachelot-annonce-une-reouverture-en-2024_fr_60774e0ae4b08e452a16e1cb

Author : AFP

Publish date : 2021-04-14 20:49:50

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Nord: la ville de Caudry pourra désormais priver des familles de “délinquants” d’aides sociales municipales

Nord: la ville de Caudry pourra désormais priver des familles de "délinquants" d'aides sociales municipales



NORD – Des “délinquants” et leurs familles pourront désormais se voir privés de certaines aides sociales versées par la ville de Caudry (Nord), en vertu d’une délibération présentée par le maire et adoptée ce mardi 13 avril par le centre communal d’action sociale (CCAS).“Les forces de sécurité sont de plus en plus fréquemment confrontées à des délinquants, mineurs pour la plupart”, expose le maire UDI et président du conseil d’administration du CCAS Frédéric Bricout, dans le texte de cette délibération, consulté par l’AFP. La ville est “victime depuis plusieurs mois” de “faits d’incivilité”, “d’actes de violence”, “du non-respect de la tranquillité publique, du confinement et des règles sanitaires” ou encore “de détériorations de biens”, détaille-t-il, proposant d’utiliser “un outil supplémentaire” pour “responsabiliser les familles de délinquants”.Ainsi, certaines familles seront “susceptibles de se voir supprimer l’accès aux aides facultatives du CCAS”, prévoit le texte voté ”à l’unanimité” par le conseil d’administration.Ces prestations incluent une aide au paiement de la cantine pouvant atteindre 260 euros, une aide au paiement de frais comme les factures d’électricité ou encore l’accès à l’épicerie solidaire de la commune, a précisé Frédéric Bricout à l’AFP.“On demandera au mineur d’adopter une nouvelle attitude”Les familles concernées seront celles “dont un membre aura fait l’objet d’un rappel à l’ordre ou pour lequel l’accompagnement parental proposé par le Conseil des Droits et devoirs des Familles (CDDF) (…) aura été refusé ou aura fait l’objet d’un jugement définitif suite à une infraction troublant l’ordre public ou objet d’un préjudice à l’égard de la commune”.“On recevra d’abord les gens en CDDF, on demandera au mineur d’adopter une nouvelle attitude, et s’ils ne le font pas, on supprimera ces aides en dernier levier”, a précisé le maire.“Contre la délinquance, j’ai tout essayé: un conseil local de prévention de la délinquance avec le parquet et la gendarmerie, un CDDF pour les mineurs qui commencent à montrer des signes de glissade (…) augmenté les effectifs de police municipale, le nombre de caméras, mis en place des éducateurs de rue…”, a-t-il assuré.Mais selon lui, “les mêmes noms reviennent toujours”, soit une quinzaine de familles environ.Pour Sophie Desreumaux (PS), seule opposante de gauche au conseil municipal, “cela revient à mettre en danger l’enfance. On ne retire pas le pain de la bouche d’un enfant, quoi qu’il ait fait”, a-t-elle jugé, disant “douter qu’augmenter les difficultés financières puisse aider à la responsabilisation”. À voir également sur Le HuffPost: Sur TikTok, ces parents prennent leur revanche sur leurs enfantsLIRE AUSSI:La Gironde va expérimenter un “revenu de base” pour les 18-29 ansTRIBUNE | Rixes: ce qu’il faut faire pour aider notre jeunesse à rompre le cycle de la violence



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/nord-la-ville-de-caudry-pourra-desormais-priver-des-familles-de-delinquants-daides-sociales-municipales_fr_6076573ce4b01654bb779649

Author : AFP

Publish date : 2021-04-14 03:02:37

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Macron et le scalp de l’ENA: l’État déboulonne ses propres statues

Macron et le scalp de l'ENA: l'État déboulonne ses propres statues



La suppression de l‘ENA donne le top départ de la campagne présidentielle. Il fallait un geste, un symbole, le voilà. Que reste-t-il des présidents français? De Gaulle a laissé De Gaulle, Pompidou, le centre qui porte son nom avec ses tuyaux bleus, Giscard, la majorité à 18 ans et l’IVG, Mitterrand, les 35 heures et la retraite à 60 ans, Chirac, la fin du service militaire, Sarkozy, le parler peuple et le Fouquet’s, Hollande le défilé après Charlie hebdo. Pour Macron, ce sera la suppression de l’ENA. La belle affaire! Un scalp à montrer aux médias et aux gilets jaunes. Lui seul pouvait le faire. Il en vient et en est même la caricature. Ses deux premiers ministres sont énarques eux aussi. L’ENA est un mythe qui véhicule une série de mythes qui mêlent autant de vérité que de fantasmes.
Pour égaliser les chances, il suffirait de changer les coefficients des épreuves plutôt que de créer des voies de sélection parallèles, la pire des solutions!
La sélection. Non, ce n’est pas une chance que d’avoir fait l‘ENA comme on l’entend parfois. C’est un concours. Un concours ahurissant avec des candidats parfois époustouflants. Je le sais. Non seulement j’ai raté le concours à mon début de carrière mais j’ai eu l’honneur et le privilège d’avoir été, à sa fin, au jury de sélection trois ans de suite. Un concours sur un programme démentiel (droit, économie, finances publiques, questions sociales, questions internationales, questions européennes) qui suppose 15 heures de travail par jour sans week-end ni vacances. Une qualité qui sera utile par la suite lors des débats législatifs ou des négociations diplomatiques par exemple. Non, ce n’est pas (que) du bachotage. Loin des tweets rageurs de la toile, on demande aux candidats moins de restituer un apprentissage que de comprendre et d’analyser le monde dans lequel on vit.Non, l‘ENA n‘est pas réservé aux jeunes loups bien nés. Le concours externe est celui des étudiants en fin d’études, souvent après une école (Sciences Po, HEC, Ecole Normale) et un master, avec six ou sept ans d’études derrière eux, tandis que les concours de Normale ou Polytechnique se passent à 18 ou 19 ans. Les deux autres concours sont réservés aux fonctionnaires et aux personnes du privé ayant une expérience de vie publique. La plupart ont autour de la trentaine mais certains ont 5 voire 10 ans de plus. Je me souviens d’une candidate passée par l’école des Chartes et devenue capitaine de gendarmerie mobile. Elle voulait changer de vie. Respect, madame. Un autre, ingénieur des Eaux et Forêts qui travaillait dans les parcs naturels. Respect monsieur. Cette critique sur l’arrogance des énarques leur va si mal! À l’ENA, le CV anonyme s’appelle la copie. Le premier filtre qui permet de passer de 1000 candidats à 80 est une série d’épreuves écrites. Des copies sans patronymes ni faciès. Certes, l’écrit est discriminant. Le style, le vocabulaire, la présentation, l‘analyse, la synthèse, l‘orthographe sont discriminants. Certes, le milieu culturel transparaît parfois. Est-ce une raison pour évacuer l‘écrit comme certains sont tentés de le faire? Il suffit de rappeler que dans l’administration, tout est écrit. J’ai passé ma vie à écrire. Des rapports de 300 pages pour caler les tables comme des notes de 15 lignes pour le décideur. Mais tout est écrit. Recruter sur dossier sans sélection écrite est une aberration démagogique. Le second filtre est à l‘oral (qui permet de passer de 80 admissibles à 40 admis). La culture et le style sont les atouts de l’écrit. L’expérience et la faconde sont ceux de l’oral. Et les chances basculent. Notamment aux deux grandes épreuves de sélection finale qui sont des oraux dits de comportement. J’ai connu des candidats visiblement bien nés, avoir 19 aux épreuves de connaissance et se faire rétamer à l’oral général, tandis que d’autres, tout aussi visiblement issus des quartiers moins favorisés, montrer des manques de connaissances patentes mais exceller aux oraux généraux. Qui gagne? Celui qui récite ou celui qui ose? Qui ose vaincra. Tous les candidats ont leur chance, leur point fort, à un moment ou à un autre du concours. Ce ne sont pas les mêmes moments, c‘est tout. Pour égaliser les chances, il suffirait de changer les coefficients des épreuves plutôt que de créer des voies de sélection parallèles, la pire des solutions!
Il y a bien des critiques à faire. Le fait que l’ENA forme davantage des hommes et des femmes qui comprennent un sujet dans sa globalité que des décideurs avisés.
Il y aurait bien d‘autres critiques à faire. Le fait que l’ENA est moins une école où l’on apprend quelque chose qu’un filtre de sélection aux postes de prestige ou de responsabilité. Ou encore, le fait que l’ENA forme davantage des hommes et des femmes qui comprennent un sujet dans sa globalité que des décideurs avisés. Imposer cinq ans en préfecture pour tout le monde à la sortie serait un excellent début de carrière. Ou bien encore, le fait que certains élèves qui ont réussi montrent jusqu’à la caricature qu’ils connaissent les dossiers mais qu’ils ne comprennent rien aux attentes du peuple. Le fait, surtout, que la crise sanitaire a montré les failles de l’appareil d’État, dinosaure pataud englué dans ses propres textes, ses propres peurs. Partout, l’État est bafoué. Il n‘a plus que les oripeaux d’un pouvoir qu’il n’exerce plus qu’auprès des sans voix, des sans organisation, des sans médias.L’ENA était le joyau de la couronne républicaine. Le nombre de candidats étrangers témoigne de son prestige. Une fois de plus, l’État abandonne la partie. L’État déboulonne ses propres statues. À voir également sur Le HuffPost: Edouard Philippe sera-t-il aussi “loyal” que les autres politiques?LIRE AUSSIPour Chloé Morin, la suppression de l’Ena “dit quelque chose” de la future campagne de MacronMacron veut remplacer l’Ena par l’Institut du service public (et voici à quoi ça va ressembler)BLOG – Après le covid-19, comment rendre la haute fonction publique plus opérationnelle



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/macron-et-le-scalp-de-lena-letat-deboulonne-ses-propres-statues_fr_607595d9e4b08f435f24dd1e

Author : Nicolas-Jean Brehon

Publish date : 2021-04-13 13:41:19

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Le vol de l’hélicoptère Ingenuity sur Mars retardé à cause d’un problème technique

Le vol de l'hélicoptère Ingenuity sur Mars retardé à cause d'un problème technique



ESPACE – La Nasa a retardé de plusieurs jours le premier vol de son mini-hélicoptère sur Mars en raison d’un problème technique apparu lors du test de ses rotors, a annoncé samedi l’agence spatiale américaine.Le voyage d’Ingenuity, qui doit être le tout premier vol d’un engin motorisé sur une autre planète, était prévu pour dimanche mais est maintenant en attente jusqu’au 14 avril au moins.Un test à grande vitesse des rotors de l’hélicoptère de 1,8 kilogramme s’est terminé plus tôt que prévu en raison d’une alerte sur un problème potentiel. Par leur rotation, ces éléments permettent de maintenir l’hélicoptère en vol.“L’équipe de l’hélicoptère examine la télémétrie pour diagnostiquer et comprendre le problème”, a déclaré la NASA dans un communiqué. “Suite à cela, ils reprogrammeront le test à pleine vitesse”.NEWS: We’re now targeting no earlier than Wednesday, April 14, for our Ingenuity #MarsHelicopter’s attempt at the first powered, controlled flight on another planet. Details: https://t.co/LaoY7zyijYpic.twitter.com/TIwlZ3foD1— NASA (@NASA) April 10, 2021 La NASA a précisé que l’hélicoptère était “sain et sauf” et qu’il avait envoyé des informations à la Terre. Initialement, le plan pour dimanche était de faire voler Ingenuity sur place pendant 30 secondes pour prendre une photo du rover Perseeérance, qui s’est posé sur Mars le 18 février avec l’hélicoptère attaché à sa face inférieure.La Nasa qualifie cette opération inédite de très risquée, mais affirme qu’elle pourrait permettre de recueillir des données inestimables sur les conditions de vie sur Mars.Le défi de l’air martienLe vol est un véritable défi, car l’air martien est d’une densité équivalente à seulement 1% celle de l’atmosphère terrestre. Or c’est en poussant l’air en tournant que les hélices peuvent soulever du poids.Cela signifie qu’Ingenuity doit faire tourner les pales de son rotor beaucoup plus vite que ne le ferait un hélicoptère sur Terre pour pouvoir voler.Après le vol, l’hélicoptère transmettra au rover des données techniques sur ce qu’il aura réalisé, qui seront à leur tour envoyées vers la Terre. Parmi ces premières données, il y aura une photo en noir et blanc du sol prise par Ingenuity directement sous lui lorsqu’il sera en l’air.Le lendemain, une fois ses batteries rechargées, l’hélicoptère transmettra une photo en couleur de l’horizon, prise par son autre appareil photo.Mais les images les plus spectaculaires devraient venir du rover Perseverance, placé en observation à plusieurs mètres de là, et qui doit filmer le vol.En cas de réussite, le second vol pourra avoir lieu pas plus de quatre jours plus tard. Jusqu’à cinq vols en tout sont prévus, de difficulté croissante.La Nasa voudrait pouvoir faire monter l’hélicoptère jusqu’à 5 mètres de hauteur, puis tenter de le faire avancer latéralement.L’opération sera l’équivalent sur Mars du premier vol d’un engin motorisé sur Terre, en 1903, par les frères Wright. Un morceau de tissu de cet aéronef ayant décollé il y a plus d’un siècle en Caroline du Nord aux États-Unis a même été placé à bord d’Ingenuity.Quoiqu’il advienne, après un mois maximum, l’expérience Ingenuity s’arrêtera, pour laisser le rover Perseverance se consacrer à sa tâche principale: chercher des traces de vie ancienne sur Mars.À voir également sur Le HuffPost: L’hélicoptère Ingenuity de la NASA a survécu à sa première nuit sur MarsLIRE AUSSIMars a perdu son eau puis l’a retrouvéeLa Nasa réussit le dernier test de sa fusée géante SLS qui doit partir sur la Lune



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/le-vol-de-lhelicoptere-ingenuity-sur-mars-retarde-a-cause-dun-probleme-technique_fr_607238fac5b6ed59527fe110

Author : AFP

Publish date : 2021-04-11 00:00:01

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Dans un restaurant clandestin de Paris, plus de 110 personnes verbalisées

Dans un restaurant clandestin de Paris, plus de 110 personnes verbalisées



POLICE – Plus de 110 personnes rassemblées dans un restaurant clandestin ont été verbalisées dans le XIXe arrondissement de Paris dans la nuit de vendredi à samedi et deux personnes ont été placées en garde à vue, ont indiqué ce samedi 10 avril la préfecture de police et le parquet.Les policiers “requis pour un tapage nocturne émanant d’un restaurant ont mis un terme à un rassemblement de plus de 110 personnes”, explique la préfecture de Paris dans un tweet.Cette nuit à #Paris19, les policiers #DSPAP, requis pour un tapage nocturne émanant d’un restaurant, ont mis un terme à un rassemblement de plus de 110 personnes :
➡️ Convives verbalisés pour non-respect des mesures sanitaires en vigueur.
➡️ Organisateur et gérant interpellés. pic.twitter.com/udt1Ji9MA0— Préfecture de Police (@prefpolice) April 10, 2021Deux personnes ont été placées en garde à vue “des chefs de mise en danger de la vie d’autrui et travail dissimulé”, selon le parquet de Paris. Ces deux personnes sont présentées par la préfecture de police comme étant l’organisateur et le gérant du restaurant. Les convives ont été “verbalisés pour non-respect des mesures sanitaires”, ajoute-t-elle.Selon BMFTV, 62 personnes ont été verbalisées vendredi midi dans un restaurant clandestin à Saint-Ouen. Le gérant de l’établissement a été interpellé, a précisé dans un tweet la préfecture de police. Ces affaires se produisent après la vive polémique déclenchée par la diffusion la semaine dernière d’un reportage de M6 sur des dîners clandestins luxueux.Dans ce reportage, l’un des organisateurs, identifié comme étant le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, affirmait avoir “dîné dans la semaine dans deux-trois restaurants clandestins” où il aurait croisé “des ministres”. Il est depuis revenu sur ses propos, en expliquant avoir voulu faire de “l’humour”.Vendredi, Pierre-Jean Chalençon et le cuisinier Christophe Leroy ont été placés en garde à vue. Leur garde à vue a été levée en fin de journée. “A ce stade des investigations, aucun élément ne permet de mettre au jour la participation d’un membre du gouvernement aux repas” faisant l’objet d’une enquête, a indiqué le parquet vendredi.Près de 1000 clients de restaurants ouvrant illégalement ont été verbalisés à Paris depuis le 30 octobre, avait indiqué mardi le ministère de l’Intérieur.A voir également sur Le HuffPost: Darmanin n’a pas toujours été aussi sévère avec la “rumeur” qui “sape la démocratie”LIRE AUSSILa polémique sur les “restos clandestins”, nouveau symptôme d’une crise de confiance profondeDarmanin n’a pas toujours été aussi sévère avec la “rumeur” qui “sape la démocratie”



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/dans-un-restaurant-clandestin-de-paris-plus-de-110-personnes-verbalisees_fr_607184a1c5b6616dcd78afa2

Author : AFP

Publish date : 2021-04-10 11:17:30

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Téléphonie et 4G: les “zones blanches” se réduisent en France

Téléphonie et 4G: les "zones blanches" se réduisent en France



TECHNO – Les zones blanches se réduisent en France. Près de 80% des infrastructures de réseau mobile en France avaient basculé en 4G fin 2020 dans les zones qui n’y avaient pas encore accès trois ans plus tôt, a annoncé ce jeudi 8 avril l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep), dépassant l’objectif fixé aux opérateurs.Le “New Deal Mobile”, accord signé en janvier 2018 entre le gouvernement, l’Arcep et les opérateurs, ambitionne de résorber d’ici à 2022 en France les “zones blanches-centres bourgs”, à savoir les territoires non couverts par des réseaux mobiles de dernière génération.Dans le cadre de cet accord, les opérateurs avaient l’obligation d’équiper en 4G 75% de leurs sites mobiles existants situés dans ces zones au 31 décembre 2020.📣Le rapport annuel #TerritoiresConnectés est en ligne ! https://t.co/7do2hwPcNL#NewDealmobile#FttH#serviceuniversel#5G et + : le rapport explique en fiches synthétiques la régulation de l’@Arcep en matière d’#aménagementnumérique du territoire
L’édito de la pdte @lauredlr🔽 pic.twitter.com/xKkyBj63g9— Arcep (@Arcep) April 8, 2021Au total, ce sont 2.148 sites mobiles qui ont basculé en 4G dans ces territoires, ce qui correspond en mars 2021 ”à 82% de l’ensemble des sites à migrer d’ici fin 2022″, a annoncé la Fédération française des télécoms, l’association qui regroupe les acteurs du secteurs.“En quatre mois nous avons construit et activé 300 nouveaux pylônes, le rythme s’accélère malgré un contexte sanitaire compliqué”, a indiqué son président Nicolas Guérin, cité dans un communiqué.“Nous sommes en train de faire un pas considérable. Cela prend toujours un peu temps mais nous faisons énormément de progrès”, a déclaré jeudi le secrétaire d’Etat au numérique, Cédric O, en ouverture de la conférence annuelle dédiée aux “territoires connectées”.Hors “zones blanches-centres bourgs”, entre 97% et 99% des infrastructures de réseau mobile sont équipées en 4G par les opérateurs, selon le dernier bilan trimestriel de l’Arcep.À voir également sur le HuffPost: Cette éolienne-sextoy pourrait devenir votre source d’énergie d’appointLIRE AUSSI:Facebook imite (encore) la dernière application à la mode”L’État est là”, Jean Castex et Cédric O dans l’Allier pour lutter contre la fracture numérique



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/telephonie-et-4g-les-zones-blanches-se-reduisent-en-france_fr_606efde1c5b68ddf94ba6884

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2021-04-08 13:10:08

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

JO-2024 à Paris: La justice suspend les travaux du village des médias

JO-2024 à Paris: La justice suspend les travaux du village des médias



JO 2024 – La justice administrative a suspendu ce mardi 6 avril en référé les travaux du village des médias des Jeux olympiques de Paris-2024, prévu sur une partie du parc départemental Georges-Valbon en Seine-Saint-Denis, selon une décision consultée par l’AFP.La Cour administrative d’appel de Paris a suspendu une partie de l’autorisation environnementale délivrée en novembre 2020 par le préfet de Seine-Saint-Denis. “Il est enjoint à la Société de livraison des ouvrages olympiques de donner instruction à ses co-contractants afin qu’ils cessent tous travaux”, a-t-elle indiqué dans son ordonnance.Prévu sur la zone de l’Aire des Vents, sur la commune de Dugny, le village des médias -initialement appelé “cluster des médias”- doit accueillir jusqu’à 2000 journalistes et techniciens pendant les Jeux olympiques et paralympiques de 2024. Les bâtiments doivent ensuite être convertis en logements dans le cadre d’un ”éco-quartier”.Code de l’environnementDeux associations, l’antenne locale du Mouvement national de lutte pour l’environnement (MNLE 93) et le Collectif pour le Triangle de Gonesse, ont déposé en février un nouveau recours contre ce projet devant la Cour administrative d’appel de Paris, compétente en matière de contentieux liés aux JO-2024.Ces organisations, accompagnées dans leur démarche par 36 personnes, riverains et usagers du parc, avaient doublé cette procédure d’un référé-suspension, qu’un juge des référés a approuvé mardi.Ce dernier a estimé que l’arrêté préfectoral visé, dans la dérogation qu’il accorde à l’interdiction d’atteinte à des espèces protégées, ne satisfait pas en l’état les dispositions du code de l’environnement.Le ministère de la Transition écologique et la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo) doivent verser chacun 750 euros aux requérants. Contactée par l’AFP, la Solideo n’a pas souhaité réagir dans l’immédiat. Les même requérants étaient déjà à l’origine d’une précédente procédure contre le village des médias, qui avait échoué.Début février, la Cour administrative d’appel avait rejeté leur pourvoi, dans lequel ils demandaient l’annulation de la cession du terrain par le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis à la Solideo, pour 6,9 millions d’euros.À voir également sur Le HuffPost: Le relais de la flamme olympique des Jeux de Tokyo 2021 est lancéLIRE AUSSILa Corée du Nord renonce à participer aux JO de TokyoLa Flamme olympique achève son parcours d’obstacles Covid au Japon



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/jo-2024-a-paris-la-justice-suspend-les-travaux-du-village-des-medias_fr_606cbe46c5b6865cd29541bd

Author : AFP

Publish date : 2021-04-06 20:32:13

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

Bayern / PSG: le résumé et les buts du quart de finale aller de Ligue des champions

Bayern / PSG: le résumé et les buts du quart de finale aller de Ligue des champions



FOOTBALL – Face au Bayern Munich, son bourreau en finale de la Ligue des champions en août, le PSG disputait plus qu’une revanche ce mercredi 7 avril: le club jouait à nouveau son rêve européen sur ce quart de finale avant la manche aller.En écartant le FC Barcelone au tour précédent (4-1, 1-1), les coéquipiers de Marquinhos ont tiré un trait sur le cauchemar de la “remontada” subie en 2017 en Catalogne. Et comme l’héroïne du film “Kill Bill”, il leur restait des noms sur la liste des mauvais souvenirs à conjurer, avant d’atteindre la plénitude qu’un premier sacre européen leur offrirait. Ce qu’ils ont fait ce mercredi en l’emportant 2 – 3 face au club allemand.La dernière fois que le PSG a croisé le Bayern, l’été dernier à Lisbonne, le club allemand a brisé son rêve de remporter la Coupe aux grandes oreilles (1-0), au terme d’une soirée que Neymar a terminée en larmes.Plus d’informations à venir…À voir également sur Le HuffPost: Zlatan Ibrahimovic fond en larmes pour son retour en sélectionLIRE AUSSILa star de Dortmund signe un autographe sur le carton de l’arbitre assistantCette banderole de supporters du PSG au Mont Valérien est mal passée



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/bayern-psg-le-resume-et-les-buts-du-quart-de-finale-aller-de-ligue-des-champions_fr_606e1738c5b68ddf94b89bbb

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2021-04-07 20:53:57

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more

La subvention de la mosquée de Strasbourg contestée par la préfète

La subvention de la mosquée de Strasbourg contestée par la préfète



RELIGION – Bras de fer entre l’État et la maire écologiste de Strasbourg : deux semaines après un vote controversé sur le “principe” d’une subvention municipale de plus de 2,5 millions d’euros pour la construction d’une mosquée, la préfète du Bas-Rhin a annoncé ce mardi 6 avril saisir la justice afin de faire annuler cette “décision litigieuse”.Le vote du Conseil municipal, intervenu le 22 mars, avait suscité une vive réaction du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui a reproché à la maire (EELV) Jeanne Barseghian de financer une “ingérence étrangère”, en l’occurrence celle de la Turquie, sur le sol français. Le ministre a également reproché à la Confédération islamique du Millî Görüs (CIMG), qui porte le projet, de ne pas avoir signé la “Charte des principes de l’islam de France”.“Les échanges de courriers récents” entre la préfète du Bas-Rhin Josiane Chevalier et la maire n’ont “pas permis d’aboutir au retrait de la délibération du conseil municipal”, a indiqué de son côté la préfecture, annonçant sa décision de “déférer la délibération litigieuse au tribunal administratif de Strasbourg”.“Il s’agit d’obtenir l’annulation de la délibération du conseil municipal dont nous contestons la légalité”, a indiqué la préfecture sans plus de précisions sur les moyens juridiques invoqués. La préfecture rappelle que la subvention, qui devait encore être confirmée par un second vote du Conseil municipal, est destinée à la CIMG qui conduit le projet de la Grande Mosquée Eyyub Sultan, en cours de construction à Strasbourg.“Exigences”L’annonce de la préfecture est intervenue quelques heures après que Millî Görüs a vivement récusé les accusations “infondées” d’allégeance à Ankara ou de “séparatisme”, lors d’une conférence de presse dans la capitale alsacienne.Le président du futur lieu de culte et de la CIMG Est, Eyüp Sahin, a estimé que cela n’était “pas tolérable dans un grand pays comme la France”, se disant “particulièrement affecté” par les “nombreuses accusations” portées à l’encontre de son association et son projet.Dans une “déclaration de principe” endossée par deux autres organisations islamiques, Millî Görüs a proclamé à cette occasion son “adhésion aux principes de la République” et son “rejet” de “l’influence des États étrangers”.Le 1er avril, la mairie de Strasbourg avait indiqué que la décision définitive sur l’attribution de la subvention controversée serait “prise rapidement, en transparence”, dans le courant du mois. La Ville de Strasbourg avait également indiqué avoir présenté des “exigences” aux porteurs du projet “en termes de solidité du plan de financement et d’adhésion sans équivoque aux principes républicains”.Les réponses de Millî Görüs ainsi que “toute information complémentaire qui pourrait être transmise par l’État” seront versées au dossier dont “seule l’instruction approfondie (…) conduira à la décision de verser –ou non– la subvention”, avait-elle souligné. Jeanne Barseghian a également affirmé dans une lettre à Emmanuel Macron n’avoir reçu jusqu’au 23 mars “aucune alerte” de l’État sur Millî Görüs et son projet.L’Église et l’État ne sont pas séparés en Alsace et en Moselle où le droit local autorise les collectivités à financer la construction d’édifices religieux. Ce fut le cas ces dernières années à Strasbourg pour une mosquée inaugurée en 2012, une église orthodoxe russe ou une pagode bouddhiste.À voir également sur Le HuffPost: Mosquée de Pantin: les avocats dénoncent “l’absence de preuve” et la “surréaction” de DarmaninLIRE AUSSILa Mosquée de Paris dénonce ces propos de Schiappa sur les prêches et le mariage pour tousDarmanin demande la réouverture de la mosquée de Pantin, 5 mois après l’avoir fait fermer



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-subvention-de-la-mosquee-de-strasbourg-contestee-par-la-prefete_fr_606cc5c2c5b68ddf94b5fc75

Author : AFP

Publish date : 2021-04-06 21:09:11

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
1 2 3 43
Page 1 of 43

Avant le sommet sur climat de Biden: États-Unis et Chine d’accord pour “coopérer”
https://echaussures.net   https://monpotagerinterieur.com   https://www.tentes-pour-enfants.com   https://www.nj-design.fr   https://fringues.biz  
--
Coronavirus in Deutschland: “Tod und Sterben sind uns näher gerückt als zuvor” *  Athlétisme : Saint-Pierre-la-Cour prépare un meeting de niveau national *  A COVID-19 Vaccine Can Protect Infants Through Breast Milk *  * adidas Hoops 2.0 K, Chaussures de Basketball Mixte Enfant, Multicolore (Grey/Ftwwht/Blue B76066), 39 1/3 EU *  Disney – Figurine Pop de Muppets Kermit the Frog – Funko *  PattyBoutik Haut à épaules dénudées en dentelle florale, pour femmes *  Fawnkiss Maillot De Bain Femme 1 Pieces Sexy Push Up Trou de clé Maillot Une Piece Monokini *  adidas Superstar, Baskets Mixte Enfant *  * Amomí – Maillot une pièce – Fille jaune or *  Did A.J. Puk secure his fifth starter spot? – Red Bluff Daily News *  https://letter-template.com   https://4u7.org   https://atelier-aquariophilie.com   https://lesbeauxlivres.com   https://www.deguise-moi.com/   https://travel-mag.info   https://pksportsnews.com   https://dedalusweb.net   https://www.lesmaillotsdebain.fr   https://www.cernodesign.com   https://www.lhomeopathie.com   https://www.breast-cancers.com/   https://news168.co.uk   https://stock-chaussures.fr