close

Huffington Post

Huffington Post

Devant Greta Thunberg, Donald Trump fustige à Davos “les prophètes de malheurs”

Devant Greta Thunberg, Donald Trump fustige à Davos “les prophètes



INTERNATIONAL – Leur face-à-face était très attendu. Avant une éventuelle entrevue bilatérale, c’est par discours interposé que Donald Trump et Greta Thunberg ont échangé ce mardi 21 janvier au Forum économique mondial de Davos, en Suisse.Premier à s’exprimer à la tribune, le président américain a fustigé les “prophètes de malheur”. “Nous devons rejeter les éternels prophètes de malheur et leurs prédictions de l’apocalypse”, a-t-il dit précisément. Une déclaration faite devant l’adolescente suédoise qui doit prendre la parole en début d’après-midi.Greta Thunberg avait déjà pris la parole dans la matinée devant les médias pour regretter quelques minutes plus tôt que rien n’ait été fait” pour enrayer le changement climatique.Plus d’informations à suivre…À voir également sur Le HuffPost: “Vous n’avez encore rien vu” lance Greta Thunberg aux dirigeants mondiaux de DavosLIRE AUSSI
BLOG – Greta Thunberg va leur passer un savon mais les puissants ont déjà leur réponse

Le Sénat prêt à accorder à Trump un procès en destitution rapide, les démocrates ulcérés



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/devant-greta-thunberg-donald-trump-fustige-a-davos-les-prophetes-de-malheurs_fr_5e26e121c5b674e44b9e05d7

Author : Alexandre Boudet

Publish date : 2020-01-21 11:41:09

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Disney+ avance sa date de lancement en France

Disney+ avance sa date de lancement en France



STREAMING – À nous “The Mandalorian”, “La Belle et le clochard” et les productions de Pixar, National Geographic ou Marvel. La plateforme de streaming Disney+ a désormais une date de sortie officielle en France fixée au mardi 24 mars. Une date avancée d’une semaine par rapport à l’annonce initiale du 31 mars.“Dès le 24 mars, le service de streaming sera disponible au Royaume-Uni, en Irlande, en France, en Allemagne, en Espagne, en Italie, en Suisse et en Autriche”, annonce un communiqué diffusé par la filiale française de The Walt Disney Company.“Le prix de l’abonnement sera de 6,99 euros par mois, ou de 69,99 euros par an”, a précise The Walt Disney Company France. Le prix à payer pour accéder aux productions Disney+ Originals en exclusivité parmi lesquelles la déjà célèbre série “The Mandalorian” de l’univers Star Wars, mais aussi “High School Musical, la comédie musicale: la série”, le remake en live action de “La Belle et le clochard” ou encore le docu-série “Le monde selon Jeff Goldblum”.Disney+ a explosé les compteurs lors de son lancement mi-novembre aux Etats-Unis, au Canada et aux Pays-Bas, avec 10 millions d’abonnés en 24 heures. Le service a rapidement été étendu à la Nouvelle-Zélande, l’Australie et Porto Rico. Et il compterait déjà plusieurs dizaines de millions d’abonnés, selon des estimations d’analystes publiées ces dernières semaines aux États-Unis.Lors d’un sondage réalisé par Yougov pour Le HuffPost en novembre dernier, seuls 30% des personnes que nous avions interrogées avaient entendu parler de l’offre Disney+ et 63% se disaient “pas intéressées”. Reste à voir si leur avis va changer le 24 mars prochain.À voir également sur Le HuffPost: Cette scène détournant Baby Yoda en DJ est déjà culte LIRE AUSSI
Privé de Disney, Netflix s’offre le catalogue du mythique studio Ghibli

Disney change le nom du célèbre studio “20th Century Fox”



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/disney-plus-date-france_fr_5e26c7b8c5b6321176190990

Author : Louise Wessbecher avec AFP / Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2020-01-21 10:05:31

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

L’État islamique a un nouveau chef et ce n’est pas celui qu’on croyait

L’État islamique a un nouveau chef et ce n’est pas



ÉTAT ISLAMIQUE – Daech a-t-il volontairement induit ses ennemis en erreur sur l’identité de son nouveau chef? L’un des fondateurs et principaux idéologues du groupe jihadiste État islamique (EI) a été identifié par plusieurs services de renseignements comme le successeur d’Abou Bakr al-Baghdadi à la tête de l’organisation, a révélé ce lundi 20 janvier The Guardian.Selon le quotidien britannique, qui cite des responsables de deux services de renseignement non précisés, l’organisation est désormais dirigée par Amir Mohamad Abdel Rahmane al-Maoula al-Salbi, “considéré comme l’un de ses idéologues”.Cette information contredit l’annonce faite précédemment par l’organisation islamiste. Peu après la mort de Baghdadi dans une opération américaine fin octobre en Syrie, l’EI avait désigné Abou Ibrahim al-Hachemi al-Qourachi comme nouveau “calife des musulmans”. Mais ce dernier était inconnu des analystes, certains doutant même de son existence, et un haut responsable américain le qualifiant de “parfait inconnu”. Toujours selon The Guardian, le nom dévoilé par Daech après la mort de Baghdadi était “un nom de guerre”. Sur la liste des “terroristes les plus recherchés”Amir Mohamad Abdel Rahmane al-Maoula al-Salbi est lui bien identifié par les renseignements occidentaux. Originaire d’une famille de la minorité turkmène d’Irak, c’est l’un des rares non-Arabes dans la direction de l’EI. Diplômé de l’université de Mossoul, il aurait joué un rôle clé dans la persécution des Yazidis, communauté religieuse ancestrale prise pour cible en Irak par les jihadistes en 2014.Amir Mohamad Abdel Rahmane al-Maoula al-Salbi figure depuis août 2019 sur la liste des “terroristes les plus recherchés” par les États-Unis, qui offrent jusqu’à 5 millions de dollars pour des informations permettant de le capturer. Il est présenté sur le site ad hoc du Département d’État américain comme “un successeur potentiel du chef de l’EI Abou Bakr al-Baghdadi”.Le président américain Donald Trump a annoncé le 27 octobre la mort d’al-Baghdadi lors d’un raid au cours de la nuit précédente dans le nord-ouest de la Syrie, à quelques kilomètres de la frontière turque. Depuis qu’il s’était autoproclamé, en 2014, “calife” d’un territoire qui a compté jusqu’à sept millions d’habitants, à cheval entre l’Irak et la Syrie, Baghdadi était devenu l’homme le plus recherché du monde. À voir également sur Le HuffPost: Un habitant du village où a été tué al-Baghdadi raconte la nuit du raidLIRE AUSSI
La France mobilise son porte-avions contre Daech

“La donne a changé”: Belloubet envisage le rapatriement des jihadistes détenus en Syrie



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/letat-islamique-a-un-nouveau-chef_fr_5e26b53cc5b632117618b53d

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2020-01-21 08:54:45

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Les femmes se cachent pour boire et c’est un vrai problème

Les femmes se cachent pour boire et c’est un vrai



L’usage d’alcool, qu’il soit simple, excessif, ou addictif selon le sexe, les générations, questionne. Encore plus chez les femmes, car le paysage de leur consommation a changé ces dernières années.Posons les bases. Pour retenir les grands axes de l’addiction, pensez aux 5 C, à savoir la perte de Contrôle, le Craving (envie irrépressible de consommer), l’usage Compulsif, l’usage Continu d’alcool, sur au moins une année, malgré les Conséquences sur sa santé (psychique, physique et sociale). L’addiction est une maladie multifactorielle avec des manifestations environnementales, développementales, neurobiologiques, génétiques, psychologiques et comportementales.La France fait partie des pays ayant le plus fort niveau de consommation d’alcool au monde.L’alcool chez les femmesChez les femmes, la consommation d’alcool serait plus importante autour de 27 ans. Selon l’enquête de Santé publique France, publiée en février 2019, 23% des femmes de 18 à 75 ans boivent entre une à six fois par semaine, contre 37% des hommes. Avec la mutation des rôles sociaux, la consommation d’alcool a clairement changé ces dernières décennies. L’usage à risque d’alcool voire l’addiction à l’alcool concernerait entre 500.000 et 1,5 million de femmes, même s’il n’existe pas de données précises sur ce sujet. Entre 20 et 79 ans, environ une femme sur dix déclare consommer de l’alcool quotidiennement et environ quatre sur dix toutes les semaines.Dans l’enquête Constances, toutes les catégories socioprofessionnelles et tous les secteurs d’activités sont touchés par les usages à risque d’alcool. Les femmes sont loin d’être épargnées. Les cadres présentent le plus haut pourcentage de consommation à risque d’alcool, soit près de 12%. Ce chiffre est plus élevé que chez les ouvrières et artisanes et les employées de bureau, les commerciales, les agents de service. Les femmes, pour lesquelles l’exposition professionnelle était stressante, avaient un risque multiplié par 1,6 de présenter une consommation d’alcool quotidienne excessive (plus de 4 verres par jour). Ces résultats restaient significatifs même en l’absence de dépression ou de souffrance au travail. Les problèmes d’addiction à l’alcool sont 2,5 fois plus nombreux chez les chômeurs. Cependant, l’addiction peut émerger bien avant la perte d’un emploi. Selon le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire, publié en février 2019, le nombre de décès annuel dus à l’alcool s’élevait à 41.000 en 2015 touchant 11.000 femmes. L’alcool reste la seconde cause de mortalité évitable après le tabac, ne l’oublions pas!L’alcoolisation au féminin moins visibleLongtemps mis de côté car moins visible que chez l’homme, l’alcoolisme féminin a peu fait l’objet d’un repérage spécifique. L’usage d’alcool est considéré par la plupart des gens comme une activité sociale avec une image festive, positive. Il s’intègre dans des moments conviviaux, un temps pour s’évader ou rompre avec le stress quotidien. Aujourd’hui, il n’y a plus de différences sociales avec l’alcool comme à l’époque où la femme pouvait être stigmatisée, culpabilisée. Au début des années 1900, la femme était uniquement une mère de famille. Celle qui buvait était vue comme une mauvaise femme, une mauvaise mère, une ivrogne, une moins que rien. À partir des années 1970, les industriels ont tout fait pour démocratiser la consommation d’alcool, en développant activement un marketing de genre avec de nouvelles stratégies de vente ciblées spécifiquement.Il existe un bon nombre d’occasions de boire de l’alcool, comme une source de bonne nouvelle dans la vie anniversaire, une réussite professionnelle, les très à la mode afterworks, ou before soirée, un dîner entre amis… Additionnées, toutes ces occasions peuvent très rapidement conduire à consommer de l’alcool quotidiennement. Des millions de Français sont concernés par cet alcoolisme dit “mondain”. Le terme mondain ne devrait plus être utilisé. Il faudrait parler maintenant d’usage d’alcool à risque potentiel pour la santé. Les personnes boivent plusieurs verres par semaine sans se sentir addict. Une femme pour 3 hommes, dont la tranche d’âge la plus touchée est de 40-60 ans, est concernée.Des différences biologiquesIl existe des différences biologiques également avec les hommes. À même âge, même poids, même quantité d’alcool absorbée, l’alcoolémie est plus élevée que celle de l’homme. Il y a moins de masse musculaire donc moins de liquide, et plus de masse adipeuse moins bien vascularisée. L’absorption de l’alcool est donc ralentie et les effets de l’alcool diminuent plus lentement. Le volume de distribution étant moindre chez la femme, l’alcool restera concentré plus longtemps dans le sang et les tissus que chez l’homme. Il y a aussi une diminution plus importante des contractions de l’estomac chez la femme favorisant une élimination plus lente. Des variantes génétiques expliquent probablement que les enzymes impliquées dans le métabolisme de l’alcool sont moins actives chez la femme.Les fluctuations hormonales durant le cycle menstruel pourraient jouer également un rôle important en affectant le métabolisme de l’alcool. La prise de contraceptifs oraux et la ménopause peuvent aussi augmenter la vulnérabilité de la femme face à la boisson alcoolisée. Les œstrogènes pourraient interagir avec le système cérébral de récompense lors de la consommation d’alcool.Les risques pour la santéAu fur et à mesure que l’usage d’alcool augmente chez la femme, les risques pour leur santé augmentent plus que chez l’homme et sont même potentiellement plus sévères: atteinte de la peau; 17% des cancers du sein seraient dus à la consommation d’alcool en France; risque d’hypertension artérielle multiplié par 2 à partir de 3 verres par jour, quel que soit le type d’alcool, plus de cardiomyopathies; risque augmenté d’accident vasculaire hémorragique; plus d’atteintes neurologiques (polynévrites, atteintes cognitives); plus de stéatose hépatique et d’ostéoporose précoce…Les troubles liés à l’usage de l’alcool chez la femme s’accompagnent davantage d’épisodes dépressifs, avec un risque suicidaire, et de troubles anxieux (comme l’anxiété sociale par exemple), de troubles du sommeil.Une femme qui boit, ça dérangeSur le plan social, il ne faut pas méconnaître que la consommation excessive d’alcool est responsable de 40% des violences familiales et/ou conjugales, 30% des viols et agressions sexuelles et 30% des faits de violences générales.Les femmes, peu importe la génération, ayant un usage problématique/pathologique de l’alcool se cachent le plus longtemps possible. Elles ne consultent pas, ne disent rien et font illusion. Elles font tout pour dissimuler cette maladie, et s’accommodent du silence complice environnant.Une femme qui boit, cela dérange. La société a toujours cette image inconsciente de la femme qui doit prendre soin d’elle, du conjoint, des enfants, du foyer, être performante au travail. De ce fait, la prise en charge médicale, psychologique et sociale, dont le sevrage, est retardée et devient, dès lors, compliquée.L’addiction à l’alcool est une maladie chronique hautement récidivante, qui nécessite un suivi sur le long terme. Différentes stratégies de soins sont possibles et doivent être utilisées après un repérage précis et documenté des patientes. Il ne faut pas perdre espoir, des solutions efficaces existent. À voir également sur Le HuffPost: Après avoir bu de l’alcool, voici ce qu’il fait subir à votre corpsLIRE AUSSI
BLOG – En 2020, si vous aviez pris la bonne résolution d’arrêter de boire, c’est une mauvaise idée

“Comment je gère le comportement de mes ados vis-à-vis de l’alcool”



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/les-femmes-se-cachent-pour-boire-et-cest-un-vrai-probleme-blog_fr_5e25748fc5b6321176169501

Author : Laurent Karila

Publish date : 2020-01-21 03:50:25

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Loi Bioéthique au Sénat: PMA pour toutes… enfin presque

Loi Bioéthique au Sénat: PMA pour toutes… enfin presque



POLITIQUE – Malgré l’hostilité d’une partie du Sénat, à majorité de droite, le projet de loi Bioéthique a passé un premier cap après son adoption en commission le 8 janvier dernier. Les sénateurs ont notamment donné leur feu vert à une mesure emblématique: l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes. Mais des modifications significatives ont été apportées au texte, qui doit désormais être examiné par l’ensemble des sénateurs à partir de ce mardi 21 janvier.Plusieurs amendements venant de la droite de l’hémicycle sont en effet venus conditionner cette ouverture. Qualifiés par Muriel Jourda, corapporteure LR du texte et opposée à la PMA pour toutes, d’amendements “de repli” et “de recroquevillement”, ces propositions sont aussi présentées comme celles de la “dernière chance” pour la droite sénatoriale qui, sans empêcher la promesse d’Emmanuel Macron d’aboutir, veut l’amputer de manière considérable par rapport à ce qu’ont voté les députés.Déremboursement de la PMAPremière inflexion notable, les sénateurs ont décidé de limiter le remboursement de la PMA par l’Assurance Maladie. Ils ont introduit dans le texte un “critère d’infertilité médicalement diagnostiqué ou la non transmission d’une maladie d’une particulière gravité”. Deux conditions qui deviendraient indispensables pour être remboursé à 100%.Un détail qui oblige les couples hétérosexuels à prouver ce critère médical et qui exclut de fait les femmes seules et les couples de femmes, qui ne pourront pas être systématiquement remboursées. Cela introduit une différence de traitement de taille. “Priver les couples de femmes et les femmes seules de remboursement ressemble à s’y méprendre à une mesure punitive, avec pour effet de les placer de nouveau dans la situation de devoir consentir un investissement financier spécifique”, s’est indignée lors des débats de la commission Laurence Rossignol (PS). En vain.Cela entre en contradiction avec les promesses du gouvernement, qui avait soutenu à l’Assemblée un remboursement de la PMA à 100% pour tous, sans critère médical. Une disposition approuvée par le Conseil d’État comme un “traitement égalitaire” en matière de protection sociale. Un amendement de Roger Karoutchi (LR) réintroduit également le principe, supprimé à l’Assemblée nationale, d’évaluation psychologique préalable à l’accession à la PMA. Identité des donneurs Si les sénateurs n’ont pas modifié le texte en matière de filiation, un changement notable concerne l’accès aux origines des personnes nées d’un don de gamète (article 3). L’Assemblée avait opté pour un système où tout donneur devait obligatoirement consentir à la communication de “données non identifiantes” – comme des caractéristiques physiques (taille, poids, couleur des yeux, des cheveux et de la peau, nature des cheveux), sa profession, son âge… – ainsi que son identité. Des données communiquées à l’enfant issu de ce don, à sa demande et à sa majorité. Les sénateurs ont remis sur la table le système du “double guichet”: si les donneurs auront toujours l’obligation de fournir les informations “non identifiantes”, ils auront le choix de communiquer leur identité ou non. À leur majorité, les personnes issues d’un don pourront donc faire la demande d’accès à leurs origines, mais sans garantie d’obtenir les informations espérées.Toujours dans l’article 3, les sénateurs ont autorisé les futurs centres et organismes à contacter les donneurs ayant mis à disposition leurs gamètes avant la nouvelle loi. Jusqu’à présent, le texte adopté à l’Assemblée ne prévoyait rien de tel: des campagnes d’information pouvaient être lancées pour inciter les anciens donneurs à se manifester spontanément, rien de plus.La ministre de la Santé Agnès Buzyn avait d’ailleurs insisté sur le fait que cette loi ne serait “pas rétroactive” et que les anciens donneurs ne seraient pas recontactés, afin de ne pas casser le “contrat moral” passé avec eux.GPA à l’étrangerHors du cadre de la PMA, les sénateurs se sont penchés sur la gestation pour autrui (GPA), aujourd’hui toujours interdite en France. La question avait créé un tollé à l’Assemblée, notamment lors de l’adoption surprise d’un amendement de Jean-Louis Touraine qui visait à reconnaître en France la filiation d’enfants conçus par GPA dans un pays étranger où la pratique est autorisée. L’amendement avait finalement été revoté et rejeté à l’Assemblée, la GPA étant “la ligne rouge” à ne pas franchir pour le gouvernement. La Garde des Sceaux Nicole Belloubet avait plaidé pour le maintien du droit actuel, soit “une retranscription partielle de l’acte d’état civil au regard du père biologique et un processus d’adoption pour l’autre parent”.Les sénateurs sont revenus sur cette mesure. Ils ont introduit dans le texte l’interdiction de transcription à l’état civil français des actes de naissance établis à l’étranger indiquant deux pères ou mentionnant comme mère une autre femme que celle ayant accouché.Cela même alors que la justice prend la direction opposée. “La GPA n’est pas le sujet, elle est interdite en France. Mais le 18 décembre dernier, la Cour de cassation a validé le principe de la transcription de l’état civil d’un enfant né par GPA à l’étranger dans un couple d’hommes, reconnaissant le père biologique et le père d’intention. C’est une décision inédite”, a notamment avancé Yves Daudigny (groupe socialiste). En octobre dernier, la plus haute juridiction française avait également validé la transcription entière des actes de naissance des jumelles Mennesson, adolescentes nées par PMA en Californie, un cas emblématique de GPA à l’étranger.Plus loin que l’AssembléeSur le volet scientifique, les sénateurs sont même allés un peu plus loin que l’Assemblée nationale, en portant par exemple de 14 à 21 jours la culture d’embryons dans le cadre de protocoles de recherche.Ils ont aussi autorisé, sous conditions, des tests génétiques à visée généalogique, et élargi, à titre expérimental et de manière strictement encadrée, l’utilisation du diagnostic préimplantatoire aux anomalies chromosomiques.Pour Olivier Henno, l’un des rapporteurs du projet de loi (UDI), le texte sorti de la commission est “conforme à l’éthique à la française, il humanise la recherche, les évolutions de la société, mais ce n’est pas la crainte de l’avenir”.″Ça devrait passer”Ce projet de loi remanié en commission sera débattu en séance publique au Sénat jusqu’au vote programmé le 4 février. “Ce sera peut-être juste, mais entre le PS, le PCF, LREM, une partie des centristes, des LR et des Indépendants, je pense que ça devrait passer”, confiait à Public Sénat le 25 octobre Daniel Chasseing, sénateur Les Indépendants de Corrèze.Un autre élu centriste ajoutait, toujours auprès de Public Sénat et sous couvert d’anonymat: “Un gars comme Retailleau s’est mis en réserve sur ces affaires-là. Après l’épisode Bellamy, chez LR, ceux qui portent ces convictions ont décidé de ne pas en faire un cheval de bataille politique. Ils ont bien vu que la politisation sur ces sujets de société les cornérisait”. Suivra un retour du texte à l’Assemblée, qui devrait logiquement rétablir le projet de loi initial. Le gouvernement avait annoncé son application dès l’été 2020.À regarder également sur Le HuffPost: PMA: La “Manif pour Tous” très remontée contre les Sénateurslire aussi:
Des affiches anti-PMA rapidement retirées des gares

Pourquoi l’accès aux origines des enfants nés de PMA concerne aussi les adoptés



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/loi-bioethique-au-senat-pma-pour-toutes-enfin-presque_fr_5e2196d0c5b673621f7445c3

Author : Lucie Hennequin

Publish date : 2020-01-21 03:53:42

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Impeachment: Trump dispose d’un allié médiatique dont Nixon n’a pu profiter

Impeachment: Trump dispose d’un allié médiatique dont Nixon n’a pu



IMPEACHMENT – Si Donald Trump survit à son impeachment, il le devra au travail d’un jeune assistant du dernier président républicain à avoir fait face à cette procédure de destitution pour avoir triché en vue de sa réélection: Roger Ailes, le fondateur de Fox News.Lancée en décembre, la procédure de destitution entre dans une nouvelle phase ce mardi 21 janvier avec l’ouverture du procès devant le Sénat américain: le président Trump est accusé d’avoir utilisé 391 millions de dollars (soit environ 350 millions d’euros) d’argent public pour obtenir un avantage illégal dans sa course à la réélection.Il y a 45 ans, la même procédure visait le président Nixon pour avoir puisé – aux mêmes fins – des dizaines de milliers de dollars dans ses fonds de campagne.“Le président Nixon a tenté de corrompre le processus électoral. Ses agents sont entrés par effraction dans le quartier général du Parti démocrate pour lui offrir une longueur d’avance dans les élections. À l’époque, exactement comme le président Trump aujourd’hui, il avait tenté d’étouffer l’affaire. Ensuite, il a préféré démissionner”, a rappelé la représentante démocrate de Californie, Zoe Lofgren, lors des débats à la Chambre des représentants.Au cours de ses études de droit, alors âgée de 26 ans, Zoe Lofgren avait déjà travaillé sur les “articles of impeachement” (les chefs d’accusation) du président Nixon. “Cette fois, c’est encore pire. Non content d’abuser de son pouvoir, le président Trump a fait appel à un gouvernement étranger pour aider à sa réélection. Il a utilisé l’aide militaire apportée pour combattre la Russie comme moyen de pression au seul bénéfice de sa campagne politique.”Pourtant, là où Richard Nixon était en chute libre dans les sondages, préférant démissionner avant même que les chefs d’accusation ne soient formellement établis par la Chambre des représentants, Donald Trump ressortira probablement de son procès au Sénat avec, au pire, quelques votes républicains en faveur de sa destitution.La grande différence entre les deux? La procédure d’impeachment de Nixon a eu lieu avant que Roger Ailes n’ait pu concrétiser cette note de 1970 intitulée “Un plan de médiatisation télévisuelle du GOP” (l’autre nom du parti républicain, NDLR), tandis que celui de Trump survient longtemps après la création de la chaîne de Roger Ailes, Fox News, qui a vu le jour en 1996 pour devenir la chaîne câblée la plus regardée des États-Unis.“Ils vomissent les mensonges de Trump et les gens avalent tout”“Fox News et l’écosystème médiatique conservateur ont préparé le terrain pour un démagogue”, explique ainsi Joe Walsh, ancien représentant de l’Illinois qui a passé des années dans cet univers où il était notamment animateur d’un talk-show matinal radiodiffusé. Aujourd’hui, il s’oppose à Donald Trump pour la nomination républicaine aux élections de 2020. “Ils vomissent les mensonges de Trump, et les gens avalent tout.”En 1974, les grands réseaux de télévision étaient au nombre de trois, et on comptait une douzaine de quotidiens majeurs, dans lesquels le journalisme fondé sur les faits faisait consensus de part et d’autre. En 2019, les journaux sont moins nombreux, mais les médias partisans de la droite se sont multipliés sous la domination de Fox News et servent de caisse de résonance aux allégations de Donald Trump, sans considération pour la vérité.Richard Nixon a vu sa cote de popularité plonger à 24% après que la Cour suprême des États-Unis a ordonné la publication des preuves enregistrées de sa participation à l’étouffement du scandale du Watergate. Malgré la publication, le 25 juillet, d’une transcription brute et de témoignages corroborant la thèse selon laquelle il aurait tenté de forcer l’Ukraine à causer du tort à son principal opposant politique du Parti démocrate, la cote de popularité de Donald Trump s’est maintenue aux alentours des 40%.“Si Richard Nixon avait pu compter sur Fox News pour le soutenir, il aurait brûlé les enregistrements”, affirme Douglas Brinkley, historien spécialiste de la présidence américaine. Le mémorandum de 15 pages, annoté personnellement par Roger Ailes au marqueur noir et exhumé des archives de la Nixon Library par le journaliste John Cook, affirme que le peuple américain préfère regarder la télévision parce qu’on y “réfléchit à votre place”, et que la Maison-Blanche devrait pouvoir diffuser des reportages en sa propre faveur, directement depuis les stations locales, sans avoir à collaborer avec les réseaux. “Ceci permet d’éviter la censure, les priorités et les préjugés de ceux qui sélectionnent et disséminent le contenu au sein des réseaux d’information.”Fox News “entretient une sorte d’univers alternatif” pro-TrumpRoger Ailes est mort en 2017. En 1968, avant de travailler pour Richard Nixon, il était producteur d’un talk-show télévisé. Il n’a cependant pas été en mesure de créer un tel réseau avant d’être écarté de la campagne de Nixon, en 1971. En 1974, il fonde le service d’information Television News Incorporated, basé à Washington, aligné sur une vision politique conservatrice. L’entreprise met cependant la clé sous la porte l’année suivante.En 1996, désormais agent aguerri du GOP disposant du soutien d’un magnat des médias, le milliardaire Rupert Murdoch, Roger Ailes fonde Fox News, donnant naissance à une chaîne fondamentalement républicaine dans le monde encore jeune de la télévision par câble. La chaîne parvient à conquérir son audience en proposant à ses téléspectateurs une perspective ouvertement pro-GOP, là où les autres réseaux et journaux divisent le reste du public par leur attachement à un journalisme plus traditionnel. La Fox a toujours diffusé une version partisane des événements et amplifié les informations favorables aux républicains, notamment les attaques contre Benghazi et le “scandale” du ciblage sélectif par l’Internal Revenue Service américain (le service chargé de la collecte des impôts) sous la présidence de Barack Obama.Mais depuis le début de l’administration Trump, le réseau semble aller encore plus loin dans son effort pour étouffer la critique à l’égard du président, notamment celle provenant d’autres républicains.“Fox est un acteur très important” du soutien dont continue à jouir Trump dans le camp républicain, explique Norman Ornstein, collaborateur du think tank conservateur American Enterprise Institute. “La chaîne crée et entretient une sorte d’univers alternatif dont l’impact résonne avec le noyau dur des soutiens de Donald Trump. Ce qui empêche les élus républicains de se confronter à la vérité.”Aux heures de grande écoute, lors du prime time du début de soirée et tôt le matin, on peut y regarder des émissions qui couvrent Trump d’éloges tout en attaquant ses détracteurs.Donald Trump lui-même reconnaît ses attentes envers Fox, même lorsqu’il se plaint que le réseau ne le soutient pas suffisamment. Il l’affirmait encore récemment: “Les émissions pro-Trump sont les seules à réussir sur Fox.”Fox News n’a pas souhaité répondre à nos questions dans le cadre de ce reportage. La chaîne avait précédemment affirmé au HuffPost ne pas étouffer la critique envers Donald Trump.Même les conservateurs anti-Trump sont écartésEn tant que premier candidat du mouvement “Tea Party” à remporter une primaire, Joe Walsh s’attendait à figurer en haut de la liste d’invités aux émissions de la Fox. Au contraire, il en a été écarté. “Ils sont au service de Trump. Ils veulent le protéger. Ils font tout ce qu’ils peuvent pour défendre leur roi”, affirme Walsh. Selon des membres de sa campagne, une émission de la Fox a bien invité Joe Walsh, mais seulement à condition qu’il accepte de se limiter aux “problèmes” et s’engage à ne pas attaquer Trump. Walsh a refusé. La principale problématique abordée au cours de sa campagne et lors de ses interviews dans les médias est l’inaptitude de Donald Trump à présider les États-Unis. “Je n’accepterai jamais de telles conditions”, a-t-il déclaré. “Je ne jouerai pas le jeu de la Fox.” Fin août, Joe Walsh a fait une apparition sur Fox Business. L’animateur Stuart Varney a immédiatement commencé à l’attaquer pour ses critiques envers l’actuel président, et l’échange a pris fin lorsque le candidat est parvenu à faire dire à Varney que Donald Trump ne mentait jamais.Walsh rapporte une situation similaire survenue au Salem Radio Network, qui a pris la main sur l’émission de radio matinale qu’il avait lancée après avoir quitté le Congrès en 2013. En 2017, lors des débats sur la révocation de l’Obamacare (loi américaine sur la protection médicale et l’accessibilité des soins), il lui a été signifié qu’il ne pourrait pas s’exprimer sur la question s’il critiquait la position du président. Ces restrictions se sont amplifiées jusqu’à interdire toute critique à l’égard de Donald Trump, une directive acceptée par certains animateurs du réseau Salem, mais pas par lui. Cet été, Walsh a appris que son contrat avec Salem ne serait pas renouvelé à la fin de l’année. “Chaque semaine, la direction me tombait dessus pour me pousser à soutenir Trump”, a-t-il déclaré.Phil Boyce, responsable des programmes du réseau Salem, affirme n’avoir jamais demandé à Joe Walsh de ne pas critiquer Trump. Il lui aurait simplement souligné le fait que le “Trump-bashing affecterait ses taux d’écoute” et donc ses revenus. “Il a effectivement perdu la moitié de ses auditeurs”, affirme Boyce.
Il reconnaît qu’un autre animateur hostile au président Trump a lui aussi été renvoyé parce qu’il perdait des auditeurs. Boyce a ajouté n’avoir jamais eu de discussions à ce propos avec d’autres animateurs, tels que Hugh Hewitt, car ces derniers “ont compris tout seuls”. “Notre pays est en pleine guerre des cultures, estime-t-il. Et nous sommes les combattants de cette guerre”.Cet article a été adapté d’un article original de S.V. Date publié sur le HuffPost américain.À voir également sur Le HuffPost: Donald Trump s’invite sur Fox News, et il est complètement en roue libreLIRE AUSSI
Le mur de Trump est bien parti pour devenir le plus cher du monde

Ce proche de Trump assure qu’il “savait tout” de l’affaire ukrainienne



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/impeachment-trump-dispose-dun-allie-mediatique-dont-nixon-na-pu-profiter_fr_5e25cec1c5b674e44b9bfb2c

Author : Le HuffPost

Publish date : 2020-01-21 03:58:20

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Matt Pokora et Christina Milian annoncent la naissance de leur fils

Matt Pokora et Christina Milian annoncent la naissance de leur



PEOPLE – “Il était une fois Isaiah”. Matt Pokora et Christina Milian ont annoncé lundi 20 janvier la naissance de leur fils, dévoilant par la même occasion son prénom: Isaiah. Sur Instagram, les deux parents ont chacun posté une photo en noir et blanc de leur nouveau-né agrippé à un doigt. “Bienvenue mon fils”, a écrit le chanteur, visiblement ravi que son premier enfant soit né lors du “Martin Luther King’s Day”, célébré aux États-Unis le troisième lundi du mois de janvier pour marquer l’anniversaire du pasteur afro-américain le 15. View this post on InstagramA post shared by Matt Pokora (@mattpokora) on Jan 20, 2020 at 3:09pm PST“Et c’est parti. Tout simplement parfait. Le monde est à toi, mon fils”, a pour sa part commenté Christina Milian, déjà maman d’une petite fille. View this post on InstagramA post shared by Christina Milian (@christinamilian) on Jan 20, 2020 at 3:09pm PST Bien qu’il ait déclaré en avril ne plus vouloir “raconter sa vie” sur les réseaux sociaux, le chanteur français a régulièrement donné des nouvelles sur sa future paternité. Après avoir annoncé la grossesse de sa compagne américaine, Matt Pokora a ensuite révélé le sexe de leur enfant. Ce lundi, les fans ont donc enfin pu découvrir son prénom ainsi qu’une (minuscule) parcelle de son visage. À voir également sur Le HuffPost: Kev Adams était moins à l’aise que Matt Pokora à la baby shower de Christina Milianlire aussi:
M. Pokora part aux Etats-Unis et se met “en mode pause”

Matt Pokora et Christina Milian ont franchi un cap dans leur relation



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/matt-pokora-et-christina-milian-annoncent-la-naissance-de-leur-fils_fr_5e2658f8c5b674e44b9cba75

Author : Le HuffPost

Publish date : 2020-01-21 02:13:15

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

En Chine, le nouveau coronavirus fait un quatrième mort

En Chine, le nouveau coronavirus fait un quatrième mort



SANTÉ – Le bilan du mystérieux virus, présenté par les autorités comme un “nouveau coronavirus”, continue de s’alourdir en Chine. Ce mardi 21 janvier, les autorités ont annoncé la mort d’une quatrième personne, alors que l’épidémie s’est propagée aux pays voisins.L’homme de 89 ans est mort dimanche après avoir eu des difficultés à respirer à Wuhan, la ville du centre du pays où s’est déclenchée l’épidémie qui a infecté plus de 200 personnes, a précisé la commission locale de la santé dans un communiqué.Plus d’un mois après son apparition sur un marché de Wuhan, le virus, de la famille du Sras (syndrome respiratoire aigu sévère), touche désormais plusieurs grandes villes du pays — dont Pékin et Shanghai — et trois autres pays d’Asie: Japon, Corée du Sud et Thaïlande.Le virus suscite des inquiétudes croissantes en Chine et dans les pays alentour, en plein chassé-croisé dans les transports avant le Nouvel An chinois samedi. Cette période, qui voit traditionnellement gares et aéroports bondés, est un facteur de risque supplémentaire pour la propagation du virus.Zhong Nanshan, un scientifique chinois renommé de la Commission nationale de la santé, a déclaré lundi à la chaîne de télévision d’État CCTV que la transmission par contagion entre personnes était “avérée”.La souche incriminée est un nouveau type de coronavirus, une famille comptant un grand nombre de virus. Ils peuvent provoquer des maladies bénignes chez l’homme (comme un rhume) mais aussi d’autres plus graves comme le Sras.Cet expert avait aidé à évaluer l’ampleur de l’épidémie de Sras en 2002-2003. Elle avait fait 774 morts dans le monde — dont 349 en Chine continentale et 299 à Hong Kong — sur 8096 cas, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).L’OMS a annoncé la tenue mercredi d’une réunion d’urgence pour déterminer s’il convient de déclarer une “urgence de santé publique de portée internationale”, qualification qui n’est utilisée que pour les épidémies les plus graves.À voir également sur Le HuffPost: Vous avez la grippe? Pour ne pas contaminer votre entourage, suivez le guidelire aussi:
Contre le coronavirus, les recommandations si vous allez ou revenez de Chine

En Chine, le créateur des bébés OGM condamné à 3 ans de prison



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/en-chine-le-nouveau-coronavirus-fait-un-quatrieme-mort_fr_5e265343c5b674e44b9cb432

Author : AFP

Publish date : 2020-01-21 01:46:49

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

La tempête Gloria fait au moins 3 morts en Espagne

La tempête Gloria fait au moins 3 morts en Espagne



INTERNATIONAL – Trois personnes sont mortes en Espagne et près de 200.000 élèves étaient privés de classe en raison de la tempête Gloria qui frappe principalement l’est du pays, a-t-on appris lundi 20 janvier auprès des autorités locales.“Une femme sans-abri de 54 ans, de nationalité roumaine, a été découverte morte, apparemment d’hypothermie, ce matin dans un parc” de Gandie, au sud de Valence, a indiqué un porte-parole de la mairie à l’AFP.Un “Espagnol de 63 ans” a par ailleurs été découvert mort “dimanche après-midi” dans le village de Pedro Bernardo, dans la région de Castille-et-Léon (centre), a indiqué à l’AFP son maire, David Segovia. “Il gisait par terre dans sa propriété, touché à la tête à cause de la chute de tuiles provoquée par la neige”, a-t-il précisé.Dans la soirée, le président de la région de Valence, Ximo Puig, a présenté ses condoléances à la famille d’une victime décédée dans un village. Selon la presse locale, il s’agit d’un homme de 71 ans décédé d’hypothermie.Une grande partie de l’est de l’Espagne (Catalogne, région de Valence) ainsi que l’archipel des Baléares ont été placés en alerte rouge ou orange en raison de cette tempête qui provoquait de fortes rafales de vent froid et des chutes de neige. Selon l’Agence météorologique espagnole, cette tempête devrait durer jusqu’à mercredi.Dans la région de Valence, 194 municipalités ont décidé de fermer les écoles lundi, ce qui affectait plus de 191.300 élèves, a annoncé le gouvernement régional. L’aéroport touristique d’Alicante (sud-est) a dû fermer dimanche après-midi et lundi en raison de cette tempête, a indiqué son gestionnaire (Aena) sur son compte Twitter.Plusieurs autoroutes ou lignes ferroviaires étaient également perturbées par ces intempéries.Grosse houle à #Alicante, Est de l’#Espagne aujourd’hui. De nombreux dégâts sont signalés dans cette région et 3 #victimes seraient à déplorer suite à la tempête #Gloria.
Vidéo via Robert Miota Shepherd pic.twitter.com/H7z6XCXnh2— Météo Villes (@Meteovilles) January 20, 2020⚠️⚠️🔴🔴🌊 #VAGUES DE + DE 6M EN #ESPAGNE !

Non loin d’#Alicante. En lien avec la dépression #GLORIA (responsable aussi des intempéries sur les #PyrénéesOrientales), ces vagues impressionnantes viennent englober un #immeuble en bord de #mer…

📸 Diffusion MeteOrihuela pic.twitter.com/IYNjvPnIvX— La Radio Météo 🎙 (@radiometeo) January 20, 2020 Les Pyrénées-Orientales en vigilance orangeEn France, le département frontalier des Pyrénées-Orientales a été placé en vigilance orange pour pluie-inondation et neige-verglas par Météo-France ce lundi en fin de soirée, alors que la neige tombait déjà à partir de 400 m d’altitude. Selon Olivier Proust, prévisionniste à Météo-France interrogé par franceinfo, les chutes de neige vont d’ailleurs s’intensifier dans la nuit de lundi à mardi, pour atteindre “une couche de neige de 2 à 5 cm, voire 10 cm localement, mardi à l’aube.”“Il y aura des pluies intenses sur la plaine du Roussillon avec un vent d’est soutenu. Une dégradation de la mer est prévue, avec de fortes vagues. Cette pluie localement forte va perdurer dans les journées de mardi et mercredi, puis se déclarer vers le Languedoc jeudi”, ajoute-t-il. Pour le prévisionniste, “il s’agit d’un épisode méditerranéen intense”, surprenant pour la période hivernale. “Il faut remonter à janvier 1982 pour en trouver un semblable”, précise-t-il. Dans les #PyreneesOrientales, chutes de #neige à très basse altitude entre ce soir et demain matin.
2 à 5 cm loc 10 cm dès ~300 m, 10 à 30 cm entre 500 et 1000 m. Hausse rapide de la limite pluie-neige attendue en matinée de mardi. #VigilanceOrangehttps://t.co/KA0Ij27Eeapic.twitter.com/hppJ2IIih2— VigiMétéoFrance (@VigiMeteoFrance) January 20, 2020 À voir également sur Le HuffPost: lire aussi:
Une tempête hivernale fait une dizaine de morts aux États-Unis

L’Espagne veut organiser les JO d’hiver 2030 à Barcelone et… Sarajevo




Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-tempete-gloria-fait-3-morts-en-espagne_fr_5e263443c5b673621f7a8ba3

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2020-01-20 23:51:03

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Le Français “Zywoo” élu meilleur joueur du monde sur Counter-Strike

Le Français “Zywoo” élu meilleur joueur du monde sur Counter-Strike



SPORT – Le Français Mathieu Herbaut, alias “Zywoo”, a été élu meilleur joueur du monde sur “Counter Strike: Global Offensive”, selon le classement publié lundi 20 janvier par le site spécialisé HLTV.Il remporte ce titre devant le Dannois Nicolai “device” (3e) Reedtz et l’Ukrainien Oleksandr “s1mple” Kostyliev (2e). “Mon but en 2019 était de remporter des tournois avec mon équipe, je ne m’attendais pas à être numéro 1, c’est incroyable. Je n’ai pas les mots, je veux simplement remercier mon équipe, ma famille la Team Vitality et tout ceux qui m’ont encouragé”, a réagi le joueur sur Twitter. My main goal for 2019 was to win tournaments with my team, I didn’t expect to be Top1, it’s incredible 😊

I have no words, I just want to thank my teammates, my family,@TeamVitality and everyone supporting me 🥳

It wouldn’t have been possible without all of you!

Thank you! https://t.co/enoi8KnRuypic.twitter.com/JymPzeOAOd— ZywOo (@zywoo) January 20, 2020 Zywoo est le premier Français à se voir décerner cette récompense, équivalent vidéoludique du Ballon d’Or de France Football. À 19 ans, il devient également le plus jeune joueur au monde à remporter ce titre, et le premier à être sacré après sa première année au niveau professionnel.Surdoué du clavier, Zywoo est devenu en un temps record l’ambassadeur de la nouvelle génération de gamers. Depuis un peu plus d’un an, il représente l’équipe Vitality sur Counter-Strike — CS pour les initiés —, un jeu de tir à la première personne sur PC qui fait partie des jeux les plus populaires.C’est grâce à son talent qui semble intuitif et son sens du jeu, que Vitality est parvenu jusqu’au rang de N.2 mondial sur CS.“Zywoo est indéniablement le meilleur joueur du monde à l’heure actuelle, ainsi qu’un véritable héros sur et en dehors du champ de bataille. Ce qu’il réussit à accomplir à un si jeune âge donne le tournis, et nous sommes enchantés qu’il le fasse dans notre équipe, sous nos couleurs”, déclare lundi Fabien “Neo” Devide, président et co-fondateur de Team Vitality.À voir également sur Le HuffPost: Le Esport vous tente? Voici 3 conseils pour bien s’entraînerlire aussi:
Le coup de gueule de Neymar, banni de son jeu vidéo préféré “CS: Go”

Sport et e-sport ont plus de points communs que vous ne le pensez




Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/le-francais-zywoo-elu-meilleur-joueur-du-monde-sur-counter-strike_fr_5e262d92c5b674e44b9c996d

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2020-01-20 23:02:30

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Des Républicains indignés par l’annulation d’une conférence avec “Valeurs actuelles” à Sciences Po Lille

Des Républicains indignés par l’annulation d’une conférence avec “Valeurs actuelles”



POLITIQUE – “Censure”, “dictature de la pensée”, “intolérance”. Plusieurs membres du parti Les Républicains sont montés au créneau ce lundi 20 janvier pour dénoncer l’annulation à Sciences Po Lille d’une conférence sur l’état de la droite à cause de la présence du directeur de la rédaction de “Valeurs Actuelles.”Organisée par l’association de débats politiques “Arène” de l’IEP lillois, la conférence ”À droite où en sont les idées?” devait se tenir le 22 janvier en présence de deux invités: Charles Consigny, avocat et ex-chroniqueur de “On n’est pas couché” et Geoffroy Lejeune, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire d’extrême droite “Valeurs actuelles”. La présence de ce dernier participant a cependant été jugée “pas souhaitable” par Pierre Mathiot, directeur de l’établissement. Dans un message publié sur le site de l’IEP, il explique sa décision par la condamnation en 2015 de “Valeurs Actuelles” pour “des faits particulièrement graves après la publication d’un dossier dont il avait été l’un des auteurs”. C’est-à-dire une condamnation pour “provocation à la discrimination, la haine ou la violence” et “diffamation”, assortie d’une amende de 3000 euros pour un dossier intitulé “Roms, l’overdose”. “Après avoir pris connaissance de ma décision, les organisateurs de la conférence ont estimé en conscience (…) qu’il n’était plus pertinent de maintenir cette conférence”, précise Pierre Mathiot. “Censure” et “apprentis bolchéviques”Sans surprise, cette décision a été condamnée par le principal intéressé Geoffroy Lejeune. “Je suis triste de ne pas pouvoir exprimer nos désaccords mercredi à Lille, mais nous trouverons bientôt un espace de liberté sans mini-censeurs et apprentis bolchéviques pour le faire”, a-t-il ainsi répondu sur Twitter à Charles Consigny, “consterné par la décision de Sciences Po Lille”. Dans un article sur le sujet, “Valeurs actuelles” a aussi évoqué une “censure” sous “la pression des syndicats de gauche”. Merci Charles. Je suis triste de ne pas pouvoir exprimer nos désaccords mercredi à Lille, mais nous trouverons bientôt un espace de liberté sans mini-censeurs et apprentis bolchéviques pour le faire ! https://t.co/jMzJvEYsy3— Geoffroy Lejeune (@geoffroylejeune) January 20, 2020Mais de nombreuses condamnations sont également venues de membres du parti Les Républicains, à commencer par Bruno Retailleau, patron du groupe au Sénat. “Jusqu’où ira cette passion pour la censure? Geoffroy Lejeune est un excellent journaliste, l’empêcher de venir à Science Po est purement lamentable. Nous devons combattre ce politiquement correct qui nous vient des campus américains”, s’est insurgé le sénateur sur Twitter. Dans la foulée, Éric Ciotti et Annie Genevard, vice-présidente LR à l’Assemblée, lui ont emboité le pas. “Une certaine censure idéologique s’empare de l’enseignement supérieur où des indigénistes et des hijab day sont préférés à des journalistes reconnus et talentueux”, s’est offusqué le député des Alpes-Maritimes. L’UNI, fédération de la droite dans les universités, a également dénoncé la “censure” tandis que son organe à Aix-Marseille a fait savoir aux deux invités qu’ils étaient les bienvenus pour un débat au sein de l’université. Consternant ! Une certaine censure idéologique s’empare de l’enseignement supérieur où des indigénistes et des hijab day sont préférés à des journalistes reconnus et talentueux.

Le pays de Voltaire mérite mieux que cette dictature de la pensée. @[email protected]://t.co/a0VRp4HV1t— Eric Ciotti (@ECiotti) January 20, 2020Quelle bêtise ! Nous étions le pays de la culture du dialogue, de l’échange en bonne intelligence. Nous sommes désormais celui de la censure et de l’intolérance. Consternant, affligeant et terrifiant pour l’avenir de notre pays.https://t.co/AFCJBMytJE— Annie Genevard (@AnnieGenevard) January 20, 2020Nous vous invitons bien volontiers à Aix-Marseille pour débattre @[email protected] ! https://t.co/sKZtprUhW5— UNI Aix-Marseille (@uniamu) January 20, 2020 À voir également sur Le HuffPost: Quotidien répond à Valeurs Actuelles, “vous leur cognez dessus”lire aussi:
Après Morano, la guerre entre “Valeurs actuelles” et “Quotidien” continue autour de cette Une

Sciences Po Lille annule un débat avec Jean Lassalle, accusé de harcèlement sexuel



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/des-republicains-denoncent-la-censure-apres-lannulation-dune-conference-avec-valeurs-actuelles-a-sciences-po-lilles_fr_5e261ad1c5b674e44b9c7e9a

Author : Le HuffPost

Publish date : 2020-01-20 22:37:34

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Virus en Chine: pour les voyageurs, les recommandations du ministère de la santé

Virus en Chine: pour les voyageurs, les recommandations du ministère



CHINE – Pékin au nord, Shanghai à l’est et Shenzhen au sud: la mystérieuse maladie partie du centre de la Chine a gagné les métropoles géantes du pays le plus peuplé du monde et un expert chinois a confirmé lundi qu’elle se transmettait entre humains. Le dernier bilan fait état de 218 cas en Chine, dont trois mortels.L’inquiétude est désormais perceptible à l’étranger, où les mesures de prévention se multiplient aux aéroports en provenance de Wuhan, notamment aux Etats-Unis et en Thaïlande.En France, pour le moment, seuls des affichages des messages de précautions à destination des voyageurs se rendant à Wuhan depuis Paris ou au retour de Wuhan sont diffusés dans les avions (pour les vols directs), des affiches ont été disposées à l’aéroport de Roissy, a expliqué le ministère de la Santé au HuffPost. Voici les conseils adressés aux voyageurs concernés:Au départ de France, il est conseillé:De déclarer déclarer votre séjour auprès du ministère des Affaires étrangères sur le site Ariane.De consulter régulièrement sur le site diplomatie.gouv (diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs) la fiche “Conseils aux Voyageurs” de ce pays pour vérifier quelles régions sont touchées. Pendant votre séjour:Conformez-vous aux recommandations locales.D’éviter tout contact avec des animaux vivants ou morts notamment dans les marchés.D’éviter tout contact rapproché avec des personnes ayant de la fièvre et qui toussent.De ne pas manger de viande non ou peu cuite.De se laver régulièrement les mains avec du savon ou avec des solutions hydroalcooliques.Sur place, en cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires), il est recommandé: De consulter rapidement un médecin localement.De porter un masque chirurgical si l’on est en contact avec d’autres personnes,D’utiliser des mouchoirs jetables De se laver les mains régulièrement. En cas de symptômes d’infection respiratoire à votre arrivée en France, il est recommandé: De porter un masque chirurgical si l’on est en contact avec d’autres personnesD’utiliser des mouchoirs jetables et de se laver les mains régulièrementDe contacter rapidement le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du
séjour à Wuhan.Ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter
toute potentielle transmission“L’évolution de la situation internationale est suivie avec attention par l’ensemble des acteurs concernés. Conformément aux recommandations de l’OMS, aucune mesure de contrôle aux frontières n’a été prise”, nous a expliqué la Direction générale de la Santé. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé ce lundi 20 janvier une réunion d’urgence mercredi pour déterminer s’il convient de déclarer une “urgence de santé publique de portée internationale”, qualification qui n’est utilisée que pour les épidémies les plus graves. À voir également sur Le HuffPost: Trois soleils sont apparus au-dessus d’une métropole chinoiseLIRE AUSSI
Facebook propose une traduction bien embarrassante pour “Xi Jinping” et s’excuse

Trump signe un accord commercial préliminaire avec la Chine, un “pas de géant” après des mois de conflit



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/virus-en-chine-pour-les-voyageurs-les-recommandations-du-ministere-de-la-sante_fr_5e261687c5b673621f7a6310

Author : Claire Tervé

Publish date : 2020-01-20 21:40:54

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

La CFDT conseillée par deux économistes proches de Macron

La CFDT conseillée par deux économistes proches de Macron



ACTUALITÉS – “Laurent Berger est condamné à obtenir un accord lors de la conférence de financement, sinon il va perdre la face”, ironisait Pierre Roger le 12 janvier, persuadé qu’aucun accord ne sera trouvé à la fin de cette rencontre à la fin du mois. Alors, pour tenter de se préparer à cette bataille, le numéro un de la CFDT a décidé d’organiser des consultations avec des experts.“On est en train de réunir, y compris des experts, pour travailler sur des propositions extrêmement précises”, a-t-il déclaré sur Franceinfo. Des spécialistes du travail, des intellectuels, mais aussi des économistes. Parmi ces derniers, dévoile Le Monde ce 20 janvier, Jean Pisani-Ferry et Philippe Aghion, proches d’Emmanuel Macron qui l’ont notamment inspiré pour la réforme des retraites. Jean Pisani-Ferry était le directeur du programme du candidat d’En marche! en 2017. Il a expliqué au Monde son point de vue sur la réforme: “Les Français n’ont toujours pas compris comment on équilibre un système de retraite par points, et donc quelles seront les règles qui détermineront le montant de leur pension. C’est pourtant essentiel pour créer de la confiance au sein de la population”. Ce avant d’ajouter: “J’ai des contacts anciens et réguliers avec la CFDT, sur beaucoup de sujets. Le fait qu’une organisation comme celle-ci prenne en compte les réflexions d’économistes indépendants me paraît être une très bonne chose”. De son côté, Philippe Aghion, professeur au Collège de France qui avait soutenu Emmanuel Macron en 2017 est optimiste sur la conférence à venir: “Il est tout à fait possible de trouver des solutions pour garantir l’équilibre du régime sans recourir à l’âge pivot et ainsi permettre à tous les acteurs en présence de sauver la face.Ces deux économistes ont, parmi d’autres, critiqué le “manque de clarté” de la réforme des retraites et lancé plusieurs avertissements. Toutefois, Laurent Berger a tenu à tempérer cette information du Monde, précisant que les deux économistes n’avaient pas conseillé la CFDT, mais que cette dernière les avait simplement “rencontrés” au même titre que d’autres intellectuels.Des personnes proches d’@EmmanuelMacron qui conseilleraient la @CFDT ? “Il est dit qu’ils nous conseillent, ce n’est pas vrai ! Oui on les rencontre, comme on rencontre d’autres intellectuels”, balaye @CfdtBerger.#[email protected]/zQdI65I3N6— LCP (@LCP) January 20, 2020 À voir également sur Le HuffPost: LIRE AUSSI
Une nouvelle intrusion au siège de la CFDT revendiquée par la CGT Energie

Pour le sommet “Choose France”, Macron se mue en VRP des territoires




Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-cfdt-va-etre-conseillee-par-deux-economistes-proches-de-macron_fr_5e25fd4bc5b674e44b9c612d

Author : Le HuffPost

Publish date : 2020-01-20 20:58:07

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Marlène Schiappa a changé d’avis sur les sondages depuis qu’ils sont mauvais

Marlène Schiappa a changé d’avis sur les sondages depuis qu’ils



POLITIQUE – Marlène Schiappa a subitement changé d’avis. Engagée dans la campagne des municipales à Paris, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre femmes et hommes mettait encore fin 2019 en avant des sondages pour vanter les mérites de la candidature de Benjamin Griveaux. Mais depuis la publication d’intentions de vote montrant un sérieux décrochage du candidat officiel de LREM dans la course à la mairie de Paris, la ministre accorde nettement moins de crédit aux sondages, comme le montre notre vidéo en tête d’article.“Benjamin Griveaux est de plus en plus solide. Et d’ailleurs, la dernière étude nous montre véritablement que le travail de fond mené par Benjamin Griveaux et son équipe paye puisqu’il monte dans les sondages très fortement”, se félicitait le 17 novembre sur LCI celle qui est elle-même candidate dans le 14e arrondissement.Mais invitée à commenter ce lundi 20 janvier le mauvais score de Benjamin Griveaux (15%), distancé à présent par Rachida Dati (19%) et la maire sortante Anne Hidalgo (25%) dans un nouveau sondage publié la veille dans Le JDD, Marlène Schiappa a récité des éléments de langage, sur RTL puis BFMTV, exprimant sa méfiance. “Je regarde avec distance ce sondage”, a-t-elle répété. Et d’insister sur la complexité d’un scrutin parisien difficilement mesurable par les sondeurs “puisqu’une élection à Paris est une élection qui se fait arrondissement par arrondissement. Donc, on ne peut pas dire ‘voilà la dynamique qui va vers Rachida Dati’, alors qu’on ne se sait pas comment elle est repartie dans les arrondissements”, a tenté de se rassurer la secrétaire d’État.Tout en doutant sur BFMTV de la dynamique de la campagne de Rachida Dati mesurée par ce dernier sondage, Marlène Schiappa a pointé sur RTL une “dynamique favorable” à Benjamin Griveaux dans les sondages parus depuis mars 2019. N’étant décidément pas à un paradoxe près, elle a également souligné que Cédric Villani n’est, selon le dernier sondage, “pas en situation de se maintenir au deuxième tour”. Et Marlène Schiappa d’inviter le candidat dissident de La République en marche à tirer les conséquences d’un sondage… dont elle dit pourtant se méfier. A voir également sur Le HuffPost: Griveaux se réjouit du ralliement de Bournazel pour les municipales à ParisLIRE AUSSI
Tous les sondages des municipales 2020 à deux mois du scrutin

La campagne (déjà compliquée) de Griveaux à Paris est-elle à un tournant?



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/marlene-schiappa-a-change-davis-sur-les-sondages-depuis-quils-sont-mauvais_fr_5e26066dc5b673621f7a52ee

Author : Nabil Touati

Publish date : 2020-01-20 20:18:46

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Les E3C, première (é)preuve de la fin du bac national et égalitaire

Les E3C, première (é)preuve de la fin du bac national



POLITIQUE – Un chiffre, deux lettres et une impression de joyeux bazar. Depuis ce lundi 20 janvier, certains lycéens français inaugurent les fameuses épreuves communes de contrôle continu du nouveau baccalauréat, dites “E3C.” Sont concernées: l’histoire-géographie et les deux langues vivantes, renommées au passage “LVA” et “LVB” en lieu et place de “LV1″ et LV2.”Une nouvelle organisation souhaitée par le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, pour faire la part belle au contrôle continu, mais craint par tous les syndicats d’enseignants, de parents d’élèves et de lycéens. Nombreux sont ceux à avoir dénoncé la fin, à marche forcée, du bac national et du principe de diplôme universel. Au point d’avoir provoqué, ce lundi 20 janvier, par leurs actions, le report des épreuves dans 6 lycées différents et des perturbations dans une trentaine d’autres sur 400.Et on ne peut pas dire que les premiers retours concernant l’organisation de ces épreuves anticipées soient de nature à rassurer ceux qui dénoncent la fin d’un bac sacralisé. Parmi eux, Norman Gourrier, Secrétaire général du syndicat national des collèges et des lycées. “Les E3C portent complètement atteinte à l’équité entre les élèves”, estime-t-il au HuffPost.Atteinte au principe d’égalité?Pour le responsable syndical, la situation de blocage autour du baccalauréat s’explique en partie par un désaccord “presque philosophique” profond entre les enseignants et leur ministre sur la valeur du bac. “Les professeurs sont choqués par la façon dont se déroulent les E3C mais gardent l’espoir que le bac qu’il feront passer continuera d’avoir une valeur universelle”, explique-t-il tout en reprochant au gouvernement d’abandonner ce principe sur l’autel de la simplification. Plusieurs exemples mis en avant depuis le début de ces épreuves montrent effectivement que les élèves ne plancheront pas forcément dans les mêmes conditions selon les Académies, les villes, et les lycées. Un chamboulement historique alors que la tradition française veut que “le bac soit national”, autour d’un rite de passage d’une semaine à l’orée de l’été. Rien n’empêche un professeur ou un chef d’établissement, pour quelque raison que ce soit, de prévenir ses élèves pour les mettre dans des conditions plus favorables que les autres. C’est ce qui est arrivé dans un lycée de l’Académie Orléans-Tours, comme le rapporte Le Figaro. Une proviseure n’a effectivement pas hésité à clairement aiguiller ses élèves de premières, quelques jours avant l’épreuve sur le chapitre d’histoire-géographie à réviser. “L’inspectrice d’histoire-géographie me demande de vous préciser que l’épreuve d’E3C de lundi 20 portera sur le chapitre 1, thème 1 d’histoire et sur le thème 1 de géographie”, expliquait-elle dans un mail à retrouver ci-dessous.Message de la direction d’un #Lycée aux élèves de 1ere à propos des #E3C, sur les conseils de l’Inspection : #bacblanqu’air pic.twitter.com/pJpndlJcmn— Le Mammouth déchaîné (@blogMammouth) January 14, 2020Une pratique quelque peu surprenante pour un examen aussi prestigieux que le baccalauréat, mais qui serait loin d’être isolée à en croire plusieurs témoignage au Figaro. “Tout le monde fait ça. Afin de ne pas désavantager ma classe, j’ai également donné à mes élèves les thèmes à réviser”, indique parmi eux un professeur d’histoire-géographie.Une conséquence aussi prévisible que néfaste selon les syndicats, mais pas si grave selon le ministère de l’Éducation nationale. “Le chef d’établissement n’a pas donné le sujet, mais a spécifié la partie du programme à réviser. Ce qui n’a rien d’inhabituel”, dédramatise l’entourage de Jean-Michel Blanquer au HuffPost.Porte ouverte aux ennuis? Reste que l’iniquité est manifeste entre un lycéen n’ayant eu a réviser qu’un seul chapitre d’histoire face à un élève du lycée voisin qui n’aurait pas reçu de recommandation de son chef d’établissement. “Il y aura une enquête la dessus”, explique le ministère en promettant des décisions “s’il s’avère qu’il y a eu rupture d’égalité.”Seulement pour les syndicats d’enseignants, cette rupture d’égalité va de paire avec la réforme Blanquer. Le calendrier de ces épreuves anticipées est effectivement soumis à la discrétion des différents établissements. Un lycéen pourra, par exemple, étudier les sujets sur lesquels se seront penchés les premiers étudiants avant de passer, lui, son épreuve la semaine d’après. Les photos de sujets se multiplient sur les réseaux sociaux et viennent attester de cette sorte d’inégalité.Pour les technologiques qui ont fait comme chapitre les prôba 2nd degrés et suites tenez un des sujets #Bac2020pic.twitter.com/4t4Fi8T0qq— CHAMPION D’AFRIQUE 2019 🇩🇿🇩🇿🇩🇿 (@Adam__Chaoui2) January 20, 2020pour ceux qui l’ont pas encore passé, tenez si vous voulez vous entraîner 🤪 #Bac2020pic.twitter.com/RKB0KQd9II— marine 🏴‍☠️ (@marineigs) January 20, 2020Plus largement, pour Norman Gourrier, l’évaluation des E3C et a fortiori le contrôle continu ouvre la porte à deux dérives: un bac à deux vitesses et la judiciarisation des résultats. Pour lui, la version nationale du baccalauréat -avec son sujet principal et son sujet de rattrapage unique- verrouillait toutes les voies de recours. La mouture Blanquer pourrait, selon lui, au contraire faire fleurir les réclamations avec des dossiers plus simples à monter. En résumé, il sera désormais plus facile de mettre la faute d’un mauvais résultat sur le correcteur, le sujet, le lycée ou tout autre élément extérieur puisque les règles et les conditions d’examen ne sont pas harmonisées. “C’est la crainte d’une pression locale, la crainte que les parents d’élèves se liguent pour justifier tel ou tel échec”, résume au HuffPost le professeur d’histoire de l’éducation Claude Lelièvre. “Le cumul des défauts”L’autre écueil que Norman Gourrier partage avec les associations de parents d’élèves est la création plus ou moins “insidieuse” d’un bac à deux vitesses avec une sélection désormais basée sur la réputation des lycées dont certains sont connus pour des barèmes de notation plus ou moins sévères. Aucun risque pour le ministère de l’Éducation nationale qui met en avant “la commission d’organisation et d’harmonisation des résultats” pour pondérer de tels phénomènes.Mais pour le spécialiste des politiques d’éducation Claude Lelièvre, le problème ne se trouve pas sur l’inéquité du contrôle continu, “un enjeu important mais qui se pose en amont.” Pour lui, c’est avant tout parce que le principe de simplification qui devait guider la réforme de Jean-Michel Blanquer n’est “pas respecté”, que la réforme est délicate à appliquer et à faire accepter: “on a une usine à gaz.”“Le ministre à cru bon de céder à des concessions qui entraînent maintenant la pagaille à cause d’un mix entre du contrôle continu et une évaluation finale”, explique-t-il avant d’appeler à la cohérence: “les deux modèles possèdent des avantages et des inconvénients. Mais avec le mélange, incompréhensible et critiquable des deux ont obtient juste un cumul des défauts.”À voir également sur Le HuffPost: Boycotter le bac 2020? Ces enseignants expliquent pourquoiLIRE AUSSI:
Des épreuves E3C du baccalauréat perturbées dans toute la France

Que sont les E3C, premières épreuves du bac 2021 organisées en janvier?




Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/les-e3c-premiere-preuve-de-la-fin-du-bac-universel_fr_5e25b22bc5b674e44b9bbec4

Author : Anthony Berthelier

Publish date : 2020-01-20 19:54:22

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
1 2 3 77
Page 1 of 77

https://outdoorssports.us/shop/   https://my-snow-boots.com   https://www.bestfurniturestores.org   https://www.0news.net/   https://www.lenoblebricoltout.fr/   https://www.clemspolitique.net   https://starjouet.net   https://www.rdnsport.com/   https://www.monmaillotdebain.com/   https://sovaldionlinecheapsovaldib.net