close

Huffington Post

Huffington Post

À Angers, Philippe alimente la “Doudou nostalgie”

À Angers, Philippe alimente la "Doudou nostalgie"



POLITIQUE – Édouard Philippe n’a plus de responsabilité nationale, mais il continue à faire (beaucoup) parler de lui. Ces derniers jours, la plupart des titres de la presse nationale ont publié leur “grand récit” sur ce que mijoterait l’actuel maire du Havre depuis son départ de Matignon. Il faut dire que le prédécesseur de Jean Castex ne boude pas les projecteurs, et prend soin de faire régulièrement parler de lui. Entre un passage sur Europe1 mi-septembre pour évoquer les souvenirs de son service militaire et un débat avec la maire de Paris -présidentiable- Anne Hidalgo le 24 septembre, il sera ce vendredi 25 septembre à Angers pour ce qui est déjà perçu comme sa rentrée politique.Rentrée politiqueLe juppéiste s’exprimera devant la “République des maires” présidée par son ami Christophe Béchu, maire de la capitale de Maine-et-Loire. Un aréopage d’élus qui devrait offrir un accueil chaleureux à Édouard Philippe, qui caracole en tête des sondages au point d’avoir récemment remplacé Nicolas Hulot dans le cœur des Français comme personnalité politique préférée.A droite, l’ancien Premier ministre est même la deuxième personnalité préférée des électeurs LR derrière Nicolas Sarlozy, selon le dernier baromètre Ipsos pour Le Point, avec 79% d’opinions favorables. De quoi donner des ailes au maire du Havre en vue de 2022? Pas à en croire son entourage, qui jure à longueur de portraits qu’il n’en sera rien… Du moins tant que Macron est encore dans la course. Mais si le Président était empêché, un destin national pourrait lui être grand ouvert.Philippe entretient son image de présidentiableSans jamais rien dévoiler, Philippe entretient son image de présidentiable. Comme le 17 septembre dernier, lors d’une réunion publique pour les sénatoriales en Seine-Maritime où il prédit: “nous allons affronter une tempête” et lance un mystérieux “je crois que nous aurons bien besoin dans les semaines qui viennent de cette capacité de rassemblement, de dépassement”.Macron lui a bien demandé quand il a quitté Matignon de rassembler la majorité en vue de 2022. Une offre de service à laquelle Philippe n’a toujours pas répondu. “Il a voulu faire comprendre au Président que c’est lui qui maîtrise l’agenda”, croit savoir un député quasiment nostalgique. Il ne veut pas qu’on l’oublie”Le député LREM Jean-Charles Colas-Roy “Je ne pense pas qu’il vise 2022. Il n’a jamais été pétri d’ambition présidentielle”, croit savoir -ou espère- une députée LREM influente. “Je pense qu’il restera fidèle à Emmanuel Macron, qu’il tient en haute estime. Il est très intelligent et sait que dans le contexte actuel, le président est le seul qui est apte à l’emporter et à gouverner la France”, suppute le député LREM de l’Isère, Jean-Charles Colas-Roy, qui estime que “les cartes postales” envoyées par Édouard Philippe “signifient seulement qu’il ne veut pas qu’on l’oublie, ce qui est bien normal”.Ce qui ne risque pas d’arriver de sitôt au sein de la majorité, son ancienne collaboratrice à Matignon, Fanny Le Luel, ayant tout récemment été nommée au secrétariat général du groupe LREM à l’Assemblée nationale après l’élection de Christophe Castaner. “Il y garde d’importantes connexions”, euphémise un parlementaire investi dans le groupe, alors qu’Édouard Philippe peut également compter sur les oreilles de ses fidèles au Palais Bourbon, comme son ami le député des Hauts-de-Seine Thierry Solère ou sa suppléante Agnès Firmin-Le Bodo pour prendre la température de la majorité. Quand Jean Castex est arrivé, il fallait distribuer des milliards, c’était cool! Mais maintenant, il rentre dans le dur…Un cadre de la majoritéDes connexions qui peuvent également lui permettre de suivre les premiers pas de son successeur auprès des marcheurs, dont plusieurs commencent à douter de la capacité de Jean Castex à conduire les troupes. “Après des débuts très enthousiastes, ça retombe un peu”, observe un élu macroniste, qui regrette les “signaux contradictoires” envoyés par Jean Castex qui, après avoir promis de s’investir au sein de LREM dès sa nomination, plaide maintenant pour “une maison commune” mêlant toutes les formations gravitant autour du mouvement présidentiel. De quoi provoquer une “Doudou nostalgie” auprès des marcheurs? “Il y a une différence de style entre Édouard Philippe et Jean Castex, c’est clair. Mais je ne sais pas si on peut parler de nostalgie à ce stade”, souligne une marcheuse en vue, encore sceptique sur les intentions de l’ex-maire de Prades. “Quand Jean Castex est arrivé, il fallait distribuer des milliards, c’était cool! Mais maintenant, il rentre dans le dur. Pour l’instant il n’y a pas encore de ‘Doudou nostalgie’, mais si ça continue comme ça, ça va arriver, et vite”, prédit un cadre de la majorité. À voir également sur Le HuffPost: Le portrait élogieux (et amusé) de Joël Giraud par Edouard Philippe



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/a-angers-edouard-philippe_fr_5f6c91c8c5b653a2bcb0da0a

Author : Romain Herreros

Publish date : 2020-09-25 02:21:10

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Bientôt des boutiques AliExpress en France? Le géant chinois teste le marché avec une boutique éphémère

Bientôt des boutiques AliExpress en France? Le géant chinois teste le marché avec une boutique éphémère



ÉCONOMIE – Une boutique pour “tester” les produits mais aussi le marché français. Le géant du e-commerce chinois AliExpress a ouvert ce jeudi 24 septembre une boutique éphémère à Paris, un premier essai qui doit déterminer l’ouverture de boutiques permanentes dans le futur. Situé aux Halles, la boutique AliExpress est pour l’instant un “pop-up store” éphémère, ouvert du 24 au 26 septembre. Près de 300 produits de décorations, électroniques ou prêt-à-porter parmi les plus vendus du site y sont exposés, sans pour autant être directement proposés à la vente.C’est le Jour-J 🎉 RDV à 18h pour l’ouverture de notre pop-up store !
📍11-15 rue des Halles 75001 Paris pic.twitter.com/rf93meiPYM— AliExpress France (@AliExpressFr) September 24, 2020 “Dans le pop-up store, le client va pouvoir toucher les produits, voir que la qualité est au rendez-vous. Il ne pourra pas acheter sur place mais grâce à l’application et des codes QR, il sera livré chez lui, le plus souvent en trois à cinq jours”, explique au Parisien Sébastien Barault, le directeur du groupe en France. Un espace est notamment consacré aux essais de produits par des influenceurs rémunérés par la marque, afin de convaincre les clients. “La logique, c’est déjà de créer un évènement et de créer aussi une manière de voir un site internet en vrai. Mais c’est quelque chose qui est vraiment au croisement de trois choses, des produits, de pouvoir tester tous ces produits, c’est aussi au croisement de l’innovation technologique et ce lien entre le commerce et le divertissement, qu’on appelle le “shoppertainement”″, explique le DG au micro de BFMTV. Ce premier essai doit permettre de redorer l’image d’AliExpress, souvent critiqué pour la piètre qualité des produits et des délais de livraison trop longs. Mais surtout, il s’agit d’un test de l’entreprise, qui entend bien profiter d’un marché français en pleine expansion. “Il y a deux pays en Europe dans lesquels AliExpress s’est développé très vite: l’Espagne et la France”, explique Sébastien Badault. De l’autre côté des Pyrénées, AliExpress dispose déjà de deux boutiques permanentes ouvertes en 2019, à Madrid et à Barcelone. En France, le e-commerce reste dominé par Amazon, CDiscount. Toutefois, selon une étude Médiamétrie publiée le 19 septembre, AliExpress a récemment intégré le top 15 des sites les plus fréquentés. “La France est devenue un marché de premier plan pour AliExpress”, confiait d’ailleurs au mois de juillet la directrice du service consommateur et des marchés internationaux au site Les Numériques.À voir également sur Le HuffPost: Qu’est-ce que le dropshipping, le business qui envahit le web?lire aussi:
BLOG – 7 astuces pour reconnaître les faux avis de clients sur Internet

Amazon, Décathlon… les meilleurs sites marchands selon UFC Que Choisir




Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/bientot-des-boutiques-aliexpress-en-france-le-geant-chinois-teste-le-marche-avec-une-boutique-ephemere_fr_5f6d1b47c5b61af20e72f382

Author : Le HuffPost

Publish date : 2020-09-24 23:15:17

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Castex n’a pas StopCovid et il n’est pas le seul au gouvernement

Castex n'a pas StopCovid et il n'est pas le seul au gouvernement



POLITIQUE – Jean Castex ne fait pas partie des trois millions de personnes qui ont téléchargé StopCovid. Le chef du gouvernement, invité de l’émission “Vous avez la parole” ce jeudi 24 septembre, a confessé ne pas s’être doté de l’application censée contribuer à juguler l’épidémie de coronavirus, malgré les recommandations de son gouvernement et l’entrain de son secrétaire d’État chargé du Numérique, Cédric O.Et il n’est pas le seul. À la question de savoir qui avait téléchargé StopCovid, Marlène Schiappa et Éric Dupond-Moretti, parmi la quinzaine de ministres présents dans le public, ont également répondu par la négative.“Non, je n’ai pas téléchargé l’application StopCovid”, a d’abord lancé le chef du gouvernement, provoquant l’étonnement de l’assistance, avant de tenter une explication, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de l’article: “C’est intéressant quand vous allez dans le métro, quand vous croisez du monde mais je ne prends plus le métro même si je le regrette. Je vois beaucoup moins de monde aujourd’hui.”Pas à la hauteur des attentesDe l’aveu même du porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, StopCovid n’a “pas trouvé son public”, avec moins de trois millions de téléchargements. Interrogé à la fin août sur le manque de communication du gouvernement sur cette application lancée au printemps dernier, le chef du gouvernement expliquait “convenir” qu’elle n’avait “pas obtenu les résultats qu’on en espérait”. Mais “nous savions que tester grandeur nature pour la première fois de tels outils dans le cas de cette épidémie serait particulièrement difficile” et “nous ne sommes pas le seul pays à faire ce même constat”, ajoutait-il sur France Inter.StopCovid devait permettre à ses utilisateurs d’être prévenus s’ils ont croisé récemment, à moins d’un mètre et pendant plus de 15 minutes, un autre utilisateur qui s’est découvert contaminé par le coronavirus. Selon un récent décompte de la Direction générale de la santé (DGS), seules 1500 personnes ont signalé un diagnostic positif sur l’application.À voir également sur Le HuffPost: Jean Castex, cas contact, applique-t-il vraiment “les règles édictées par le gouvernement”?LIRE AUSSI:
“Je savais que ça secouerait”: Castex “assume” d’avoir pris les décisions “impopulaires” à Paris et Marseille

Les mesures locales contre le Covid-19, est-ce efficace? Exemple à Marseille



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/castex-na-pas-stopcovid-et-il-nest-pas-le-seul-au-gouvernement_fr_5f6cf961c5b653a2bcb203c0

Author : Anthony Berthelier

Publish date : 2020-09-24 20:32:09

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

À Roland-Garros, la jauge de spectateurs abaissée à 1000 personnes

À Roland-Garros, la jauge de spectateurs abaissée à 1000 personnes



SPORT – Ils ne seront finalement pas plus de 1000. La jauge de spectateurs de Roland-Garros a de nouveau été revue à la baisse ce jeudi 24 septembre, a annoncé le Premier ministre Jean Castex. Début juillet, Roland-Garros ambitionnait encore d’accueillir 20.000 spectateurs par jour, soit “de 50 à 60% de sa jauge habituelle”. Face à la dégradation de la situation sanitaire, le compte a été abaissé à 11.500 puis à 5000 personnes, avant d’être finalement ramené à 1000 par jour. Ce chiffre inclut les organisateurs, les équipes et les staffs, ce qui, comme l’ont souligné Thomas Sotto et Léa Salamé sur le plateau de “Vous avez la parole”, laisse très peu de places disponibles pour le public. Le tournoi de #RolandGarros aura-t-il lieu cette année ? @JeanCastex confirme la limitation des rassemblements publics à 1000 personnes, mais s’en remet aux organisateurs du tournoi pour décider du maintien de la compétition #VALPpic.twitter.com/N3hTvym8kf— Vous avez la parole (@VALP) September 24, 2020 Plus d’informations à venir… À voir également sur Le HuffPost: Castex “assume” d’avoir pris les décisions “impopulaires” à Marseille ou Paris: “Je savais que ça secouerait”lire aussi:
Castex n’a pas StopCovid et il n’est pas le seul au gouvernement

Les piscines municipales couvertes fermeront dans les métropoles en alerte




Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/a-roland-garros-la-jauge-de-spectateurs-abaissee-a-1000-personnes_fr_5f6cff4dc5b653a2bcb20ab4

Author : Le HuffPost avec AFP

Publish date : 2020-09-24 20:45:03

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Covid-19 en Paca: contre la fermeture des restaurants, la région va déposer un référé

Covid-19 en Paca: contre la fermeture des restaurants, la région va déposer un référé



PACA – “Affront”, “punition collective”, “catastrophe”: les élus locaux de Marseille et sa région ont fustigé jeudi les nouvelles mesures de lutte contre le Covid-19 du gouvernement et annoncé le dépôt d’un référé en justice pour empêcher la fermeture des bars et des restaurants.Le président de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur Renaud Muselier a annoncé le dépôt vendredi d’un référé liberté en justice pour empêcher la fermeture des bars et restaurants de la métropole Aix-Marseille, annoncée par le gouvernement au nom de la lutte contre le Covid-19.“J’invite le préfet à respecter scrupuleusement la loi car je déposerai dès demain, avec des restaurateurs et des cafetiers, un recours en référé liberté devant le tribunal administratif de Marseille contre tout acte restreignant l’exercice de la liberté d’entreprendre, d’industrie et du commerce de façon disproportionnée”, a écrit Renaud Muselier dans un communiqué publié ce jeudi 24 septembre au soir.Des décisions “contradictoires et incohérentes”Son annonce est survenue après une succession de réactions outrées des élus de tous bords, de Marseille et de sa région, aux annonces d’Olivier Véran mercredi.“Une catastrophe” pour la maire LR d’Aix-en-Provence Maryse Joissains, “des décisions qui manquent de discernement”, pour le maire PCF de Martigues Gaby Charroux, “contradictoires et incohérentes” pour le député de Marseille et chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon. “Une nouvelle fois, notre territoire est montré du doigt”, a protesté le premier adjoint à la mairie de Marseille Benoît Payan, en s’exprimant au nom de la maire Michèle Rubirola, en convalescence après une opération. Fustigeant un “affront”, il a réclamé un report de 10 jours de la décision de fermer bars et restaurants.“Alerte maximale” et incompréhensionsLa demande a été appuyée par la présidente LR de la métropole Aix-Marseille, candidate malheureuse à la mairie de Marseille, Martine Vassal -qui ne semblait toutefois pas beaucoup y croire: après une réunion à la préfecture, elle a affirmé jeudi lors d’une réunion avec des élus que les mesures seraient appliquées, et mises en œuvre “samedi soir”. Sauf si l’action de Renaud Muselier était couronnée de succès dès vendredi. Mercredi, le gouvernement avait annoncé, sans concertation préalable avec les collectivités, la fermeture dès samedi à Aix-Marseille et en Guadeloupe des bars, des restaurants et des établissements recevant du public, à l’exception de ceux ayant un protocole sanitaire strict comme les théâtres, musées et cinémas.Ces deux zones géographiques sont désormais en “alerte maximale”, dernier niveau avant l’état d’urgence sanitaire, selon le nouveau classement des autorités. Mais en région marseillaise, les élus ont clamé leur incompréhension en assurant, chiffres à l’appui, que la nouvelle vague épidémique avait atteint un plateau localement.À voir également sur Le HuffPost: Olivier Véran annonce de nouveaux seuils d’alerte pour le Covid dans son point hebdomadaireLIRE AUSSI
Prioriser les tests “ne fonctionne plus”, face à la “pression sanitaire”

Stress, incompréhensions… La vie dans les longues files d’attente des tests Covid



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/covid-19-en-paca-contre-la-fermeture-des-restaurants-la-region-va-deposer-un-refere_fr_5f6cd489c5b6e2c912629bb0

Author : AFP

Publish date : 2020-09-24 17:49:59

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Affaire Breonna Taylor : le message très fort d’une journaliste américaine

Affaire Breonna Taylor : le message très fort d'une journaliste américaine



ÉTATS-UNIS – ”Ça aurait pu être moi”. Mercredi 23 septembre, la journaliste américaine Malika Andrews a livré un puissant discours depuis la bulle NBA à Orlando. Interrogée sur la réaction des joueurs suite au verdict concernant les policiers impliqués dans le meurtre de Breonna Taylor, elle n’a pu cacher son émotion.“Ma merveilleuse productrice Melinda m’a rappelé que Breonna Taylor avait 26 ans. J’en ai 25… Ça aurait pu être moi…” a-t-elle confié dans sanglots dans la voix, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article.Les joueurs NBA sont très impliqués dans le mouvement Black Lives Matter et multiplient les actions antiracistes. En soutien à Jacob Blake, en août, un boycott historique avait gelé certaines rencontres du championnat. “Les joueurs souffrent. Ils espéraient autre chose. Il (Jaylen Bronw – joueur des Boston Celtics) a dit : ’Qu’attendez-vous d’un système qui est truqué et qui a été fondé sur une injustice envers les gens qui lui ressemblent et qui me ressemblent’”, a expliqué Malika Andrews au micro d’ESPN. Le 13 mars, trois policiers ont tué une infirmière de 26 ans Breonna Taylor à son domicile. Aucun des trois agents n’a été poursuivi pour cet homicide. Brett Hankison, seul membre du trio policier finalement visé par une charge, est seulement poursuivi pour mise en danger de la vie d’autrui, en raison de ses tirs qui ont traversé l’appartement de voisins de la victime, a annoncé mercredi le procureur du Kentucky. Aucun chef d’inculpation n’a été retenu contre ses deux collègues, Jonathan Mattingly et Myles Cosgrove, qui sont pourtant les auteurs des tirs qui ont tué l’Afro-Américaine.L’annonce, jugée trop clémente, a dévasté de nombreux Américains. Certains d’entre eux sont descendus dans la rue pour montrer leur mécontentement.De violentes manifestations ont éclaté dans la ville d’origine de Breonna Taylor, à Louisville. Deux policiers ont été blessés par balle et un suspect a été interpellé.À voir également sur Le HuffPost: Meurtre de Breonna Taylor: émeutes après une inculpation jugée trop clémenteLIRE AUSSI :
Après sa victoire à l’US Open, Naomi Osaka s’explique sur ses masques engagés

La famille de Breonna Taylor obtient 12 millions de dollars de dédommagement



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/breonna-taylor-ca-aurait-pu-etre-moi-le-message-tres-fort-dune-journaliste-americaine_fr_5f6cb2d5c5b6e2c912623b7b

Author : Charlotte Kaiser

Publish date : 2020-09-24 16:37:38

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Dans les files des tests Covid, des patients prennent leur mal en patience

Dans les files des tests Covid, des patients prennent leur mal en patience



CORONAVIRUS – Dix métropoles en France viennent d’être classées zones d’alerte “rouge”. Et alors que Marseille et la Guadeloupe ont été basculées en zones d’alerte “maximale”, les laboratoires sont toujours débordés, à raison de 1,2 million de tests PCR par semaine. Un sur quatre ne propose même plus de rendez-vous, selon Numerama. “Chaque chaise, tu te dis que tu te rapproches un peu plus de ta souffrance”, schématise Lorène en se rappelant son test PCR. Cette étudiante de 23 ans en stage à Paris s’est faite tester début septembre parce qu’elle présentait des symptômes, mais voulait échapper au prélèvement nasal. “J’avais une petite réticence par rapport au coton-tige dans le nez, car je n’ai pas de résistance à la douleur, donc mon médecin m’a prescrit un test salivaire”. Or, ce type de test seul n’est autorisé par la Haute Autorité de Santé que depuis le vendredi 18 septembre pour les patients symptomatiques.“Je ne suis pas prête de le refaire”Sophie, 42 ans, a passé les deux tests, salivaire et nasal, en drive. “Quand vous arrivez sur le parking, vous vous dîtes, ‘ah oui!’, parce qu’il y a au moins 20 à 25 voitures devant vous”. Elle est étonnée qu’on lui tende des feuilles volantes pour renseigner ses données. ”Ça fait des échanges inutiles, ils auraient pu me transmettre ça par mail”. Si le test salivaire ne lui a posé aucun problème, “franchement, le prélèvement par le nez c’est autre chose. Cela ne fait pas mal en soi, mais c’est très désagréable”, se rappelle-t-elle. “Je ne suis pas prête de le refaire. J’ai eu l’impression d’avoir un truc qui me montait dans le cerveau toute la journée”. Lorène, elle, tente une sérologie, efficace seulement si le corps a eu le temps de développer des anticorps, puis se résigne et se rend finalement à la mairie du 19e arrondissement de Paris, où des tests PCR gratuits sont réalisés sans ordonnance, ni sécurité sociale. “Sans mentir, il y avait au moins 200 personnes devant moi. Il y avait des gens dans la rue qui, en voyant la queue, se disaient qu’ils iraient bien se faire tester, par curiosité, comme si c’était un truc fun”. On lui demande de revenir le lendemain matin, car le planning est déjà rempli.“S’ils l’ont fait, je peux le faire”Edwin, élève en école de théâtre de 23 ans, a attendu seulement une heure à son retour de vacances dans le Sud devant le laboratoire de Fresnes, dans le Val-de-Marne, conseillé par un ami afin d’éviter une attente trop longue. “Dans la queue, tout le monde avait son masque, personne ne se parlait. Ça manquait d’humanité. C’est toujours bizarre le Covid… J’appréhendais le test jusqu’au moment venu, et une fois, assis, je me suis dit qu’il n’y avait pas de retour en arrière possible. Dans la famille, c’est ma mère et mon frère les plus chochottes. S’ils l’ont fait, je me suis dit que je pouvais le faire aussi”. Edwin a eu ses résultats au bout de cinq jours: négatif. “C’était plus désagréable qu’autre chose. Demain, je pourrais le refaire”.Maude Furic, étudiante en DUT MMI partie en échange au Québec, s’est fait tester en Bretagne début août. “J’étais très très très très stressée à l’idée du prélèvement par le nez parce qu’on lit beaucoup de choses sur Internet. Beaucoup se plaignent que c’est vraiment douloureux. Je voulais quand même aller voir des témoignages sur Twitter, mais ce n’était pas une très bonne idée: j’ai lu des trucs improbables, comme des gens qui tombent dans les pommes, par exemple”. Maude réalise le test au cabinet du docteur qui la consulte pour ses amygdales enflées, évitant aussi de longues heures d’attente. “J’ai demandé à mon docteur s’il n’y avait pas d’autres tests possibles par le sang, mais il m’a répondu qu’il n’y avait qu’avec ce test-là qu’on pouvait savoir si on l’avait directement ou non. Franchement, ce n’était pas grand-chose. Je compare un peu ça a une envie très forte d’éternuer. Mais ça ne dure même pas dix secondes, c’est très rapide. J’étais soulagée de l’avoir fait”. Résultat: négatif aussi. Des tentes de dépistage et un mariage Devant la mairie du 19e, la queue dans laquelle Lorène attend ce vendredi 4 septembre s’étend déjà à 9h45 jusque dans la rue parallèle à l’accueil. Elle prend son ticket de passage: 12h15. Même avec un rendez-vous, il lui faut encore 30 minutes en plein soleil avec un nez qui coule, une toux et un mal de gorge pour enfin accéder à la tente de dépistage: “Je toussais tellement que la fille derrière moi s’est reculée de 15 mètres”, se souvient-elle. “Mais le plus cocasse, c’est que je commence à entendre de l’agitation autour de moi, comme des bruits de tam-tam. Je comprends qu’un mariage est en train d’être célébré juste à côté. On était séparés par une grille. Là tu avais la tente de dépistage, et là, tu avais les gens qui fêtaient le mariage”, se remémore-t-elle. “Plus je me rapprochais de la tente de dépistage, plus j’essayais de me calmer. Mais ça ne passait pas. Mon appréhension été exacerbée et je commençais à faire une petite crise d’angoisse”. Lorène entre dans la tente sans signaler qu’elle ne sent pas très bien. À l’intérieur, plusieurs personnes sont testées en même temps: “Ça m’a choquée, car il y avait une fille quasiment dans la queue à côté de moi, juste en face de moi. On te met la tête en arrière comme si tu étais chez le coiffeur, et là on te dit: allez! Moi j’ai eu un mouvement de recul, la personne qui me testait m’a dit: “Non Madame, non Madame ”. Et puis on te laisse le coton-tige à l’intérieur et on tourne, mais ça dure au moins cinq à six secondes. C’était un soulagement de me dire que c’était fini. Je m’en faisais toute une montagne mais ce n’était quasiment rien par rapport à ce que j’avais imaginé. Je n’ai pas eu mal”. Lorène a eu son résultat cinq jours après: négatif. À voir également sur Le HuffPost: Voici les personnes prioritaires pour se faire tester dans des centres dédiésLIRE AUSSI :
BLOG – La crise du covid-19 a aussi apporté 5 bonnes nouvelles pour votre santé

Les mesures locales contre le Covid-19, est-ce efficace? Exemple à Marseille



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/dans-les-files-des-tests-covid-ces-patients-racontent-leurs-heures-dattente_fr_5f6c6ffac5b653a2bcb09b23

Author : Marion Adrast

Publish date : 2020-09-24 14:56:39

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Un an après Lubrizol, Darmanin promet un nouveau système d’alerte aux populations

Un an après Lubrizol, Darmanin promet un nouveau système d'alerte aux populations



SYSTÈMES D’ALERTE – “Le XXe siècle a vu le passage du tocsin à la sirène, le XXIe siècle sera celui du passage de la sirène au téléphone portable”. Près d’un an après l’incendie de Lubrizol à Rouen, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a promis ce jeudi 24 septembre la mise en place d’un nouveau système d’alerte par téléphonie mobile en cas de danger pour la population.Celui-ci sera déployé à partir de juillet 2021 dans les “zones prioritaires à forte population” ou “représentant un risque particulier”, puis généralisé à toute la France “d’ici à 2022”.Un système, deux technologiques ”éprouvées”“Nous devons moderniser la façon dont nous renseignons la population. C’est pourquoi, nous allons déployer sur l’ensemble du territoire national -y compris ultra-marin-, un système moderne à la fois de SMS en temps réel (…) et un système de ‘Cell broadcast’ (qui recourt à la diffusion cellulaire et non aux réseaux 3G, 4G ou 5G)”, a annoncé le ministre aux côtés de la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili.Nous allons faire faire un grand pas à notre système d’alerte : le XXème siècle a vu le passage du tocsin à la sirène, le XXIème siècle sera celui du passage de la sirène au téléphone portable. pic.twitter.com/H5gXjVi9Yq— Gérald DARMANIN (@GDarmanin) September 24, 2020“Les équipes du ministère de l’Intérieur ont, d’ores et déjà, initié les travaux avec les opérateurs de téléphonie mobile”, a précisé le gouvernement. Ce système complètera le système d’alerte actuel de plus de 2.000 sirènes raccordées à un logiciel de déclenchement mais que nombre d’élus jugent dépassé et peu efficace.Il s’appuiera donc sur deux technologiques ”éprouvées” a fait valoir Gérald Darmanin, qui “permettra l’envoi massif et rapide de messages prioritaires par rapport aux communications traditionnelles”. Avec le “Cell Broadcast”, le message d’alerte (sous forme de SMS) n’est pas envoyé à un terminal mais directement à une antenne réseaux d’opérateurs qui diffuse à son tour le message à l’ensemble des téléphones qui se trouvent dans sa zone de couverture.Nous allons déployer d’ici 2022 un nouveau système d’alerte aux populations : en cas de danger, toutes les populations, sur tous les territoires, métropolitains et ultra-marins, recevront un message d’alerte sur leur téléphone portable.
Trois avantages majeurs ⤵️ pic.twitter.com/02DuISAlG5— Gérald DARMANIN (@GDarmanin) September 24, 2020 En mai 2018, le ministère de l’Intérieur avait annoncé la fermeture de l’application d’alerte attentat SAIP (pour Système d’alerte et d’information des populations) lancée en 2016. Un rapport sénatorial avait mis en avant ses limites et ses dysfonctionnements. Lors de l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice, l’application avait mis deux heures avant de signaler le drame. Lors de l’attaque terroriste de Trèbes en mars 2018 dans l’Aude, elle a totalement omis de faire déclencher un signalement.Le nouveau système choisi par les autorités présente l’avantage de s’adapter à tous les mobiles et plus seulement aux smartphones, sans téléchargement d’application préalable. La diffusion par “Cell broadcast” permet également de passer par des canaux spécifiques prioritaires, échappant à la congestion des réseaux data 3G et 4G, souvent constatée lors des pics de communication.Le Sénat recommande le système de diffusion cellulaire depuis 2010, les Pays-Bas l’appliquent depuis 2012, selon le rapport de la commission d’enquête de la Chambre haute sur l’incendie du 26 septembre 2019. Bruxelles demande la mise en place pour juin 2022 de ce système, qui est aussi utilisé aux États-Unis et au Japon. Le 26 septembre 2019, près de 10.000 tonnes de produits chimiques étaient parties en fumée sur le site Lubrizol, classé Seveso, et celui de son voisin Normandie Logistique.Augmenter les inspections de 50%Barbara Pompili a par ailleurs confirmé l’engagement du gouvernement d’augmenter “d’ici à la fin du quinquennat” de 50% le nombre des inspections de sites industriels classés, mais pas la création de 50 postes d’inspecteurs en 2021, annoncé par son ministère en juin.“Ca a été annoncé, mais encore une fois on en reparlera dans une semaine” a déclaré la ministre. “Je ne peux pas vous donner de chiffres, là maintenant (…) On a le plan de relance qui demande de mobiliser un certain nombre d’agents donc forcément (…) nous devons repenser l’organisation (…) Nous allons nous organiser pour qu’il y ait plus d’inspections”, a-t-elle ajouté.Le 26 septembre 2019, près de 10.000 tonnes de produits chimiques étaient parties en fumée sur le site Lubrizol, classé Seveso, et celui de son voisin Normandie Logistique.À voir également sur Le HuffPost: Macron interpellé par des habitants de Rouen après LubrizolLIRE AUSSI:
Sur l’incendie de Lubrizol, la commission d’enquête dénonce des “angles morts inacceptables”

Lubrizol mis en examen pour les dégâts environnementaux liés à l’incendie de Rouen




Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/un-an-apres-lubrizol-darmanin-promet-un-nouveau-systeme-dalerte-aux-populations_fr_5f6c9b08c5b6e2c91261f729

Author : Maxime Le Roux

Publish date : 2020-09-24 13:52:15

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Les sorties de “Black Widow”, “Eternals” et “Shang Chi” de Marvel repoussées

Les sorties de "Black Widow", "Eternals" et "Shang Chi" de Marvel repoussées



CINEMA – La compagnie Disney a décidé de reporter les sorties des prochains films Marvel. Initialement prévues pour la fin de l’année ou le début de l’année prochaine, elles ont été perturbées par la pandémie de coronavirus. Les blockbusters sortiront donc plus tard que prévu en 2021. ″Black Widow″, le nouveau film du Marvel Cinematic Universe qui devait sortir le 6 novembre aux Etats-Unis, est repoussé au 7 mai 2021. “Eternals”, de Chloe Zhao qui met en vedette Angelina Jolie et Kumail Nanjiani, devait sortir en salles le 12 février 2021, mais est finalement décalé au 5 novembre 2021.L’acteur pakistano-américain a approuvé la décision de Disney sur Twitter. Eternals delayed to Nov 5, 2021. Marvel made the right & responsible decision. There’s a pandemic. Nothing is more important than health & lives. I can’t tell ppl to go to a movie theater until I feel safe going to one.

Take care of yourselves. I promise it’ll be worth the wait!— Kumail Nanjiani (@kumailn) September 23, 2020“La sortie d’Eternals a été repoussée au 5 novembre 2021. Marvel a pris une décision bonne et responsable. Il y a une pandémie. Rien n’est plus important que la santé et la vie. Je ne peux pas dire aux gens d’aller au cinéma tant que je ne me sens pas en sécurité. Prenez soin de vous. Je vous promets que cela vaut la peine d’attendre !”Quant à “Shang Chi”, prévue pour le 7 mai 2021, il est décalé au 9 juillet 2021. Les dates françaises pour la sortie de ces films n’ont pas été communiquées. À voir également sur Le HuffPost: Salles ou streaming, le cinéma du “monde d’après” sera-t-il vraiment différent?LIRE AUSSI:
Tom Cruise s’envolera dans l’espace en 2021 pour tourner son nouveau film

Fin du suspense: on sait quand “Mulan” sortira en France sur Disney +



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/sorties-black-widow-eternals-et-shang-chi-de-marvel-repoussees_fr_5f6c7953c5b653a2bcb0b15f

Author : Lisa Kassab

Publish date : 2020-09-24 12:10:24

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Réutiliser un masque chirurgical qui a traîné, est-ce une bonne idée?

Réutiliser un masque chirurgical qui a traîné, est-ce une bonne idée?



COVID-19 – Boîtes hermétiques, machines à laver ou détergents seront-ils les nouveaux alliés des masques chirurgicaux? C’est en tout cas ce qu’avancent plusieurs scientifiques, bousculant l’idée répandue selon laquelle les masques chirurgicaux sont à usage unique. Michael Chang, spécialiste des maladies infectieuses à l’Université Health Science Center de Houston, au Texas, encourage les personnes qui souhaitent réutiliser leur masque chirurgical à le placer dans une boîte pendant 72 heures et à réaliser des rotations avec quatre masques. “Nous savons d’après les dernières publications que le Covid-19 peut survivre sur les surfaces. Or 72 heures semblent être le nombre d’heures maximum nécessaires pour qu’un virus disparaisse d’une surface”, explique-t-il au HuffPost. Il précise toutefois que le contenant choisi doit impérativement laisser passer de l’air: plus le masque est sec, moins il est propice au développement du coronavirus. D’autres virus que le Covid-19 Une méthode de décontamination critiquée par certains chercheurs qui, eux, privilégient le lavage à l’eau. Philippe Cinquin, professeur en informatique médicale et directeur du laboratoire Techniques de l’ingénierie médicale et de la complexité informatique, mathématique et applications de Grenoble et qui a travaillé plusieurs mois avec un consortium sur la réutilisation des masques chirurgicaux, estime pour sa part que la méthode de la boîte est propice au développement d’autres virus que le Covid-19. “Selon les conditions dans lesquelles le masque aura été utilisé, il peut s’être chargé en d’autres micro-organismes si ceux-ci trouvent des conditions favorables comme les dépôts organiques, l’humidité. On ne peut donc garantir le niveau de charge microbiologique”, déplore-t-il, contacté par le HuffPost. Le laver 10 fois en machine avec détergent Quant aux 72 heures suggérées par le spécialiste Michael Chang pour désinfecter son masque, Philippe Cinquin affiche le même scepticisme. Et soutient qu’après avoir réalisé un essai avec ses collègues du consortium, les fameux trois jours ne suffisaient pas à désactiver le SARS-COV-2. “Pour être sûr de le désactiver, il faudrait attendre plusieurs jours, davantage que trois”, assure-t-il. Pour lui et ses collègues du Centre national de recherche scientifique (CNRS), avec qui il s’est penché sur la question, le lavage du masque reste la technique la plus optimale. “Nous avons démontré que les masques chirurgicaux peuvent être lavés au moins 10 fois en machine avec détergent, et conservent dans ces conditions leur compatibilité avec la norme qui prévoit que plus de 98% d’un aérosol de particules d’un diamètre moyen de 3 microns soient filtrés”, affirme-t-il. Pouvoir de filtration bien supérieur aux masques en tissu Des résultats confirmés par une équipe lilloise de scientifiques qui estime que, même après avoir perdu en efficacité, un masque lavé à l’eau restera toujours plus filtrant qu’un masque en tissu. “Le masque chirurgical est très efficace en termes de filtrage. Comme ce masque a une efficacité globalement supérieure à la moyenne des autres masques, même après avoir été lavé et donc après avoir perdu sa charge électrostatique, ce masque reste plus efficace que les autres”, a déclaré Philippe Vroman, enseignant-chercheur au laboratoire Gemtex de l’Ensait, à Roubaix, dans France Bleu Lille. Une supériorité sur les masques en tissu qui s’explique par la matière du masque chirurgical, ainsi que sa charge électrostatique. Parmi les trois couches du masque chirurgical, le “meltblown” correspond à une sorte de voile non tissé au pouvoir filtrant très élevé: il filtre à 95% des particules mesurant 3 microns, ainsi que des particules plus petites. Par ailleurs, la charge électrostatique du masque chirurgical augmente largement son pouvoir de filtration, lui permettant de filtrer des particules mesurant 0,1 micron. Si mouiller ou laver son masque lui fait perdre sa charge électrostatique, baissant ainsi son niveau de filtration, “il reste donc bien supérieur à celui des masques grand public qui ne filtrent que 90% des particules de 3 microns”, résume Philippe Vroman. Pas de recommandation officielle Reste que, en dépit de ces conclusions, aucune recommandation officielle ne semble se dessiner. D’après Philippe Cinquin, l’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM) a refusé d’examiner le protocole proposé par son équipe, en raison d’un décret qui interdit la réutilisation de dispositifs médicaux à usage unique. “Nous ne pouvons donc pas réaliser la dernière étape de nos travaux, l’essai en vie réelle, déplore le spécialiste. Ce qui empêche de disposer des éléments qui seraient indispensables pour confirmer que cette réutilisation de masques après plusieurs cycles d’usage et de lavage est applicable en vie réelle”. En attendant, plusieurs autres pistes, moins répandues sont évoquées par des chercheurs. Laver son masque au sèche-cheveux, le faire bouillir au four, l’imbiber d’eau oxygénée ou d’alcool figure parmi les méthodes évoquées. “Il faut les prendre avant des pincettes, commente Michael Chang. Et il faut faire preuve de beaucoup de prudence avec ces techniques, étant donné qu’il existe encore moins de recherche sur ces techniques, que pour celle du lavage ou de la boîte”. À voir également sur Le HuffPost : Des masques “chair” pour toutes les carnations, la bonne idée de cette stylisteLIRE AUSSI:
La langue des signes, aide précieuse dans les crèches où le masque est obligatoire

“Masque: mes conseils lorsque vous vous retrouvez face à une personne sourde ou malentendante”



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/pour-se-proteger-du-covid-19-on-pourrait-reutiliser-un-masque-chirurgical-qui-a-traine_fr_5f6c4d19c5b6e2c912613c16

Author : Alix Coutures

Publish date : 2020-09-24 10:47:30

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Cette attraction en Chine est aussi insolite que vertigineuse

Cette attraction en Chine est aussi insolite que vertigineuse



INSOLITE – Avis aux amateurs de sensations fortes. En Chine, une attraction vertigineuse a vu le jour en mai dernier dans le sud-ouest du pays. Deux statues géantes, un homme et une femme, tiennent une plateforme rotative dans les airs. Elles surplombent une falaise de 914 mètres. Et lorsqu’elles atteignent le point le plus élevé, les deux personnages s’embrassent comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article. Elles représentent en réalité deux amants d’une histoire d’amour mythique chinoise, selon un média South China Morning Post.De nombreux curieux s’y pressent pour observer le paysage et prendre de la hauteur. Et certains diraient même “courageux” : à l’intérieur des plateformes, il n’y a ni siège, ni ceinture ou harnais de sécurité. À voir également sur Le HuffPost: À Port Aventura, il rattrape un téléphone portable en plein manègeLIRE AUSSI :
En Chine, un toboggan en verre devient trop glissant avec la pluie et fait un mort

Cette célèbre attraction Disney est critiquée pour son thème inspiré d’un film raciste



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/attraction-chine-vertige_fr_5f6c5b06c5b6e2c9126164dc

Author : Charlotte Kaiser

Publish date : 2020-09-24 09:54:11

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Nicolas Bedos appelle à “vivre quitte à mourir” et ça ne passe pas

Nicolas Bedos appelle à "vivre quitte à mourir" et ça ne passe pas



POLEMIQUE – “Vivez à fond, tombez malades.” Dans un long message posté sur Instagram dans la nuit du 23 au 24 septembre, Nicolas Bedos invite les Français à contredire les “lâches directives gouvernementales” visant à réduire la propagation de l’épidémie de coronavirus. L’acteur et réalisateur, qui a perdu son père Guy Bedos en mai dernier, s’oppose au port du masque et autres mesures de confinements, pour “vivre quitte à mourir”.“Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. Excepté face à vos parents très frailes (quand ils le souhaitent, ce qui n’était pas le cas de mon père, meurtri à mort d’être privé de notre amour). Vivez à fond, tombez malades, allez aux restaurants, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales. Nous devons désormais vivre, quitte à mourir (nos aînés ont besoin de tendresse davantage que de nos précautions”, invective Nicolas Bedos View this post on InstagramA post shared by Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel) on Sep 23, 2020 at 8:09pm PDT“Vivons à fond, embrassons-nous, crevons, ayons de la fièvre, toussons, récupérons, la vie est une parenthèse trop courte pour se goûter à reculons”, poursuit encore le réalisateur de “La Belle Epoque” ou “L’Amour dure trois ans”. Un message qui va à l’encontre de toutes les principales mesures gouvernementales et des recommandations de la Haute autorité de santé, alors même que le ministre de la Santé Olivier Véran confirmait ce mercredi 23 septembre l’aggravation de l’épidémie de Covid-19.“En ce monde de pisse-froid, de tweets mélodramatiques et de donneurs de leçons, ce message sera couvert d’affronts mais peu m’importe”, anticipait d’ailleurs Nicolas Bedos dans la deuxième partie de son message. Et il avait vu juste.“Je suis immunodépressive et je vais continuer de porter un masque”Dans les commentaires sous son message, de nombreuses critiques et voix contraires s’élèvent. “Je préconise un stage en service de réanimation COVID à Monsieur Bedos et tous les admirateurs de ce texte. Je vous admirais Monsieur Bedos mais là…. Je mettrai cela sur le compte du deuil de votre papa. Mais pensez à toutes ces personnes en deuil aussi d’un être cher terrassé par ce virus”, relève un internaute parmi d’autres.L’un des témoignages, largement “liké”, est celui d’une femme de 55 ans, immunodépressive. “Savez vous que la seule chose qui me protège sont le masque et les gestes barrières…”, interroge-t-elle. “Si une personne suit votre avis et s’approche de moi avec le virus je suis morte et je n’ai pas envie de mourir… Je veux voir grandir mes petits enfants… Je veux vivre et pas mourir parce-que porter un masque devient si on écoute les gens la pire des tortures…Laissez moi rire…”Et une autre malade d’insister: “Je suis immunodépressive et je vais continuer de porter un masque… qui vous protégera plus qu’il ne me protégera, malheureusement. Vivre, vivre, oui. Choper le virus, n’est pas si simple (…) Je comprends votre hymne à la vie mais pas le message qui dirait de vous suivre. Vous n’êtes ni médecin, ni gourou. Exaltez vous, ne prêchez pas s’il vous plait. Vivre, oui, et ensemble.”Des médecins aussi s’invitent dans la discussion à l’image de Stéphane Gaudry, professeur de médecine intensive réanimation à l’hôpital Avicenne de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Sur Twitter, il propose à Nicolas Bedos de “venir nous donner un petit coup de main pour remplir les listes de garde en réanimation car nous allons dans les prochains jours être contraints à doubler nos effectifs la nuit. Moi aussi je souhaite “vivre à fond”…”Mr @nicolasbedos1, est-ce que du coup vous seriez dispo pour venir nous donner un petit coup de main pour remplir les listes de garde en réanimation car nous allons dans les prochains jours être contraints à doubler nos effectifs la nuit. Moi aussi je souhaite “vivre à fond”.. https://t.co/multn4EFVt— Gaudry (@StephaneG05) September 24, 2020Rappelons que ces derniers mois, de nombreuses études scientifiques solides ont confirmé l’utilité du port du masque, pour limiter le risque de transmission par gouttelettes et par l’air. Il est désormais systématisé dans “les milieux clos et partagés”, mais aussi dans les rues et espaces publics de nombreuses villes de France.A voir également sur Le HuffPost: Pour bien porter le masque, 5 gestes essentiels à connaîtreLIRE AUSSI
BLOG – Ceux qui pensent que le port du masque est liberticide n’ont rien compris à la liberté

Le port du masque obligatoire à Paris et en petite couronne dès vendredi: ce qu’il faut savoir



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/nicolas-bedos-coronavirus_fr_5f6c4bb4c5b674713cc7adf9

Author : Le HuffPost

Publish date : 2020-09-24 08:30:46

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Etchebest en colère après les annonces de Véran pour Marseille et la Guadeloupe

Etchebest en colère après les annonces de Véran pour Marseille et la Guadeloupe



CORONAVIRUS – “On est en train de se noyer, et en plus on nous enfonce”. Le médiatique chef étoilé Philippe Etchebest n’a pas caché sa colère et son indignation après les annonces d’Olivier Véran sur la fermeture des bars et restaurants à Aix-Marseille et en Guadeloupe. Interrogé sur BFMTV ce jeudi 24 septembre depuis son établissement, le juré de Top Chef a estimé qu’il s’agissait d’une “punition”. “Pourquoi on est montré du doigt? On passe pour une profession dangereuse. On stigmatise notre profession, il faut arrêter (…) Là on est en train de se noyer et on nous enfonce la tête sous l’eau. Stop”, a-t-il déploré. Ce dimanche déjà, il avait estime qu’une nouvelle fermeture des bars et restaurant serait “un suicide”, “un carnage”. Philippe Etchebest: “Ceux qui n’appliquent pas les protocoles, il faut les sanctionner” pic.twitter.com/8iviFXj0Vf— BFMTV (@BFMTV) September 24, 2020Philippe Etchebest a rappelé les difficultés économiques auxquelles fait face la profession alors qu’il estime de son côté à 30% les pertes de capacité de son restaurant. Enjoignant par ailleurs le gouvernement à faire la différence entre ceux qui respectent le protocole sanitaire et les autres. “On nous a demandé d’appliquer des protocoles sanitaires drastiques, ce qui a été fait (…) Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier. Ceux qui n’appliquent pas le protocole, qui ne sont pas réglo, il faut les sanctionner. Mais laissez travailler ceux qui font les choses dans les règles”, a-t-il tonné. La profession face à l’incompréhensionEt il n’est pas le seul à être remonté, sur le fond comme sur la forme. Réagissant au micro de RTL ce jeudi, Bernard Marty, le président de l’Umih en Paca, important syndicat de l’hôtellerie-restauration, a regretté d’avoir découvert ces annonces à la télévision. “On a vraiment le sentiment de ne pas être respecté par le pouvoir parisien. On a le sentiment que BFM est le canal de communication du gouvernement aujourd’hui”, a-t-il tancé, assurant que les gestes barrières étaient respectés dans la grandes majorité des établissements de la métropole.#Covid19 Fermeture des restaurants à Marseille : “Nous avons découvert la nouvelle devant la télévision, le sentiment de ne pas être respectés par le pouvoir parisien, que @BFMTV est le canal de communication du gouvernement”, Bernard Marty, président UMIH Paca, invité #RTLMatinpic.twitter.com/oeYxya6eWe— RTL Petit Matin (@RTLPetitMatin) September 24, 2020Sur les difficultés financières, François Asselin, le Président de la Confédération des petites et moyennes entreprises, a de son côté estimé sur Europe 1 qu’il fallait d’ores et déjà annuler les charges des entreprises de l’hôtellerie-restauration, et qu’un report simple ne serait pas suffisant. François Asselin sur l’hôtellerie-restauration : “Il faut annuler leurs charges, ils ne pourront pas rembourser”#Europe1pic.twitter.com/TNOqSuv2v3— Europe 1 🎧🌍📻 (@Europe1) September 24, 2020Philippe Etchebest appelle de son côté les syndicats à réagir à ces décisions et à s’unir pour “parler d’une même voix”. “Il faut qu’il y ait des actions qui soient menées, qui soient réelles et qui soient fortes”, a-t-il souhaité. Des propos qui font d’ailleurs écho à la colère des élus Marseillais, qui ont assuré ne pas avoir été consultés par l’exécutif avant de prendre cette décision. A voir également sur Le HuffPost: Philippe Etchebest pousse un coup de gueule après le discours de MacronLIRE AUSSI
Marseille et la région PACA dénoncent une “punition collective” après l’annonce de Véran

Les restaurants sont-ils des lieux de contagion privilégiés du Covid-19?




Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/etchebest-en-colere-apres-les-annonces-de-veran-pour-marseille-et-la-guadeloupe_fr_5f6c3584c5b653a2bcb006b8

Author : Le HuffPost

Publish date : 2020-09-24 06:56:00

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

La Corée du Nord abat un Sud-Coréen dans ses eaux territoriales

La Corée du Nord abat un Sud-Coréen dans ses eaux territoriales



DIPLOMATIE – Les forces nord-coréennes ont abattu un Sud-Coréen, qui avait fait défection dans les eaux territoriales de Pyongyang, avant d’asperger son corps d’essence pour le brûler par crainte d’une contamination au coronavirus, a indiqué ce jeudi 24 septembre l’armée sud-coréenne.L’homme avait disparu du patrouilleur qui naviguait à proximité de l’île frontalière occidentale de Yeonpyeong, a indiqué le ministère de la Défense sud-coréen dans un communiqué.Il portait un gilet de sauvetage, a affirmé à l’AFP un responsable militaire, ajoutant que “les circonstances laissent à penser qu’il avait l’intention de faire défection” sans pour autant fournir de preuves de cette affirmation.Selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap, l’homme a été localisé par les forces nord-coréennes et interrogé depuis un bateau par un responsable vêtu d’un équipement de protection.“Il a été abattu dans l’eau”, selon le responsable militaire interrogé par l’AFP. “Les soldats nord-coréens ont versé de l’essence sur son corps et l’ont brûlé dans l’eau”, a-t-il précisé.Ils auraient ainsi mis le feu à son cadavre pour prévenir tout risque de contamination au coronavirus, a dit le responsable militaire.Un acte “scandaleux”Selon Yonhap, citant des responsables sud-coréens, l’ordre de l’abattre a été donné par “une autorité supérieure”.Le ministère sud-coréen de la Défense a condamné cet acte, le qualifiant de “scandaleux”. “Nous mettons solennellement en garde la Corée du Nord sur les fait que toutes les responsabilités liées à cet incident lui incombent”, a-t-il ajouté.En juillet, un transfuge nord-coréen qui avait fui vers le Sud il y a trois ans est retourné dans son pays en réussissant à franchir illégalement “la ligne de démarcation” qui fait office de frontière avec la Corée du Sud.Cela avait poussé les autorités nord-coréennes à décréter le confinement de la ville de Kaesong, située à la frontière, par crainte qu’il ne soit porteur du coronavirus.Le commandant des forces américaines en Corée du Sud, Robert Abrams, a affirmé que les autorités nord-coréennes ont donné l’ordre d’abattre les personnes qui tenteraient d’entrer dans le pays depuis la Chine, afin d’empêcher une épidémie de coronavirus.Une “zone tampon” à la frontière a été créée, avec des soldats des forces spéciales prêts à tirer.Jusqu’à présent, Pyongyang a affirmé n’avoir enregistré aucun cas de Covid-19 sur son territoire.La Corée du Nord a fermé ses frontières fin janvier, au moment où l’épidémie explosait en Chine, et a imposé des restrictions drastiques à sa population, notamment un confinement strict à des milliers de personnes.LIRE AUSSI
Kim Jong Un a exposé le corps décapité de son oncle, selon Trump

Kim Jong Un douche les espoirs sur un éventuel arrêt de son programme nucléaire



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/coree-du-nord-abat-sud-coreen-eaux-territoriales_fr_5f6c2b33c5b653a2bcaffa7c

Author : AFP

Publish date : 2020-09-24 05:32:50

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
Huffington Post

Une tornade occasionne quelques dégâts sur l’Île d’Oléron

Une tornade occasionne quelques dégâts sur l'Île d'Oléron



MÉTÉO – C’est un phénomène rare qui s’est produit en fin d’après-midi sur l’Île d’Oléron en Charente-Maritime. Une trombe marine s’est formée au large vers 16h30 ce mercredi 23 septembre, avant de poursuivre son chemin sur les terres, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article.De nombreuses personnes ont immortalisé cet évènement peu commun et partagé leurs vidéos sur les réseaux sociaux. La tornade a surpris tout le monde après un orage.Selon Sud-Ouest, les secours sont intervenus sur une quarantaine d’opérations, à cause des dégâts occasionnés par les vents de cette tornade éclair. À certains endroits, d’importantes précipitations ont également été enregistrées. À voir également sur Le HuffPost: Les images des dégâts catastrophiques des tornades dans le TennesseeLIRE AUSSI:
Le Gard placé en alerte rouge pluies et inondations

Les images de la Grèce, frappée par un rare “médicane”



Source link : https://www.huffingtonpost.fr/entry/une-tornade-occasionne-quelques-degats-sur-lile-doleron_fr_5f6b8c63c5b6718910f4663d

Author : Le HuffPost

Publish date : 2020-09-23 19:33:04

Copyright for syndicated content belongs to the linked Source.

Read more
1 2 3 66
Page 1 of 66

https://www.voyagesenlivres.fr   https://dagmar-coward-kuschke.com   https://le-bon-ski.fr   https://jeux4video.com   https://njdesign.fr   https://lesjardinsdinterieurs.com   https://francerestos.com   https://www.mondialnews.com   https://lingeries-sexy.com   https://www.espacebeauxarts.com  
---
Entre Sisteron et Orcières-Merlette, la 4e étape du Tour en images *  Jelly Bean Double Dares Jeu *  Pokémon Donjon Mystère : Equipe de secours DX *  La magie de voir grand: Fixez-vous des buts élevés… et dépassez-les ! *  ENTHUSIAST Sweat Zipper Genji 3D Shimada Hommes Imprimés Sports Veste Et De Loisirs Sweat-Shirt à Manches Longues T-Shirt A- 3XL * 
Ravensburger- Jeu Educatif- Le jeu du p’tit marchand- Apprendre à compter- A partir de 5 ans- 24071 *  Etats-Unis : Microsoft ne rachètera pas TikTok, l’application pourrait passer sous le contrôle d’Oracle *  60 vis à tête cylindrique à six pans creux M6, Jeu de boulons et écrous en inox 304, 6 mm x 10/12/16/20/25/30 mm *  Young sheep breeder aims to raise £10k for cancer charities – FarmersWeekly *  Greenwich Resident Tests Positive for West Nile Virus – Greenwich Sentinel *